Skip to content

L’année de la Turquie en France, dans l’oubli commun des racines chrétiennes.

6 octobre 2009

Parmi la liste complète des évènements culturels organisés pour l’année de la Turquie en France, il n’est prévu pratiquement aucune référence l’héritage chrétien de la Turquie. Une seule conférence à propos des églises ruinées de Cappadoce et quelques références à l’emprire byzantin trouvent leur place parmi des éloges de la « Turquie » de l’antiquité et de sa laïcité qu’elle défend en salariant des imams en France.


(Image modifiée par le site unvoyageauliban, original ici.

Rien sur Saint Paul, rien sur Saint Jean, rien sur les Pères de l’Eglise, rien sur tous ces lieux vivants ou en ruine qu’a que Sébastien de Courtois décrit dans son livre « Périple en Turquie Chrétienne« , rien sur les syriaques qui restaurent patiemment Mor Yacoub, l’un des plus anciens monastères du monde.
Inutile d’espérer une quelconque référence au génocide des chrétiens du pays en 1915 ni même à l’existence actuelle de chrétiens dans le pays.

Par contre on dissertera avec abondance de la laïcité, de l’adhésion, et ensuite on ira se divertire de manière laïque et républicaine à la rupture du jeûne du ramadan organisée dans le cadre de cet évènement culturel, qui fait la première page du site de l’année de la Turquie en ce moment.

Source:

Philippe Edmond

Archives du web

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :