Skip to content

Avec Nagy-Bocsa Sarközy tout devient possible…

15 octobre 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Décryptage de Michel Janva

L’affaire est grave. C’est pourquoi le président a senti la nécessité d’intervenir personnellement, dans un entretien.

M « Je suis président de la République [argument d’autorité, NDMJ]. Je dois défendre certaines valeurs [sic]. Je ne laisserai donc personne assimiler homosexualité et pédophilie [détournement de sujet et accusation de l’accusateur, NDMJ]. C’est un retour au Moyen-Age [sic – version historiquement erronée des « heures les plus sombres… » NDMJ] qui fait honte à ceux qui ont employé cet argument. Quand je vois le porte-parole du PS, emboîter le pas à Marine Le Pen et avec quel enthousiasme [diabolisation, NDMJ] ! Je me demande où sont passées les valeurs humanistes [resic] de ce grand parti républicain. Frédéric Mitterrand n’a jamais fait l’apologie du tourisme sexuel et il l’a même condamné en termes très forts [« Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément. »]. Il ne faut pas confondre confessions intimes avec prosélytisme. Le livre est intitulé La Mauvaise Vie, c’est assez clair [« L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système ; celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas« ].

Mais Frédéric Mitterrand n’en a-t-il pas trop fait ?

Frédéric Mitterrand a reconnu que sa déclaration était une erreur et a dit qu’il la regrettait. Je ne saurais mieux dire. Je comprends que l’on soit choqué par la gravité des accusations contre Roman Polanski. Mais j’ajoute que ce n’est pas une bonne administration de la justice que de se prononcer 32 ans après les faits alors que l’intéressé a aujourd’hui 76 ans. »

Grave critique de la justice américaine, qui n’a pas de leçon à recevoir ed la pitoyable justice française. Et la justice outre-atlantique ne se prononce pas 32 ans après les faits : elle rattrape un pédophile en fuite depuis 32 ans !

2 commentaires leave one →
  1. Ronin permalink
    16 octobre 2009 10:13

    Sarkozy est en train de transformer notre pays en république bananière et désormais on peut l’appeler « Berluskozy ».

  2. Lodz permalink
    19 octobre 2009 10:21

    Très bonne idée Ronin, on l’adopte ! je propose donc un jumelage entre les deux clowns qui gouvernent l’Italie et la France : Silvio Sarkoni et Nicolas Berluskozy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :