Skip to content

Les blasphémateurs de Charlie Hebdo !

22 octobre 2009

 PROVOCATION BLASPHEMATOIRE DES  GAUCHISTES DE CHARLIE HEBDO !

 NON A L’ANTICHRISTIANISME  !

 

Cathophobie de Charlie Hebdo 

Le journal gauchiste transgressif se complait dans la provocation,

n’hésitant pas à des caricatures grossières,

injurieuses et blessantes à l’égard des symboles religieux !

L’histoire de Charlie Hebdo commence en 1960 avec Hara-Kiri. Mais il se fit surtout connaître en novembre 1970, lorsque le général de Gaulle décéda, alors que dix jours auparavant un incendie dans une discothèque avait fait 146 morts, l’hebdo titrant en couverture : « Bal tragique à Colombey – un mort ».

Interdit par le ministre de l’Intérieur de l’époque Raymond Marcellin, l’équipe décida de changer son titre en : Charlie Hebdo.  Vers 1977, le journal publia une chronique régulière et diffamatoire sur les formations d’extrême droite de l’époque (le Groupe Action Jeunesse, le Groupe Union et Défense, les Groupes Nationalistes Révolutionnaires de base de François Duprat, les Groupes de Base du Mouvement de Yves Bataille, …) livrant à la vindicte publique les noms et coordonnées des différents dirigeants nationalistes dans le plus beau style des dénonciations staliniennes.

Dans sa nouvelle formule,  Charlie Hebdo date de juillet 1992, et sous la direction de Philippe Val, se mettra à la pointe des combats de l’extrême gauche, affichant plus encore qu’avant, un goût prononcé pour l’antichristianisme, l’injure anticléricale et le blasphème. C’est ainsi que des dizaines de numéros, de façon systématique et haineuse, s’en prendront aux Papes, aux prêtres et à l’Eglise catholique dans son ensemble.

Il est à signaler que dans ce mouvement blasphématoire, en février 2006 Charlie Hebdo publiera la série de caricatures de Mahomet du journal Jyllands-Posten, dessins qui avaient déclenché des légitimes protestations dans les pays musulmans. Alors que Jacques Chirac, plus prompt à s’émouvoir des attaques contre l’islam que des comportements christianophobes, avait condamné ces « provocations manifestes », des organisations musulmanes comme le Conseil français du culte musulman, ne purent faire interdire ce numéro de 2006, qui contenait également des caricatures de Mahomet dessinées par les collaborateurs réguliers du journal.

Si l’on veut résumer, on peut dire que ce journal gauchiste transgressif, se complait dans la provocation scandaleuse, n’hésitant pas à des caricatures grossières, injurieuses et blessantes à l’égard des symboles religieux les plus sacrés, n’hésitant pas à représenter dans des situations scabreuses indécentes le Saint-Père et même le Christ, comme dans ce numéro d’octobre 2009 titrant : « Révélations sur l’argent de l’Opus Dei », représentant un Christ en Croix avec deux valise remplies de billets de banque !

Protestez ! et exprimez avec force votre indignation 

auprès de la rédaction :

 redaction@charliehebdo.fr

14 commentaires leave one →
  1. Actualité : Charia Hebdo ! permalink
    2 novembre 2011 12:50

    Les bureaux de Charlie Hebdo incendiés et leur site web piraté !

    Mahomet, rédacteur en chef de Charlie Hebdo pour saluer la victoire des islamistes d’Ennahada en Tunisie. Visiblement,l’idée ne plaît pas à tout le monde. Les locaux du journal satirique, dont un numéro spécial rebaptisé Charia Hebdo sort mercredi, ont été incendié dans la nuit de mardi à mercredi et le site de l’hebdomadaire hacké.

    Deux-tiers des locaux de Charlie Hebdo, situés dans le 20ème arrondissement de Paris, sont partis en fumée dans la nuit après le jet d’un cocktail molotov. Selon les informations d’Europe 1, deux suspects ont été aperçus à proximité des locaux du journal peu avant l’incendie mais n’ont pas pu être interpellés.

    http://www.contre-info.com/les-bureaux-de-charlie-hebdo-incendie-et-leur-site-web-pirate#more-16043

  2. Actualité : Charia Hebdo ! permalink
    2 novembre 2011 12:57

    Le site de « Charlie Hebdo » a été piraté deux fois, mercredi 2 novembre, en réaction à la publication d’un numéro retitré « Charia Hebdo » avec une représentation de Mahomet en couverture.

    Le (ou les) hacker a remplacé la page d’accueil de http://www.charliehebdo.fr par un message : « des dessins dégoûtants et honteux en prétextant la liberté d’expression ». Le texte conclut : « Soyez maudits par Dieu ! Nous serons votre malédiction sur le cyberespace ! »

    En anglais et en turc, ce message semble revendiqué par un certain « Akincilar » et est conclu par le logo de Cyber-Warrior, un site pour hackers turcs. « Akincilar » semble être un groupe de hackers turcs qui officient surtout sur Cyber-Warrior.org.

    Par la suite, le site de « Charlie Hebdo » aurait été piraté une seconde fois par un groupe de hackers, baptisé Mn9. Celui-ci a remplacé la page d’accueil de http://www.charliehebdo.fr par une photo large de La Mecque ainsi qu’un message en anglais renvoyant vers des sites web et une vidéo YouTube pour découvrir « comment sauver [son] âme du châtiment d’Allah ».

    Mystérieux, le groupe Mn9 dispose toutefois d’une adresse e-mail en .tn, c’est-à-dire localisée en Tunisie.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/hacker-ouvert/20111102.OBS3616/piratage-du-site-de-charlie-hebdo-une-piste-turque.html

  3. Arminius permalink
    2 novembre 2011 15:58

    Les « unes » les plus scandaleuses de Charlie Hebdo contre Benoît XVI :

    http://stripsjournal.canalblog.com/tag/Benoit%20XVI

  4. Koopa Troopa permalink
    2 novembre 2011 21:12

    Rappelons que Charlie Hebdo, dirigé un temps par le juif Val qui prétendit « ne rien savoir » de son meilleur ami le pédophile Font, s’était réjouit de la mort des 4 jeunes scouts de la Fraternité Saint-Pie X à Perros-Guirrec…

  5. wendrock permalink
    2 novembre 2011 21:25

    Rappel des termes de l’article de Charlie Hebdo à propos de la disparition des 4 jeunes scouts :

    « Ces scouts qui ne sont pas des scouts mais s’intitulent quand même scouts et obéissent au garde à vous aux ordres d’un curé « responsable », même si ces ordres sont imbéciles et les envoient droit à la mort. Ces familles fanatisées qui nient l’évidence et proclament bien haut leur foi inchangée au prêtre « charismatique » qui envoya leurs enfants au désastre, tout cela vous a des relents de secte qui vous hérissent la narine. Et c’est bien de secte qu’il s’agit, ces autoproclamés « scouts catholiques de France » n’étant que l’émanation « jeunesse » de l’Église dite « intégriste » de feu M. Lefebvre.
    Cet épouvantable accident met au jour non seulement la négligence, pour ne pas dire la gabegie, qui sévit dans ces associations bien pensantes mais surtout révèle leur nature même de formations paramilitaires : culte du chef, « idéal » irrationnel, fanatisme, tradition, obéissance aveugle… (…) »

    Charlie Hebdo du 29 juillet 1998

    L’illustration immonde du journal satirique en juillet 1998 après le drame de Perros-Guirrec :

  6. glaive du Christ permalink
    3 novembre 2011 13:32

    Vivement une loi contre le blasphème
    pax

  7. 3 novembre 2011 14:08

    Bravo pour l’image en haut de l’article , frères catholiques intégristes : elle est parlante !

    D’abord, un titre accrocheur : « Révélations sur l’argent de l’Opus Dei  » et, comme image : une caricature de NSJC crucifié et…tenant en main des mallettes dont s’échappent des billets ! On devrait apprendre à ces messieurs de Charlie Hebdo que si Jésus crucifié écarte les bras, c’est pour les ouvrir grand afin de pardonner, d’unir et de
    réconcilier, pas pour porter des bagages, surtout s’il s’agit de fric ! Ceci dit, je crois que le caractère christophobe de la phrase: « C’est dur d’être financé par des cons » se discute.

  8. glaive du Christ permalink
    8 décembre 2011 09:33

    notre Seigneur Jésus-Christ (glorifié et exalté soit-il)est constamment humilié,blasphèmé,insulté,ridiculisé par ce journal,ce site prône l’ autodaffé,j’ en ferais une sur celui de cette semaine

  9. Lancre permalink
    14 décembre 2011 11:31

    Vous avez raison, le dernier numéro est de l’immondice, c’est de l’ordure blasphématoire à chaque page. Ces gens sont des authentiques malades, leur plaisir est de salir et injurier les images de la religion.

    En Autodafé immédiatement !!

  10. 7 janvier 2015 23:48

    Aujourd’hui, 7 janvier 2015, les locaux du journal Charlie Hebdo ont été attaqués par un commando islamiste. Il ne s’agit pas comme jusqu’alors d’actes isolés de croyants promis au rang de martyres, mais d’hommes de guerre, organisés et armés, ayant une cible définie, avec des revendications religieuses et politiques, celles de l’islam.

    Ils veulent substituer à la loi de la république, celle de la charia, autrement dit, remplacer un gouvernement d’occupation par un autre. Car comme leur République occupe le pouvoir en France et le maintient dans la répression en persécutant les nationalistes, les islamistes ne font que suivre son exemple.

    Au-delà des considérations humaines, et de la compassion qui est due aux familles des morts, il ne faut pas tomber dans l’écueil manichéen qui consiste à distribuer les médailles des « méchants » et « gentils ». On ne peut se contenter de verser des larmes de bon aloi humaniste, qui auraient la même saveur que celles qui justifient l’accueil de toute la misère du monde chez nous. Il s’agit d’un acte de guerre, et d’un acte politique et c’est en tant que tel qu’il faut le regarder. Ce ne sont pas des hommes qui étaient ciblés, ce ne sont pas seulement des hommes qui sont morts, mais bien des symboles. Ce sont les morts d’une guerre de domination, non ceux d’une prétendue liberté d’expression.

    […]

    Ceux qui versent des larmes de crocodiles sont ceux, qui de droite comme de gauche, ont organisé l’invasion migratoire qui fait le lit de l’islamisme et qui ont imposé le vide spirituel en dynamitant nos traditions chrétiennes.

    Ceux encore qui nous appellent à la mobilisation contre le danger terroriste sont ceux qui, de droite comme de gauche, ont financé et armé les tueurs en Lybie ou en Syrie. C’est ce système et l’oligarchie en place qui sont les responsables de la grande catastrophe qui s’annonce et dont le 7 janvier n’est que le premier acte.

    L’islam conquérant et mondialiste tente de se substituer au mondialisme du judaïsme politique. Mais la France n’est ni celle de Mahomet, ni celle de Marianne!

    Pour rétablir la France – et au-delà toute l’Europe – et faire barrage au péril islamiste, il faut commencer par nous débarrasser du système en place dont Charlie Hebdo était un fleuron. On ne fera pas l’économie d’une révolution : la grande Révolution nationale pour redevenir Maîtres chez nous !

    http://www.jeune-nation.com/divers/13775-nous-ne-sommes-pas-charlie.html

    • 12 janvier 2015 13:52

      Bravo… d’un Libanais chrétien… pour avoir tout formulé si bien et si clairement!

  11. 8 janvier 2015 19:12

    « Non, je ne suis pas Charlie. » Et je ne crois pas qu’il faille se sentir obligé de répéter cette phrase toute faite comme une incantation pour avoir le droit d’exprimer sa compassion, de plaindre les victimes et les familles, de dire son inquiétude.

    Je ne suis pas Charlie parce que ce serait faire injure aux policiers qui sont morts, eux aussi. Ou alors, il faudrait dire également « je suis flic ».

    Je ne suis pas Charlie, parce que j’en ai toujours détesté le contenu, et que je n’envisage pas de le prendre aujourd’hui à mon compte. Pour être solidaire de leur calvaire, pour être indignée par ces sordides exécutions, la France entière n’est pas forcée de s’identifier à Charlie Hebdo.

    Je ne suis pas Charlie parce que ce n’est pas insulter la mémoire des morts de dire que la ligne du journal relève plus souvent de l’insulte que de l’humour… et que j’aime bien rire mais pas conspuer, choquer, ni humilier. J’entends sur toutes les radios qu’il faudrait absolument republier un peu partout les caricatures de Mahomet pour montrer que l’on ne courbe pas l’échine. Je crains que ce soit l’exemple type d’une fausse bonne idée. Ne pas baisser la tête est une chose ; agiter le chiffon rouge jusqu’à indigner les plus modérés, les blesser dans ce qu’ils ont de plus cher, jusqu’à peut-être les convaincre que les plus radicaux ont finalement quelque raison de s’exciter, en est une autre.

    Paradoxe suprême : les mêmes clament à qui veut l’entendre qu’il ne faut pas stigmatiser les musulmans, qu’il faut même leur tendre la main. Tendre la main de cette façon-là revient à embrasser son prochain en lui disant « Nique ta mère ». Discuter pied à pied de l’islam, montrer les contradictions, souligner les exactions, forcer l’autre à user de sa raison, bref, convertir. Mais pas cracher à la figure.

    Je ne suis pas Charlie parce que ce psittacisme facile m’indispose. Il ne suffira pas d’être Charlie, de décréter un deuil national, de mettre les drapeaux en berne pour tout résoudre, si l’on refuse de regarder la réalité en face, de soulever le couvercle d’une marmite dont on redoute les remugles. Cette fois, plus de déséquilibré, de loup solitaire, de paumé, ni de bronzé-fait-le-djihad qui aurait crié « Allahu akbar » pour se donner du courage. Il suffit de regarder la vidéo, le sang-froid, la façon de progresser des tueurs… Ces hommes-là savent faire la guerre. Mais peut-être qu’autour de Noël, si on avait évité précisément de minimiser, de psychiatriser, d’isoler, de démontrer par A + B que rien de tout cela ne relevait du terrorisme pour, au contraire, voir la petite lumière rouge, le signal d’alerte, et commencer à ratisser méthodiquement, les choses auraient pu être différentes. Non pas « Je suis Charlie », mais « Où est Charlie ? », le djihadiste planqué dans l’anonymat de sa cité, de sa banlieue, de sa cave.

    Je ne suis pas Charlie. Mais je le serais, « j’aurais la rage ». La rage de penser qu’avec un gouvernement moins inapte, schizophrène et dans le déni, tout cela aurait, peut-être, pu être évité.

    http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/non-je-ne-suis-pas-charlie,150293

  12. 8 janvier 2015 19:15

    Ce n’est pas au Front national chaupradisé qui soutient l’intervention contre l’état islamique et prône la laïcité républicaine, ni chez les catholiques nationaux prompts à se mettre à la remorque des républicains et des libres censeurs dès qu’ils entendent le mot « islam »…, que vous trouverez une note discordante ces jours-ci sur l’attentat commis hier contre « Charlie Hebdo » qui a tué les dessinateurs Charb, Cabu, Honoré, Tignous, Wolinski, et arrive à point pour ressouder nationalistes et républicains. Comme en 14 ! A croire que ces gens n’apprennent rien… Ou font le jeu du système ?

    (…)

    Le 12 septembre 2014, sur BFMTV, Dominique de Villepin, lucide et clairvoyant avait estimé que la décision de Barack Obama d’engager une grande coalition sur le terrain était «absurde et dangereuse» et qu’elle aurait pour conséquence de « multiplier » les foyers de terrorisme :

    « Il serait temps que les pays occidentaux tirent les leçons de l’expérience. Depuis l’Afghanistan, nous avons multiplié les interventions militaires, pour quel résultat? Il y avait en 2001 un foyer de terrorisme central? Un. Aujourd’hui? Une quinzaine… L’État islamique, c’est l’enfant monstrueux de l’inconstance et de l’arrogance de la politique occidentale».

    (…)

    Et en plus, ça marche, personne ne se dit que les gouvernements du Paraguay, d’Inde, d’Afrique du Sud, de Corée, du Vietnam, d’Indonésie ne voient pas l’urgence d’aller bombarder l’Irak…

    Traiter les causes de cet attentat contre « Charlie Hebdo », plutôt qu’apporter des réponses inadaptées aux conséquences de nos erreurs, c’est avant tout dire que la laïcité version républicaine n’est pas la réponse adéquate pour éviter la guerre sur notre territoire, portée dans la capitale de la France…

    Le vide laissé par la laïcité est un laïcisme qui ne permet pas le développement harmonieux et complet de la nature humaine et par tant du premier droit de l’homme qui est le droit de croire en Dieu.

    Les républicains n’ont pas d’anthropologie, ou du moins ils ont une conception amputée de l’homme, ils manquent d’un vrai humanisme qui prenne en compte la totalité de la nature humaine, matérielle et spirituelle. Sans une prise de conscience généralisée des lacunes républicaines c’est en vain que les « Charlie Hebdo » manifesteront leur tristesse. C’est en vain qu’ils parleront d' »unité nationale », de « vivre ensemble », et de leur « monde nouveau »…

    Il faut le dire, la république n’est plus un gage de paix, elle est devenue notre insécurité quotidienne. Ce laïcisme républicain, anti-religieux, provocateur, méprisant pour les croyants, de combat contre les religions tant musulmane que catholique (en fait les religions dogmatiques insupportables pour les « illuminés »… depuis un certain Adam Weishaupt) qui a fini par engendrer des réponses, il est vrai, disproportionnées…, doit être stoppé. La liberté d’expression ne signifie pas la liberté d’insulter les personnes.

    Dans ce contexte, la « riposte laïque », la « résistance républicaine » sont autant de mots d’ordre du chaos institutionnalisé qui ne font que jeter de l’huile sur le feu, sans apporter de vraies solutions.

    Le soutien à l’intervention contre l’état islamique est une erreur depuis le début.

    Puissent les esprits éclairés et les personnes de bonne volonté se rencontrer et porter cette voix différente (et cette voie…)

    http://christroi.over-blog.com/2015/01/charlie-hebdo-la-riposte-laique-et-la-resistance-republicaine-des-reponses-adequates.html

Trackbacks

  1. Nous ne sommes pas Charlie ! | La Question : Actualité Religieuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :