Skip to content

L’affaire Williamson : retour sur la chronologie d’un piège…

1 novembre 2009

 

A un an, jour pour jour, de ce pervers montage médiatique, il est intéressant de revenir un instant sur la chronologie des faits, tels qu’ils se sont déroulés, montrant la grossière manipulation dont fut victime Mgr Richard Williamson.

* Septembre 2008. Premiers contacts avec des journalistes d’Uppdrag Granskning (Mission Investigation), une émission de la chaîne publique suédoise SVT qui préparent une émission sur la Fraternité Saint-Pie-X, très active en Suède. Rendez-vous est pris le 2 novembre, devant Saint-Nicolas-du-Chardonnet, à Paris, pour une interview.

 * 1er novembre 2008. Les journalistes d’Uppdrag Granskning sont au séminaire de la FSSPX à Zaitzkofen (Bavière) pour y interviewer Mgr Richard Williamson qui procède là, ce week-end, à des ordinations diaconales. C’est au cours de cet entretien que l’évêque tient ses propos négationnistes.

L’Entretien qui fit scandale :

* Fin novembre 2008. Averti des propos de Mgr Williamson par des représentants de l’Église luthérienne de Suède (qui tenaient l’information de collaborateurs de SVT), Mgr Anders Arborelius, évêque catholique de Stockholm, prévient Mgr Emil Paul Tscherrig, nonce apostolique en Suède, qui transmet aussitôt l’information à Rome (selon un documentaire de SVT diffusé en septembre 2009 et une dépêche de l’agence APIC).

* 14 janvier 2009. Signature du décret, post-daté du 21, de levée des excommunications par le cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la Congrégation pour les évêques (selon le cardinal Castrillon dans la Süddeustche Zeitung).

* 16 janvier. Le site de la SVT annonce pour le 21 janvier suivant la diffusion de l’émission Uppdrag Granskning consacrée à la FSSPX. Une bande-annonce est mis en ligne sur le site de l’émission.

* 21 janvier. Date officielle de signature du décret de levée des excommunications :

  • Matin. Premières rumeurs sur Internet de la possible levée de ces excommunications (notamment sur le blog La Cigüeña de la Torre de Francisco José Fernández de la Cigoña).
  • Après-midi. Isabelle de Gaulmyn, envoyée spéciale permanente de La Croix à Rome, obtient confirmation de ces informations par ses sources vaticanes.
  • 16h58. Fax de Mgr Fellay à SVT pour protester contre l’émission.
  • Soir. Diffusion de l’émission d’Uppdrag Granskning par SVT.

* 22 janvier. Dans le quotidien Il Giornale, le vaticaniste Andrea Tornielli annonce la publication prochaine du décret.

* 24 janvier. Annonce officielle de la publication du décret.

* 5 février. Le cardinal Castrillon Hoyos a connaissance des propos de Mgr Williamson  (Entretiens à El Tiempo et à la Süddeutsche Zeitung).

La suite est connue …

 

Pour aller plus loin :  L’affaire Mgr Williamson et ses enjeux cachés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :