Skip to content

Israël peut détruire l’Europe !

12 novembre 2009

Martin Van Creveld

Lors d’une interview publiée à Jérusalem, le professeur Martin Van Creveld,  ancien Professeur d’Histoire militaire à l’Université hébraïque de Jérusalem, a déclaré qu’Israël avait « la capacité d’atteindre la plupart des capitales européennes avec ses armes nucléaires ». « Nous possédons, rajoute-t-il, plusieurs centaines d’ogives atomiques et de fusées et pouvons atteindre nos cibles dans toutes les azimuts, et même Rome. La plupart des capitales européennes font partie des cibles potentielles de notre Armée de l’air ».

Par ailleurs, le Pr. Creveld,  précise que la « déportation collective » par Israël était la seule stratégie efficace à appliquer aux Palestiniens : « Les Palestiniens doivent tous être expulsés. Les gens qui luttent dans ce but (Le Gouvernement israélien) attendent simplement la venue de « la bonne personne au bon moment ». Il y a seulement deux ans, 7 ou 8 % des Israéliens étaient d’avis que ce serait la meilleure solution, il y a deux mois c’était 33 %, et maintenant, selon un Sondage Gallup, le chiffre est de 44 % pour ».

A la question de savoir « s’il s’inquiétait du fait qu’Israël deviendrait un état voyou s’il mettait en oeuvre une déportation génocidaire à l’encontre des Palestiniens, Creveld a cité les paroles de l’ancien Ministre israélien de la Défense Nationale, Moshe Dayan, qui avait déclaré « Qu’Israël devait être comme un chien enragé, trop dangereux pour qu’on le contrôle ».

Il conclua par ces mots : « Nos forces armées ne sont pas au trentième rang, mais aux deuxième ou troisième rang mondial. Nous avons la capacité de détruire le Monde avec nous. Et je peux vous assurer que cela arrivera avant qu’Israël ne disparaisse ».

Biographie.

Martin van Creveld, Ancien professeur de l’Université hébraïque de Jérusalem, est un des auteurs leaders mondiaux sur l’histoire militaire et la stratégie, avec une spécialité sur les guerres du futur.  Il a écrit vingt ouvrages dont on peut citer : “Supplying War” (1978), “Command in War” (1985), “The Transformation of War” (1991), “The Changing Face of War : Lessons of Combat from the Marne to Iraq” (2006), and “The Culture of War” (2008).). Il a aussi publié largement sur d’autres sujets, y compris des histoire sur les états, les femme et le Féminisme et l’Histoire américaine. Ses ouvrages ont été traduits en dix-sept langues.

Source: Rense. com  

One Comment leave one →
  1. Trismégiste permalink
    8 avril 2010 01:39

    Cet étrange « enseignant » ne doit pas savoir que les chiens enragés, çà se pique !… ( Pauvre bête !…). C’est la sentence du jour de quelqu’un qui vit sur l’une de ces « cibles potentielles » : une ville non loin de Paris, qui constituerait en effet un « message culturel » très fort de la part d’un agresseur !… Mais qui lui fait un bras d’honneur !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :