Skip to content

Un prêtre catholique pour le port du voile !

19 novembre 2009

 

 

J’habite à côté d’une mosquée et je trouve le voile plutôt décent. Pourquoi ne pas plutôt réagir à la profusion de publicité pseudo-pornographique qui s’étale à longueur de rues ? Les adversaires du voile abordent la question exclusivement sous l´angle du danger communautariste. Ceux qui professent une même foi partagent des signes d’appartenance et de reconnaissance. Le vêtement fait depuis toujours partie de ces signes.  Contraindra-t-on demain les moniales à revêtir le pantalon à chaque fois qu´elles sortiront des limites de leur monastère ? Va-t-on obliger les évêques de France à ôter leur clergyman pour s´exprimer sur un plateau de télévision ?

 

 

Les prêtres qui enseignent la religion dans une école, pourront-ils encore porter la croix au revers de leur veste ? Et les moines tibétains devront-il troquer leur robe safran contre un complet veston ? Seule une société totalitaire pourrait en arriver à de telles extrémités. Une société démocratique se reconnaît dans sa capacité à gérer une diversité stimulante.

Ma grand-mère et les femmes alsaciennes et catholiques de son âge ne sortaient jamais, surtout pas à la messe, sans être revêtues d´une coiffe ou d´un foulard. De fait, chaque fois que j´ai abordé cette question du voile ou du foulard avec des amis musulmans, ceux-ci n´en ont jamais parlé comme d´un signe d´appartenance ethnique ou religieuse. Ils y voient surtout une manifestation de pudeur. Cette pudeur qui est foulée aux pieds dans notre société moderne ! Et c´est peut-être là l´angle sous lequel il faut aborder la question.

La mini jupe et le bikini sont-ils des vêtements plus neutres que le voile ?

Certainement que non !

Ils portent simplement un autre système de valeur radicalement opposé à celui que symbolise le voile. N´est-ce pas aux femmes musulmanes elles-mêmes de décider quel système de valeurs leur convient mieux ?

En portant le voile, des femmes refusent de provoquer les regards des mâles gourmands comme de vulgaires objets de plaisir. Car le voile touche au statut de la sexualité dans notre société : une société où les love parades semblent moins choquer que les manifestations de la piété musulmane ; une société dont l´intelligentsia tolère des propos orduriers déversés à longueur de jour et de nuit par des radios dites « jeunes » ; une société où domine une idéologie ultra-libertaire qui ne se dit pas. Cette idéologie là, les jeunes ont le droit de la contester. Le voile ne pose pas de problème lorsqu´il est porté par les grands-mères musulmanes. Il fait peur quand ce sont des jeunes filles scolarisées qui le portent. Le nombre de jeunes filles adeptes de la cigarette ne choque pas : au moins elles prouvent qu´elles sont émancipées des vieux tabous !

Le voile pose effectivement la question des valeurs vécues par les jeunes. Car il ouvre à un débat sur le type de société dans lequel nous voulons vivre demain. Quelles valeurs pour quelle société en Europe ? Les religions juives et chrétiennes, les différentes familles de l´islam et d´autres lignées spirituelles auront une contribution décisive à apporter à ce débat. Certes on peut penser qu´elles véhiculent encore certains archaïsmes. On ne peut nier qu´elles portent surtout des valeurs humaines éternelles. La pudeur et la modestie en font partie.

L’Aumônier catholique de l’hôpital à Colmar

 

Lire :

S.Giovanni e S.Maria Cleofe

Le voile est un signe religieux de piété chrétienne !

6 commentaires leave one →
  1. Van permalink
    24 janvier 2010 20:21

    Je suis tout à fait d’accord avec cette réflexion !
    Je suis heureuse de voir que des personnes puissent se poser les bonnes questions et avoir un regard critique et objectif sur notre société !

    Merci !

  2. Léon Desmarets permalink
    24 octobre 2010 15:27

    « N´est-ce pas aux femmes musulmanes elles-mêmes de décider quel système de valeurs leur convient mieux ? » Eh bien, justement, c’est le mâle qui leur impose le port du voile. Pas touche, elle me sert…..!
    « les regards des mâles gourmands » Mais ce n’est pas mal que vous soyez mâle comme moi Monsieur l’Abbé. Tous les mâles ne sont pas des cochons comme les femmes toutes des putes.
    Si les toutes femmes désirées par les hommes se transformaient en objet, vous ne seriez pas né Monsieur l’Abbé.
    Bien heureusement le catéchisme n’embrigade plus les faibles. Pourquoi, d’emblée homme et péché plutôt que homme dans toute sa beauté naissante.

    Veuillez agréer, Monsieur l’Abbé, mes salutations distinguées.

    • Aymeric permalink
      22 novembre 2010 21:37

      @ Léon Desmarets

      Bonne réflexion mais sachez tout de même que les femmes mettent aussi le voile de leur plein gré. Des filles issues de famille n’imposant absolument pas le port du voile décident de le porter pour raison religieuse. Ok, ça doit être assez minime et peut-être pas très réfléchi. Mais n’y voyons pas qu’un acte machiste de la part des hommes à 100%.

      Bien à vous

  3. 23 novembre 2010 20:00

    D’accord avec Aymeric. Son point de vue est pondéré, et la lecture du livre « Sagesse de l’homme bleu » me fait penser qu’il est réaliste.

  4. 30 décembre 2010 16:58

    Bonjour,
    Toute les femmes de mon entourage qui porte le voile l’ont porté de leur plein grés, la plupart ne sont pas musulmane de naissance et 80% l’ont porté sans être dejà marié
    J’ai fait moi-même ce choix quand j’étais adolescente de mon plein grès, il est vrai que j’ai la moitié de ma famille musulmane (paternelle) mais elle n’a eu aucunes influence là dessus au contraire quand ils ont appris que je portais le voile ils n’ont pas arrêté de m’injurié, pour eux le voile n’est qu’un habit traditionnel acceptable dans leur pays, ils ne connaissent pas bien la religion et pour eux ils faut s’integré et pas faire de vague
    Or ce n’est pas pour faire de vagues que je le porte et comparé a cette branche de ma famille je suis née en France ma mère est Française, Catholique et je me réserve le droit de choisir ce qui me convient le mieux personne n’a à m’inposé mes convivtions je ne me sent pas étrangère j’ai di du sang Français et je précise que je suis orpheline de père depuis petite qu’il ne pratiquais pas et que je n’ai pas de frère, je n’ai aucuns entourage masculins qui m’a fait pressions
    Bien au contraire j’ai eu la pression pour laisser tomber cette religion et le voile avec
    Les seuls qui m’acceptent le mieux et me respectent comble de l’ironie c’est ma famille maternelle, qui est Catholique

    Il ne faut pas croire que les femmes sont toute malmené par des hommes
    J’ai fait ce choix par conviction religieuse et pour me raproché de mon Créateur je n’avais ni petit ami ni qui que ce soit de masculin et musulman pour me mettre ça dans le crâne

    Bien à vous

Trackbacks

  1. Entre port du voile et mini jupe « RETOUR A KRISHNA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :