Skip to content

À quoi servent les pères ? À rien !

6 décembre 2009


Saint Joseph et l’Enfant Jésus

(1900-1930)

Cette œuvre d’art populaire très répandue dans les foyers catholiques du Québec, représente un père aimant et son fils à l’atelier.

Un article de

Aldo NAOURI
Médecin pédiatre

Voilà vingt-cinq ans que je me le suis entendu signifier par l’éditrice à qui j’avais confié le manuscrit de mon livre Une place pour le père. Après m’avoir dit combien elle en détestait le contenu, elle a ajouté qu’elle le publierait cependant. Afin « d’alimenter un peu plus le débat, et d’aider notre société à faire définitivement disparaître cette instance nocive ».

À quoi servent les pères ? À rien !

C’est exactement ce que laissait entendre quelques années plus tard l’hebdomadaire féminin Elle. Un énorme titre barrait la couverture de son numéro : « Elles ont fait un enfant toutes seules ». Dix neuf femmes d’envergure, dont la propre fille du Président de la République de l’époque, n’avaient pas assez de mots pour dire le bonheur qu’elles ressentaient à ne pas s’être encombrées d’un père pour leur enfant.

Suite ICI

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :