Skip to content

« De Maria numquam satis »

7 décembre 2009

DEUX HARDIESSES DE CONTEMPLATION MARIALE


« De Maria numquam satis » disait saint Bernard : on ne priera jamais assez, (et nous en sommes tous loin !) on ne louera jamais trop la très Sainte Vierge, Pie IX nous l’a redit aux matines du 9 décembre dans sa magnifique encyclique Ineffabilis Deus par laquelle il proclama le dogme de l’Immaculée Conception :

« Le Dieu ineffable, puisant au trésor de sa divinité, la combla de l’abondance de toutes les grâces célestes et l’enrichit d’une profusion merveilleuse, dans une telle perfection et plénitude d’innocence et de sainteté qu’on ne peut, en dessous de Dieu, en concevoir une plus grande et que nulle autre pensée que celle de Dieu même ne pourra jamais en mesurer la grandeur. En vérité, il convenait bien qu’il en fût ainsi. »

Saint Bernard l’a chantée, les saints Louis-Marie Grignion de Montfort et Maximilien Kolbe en ont repris les hardiesses théologiques, les audaces de tendresse, et pourtant jamais les créatures n’accéderont au mystère de l’élection et de la prédilection dont leur Mère et leur Reine est l’éternel objet de la part des Personnes divines. Ce que nous en avons ressenti et médité depuis ce 8 décembre, dans le péril immense encouru par ce monde apostat, c’est l’urgence du recours au Cœur Immaculé de cette divine Mère pour le salut de tous, le terrestre autant que l’éternel. (…)

Suite

Abbé Georges de Nantes
Extrait de la CRC n°279, janvier 1992

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :