Skip to content

I Hate Your Style

18 décembre 2009

I HATE YOUR STYLE

Puisque c’est l’époque de s’envoyer des cartes en cette période de l’année,

adressons-en une, en réponse aux néo-cons !

 

 

 

 

Meilleurs Voeux et Joyeuses Fêtes !

 

53 commentaires leave one →
  1. Vries permalink
    18 décembre 2009 11:20

    Très bon ! Merci La Question pour cette carte de voeux que je m’empresse d’envoyer à quelques amis choisis.

    Que ce vieux rafiot broyé par les glaces empli de crétins à kippas coule à pic !

  2. sadish permalink
    18 décembre 2009 11:23

    Bonne fin de croisière pour ces débiles néo-cons !

  3. brunsw permalink
    18 décembre 2009 11:26

    C’est très gentil de souhaiter la bonne année et de joyeuses fêtes aux atlanto-sionistes sakozystes. On voit que vous êtes de bons chrétiens…

  4. DST permalink
    18 décembre 2009 11:46

    Funeste certes, mais inévitable destin pour une entreprise idéologique qui ne peut effectivement qu’aboutir à un échec total, puisqu’elle conjugue un soutien pour les aberrations du projet sioniste, les visions des pires penseurs du libéralisme et une haine furieuse de de la Tradition.

    Il est même singulièrement intéressant d’étudier ces cas d’espèce, et de voir les cris hystériques qu’ils poussent à l’encontre de La Question, comme plus globalement de tout ce qui de près et de loin relève du catholicisme tradi.

    Il faut dire que réunir des bloyens honteux, courtisans et cireurs de godasses, des réformés homosexuels, des cathos pro-Vatican II, tout ça mis en musique par un pentecôtiste inverti écrivant avec un râteau sous l’emprise de stupéfiants, ne peut aboutir qu’à cette délirante pantomime que nous servent les ilysiens.

  5. 18 décembre 2009 13:13

    Les intransigeants s’associent à vos bons voeux.

    http://intransigeants.wordpress.com/2009/12/18/i-hate-your-style/

  6. herder permalink
    18 décembre 2009 14:20

    Vous n’auriez pas un peu énervé le fan club Dantec que représente l’équipage naufragé d’ilys, avec vos précédentes notes ?

  7. Dan permalink
    18 décembre 2009 14:23

    Voilà un exercice d’exquise politesse, que goûteront sans aucun doute les élites cultivées qui vivotent sur cet esquif sombrant tragiquement dans les flots polaires. Belle image de fin d’année…ou plus exactement de fin de règne idéologique !

  8. skydôme permalink
    18 décembre 2009 14:36

    Je fais comme vous Vries, j’envoie sans tarder cette belle carte de fin d’année à plusieurs amis de la toile qui vont beaucoup apprécier assurément !

    J’y adjoins également celle, excellentissime, réalisée par les intransigeants par la même occasion, qui synthétise bien l’alliance perverse réalisée par les néo-cons atlantistes pro-sionistes.

    Voilà de saine initiatives du camp de la Tradition !

  9. Gary permalink
    18 décembre 2009 14:51

    Très bonne formule scripturaire illustrée par cette carte de voeux de La Question !

    « Haïssez le mal et aimez le bien, Faites régner à la porte la justice; Et peut-être l’Éternel, le Dieu des armées, aura pitié… »

    Amos V, 15

  10. 18 décembre 2009 14:51

    Rhôôôôôô… Vous vous êtes pas trop ennuyés quand même. Probablement fait avec un générateur de motivational posters. On le voit à la typo principale face à celle dégueulasse pour l’url de votre site. Bordel, pour Noël, dans la tradition, on se fend un peu plus la gueule quand on fait un cadeau !

  11. MgD permalink
    18 décembre 2009 15:09

    @MSD

    Putain, même ça, ils savent pas le faire^^

  12. Mut'optic permalink
    18 décembre 2009 16:39

    Malade Sexuel Dégénéré et Mauvais Guignol Dantecien: Changez vos lunettes de gros myopes; c’est pas la photo qui est mauvaise, c’est le vieux rafiot de Ilys qui est tout rouillé!

  13. Maximin permalink
    18 décembre 2009 16:53

    Il faut dire que réunir des bloyens honteux, courtisans et cireurs de godasses,

    Qu’elle attitude courtisane, obséquieuse et veule de la part de Restif! Bloy en aurait vomi.

  14. Skeptic permalink
    18 décembre 2009 17:05

    Je viens de lire votre article sur la sodomie et les juifs, mon Dieu mais vous avez pas honte d’écrire des trucs aussi cons ?

    Avec toutes les affaires de pédophilie qui ont touché l’Eglise catholique, le minimum syndicale et moral serait de ne pas attaquer les autres communautés religieuses en dessous de la ceinture.

    Parce que bon, votre moralisme est pas crédible pour un sou.

  15. Saint Edouard permalink
    18 décembre 2009 21:12

    Mais comment un prétendu bloyen peut tenir de tels propos sur ce blog dégoûtant ? « il faut radicalement séparer le religieux et le politique. Radicalement, drastiquement, draconiennement », ce Restif est un parfait imbécile doublé d’un sot.

    Léon Bloy qui exècre les désordres, les révolutions, les revendications, les contestations, était contre la République, les athées, les libres penseurs, toutes les cliques voltairiennes, les fils de Marat et de la Gueuse de 1789, au premier rang desquels il place Victor Hugo et Jules Vallès dont il se complaira à couvrir les cadavres d’oraisons sacrilèges.

    Il traque la tiédeur, le jésuitisme, la compromission, le charlatanisme.

    Le combat que mène Léon Bloy est pour faire prévaloir une vision de la société qu’il ne conçoit qu’entièrement soumise aux principes d’une Église triomphante, où la papauté tient le premier rang, domine et dirige. Conception foutrement moyenâgeuse qu’il prône et inventorie dans ses plus tortueuses et inquisitoriales conséquences !

  16. Valence permalink
    18 décembre 2009 21:32

    Ces propos m’étonnent beaucoup venant de Restif ? On l’aura connu infiniment mieux inspiré à une époque pas si lointaine. Triste et singulièrement décevant. Effectivement c’est un naufrage !

  17. Celias permalink
    18 décembre 2009 21:56

    Se prétendre bloyen et écrire une ânerie aussi conséquente et monstrueuse que celle que vient de proférer Restif sur ilys est invraisemblable au sujet de la séparation de l’Eglise et de l’Etat à la manière d’un Jean-Luc Mélanchon. Il y a des paires de baffes et des coups de pieds au cul qui se perdent !

    Et en plus lorsqu’on voit cette lâche immondice, se faire courtisan jusqu’à l’excès auprès de ce sale type ordurier et injurieux de XP qui balance des dégueulasseries sexuelles à ses adversaires en guise d’arguments, et auquel il donne du « cher » ou de « l’ami », ou encore faire des courbettes honteuses devant cet imbécile, visiblement jaloux comme un donzelle envers La Question, de Nicolas ; non là ça fait beaucoup dans l’ignominie !

  18. Ite Missa Est permalink
    18 décembre 2009 22:30

    Mais qui est ce Restif qui se réclame de Bloy, et écrit une ode puante à la gloire de la conception républicaine du religieux et de l’Etat qui fit des millions de victimes depuis la sinistre Révolution !

    http://books.google.com/books?id=-yLTy-Cgb3wC&pg=PA192&lpg=PA192&dq=bloy+unam+sanctam&source=bl&ots=qWibgY0X-T&sig=wxcK7eTzoURnfoolTN9YEOvFKGg&hl=fr&ei=JfMrS7aDIqnajQeEytSbBw&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=2&ved=0CBAQ6AEwAQ#v=onepage&q=&f=false

  19. Valence permalink
    18 décembre 2009 22:56

    @ Ite Missa Est

    Moi ce qui me choque le plus c’est ce passage de Restif à propos de La Question : « on y parle comme Ben Laden ou Ahmadinejad, pire même! Goebbels meilleure époque… »

    Là il y a vraiment de quoi gerber devant ce type de saloperie et de lâcheté.

  20. Mut'optic permalink
    18 décembre 2009 23:10

    Est-ce la même personne qui a écrit cette note sur La Question Doctrine?

    http://www.la-question.net/chiisme/

  21. alançon permalink
    18 décembre 2009 23:27

    @ List

    Cet abruti profond de XP a fait, par imprudence, l’erreur de s’en prendre cette fois-ci avec sa délicatesse habituelle, à un stal. Là ça ne plaisante pas, délation directe et balance illico presto du patronyme de l’intéressé sur la place publique.

    C’est pas trop dans les moeurs de nos milieux. Mais il faut dire que que XP l’a vraiment cherché avec ses insultes à la con.

  22. Ronin permalink
    18 décembre 2009 23:29

    Oui, Mut’optic, il s’agit bien de la même personne. Cette note avait été suivie de 119 commentaires très critiques à l’égard de l’islam, ce que Restif n’a pas supporté. Il s’est même comporté de façon indigne vis-à-vis de ses hôtes (voir ses réponses dans les commentaires). Mais de là à rejoindre Ilys qui a confié imprudemment les clés du blog au foutraque XP, comme l’a dit un commentateur, c’est un vrai naufrage.

  23. 18 décembre 2009 23:51

    @Alançon

    Pour votre gouverne, sachez que « cet abruti d’XP » s’en fout coomplètement, mais qu’il n’apprécie pas le principe. Sachez encore qu’il n’a balancé que ce qu’il m’avait gentiment demandé quelques mois plus tôt, et que c’est lui qui s’est attaqué à nous. Sachez enfin qu’il ve recevoir prochainement du papier bleu.

    Quand vous aurez besoin de plus de renseignements, n’hésitez pas à les demander.

    @Ronin

    C’est très gentil de votre part de le penser, mais je n’ai pas les clefs d’Ilys, comme le billet de mon ami Nicolas vous le démontre.

  24. Ronin permalink
    19 décembre 2009 00:04

    @List,

    Pour autant que je sache, c’est Leroy qui a « balancé » XP, et pas la personne dont il donne le nom car après avoir pris connaissance de son patronyme suite à votre post, j’ai tapé son nom et prénom sur Google et je suis bien tombé sur le blog du crypto-communiste et un autre, « the patrick batman blog » dans lequel son auteur évoque une rencontre imaginaire et surréaliste avec XP. Quand les ylisiens se sont mis à déblatérer sur Leroy, plus d’un a eu la curiosité d’aller sur le site de ce dernier pour connaître sa réplique à ces attaques. C’est donc là qu’on a pu prendre connaissance du vrai nom de XP. En bref, XP s’est indirectement « balancé »: un « outing » qui prend des allures de « coming out » et il ne peut s’en prendre qu’à lui-même: il est allé trop loin dans les injures ordurières. C’est un moindre mal pour lui car Leroy s’exprime sous son vrai nom et il était parfaitement en droit de poursuivre XP pour injures en vertu de la loi de 1881.

  25. alançon permalink
    19 décembre 2009 00:13

    @ XP

    Votre papier bleu il va s’en torcher le cul à mon avis, parce qu’avec les insultes que vous lui avez adressées, vous feriez mieux de vous faire oublier. Stal ou pas, il y a des limites à ne pas dépasser, et là ça va craindre pour vous maintenant, car lui ne s’est pas gêner pour vous dévoiler, et avec le net difficile d’effacer les traces…la vie sera moins simple maintenant.

    Quant à vos renseignements pourris sur votre vie privée gardez-les, tout le monde s’en fout complètement.

  26. 19 décembre 2009 00:20

    Les Ilysiens n’ont pas « déblateré » sur Leroy, mais lui ont répondu, et c’est bien moi qui pourrait porter plainte pour injures publiques.

    Ce pauvre Lerôy, il est un peu dans votre situation, c’est lui qui bave tout seul dans son coin, pas nous.

    Il n’a balancé, je vous le répète que ce que je donne à tout le monde, et je m’en tape complètement.

  27. Valence permalink
    19 décembre 2009 00:23

    @ Ronin

    Votre remarque est juste, Jérôme Leroy s’exprime sous son nom, donc il y a bien injure envers une personne (et non des moindres). Et là XP, qui à mon avis ignore la loi, ferait bien de préparer sa tirelire puisque les dispositions législatives sont très claires :

    – L’injure est, “toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait” (article 29 de la loi de 1881), commise envers les particuliers par le biais d’un réseau électronique et non précédée de provocations, est punie d’une amende de 12.000 euros (article 33).

  28. Ronin permalink
    19 décembre 2009 00:26

    Petite précision juridique:

    Article 33

    (Modifié par Loi n°2004-1486 du 30 décembre 2004 art. 21, art. 22 (JORF 31décembre 2004).

    « […] L’injure commise par les mêmes moyens envers les corps ou les personnes désignés par les articles 30 et 31 de la présente loi sera punie d’une amende de 12000 euros. L’injure commise de la même manière envers les particuliers, lorsqu’elle n’aura pas été précédée de provocations, sera punie d’une amende de 12000euros ».

  29. Valence permalink
    19 décembre 2009 00:30

    XP au fait, je crois que vous avez raté un épisode, IdC ne s’occupe plus ni de ce blog (La Question Actualités) ni de l’autre (Doctrine) dont elle s’est retiré ; alors oubliez-là svp.

  30. morpri permalink
    19 décembre 2009 00:39

    Allez tire-toi XP pauvre merde ; va chialer tes conneries sur ilys. Tes amis t’y attendent, le shabbat a déjà commencé.

  31. morpri permalink
    19 décembre 2009 01:13

    @ Ronin

    XP naïvement vient de tomber, en le tissant de ses propres mains, dans un piège grossier.

    Il « menace » de livrer le nom d’une personne :

    – étrangère et à la querelle qui l’oppose à Jérôme Leroy
    – qui n’a plus de rapports avec le blog La Question

    RAPPEL :

    Les moyens utilisés pour commettre la diffamation sont ceux prévus par l’article 23 de la loi de 1881.

    – Discours, cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions publics,
    – Ecrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images ou tout autre support de l’écrit de la parole ou de l’image vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans des lieux ou réunions publics,
    – Placards ou affiches exposés au regard du public,
    – Tout moyen de communication au public par voie électronique.

    Ce genre de petit jeu pourrait aussi être assez cuisant pour ses économies.

  32. morpri permalink
    19 décembre 2009 01:24

    @ XP

    Dégage pauvre minable, t’es vraiment pas en mesure de venir faire le beau et proférez des injonctions ridicules.

    Tu ‘es mis dans la merde tout seul, ton nom est exposé de partout maintenant après cet épisode calamiteux avec Jérôme Leroy. Alors rase les murs, baisse la tête et refais toi un nouveau pseudo car ta petite vie avec XP va devenir difficile.

    T’es vraiment plus en position ici je t’assure de menacer qui que ce soit, d’autant avec les d’injures dont tu t’es cru autorisé d’user envers un nombre incalculable de personnes.

    Alors un conseil mon mignon, ferme ta grande gueule merdique et tire-toi rapido.

  33. Valence permalink
    19 décembre 2009 01:39

    @ XP

    Vous vous enfoncez ridiculement. Laissez à de plus qualifiés que vous, d’autant après vous être mis dans une situation délicate, le soin de se faire vos avocats auprès de Jérôme Leroy qui a divulgué votre identité qui se trouve donc maintenant disponible librement sur google par un simple clic.

    D’autre part, en vous fixant sur une ancienne histoire avec IdC, vous ne comprenez pas que la situation avec La Question est toute nouvelle à présent.

    Alors tournez la page et pensez à autre chose.

  34. Ronin permalink
    19 décembre 2009 01:40

    @Morpri

    XP se perd en rodomontades: Leroy ne fait pas état sur son blog de « papier bleu ». C’est du genre « retenez-moi ou je fais un malheur ». Et à partir du moment où son blog ne fait l’objet d’aucune poursuite judiciaire, le fait d’y mettre un lien n’est aucunement répréhensible.
    Je lui conseille donc de potasser le Dalloz et particulièrement la loi de 1881.

  35. morpri permalink
    19 décembre 2009 01:47

    @ Ronin

    Effectivement. XP qui est d’une rare stupidité et ose donner des leçons, ferait mieux, après ce qu’il a envoyé dans la gueule de Leroy, de se faire mollement oublier, car ça pourrait lui valoir quelques problèmes sérieux :

    http://ilikeyourstyle.net/2009/12/03/jerome-leroy-retrouve-ivre-mort-sur-ilys/

    Quand on conjugue l’ignorance et la bêtise, en règle générale ça ne donne pas de bons résultats ^^

  36. morpri permalink
    19 décembre 2009 01:57

    Voilà du XP dans le plus pur style :

    Jérôme Leroy retrouvé ivre mort sur Ilys

    « Alors qu’il postait à la chaîne des commentaires salaces sur le site I like your Style en changant de pseudonyme à chaque fois qu’une insanité lui venait à l’esprit, l’ivrogne communiste Jérôme Leroy a été retrouvé avec 2,9 grammes d’alcool par litre de sang devant son ordinateur, en slip kangourou, un cubis de gros rouge à portée de la main, sous un poster d’Hugo Chavez en train de faire une bouffarde à son complice ahmadinejad.

    Toutes les trois lignes, il parlait de sa bite et traitait les lecteurs du site de tafiolles, a confirmé l’un des témoins de la scène. je n’avais jamais vu un cochon communiste aussi dégueulasse depuis Khrouchtchev parlant de caca à la tribune de l’ONU tout en tapant sa chaussure sur son pupitre.

    Le dégénéré, habitué à traîner dans la bouche de métro Causeur.fr avec son litron, a tenté de justifier ses outrances verbales et les allusions sexuelles qui lui servent d’arguments:
    c’est toujours comme ça qu’on fait dans ma famille politique, a-t-il déclaré. Déjà en 45, mes camarades qui tondaient les femmes étaient des chômeurs professionnels, comme moi, des détraqués sexuels impliqués dans des affaires de moeurs et des alcooliques. Mon camarade marxiste Alain Soral aussi, traite nos adversaires politiques de pédales et parle tout le temps de sa bite, on fait tous comme ça…Quand les gens nous contredisent, on leur dit qu’on pisse sur leur mères et qu’on va les baiser…Un gentil garçon, Soral, Un chaviste, comme moi.. je l’ai rencontré dans la salle d’attente de l’assistante sociale du XXème arrondissement…On a la même, c’est dingue!

    Joint par téléphone, son psychiatre nous a confirmé que l’ivrogne communiste Jérôme Leroy souffre d’une pathologie très lourde:Il ne faut pas perdre de vue que mon patient est communiste depuis son plus jeune age, maladie mentale qui l’entraîne régulièrement à faire l’apologie des camps de concentration (éloges fréquentes de Lénine et Staline…) et témoigner son admiration pour des antisémites notoires (Allende, Chavez…). Plus tard, cette addiction à l’alcool qu’il évoque dans sa notice biographique et la maladie de tourette qui l’oblige à couper toutes les phrases de plus de cinq mots par des “pédoques”, “couilles” et “je vais baiser ta mère” retentissants ont entraîné sa radiation de l’Education Nationale, ce qui n’a pas arrangé son état psychique. Pour couronner le tout, il y a trois ans, au salon du livre, alors qu’il cuvait son vin en attendant d’éventuels lecteurs, il s’est pris sa pile d’invendus sur la la tête…

    Nous avons également interrogé le médecin qui suit son dossier à la Cotorep: Pour comprendre tout à fait de quoi souffre l’ivrogne communiste Jérôme Leroy, nous a-t-il expliqué, il faut avoir à l’esprit qu’il s’agit d’un écrivain sans le moindre talent, qui racole son maigre public parmi les patients souveraino-communistes qui suivent avec lui une thérapie pour soigner leurs syndromes de tourette et leurs troubles coprolaliques. De ce fait, chaque fois qu’il repère quelque part des gens maîtrisant assez l’art de l’écriture pour se constituer un lectorat de gens normaux, il entre en transe, et s’ils publient sur internet, il leur laisse des commentaires en les menaçant de les aligner contre un mur, de les mettre dans des goulags et bien sûr, il leur parle de sa bite… Pour avoir une chance de s’en sortir, il faudra d’abord qu’il guérisse de ce curieux délire selon lequel il serait écrivain pour apprendre un un métier. Dans le passé, nous lui avons trouvé des stages dans la chaudronnerie et la menuiserie, mais il ne s’y est jamais rendu.

    Si l’ivrogne communiste Jérôme Leroy prête à rire, il est pour autant nécessaire de tenir l’individu à l’écart et le laisser pourrir dans son trou à rat, comme nous l’a confirmé le Docteur Bronstein, spécialisé dans l’étude clinique des ordures marxistes: Il ne faut pas se fier aux pitreries de l’individu. L’ivrogne communiste Jérôme Leroy se réclame ouvertement d’une idéologie qui, au poids des cadavres, pèse trois fois le troisième Reich et vingt fois la Shoah. Quand il menace de massacrer votre mère ou de vous assassiner, il ne faut jamais perdre de vue que tous les malades de son espèce ayant eu l’occasion de passer à l’acte n’ont jamais hésité une seconde.

    Quand vous voyez la gueule de Jérôme Leroy, pour comprendre ce qui vous fait face, imaginez aussitôt des charniers, des koulaks squelettiques en costumes rayés derrière des barbelés , des camps de la mort et des gardes rouges, a-t-il conclut. »

    Jérôme Leroy retrouvé ivre mort sur Ilys

    Le 03/12/09 à 2:47 par XP

    http://ilikeyourstyle.net/2009/12/03/jerome-leroy-retrouve-ivre-mort-sur-ilys/

  37. morpri permalink
    19 décembre 2009 02:01

    Cela dit ce n’était qu’un extrait du talent de plume de XP.

    Voici le second épisode, pas mal non-plus dans le genre. On ne s’étonne plus après ça que l’olibrius passablement dérangé se fasse des amis :

    Jérôme Leroy, les camps de concentration et le terrorisme.

    Le 08/12/09 à 0:09 par XP

    Le fasciste rouge Jérôme Leroy tient à faire savoir que le trou à rats virtuel dont il essaye en vain de faire un site est une Zone chaviste libérée.

    En y pénetrant, on voit au premier coup d’oeil que le dit Jérôme Leroy éprouve de la tendresse pour les camps de la mort, les barbelés, les charniers et ceux qui les creusent, les portraits de quelques uns des plus grands criminels de l’histoire sont accrochés sur la page d’accueil, et cette curieuse définition confirme qu’il apprécie sans exclusive tous les régimes ou forces politiques pouvant s’apparenter par la méthode à ce nazisme dont il voudrait faire croire qu’il s’agit pour lui d’un repoussoir.

    Dans la première des zones chavistes, on peut entendre l’idole du fasciste rouge Jérôme Leroy rendre hommage à son ami le terroriste Carlos (…)

    D’aucun me diront que Jérôme Leroy, c’est un Chavez aux touts petits pieds, sans plume, sans talent, sans lecteurs et même sans blog, tant il est difficile de qualifier comme tel une simple adresse électronique où viennent s’épancher trois maboules, une truie à moustaches tenue en laisse, un pensionné Cotorep presque mort, deux échappés de l’Action Française, et un ou deux fonctionnaires de l’Éducation Nationale révoqués pour des histoires de moeurs.

    Certes… Il n’en demeure pas moins que l’envie est là, et que pour être impuissante, l’envie de délation et de chasses aux sorcière n’en n’est pas moins aussi forte chez ces impuissants que dans le coeur des camarades ayant eu la chance de naître à la bonne heure, à la bonne place et d’assassiner pour de vrai.

    Et puis, pourquoi le taire, faire tourner Jérôme Leroy avec mon bâton, le faire courir dans tous les sens et entendre sa cour des miracles couiner au premier claquement de doigts, je trouve ça rigolo.

    Farpaitement.

    Je suis un grand enfant. Comme Pinochet, dans le nom duquel il n’y avait pas hochet pour rien.

    Quoi qu’on en dise.

    http://ilikeyourstyle.net/2009/12/08/jerome-leroy-les-camps-de-concentration-et-le-terrorisme/comment-page-1/

  38. morpri permalink
    19 décembre 2009 02:02

    Et la suite :

    Dominique Voynet, ou Jérôme Leroy en mini-jupe

    Le 10/11/09 à 18:31 par XP

    En dépit d’une erreur qui s’est glissée dans sa notice biographique, François Miclo n’est pas un philosophe éditeur, mais un humoriste qui se produit dans le cabaret Causeur.fr, en fin de soirée, le plus souvent hélas devant une clientèle de soulards plus occupés à cuver leurs vinasses qu’à décrypter les subtilités du chansonnier.

    C’est difficile à raconter une histoire drôle, dans un billet, mais sa dernière en date est tellement savoureuse que je vais tout de même tenter l’exercice:

    Il arrive sur scène, la poursuite se pose sur lui, il annonce que Dominique Voynet vient de dire à la télévision du site Causeur.fr qu’il est à vomir, et c’est alors qu’il offre à l’auditoire un festival de dix minutes… Une trouvaille par phrase, toute l’efficacité de l’école américaine, le sens du décalé d’un Raymond Devos mélangé à un art de la grosse farce que seuls les Monthy Python maniaient avec autant de dextérité.

    Sur cinquante lignes, le Miclo prend un air grave qui dériderait un Guy Bedos, fronce les sourcils, pose ses deux points sur ses hanches, fait mine de sermonner une Dominique Voynet imaginaire en lui disant que ce n’est pas comme ça que l’on pratique le débat, madame, et qu’il en est ainsi depuis Socrate madame…Qu’on insulte pas ses adversaires madame, mais qu’on échange avec lui, madame… Que c’est en préférant l’invective à l’argument que l’on passe de la civilisation à la barbarie, hein madame…

    Outre qu’il s’agit en filigrane d’un remake particulièrement réussi de l’inusable “Arroseur arrosé” et qu’il est fort drôle de voir le site Causeur.fr se plaindre d’un procès en sorcellerie dont il a fait, via ses commentateurs, l’un des ses produits d’appel, c’est la maîtrise du comique de situation dont fait preuve le Miclo que je trouve admirable:

    Pour que la clientèle soit attirée par les salons de Causeur.fr, les patrons de la maison les ont transformés en bouches de métro, et même, pour être sûr de ne rater aucun chaland, ils ont ajouté une touche sortie d’asile à la déco.

    Sur Causeur.fr, on a cyniquement fait savoir à tous les rebuts et toutes les cloches de la toile qu’ils pouvaient entrer sans cravates, ouvrir leurs gueules sans arguments pour abreuver d’insultes ceux qui en ont, qu’on avait à cet effet supprimé toute politique de modération, et que si un maladroit s’avisait tout de même d’insister malgré les beuglements d’un mongoloïde fraîchement sorti de Saint-Anne, il n’était pas interdit de provoquer autour de lui un attroupement avec d’autres mongoloïdes.

    Sur Causeur.fr, ils ont fait le choix de se spécialiser dans la petite flicaille, le looser, l’handicapé du concept qui peut s’y déchaîner à la faveur d’une absence totale de règles.

    La clientèle qu’on recherche sur Causeur.fr, c’est la petite frappe pas très à l’aise ni bien dégourdie en temps de paix qui à la faveur d’un inespéré délabrement des institutions et de l’absence de règlement qu’il entraîne pourra s’enrôler dans la milice et toiser ceux qui le moquait avant l’armistice.

    Causeur.fr, ça sent aussi à plein nez le coupe-gorge de Floride bondé de Psychopathes lâchés par Castro pour faire chier l’Oncle Sam, le communiste et le chomeur professionnel en quête d’une femme à tondre, le débile léger à la recherche de sa minute de gloire, enfin pour le dire d’un mot, l’absence de modérateur par laquelle on espère se constituer la brochette d’abrutis avec laquelle, pense-ton, on piégera l’annonceur ou le mécène.

    Puisque une justice immanente à voulu qu’une ancienne ministre évacue une question gênante en disant à Madame Lévy que son Causeur est à vomir et qu’elle s’est comportée sommes toutes comme une vulgaire petite frappe traînant dans le salon de la dite-Elisabeth, je n’aurais pour ma part qu’un seul mot:

    Bien bon pour leurs gueules.

    Quand Dominique Voynet a dit c’est à vomir, j’ai cru sur l’instant que Jérôme Leroy avait mis sa plus belle robe pour passer à la télé.

    http://ilikeyourstyle.net/2009/11/10/dominique-voynet-ou-jerome-leroy-en-mini-jupe-2/comment-page-1/

  39. 19 décembre 2009 02:56

    AVERTISSEMENT

    • Le débat qui nous oppose à Ilys, à l’initiative d’une note publiée sur ce blog intitulée « Réponse », signée Nicolas : http://ilikeyourstyle.net/2009/12/16/reponse-2/, pour être sévère et radical, doit cependant se dérouler dans le strict cadre d’une confrontation d’idées, non des personnes. Ou alors uniquement si cette confrontation concerne leurs pseudos.

    • Par ailleurs, les actuelles déconvenues d’un contributeur bien connu du blog Ilys, consécutives à ses habituelles outrances verbales et nombreuses grossièretés déplacées, ne nous intéressent pas, ainsi que les détails de sa vie privée.

    • Quant à son patronyme éventuel, qui aurait été diffusé sur internet par celui avec lequel il se querelle, il nous est également totalement indifférent. Les méthodes staliniennes ne participent pas de notre culture, et sont en plus absolument étrangères à notre sens de la morale.

    • Ainsi donc les éléments touchant à cette affaire ont été volontairement effacés des commentaires, et le seront dorénavant systématiquement.

    • Enfin, signalons que le blog La Question est aujourd’hui dirigé par un collectif composé de plusieurs administrateurs. On aura donc soin de bien vouloir ne plus y impliquer, tant dans ses orientations que sa gestion, la personne qui en fut « l’animatrice » auparavant, comme le précise d’ailleurs notre nouvel url que l’on voudra bien noter :

    https://lebloglaquestion.wordpress.com/


    Merci par avance à tous de respecter ces règles.

    lebloglaquestion@aol.fr

  40. Gary permalink
    19 décembre 2009 11:57

    Pour revenir à cette histoire de théocratie à laquelle les ignorants d’ilys ne comprennent strictement rien, et passer à d’autres choses plus intéressantes que les puissantes conneries de cet abruti dégénéré de XP (on se demande d’ailleurs comment les administrateurs du blog où il sévit ont pu laisser publier les imbécilités plus haut proférées par ce crétin radical), Bloy déclarait en effet :

    “Me voyez-vous, moi, Léon Bloy, passant entre deux rangées de voyous à pieds sales pour aller déposer un papier dans une urne, par-devant un cocu ceinturonné de tricolore ! Votez ! mais pour qui ? Je vote pour Dieu. Ma règle est l’obédience enfantine au pape. Je suis pour la théocratie telle qu’elle est affirmée par la… bulle Unam Sanctam de Boniface VIII.

    L’Eglise doit tenir en main les deux glaives, le spirituel et le temporel. »

    Journal – 19 mai 1897

    La théorie des deux glaives, là on est dans un terrain bien défini et une doctrine qui possède une histoire et des références précises.

  41. 19 décembre 2009 12:12

    « cet abruti dégénéré de XP »

    Comme c’est gentil! Et comme ça va bien avec « le chef des juifs, l’antéchrist ».

    On continue à montrer son vrai visage, on ne peut pas s’en empêcher!

  42. 19 décembre 2009 12:16

    Un petit conseil au passage: « abruti dégénéré » et « crétin radical » dans la même phrase, ça fait hystérique.

    On sait que c’est le genre de la maison, mais vous devriez vous contrôler un petit peu^^

  43. Serrus permalink
    19 décembre 2009 12:19

    En réalité Bloy, ce qui lui fut sans doute soufflé à l’oreille par le très maistrien Barbey d’Aurevilly, se réfère à cette théorie développée par les auteurs ecclésiastiques à l’occasion de la Querelle des investitures, dans les « Dictatus papae » de Grégoire VII : la plénitude de pouvoir, en latin « plenitudo potestatis ».

    Dans la deuxième moitié du XIIIe siècle, grâce aux efforts théoriques de saint Bernard, la plénitude du pouvoir est devenue une notion qui devait être totale et unique.

    L’Eglise ne tolérera plus un autre pouvoir que celui du Pape, celui étant considéré comme détenant aussi bien le glaive spirituel que le glaive temporel.

    C’est donc le Pape, et lui seul en tant que représentant du Christ sur la terre, qui confère le pouvoir temporel au prince pour qu’il en fasse un usage soumis au contrôle de l’Eglise. Ceci explique pourquoi c’est l’Eglise, et elle seule, qui pouvait demander à celui qui détenait le glaive temporel d’en faire usage contre les infidèles et les hérétiques (croisade et exécution des sentences capitales des tribunaux d’Inquisition).

    On fera donc difficilement de Bloy, bien qu’égaré dans des visions trinitaires hérétiques qui relèvent positivement du satanisme, un partisan de la séparation de l’Eglise et de l’Etat !

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Deux_glaives

  44. Saint Edouard permalink
    19 décembre 2009 13:57

    Ah Serrus ! comme vous avez raison. Si les catholiques (et les gens d’ilys) savaient ce que cette théorie des deux glaives fit pour le bien de la France et de l’Europe au cours des siècles, et combien cette idée fausse et dangereuse d’une séparation des pouvoirs, put produire comme fruits empoisonnés, dont la Révolution et la République qui oeuvrèrent à détruire la religion catholique, et poursuivent toujours cette sinistre besogne.

    Sans cette théorie admirablement défendue est exposée par Maistre, point de Prosper Guéranger, très jeune marqué par les idées romantiques (Le Génie du Christianisme de Chateaubriand), qui sous l’influence des doctrines ultramontaines de Joseph de Maistre et Bonald, sans oublier Félicité de Lamennais, entra au petit séminaire en 1822, et fut celui qui restaura en France l’ordre de saint Benoît, supprimé à la Révolution française.

  45. noise permalink
    19 décembre 2009 15:26

    Léon Bloy a une réputation d’auteur qui s’opposa à l’antisémitisme, ce qui est vrai, mais dans Le salut par les Juifs il y a quelques passages plutôt relevés.

    Exemple :

    « Le youtre est le confluent de toute la pestilence du monde ; et l’argent, ce métal infortuné devint une proie entre leurs griffes d’oiseaux des morts et l’âme des peuples à la longue s’encrassa de leur pestilence. »

  46. morpri permalink
    19 décembre 2009 16:09

    @ noise

    Ne publiez pas ces passages, ou Restif va écrire sur ilys que Bloy “ y parle comme Ben Laden ou Ahmadinejad, pire même! Goebbels meilleure époque…” ^^

  47. Epiphane permalink
    19 décembre 2009 17:06

    Il y a un élément que l’on a peut-être pas suffisamment remarqué dans un passage du Salut chez Bloy, c’est lorsqu’il parle de l’exode de la race d’Israël qui sera « le prodige de l’Abjection » – ça semble très voisin du projet sioniste cette indication :

    « Dire mon mépris pour les horribles trafiquants d’argent, pour les youtres sordides et vénéneux dont l’univers est empoisonné, mais dire en même temps ma vénération profonde pour la RACE d’où la Rédemption est sortie (salus ex judais), qui porte visiblement, comme Jésus lui-même, les péchés du Monde, QUI A RAISON D’ATTENDRE SON MESSIE, et qui ne fut conservée dans la plus parfaite ignominie que parce qu’elle est invinciblement la race d’ISRAEL, c’est à dire du Saint-Esprit dont l’exode sera le prodige de l’Abjection. Quel sujet. »

    (Journal, T.1, p.24 -12 juin 1892).

  48. Alex permalink
    19 décembre 2009 21:03

    Une certaine Nadia écrit ceci à des crétins néo-cons sur un site, qui me semble assez pertinent : « vos amitiés israèliennes, je les connais par coeur, elles sont surtout anti-arabes. C’est Tsahal qui vous fait vibrer, pas les Juifs. Si certains juifs se laissent prendre par une sorte de fascination mortifère pour une cause commune, pas moi. Je vous connais trop bien… » C’est bien vu.

  49. morpri permalink
    19 décembre 2009 21:37

    @ Alex

    Ce n’est hélas que trop vrai dans la plupart des cas. Cependant pour certains néo-cons la fascination pro-sioniste n’est pas feinte et ils ont sincèrement une sorte de passion pour l’Etat israelien au point d’aller jusqu’à participer à des actions aux côtés de Tsahal armes à la main comme cela se fit par le passé.

    Et puis l’aide militaire US à l’Etat sioniste n’est pas symbolique, donc prudence car les idées géopolitiques folles chez les évangélistes pentecôtistes provoquent beaucoup de dégâts…

  50. Cristo Rey permalink
    20 décembre 2009 13:31

    +

    Laudetur Iesus Christus ! Semper laudetur !

    … la Question qui dérange les NaziZionistes ?

    Viva Cristo Rey ! Viva !

    RZL – Radio Zone Libre

    http://www.rzl.fr.fm

    +

  51. 20 janvier 2010 08:19

    Good dispatch and this post helped me alot in my college assignement. Say thank you you on your information.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :