Skip to content

La synagogue de Rome fermée pour Benoît XVI ?

21 décembre 2009

Les portes de la synagogue de Rome s’ouvriront-elles au pape ?

Visitant en mai dernier le mémorial Yad Vashem, à Jérusalem, Benoît XVI ne passe pas devant la photo de Pie XII, assortie d’une légende stigmatisante. Pour autant, son discours ne comporte aucune équivoque.

 

Ces derniers mois, c’est le dominicain allemand Ambrosius Eszer qui a été chargé par le pape de scruter les archives vaticanes non encore examinées. « Plus que jamais convaincu de la sainteté de Pie XII », selon son ami le P. Gumpel, le dominicain a remis ses conclusions l’été dernier. Célébrant samedi les 40 ans de la Congrégation des causes des saints, Benoît XVI a insisté sur les critères mis en œuvre, notamment « la continuelle recherche de la perfection évangélique, le refus de la médiocrité et la tension vers la totale appartenance au Christ ».

« Je ne savais rien ! » Le P. Peter Gumpel, jésuite, rapporteur de la cause de béatification de Pie XII depuis 1983 jusqu’à tout récemment, confiait dimanche 20 décembre sa surprise à La Croix. La veille, Benoît XVI avait signé le décret par lequel il reconnaît les « vertus héroïques » de Pie XII.  Personne ne s’attendait à ce que ce pape figure aux côtés de 19 autres vénérables et bienheureux, dont Jean-Paul II, mais aussi du P. Jerzy Popieluszko, reconnu martyr.

 

Reste que, le 17 janvier prochain, le pape doit mettre ses pas dans ceux de Jean-Paul II en 1986, pour visiter la synagogue de Rome. Les responsables juifs d’Italie ont rappelé, dès samedi soir, que « le train de 1 021 déportés du 16 octobre 1943 est parti de Rome vers Auschwitz dans le silence de Pie XII ». Les portes de leur synagogue s’ouvriront-elles au pape dans un mois ?

Source

2 commentaires leave one →
  1. Aloïs permalink
    21 décembre 2009 10:51

    Le pape Benoît XVI voue une estime toute particulière à son prédécesseur Pie XII dont on sait qu’il veut désormais le voir porter aux honneurs des autels. La vénération portée coïncide avec une étrange similitude dans la stratégie ecclésiale. Sans qu’il soit légitime de subodorer de la part de Joseph Ratzinger une sorte de connivence secrète avec une pensée fasciste ou d’extrême droite sur le fond, force est néanmoins de reconnaître l’alliance objective motivée par un combat commun contre une modernité auquel le pape actuel impute tous les maux.

    Le penseur Joseph Ratzinger, tout comme les différents courants de la réaction de façon globale, est convaincu du caractère pernicieux et dangereux du relativisme actuel (c’est-à-dire l’idéologie du tout se vaut) et cultive une analyse critique de la démocratie comme ignorant le primat de la vérité. Cette base intellectuelle commune sur ce point-là explique la publication en 1998 par la revue d’extrême-droite autrichienne Aula, avec l’accord de ce dernier, alors cardinal. Si Mgr Ratzinger n’aurait certes point avalisé la vision du monde cultivé par la revue en question, il y a bien entre les deux une affinité profonde quant à un rejet commun de ce que l’on pourrait appeler le principe démocratique.

  2. 21 décembre 2009 11:56

    « Un mois plus tard, en juin 2007, le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d’État, défend la mémoire de Pie XII, qu’il dit victime d’une « légende noire, dont les documents et les témoignages ont amplement prouvé l’inconsistance » ; il rappelle que l’action médiatrice de Pie XII a été louée jusqu’au moment où le pape, face à la création de l’État d’Israël, est intervenu, dans le contexte de la guerre froide, en faveur du droit des Palestiniens ».

    Cette dernière phrase explique la cabale menée par l’état sioniste contre Pie XII qui a eu le tort de défendre les droits des Palestiniens. Le dirigeants israéliens sont à cran, depuis que leur pays est complètement discrédité au niveau international suite à l’affaire de Gaza et que Tsahal n’est plus ce qu’elle était, voir ici:

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/12/16/la-radicalisation-de-soldats-religieux-inquiete-les-autorites-israeliennes_1281388_3218.html

    et là avec cet article particulièrement bien documenté:

    http://www.centpapiers.com/les-moines-soldats-de-tsahal-le-cancer-qui-la-ronge/10813/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :