Skip to content

Pie XII contre le mélange racial !

24 décembre 2009

« Le pape espère qu’il n’y aura pas de soldats de couleur

au sein des troupes alliées déployées à Rome « 

Pie XII – 26 janvier 1944.

Alors que l’Etat hébreu et les institutions juives s’élèvent contre la récente décision de Benoît XVI à l’égard de Pie XII, il est un sujet qui, étrangement, n’a pas encore attiré l’attention des médias, à savoir l’inquiétude de l’ancien Souverain Pontife face au modèle de société multiraciale importé dans leurs bagages par les alliés.

En effet, à la fin de la guerre, au moment où les armées américaines, françaises et britanniques, font route vers Rome, le pape Pie XII, déclara qu’il craignait l’arrivée des troupes alliées « métissées ». Le pape Pie XII,  le 26 janvier 1944, dépêcha même son Secrétaire d’Etat, le cardinal Luigi Maglione, auprès de l’ambassadeur de Grande Bretagne, près le Saint-Siège, sir Francis Godolphin d’Arcy Osborne, pour lui présenter une étonnante requête à l’attention du commandement des forces alliées, requête qui disait en substance ceci :

« Le pape espère qu’il n’y aura pas de soldats de couleur au sein des troupes alliées  qui seront déployées à Rome après la libération ».

Télégramme  envoyé, à la demande de Pie XII le 26 janvier 1944.

Sir d’Arcy Osborne transmit aussitôt, par télégramme, la demande du Saint-Père au commandement des forces alliées. Le diplomate ajoutera d’ailleurs cette précision, qui montrait toute l’importance que Pie XII conférait à cette exigence :

« le Saint-Siège ne fixe pas de limite dans le degré des couleurs, mais espère que sa demande sera prise en compte ».

Quand arriva le télégramme, l’état major allié fut à la fois surpris et embarrassé, d’autant que la requête du souverain pontife visait, non seulement les soldats afro antillais et noirs-américains, mais aussi algériens et marocains, c’est-à-dire une grosse partie des troupes engagées dans la reconquête de la ville éternelle, alors aux mains des allemands. Mais, ce qui n’est pas surprenant, la décision fut prise de ne rien changer à la composition raciale des troupes, au grand dam du Saint-Père.

Consigné dans les archives du Foreign Office, le télégramme de sir d’Arcy Osborne a longtemps été ignoré, avant d’être exhumé récemment, suscitant des débats publics en Italie et aux États-Unis.

En mars 2000, dans la célèbre émission Sixty Minutes, le père Gumpel, « postulateur » (avocat à charge et décharge) du dossier de béatification de Pie XII, prend sans retenue la défense de Pie XII et justifie sa requête par le fait qu’il avait été informé de nombreux cas de viols commis par des G.I.’s afro-américains sur des femmes italiennes. Sept ans plus tard, lorsque la presse transalpine fait état, à son tour, du télégramme de sir d’Arcy Osborne, le quotidien conservateur Il Giornale vole au secours du pape, en expliquant également que Pie XII n’était pas raciste, mais qu’il n’avait fait, en la circonstance, qu’appliquer le sacro-saint principe de précaution.

Eugenio Pacelli  dénoncera l’ouverture des bordels aux  » indigènes »

Il convient de rappeler, qu’avant de devenir pape, Eugenio Pacelli fut nonce apostolique en Allemagne, où quantité de vols, de viols, et de meurtres furent commis par les « coloniaux » de l’armée française, durant l’occupation de la Rhénanie, après la Première Guerre mondiale. Pie XII voulait donc, en agissant ainsi, éviter que ces mêmes faits ne se reproduisent, mais cette fois-ci à grande échelle, sur le sol italien.

D’ailleurs, lorsqu’il était nonce apostolique en Allemagne, Eugenio Pacelli, le futur Pie XII, s’était associé à la campagne internationale du gouvernement du Reich, contre les soldats noirs de l’armée française, stationnés dans le pays, accusés de répandre la syphilis. L’opinion allemande était, il est vrai, scandalisée de voir des noirs fréquenter des femmes aryennes, et des « bâtards » naître de ces unions « indignes et contre nature », selon les termes des journaux de l’époque.

Le futur Pie XII supplia Pie XI d’agir au plus vite contre la « honte noire »,

et pour « le retrait des troupes françaises de couleur »

Mieux encore, Eugenio Pacelli appuiera avec fermeté la protestation de la ligue féminine de Rhénanie qui dénonçait l’ouverture, par l’état-major français, de maisons closes, où des filles étaient outrageusement souillées par des « indigènes », affront pour les femmes blanches, fussent-elles des prostituées, livrées ainsi à la bestialité des soldats noirs,  et supplia Pie XI, le pape d’alors, d’agir au plus vite, afin de sensibiliser le monde à cette « honte noire », et d’obtenir des autorités parisiennes « le retrait des troupes françaises de couleur ».

C’est donc le même scénario que Pie XII ne voulait pas voir se reproduire à la « libération » de Rome, en juin 1944, et les soldats noirs qui, malgré la requête de Pie XII, occupèrent la capitale italienne, firent, eux aussi, l’objet de protestations de l’ancien cardinal devenu pontife, notamment parce qu’ils fréquentaient assidument les bordels, dont un à proximité du Vatican, situé au n°186 de la via Babuino. Pie XII, qui trouvait la chose « offensante pour la morale », obtiendra la fermeture de l’établissement.

 

On le voit, Pie XII, par souci d’une grande rigueur morale, détestant la débauche et la fornication, l’impudicité et le relâchement des mœurs, souhaitait que les alliés ne livrent pas Rome, en y introduisant des soldats non européens, à la licence généralisée en laissant se dérouler dans les murs de la capitale de la catholicité, et quasiment sous les fenêtres du Vatican, des scènes absolument indécentes et scandaleuses.

Source

 

50 commentaires leave one →
  1. kirchber permalink
    24 décembre 2009 12:46

    Pie XII fut vraiment un grand pape !

  2. sixte permalink
    24 décembre 2009 12:59

    Un homme de bons sens surtout, un réaliste conscient de ce que signifiait en termes de délires, l’arrivée des « libérateurs ».

  3. brunsw permalink
    24 décembre 2009 13:01

    Je savais que cet homme, silencieux sur certains sujets auxiliaires, était capable de parler lorsque cela s’avérait nécessaire…

  4. DST permalink
    24 décembre 2009 13:04

    C’est ce qui s’appelle avoir une certaine intelligence politique visionnaire, eu égard à ce qu’est devenu le modèle de société multi-ethnique importée par les alliés à la « libération ».

  5. morpri permalink
    24 décembre 2009 14:37

    Voilà un pape comme on les aime : sceptique par rapport à la shoah, antisioniste et ethno-différentialiste.

    Enfin un vénérable de l’Eglise à qui adresser ses prières !

  6. sadish permalink
    24 décembre 2009 14:49

    Ah ces nègres, c’est bien connu, ils baisent comme des bêtes ! Même quand ils vont à la pute, le pape a raison, il y a quelque chose de « honteux » dans le péché…

  7. Koopa Troopa permalink
    24 décembre 2009 15:53

    Pie XII remonte dans mon estime. Trouvez moi une déclaration contre les viols alliés en Allemagne en 1945 et je révise mes positions…

  8. amnesia permalink
    24 décembre 2009 17:48

    Le pape avait parfaitement raison, l’histoire « vraie » de la libération de l’Italie est effectivement un monstrueux scandale, liée au corps expéditionnaire américain et surtout français composé d’Algériens, de Marocains, de Tunisiens et de Sénégalais.

    Cette vraie histoire débute en Sicile. C’est Mariangela Profeta Fiore, réfugiée à Montegrande (au sud de la route nationale Licata-Gela) qui rapporte des premiers kidnappings de jeunes femmes italiennes par des Marocains qui « les considéraient leur butin de guerre et les emmenaient en ricanant et en les traitant de tous les noms, comme des prostituées. » Le deuxième (lourd) épisode on le retrouve à Capizza, entre Nicosia et Troina: ici les Nord-africains se donnèrent à plusieurs viols collectifs. Mais ce fut pendant l’avancée vers la Ligne Gustav avant, et ensuite vers la Toscane que les Marocains se déchaînèrent.
    Ils violèrent par milliers des fillettes, des vieillardes, des femmes enceintes. sans oublier les jeunes adolescents !

    En mai 1944, en cette partie du Latium dénommée Ciociaria, les libérateurs alliés déchaînèrent les troupes marocaines du général Juin, les goumiers, sur la population locale : 3.500 filles entre 8 et 85 ans furent violées, 800 hommes sodomisés et tués. Parmi eux le père Alberto Terrilli, curé de Santa Maria di Esperia.

    A vomir !

  9. amnesia permalink
    24 décembre 2009 17:51

    A lire :

    La face cachée des G.I.’s. Les viols commis par des soldats américains en France, en Angleterre et en Allemagne pendant la Seconde Guerre Mondiale;

    http://www.histoforum.org/histobiblio/article.php3?id_article=765http://www.histoforum.org/histobiblio/article.php3?id_article=765

  10. morpri permalink
    24 décembre 2009 17:56

    Quel est le profil du soldat américain violeur ? Dans 85 % des cas, ce sont des soldats non gradés et noirs. A plus de 60 %, il s’agit de viols collectifs. Sur les 116 soldats jugés, 21 furent exécutés en France (pendus publiquement), et 67 écopèrent de la prison à vie, peine effectuée aux Etats-Unis.

    http://www.liberation.fr/grand-angle/0101494499-les-viols-une-lumiere-crue-sur-la-plus-glorieuse-generation

  11. Céleste permalink
    24 décembre 2009 19:44

    Un pape qui demande d’agir au plus vite contre la « honte noire », et pour « le retrait des troupes françaises de couleur», ne peut être qu’un bon pape authentiquement catholique !

  12. moscowa permalink
    25 décembre 2009 00:25

    Phrase admirable de Pie XII : « le Saint-Siège ne fixe pas de limite dans le degré des couleurs, mais espère que sa demande sera prise en compte». Il y a donc un nuancier catholique afin de classer les races ?

  13. 25 décembre 2009 02:29

    Pie XII fut vraiment un grand pape.

  14. fred permalink
    30 décembre 2009 11:33

    Bonjour, cela fait près 1ans que je consulte votre site très régulièrement et là je doit dire avoir été choqué par le titre de cet article.
    honnêtement je ne vois pas très bien le rapport entre le titre et le contenu de l’article, le titre peut faire penser que PieXII dénonce les mariages inter-raciaux et les relations sociales entre noir et blanc! c’est une bien mauvaise publicité faite a l’église!!

    je tiens a préciser que je ne suis pas un fanatique du métissage obligatoire imposé par les média,
    c’est toujours cette même rengaine de « l’homme nouveau » purifié par « l’idéal républicain » puis par « l’idéal communisme », puis par « la pureté raciale », toujours même idéologie naturaliste les mêmes « penseurs » malades derrière ces fanatismes.(FMaçon, RCroix, Talmudiste ou chrétien judaïsant)

    Aujourd’hui « l’ubermench » c’est le métis … ridicule.

    Cependant le métissage(a très très petite dose) existe en France depuis très longtemps, et que si :

    – Les pères de famille tenaient mieux leurs filles(Principales victimes de la propagande)

    – Si les gens ne refusaient pas de voir cette propagande.

    le métissage resterai très minoritaire, et les jeunes gens ne seraient plus poussés a avoir des relation sans avenir avec des gens culturellement et religieusement INCOMPATIBLE.

    en effet quel rapport entre les abominations commises en très très très grande majorité par les soldat alliés noirs et maures sur les femmes(et mêmes les hommes et les enfants) de France, d’Italie d’Allemagne et le titre:

    « Pie XII contre le mélange racial ! »

    on aurait ou mettre « PieXII dénonce la bestialité du soldat noir et maure » ou

    « Pie XII souhaite protéger les populations des exactions des soldats noir et maures »

    Cela semble être le sujet de l’article, de plus ces exactions, ces brutalités sont une réalité historique largement documentée.

    Pourriez-vous s’il vous plais donner des citations ou des écrits de Pie XII qui laissent a penser que le pape Pie XII est contre le mélange racial?

    ( Je doute que ces écrits existent, vu tout le travail qu’a fait l’église pour la reconnaissance de l’égale dignité DEVANT DIEU de TOUS LES HOMMES.)

    j’ajouterai, sans faire de procès d’intention que le titre de l’article et certains commentaires plus haut sont « PUANTS » et fleurent bon les délires esthétiques de tonton Adolf…
    Comment un catholique peut il exclure les races différentes dans leurs ensemble ?
    est ce que les saints de l’église noir ou métis sont des 1/2 saints ou des ¼ de saint en fonction qu’il soient plus ou moins noir?
    Saint Benoit le Maure
    Saint martin de Porres
    etc…

    Un catholique se doit de considérer L’OCCIDENT-CHRETIEN-BLANC comme ce qui s’est fait de mieux ici bas (en dessous le l’église bien sur) c’est une réalité historique, malheureusement pour l’humanité cet occident est mort depuis bien longtemps et seul une intervention divine pourra le relever.

    Ps
    Merci de publier mon post
    désolé pour l’orthographe je n’écris jamais et la méthode globale a fait des ravages dans mon cas.
    Joyeux noel et très bonne Saint Sylvestre a tous.

  15. Aude permalink
    30 décembre 2009 13:49

    je ne vois pas très bien le rapport entre le titre et le contenu de l’article, le titre peut faire penser que PieXII dénonce les mariages inter-raciaux et les relations sociales entre noir et blanc!

    Les cathos veulent pas l’entendre mais c’est pourtant bien ça!!

  16. Koopa Troopa permalink
    30 décembre 2009 14:22

    Aucun catholique n’exclue telle ou telle race de la chrétienté. Nous ne sommes pas Juifs nous.

    • fred permalink
      30 décembre 2009 15:54

      Tout a fait d’accord Koppa simplement le titre de l’article et certains commentaires laisse entendre exactement le contraire…

      on croirait que certains qui se disent catholiques sont obsédé par la race —> TROLL

      résultat des idiotes comme Aude pense que Pie XII est un pape raciste, presque un suprémaciste aryen!!

  17. Koopa Troopa permalink
    30 décembre 2009 16:18

    Au sujet de nos frères decouleurs, j’ai toujours en mémoire cette phrase : « sa peau est noire mais son âme est peut-être plus blanche que la tienne »

  18. sixte permalink
    30 décembre 2009 19:45

    Fred

    C’est pourtant clair, le futur Pie XII lorsqu’il était nonce apostolique en Allemagne, s’est associé à la campagne du gouvernement du Reich, contre les soldats noirs de l’armée française, les allemands refusaient de voir des noirs fréquenter des femmes aryennes, et des « bâtards » naître de ces unions « indignes et contre nature ».

    Plus significatif encore le fait qu’il s’aligne sur la protestation de la ligue féminine de Rhénanie qui dénonçait l’ouverture, par l’état-major français, de maisons closes, où des filles étaient souillées par des « indigènes ».

    Dans une lettre il supplie Pie XI d’agir au plus vite, afin de sensibiliser le monde à cette « honte noire », et d’obtenir des autorités parisiennes « le retrait des troupes françaises de couleur ».

    Je sais pas ce qu’il vous faut en plus, tout ça est très clair…si l’on peut dire…

  19. Koopa Troopa permalink
    30 décembre 2009 19:59

    N’oblions pas que Goebbels était rhéan et qu’il a vu les horreurs de 1923, ce qui l’a rendu francophobe

  20. sixte permalink
    30 décembre 2009 20:54

    Et il y avait de quoi, car le comportement des français et leuirs troupes issues des colonies la situation n’était pas vraiment brillante.

  21. fred permalink
    30 décembre 2009 21:41

    le comportement des troupes francaise blanche ou non n’a pas souvent été exemplaire en pays conquis…

    Encore un fois Pie XII réagit sans doute au nombreux cas de viols commis par les occupants « français » des colonies en rhénanie.

    Les noirs a cause de toute les exactions comises avait une image de bestialité justifié vu les nombreux viols qui leurs sont attribués.

    Peut être aussi que l’image de noir avec des allemandes heurtait la sensibilité du pape…

    et alors…

    c’était le cas de bcp de gens a l’époque, si le pape mangeai des oeufs au petit déj’ es ce que l’on doit faire pareil?

    Si un pape dit une fois que les chinois sont fourbes est ce qu’il a forcement raison???

    est ce que cela fait parti de la foi catholique ou est ce une sensibilité personnelle, une faiblesse même??

    en outre les paroles d’un nonce apostolique même futur pape n’est pas la ligne de l’église.

    pourquoi dans ce cas l’église a toujours demandé la régularisation par le marriage et la reconnaissance des « Batards » lors des unions « contre natures » qui ont donné naissance aux nations du bresil du mexique du cap vert ETC…

    Pourquoi l’église a t’elle encouragé la légalisation de ces union ???

    pourquoi n’a t’elle pas excomunié les blancs qui s’adonnaient a de si coupables péché « contre nature » et contre la volonté de Dieu??

    Comme le rappelle Pie XI en 1938, « catholique veut dire universel, non raciste, non nationaliste, au sens séparatiste de ces deux attributs (…) L’expression « genre humain » révèle précisément la race humaine. On doit dire que les hommes sont avant tout un grand et un seul genre, dans une grande et une seule famille d’êtres vivants… Il existe une seule race humaine universelle « catholique » (…) et, avec elle, et en elle, des variations diverses »

    je crois surtout que certains ici voient dans les paroles du papes une justification a leurs penchants pas très catholiques🙂

  22. Koopa Troopa permalink
    30 décembre 2009 21:51

    N’ayons pas peur des mots : ils ont souillé l’honneur de l’armée française.

  23. fred permalink
    30 décembre 2009 21:59

    absolument, les soldats des colonies ont souillé l’honneur de l’armée de francaise partout ou ils sont allés durant cette guerre, c’est un fait prouvé documenté et largement accèssible cela ne peut pas être remis en cause.

  24. sixte permalink
    30 décembre 2009 22:48

    Il est vrai que le nonce apostolique en Allemagne exprime une opinion personnelle dans ses courriers et prises de positions, mais ce nonce, représentant direct de Pie XI, deviendra le futur Pie XII sur lequel l’actualité vient de braquer quelques feux de façon désagréable.

    Il est donc « amusant » et productif sur le plan doctrinal de montrer une image, disons un peu différente de l’Eglise actuelle qui s’enivre des clichés progressistes, tiers mondistes, prônant le métissage généralisé et le rejet de la Tradition catholique d’avant Vatican II.

    Cette facette de Pie XII qu’on veut cacher, est beaucoup plus intéressante que le blabla sur son prétendu silence coupable, qui n’est en réalité que de l’honnêteté intellectuelle de sa part.

    • fred permalink
      31 décembre 2009 08:40

      Tout a fait d’accord avec toi Sixte, Pie XII ne fait preuve que d’honneteté intellectuelle et il a eu toujours a coeur de soulager les populations.
      j’ai eu tord d’être choqué au début par le titre du sujet un peu limite, de toute façon les adversaires de l’église n’ont pas besoin de cela, quoi qu’ai dit ou fait pape ils continueront a hair l’église.

      C’est juste qu’entendre des catholiques dire du mal de n’importe quel Pape que ce soit de JP2 (pour certain tradi) ou de Pie XII (pour une grande partie des autres), ou encore justifier leur dégout des autres Races par des paroles mal interprétés d’un Pape me fait mal au coeur…

    • fred permalink
      31 décembre 2009 08:47

      et en plus cela fait nous fait du tord a l’église et donc a tous les catholiques.

  25. a Valle Sancta permalink
    2 janvier 2010 09:29

    C’est drôle cette façon de concevoir les préceptes chrétiens : c’est plus le fait qu’il y ait des noirs dans les maisons closes qui semble être gênante que le fait même qu’il y ait relation sexuelle extra-conjugale ? D’autre part, sans sombrer dans un tiers-mondisme de bas étage, n’y a t il pas des implications éthiques à l’idée d’image et ressemblance que la doctrine chrétienne défend ? Ces implications ont-elles une quelconque conséquence sur la position de ce pape sur le sujet évoqué dans le présent billet ?

  26. sixte permalink
    2 janvier 2010 15:23

    a Valle Sancta

    Vous dites : « c’est plus le fait qu’il y ait des noirs dans les maisons closes qui semble être gênante que le fait même qu’il y ait relation sexuelle extra-conjugale ? », oui, et c’est bien ce qui est étonnant venant de Pie XII.

    Voilà qui confirme que l’on est bien dans un rejet des mélanges interraciaux. Même si le pape n’est pas « raciste », évidemment, car il a toujours rejeté une vision biologique de l’homme et reste sur la position chrétienne de l’homme créé à l’image et ressemblance qu’il soit jaune, noir ou blanc, et qu’il ne sous-entend jamais que les noirs sont inférieurs aux blancs, cependant l’idée que des femmes blanches aient des relations sexuelles avec des noirs lui répugne, d’où le titre de la note.

  27. gerdil permalink
    2 janvier 2010 16:25

    Les lois de Nuremberg, réprimant les « non aryens » dès 1935, ne visaient pas que les juifs mais concernaient aussi les Noirs installés à l’époque en Allemagne, Afros Allemands, stérilisés de force, faisant partie des premiers contingents de déportés envoyés par Hitler dans les camps de concentration bien avant guerre.

    D’ailleurs les camps de concentration allemands ne sont pas iune invention des nazis. Les premiers ont été construits dès 1904 en terre africaine en Namibie pour éliminer le peuple herero opposé à la colonisation et aux armées du chancelier Bismarck.

  28. a Valle Sancta permalink
    3 janvier 2010 00:10

    @ sixte : merci pour la réponse
    Y a-t-il une explication théologique à cette position ? J’ai du mal à trouver un fondement dans les Ecritures ou chez les Pères qui justifient cette position sur le non mélange…
    Ce qui se rapproche le plus de cette position sur le « non mélange » paraît être celle du peuple hébreu en raison de son identité même. Mais cela est désormais dépassé depuis une certaine Pentecôte à Jérusalem🙂
    Excusez ma naïveté, mais le sujet est délicat pour qui vous lit pour la première fois sur un tel sujet.

  29. Serrus permalink
    3 janvier 2010 00:50

    L’Eglise ne fut jamais, et ne peut être raciste. C’est un fait évident. Mais c’est sous sa forme latine, au Moyen Âge, qu’elle donne des arguments aux partisans de l’existence d’un racisme religieux qui précéda les conceptions modernes du XIXe et XXe.

    Pour Gavin I. Langmuir, l’une des causes du racisme catholique serait la cristallisation de l’antijudaïsme des premiers théologiens chrétiens. D’autres en voient les premières manifestations de masse dès la fin du XIe siècle et les premiers pogroms qui jalonnent la première croisade populaire menée par Pierre l’Ermite.

    D’ailleurs au XIIIe siècle, la crise rencontrée par l’Église catholique, menacée par les hérésies cathares, albigeoises, vaudoises aboutit à une rigidification de sa doctrine qui se manifeste notamment par ce que l’historien Delacampagne désigne comme la « démonisation » des « infidèles ».

    Selon Delacampagne, l’idée que la conversion absout le juif s’efface alors devant la croyance que la judéité est une condition héréditaire et intangible. Ce mouvement n’épargnera pas d’autres catégories de la population. Sa manifestation la plus probante est la mise en place progressive à partir de 1449 d’un système de certificat de pureté de sang (limpieza de sangre) dans la péninsule Ibérique pour accéder à certaines corporations ou être admis dans les universités ou les ordres. Ce mouvement, qui se traduit par le décret de l’Alhambra de 1492, concerne quatre groupes précis : les juifs, les musulmans convertis, les pénitenciés de l’Inquisition et les cagots, c’est-à-dire les descendants présumés de lépreux[Christian Delacampagne, Une histoire du racisme, Paris : Librairie Générale Française, 2000, p. 28. Voir aussi une version abrégée de sa thèse L’invention du racisme : Antiquité et Moyen Âge, Paris : Fayard, 1983].

    Delacampagne mentionne la ségrégation qui touche cette dernière catégorie de population comme une étape dans la constitution du racisme moderne directement biologique. Selon lui, c’est la première fois que la discrimination d’un groupe social reçoit au XIVe siècle une justification appuyée sur les conclusions de la science. Les chirurgiens, tel Ambroise Paré, apportent en effet leur caution à l’idée que les cagots, descendants présumés de lépreux, continuent de porter la lèpre bien qu’ils n’en manifestent pas les signes extérieurs.

    Pie XII, ne représente ainsi par ses déclarations dénuées de fondements scripturaires certes choquantes pour les consciences actuelles et sont intéressantes en cela, qu’une lointaine attitude bien ancrée pourtant dans la culture religieuse catholique.

  30. sixte permalink
    3 janvier 2010 10:02

    @ a Valle Sancta

    Vous dites : « Ce qui se rapproche le plus de cette position sur le “non mélange” paraît être celle du peuple hébreu. Mais cela est dépassé depuis la Pentecôte … »

    Dépassé pour nous les chrétiens, mais pas pour les Juifs ! Tout cela, ne l’oublions-pas, est encore la « Loi » pour eux, ce qui fait de la Bible, prise au pied de la lettre et non lue à la lumière des évangiles, un ouvrage ouvertement raciste …

    Extraits :

    [Genè. 43:32] C’est une abomination pour les Égyptiens de manger avec les Hébreux.
    [Nomb. 36:5-9] Yahweh dit que les filles doivent marier des hommes qui font parti de la tribu de leurs pères afin que l’héritage des filles n’aille pas à un étranger.
    [Deut. 7:1-3] Yahweh interdit aux Israéliens de marier des personnes qui pratiquent une autre religion qu’eux. Ils ont seulement le droit de les tuer.
    [Deut. 23:20] Yahweh dit aux Israéliens qu’ils peuvent exiger des intérêts des étrangers, mais pas des Israéliens.
    [Esdras 10:2,10,11] Le prêtre Esdras: « Nous avons péché contre notre Dieu en prenant des femmes étrangères d’entre les peuples du pays. … Concluons maintenant une alliance avec notre Dieu, pour renvoyer toutes les femmes avec les enfants issus d’elles, selon le conseil de mon seigneur et de ceux qui craignent les commandements de notre Dieu ». En s’adressant à son peuple, Esdras dit: « rendez gloire à Yahweh, le Dieu de vos pères, et faites sa volonté: séparez-vous des peuples du pays et des femmes étrangères. »

    Quant aux chrétiens, les traces des dispositions espagnoles sont encore bien vivantes dans les mémoires. Ainsi, pour reconstituer son unité, la monarchie espagnole entre les XVe et XVIIe siècles, commença à éliminer les étrangers (et pas seulement les non-chrétiens) en élaborant la règle de la « pureté du sang ». Elle obligeait quiconque désirait un poste dans l’appareil politique à prouver que ces ancêtres, depuis quatre générations, étaient de fervents catholiques.

    Les Juifs et les Maures pouvaient ou devaient se fondre à l’ensemble chrétien, mais restaient donc marqués par un signe de réprobation. L’Espagne devint ainsi le premier État chrétien franchement raciste ratifiant entre 1492 et 1609 plusieurs décrets d’expulsion et de ségrégation sur des critères objectivement raciaux.

    Pie XII suivait-il, inconsciemment, cette logique dans ses positions personnelles…la question mérite d’être posée ?

  31. Lodz permalink
    3 janvier 2010 10:08

    La Bible n’est pas d’une grande tendresse pour le père des noirs. Le texte sacré précise que les descendants de Noé partirent s’établir dans plusieurs régions, où ils bâtirent des villes auxquelles ils donnèrent leurs noms. Puis vient un passage plutôt pénible pour les noirs :

    Les fils de Noé qui sortirent de l’arche étaient Sem, Cham et Japhet; Cham est le père de Canaan. (Gn 9:18)Et il dit : Maudit soit Canaan ! Qu’il soit pour ses frères le dernier des esclaves ! (Gn 9:25) Il dit aussi : Béni soit Yahvé, le Dieu de Sem, et que Canaan soit son esclave ! (Gn 9:26)
    Que Dieu mette Japhet au large, qu’il habite dans les tentes de Sem, et que Canaan soit son esclave ! (Gn 9:27)

  32. Koopa Troopa permalink
    4 janvier 2010 09:22

    Bismarck était mort depuis loingtemps en 1904. Les Herrerros avaient exterminés des centaines de colons allemands avec des actes de barbaries surpassant les rouges espagnoils eux-mêmes !!! En représailles, ils furent chassés de Namibie vers les zones désertiques.

  33. Francine permalink
    30 janvier 2010 10:32

    C’est une abomination toute cette déjection contre l’Église ! Ce télégramme qu’aurait envoyé l’ambassadeur anglais, est complètement faux. Une autre version a circulée dans une biographie tardive que Pie XII aurait demandé au général américain commandant de Rome de ne pas placer des noirs comme factotum devant l’entrée de la Porte Sainte Anne.
    Cette accusation sur Pie XII, est parue dans une publication quelques années après son décès dans la foulée de la pièce de théâtre : Le Vicaire. Cette nouvelle fit grand bruit. Je suis surprise que l’on ai pas plus fouiné le sujet. On aurait découvert qu’un démentit fut émis par le ministère de la défense américaine et que le général américain alors en poste à Rome confirma le démenti.
    Sur ce que l’on dit de Pie XII alors qu’il fut nonce en Allemagne est du délire. Il prit la parole à plusieurs reprises et condamna férocement le national socialisme naissant qui n’était pas encore au pouvoir. Si bien que la position des évêques catholiques d’Allemagne fut suivit par la majorité des fidèles dans les landers à majorité catholique où Hitler n’obtint aucune majorité du vote catholique. Il s’en est souvenu. Ce furent les landers à forte densité protestante qui lui donnèrent sa majorité au Parlement en 1932.
    Et tout ce que l’on dit sur les soldats de race noire dans la Wermatch c’est de la pure foutaise de la fantaisie démente. Pas un historien digne de ce nom ne soutiendrait pareille absurdité. Franchement même dans les camps de concentration s’il y avait eut des noirs on l’aurait appris bien avant. Si ce que l’on soutient a un fondement, que l’on produise des photos !.
    Imaginer qu’un Kémi Seba français et un anti blanc notoire se serait tu ? Tout le contraire il en aurait fait ses choux gras. Même Dieudonné l’humoriste français n’aurait pas raté cette chance lui l’anti catho et athée confirmé et anti sémite. Pie XII n’était même plus en Allemagne depuis 1929 donc bien avant l’arrivée d’Adolphe H.

    Pie XII a favorisé la nomination d’évêques et d’archevêques noirs dans ces pays bien avant que ne quittent les dirigeants nommés par les gouvernements des pays coloniaux qui allaient plus tôt que tard devoir laisser le pouvoir aux africains.
    Franchement plus le mensonge est gros plus il apparaît crédible !

  34. pakito permalink
    3 février 2010 20:09

    à lire les commentaires, je vois que de nombreux commentaires tombent sous le coup de la loi interdisant et punissant les propos racistes!

    Dieu ne fais pas de difference entre les Hommes… quelques soit leurs couleurs de peau!

  35. Samba permalink
    4 mars 2010 00:12

    Ben çà alors?
    partout où il y a viol, c’est donc un noir qui le commet?!!!!
    Eh ben!!!! Les missionnaires blancs nous ont montré le chemin en laissant dans nos brousse africaine tellement de métisse bâtards. Et que dire des gardes cercles, etc?! Si les soldats africains ont violé, ils n’ont fait que suivre des exemples de leurs maîtres « civilisés » Belliqueux et Barbares. Comme le philosophe Hegel, PIE XII a fait preuve de naïveté en suivant les préjugés racistes de son époque obscure et fermée.

  36. wendrock permalink
    10 novembre 2010 23:35

    Si Pie XII n’était pas favorable au mélange racial, de Gaulle avait également des positions bien tranchées sur le sujet :

    LES JUIFS :

    « Certains même redoutaient que les juifs, jusqu’alors dispersés, mais -qui étaient restés ce qu’ils avaient été de tout temps, c’est à dire un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur, n’en viennent, une fois rassemblés dans le site de leur ancienne grandeur, à chan­ger en ambition ardente et conquérante les souhaits très émouvants qu’ils formaient depuis dix-neuf siècles. » (Conférence de presse du 27 novembre 1967 / voir la vidéo sur le site de l’Ina) –

    LES ARABES :

    « Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture greque et latine, et de religion chrétienne. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont les Arabes, les Français sont les Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de Musulmans, qui demain seront peut-être vingt millions et après-demain qua rante ? Si nous faisons l’intégration, si tous les Arabes et Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’ins taller en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Eglises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées !  » (Cité par B. Stora, Le transfert d’une mémoire, Ed. La découverte, 1999) –

    LES NOIRS :

    « Vous savez, cela suffit comme cela avec vos nègres. Vous me gagnez à la main, alors on ne voit plus qu’eux : il y a des nègres à l’Élysée tous les jours, vous me les faites recevoir, vous me les faites invi ter à déj euner. Je suis entouré de nègres, ici. […] Et puis tout cela n’a aucune espèce d’intérêt ! Foutez-moi la paix avec vos nègres ; je ne veux plus en voir d’ici deux mois, vous entendez ? Plus une audience avant deux mois. Ce n’est pas tellement en raison du temps que cela me prend, bien que ce soit déjà fort ennuyeux, mais cela fait très mauvais effet à l’extérieur : on ne voit que des nègres, tous les jours, à l’Élysée. Et puis je vous assure que c’est sans intérêt. » (Entretiens avec Jacques Foccart, 8 novembre 1968. cité dans ses Mémoires, tome 2).

    http://www.lepost.fr/article/2010/11/09/2298219_et-si-on-rappelait-ce-que-de-gaulle-disait-des-juifs-des-arabes-et-des-noirs.html

  37. Actualité : un Pape réaliste permalink
    28 novembre 2011 10:09

    En Occident, les Blancs sont ridiculisés, culpabilisés, blâmés, homosexualisés et poussés au métissage à longeur de temps.

    Mais, alors qu’ils sont en train de disparaître progressivement sous les effets conjugués de la dénatalité et du métissage généralisé, ils représentent paradoxalement toujours un canon de beauté chez de nombreux peuples.

    Les Japonais par exemple, aiment à dessiner les femmes apparaissant dans leurs mangas avec des traits européanisés (yeux « débridés » voire très grands, nez saillant, teint pâle). Beaucoup d’Africaines se font défriser les cheveux et blanchir la peau, avec des produits souvent nocifs d’ailleurs. Sans parler de toutes celles qui se blondissent artificiellement.
    D’autres sont nombreux à se faire opérer du nez pour lui donner une forme qui dénote moins parmi les Blancs. Etc.

    Prochainement, il sera aussi possible de se faire opérer des yeux, pour passer du marron au bleu !

    http://www.contre-info.com/bientot-des-operations-pour-avoir-les-yeux-bleux#more-16484

  38. olivier permalink
    11 janvier 2012 19:19

    je peux comprendre que vous les occidentaux réagissiez tous de la même manière, c’est peut être une tare congénitale. Mais le fait est que pour l’africain que je suis, je trouve les dires de pie xii, insultant, d’une gravité infecte,et croyez moi, beaucoup de catho africains ne le savent, sinon ils vous auraient laisser votre religion raciste

  39. hannibalgenga permalink
    11 janvier 2012 21:58

    olivier

    Pie XII est réaliste, et ses propos sont ceux d’un pape raisonnable, car il faut être honnête et reconnaître, l’expérience l’ayant montré, que les attitudes des soldats de couleur lors de première guerre mondiale en 14-18, ou lors de la « Libération » en 1945, ont donné lieu à des scènes indignes moralement (viols, copulations publiques, etc.).

    Lorsque Pie XII dit : « Le pape espère qu’il n’y aura pas de soldats de couleur au sein des troupes alliées qui seront déployées à Rome après la libération », il espère donc que la ville sainte ne sera pas le théâtre de comportements sexuellement scandaleux à quelques pas du Vatican.

    Voilà la réalité.

    • olivier permalink
      13 janvier 2012 14:50

      Benoit xvi, serai aussi réaliste,si en jetant un tout petit regard sur votre société en pleine décadence, il demandait a vos pouvoirs d’arrêter de légaliser les mariages entre personnes de mêmes sexe.
      A quelque pas du Vatican, vous faites l’apologie de ce qui a causé la ruine des habitants de Sodome et Gomorrhe.
      Ouvrer les yeux, les financiers internationaux poussent vos gouvernants, et par eux, vos société à la débauche.

    • glaive du Christ permalink
      14 janvier 2012 10:51

      oui,la societé occidentale est l’ exemple de dépravation moral,sexuel,idéologique,
      le sexe y est banalisé,la fornication et la legereté des moeurs ,c’ est pour cela qu’ il faut restaurer la théocratie pontificale et le catholicisme des Etats,pure et rigoriste.

  40. lève-toi permalink
    12 janvier 2012 21:58

    Olivier

    Si vous êtes Catholique, alors la religion Catholique n’est pas raciste puisqu’universelle., Dieu n’a pas voulu de Babel, pour le bien des hommes, et aujourd’hui, ses ennemis veulent reconstruire une Babel encore plus effarante .
    Il n’a pas été dit que les Africains étaient violeurs ou autres, mais il y a un constat que bien des Africains eux-mêmes ont fait et regretté, à savoir que certains parmi eux ( l’Afrique est immense) se conduisaient indignement plus souvent que d’autres peuples.
    L’Europe est grande aussi, et il y eut des crimes terribles commis par les communistes et soldats Russes, le Pape Pie XII aurait dit la même chose s’il y avait eu ce danger là, ce qui ne fut pas le cas.
    Une chose doit vous interpeller : constatez la différence de mentalité, de science, de progrès en tous genres, en Europe, les Africains instruits reconnaissent l’avoir été par les Européens et regrettent leur départ, pour beaucoup..

    • olivier permalink
      13 janvier 2012 14:22

      La belle affaire, les européens ont la science, le progrès, ils ont même instruit les africains dont <>des crimes terribles ont été commis par les communistes et les russes; l’église a toujours combattu les communistes, les européens et les américains par le containment l’ont également combattu.Qu’a dit votre société dont la mentalité, la science, et le progrès illuminent notre humanité des massacres de l’armée américaines en Irak, en Afghanistan, lorsque l’ OTAN à fait tombé des bombes sur des civils pendant le conflit yougoslave.L’instinct de conservation ou le complexe raciale appelé le comme vous voulez, peut nous faire prendre des points de vue tendant à tirer le drap de notre côté. Cela est légitime, mais reconnaissons, étant tous catholique et participant par le magistère de l’église à l’avènement du royaume des cieux sur terre, que ce télégramme émanant du premier d’entre nous(les catho) soit empreint des termes mal choisis et jetant l’opprobre sur une catégorie d’entre nous.
      L’armée française a tué en 2004 des civils ivoiriens devant un hôtel et sur ponts d’Abidjan.Les casques bleus ont violés des fillettes……les mêmes forces sont encore en Côte d’Ivoire. Moralité la différence de mentalité, de progrès en tous genres et de sciences catégorise les être humains.
      Les occidentaux ne connaissent l’Afrique, qu’à travers les stéréotypes véhiculés par la presse occidentale.
      Bien le bonjour à vous

  41. 5 avril 2012 16:07

    Que pensent les actuels prétendants au trône de ces lois ?

    En août 1777, un décret royal interdisait l’entrée de nouveaux « noirs, mulâtres ou autres gens de couleur » dans le royaume de France : « le nombre des noirs s’y est tellement multiplié, par la facilité de la communication de l’Amérique avec la France, qu’on enlève journellement aux colonies cette portion d’hommes la plus nécessaire pour la culture des terres, en même temps que leur séjour dans les villes de notre royaume, surtout dans la capitale, y cause les plus grands désordres ; et, lorsqu’ils retournent dans les colonies, ils y portent l’esprit d’indépendance et d’indocilité, et y deviennent plus nuisibles qu’utiles. »

    Le 5 avril 1778, un nouveau décret paraissait, interdisant cette fois les unions mixtes :

    « Arret du conseil du Roi
    Interdisant aux Blancs tous mariages avec des Noirs, Mulâtres ou autres Gens de Couleur,

    « Le Roi s’étant fait représenter sa déclaration du 9 août dernier par laquelle sa Majesté aurait défendu à l’avenir l’introduction de tous Noirs, Mulâtres ou autres Gens de Couleur, de l’un et l’autre sexe, dans son royaume, et se serait néanmoins réservé d’expliquer ses intentions sur ceux qui sont actuellement en France ; et sa Majesté était informée que quelques-uns des Noirs, de l’un et l’autre sexe, qui s’y trouvaient avant ladite Déclaration, se sont proposé de contracter mariage avec des Blancs, ce qu’il serait contre le bon ordre de tolérer.

    A quoi voulant pourvoir : Ouï le rapport ; le Roi étant en son Conseil, a fait et fait défense à tous ses sujets Blancs de l’un et l’autre sexe, de contracter mariage avec les Noirs, Mulâtres ou autres gens de Couleur, jusqu’à ce qu’il ait été pourvu, par telle loi qu’il appartiendra, sur l’état desdits Noirs, Mulâtres ou autres gens de Couleur de l’un ou l’autre sexe, qui étaient en France avant la déclaration du 9 août dernier ; fait défense à tout Notaire de passer aucun contrat de mariage entre eux, à peine d’amende : Veut Sa Majesté que si aucun de ses sujets contrevient aux dites défenses, les contractants soient sur le champ renvoyés aux Colonies.

    Enjoint Sa Majesté eu Sieur Lenoir, Conseiller d’Etat, Lieutenant Général de Police de la ville de Paris, et aux Intendants et Commissaires départis dans les provinces de tenir la main à l’exécution du présent Arrêt, et de donner sur le champ avis au Secrétaire d’Etat ayant le Département de la Marine, des contraventions qui auraient été faites au présent Arrêt, pour y être par sa Majesté pourvu ainsi qu’elle avisera bon être.

    Fait au Conseil d’Etat du Roi, Sa Majesté y étant, tenu à Versailles le cinq avril mil sept cent soixante-dix-huit.

    Signé: de Sartine »

    Et pour information, ci-dessous la déclaration de 1777 interdisant l’entrée des non Blancs dans le royaume.

    « Déclaration royale du 9 août 1777
    INTERDICTION DU SÉJOUR DES ESCLAVES EN FRANCE

    Lire : http://www.contre-info.com/cetait-un-5-avril-decret-racialiste-du-roi-de-france#more-18603

  42. fandenah2013 permalink
    11 février 2016 10:53

    Vous oubliez on dirait les multiples viols commis par les français en Afrique pendant la période pré-coloniale et surtout au Cameroun. certes Pie XII a condamné la présence des soldats de couleur à Rome, mais l’Eglise n’a jamais interdit les mariages interraciaux surtout si les deux conjoints sont catholiques.

    • Moria permalink
      11 février 2016 17:14

      Si l’histoire de la colonisation, au Cameroun comme ailleurs, présente quelques cas d’actes répréhensibles sexuellement, tout ceci n’est absolument rien à côté du comportement en effet « bestial » des hommes de couleur lorsqu’ils participèrent aux campagnes militaires en Europe. Ce dont le pape Pie XII était parfaitement informé, et explique son télégramme dans lequel il s’inquiétait de la présence de troupes composées de soldats noirs ou nord-africains à Rome, connaissant leurs tendances criminelles.

      Et le pape avait parfaitement raison, car l’histoire « vraie » de la libération de l’Italie est effectivement un monstrueux scandale, liée au corps expéditionnaire américain et surtout français composé d’Algériens, de Marocains, de Tunisiens et de Sénégalais.

      Cette vraie histoire débute en Sicile. C’est Mariangela Profeta Fiore, réfugiée à Montegrande (au sud de la route nationale Licata-Gela) qui rapporte des premiers kidnappings de jeunes femmes italiennes par des Marocains qui « les considéraient leur butin de guerre et les emmenaient en ricanant et en les traitant de tous les noms, comme des prostituées. » Le deuxième (lourd) épisode on le retrouve à Capizza, entre Nicosia et Troina: ici les Nord-africains se donnèrent à plusieurs viols collectifs. Mais ce fut pendant l’avancée vers la Ligne Gustav avant, et ensuite vers la Toscane que les Marocains se déchaînèrent.

      Ils violèrent par milliers des fillettes, des vieillardes, des femmes enceintes. sans oublier les jeunes adolescents !

      En mai 1944, en cette partie du Latium dénommée Ciociaria, les libérateurs alliés déchaînèrent les troupes marocaines du général Juin, les goumiers, sur la population locale : 3.500 filles entre 8 et 85 ans furent violées, 800 hommes sodomisés et tués. Parmi eux le père Alberto Terrilli, curé de Santa Maria di Esperia.

      Quant aux actes sur le territoire français à la « libération » qui furent l’objet de poursuites en justice voici les faits : Dans les archives de la justice militaire américaine, le nombre de viols signalés par l’armée américaine est de 181 pour la France (121 en Angleterre, 552 en Allemagne) ; et 116 soldats américains furent jugés pour viols en France. Or le viol est l’un des crimes les plus sous-représentés dans les archives : on estime à 5 % le nombre de viols déclarés par rapport aux abus réels. J’en conclus que le nombre de viols en France causés par des soldats américains fut d’environ 3 500, contre 2 500 au Royaume-Uni et 11 000 en Allemagne. Les viols commis en Allemagne représentent deux tiers de ces estimations, mais aucun soldat américain n’y a été condamné à mort. Dans le cas de l’Angleterre et de la France, il s’agit donc de crimes sexuels en temps de guerre, dont les auteurs sont considérés comme criminels ; dans celui de l’Allemagne, ces actes sont considérés comme des «viols de guerre» où les circonstances et la nationalité des victimes les rendent en quelque sorte «acceptables».

      Dans 85 % des cas, ce sont des soldats non gradés et noirs. A plus de 60 %, il s’agit de viols collectifs. Sur les 116 soldats jugés, 21 furent exécutés en France (pendus publiquement), et 67 écopèrent de la prison à vie, peine effectuée aux Etats-Unis.

      Un cas exemplaire ?

      Le premier viol qui mena à un procès en France : le 14 juin 1944, à 4 kilomètres au sud-est de Sainte-Mère-Eglise, Mlle S., réfugiée polonaise, fut violée à 300 mètres de chez elle dans un champ où elle allait traire les vaches, par quatre «soldats de couleur» qui l’avaient auparavant aidée à pousser une charrette. Les archives mentionnent qu’ils «auraient bu du vin». Un bref procès eut lieu le 20 juin, le soldat Whitfield fut condamné à mort, pendu le 14 août 1944.

      Lire sur le sujet J. Robert Lilly, la Face cachée des GI’s. Les viols commis par des soldats américains pendant la Seconde Guerre mondiale, Payot, 2003.

    • 13 février 2016 10:30

      J’ai me beaucoup cet esprit arriéré et grégaire genre :
      « tes ancêtres (+ou-) ont violé, donc ce qui t’arrive est bien fait pour toi ! »

      Et ça prétend donner des leçons de morale…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :