Skip to content

Thiberville : hors de l’Eglise la secte moderniste !

6 janvier 2010

Symbolique et tout à fait intéressante la situation qui vient de faire la une des médias, où des fidèles sont allés jusqu’à dire nettement ce qu’ils pensent à leur évêque moderniste, le priant d’aller se faire voir ailleurs, et de les laisser vivre leur foi comme ils l’entendent. Les temps changeraient-ils, et à l’obéissance passive, surgirait-il à présent une capacité de réaction contre ceux qui s’amusent, depuis plus de 40 ans, à démolir l’Eglise de l’intérieur ? Quoi qu’il en soit, les paroissiens de Thiberville viennent de donner une excellente leçon de courage catholique que nous ne pouvons qu’encourager et saluer. En effet, un seul mot d’ordre s’impose, si l’on veut éviter le naufrage, dans toutes les paroisses conciliaires : que la secte moderniste, qui n’a plus la foi et porte la responsabilité de la ruine actuelle,  dégage hors de l’Eglise !

Mgr Christian Nourrichard, évêque d’Evreux.

Mgr Christian Nourrichard, évêque d’Evreux, a en effet mis fin aux fonctions de celui qui présidait aux destinées de la paroisse depuis 23 ans, aboutissement d’un conflit qui dure depuis trois ans entre le diocèse et le prêtre. Annoncée le 29 décembre, la révocation a suscité une mobilisation exceptionnelle lors de la messe de 10h du dimanche de l’Epiphanie, pour laquelle l’évêque avait annoncé sa venue dans le but de rendre compte de sa décision.  L’église a été le théâtre d’un violent affrontement mené par les paroissiens, entassés à plus de 400 dans l’église paroissiale, et apparemment rejoints par des éléments extérieurs bien décidés à en découdre. Remontés à bloc, ils ont accueilli Mgr Nourrichard, et ses collaborateurs (son chancelier, le Père Jean-Pierre Decraene et le curé de la paroisse Notre Dame de la Charentonne, Jean Vivien), par des huées et des insultes.

« Menteur ! », « Sépulcre blanchi ». Dans la foule, des hurlements – se mêlaient aux éclats de voix d’autres paroissiens tentant de ramener le calme, mais totalement débordés par une bronca inextinguible… Venu célébrer l’eucharistie, Mgr Nourrichard n’a guère pu prononcer plus que quelques phrases en raison de l’atmosphère d’émeute et des cris ponctuant ses informations, à savoir la révocation du curé, et le rattachement de Thiberville à la communauté paroissiale de Notre Dame de la Charentonne. Un des laïcs a pris le micro pour dénoncer « le véritable argument » derrière la décision de l’évêque : « Le père Michel est de sensibilité traditionnelle », ajoutant que celui-ci était victime de « la haine dans le diocèse ».

Sur le fond, le diocèse reproche à l’abbé Michel et ses fidèles de fonctionner en autarcie et dans le refus de la synergie diocésaine, et de se complaire dans  les revendications de ses paroissiens, qui veulent bénéficier d’un traitement à part au sein du diocèse en gardant « leur » curé. L’autre enjeu signalé lors de la messe du 3 janvier pourrait être proprement idéologique, même si Mgr Nourrichard, face aux paroissiens, a dûment expliqué que ce facteur était étranger à sa décision. Portant la soutane, le curé de Thiberville œuvre à un catholicisme traditionnel axé sur la piété fervente et la religion populaire. Son modèle est le curé d’Ars « lequel est resté dans sa paroisse pendant 40 ans » rappelle-t-il à l’envi pour répondre à ceux qui l’accusent d’être là depuis trop longtemps.

L’abbé Michel célèbre la messe en mémoire de Louis XVI…

L’église de Thiberville est couverte de bannières, de statues, et ressemble à un sanctuaire de pélerinage du XIXe siècle, à la grande satisfaction d’une population locale attachée aux marques d’un catholicisme à l’ancienne. Chaque dimanche, ses messes attirent les foules, souvent venues de loin. Et pour le plus grand bonheur des commerçants de ce village qui serait, en l’absence de cette affluence sacrée, très certainement déserté les dimanches et jours de fête. Néanmoins, et c’est aussi un élément qui a pu peser dans la décision de l’évêque, l’abbé Michel ne fait pas mystère de sa sympathie pour la cause royaliste, et célèbre régulièrement la messe en mémoire de la mort de Louis XVI.

Source

30 commentaires leave one →
  1. Desclée permalink
    6 janvier 2010 23:54

    Les conciliaires ont fait suffisamment de mal à l’Eglise, il est grand temps qu’ils foutent le camp !

  2. Saint Edouard permalink
    6 janvier 2010 23:55

    Belle leçon de courage de ces fidèles de Thiberville ! Catholiques et Français toujours !!

  3. Grégoire permalink
    7 janvier 2010 10:02

    Révélatrice du travail de sape considérable opéré par les modernistes et progressistes de tous poils depuis des décennies, que cette affaire de Thiberville.

    Les conciliaires veulent une Eglise constituée de « relais » de « secteurs », transformant les paroisses en succursales de l’EDF. Ils veulent en finir avec le lien organique établi par un bon curé avec sa paroisse et ses paroissiens, tout cela pour eux relève de la naphtaline, des vieilles dentelles et du XIXe siècle. Tout ce qu’ils détestent au fond et les fait hurler.

    Non content d’avoir réaliser leur rêve funeste, ils s’attaquent même aux ultimes reliquats de cette forme traditionnelle, car ne nous leurrons pas, le cas de la paroisse de Thiberville participe des heureuses exceptions. Aujourd’hui, c’est la vision pastorale de Mgr Nourrichard qui s’est installée de partout…hélas !

  4. sixte permalink
    7 janvier 2010 10:09

  5. Alex permalink
    7 janvier 2010 10:12

    Vous avez raison. L’Eglise est occupée par un parti, celui des progressistes qui veulent plier ce que nous sommes à leur vision impie et désacralisée !

  6. Joseph Lem permalink
    7 janvier 2010 10:18

    Dehors, oui, loin de chez nous ces évêques aparatchiks qui ont une conception bolchévique de l’Eglise, qui sont des fonctionnaires dénués de spiritualité.

  7. cax permalink
    7 janvier 2010 10:28

    Une pécision de taille. Interrogé sur la situation de Thiberville, Monseigneur Nourrichard, Evêque d’Evreux déclare tranquillement dans la vidéo : « cette affaire n’a que trop duré. Les prêtres doivent accepter “d’être en mouvement et d’aller de l’avant”.

    Tout un programme !!

  8. Fr_RSS permalink
    7 janvier 2010 10:28

    Bravo les normands. Quel exemple!!
    Il faut absolument transformer ce match d’essai!!

    C’est notre seul espoir, resister haut et fort partout, partout, partout!

  9. Louis permalink
    7 janvier 2010 10:35

    Que l’Abbé Michel reste dans sa paroisse de Thiberville ! Que de bons prêtres soient donnés à l’Eglise de France !

    http://www.facebook.com/group.php?gid=236711630517&ref=share

  10. Stephane H permalink
    7 janvier 2010 10:37

    Punaise, c’est franchement jubilatoire les deux vidéos de Sixte;
    On a jamais vu ça dans une église.
    Un petit bémol quand même je crains que Benoît XVI donne à l’évêque;
    Trop pessimiste peut-être?

  11. Fr_RSS permalink
    7 janvier 2010 10:48

    Mgr Nourrichard : évêque auxiliaire de Partenia !

    http://www.facebook.com/business/dashboard/#/group.php?gid=238635858516&ref=share

  12. Stephane H permalink
    7 janvier 2010 10:50

    Un petit bémol quand même je crains que Benoît XVI donne à l’évêque

    donne raison

    • 12 janvier 2010 15:10

      chers lecteurs

      l’évêque n’aura jamais son dernier mot

      d’ailleurs il est franc-maçon lui même j’en ai la certitude dans (chrétien info) il a fait appel a une secte américaine franc-maçonne !pour le soutenir c’est monstrueux et c’est digne d’un RELAPS et APOSTAT

      bataillons ,bataillons et DIEU donnera la Victoire

      marie edmee

  13. eloi permalink
    7 janvier 2010 11:05

    Peut-être que publiquement Benoît XVI soutiendra, timidement mais un minimum, son évêque, difficile de toute façon pour lui de faire autrement.

    Mais dans les coulisses, ça sera sans doute un son de « cloches » différent je pense.

  14. rhum permalink
    7 janvier 2010 13:30

    Cette grosse baderne d’évêque a pour chasuble le drapeau des pédés de la gay-pride ! Tout un symbole !

    • der permalink
      10 janvier 2010 14:46

      Vous êtes des saletés d’intégristes

  15. Mischka permalink
    7 janvier 2010 14:10

    Mais dans les coulisses, ça sera sans doute un son de “cloches” différent je pense.

    Pour moi il serait temps que Benoît XVI sonne le gong plutôt que la cloche!
    Ce serait pour le coup un signe fort de sa part.
    Une manière de nous dire, allez-y « n’ayez pas peur ».

  16. Folio permalink
    7 janvier 2010 18:59

    Communiqué du Bureau du Conseil Diocésain de Pastorale – 6 janvier 2010

    http://thiberville-soutien-abbe-michel.hautetfort.com/archive/2010/01/06/communique-du-bureau-du-conseil-diocesain-de-pastorale-6-jan.html

    Quand va-t’on en finir avec cette église de femelles!!!!!
    SOUTIEN TOTAL à Monsieur l’abbé Michel

  17. Mischka permalink
    7 janvier 2010 19:42

    Pour la chasuble de l’évêque il suit la mode 2008

    http://www.youtube.com/user/Tolmaj#p/f/9/7ZMePoImWRw

  18. sixte permalink
    7 janvier 2010 23:05

    La chasuble arc en ciel, qui transforme les prêtres et évêques en ridicules mannequins de la cause homosexuelle, http://www.cameroun-online.com/images/site/news/drapeau-gay.jpg
    est l’embarrassant cadeau de la CEF à toutes les paroisses de France à l’occasion du Jubilé de l’An 2000 dont l’arc-en-ciel était le logo.

    Hélas cette idée stupide à été entérinée par Rome :

    « À partir de la prochaine année liturgique, il y aura une couleur supplémentaire dans la liturgie romaine. Cette couleur est l’Arc-en-ciel et sera réservée aux Fêtes de l’Alliance de Dieu et de son peuple. La chasuble aux couleurs de l’Alliance de Dieu et des hommes sera portée exclusivement pour les fêtes de St Noé, St Abraham et St Moïse, qui remplaceront dorénavant les 34e, 35e et 36e dimanches du Temps ordinaire. Des étoles sont aussi prévues de même que des dalmatiques pour les diacres.
     » CITE DU VATICAN, 01 Avril 2009 (VIS)

    On se souvient qu’aux JMJ de Paris, les chasubles des évêques reprenaient le motif biblique de l’Arc-en-Ciel. La Congrégation pour le Culte Divin et la discipline des sacrements, devant le succès de cette chasuble et après avoir consulté les évêques et les spécialistes a statué et autorisé une expérimentation. Celle-ci a reçu un avis favorable dans les communautés où cela a été testé, aussi bien en France qu’à l’étranger. Et le dernier Synode des évêques a approuvé cette mesure par 256 voix contre 2 et une abstention. Le Pape Benoît XVI a ratifié cette mesure dès son retour d’Afrique.

  19. Tubemogul permalink
    7 janvier 2010 23:06

    Folio prépare la bassine!

    Communiqué du Conseil des Diacres permanents – 6 janvier 2010

    http://thiberville-soutien-abbe-michel.hautetfort.com/archive/2010/01/06/communique-du-conseil-des-diacres-permanents-6-janvier-2010.html

  20. Tubemogul permalink
    7 janvier 2010 23:11

    Le Pape Benoît XVI a ratifié cette mesure dès son retour d’Afrique.

    Non!???

  21. Tubemogul permalink
    7 janvier 2010 23:16

    Hum!
    Ca se gâte!

    le concert des pleureuses:
    Communiqué du Conseil Presbytéral – 6 janvier 2010

    http://thiberville-soutien-abbe-michel.hautetfort.com/archive/2010/01/06/communique-du-conseil-des-diacres-permanents-6-janvier-2010.html

  22. 18 janvier 2010 19:16

    félicitations à l’abbé Michel pour la tenue de son église. Je tiens à apporter mon soutien à son maintien en l’église de Thiberville ou il est trés estimé des chrétiens. D’ailleurs, suite aux infos, je suis passée et j’ai prié dans ce lieu.

    Salutations distinguées.

    Puisse le Seigneur écouter notre appel.

    Sylvie Porée

  23. Nathalie permalink
    20 janvier 2011 20:42

    De toutes les façons, c’est foutu, le diocèse est définitivement sinistré : le curé de Thiberville vient de voir son recours rejeté, l’évêque qui concélèbre avec des anglicans pour ordonner une prêtresse a eu gain de cause.
    Quelle honte…. quelle défaite pour l’église que de voir les hérétiques et les diffuseurs de mensonges triompher

  24. Actualité : THIBERVILLE L'ABBE MICHEL DESAVOUE PAR ROME ! permalink
    20 janvier 2011 22:44

    Le Saint-Siège donne raison à l’évêque d’Evreux dans «l’affaire de Thiberville»

    Le Tribunal suprême de la Signature apostolique a rejeté le recours présenté par le P. Francis Michel, curé de Thiberville (Eure), qui contestait sa révocation

    Rome a donc tranché dans ce qui est devenu ces derniers mois « l’affaire de Thiberville ». Le curé de la bourgade normande, qui depuis plus de deux ans refuse sa mutation, devra partir. Dans un message lu le week-end dernier dans toutes les églises du diocèse, Mgr Christian Nourrichard, évêque d’Évreux, a annoncé que le Tribunal suprême de la Signature apostolique avait rejeté le troisième et dernier recours présenté par le P. Francis Michel.

    « Suite au rejet des trois recours déposés à Rome par l’abbé, écrit l’évêque, je lui réitère mon invitation à quitter Thiberville pour l’exercice de son ministère. »

    En poste depuis vingt-quatre ans à Thiberville, le curé contestait le regroupement paroissial dans le cadre duquel sa petite paroisse a été rattachée à un ensemble plus large, Notre-Dame de Charentonne, et confiée à un autre prêtre. Lui-même, âgé de 61 ans, avait été nommé dans une autre paroisse.

    L’abbé Michel risque la suspense

    De ce troisième recours, il attendait, selon ses mots du 25 juillet dernier, que le Vatican se penche sur sa demande d’appel « non pas comme jusqu’à présent sur la forme, mais sur le fond, c’est-à-dire la foi, la liturgie et sur vous mes frères ».

    La réponse de Rome est arrivée fin décembre. « Pendant trois semaines, j’ai attendu une réaction de sa part, explique à La Croix Mgr Nourrichard. Mais comme il continuait à faire comme si de rien n’était, je lui ai adressé par lettre recommandée une invitation à le rencontrer afin de lui proposer autre chose. »

    Le P. Michel célébrera-t-il encore la messe, dimanche, dans l’église de Thiberville ? S’il n’obtempère pas, il risque la suspension canonique.

    http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2452757&rubId=4078

  25. 3 mars 2011 14:52

    Assez de ces gens qui défendent aveuglément l’abbé ! Malheureusement (ou heureusement…) les vraies raisons du départ souhaité de l’abbé Michel n’ont jamais été évoquées réellement dans la presse et les médias… L’évèque a eu la correction de les garder secrètes jusqu’à présent. Si celles-ci étaient dévoilées, cela ferait peut-être réfléchir tous ceux qui le défendent sans connaître la « vraie » histoire ou ceux qui se voilent la face. L’abbé Michel a certes été un très bon curé pendant des années mais certains comportements sont intolérables surtout chez quelqu’un qui donne des leçons régulièrement dans ses sermons……………….. Un jour peut-être la vérité éclatera et certains tomberont de très haut, ou bien ceux qui sont au courant et malgré tout défendent sa cause, alors là qu’ils arrêtent de faire leurs bons paroissiens sans reproches !

    • gerdil permalink
      3 mars 2011 20:43

      vm

      Vous en avez trop dit ou pas assez. C’est quoi exactement  » les vraies raisons du départ souhaité de l’abbé Michel qui n’ont jamais été évoquées réellement dans la presse et les médias » ?

      Vous croyez vraiment que si l’abbé Michel avait de grosses casseroles, Mgr Nourichard ou ses confrères modernistes se seraient gêner pour les balancer ?

  26. pèlerine permalink
    3 mars 2011 21:12

    Quant on voit la dégaine de nourrichard on aurait tendance à soutenir l’Abbé Michel et quand on fait référence à La Croix idem…Je n’aime pas les insinuations, si vm a quelque-chose à dire qu’il le fasse, semer le trouble et sous-entendre des calomnies est l’oeuvre des fourbes.

    • hihifo permalink
      17 mars 2011 23:07

      Cette triste histoire me rappelle le formidable et prémonitoire livre de Michel de st Pierre « les nouveaux prêtres ».
      Dans une banlieue déchristiannisée, les nouveaux prêtres (de « l’esprit du concile » mais…loin de la lettre du concile) voient d’un mauvais oeil l’arrivée d’un jeune séminariste dont la pratique et les résultats semblent bien proches de notre abbé Michel.
      Gardons l’espoir car le vent à tournée et les nouveaux pretres actuels seront en quelque sortes ses disciples.
      Je suis loin de votre paroisse mais nous avons chez nous aussi ,il y a 218 ans environ, nos prêtres réfractaires et martyres qui ont soudés notre peuple à l’église.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :