Skip to content

Pie XII attaqué par les Juifs !

18 janvier 2010

Alors que la communauté juive ne faisait pas mystère de ses vives critiques à l’égard de Pie XII, accusé d’avoir « gardé le silence à propos de l’Holocauste », Benoît XVI a défendu l’attitude du Saint Père pendant la Seconde Guerre mondiale lors de sa première visite samedi à la synagogue de Rome, affirmant qu’il avait œuvré de manière discrète, en coulisse, en faveur des juifs. Plusieurs dirigeants de judaïsme mondial avaient fait le voyage, pour cette troisième visite du pape allemand dans une synagogue, après celles de Cologne, dans son pays natal, et New York. Cette visite du souverain pontife allemand dans un sanctuaire juif intervient 24 ans après que son prédécesseur, feu Jean Paul II, soit devenu le premier pape à pénétrer dans une synagogue en près de 2.000 ans.

Le président de la communauté juive de Rome a donc interpellé vertement Benoit XVI au cours de cette visite, estimant que Pie XII, pape de 1939 à 1958, aurait dû dénoncer l’Holocauste : « Le silence de Pie XII face à la Shoah continue de faire mal car quelque chose aurait dû être fait », a déclaré Riccardo Pacifici  demandant solennellement, une nouvelle fois, l’ouverture des archives du Vatican sur Pie XII. Benoît XVI a donc répondu : « Le Siège apostolique a mené une action de secours, souvent cachée et discrète », défendant ainsi la position de Pie XII. Le pape avait  suscité la polémique au sein de la communauté juive, en raison de sa décision de faire progresser le processus de béatification de Pie XII, gelé depuis des décennies.

Benoît XVI samedi 17 janvier à la Synagogue de Rome

Le président de l’Assemblée rabbinique italienne Giuseppe Laras a boycotté la visite, estima que « durant l’actuel pontificat, le rapport fraternel (entre juifs et catholiques) est devenu plus faible ». L’ambassadeur israélien près du Saint Siège, … présent, a jugé de son côté que « l’anti-judaïsme catholique existe encore ». D’autres personnalités invitées, comme le Français Richard Prasquier, président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) et membre de plusieurs comités internationaux de liaison avec les catholiques, ont décliné l’invitation. Il explique : «Le Crif sera représenté, mais j’ai préféré m’abstenir.»

La visite de Benoît XVI à la synagogue de Rome était la première depuis celle historique de Jean-Paul II en 1986, cependant le pape a souligné lors de son adresse dominicale aux pèlerins et touristes massés place Saint-Pierre : « C’est une nouvelle étape sur le chemin de la concorde et de l’amitié entre catholiques et juifs ». Il a ensuite ajouté que respect et dialogue n’empêchaient pas « problèmes et difficultés ». 

One Comment leave one →
  1. sixte permalink
    18 janvier 2010 10:41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :