Skip to content

Demain la chrétienté !

16 mars 2010

 

 Le Père Abbé du Barroux, dom Louis-Marie était à Nantes les 6 et 7 mars dernier, pour expliquer le sens de la vie bénédictine et aussi pour recueillir des fonds pour la construction du monastère de La Garde, fondation de Sainte-Madeleine. Le dimanche 7 mars, le Père Abbé a célébré deux messes, la première en la chapelle du Collège Stanislas de Nantes et la seconde, en l’église Saint-Clément. C’est un extrait de  l’une de ces messes, célébrées par dom Louis-Marie, que l’on peut découvrir dans la vidéo.

Rappelons, outre l’oeuvre salutaire et vitale du maintien de la vraie messe de partout où cela est possible, que c’est aussi par les ordres religieux et leur développement, en ces temps d’apostasie générale et de déchistianisation avancée, au moment où cette société désacralisée, criminelle et athée, travaillée en profondeur et dominée par les puissances ténébreuses de l’Adversaire de Dieu s’avance à grands pas vers sa ruine, que pourront surgir, demain, les forces nouvelles capables de sauver la civilisation et redonner au monde les saintes vérités de l’Evangile !

Source

7 commentaires leave one →
  1. cax permalink
    16 mars 2010 11:00

    Grande différence d’avec la messe célébrée à Notre-Dame dimanche, soir après le plaidoyer maladroit et mensonger que l’on a entendu sur les « lumières » empoisonnées de Vatican II !

    • regardlese permalink
      16 mars 2010 11:34

      « les « lumières » empoisonnées de Vatican II »

      critiquer sa propre église équivaut a se condamner au feu éternel!

    • sadish permalink
      16 mars 2010 11:42

      Très juste, c’est ce que fit Vatican II, qui critiqua toute la tradition catholique qui existait avant le concile et voulut en finir avec elle. Vatican II est donc condamné au feu éternel !

  2. Saint Edouard permalink
    16 mars 2010 11:13

    Vous avez bien fait de reprendre pour cette note, le titre du livre de Dom Gérard, fondateur du monastère du Barroux.

    Voici ce qu’il écrit :

    « A l’heure du laïcisme athée, de la montée de l’islam et du matérialisme ambiant, l’idéal de la chrétienté semble bien dater d’un autre âge et être voué à une disparition définitive.

    C’est le contraire qui est vrai. Car l’idée même de chrétienté obéit à une loi constante, observée au cours des âges : celle de l’incarnation du spirituel dans le temporel.

    L’Evangile a jeté dans le coeur des hommes une immense question sans cesse renaissante : comment inscrire dans la trame du temps les maximes de la vie éternelle ? Ou bien, à l’inverse, face à un monde de plus en plus hostile, le chrétien se demande s’il ne devra pas reléguer l’Evangile à l’intérieur des consciences.

    Contre une telle éventualité si étrangère à la nature des choses l’auteur s’insurge avec force donnant raison à Charles Péguy : « Il faut que France, il faut que Chrétienté continue. »

    Mais à quel prix ? demanderez-vous. C’est l’histoire qui répond : au prix fort de l’héroïsme et du sacrifice. »

    Demain la chrétienté, par Dom Gérard, Editions Sainte Madeleine – Réédition de 2005 – (Première édition 1986)

    http://www.laporterie.com/p5241-demain-chretiente-par-dom-gerard.htm

  3. DST permalink
    16 mars 2010 11:44

  4. jld permalink
    16 mars 2010 11:49

    Magnifique témoignage d’espoir pour la religion, nos nations et l’Eglise !

  5. regardlese permalink
    16 mars 2010 13:43

    ceux la ne sont pas excommuniés!
    ils ont l’amour de la religion mais pas l’amour de dieu et du prochain!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :