Skip to content

Simone Veil hors de l’Académie française !

16 mars 2010

Simone Veil, née Simone Jacob le 13 juillet 1927 à Nice, a fait adopter en décembre 1974, en sa qualité de ministre de la Santé, la « loi Veil » qui autorise l’avortement en France. Nommée, après l’élection de Valéry Giscard d’Estaing à la présidence de la République, ministre de la Santé dans le gouvernement Jacques Chirac, poste qu’elle conservera sous les gouvernements de Raymond Barre jusqu’en juillet 1979, elle sera, à ce titre,  le maître-d’œuvre de l’adoption par le Parlement du projet de loi sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG), qui dépénalise l’avortement, texte qui entre en vigueur le 17 janvier 1975.

Rappelons que sur le plan législatif, dans la loi de 1904, reprise par de celle de 1920 abrogée en 1975 par la loi Veil, quiconque provoquait l’avortement d’une femme enceinte, qu’elle ait consenti ou non était puni de la réclusion criminelle. La même peine était prononcée contre la femme elle-même chez qui était pratiqué l’avortement, car elle avait consenti à faire usage des moyens de l’avortement. Les médecins, chirurgiens ou autre officiers de santé ainsi que les pharmaciens qui auraient indiqué ou administré les moyens étaient condamnés à la peine de travaux forcés dans le cas où l’avortement aurait eu lieu (art. 317 du code pénal).

La loi de 1920 avait repris à peu près le même texte que celle de 1904, tout en aggravant les peines : peine de mort, réclusion à pertuité pour les avorteuses. En 1943 une avorteuse est guillotinée. L’avortement avant la loi était regardé, ce qu’il est d’ailleurs, comme un crime est un meutre.

 

MANIFESTATION DE PROTESTATION 

CONTRE LA RECEPTION DE SIMONE VEIL A L’ACADEMIE !


Jeudi 18 mars, devant l’Académie française à 14 h, quai du Louvre.

(M° Pont-Neuf – Louvre-Rivoli)

UNE RAISON DE PLUS POUR MANIFESTER DEMAIN !

 

Le nom de Simone Veil restera dans l’Histoire attaché à la loi qui, en France, a légalisé l‘avortement. Ce n’est pas en raison de ses qualités d’écrivain que le concert des médias a salué l’entrée sous la coupole de l’ancienne ministre de la Santé de Jacques Chirac, mais parce qu’elle serait le symbole de la libération de la femme. Rappelons les faits. La dépénalisation de l’avortement qui, au fil du temps, est devenue un droit de la femme encore plus exigeant que les fameux droits de l’Homme, a été obtenue au terme d’une formidable campagne de désinformation allant jusqu’à avancer le chiffre de 300 000 avortements annuels clandestins. Aujourd’hui, il y a 200 000 avortements chirurgicaux par an. Ce serait la première fois qu’une loi libéralisant une pratique entraînerait une diminution de cette pratique. Ce mensonge initial ouvrait la voie à la banalisation du crime.

  • Crime contre Dieu, seul maître de la vie et de la mort.
  • Crime contre la dignité de la nature humaine : le respect de la vie humaine innocente est la clé de voûte sur laquelle repose toute organisation sociale respectueuse de la vraie nature de l’homme. Cette clé abattue, tout  s’effondre : ‘Si une mère peut tuer son enfant, dans son propre sein, qu’est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entre-tuer les uns les autres ?’ n’hésitait pas à dire Mère Teresa lors de la cérémonie de remise du Prix Nobel de la Paix (Oslo, 1979). C’est la raison pour laquelle nos sociétés deviennent des jungles où le plus fort écrase le plus faible. Qui dira le poids des souffrances des femmes à qui on a menti, en leur faisant croire qu’un avortement n’était pas plus grave qu’une opération de l’appendicite ? Ainsi, l’inéluctable prise en compte du syndrome post-avortement sera un des axes majeurs du développement de la médecine gynécologique des décennies à venir.

Quant à la pseudo-libération de la femme, Bernanos avait depuis longtemps observé qu’il s’agissait essentiellement de la libération de la braguette.

  • Crime contre la nation : depuis 35 ans, 7 millions de personnes ne sont pas nées, avortées avant leur naissance. Elles font cruellement défaut à nos caisses de retraite et pèsent négativement, par leur absence, sur ‘la relance par la consommation’. Il y a inter-action réciproque entre natalité et prospérité : ce n’est pas par hasard que les ‘Trente glorieuses’ correspondent au baby-boom.

Cette loi, bâtie sur le mensonge, n’entraîne dans son sillage que mort et désolation. Elle a fortement banalisé dans notre pays la culture de mort, qui ne cesse de se développer. ‘Ne vivez pas dans le mensonge’ tonnait Alexandre Soljenitsyne, alors que le mensonge était le lot quotidien de ses concitoyens consentants, piégés par un conformisme de survie humain mais débilitant.

 

Avec les associations présentes, il faut s’élever solennellement contre un hommage indu qui portera atteinte à l‘honneur d’une institution au prestige jusqu’ici unanimement reconnu, fondée de plus par un Cardinal respectueux, par définition, de la loi naturelle et divine.

Source : Renaissance Catholique

30 commentaires leave one →
  1. regardlese permalink
    16 mars 2010 23:42

    et Giscard d estaing devrait être excommunié !

  2. DST permalink
    17 mars 2010 01:26

    L’AVORTEMENT EST UN CRIME !

  3. Vries permalink
    17 mars 2010 01:30

    Parmi tous les crimes que l’homme peut accomplir contre la vie, l’avortement provoqué présente des caractéristiques qui le rendent particulièrement grave et condamnable. L’Eglise le définit comme « un crime abominable », en même temps que l’infanticide.

    Mais aujourd’hui, dans la conscience de nombreuses personnes, la perception de sa gravité s’est progressivement obscurcie. L’acceptation de l’avortement dans les mentalités, dans les mœurs et dans la loi elle-même est un signe éloquent d’une crise très dangereuse du sens moral, qui devient toujours plus incapable de distinguer entre le bien et le mal, même lorsque le droit fondamental à la vie est en jeu. Devant une situation aussi grave, le courage de regarder la vérité en face et d’appeler les choses par leur nom est plus que jamais nécessaire, sans céder à des compromis par facilité ou à la tentation de s’abuser soi-même.

    La gravité morale de l’avortement provoqué apparaît dans toute sa vérité si l’on reconnaît qu’il s’agit d’un homicide et, en particulier, si l’on considère les circonstances spécifiques qui le qualifient.

    Celui qui est supprimé est un être humain qui commence à vivre, c’est-à-dire l’être qui est, dans l’absolu, le plus innocent qu’on puisse imaginer !

  4. Fabienne permalink
    17 mars 2010 08:31

    Voici le discours de Simone Veil à l’Assemblée nationale,

    pour la première séance du 26 novembre 1974, avec vidéo

    http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/interruption/simone_veil_tribune-1.asp

    J’espère qu’il y aura du monde!

  5. 17 mars 2010 21:10

    Je préfère ne pas regarder cette vidéo ! car je crains d’être terrorisé. je suis né très avant-terme, mais je suis vivant ! Ces gens puissants sont méprisables, je ne leur souhaite que de crever dans les pires circonstances…

  6. Theo permalink
    17 mars 2010 23:44

    Abomination de la désolation!
    Enfer et damnation!

    Que Simone Veil soit maudite pour l’éternité!!!!!!!

  7. sky flying permalink
    18 mars 2010 02:42

  8. morpri permalink
    18 mars 2010 15:08

    Ancienne ministre, ancienne présidente du Parlement européen, ancienne membre du Conseil constitutionnel, Simone Veil fait aujourd’hui son entrée à l’Académie française, près d’un an et demi après son élection. Elle est, d’après les sondages…la personnalité préférée des Français !

    Pauvre France !

  9. Saint Edouard permalink
    18 mars 2010 15:10

    Si les sondages disent vrai, c’est plus qu’un signe de corruption des esprits français !

  10. Hilaire permalink
    18 mars 2010 15:20

    Cette nomination d’une femme ni écrivain, ni spécialiste de la langue (il suffit de l’entendre débiter médiocrement et maladroitement son discours sur France 3 pour s’en rendre compte), est idéologique car on ne voit pas bien ce que Simone Veil a apporté à la littérature française. Ou plutôt si écrit Michel Janva: « on ne voit que trop bien. Elle a réussi à détourner le langage pour faire entrer dans la loi le déni de réalité ! »

  11. Fabienne permalink
    18 mars 2010 15:27

    Elle va voter des bourses pour les familles nombreuses!! Si, si c’est véridique!

    http://www.academie-francaise.fr/role/familles.html

  12. apostolatus specula permalink
    18 mars 2010 15:28

    L’avortement est un crime, et c’est une criminelle que reçoit aujourd’hui l’institution fondée par le cardinal de Richelieu !

  13. 18 mars 2010 16:52

    Cela contraste dans un monde où beaucoup s’engagent quand les chances de succès sont fortes et cela fait la différence. Son combat pour légaliser l’avortement, le choix de partir présider le Parlement européen en 1979 alors qu’elle se trouve au faît de sa carrière politique, sa méfiance à l’égard d’un ministère de l’identité nationale, son engagement en faveur d’Irina Bokova à la direction de l’UNESCO alors que la France soutient un candidat égyptien, son soutien pour la lettone Vaira Vike Freibarga pour la présidence du Conseil européen, sont autant de choix et de prises de position qui ont demandé beaucoup de conviction et de courage .

  14. GALG permalink
    18 mars 2010 23:25

    Moi j’ai une autre histoire à vous raconter (en réponse à la votre « aujourd’hui c’est le plus beau jour de ma vie … ») :

    Aujoud’hui j’ai quinze ans, et en rentrant de la danse à 19h, après la tombée du jour, c’est auprès d’une ruelle sombre que je le rencontre. Il m’attrape contre le mur, me disant que je suis bonne. Il m’arrache mon pantalon et là… là je vous passe mon traumatisme qui fera de lui mon premier amant.
    Plus tard, je suis devenue mal dans ma peau depuis cet évènement, mais c’est à ce moment que je découvre en plus que je porte son bébé…

    Alors après avoir gâché mon adolescence, la perversion de cet homme doit elle me gâcher toute ma vie, ainsi que celle d’un futur enfant que je ne pourrai pas nourrir ou éduquer…

    Grâce à Mme Veil, je peux décider d’avancer et de me reconstruire. Merci à vous Mme.

    • Koopa Troopa permalink
      31 mai 2010 14:25

      Dans le genre sentiments à deux balles… Et cette belle histoire…

      Aujourd’hui j’ai 15 ans, c’est mon anniversaire dans mon village d’Ukraine en 1932… On frappe à la porte. C’est le commissaire politique Rosenberg et 4 hommes du NKVD venus arrêter mes parents et saisir la récolte. Moi, il m’ont violée… Ma vie gâchée…

      Grâce à Monsieur Hitler, le commissaire politique Rosenberg et ses quatre hommes ont expiés leur crime à Auschwitz, ce qui m’a aidée à avancer et à me reconstruire.. Merci à vous, Monsieur.

      On peut faire du pathos nous aussi…

    • mlk permalink
      23 avril 2014 13:24

      le bebe est un epersonne des le premier instant de sa conception _ voir immaculle conception
      on sait q’il ya des circon,stances attenuantes pour certaines femmes mais ca reste un infanticide in utero

  15. avouedusaintsepulcre permalink
    19 mars 2010 11:25

    @ Galg

    Les avortements pour cause de viol constituent l’infime minorité des cas. Plus de 95 % concernent des grossesses non désirées à cause de comportements sexuels irresponsables dont l’enfant à naître est la première victime. Qui plus est, même dans le cas limite du viol, dont nous ne nions pas qu’il fasse souffrir beaucoup la mère, des associations existent qui soutiennent la maman violentée tout au long de la grossesse et lui proposent de prendre en charge par la suite le placement et l’éducation de l’enfant si la mère ne souhaite pas le garder.

    Dans bien des cas, la maman, une fois ce bébé dans ces bras, choisit d’ailleurs de le garder. Ce geste d’amour incomparable est la meilleure cicatrisation qui existe après un viol. La Vie a ainsi vaincu la mort. Combien d’hommes ont-ils pu ainsi voir le jour, grâce à l’amour d’une mère qui transcende son douloureux passé.

    Voilà comment réfléchissent les chrétiens GALG, loin des arguments faciles de ceux qui ont choisi la culture de mort. Jamais nous n’aurons à rougir de nos convictions !

    • mlk permalink
      23 avril 2014 13:26

      merci avoue du saint sepulcre
      ce serait bien si vous metteiz des adresses

  16. latina permalink
    16 mai 2010 13:22

    Vous ne vous rendez pas compte, qu’est-ce qu’ un enfant à 12 semaines ?? C’est une cœur, certes.. dans un morceau de chair.. J’ai été assistante médicale et je peux vous dire que j’en ai vu, des femmes torturées car elles allaient avorter. Mais qu’elle est l’autre solution ? elles sont jeunes, ou n’ont pas de quoi payer leur fin de mois. Alors effectivement elles ont la possibilité de placer leur enfant dans une autre famille, mais que ferez-vous, si 20 ans plus tard un jeune homme ou une jeune femme vient vous voir en ne désirant qu’une petite partie de l’amour que vous ne lui avez pas offert pendant toutes ces années ? Vous ressentirez l’abandon dont vous avez fait preuve et de la culpabilité. Aucune femme ne mérite ça. Ni aucun enfant. Je suis en colère contre les hommes qui trouvent cette pratique honteuse alors qu’ils ne savent même pas ce que peut ressentir celle qui la subisse. L’IGV permet à la femme d’avoir le choix, ce que la moitié de la population masculine n’a jamais pu supporter. Simone Veil s’est battue pour qu’on ait ce droit, c’est une Dame respectable qui a accomplie de grandes choses ! Je pense que la lecture de ce livre  » Simone Veil : Non aus avortements clandestin » de Maria Poblete, édition Actes Sud Junior, pourra vous faire ouvrir les yeux …

  17. 31 mai 2010 09:01

    En suivant deux films – CHAOS et DÉCHAÎNÉES
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/chaos-de-coline-serreau/

    En suivant lire – Le conflit la femme et la mère
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-conflit-la-femme-et-la-mere/

  18. 31 mai 2010 11:54

    Antiracistes à géométrie variable

    Brève du 31 Mai 2010
    Entendu ce matin sur BFM TV le représentant de SOS racisme se liver à ses amalgames habituels
    Assimilent à des racistes tous ceux qui entre autres religions duelle critiquent l’islamique et ses idéologies de régressions visant la mixité sociale – la laïcité – en mettant une fois de plus en cause le débat sur la burqa ou voiles – Crab

    Consulter en suivant
    Dans la profession de foi de chaque religion duelle l’homme est donné supérieur à la femme – constitue le racisme le plus répandu dans nos sociétés: http://laiciteetsociete.hautetfort.com/

    Voir : Antiracistes à géométrie variable
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/antiracisme-a-geometre-variable/

  19. Koopa Troopa permalink
    31 mai 2010 14:21

    « Mon corps m’appartient » (un enfant à sa mère voulant l’assassiner in-utero)

    • mlk permalink
      23 avril 2014 13:29

      d’autant pus que ce slogan mon corps m’appartient est faux
      a la rigueur puisq’elle donne la moitie de ses genes au foetus la mere n’est proprietaire que de la moitie du foetus
      et puis notre corps ne nous apprtient pas nous n’en sommes q’usufruitier la preuve nous devons le rendre a la terre pour q’il retourne a la poussiere

  20. 31 mai 2010 14:44

    SOS Freud –  »mon inconscient dérive » – j’oublie de tuer le père pour en bon duelliste sacrifier ma mère
    [Rire]
    Crab

  21. Elvire permalink
    31 mai 2010 18:37

    Oui l’avortement n’est pas un moyen de contraception mais quand une fille est enceinte à 15ans c’est dans la plupart des cas un enfant non désiré.A 15ans une fille doit étudier ,profiter de sa jeunesse et devenir une femme et non une mère.De toute manière l’enfant sent si sa mère le désire ou non et si elle ne le désire pas le bébé le ressent.C’est mieux qu’un enfant ne naissance pas au lieu qu’il soit malheureux toute sa vie.Même une femme n’est pas obliger de garder un foetus si elle ne le désire pas car defois elle peut avoir des soucis financiers,elle à d’autres enfants et des responsabilités alors c’est mieux que l’enfant ne ressente pas que sa mère le rejette.Et puis nous sommes des femmes on peut profiter de la vie sans forcément garder des enfants non désirées.Oui car même aujourd’hui les moyens de contraceptions ne sont jamais fiable à 100%.Oui beaucoup d’hommes critique l’avortement sur ce forum mais ils ne savent pas ce que c’est d’être une femme,de plus c’est elle qui porte l’enfant et qui s’en occupe le plus après sa naissance.Nous les femmes ont veut avoir autant de liberté que les hommes.

  22. Elvire permalink
    31 mai 2010 18:39

    critiquent

  23. 25 juin 2010 20:12

    Sur F 5 Titre de C dans l’air; Peut-on insulter le président de la République?
    Du Vendredi 25 Juin 2010

    Les différences: OUI! – La diversité – NON!

    Bravo à Finkielkraut – [une fois de plus] d’avoir mis l’accent sur l’antiracisme à géométrie variable
    En effet, dans les banlieues, il y a, comme  »on » dit, des gens bien, et nombreux – mais voilà la plupart d’entre-eux aimeraient pouvoir s’en aller résider dans d’autres régions

    Comment ne pas comprendre – pour les nuls – tout est bon pour exister – et pour ces derniers de nier les savoirs au profit de toutes sortes d’idéologies de régressions sociales [le pouvoir des gros bras – le pouvoir masculin – le pouvoir guerrier] allant de dérives en dérives jusqu’au banditisme – toutes les conséquences peuvent-être regroupées sur un seul mot – L’INCIVILITÉ – ou l’absence d’urbanité –

    Lire en suivant;
    Refaire en sous main…
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/la-deuxieme-main/

    antiracisme à géométrie variable
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/antiracisme-a-geometre-variable/
    Crab

Trackbacks

  1. saviez vous que la cigarette tue ? ou plutot auriez vous un remede efficace hors que la volontée d’arreter ? | Cigarette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :