Skip to content

Une avorteuse à l’Académie française !

19 mars 2010

 

Simone Veil a organisé l’extermination légale

de huit millions d’enfants depuis 34 ans !

 

De nombreux manifestants se sont rassemblés hier, jeudi 18 mai, devant l’Académie française à l’occasion de l’entrée de Simone Veil au sein de la respectable institution fondée par le cardinal de Richelieu, le jour même, symbole terrible, ignominie affreuse, que le jour anniversaire de la signature de la convention européenne des droits de l’enfant !

 

 

De nombreuses associations anti-avortement étaient réunies depuis 14 heures pour dénoncer ce scandale. Dans un communiqué, Renaissance Catholique avait notamment déclaré : « Le respect de la vie humaine innocente est la clé de voûte sur laquelle repose toute organisation sociale respectueuse de la vraie nature de l’homme. Cette clé abattue, tout s’effondre. » Quant à l’association « Laissez-les vivre », elle soulignait : « Il nous paraît impossible de ne pas crier publiquement notre indignation vis-à-vis de celle qui a organisé l’extermination légale de huit millions d’enfants depuis 34 ans. » Le Renouveau Français quant à lui insistait sur cette ignominie de la façon suivante  :  » N’étant pas un écrivain remarquable, elle va recevoir cette insigne distinction en tant qu’ancienne déportée et surtout promotrice de l’ignoble loi dépénalisant l’avortement (avant d’en faire un pseudo « droit »). Un recul civilisationnel terrible qui d’ailleurs plonge nombre de femmes dans une détresse profonde et porte un coup très dur à la nation. C’est une nouvelle victoire de la judéo-maçonnerie qui, après avoir été à l’origine du plus grand génocide français, sacre comme « immortelle » (sic) l’un de ses plus forts symboles. »

La légalisation de l’avortement dans notre pays a été une régression de plusieurs siècles voir de plusieurs millénaires ! Le Droit Romain avait un principe : « Infans conceptus pro nato habitur de quoties comodis agetur« ,  c’est à dire que l’enfant conçu est réputé comme né dès lors qu’il y va de son intérêt. Et le premier intérêt de l’enfant conçu, c’est de VIVRE ! Voila la Vérité que Simone Veil ne supporte pas qu’on lui rappelle ! Elle ne supporte pas qu’on lui rappelle que sa loi a tué des millions de petits bébés dans le ventre de leur mère ! Simone Veil n’a rien à faire sous la coupole de l’Académie française, car célébrer Simone Veil, c’est célébrer le crime organisé.

 Nous osons espérer que Mgr Dagens, évêque d’Angoulême et académicien qui, ni l’année dernière lors de l’élection de la criminelle Veil, ni cette année, n’a pas émis une seule protestation, mais se sera au moins fait un strict devoir d‘être absent à l’occasion de cette réception honteuse. Sa présence constituerait un nouveau scandale inimaginable pour toute conscience et, a fortiori pour toute conscience catholique. Halte au terrible silence complice de ce massacre des innocents ! Que les évêques parlent et protestent : tel est leur devoir. Devant le tribunal de Dieu, ils seront jugés et ils seront jugés de s‘être tus s’ils se sont tus alors qu’ils avaient le devoir de parler !

28 commentaires leave one →
  1. gerdil permalink
    19 mars 2010 01:34

    Philippe Carhon écrit justement :

    « Jean d’Ormesson est capable de participer à la méditation du chemin de croix, de déclarer qu’ « un grand écrivain c’est bien ; mais un saint c’est mieux » et de faire le bilan des horreurs du vingtième siècle en ces termes : « Vous voyez bien ce qu’à été ce XXème siècle : épouvantable. J’ai fait le calcul : si vous additionnez Hitler, Staline, Mao, Pol Pot, le colonialisme, vous obtenez cent millions de morts violentes en cent ans, c’est-à-dire un million de morts par an ! « . En revanche, il est incapable de comptabiliser le nombre de morts causés par l’avortement en France depuis la loi Veil. »
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2010/03/la-trahison-morale-de-jean-dormesson.html

    On s’en souviendra !

  2. sixte permalink
    19 mars 2010 01:41

    Mgr Dagens est-il présent à la réception de Simone Veil à l’Académie ?

    Dans Présent de mercredi, le Docteur Dor a publié une tribune libre, dont voici un extrait :

    « La culture de mort est entrée dans notre société en 1967, le 28 décembre, jour anniversaire du massacre des Saints Innocents. L’auteur de la loi qui a autorisé l’usage de la pilule et la contraception est Lucien Neuwirth, franc-maçon, ce qui n’a jamais effrayé le gaullisme, même vieillissant. La loi avait été précédée le 23 septembre de la même année par une redéfinition, dans le Code de la santé publique, du mot «médicament» : substance permettant de soigner et, éventuellement, guérir, mais aussi «capable de modifier les fonctions organiques». Les choses iront si loin que l’on parlera d’IVG médicamenteuse, mortelle pour l’enfant et non sans danger pour la mère. […]

    Restait la loi de 1920 qui poursuivait et condamnait l’avortement. Il fallait compléter la loi de 1967. Suivit une campagne effrénée des féministes. Giscard, pour se faire élire à la présidence en 1974, fit le tour des loges. Et ce fut la loi Giscard-Chirac-Veil, dite loi Veil. Elle fut votée le 29 novembre à 3 h 40 du matin : la gauche avait fait bloc et la droite avait apporté le tiers de ses voix. La loi fut appliquée le 17 janvier 1975. […]

    L’Académie française a été fondée sous Louis XIII par un cardinal respectueux de la loi divine. C’est maintenant le règne des Droits de l’homme sans Dieu, d’une République qui donne le droit à l’élimination des plus faibles. En abrogeant la loi de 1920, faisant ainsi sauter le dernier verrou, la loi Veil n’a pas fondé la culture de mort mais elle l’a consacrée. Sa consécration est un sacrilège et ce sacrilège est celui de la transgression de la loi divine et de la loi naturelle, non par changement de civilisation mais par sa négation : l’élimination du plus faible et de l’innocent. […]

    L’Académie est la gardienne de la langue française, claire et belle. La règle ici est la confusion, celle de Babel :

    — si l’article 1er de la loi affirme le principe du respect de la vie dès son «commencement», c’est pour, aussitôt, y déroger.

    — la contraception – pilule, implant, stérilet – ne s’oppose plus ou guère à la fécondation mais à la nidation de l’œuf : elle tue un œuf dans le sein de sa mère. L’avortement est si précoce qu’il passe inaperçu. On appelle contraceptif ce qui, en fait, est le plus souvent abortif.

    — médecin-assassin, médicament-poison font d’étranges figures. Le mensonge cache l’homicide. […]

    Madame Veil, le 3 mars 1975, un mois et demi après la parution de la loi, a déclaré au Times : «En modifiant la loi, vous pouvez modifier fondamentalement le modèle du comportement humain. Cela me fascine.» […]

    L’Eglise a été contaminée largement. D’après Madame Veil elle-même, la loi ne serait pas passée si les évêques s’y étaient opposés plus fermement. Prudence, pour ne pas dire lâcheté, de nos pasteurs. « Laïcité apaisée », silence des paroisses – complicité même : dans le journal la Croix du 1er avril 1993, un Vendredi Saint, Madame Veil était célébrée : « Prima donna inter pares », « haute figure morale », « grande figure morale ». Pas un mot sur l’avortement. »

    http://www.perepiscopus.org/article-mgr-dagense-est-il-present-a-la-reception-de-simone-veil-a-l-academie-46911781.html

  3. Hilaire permalink
    19 mars 2010 09:52

    Il y a un passage du discours de d’Ormesson qui est intéressant et directement écrit pour stigmatiser nos milieux :

    « Les catholiques intégristes vous étaient – et vous restent – farouchement opposés. Certains luthériens étaient hostiles à votre projet alors que la majorité de l’Église réformée y était favorable. Parmi les juifs religieux, quelques-uns vous ont gardé rancune : il y a cinq ans, des rabbins intégristes de New York ont écrit au président de la République polonaise pour contester le choix de l’auteur de la loi française sur l’interruption volontaire de grossesse comme représentant des déportés au 60e anniversaire de la libération d’Auschwitz.

    Une minorité de l’opinion s’est déchaînée – et se déchaîne encore – contre vous. L’extrême droite antisémite restait violente et active. Mais d’autres accusations vous touchaient peut-être plus cruellement. « Comment vous, vous disait-on, avec votre passé, avec ce que vous avez connu, pouvez-vous assumer ce rôle ? » Le mot de génocide était parfois prononcé. »

  4. Falk permalink
    19 mars 2010 10:00

    Quelle duplicité dans ce passage ! On voit toute la manoeuvre malsaine du personnage d’Ormesson se livrant à son exercice d’admiration qui participe d’un grand numéro d’équilibriste.

    D’abord on stigmatise : « L’extrême droite antisémite restait violente et active »… Puis, plus ou moins habillement on renverse, avec une mauvaise foi sans nom, les rôles : « Comment vous, vous disait-on, avec votre passé, avec ce que vous avez connu, pouvez-vous assumer ce rôle ? Le mot de génocide était parfois prononcé… »

    Cela-dit, sans s’en rendre compte, d’Ormesson met les pieds en plein dans le sujet. L’avortement est bien, positivement et sans contestation possible, un génocide !

    L’intégralité du discours est disponible sur le site du journal de la Pravda conciliaire : La Croix !

    http://www.la-croix.com/Discours-de-Jean-d-Ormesson/documents/2418907/47604

  5. 19 mars 2010 12:38

    Désormais, chaque jeudi à 15 heures, deux militants anti-avortement en tenue de deuil, assureront une permanence place de l’Institut, jonché de ces petites croix blanches : en effet, puisque la République renie, une fois de plus, sa parole, il devient inutile de procéder à des déclarations de manifestation conformément au décret-loi du 17 octobre 1935 qui ne concerne que les rassemblements de trois personnes et plus.

    http://laissezlesvivre.free.fr/

  6. DST permalink
    19 mars 2010 12:51

  7. sadish permalink
    19 mars 2010 22:43

    Parmi les opposants à la loi de 1975, plus de la moitié des parlementaires de la majorité de l’époque tout de même, un certain Pierre Messmer dans le fauteuil duquel la scandaleuse héroïne de la République criminelle s’est assise sans mot dire.

  8. Gary permalink
    19 mars 2010 22:45

    « Cent millions de morts en cent ans » a lancé Jean d’Ormesson, après avoir additionné les grands tyrans du XXe siècle : « Hitler, Staline, Mao et Pol Pot », auquel il a associé « le colonialisme ».

    Et les sept millions d’être humains non nés en France du fait de l’IVG ils sont passés par pertes et profits dans les manuels d’Histoire républicains ?

    • GALG permalink
      19 mars 2010 23:17

      N’est pas mort ce qui ne vie pas.
      Sont morts tout ceux que l’Eglise a massacré pour les faire adhérer à ses dogmes idiots mais eux vous ne les citez pas dans une catégorie spéciale?

      Je me réjouis de la nomination de Mme Veil dans cette prestigieuse institution, qui est une femme qui incarne le courage et la persévérance, et qui aura incontestablement œuvré pour l’évolution et le bien de la société française.

    • jld permalink
      19 mars 2010 23:24

      Sublime abjection que votre déclaration GLG en forme de lapalissade sinistre : « n’est pas mort ce qui ne vi[t] pas ».

      Le problème c’est que le foetus, sauf dans l’esprit pourri des contemporains, vit bel et bien dans le ventre de sa mère, ce n’est pas un objet ou de la matière inerte.

      Votre conception, si ce nom peut être attribué à votre misérable opinion, est monstrueuse !

    • GALG permalink
      19 mars 2010 23:38

      GALG, pas GLG, vous me reprenez sur mes fautes de frappe alors soyez irréprochable !!

      Un fœtus vit?? Un fœtus (en tout cas celui qui peut faire l’objet d’une IVG) n’est pas viable, et donc il ne vit pas. Un foetus n’est qu’un embryon de vie, rien de plus. Il est à même à devenir un être vivant, mais ne l’est pas encore. Il peut donc être éliminé sans que ce soit un crime.

      Si une IVG est un crime, une masturbation est-elle un génocide??

    • jld permalink
      20 mars 2010 00:39

      Apprenez que les noms propres (si tant est que votre pseudo avec les idées que vous trimbalez ait quelques traces de propretés), n’ont pas d’orthographe !

      Pour le reste votre abominable raisonnement est effrayant, vous êtes plus inhumains que les barbares de l’Antiquité.

      Quant à cette comparaison idiote entre un foetus et la masturbation, j’espère que c’est de l’humour, sinon l’état de votre santé mentale est bigrement inquiétant.

    • GALG permalink
      20 mars 2010 11:39

      Cette comparaison est entre l’humour et le sérieux. Je ne fais qu’extrapoler votre raisonnement vers l’absurde.

      Mais j’aimerai ajouter, à mon abominable raisonnement, un peu de pragmatisme que je résumerai par un simple questionnement : n’y a t’il pas déjà assez de misère dans nos sociétés occidentales, pour ajouter à cela des enfants non désirés qui seront abandonnés ou maltraités ?? Pensez-vous sérieusement que ces enfants qui naitront d’une mère violée, ou d’une jeune mère à peine sortie de l’adolescence, ou d’une femme abandonnée (…) seront les bienvenus dans ce monde, et qu’il partiront sur des bases solides ?? Je pense au contraire qu’il faut leur éviter ça avant qu’ils ne vivent.

      Et évitez de me répondre que la solidarité chrétienne est là pour les recueillir. Rien de pire que de les mettre à la dispositions de vos prêtres pédophiles (ils préfèreront ne pas venir au monde plutôt que d’être violés toute leur enfance par des malades mentaux encapuchonnés)

    • GALG permalink
      20 mars 2010 14:00

      Cette comparaison est entre l’humour et le sérieux. Je ne fais qu’extrapoler votre raisonnement vers l’absurde.

      Mais j’aimerai ajouter, à mon abominable raisonnement, un peu de pragmatisme que je résumerai par un simple questionnement : n’y a t’il pas déjà assez de misère dans nos sociétés occidentales, pour ajouter à cela des enfants non désirés qui seront abandonnés ou maltraités ?? Pensez-vous sérieusement que ces enfants qui naitront d’une mère violée, ou d’une jeune mère à peine sortie de l’adolescence, ou d’une femme abandonnée (…) seront les bienvenus dans ce monde, et qu’il partiront sur des bases solides ?? Je pense au contraire qu’il faut leur éviter ça avant qu’ils ne vivent.

      Et évitez de me répondre que la solidarité chrétienne est là pour les recueillir. Rien de pire que de les mettre à la dispositions de vos prêtres pédophiles (ils préfèreront ne pas venir au monde plutôt que d’être violés toute leur enfance par des malades mentaux encapuchonnés)

    • Madeleine permalink
      20 mars 2010 22:24

      @Pour ce qui est de votre pragmatisme, on repassera!
      Sachez que les dernières statistiques donnent 227 000 avortements pour l’année 2008!
      Est-ce à dire qu’il y a 227000 femmes violées, jeunes mères à peine sortie de l’adolescence, femme abandonnées?!

      Pour votre gouverne, voici quelques statistiques intérressantes:

      Avortements sans motifs thérapeutique. (dernières statistiques, année 1997)=

      98,24%

      http://transvie.com/pub.php?atome=148&galitem=3

      Taux total de récidive d’avortement

      http://transvie.com/pub.php?atome=148&galitem=14

      http://transvie.com/pub.php?atome=148&galitem=18

      Statut matrimonial des femmes avortant

      http://transvie.com/pub.php?atome=148&galitem=25

      Et celui-là

      Répartition des avortements selon l’activité de la femme – 2002

      http://transvie.com/pub.php?atome=148&galitem=32

      Entre la moitié et les deux tiers des femmes avortant ont des revenus personnels.

      Ce qui fait mentir votre assertion comme quoi les femmes avortent parce qu’elles sont abandonnées!

      Répartition des avortements selon l’activité de la femme et du mari

      http://transvie.com/pub.php?atome=148&galitem=33

      Cette variable n’est plus disponible. En 1996, quatres couples sur cinq disposaient d’un ou deux revenus lors de la demande d’avortement.!!

      On remarquera (sommes-nous étonnés ?!!) que toutes ces statistiques ont été abandonnées!
      Les raisons sont simples à comprendre! cela devient fâcheux!!!!

      En revanche, il est quasimment impossible de trouver des statistiques concernant les avortements consécutifs à un viol (encore une fois ce n’est pas anodin!!)

      Un ami gynécologue m’a dit qu’il y en a environ 10 %.

      Par ailleurs, (source officielle) 72% des IVG sont réalisées sur des femmes qui sont sous contraception. Ont est loin, des viols, des adolescentes, et des femmes abandonnées..
      Ceci dit, vous avez de grandes théories, mais vous parlez peu de la souffrance de ces femmes!
      Quand on sait que suite à une ablation du sein, 60 % de femmes passent par une dépression. Que dire d’une femme qui avorte, de surcroît des jeunes filles?
      Sur ce sujet on ne vous entend pas!!
      De plus, soyez pragmatique jusqu’au bout! Allez donc lire ce que disent les jeunes filles qui ont avorté et qui pleurent à longueurs de pages sur leur blogs (Sky rock etc..).

      Ah oui, j’oubliais, soyez pragmatique, prenez le temps de visionner ceci

      @Et évitez de me répondre que la solidarité chrétienne est là pour les recueillir. Rien de pire que de les mettre à la dispositions de vos prêtres pédophiles (ils préfèreront ne pas venir au monde plutôt que d’être violés toute leur enfance par des malades mentaux encapuchonnés)

      Pauvre fille….

    • GALG permalink
      21 mars 2010 02:51

      @ Madelaine : [oui c’est comme cela que s’utilise le « @ », pas autrement]
      vos statistiques sont tirées d’un site bien peu objectif. Selon des sources plus officielles (comme l’INED par exemple, http://www.ined.fr), on trouve moins de 200 000 IVG par an. Mais le nombre importe peu, on parle de la pratique en tant que telle, non?

      Alors quant à la pratique, sur des considérations morales (je n’ai jamais parlé de raisons thérapeutiques) : dans tout les cas, les IVG visent des futurs enfants non voulus. On lui promet une belle vie dans de bonnes conditions sociales et environnementales à ce rejeton!
      Puis même, si cela peut permettre de sauver les vies des 10% de femmes violées que vous citez d’une source on ne peut plus fiable (un ami?? waouw !!) c’est que l’avortement vaut le coup.

      Une dépression poste IVG?? C’est pour ça qu’il faut l’encadré d’un suivi psychologique avant et après l’intervention. Je n’ai jamais dit que c’était une opération anodine comme se faire couper les cheveux !!

      Concernant le « pauvre fille » : à qui vous adressez vous par cette interjection d’une forte motivation (qui a dit que j’étais une fille??). Vous ne me prouvez en rien que j’ai tort, contrairement à la récente lettre d’excuse de votre délégué syndical de Rome.

  9. sky flying permalink
    19 mars 2010 22:56

    Mégalomane, paranoïaque, hâbleur, superficiel, retors, inconstant, mais surtout très pervers et faussement chrétien, l’ignoble Philippe Sollers, diva minable, célèbre Simone Veil dans « Discours parfait » :

    «Simone Veil était magnifique. Au milieu des faux-fuyants, des hypocrisies, des dérobades gluantes, elle se dressait, nette, évidente, comme la voix de la vérité. Sa grande victoire, dans la psychologie collective, vient de là : avoir dit ce que tous les esprits libres attendaient depuis très longtemps, avoir montré que l’ancien monde, à ce sujet, était devenu intenable. Non, la naissance n’est pas une valeur suprême, un devoir sacralisé. Oui, la liberté des femmes peut exister (…) La majorité des Français aurait maintenant du goût? On l’espère. Simone Veil est belle, cela va sans dire. Une morale de la beauté, pourquoi pas?»

    http://bibliobs.nouvelobs.com/20100302/18064/discours-parfait-de-philippe-sollers

  10. morpri permalink
    19 mars 2010 22:57

    Ce discours parfait de Sollers, est l’expression de sa parfaite connerie !

  11. Herme permalink
    19 mars 2010 23:01

    Analyse assez juste de Thomas Joly (Secrétaire général du Parti de la France, Conseiller régional de Picardie), sur son blog :

    « Rappelons que l’Académie française est une institution ayant pour but premier de veiller sur la langue française, dont les membres « ont tous illustré particulièrement la langue française ». C’est le critère d’entrée officiel. Or il semble que les principaux talents et faits d’armes de Simone Veil sont d’avoir été déportée, d’avoir promu le « droit à l’avortement » (et donc le génocide que nous connaissons) et d’avoir été une militante européiste acharnée.

    Tout porte à croire que l’Académie française change de vocation, pour devenir une sorte de temple honorifique des grandes figures du Système, avant que leur dépouille finisse dans l’église Sainte Geneviève (renommée « Panthéon »).

    http://www.thomasjoly.fr/article-manifestation-contre-l-entree-de-simone-veil-a-l-academie-fran-aise-46974130.html

  12. Amis de la vérité historique permalink
    19 mars 2010 23:04

    Exercice d’admiration…

  13. hannibalgenga permalink
    19 mars 2010 23:14

    Jean d’Ormesson, pour montrer combien la légalisation de l’avortement est un mal nécessaire, a invoqué l’affaire de Recife. Et a utilisé, une nouvelle fois, l’arme du pathos pour ridiculiser la position catholique sur l’avortement, interdit même dans les cas limite comme l’a rappelé en juillet la Congrégation pour la doctrine de la Foi
    http://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2010/03/simone-veil-lacademie-jean-dormesson.html

    Il faut dire que la foi de d’Ormesson est un agnosticisme qui frise avec l’athéisme et peut-être assimilée à un vague théisme :

  14. xavier permalink
    19 mars 2010 23:20

    D’ormesson est allé très loin dans la flatterie, ne lésinant pas sur la brosse à reluire. On peut dire qu’il n’a pas ménagé sa peine, lui qui fut l’un des plus fervents avocats de l’entrée de Simone Veil à l’Académie.

  15. Tubmogul permalink
    20 mars 2010 23:46

    « La médiocrité est portée aux nues. Les navets sont célébrés comme des chefs-d’œuvre. Ce qui sera oublié dans trois ans est l’objet d’un tintamarre qui finit par rendre insignifiant pêle-mêle le meilleur et le pire. Les œuvres dignes de ce nom ne manquent pas autour de nous. Elles sont emportées dans les flots de la nullité acclamée. »
    (Qu’ai-je donc fait aux Éditions Robert Laffont, 2008)

    Pas de risque pour Simone

    * « Sortez vos mouchoirs : il va y avoir des larmes. Âmes sensibles s’abstenir : le sang va couler à flot sous les coups de machette. ». (Jean d’Ormesson évoquait le génocide des Tutsis du Rwanda)

    * « Partout, dans les villes, dans les villages, dans les collines, dans la forêt et dans les vallées, le long des rives ravissantes du lac Kivu, le sang a coulé à flots – et coule sans doute encore. Ce sont des massacres grandioses dans des paysages sublimes. » (Jean d’Ormesson évoquait le génocide des Tutsis du Rwanda)

    On attend avec impatience le prochain bouquin sur le génocide des 8 millions de gosses!

  16. Madeleine permalink
    21 mars 2010 11:39

    GALG

    @ Madelaine : [oui c’est comme cela que s’utilise le « @ », pas autrement]
    vos statistiques sont tirées d’un site bien peu objectif. Selon des sources plus officielles (comme l’INED par exemple, http://www.ined.fr), on trouve moins de 200 000 IVG par an. Mais le nombre importe peu, on parle de la pratique en tant que telle, non?

    Alors quant à la pratique, sur des considérations morales (je n’ai jamais parlé de raisons thérapeutiques) : dans tout les cas, les IVG visent des futurs enfants non voulus. On lui promet une belle vie dans de bonnes conditions sociales et environnementales à ce rejeton!
    Puis même, si cela peut permettre de sauver les vies des 10% de femmes violées que vous citez d’une source on ne peut plus fiable (un ami?? waouw !!) c’est que l’avortement vaut le coup.

    Une dépression poste IVG?? C’est pour ça qu’il faut l’encadré d’un suivi psychologique avant et après l’intervention. Je n’ai jamais dit que c’était une opération anodine comme se faire couper les cheveux !!

    Concernant le « pauvre fille » : à qui vous adressez vous par cette interjection d’une forte motivation (qui a dit que j’étais une fille??). Vous ne me prouvez en rien que j’ai tort, contrairement à la récente lettre d’excuse de votre délégué syndical de Rome.

    ________________________________________

    @(comme l’INED par exemple, http://www.ined.fr),

    Dommage! Le lien ne fonctionne pas!

    @Mais le nombre importe peu,

    A bon! Je ne voit pas pourquoi?!
    Dans certains cas le nombre de morts a de l’importance et dans d’autres non?! Pouvez-vous m’expliquer cette nuance?

    @On lui promet une belle vie dans de bonnes conditions sociales et environnementales à ce rejeton!

    D’après mes fameuses statistiques, ces enfants que vous nommez « rejeton », naîssent (pour la grande majorité) dans dans des familles où il y a deux salaires:

    http://transvie.com/pub.php?atome=148&galitem=32

    http://transvie.com/pub.php?atome=148&galitem=33

    Quant aux conditions environnementales?!

    C’est sûr, le réchauffement climatique est franchemment inquiétant!!

    http://video.google.fr/videoplay?docid=-4123082535546754758&hl=fr#

    @si cela peut permettre de sauver les vies des 10% de femmes violées

    Tiens donc! L’avortement sauve la vie des femmes violées?!!

    @(un ami?? waouw !!)
    Un ami, GYNÉCOLOGUE, qui de surcroît refuse de participer au génocide de moins de 200 000 IVG par an!
    Au génocide du nombre qui importe peu!!

    @Une dépression poste IVG?? C’est pour ça qu’il faut l’encadré d’un suivi psychologique avant et après l’intervention.

    C’est ça! Quelques séances avec un psy sauvent de tout c’est bien connu!

    @Concernant le « pauvre fille » : à qui vous adressez vous par cette interjection d’une forte motivation

    Je m’adresse à vous.

    (qui a dit que j’étais une fille??).
    Votre hargne! Toute féminine!

    @Vous ne me prouvez en rien que j’ai tort, contrairement à la récente lettre d’excuse de votre délégué syndical de Rome.

    Justement, comme j’avais eu connaissance de la lettre d’excuse de mon délégué syndical , il me paraissait inutile d’en parler (il le fait mieux que moi) sachant que vous aviez déjà lu son message!

    • GALG permalink
      21 mars 2010 12:11

      @Madelaine [vous ne savez définitivement pas utiliser les « @ »!! ils servent à s’adresser à quelqu’un, pas à le citer. Pour cela on utilise les «  » !]

      Le lien marche très bien, vous faites preuve de mauvaise volonté (puis à la limite un petit googling vous aurait permis de trouver).
      Ensuite, concernant les « deux salaires des ménages procédant à des IVG »… que de matérialisme ma chère. Quand je vous parlais d’un environnement non propice à l’accueil d’un enfant, je ne parlais pas du réchauffement climatique, mais de l’environnement social, affectif, psychologique de l’enfant qui naitra non désiré.

      Ensuite, bien sûr que l’IVG sauve la vie des femmes violées qui sont tombées enceintes. Ne restons pas terre-à-terre, je parle bien évidemment de la vie toujours au sens psychologique, social, etc… vous imaginez sérieusement élever l’enfant fruit d’un viol??? Réfléchissez-y à deux fois avant de dire n’importe quoi!

      Le « nombre qui importe peu » : je croyais que vous étiez contre la pratique, mais en fait vous êtes contre l’abus de la pratique, pas contre la pratique elle-même. Excusez moi alors pour cette confusion. La je ne suis pas expert, et je ne pourrais pas vous dire si 200.000 c’est beaucoup, peu, raisonnable… Mais je poserai la question à ma cousine podologue (qui pourra répondre à votre ami gynéco).

      Ma hargne féminine?? désolé de vous décevoir.

  17. More Comment! AU DELA DE LA CENSURE! HACKING! permalink
    21 mars 2010 16:14

    RE-MAR-QUA-BLE!!! En l’espace de deux articles, on est quand même passé de 7 à 8 millions!

  18. iphygone permalink
    27 mars 2014 10:44

    L’avortement n’a pas permis de faire diminuer la maltraitance, comme quoi l’argument selon lequel les enfants « non voulus » sont avortés ne tient pas !

Trackbacks

  1. соллерс официальный сайт « Мысли блогеров всего интернета

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :