Skip to content

Notre-Dame n’est pas une Synagogue !

24 mars 2010

 « Notre-Dame n’est pas une Synagogue ! »

 
10 commentaires leave one →
  1. Patrick Ferner permalink
    24 mars 2010 10:08

    L’initiative de Vingt-trois a eu des répercussions à l’étranger, voir:

    http://konigsberg.over-blog.com/article-le-mur-se-resserre-autour-du-cardinal-vingt-trois-47274990.html

  2. gerdil permalink
    24 mars 2010 10:25

    Beau message très pertinent lu sur le Forum catholique :

    « Les rabbins chassaient avec violence les apôtres de leurs synagogues, les flagellaient, les lapidaient, les mettaient à mort.

    La situation actuelle est totalement différente. Il existe des églises pour les catholiques, des temples pour les protestants, des synagogues pour les juifs et – maintenant hélas, grâce à nos gouvernants pervertis – des mosquées pour les musulmans.

    Mais si le rabbin avait prêché dans une synagogue, son audience aurait été faible. Qui se soucie de ce qui se passe dans les synagogues parisiennes, les juifs mis à part ?

    Le cardinal trompe honteusement les fidèles que Dieu lui a confiés en leur faisant croire que le judaïsme est (encore) une religion possible.

    Le jour de sa mort, il devra rendre compte à Jésus-Christ – son sauveur et néanmoins son juge – de toutes les âmes qu’il aura ainsi perdues.

    Gloire à tous ces jeunes vaillants et courageux qui ont défendu l’honneur de Jésus-Christ bafoué par celui qui a (pour un peu de temps encore) toute autorité dans ce domaine sur la place de Paris. » Armavir.

    http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=541155

  3. DST permalink
    24 mars 2010 17:47

    L’affaire du rabbin à Notre-Dame révèle le visage de Mgr Vingt-Trois !

    ********************************************

    L’Osservatore vaticano a relevé cette phrase du rabbin Krygier, prononcée dans la sacristie de la cathédrale Notre-Dame de Paris :

    « Le concile [Vatican II] a été une vraie révolution : c’est la première fois dans l’histoire qu’une religion accepte de revoir ses fondamentaux pour abandonner tout triomphalisme et reconnaître une place à l’autre. Ce travail est tellement vital que laisser la place à ceux qui veulent le briser n’est acceptable en aucune façon. »

    Et OV analyse :

    « Si je comprends bien ce qu’il veut dire, nous serions « tenus » d’adopter l’herméneutique de rupture. Eh bien! désolé, Monsieur le rabbin, nous ne voyons pas comment nous pourrions abandonner nos « fondamentaux » (à commencer par ce fondamental-ci : que Jésus de Nazareth est le Fils de Dieu et qu’il n’est pas d’autre nom par lequel nous puissions être sauvés)… et nous ne voyons pas bien de quel droit vous exigez que nous options pour telle ou telle interprétation du dernier concile ou de la Tradition. Jusqu’à plus ample informé, c’est aux successeurs des Apôtres que nous nous en remettons pour cela ! »

    Cette déclaration est effectivement contraire au discours du pape Benoît XVI à la Curie prononcé le 22 décembre 2005. Mais elle est certainement en phase avec la conception qu’a le Cardinal Vingt-Trois du Concile. Ou sinon, il faudrait qu’il vienne corriger cette énormité prononcée dans sa cathédrale par une personnalité qu’il a invitée. Car si ce que pense le rabbin n’est pas ce que pense le cardinal, alors il laisse régner le relativisme le plus complet dans son propre diocèse.

    Lire la suite :

    http://www.perepiscopus.org/article-l-affaire-du-rabbin-a-notre-dame-revele-le-visage-de-mgr-vingt-trois-47295314.html

  4. Nathan permalink
    24 mars 2010 19:38

    Vive Jérusalem ! Béni soit le peuple de Dieu !

    Vous êtes des Antéchrists moyenâgeux !

  5. Jean-Michel permalink
    27 mars 2010 14:34

    Le problème est qu’après la seconde guerre mondiale un lobby a imposé le mensonge trompeur que le Christ était juif. Ils ont réussi ceci en jouant sur le sens du mot juif:
    – après la résurrection du Christ, beaucoup de juifs sont devenus chrétiens, les autres (nationalistes) ont été décimés dans la révolte sous Néron, et le reste est constitué de pharisiens. C’est dans ce sens là que le mot juif est utilisé dans les écrits tardifs du Nouveau Testament (ce qu’on comprend de nos jours par « juif » la religion basée sur l’ignoble talmud, codification de la tradition orale des pharisiens.)

    Avant le mots juif avaient beaucoup de sens (habitant de Palestine, etc., religions hébraïques (qui souvent n’avaient rien à voir avec le pharisianisme ) C’est selon dans ce sens là qu’on peut dire que Jésus était « juif », mais absolument pas au sens que le terme a pris après que les pharisiens aient commencé à persécuter les chrétiens.

    Si on prend le mot « juif »dans son sens actuel, alors Jésus était tout sauf juif, en fait leur pire ennemi et c’est pour ça qu’ils l’ont crucifié.

  6. Le Cal Vingt-Trois recule permalink
    3 avril 2010 16:29

    Rabbin : le Cal Vingt-Trois recule

    La venue d’un rabbin dans la cathédrale de Paris pour prêcher une conférence de Carême a fait du bruit. Mes lecteurs savent bien qu’un groupe venant prier le chapelet en réparation a permis que cette conférence se replie vers la sacristie. Mais le Cardinal-archevêque a reçu aussi des critiques de la part de membres éminents de l’Eglise.

    A tel point qu’il a déprogrammé la conférence du 8 avril, qui devait se tenir aux Bernardins sur Vatican II. Cette conférence/débat faisait suite aux conférences de carême à Notre-Dame, sur le thème : Vatican II : bilan et perspectives
    Les intervenants étaient le P. Denis Dupont-Fauville, Rabbin Rivon Krygier, Dominique Folscheid, Gérard Leclerc (source : web le 30/03). Le nom du rabbin Krygier a été retiré de la liste des intervenants et cette manifestation est annulée.

  7. Michel permalink
    27 juillet 2010 15:34

    Si votre blog a des aspects intéressant – il a aussi un aspect tres décevant – un anti-judaisme primaire….

    Qui frole le racisme….

    Si vous regardez votre Bible vous trouverez que l`Ancien Testament est la Bible hébraique – si les juifs de l`époque du Christ ont fait des erreurs – cela devait aussi arrivé – cela était écrit – si les juifs ont combattu le christianisme au début – ce n`est plus le cas.

    Donc essayez donc de revenir au centre et de voir ce que nous avons en commun.

    Entre l`islam et le judaisme je choisi le judaisme 100 fois….

    • Koopa Troopa permalink
      28 juillet 2010 11:54

      Les Juifs exterminaient massivement les chrétiens il y a encore 60 ans…

  8. 28 juillet 2010 11:10

    @ Michel

    Tu sais, il y a des chrétiens-et ceux de ce blog en font

    partie- qui pensent que le judaïsme est une fausse religion

    antichrétienne depuis qu’il a « rejeté le Christ » en l’an 33 et

    que dire le contraire équivaut à une négation de la

    messianité de Jésus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :