Skip to content

Mgr Bertone : homosexualité et pédophilie sont liées !

15 avril 2010

 

Selon le cardinal Bertone  

il existe un lien entre l’homosexualité et la pédophilie ! 

Le cardinal Tarcisio Bertone, numéro deux du Vatican, a expliqué lundi que les multiples scandales de pédophilie qui secouent l’Eglise catholique étaient liés à l’homosexualité. « De nombreux psychiatres et psychologues ont démontré qu’il n’existe pas de relation entre le célibat et la pédophilie, mais beaucoup d’autres – et on me l’a dit récemment – ont démontré qu’il existait un lien entre l’homosexualité et la pédophilie. La vérité est celle-ci et le problème, c’est cela », a déclaré le secrétaire d’Etat du Vatican à une radio chilienne, répondant à une question qui lui suggérait que la fin du célibat des prêtres pourrait résoudre les problèmes de pédophilie au sein de l’Eglise catholique. Cette déclaration a provoqué une réaction officielle de la France qui ne craint pas dans cette affaire de se ridiculiser, sachant ce qu’est la réalité du milieu homosexuel en matière de déviation et de dépravation morale !

 

Les adolescents qui ont toujours fasciné les homosexuels

comme en témoignent les couvertures de Têtu

ou les visuels censés aguicher le visiteur sur les sites « gays ».

 

 

    Or on constate en effet, que les prêtres pédophiles s’attaquent, pour plus de 80% d’entre eux, à des adolescents de sexe masculin. Les adolescents qui ont toujours fasciné les homosexuels comme en témoignent les couvertures de Têtu ou les visuels censés aguicher le visiteur sur les sites « gays ». Ils représentent très souvent des jeunes hommes imberbes. L’histoire a d’ailleurs montré qu’une frange non négligeable du lobby homosexuel a défendu des revendications pédophiles. D’ailleurs, selon une étude américaine de 1988, 86% des pédophiles se considèrent eux-mêmes comme homosexuels ou bisexuels.

 pedophile.jpg  De ce fait, les propos politiquement incorrects du Cardinal Bertone appuient là où cela fait mal. Rappelons-le : la grande majorité des victimes de prêtres sont des garçons adolescents. Accuser ces prêtres de pédophilie est une chose dont se repaissent les médias, mais force est de constater qu’ils sont surtout homosexuels. C’est l’occasion de rappeler cet article de Sed Contra, qui a valu à ce site de subir des attaques informatiques. En voici des extraits :

« Dès la fin des années soixante, les revendications homosexuelles et pédérastiques font irruption ensemble dans la société française, comme arme révolutionnaire de destruction de la famille et, à travers elle, de toute la société. Le FHAR (Front homosexuel d’action révolutionnaire) est contemporain du CARP (Comité d’action pédérastique révolutionnaire) baptisé dans les toilettes de la Sorbonne en mai 1968 : il fait cause commune avec lui. Les gros bras du Parti Communiste qui visitaient alors la Sorbonne s’en disaient eux-mêmes épouvantés… Les meilleurs spécialistes d’histoire contemporaine nous le rapportent aujourd’hui sans passion : « Les années qui suivent mai 68 marquent une rupture avec l’ère de la honte. La presse et la radio ne font pas exception qui explorent les silences de l’intimité et dénoncent les tabous. C’est pourquoi la publicité nouvelle faite à la pédophilie prend une dimension politique : en l’inscrivant dans une remise en question radicale de l’ordre social et moral, les défenseurs d’une pratique pédophile exempte de violence et de contrainte tentent de lui attribuer une légitimité et d’en faire une véritable culture. Leitmotiv : les enfants ont aussi droit à la sexualité. Cette revendication trouve une niche écologique à l’ombre des mouvement alternatifs, de l’antipsychiatrie et du militantisme homosexuel. Du Front homosexuel d’action révolutionnaire au magazine Gai Pied, tous réclament, avec Michel Foucault, la reconnaissance des sexualités périphériques. (…) Libération est, pour la presse écrite, le fer de lance résolument provocateur de cette revendication du “tout politique” dans laquelle la sexualité pédophile occupe une place de choix. Assurant la promotion de Gabriel Matzneff et Tony Duvert, le quotidien publie les petites annonces de ceux qui cherchent des mineurs de 12 à 18 ans, des témoignages de lecteurs, des dessins assez explicites et annonce la naissance du Front de libération des pédophiles (FLIP) en mai 77. (…) Sans subir les foudres de la justice, Le Monde et Le Nouvel Observateur participent eux aussi à cette promotion d’une sexualité qui ne tiendrait plus l’enfance en lisière. » (Source: Anne-Claude Ambroise-Rendu, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Nanterre : Crimes et délits. Une histoire de la violence de la Belle Époque à nos jours, Nouveau Monde éditions, 2006.)  

 

 

 

Toute l’intelligentsia de gauche a signé des pétitions

 en faveur de l’abaissement de l’âge légal des rapports sexuels

et pour la libération des derniers pédophiles incarcérés !

 

    Entre 1968 et la fin des années quatre-vingt, toute l’intelligentsia de gauche signe donc des pétitions en faveur de l’abaissement de l’âge légal des rapports sexuels et pour la libération des derniers pédophiles incarcérés par la République: José Artur, Bernard Kouchner, André Glusksman, Bertrand Delanoë et Jack Lang sont du nombre, aux côtés de Sartre, Beauvoir, Robbe-Grillet, Sollers, Foucault, Derrida, Barthes, et même de la catholique Françoise Dolto, qui n’aurait jamais dû se fourvoyer dans cette odieuse revendication… Dans leur idée, tous les fondements et tous les verrous de l’ordre naturel doivent sauter en même temps. “A bas la société des hétéro-flics ! A bas la sexualité réduite à la famille procréatrice !” proclame la revue Tout (n°12, avril 1971). Toutes les formes de déviance (sodomie, lesbianisme, bisexualité, transexualité, sado-masochisme, pédérastie, zoophilie, coprophagie) doivent donc être légitimées, normalisées et légalisées en même temps. Une seule limite, par concession aux “droits de l’homme et du citoyen” : le consentement du partenaire… Mais que vaut le consentement d’un névrosé sexuel, violé par son père ou son oncle à l’âge de dix ans? Que vaut le consentement des garçons et des filles d’un jardin d’enfants? La société française n’a pas souscrit encore à la totalité du projet. Il n’y a aucune raison d’en conclure que ses promoteurs auraient renoncé aujourd’hui à le faire progresser. […] »

Les affiches destinées au milieu gays

témoignent éloquemment du lien existant

entre pédophilie (ou « éphébophilie« ) et homosexualité !

 

On le constate, le lien établi par Mgr Bertone entre homosexualité et pédophilie, s’il choque les esprits d’aujourd’hui,  participe en fait simplement d’un constat évident difficilement récusable, constat naturellement admis par les leaders politiques d’hier, dont les personnalités, bien connues et appréciées des médias, se positionnèrent en faveur d’une plus grande libération des moeurs. L’hypocrisie dans ces domaines est donc sans limite, et il y a vraiment de quoi rire lorsqu’on voit  Bertrand Delanoë déclarer : «J’ai pris connaissance avec consternation des propos du cardinal secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone, établissant un lien choquant entre homosexualité et pédophilie», ou encore Emmanuel Blanc, le porte-parole du groupe des homos de l’UMP, GayLib,  publier une lettre ouverte à Mgr Bertone, dans laquelle il se dit «surpris» et «écœuré» des déclarations, ou encore Bernard Valero, au nom de la France soutenir : «Il s’agit d’un amalgame inacceptable que nous condamnons». 

Ce choeur ridicule des jeunes vierges effarouchées est vraiment du plus haut comique, alors même que les affiches destinées au milieu gays témoignent éloquemment du lien existant entre pédophilie ou « éphébophilie ») et homosexualité, sachant d’autre part ce qu’est l’effective réalité, dépravée et déviante, du milieu homosexuel !

 Source

30 commentaires leave one →
  1. diane permalink
    15 avril 2010 09:32

    Ce que vient de révéler le cardinal Bertone est un secret de polichinelle dans les milieux gays et homosexuels, où les ados sont recherchés avec avidité.

    Ce que dit cette note est juste, les magazines destinés aux homosexuels mettent en évidence la plupart du temps des jeunes garçons imberbes pour attirer le lecteur.

    Exemples :

  2. jld permalink
    15 avril 2010 11:04

    La France s’indigne officiellement, franchement il y se quoi se marrer ! Elle ferait mieux de conserver sa capacité d’indignation la France (au fait quelle France ?), pour des sujets autrement plus scandaleux…d’autant que là pour le coup ce que dit Mgr Bertone n’est rien d’autre que la stricte vérité.

  3. DST permalink
    15 avril 2010 11:06

    L’attrait des homos pour les ados est le thème récurrent des clips gays !

  4. DST permalink
    15 avril 2010 11:09

  5. sixte permalink
    15 avril 2010 11:22

    Article intéressant sur le Christ-Roi : « Pédophilie et gauche libertaire : des pédophiles au gouvernement ! »

    Il est vrai que « l’air du temps » au sein de la gauche d’alors, n’était guère hostile à la pédophilie. La lecture d’une collection de Libération en porte témoignage … Or, il ne faut pas oublier que nombreux sont ceux qui ayant participé à Libération, ayant été liés d’amitié avec ses journalistes de l’époque, ayant pétitionné, ayant soutenu les écoles « alternatives », appartiennent maintenant à l’hyper-classe – tels Serge July, Roland Castro, André Glucksmann, etc. -, et sont même parfois au pouvoir – tel Bernard Kouchner – ou dans ses antichambres comme un Philippe Val (que l’on sait lié à Carla Bruni par des « liens affectifs très forts ») ou un Jack Lang… Tout cela permet de comprendre sans mal le soutien dont ont bénéficié récemment tant un Roman Polansky qu’un Frédéric Mitterrand, au nom sans doute de souvenirs et de rêves communs.

    Lire la suite :

    http://christroi.over-blog.com/article-pedophilie-et-gauche-libertaire-des-pedophiles-au-gouvernement-48647106.html

  6. morpri permalink
    15 avril 2010 11:29

    C’est une évidence, mais encore fallait-il le dire clairement comme vient de le faire avec raison Mgr Bertone : les prêtres « pédophiles » SONT D’ABORD DES PRETRES HOMOSEXUELS !

  7. 15 avril 2010 23:31

    Soyons patient; bientôt les arroseurs vont être arrosés!

    Pendant que les médias accusent l’Eglise…

    Le général Raymond Germanos a été condamné à une peine d’emprisonnement de dix mois avec sursis pour la détention de 3.000 images pédo-pornographiques mettant en scène de très jeunes enfants âgés entre six mois (!) et douze ans, victimes de graves violences sexuelles.

    http://www.francesoir.fr/le-general-germanos-ecope-de-dix-mois-avec-sursis

    Il devra en outre s’acquitter de 1 euro de dommages et intérêts à chacune des trois associations de protection de l’enfance qui s’étaient portées parties civiles. Lesquelles avaient demandé 25.000 euros.

    Il avait été chef du cabinet militaire des deux anciens ministres de la Défense, Charles Millon et Alain Richard. A la retraite depuis 2002, il est aujourd’hui conseiller de la présidence du Cameroun. Il est également membre de la Grande Loge Nationale de France.

    http://leruisseau.iguane.org/spip.php?article176

  8. Lucien Rouvère permalink
    15 avril 2010 23:40

    Comme si le désir pour la jeunesse était l’apanage des homos! Quelle belle et habituelle hypocrisie des hétéros et autres déviants…

  9. Lucien Rouvère permalink
    15 avril 2010 23:48

    Sans parler de cette autre hypocrisie qui consiste à faire l’amalgame entre pédo- et éphébo-philie. Tout un programme…

  10. Eloi permalink
    16 avril 2010 10:40

    Toutes les idées les plus déviantes de cette période, sont devenues les valeurs dominantes d’aujourd’hui. Lorsqu’on lit ce type de déclaration on comprend beaucoup de choses : « Les fondements et tous les verrous de l’ordre naturel doivent sauter en même temps. A bas la société des hétéro-flics ! A bas la sexualité réduite à la famille procréatrice !” (Revue Tout, n°12, avril 1971).

  11. luc permalink
    16 avril 2010 11:23

    Je n’en reviens pas !
    Ainsi, sur un site internet catholique traditionaliste, on trouve autant de commentateurs si bien renseignés qui mettent des liens quai pornos ? Ceci dit, je suis bien d’accord, la vérité est là :
    1° La jeunesse (qui est brève) attire les deux sexes, celles et ceux qui étaient attirés par la maturité (hommes mûrs) étaient condamnés, méprisés par les Grecs !

    2° Ceux qui nous gouvernent soutiennent ou ont soutenus les éphébophiles voire les pédophiles.

    3° Ce n’est que retenus par la rigueur des lois que les organes de presse (dont vous montrez des exemples) ne présentent pas de plus jeunes gens encore !

  12. sixte permalink
    17 avril 2010 12:48

    Le lien dont parle Mgr Bertone, entre pédophilie et homosexualité, est évident. Les réactions hystériques prouvent d’ailleurs parfaitement que ce proche de Benoît XVI éclaire un point qui dérange beaucoup des actuels homos officiels installés au coeur du système.

    @ luc

    La Question a toujours eu pour politique de ne pas faire de la fausse pudeur sur la réalité des faits dans les commentaires. Ainsi, mis à part le blasphème et l’indécence cartérisée (pornographie, etc.), il y a une grande liberté d’expression et de démonstration sur les fils, et je crois que c’est une très bonne chose, car la Tradition catholique doit pouvoir dénoncer avec force la désorientation contemporaine, sans se masquer la réalité dans son aspect le plus concret. C’est un devoir de vérité.

  13. Amélie permalink
    17 avril 2010 20:17

    Alors comme ça, la pédophilie serait l’apanage des homosexuels?
    Je connais une petite fille qui a été violée, à huit ans et pendant plusieurs années, par un homme totalement hétérosexuel qui n’est certainement pas de cet avis. Et elle n’est assurément pas la seule.
    J’ai aussi vu le témoignage de jeunes garçons allemands qui avaient été abusées par des soeurs. Donc dans une relation hétérosexuelle.
    La vérité, c’est que l’être humain qui n’arrive pas à se contrôler s’en prend à ceux qui sont faibles et sous son autorité pour satisfaire ses pulsions.
    Vous rejetez la faute sur les autres pour ne pas regarder la vérité en face. Mais l’important n’est-il pas que des vies entières ont été détruites à cause de ça? Ne devrait-on pas se concentrer sur la réparation du préjudice subi au lieu d’essayer d’accuser les autres?
    Il faut arrêter de faire l’autruche. Ces choses-là se sont passées, et ce n’est pas la faute des autres…

  14. gerdil permalink
    17 avril 2010 23:25

    @ Amélie

    Les cas isolés ne constituent jamais, en bonne logique, une loi générale, bien au contraire. En revanche, ce qui est avéré et certain, c’est l’attirance quasi instinctive des homosexuels, comme il est aisé de le constater par les innombrables faits-divers, et y compris dans leurs propres publications, pour les jeunes garçons pré-bupères.

    Un Frédéric Mitterand, qui vient de défrayer la chronique, soutenu par les forums pédophiles et par les médias alors qu’il devrait être en prison pour des faits similaires à ceux que l’on reproche à certains ecclésiastiques, le déclare avec une étonante franchise :

    « J’ai pris le pli de payer pour des garçons […] Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément […] On ne pourrait juger qu’un tel spectacle abominable d’un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable […] La profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles me met dans un état de désir que je n’ai plus besoin de réfréner ou d’occulter. L’argent et le sexe, je suis au coeur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas. »

    Frédéric Mitterrand, La Mauvaise vie.
    https://lebloglaquestion.wordpress.com/2009/10/08/frederic-mitterrand-ministre-du-tourisme-sexuel/

    https://lebloglaquestion.wordpress.com/2009/10/13/la-pedophilie-la-fin-du-silence/

  15. Amélie permalink
    18 avril 2010 22:07

    @ gerdil
    Un cas isolé ne constitue pas la règle, je suis mathématicienne et donc bien placée pour le savoir. Mais alors pourquoi vous basez-vous sur l’exemple isolé de Frédéric Mitterrand pour établir votre règle?
    Vous dites « avéré et certain ». Mais démontré par qui? Y a-t-il eu des études sociologiques sérieuses qui prouvent ce que vous avancez? Citez vos sources, s’il vous plaît!
    Et en bonne mathématicienne, je sais aussi qu’il suffit d’un seul contre-exemple pour infirmer une règle. Et c’est ce que je fais en vous démontrant par un contre-exemple que la pédophilie n’est pas le seul fait des homosexuels.
    Il ne sert à rien de détourner l’attention sur les autres. Ce n’est pas digne de l’Eglise. Il faut assumer ses propres fautes…

  16. xavier permalink
    23 avril 2010 01:09

    Les éphébophiles (l’essentiel des cas répertoriés dans l’affaire de « pédophilie dans l’Eglise » telle que la désignent les médias), sont dans leur écrasante majorité des homosexuels exerçant leur abus sur des garçons. CQFD. Et Mgr Bertone a donc entièrement raison.

    http://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2010/04/homosexualite-et-pedophilie-le-vrai.html

  17. Chamborant permalink
    23 avril 2010 01:27

    Personne n’a dit, Mme la mathématicienne, que la pédophilie est le seul fait des homosexuels.
    Il a été dit qu’il y a un lien entre les deux phénomènes. Et un contre-exemple n’infirme pas ce lien, qui est simplement une tendance forte et avéré.
    Ce qu’on lit dans la presse libérale, c’est qu’il n’y a aucun lien, et qu’il serait scandaleux d’en établir un comme le fait Mgr Bertone
    Or ce lien existe. Lisez Gide là-dessus : pour lui, il est dans l’essence même de l’homosexualité de rechercher la plus grande beauté, dans l’enfant mâle qui en est le sommet. Même de grands esprits comme Thomas Mann s’y sont adonnés.

    Je vous recommande une page web très bien documentée :
    http://www.bafweb.com/2006/02/22/homosexualite-pedophilie-un-amalgame/

  18. Amélie permalink
    24 avril 2010 15:42

    Vous affirmez arbitrairement que le lien entre homosexualité et pédophilie existe mais vous ne citez toujours aucune étude sociologique sérieuse qui le prouve.
    J’ai moi-même fait une recherche rapide pour avoir une idée du phénomène.
    L’INSERM publie des chiffres qui montrent que l’immense majorité des viols sur mineurs sont commis sur des filles:

    extrait de: http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/conf&rm/Conf/confvictime/experthtml/ciavalchoq.html

    Répartition par sexe des viols sur mineur (chiffres CFCV)

    1991 1995 1996 1997 1998

    F — M F — M F — M F — M F — M
    Viols sur mineur: 599-36 1127-67 980-58 1019-90 783-82
    Intra-familial: 358-21 805 609-30 606-35 452-29
    Extra-familial: 241-15 322-67 371-28 413-55 331-53

    De plus, la très grande majorité des condamnations pour pédophilie sont prononcées à l’encontre des hommes (pour ceux qui ont un doute: les chiffres de la justice suisse: http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/19/04/02/01/01.html )
    On peut donc en conclure que la très grande majorité des crimes sexuels sur mineurs sont perpétrés par des hommes sur des fillettes…
    Maintenant, vous pouvez me prouver le contraire, mais avec des études sérieuses et non des a-priori ou des propos extraits de la presse qui ne reflètent que l’avis de leur auteur.

    • mokemo permalink
      1 octobre 2011 22:40

      Ces publications montrent également que la plupart des cas d’agression ne relèvent pas des prêtres. Par contre la plupart d’actes de pédophilies chez prêtres concernent de jeunes garçons. Il y a peut-être un lien entre la pédophilie (des prêtres) et une homosexualité refoulée ou mal vécue (Hypothèse de travail)

  19. regardlese permalink
    24 avril 2010 19:11

    quand je vois la tête de ce bertone jai envie de fuir!

  20. Mourninglord permalink
    3 juin 2010 11:06

    Votre amalgame est tout à la fois grotesque, scandaleux et digne du pire des sophismes!
    La pédophilie est une maladie mentale reconnue, tandis que l’homosexualité est un trait de caractère : on est homosexuel comme on est gaucher. Ce n’est pas le plus fréquent certes mais il ne s’agit pas d’une maladie.
    Je suis horrifié que des Français, donc descendants de Sade et de Voltaire, puissent penser de telles choses, vous me révulsez. Je suis païen, hétérosexuel, et métalleux. Mais mon entourage comporte toutes sortes de personnes. Et je vous emmerde.

  21. Strato permalink
    3 juin 2010 12:37

    Mais vous enchaînez les inepties sur ce blog … Franchement, vous êtes vraiment plus crédibles à force … Enfin, le ridicule ne tue pas puisque vous écrivez toujours des articles …

  22. Priscilla_folle_du_désert permalink
    7 juin 2010 16:11

    Un best of pour vous, mes chéris

  23. William permalink
    14 juin 2010 18:44

    Et bien que d’âneries… C’est presque trop beau vous tendez la perche pour vous faire battre. L’homosexualité n’est pas une maladie pas plus que la religion chrétienne n’est pas la seule religion sur terre… Vous vous basé sur des sources infondés et sans vrai soutient intellectuel. Tout comme certains d’entre vous le prétende la psychologie est la science du diable l’homosexualité est empanache des des pédophiles et vise versa… Vous êtes tous ce qu’il y a de plus extrémiste et de vicieux. Vous prévertissez les nouvelles génération de chrétiens plus ouvert et moins fermé que vous. Laissé les veilles références et les veilles « sages paroles » chez vous ou entre vous. Merci

  24. Julien permalink
    14 juin 2010 20:05

    Vous êtes effrayant…….effrayant d’obscurentisme. Vous vous en prennez aux homosexuels afin de détourner le débat sur les affaires de pédophilie au sein de l’Eglise catholique, n’est ce pas puéril…..Vous détournez les résultats de cette étude américaine de 1988, disant que « 86% des pédophiles se considèrent eux-mêmes comme homosexuels ou bisexuels », à votre avantage: tout ce qu’on pourrait conclure de cette étude, c’est que la majorité des pédophiles sont homosexuels……or vous semblez retourner cette conclusion en allant jusqu’à dire que ces gens étaient homosexuels avant d’être pédophiles……
    pour finir je vous remercie… merci de m’avoir aidé à prendre conscience de l’ampleur du danger que représente l’obscurentisme et l’extrémisme religieux.

  25. Vincent permalink
    7 juillet 2010 16:33

    Ce que j’en tire de tout ça, c’est que vous faites deux ou trois observations et vous en tirez aussitôt des généralités aussi infondées qu’hypocrites.

    Je ne défends pas spécialement les homosexuels (pour tout dire, je ne les aime pas beaucoup et je n’aime pas non plus cette espèce de bien-pensance gauchiste post soixante huitarde qu’on nous dispense généreusement dans les médias) mais je ne vois toujours pas le rapport entre pédophilie et homosexualité.

    La vérité c’est qu’en temps qu’être humain, on a tous de la bestialité et des pulsions parfois inavouables au fond de nous.
    ça ne veut pas dire qu’on doit laisser libre court à ces pulsions, mais qu’on doit accepter le fait qu’elles sont là, en nous (même si elles ne sont pas reluisantes).
    La jeunesse et la beauté attirent toutes personnes normalement constituées.Pas besoins d’être pédophile ou sodomite pour comprendre ça.
    Les prêtres sont des prêtres.Mais ce sont aussi des êtres humains, avec son cortèges de faiblesses.

    Néanmoins, je reconnais aussi que l’église fait constamment l’objet d’un lynchage médiatique (que je ne cautionne pas) et qui devient fatiguant.Mais ce n’est pas une raison pour qu’elle exorcise le mal en tapant ailleurs sur les autres.

  26. clement permalink
    28 octobre 2010 22:15

    Les personnes soutenant ce genre de propos extremistes ne connaissent personnellement aucun homosexuel et iront quand meme dire qu’ils les connaissent, et que leurs convictions sont un fait établi…
    La remise en question vous connaissez?

    « Tu ne jugeras point »….

    Or vous jugez metalleux(euses), juifs(ves), homosexuels(lles), tatouté(e)s, percé(e)s, et même vos propres frères qui n’ont pas la même conception religieuse ou la même religion que vous.

    Tout ce qui n’est pas catholique c’est le diable?!

    Vous voyez pas que mon témoignage ainsi que tous ceux semblables (il y en a des tonnes ici) reflète l’image générale et il serait peut être temps que vous commenciez a vous poser des questions? Pas sur votre foi bien sûr. Apparamment c’est pas ça le problème ici, mais sur la manière dont vous regardez tout ce qui vous est étranger en le considerant comme malsain.

  27. Sclavus permalink
    3 octobre 2011 17:54

    A lire le beau chapelet de commentaires on est frappé par l’évidence d’un constat :
    La religion Francmac a pour l’instant gagnée la guerre contre les monothéismes.
    Un connard parle « d’un trait de caractère » un autre « d’obscurantisme » ; à croire que la lumière pour celui-là doit venir du rectum de Philipe Val ou du celui de vieux satire Lang.
    Charmante ménagerie que celle de la pédérastie soixante-huitarde ; charmante sans doute même si je ne leur confierais jamais mes enfants ; même pas pour une demi heure.
    Je crois que c’est plié pour l’instant ; avec un ministre de la culture comme celui que nous avons (sans parler de Lang qui darde tout orifice) il serait logique de s’attendre à l’enseignement obligatoire de l’homosexualité à l’école primaire.

  28. Moui permalink
    15 avril 2013 13:05

    ce qui est vrai c’est que parmi nos élites, il y a une caste de pédophiles qui essaie de s’accrocher au wagon de la normalisation de l’homosexualité pour obtenir à leur tour la déclassification de parmi les maladies mentales.
    Il n’y a pas d’études, la question à se poser c’est pourquoi, rien de plus facile de les réaliser, comme ils sont au pouvoir ils ont les moyens de les interdire, pourquoi si ce n’est pour cacher que ce lien entre homosexualité et pédophilie existe.
    l’homosexualité est une attirance sexuelle biologiquement déviante, qui s’exprime en plus du fait de cette incompatibilité physiologique, plus souvent, par la sodomie et un goût pour la scatologie, perversion supplémentaire.
    L’homosexuel est naturellement déviant, par son orientation et sa pratique de la sexualité, alors pourquoi serait il étonnant que sa propension à la déviance ne l’attire pas plus facilement que les hétéros vers d’autres déviances comme la pédophilie. Qui aujourd’hui en reste une, mais demain ? grâce aux lobby de cette caste au pouvoir.

  29. 27 juin 2013 05:47

    http://www.drjudithreisman.com/hatecrimes.html
    150 Boy Versus 20 Girl Victims Per Child Molester

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :