Skip to content

Mgr Williamson injustement condamné !

17 avril 2010

Williamson2 

Les propos de Mgr Williamson, volontairement instrumentalisés

par quelques rusés manipulateurs,

ont mis à jour une lutte terrible

entre la Tradition catholique et le parti conciliaire !

    Monseigneur Richard Williamson avait dit croire « que 200.000 à 300.000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz ». Il vient d’être condamné pour à 10.000 euros d’amende pour négationnisme par le tribunal de Ratisbonne, en Bavière. Mgr Willialmson n’était pas présent pour entendre le jugement, sa communauté religieuse lui ayant demandé de ne pas témoigner, ceci sans doute pour éviter que ne se poursuive une inutile polémique.

La sanction du tribunal a été la suivante : 10.000 euros d’amende pour négationnisme.  C’est moins que ce que le tribunal avait proposé à Monseigneur Richard Williamson pour clôre l’affaire. Une procédure simplifiée qui aurait évité le procès. L’évêque avait en effet, et à juste titre, contesté le chef d’accusation et refusé de payer, préférant le procès.

La confiance de Mgr Williamson

 a été trompée dans cette affaire

Mgr Richard Williamson a donc été jugé, et condamné, pour ses propos tenus le 21 janvier 2009, à Ratisbonne, en Allemagne.  Le tribunal de Ratisbonne l’a déclaré coupable d’incitation à la haine raciale. La juge Karin Frahm a estimé que l’évêque était coupable, chose qui est à souligner, parce qu’il s’était exprimé sur le sol allemand et parce qu’il pouvait escompter que ses propos feraient sensation et seraient très largement disséminés. Or, ces propos négationnistes diffusés à la télévision suédoise, ont ensuite été repris par la presse internationale sans l’accord de Mgr Williamson. D’autre part on notera que le chef d’accusation porte sur le fait que Mgr Williamson ait publiquement nié l’existence des chambres à gaz nazies et contesté le nombre le Juifs ayant péri dans les camps de concentration, en Allemagne…

Lors du procès, pour sa défense, l’avocat de Mgr Williamson, Matthias Lossmann, a expliqué que son client n’avait pas été autorisé par sa communauté religieuse, la Fraternité Saint-Pie X, à venir s’expliquer devant le tribunal. L’avocat a également fait valloir, devant le tribunal, que l’évêque savait qu’il était interdit en Allemagne de mettre en doute l’existence de l’Holocauste, mais qu’il avait été assuré par les journalistes suédois que l’interview ne serait diffusée qu’en Suède. Montrant que la confiance de Mgr Williamson a été trompée dans cette affaire.

   Redisons donc, encore une fois, qu’il s’agit de bien autre chose que la question de la shoah dans cette affaire dont Mgr Williamson fut la victime désignée. A savoir la lutte entre deux tendances antagonistes et irréconciliables à l’intérieur de l’Eglise, d’un côté le parti conciliaire crispé jusqu’à la névrose sur une défense féroce et furieuse de Vatican II, et de l’autre les fidèles de la Tradition catholique qui furent durement marginalisés après le dernier Concile et que beaucoup souhaitent tenir définitivement et pour toujours à grande distance de Rome.  Cette analyse nous donne de mieux comprendre en quoi, les propos de Mgr Williamson, volontairement instrumentalisés jusqu’à plus soif, et habillement utilisés par quelques rusés manipulateurs, mettent à jour une lutte terrible entre la Tradition catholique et le parti conciliaire, plaçant les discussions théologiques approfondies entre la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X et la Curie romaine, sous les feux les moins propices d’une presse qui se délecte du scandale, en particulier lorsqu’il s’agit de salir la religion, sachant que les confrontations doctrinales verront s’affronter deux visions, deux conceptions, deux tendances que tout oppose radicalement, tendances qui sont engagées dans une lutte impitoyable dont l’enjeu réel n’est rien d’autre que le devenir même de l’Eglise.

Source

37 commentaires leave one →
  1. Hilaire permalink
    17 avril 2010 13:39

    Tout ce cirque fait en Allemagne autour de Mgr Williamson est véritablement scandaleux ! encore une bonne occasion de salir l’Eglise.

  2. Aloïs permalink
    17 avril 2010 13:42

    10 000 euros ! pour avoir été trompé par des journalistes menteurs qui ont abusé de la confiance de Mgr Williamson, on se fout du monde !

  3. Saint Edouard permalink
    17 avril 2010 14:19

    Vous avez raison, même si le sujet est plus que sensible, mais dire « qu’il s’agit de bien autre chose que la question de la shoah dans cette affaire dont Mgr Williamson fut la victime désignée », me semble tout à fait exact. L’occasion était trop belle pour les modernistes de jeter un discrédit total sur la FSSPX., et les traditionalistes plus globalement avec cette polémique qui arriva, miracle, juste au moment où Benoît XVI levait les excommunications.

  4. kirchber permalink
    17 avril 2010 16:26

    C’est une parodie de justice. Mgr Williamson est entre les griffes d’une machine médiatique hypocrite qui lui fait payer (assez cher) sa sincérité. Au XXIe siècle on est encore en train de criminaliser un homme pour ses opinions, qui relèvent d’ailleurs du débat historique. Une honte !

  5. DST permalink
    17 avril 2010 16:32

    Interview de Son Excellence Monseigneur Richard Williamson par RORATE CÆLI.
    http://christus.imperat.over-blog.com/article-20451609.html

    – Diriez-vous que la Fraternité est fondée comme un contrepoids au concile Vatican II ?

    On peut le dire ainsi, oui.

    – Est-ce que cela ne limiterait pas la Fraternité en la réduisant à n’être dans le temps qu’un moment ?

    Et bien, les méfaits de Vatican II vont durer longtemps, donc la Fraternité a une chance que l’on ait besoin d’elle pendant bien longtemps. Mais bien sûr, l’autre aspect du châtiment c’est que l’Église va se remettre sur pied. Et là, peut-être avec de la chance, on n’aura plus besoin de la Fraternité, et nous pourrions tous partir en retraite un jour dans le futur.

    – Concernant vos déclarations sur la pratique publique d’autres religions, comment leur interdiction passerait-elle dans des sociétés catholiques ?

    Cela serait impopulaire. Tout simplement parce que les gens aujourd’hui sont imbibés d’œcuménisme, ils sont imbibés de l’idée que la vérité n’a pas d’importance. Toutes les religions qui vous font vous sentir bien sont considérées comme bonnes, par conséquent bannir n’importe quelle religion c’est injuste et déloyal, c’est « pas cool », ça va contre l’idée d’être « sympa », d’être « humain ». Vous pouvez difficilement bannir aujourd’hui, parce que ça ne passera pas. C’est un exemple, comme vous le disiez, de s’adapter à son public. Donc vous ne pourriez par le dire aujourd’hui, les gens sont trop malades. Quand vous êtes devant un infirme très malade, il y a un traitement fort que vous aimeriez lui donner, mais vous ne pouvez pas le lui donner parce qu’il est trop malade. Certaines personnes sont trop malades pour pouvoir subir l’opération dont elles ont besoin, l’opération les tuerait. Il faut faire quelque chose que les personnes peuvent recevoir, de nos jours on ne peut dire à la plupart des âmes que les vérités qu’elles peuvent « avaler ».

  6. vidian permalink
    17 avril 2010 16:37

    Il me semble imprudent de s’exprimer sur ces sujets aux micros des journalistes en toutes circonstances, surtout si on est évêque.Je trouve ces propos d’autant plus étranges que l’on ne peut évaluer comme ça le nombre des victimes juives ni dire « aucun dans les chambres à gaz », beaucoup au contraire ont écrit qu’en effet les chiffres officiels étaient infondés mais que tous les moyens d’extermination avaient été mis en oeuvre.Les révisionnistes donnent en effet des arguments troublants mais aussi « coupent les cheveux en quatre », dans bien des cas.Il est contestable qu’on ait pû utiliser les chambres à gaz telles que décrites en général mais on a pû assassiner par les gaz… et pourquoi pas ? Les survivants terrorisés, influencés et extrêmement traumatisés n’ont pas toujours pû décrire les choses objectivement ni toujours vu les crimes dont il s’agit.Mettre en doute leurs paroles est cependant criminel , même si eux et leurs descendants tirent profit de ce drame.Parler de « racisme », ou d’incitation à la haîne est également condamnable car que n’apporte t-on plutôt preuves et arguments aux négationistes ? Raisonnablement, c’est une censure ignoble qui s’exerce avec les persécutions que l’on sait à l’égard des contestataires qui ne nient pas la déportation et les crimes contre l’humanité concernant juifs, politiques, homosexuels, tziganes etc.Car en effet ce n’est pas cette façon de faire qui retirera les doutes du public pas plus qu’en assénant sans arrêt une propagande générale, on n’empêchera de nouvelles guerres, d’autres génocides et catastrophes.
    Il faut prier pour la Tradition et toute l’Eglise qui traverse une période de persécutions à l’échelle planétaire et en particulier pour Mrg Williamson et l’aider à payer sa « rançon ».

  7. 17 avril 2010 17:05

    Certains des commentaires publiés ici jouent avec les limtes du droit d’expression. Oui à une liberté de parole consciente de ce qu’elle exprime, non aux propos qui vont jeter l’opprobre sur le peuple de droite dans son ensemble. Si les musulmans se doivent de balayer leurs intégristes nous devons nous aussi mesurer les propos tenus. Où est le sens des valeurs et des responsabilités de la droite républicaine ? Nous savons ce que ces provocateurs recherchent et nous ne les approuvons pas. Qu’ils profitent du droit de parole que les modérateurs leur offrent (j’ai eu du mal à être publié d’ailleurs : le sujet est bien surveillé) car sur des sites d’extrême-droite les Républicains démocrates ne pourraient pas en faire autant.

    • morpri permalink
      17 avril 2010 18:24

      gode,

      En matière de provocation votre petit post et votre pseudo sont un chef-d’oeuvre de pénétration idéologique. Alors le refrain on connaît, et la loi Gayssot / qui veille en permanence sur notre orthodoxie / loi française no 90-615 du 13 juillet 1990 / on peut la réciter par coeur – ça va merci !

  8. sixte permalink
    17 avril 2010 17:23

    Il faut dire que cette liberté est assez étroite. Et il n’y a besoin d’en faire beaucoup pour se retrouver directement sous le coup de la loi Gayssot, loi liberticide et totalitaire, qui est absolument inqualifiable au regard du droit positif. Ainsi dire que Mgr Williamson s’est fait piéger, qu’il a été instrumentalisé et que ses propos, qui ne regardent que lui (et sur lesquels on peut être ou non d’accord – et on voit pas où il y a un problème pour un chrétien que d’en discuter car la shoah n’est tout de même pas un dogme comparable à ceux proclamés par l’Eglise), me semble la moindre des choses pour un esprit qui refuse le prêt-à-penser médiatique.

  9. regardlese permalink
    18 avril 2010 10:01

    cest un malade!

  10. 18 avril 2010 13:49

    Soyons clair: le négationnisme est inqualifiable et impardonnable. En niant l’ampleur des massacres des camps d’extermination et en jouant avec les chiffres, Mgr Williamson insulte la mémoire des milliers de prêtres qui payèrent de leur vie le service du Christ dans les camps aux côtés de Juifs, de communistes, d’homosexuels, de Témoins de Jéhovah. Ceci dit, un tel procès est effectivement liberticide, car le négationnisme, s’il ne s’accompagne pas de violence envers les personnes ou leur patrimoine, reste une opinion libre. Horrible, certes, mais libre.

    Très honnêtement, les chrétiens qui se réclament à cor et à cri de la TTTTTRRRRRADITION feraient mieux de défendre le Christ ou le pape Benoît XVI plutôt qu’un évêque coupable, avec une partie non négligeable de dignitaires de sa Fraternité, d’un odieux mélange politico-religieux.

  11. sixte permalink
    18 avril 2010 18:51

    @ Montcalm

    Mgr Williamson n’insulte strictement personne, il dit ce qu’il pense, ce qu’il croit être vrai et correspondre aux faits. On peut ne pas être de son avis. Mais le procès qui lui est fait est profondément injuste et scandaleux.

    • Grandserre permalink
      17 novembre 2012 22:49

      Entièrement d’accord, Sixte, cette question du révisionnisme est extrêmement délicate, et il faut honnêtement reconnaître que jamais il n’y a eu de débat sérieux sur la question, et qu’il a une volonté manifeste de le refuser, en ayant mis au point des lois draconiennes qui punissent très sévèrement même quand on manifeste des doutes sur la question. Ce n’est d’ailleurs pas à l’état de statuer, à l’instar du magistère de l’église pour définir un dogme, s’il y a eu chambre à gaz ou pas.C’est anticonstitutionnel et c’est une véritable à atteinte à la liberté, dans un pays qui se prétend défendre les droits de l’homme; surtout qu’il s’agit d’une question relevant de la disputatio thomiste.
      C’est pourquoi, il est parfaitement scandaleux et inique de condamner quelqu’un, quel qu’il soit parce qu’il remet en cause les exterminations massives dans les camps nationaux-socialistes allemands. C’est du pur stalinisme, et d’ailleurs, cette horrible idéologie, bien pire que le nazisme, n’a-t-elle pas menti odieusement au sujet des massacres de Katyn?Ceux qui remettaient en cause la responsabilité des coupables soviétiques à Katyn dans l’époque soviétique se retrouvaient inéluctablement en goulag, et on les accusait d’ingratitude envers le régime qui soit disant était si humain envers le prolétariat.
      C’est exactement la même chose avec le révisionnisme.

  12. Serrus permalink
    18 avril 2010 22:16

    Les chrétiens qui se réclament « à cor et à cri » (sic) de la Tradition, défendent, et avec force effectivement, les évêques traditionalistes, qui croient encore aux fondements éternels de la doctrine catholique !

  13. qhttljxw permalink
    22 avril 2010 00:27

    rdAoQu ycrsbjhuerrd, [url=http://ewkidjacilio.com/]ewkidjacilio[/url], [link=http://zvlkbtwdifur.com/]zvlkbtwdifur[/link], http://qdfkvwciyxex.com/

  14. Amélie permalink
    24 avril 2010 22:47

    Je suis d’accord avec Montcalm, le négationisme est scandaleux et totalement irrespectueux des cinq à six millions de juifs (et autres) morts dans les camps de concentration. Toutefois, c’est une opinion, et à ce titre, elle doit pouvoir être exprimée sans crainte.
    Quoique, à bien y réfléchir, si on va par là, on doit aussi accepter que toutes les théories, aussi scandaleuses et choquantes soient-elles (justification de la violence, du racisme ou autres) puissent s’exprimer.
    Doit-on mettre une limite à la liberté d’expression? Et si oui, où la situer?
    Je n’ai pas la réponse…

  15. Koopa Troopa permalink
    25 avril 2010 17:37

    Si les nazis ont vraiment tués 6 millions de Juifs, comment expliquer les 3 millions de Juifs apparus en Russie entre 1939 et 1990, ainsi que les 2,5 millions de Juifs apparus aux USA et en Palestine entre 1940 et 1967 ?

  16. Amélie permalink
    25 avril 2010 22:46

    @ Koopa Troopa
    Je ne sais pas d’où viennent les chiffres que vous avancez (quelles sont vos sources?), mais il est évident que de nombreux juifs ont fui les persécutions qu’on leur faisait subir, particulièrement en Europe de l’est.
    D’autant plus que l’antisémitisme ne s’est pas arrêté après 1945 (D’ailleurs, à ce que je peux lire ici, il ne s’est toujours pas arrêté).
    Ils ont alors émigré vers des pays un peu plus accueillants (même si l’URSS n’a pas été très accueillante). D’où ces « apparitions » que vous évoquez.

  17. gerdil permalink
    26 avril 2010 09:19

    @ Amélie

    Les chiffres sont à prendre avec prudence, et il ne faut pas, compte tenu des données positives mises à jour par certains chercheurs, qui se trompent peut-être mais que l’on pourrait au minimum écouter même si la loi fait interdiction de les évoquer, leur conférer un caractère absolu. C’est ce qu’à voulu exprimer Mgr Williamson et le condamne aux yeux de l’opinion…c’est effectivement très injuste.

  18. Koopa Troopa permalink
    26 avril 2010 16:27

    Les chiffres que j’avance viennent du journal juif « New York Times » et de l’American Jewish Yearbook…

    Mais visiblement, vous faites mine de ne pas comprendre… Ces 3 MILLIONS de Juifs subnuméraires en URSS (population juive en 1990 : 5 millions selon le NYT et non 2) et ces 2,5 millions apparus du néant aux USA et en Palestine viennent bien de quelque part. Il y a un seul endroit au monde entre 1931 et 1967 où 5,5 millions de Juifs sont partis : l’Europe de 1939-1945… Ils n’ont pas été tués (au contraire de ceux qui sont vraiment morts dans les camps, entre 0,5 et 1 million, plus ceux victimes des conditions de transport en URSS dans leur repli vers l’Oural), ils se sont justes exilés en URSS, aux USA, en Israël.

  19. Mourninglord permalink
    3 juin 2010 12:06

    Il y a eu 6 millions de juifs exterminés. Point à la ligne. Cela a été prouvé comme un certain nombre de choses… le darwinisme par exemple.

    • Grandserre permalink
      17 novembre 2012 21:41

      Voilà une affirmation gratuite qui repose sur un dogme-pétition de principe. J’ajoute que même les experts du gouvernement communiste, donc pas du tout favorables au révisionnisme, durent réduire le nombre de juifs morts à Auschwitz à 1.000000, tellement les résultats, d’après les témoignages déjà contradictoires, (voir Pressac) étaient incohérents.

  20. Koopa Troopa permalink
    3 juin 2010 13:31

    Que l’on rende public les « Livres des morts » confisqués en 1945 par les Soviétiques et stockés à Arolsen, loin des regards indiscrets. On aura ainsi le vrai bilan.

    Prouvé les 6 millions de Juifs ? Par qui ? Par quoi ? Parce qu’il ne manque pas 6 M de Juifs en 1945… Il en manque tout au plus 1 M… Parce que ce qui est « disparu »‘ d’un côté est « réapparu » de l’autre.

  21. Mourninglord permalink
    3 juin 2010 13:41

    Mon frère revient d’Auscwhitz. C’est quoi, un camp de vacances?

  22. Mourninglord permalink
    3 juin 2010 13:41

    Cela a été prouvé par des historiens. Mais il est vrai qu’il est dans votre nature de cracher sur la science…

  23. Koopa Troopa permalink
    3 juin 2010 15:11

    Quels historiens, que l’on rigole cinq minutes…

    Auschwitz : complexe de camps de travail ouvert à partir des locaux d’une caserne de cavalerie polonaise. Camp de travail où les Juifs étaient parqués en attente de leur transfert en Russie via la gare de triage frontalière de Treblinka, là où le format des voies change. Bilan humain : 75.000 décès selon les sources soviétiques, probablement 150.000 dans les faits, essentiellement d’épuisement et de typhus. Un dénommé Elie Wiesel y fut opéré avec succès et préféra s’enfuir avec les Allemand en janvier 1945 plutôt que d’attendre les Russes. Ce sera fatal à son père qui mourrut du typhus lors du trajet.

    Le camp d’Auschwitz fut inspecté par la Croix Rouge jusqu’en 1944. Croix Rouge qui, par contre, fut interdite d’accès tant dans le Goulag que dans les camps d’extermination américains.

  24. Le méchant metalleux permalink
    3 juin 2010 15:58

    « Le camp d’Auschwitz fut inspecté par la Croix Rouge jusqu’en 1944 »
    C’est marrant parceque justement l’extermination systématique commença en 1944 comme quoi ils sont pas débile non plus.
    Les archives de la bundswhers à la liste complète des juifs qui furent déportés avec nom prénoms age sexe…
    Bien sur la police française participa aussi et même bien mieux que les allemands avait prévu (on leurs donnas les enfants sans qu’ils le demandent) donc on a aussi des listes de déportations vu que les enfants en bas age et les personnes agés étais systématiquement gazé et ceux dés le départ. On a de larges témoignages de rescapés ou de bourreaux on a des photos des plans des chambres à gaz des vidéos aussi ect ect.
    il y a bien eu 6 millions de juifs morts puisque tous furent comptabilisé avec nom prénom age sexe visible sur un mémorial à Berlin.

  25. Koopa Troopa permalink
    3 juin 2010 18:19

    Tiens, c’est marrant, car quand on lit la propagande shoahstique, l’extermination systématique, elle aurait commencé en janvier 1942 et s’est achevée justement en 1944, novembre 1944 pour être exact. Mais visiblement, vous ne connaissez pas vos propres dogmes…

    Le monument de Berlin, mais pauvre taré, il n’a pas six millions de noms pour la bonne et simple raison qu’ils n’ont pas été foutu de trouver plus de 3 millions de noms, avec redondances et erreurs. Une famille de juifs polonais de 4 membres, tous survivant a ainsi été resensée quelque chose comme 26 fois chez les morts !!!

    Oui, on a la liste de tous les juifs morts dans les archives, et tu sais combien de Juifs sont inscrit dans cette liste, qui est non pas « dans les archives de la Bundeswehr » (de la Wehrmarcht plutot car la Bundeswehr n’a été crée qu’après 1949) mais au Service Internationl des Réfugiés d’Arolsen, Allemagne, archives INTERDITES AU PUBLIC depuis 1978 ? Moins d’un demi-million !!!

    Bref, tu es inculte, menteur, faussaire, comme les fanatiques du dogme shoananas et de la chambre magique…

  26. Koopa Troopa permalink
    3 juin 2010 18:27

    Des « plans de chambres à gaz ». Il y en a aucun et le peu de soi-disant plans ont été reconnus comme faux par Pressac, Conan et autres.

    Des « photos de chambres à gaz » ». Rien ne prouve que cela en fut. Ca pourrait être n’importe quoi. On nous montre des photos de morgues, d’abri antiaériens et autres. Il n’y a AUCUNE preuves.

    Quant aux témoins, ce sont des menteurs puisque Simone Veil a déclaré qu’ils avaient tous été tués.

    Je cite le shoastique Hilberg : « Un tel ordre (celui de la Shoah) n’existe pas et n’a probablement jamais existé ». Il explique que les nazis ont tués les juifs sans ordres, par « télépathie ».

    Il y a 20, 30, 50 déclarations d’historiens « exterminationistes » avouant le manque de preuves probantes. Quant aux propos des « bourreaux », soit ils sont délirant de mythomanie et d’irréalisme (Gerstein, dont Poliakov a trafiqué le témoignage pour tenter de le rendre un peu crédible), soit extorqué sous la torture donc irrecevable (Hoss).

    Bref, revenez quand vous aurez un minimum de connaissance sur le sujet…

  27. Le méchant metalleux permalink
    3 juin 2010 21:41

    « dans les archives de la Bundeswehr”  » (de la Wehrmarcht plutot car la Bundeswehr n’a été crée qu’après 1949″
    Non non La bundeswerh, se sont eux qui ont les archives la wermacht n’existant plus c’est donc la bundswerh qui a les archives, tu viens casser ton bel argumentaire en faisant une faute stupide.
    « vous ne connaissez pas vos propres dogmes »
    Contrairement à toi je ne fais partis d’un dogme qui essais de prouver quelque chose pour mieux arriver à ses fins par tout les moyens.
    Un plan à été retrouvé il y a moins d’un an en république tchèque.
    Un sonderkommando (le 503 si ma mémoire est bonne) étais chargé d’effacer les traces c’est marrant non de tel unités non surtout si la shoah n’a pas existé?
    Le camps de la mort d’auschwitz étans à coté du camps de travail du même lieu il y a donc eu des témoins.
    Quand aux chambres à gaz elles sont toujours présente à Auschwitz tu peux donc vérifier par toi même.

  28. Koopa Troopa permalink
    4 juin 2010 06:38

    Pas de bol pour toi, ce plan était déjà connu et a été lui aussi reconnu comme faux…

    Ce qu’on nous présente comme « des chambres à gaz » n’en sont pas, renseigne toi sur le sujet. Ces pièces n’ont pas l’aménagement nécessaire pour ce type d’activité.

    Il est IMPOSSIBLE d’effacer les traces d’un tel massacre et le « témoin » de ce Sonderkommando a été reconnu comme mythomane. Sonderkommando, cela signifie tout simplement « commando chargé de tâches particulières », c’est à dire tout bêtement, par exemple, les éboueurs…
    Commence déjà par connaître l’allemand technique.

    Et pour couronner le tout, le mythe des camps de la mort tient tellement peu qu’ils sont en train d’inventer un nouveau bobard : les Juifs n’ont pas été tués dans les camps mais fusillés en URSS…

  29. Koopa Troopa permalink
    4 juin 2010 13:45

    J’ai retrouvé le truc : ton « plan découvert en Tchécoslovaquie » avait déjà été publié à la page 55 du bouquin de Pressac « Auschwitz : technique and operation of the gas chambers », publié par la Beate Klarsfeld Foundation en 1989… avec juste un léger traficotage : le titre exact n’était pas bien sur « Gazkammer » mais « Entlausungsanlage für KGL », c’est à dire, instalation d’épouillage pour le KGL…

    Bref, encore une fois, vous l’eûtes dans l’os…

  30. Mourninglord permalink
    4 juin 2010 15:17

    Mensonges grotesques autant qu’abjects.

  31. Koopa Troopa permalink
    4 juin 2010 15:48

    La version offielle de la Shoahnanas ? Bien d’accord…

  32. Aloïs permalink
    12 décembre 2010 16:45

  33. 30 octobre 2012 18:37

    Londres, le 19 octobre 2012,

    Excellence,

    Merci de votre lettre du 4 octobre où vous me communiquez de la part de vous-même, du Conseil Général et du Chapitre Général, votre “constatation”, “déclaration” et “décision” que je ne suis plus membre de la Fraternité Saint-Pie X. Les raisons que vous donnez pour votre décision d’exclure votre serviteur seraient les suivantes : il a continué de publier le « Commentaire Eleison » ; il a attaqué les autorités de la Fraternité ; il a eu un apostolat indépendant ; il a causé la confusion parmi les fidèles ; il a soutenu des confrères rebelles ; il a désobéi de façon formelle, obstinée et “pertinace” ; il s’est séparé de la Fraternité ; il ne se soumet à aucune autorité.

    Ces raisons ne se laissent-elles pas toutes résumer par la désobéissance ? Sans doute, dans le cours des douze dernières années, votre serviteur a eu des paroles et actions qui ont été, devant Dieu, inappropriées et excessives, mais je crois qu’il lui suffirait de les lui signaler en particulier pour qu’il s’en excusât, selon la vérité et la justice. Mais nous sommes sans doute d’accord que le problème essentiel ne se situe pas dans les détails, qu’il se résume en un mot : la désobéissance.

    Suite : http://www.les-intransigeants.com/2012/10/une-belle-lettre-ouverte-de-mgr-williamson-a-mgr-fellay/

Trackbacks

  1. Collections, les tendances 2010 | Animaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :