Skip to content

Le mystère de la burqa !

25 avril 2010

Le spot publicitaire lancé par la marque de lingerie féminine « Liaison dangereuse », en Allemagne est intéressant à plus d’un titre. Entre esthétisme, fantasme et provocation, la publicité montre que les femmes peuvent être pleinement femmes et belles tout en portant la burqa ou le niqab. Alors que la France, prisonnière d’une conception intégriste de la laïcité, veut aller vers l’interdiction du voile intégral, l’Allemagne, par cette publicité, évoque la présence d’une vie féminine réelle sous le tissu noir islamique.

Le temps de 46 secondes, le spectateur est plongé dans le cadre intimiste d’une femme qui revêt par-dessus ses sous-vêtements une austère burqa. Le spectateur suit pas à pas la toilette de la jeune femme. D’abord dénudée, elle se vêtit de simple dessous, porte-jarretelles, bas et talons aiguilles. La publicité fait dès lors passer le message que, sous la burqa, il y a la possibilité d’une vie très valorisantes pour la femme. La présence de la beauté et le caractère ostentatoire de la religion tiennent dès lors d’un paradoxe possible que la République française semble ne pas être capable de gérer et de comprendre. la publicité montre une femme indépendante qui porte le voile intégral de son propre choix.

Le tissu noir n’empêche pas le jeu de séduction et l’épanouissement de la vie féminine. Au contraire, le mystère qui l’entoure crée une atmosphère autour de la burqa qui est valorisant pour la femme, et pour l’homme qu’elle aime.

Source

38 commentaires leave one →
  1. regardlese permalink
    25 avril 2010 09:35

    voila que des kto font de la pub pour la burka!
    on aura tout vu!

    • Francine permalink
      26 avril 2010 07:28

      En effet !!!!!………..

    • sadish permalink
      28 avril 2010 00:50

      Si vous voyez de la pub dans cette note, qui dit sous la forme d’un évident humour que derrière la burqa il a aussi des femmes contrairement à ce que raconte l’Etat français, vous devriez changer de lunettes…

  2. regardlese permalink
    26 avril 2010 09:51

    ce sont des kto pervers!

  3. 26 avril 2010 15:07

    Je ne sais pas si c’est de l’humour mais bon… critiquer les principes républicains d’interdiction c’est une chose, faire de la publicité en est une autre.

    En plus, vous aimez afficher des images licencieuses, pour des catholiques intransigeants, cela ne fait pas très sérieux.

    C’est juste un conseil.

  4. regardlese permalink
    26 avril 2010 15:09

    ces tradis = bons a rien!

  5. Yvan permalink
    26 avril 2010 16:34

    Moi y a un passage qui m’a bien fait rire, c’est :

    « … vie trés valorisante… »

    Je sais pas… je suis à la fois mort de rire et… pétrifié.
    J’ai rien contre la sensualité dans le couple, j’aime plutôt d’ailleur mais elle ne concerne que le couple justement, et ce n’est pas parce qu’on met dans un seul et même espace publicitaire une burqa et des dessous sexy que c’est « valorisant » pour la femme… moi je trouve ça réducteur, comme sait si bien le faire notre système pornographe.
    Un échec…

  6. avouedusaintsepulcre permalink
    26 avril 2010 17:02

    J’aime assez le juste équilibre mis en avant d’ailleurs par certains musulmans anti-burquas mais pro-voiles et qui est parfaitement conforme à la vision catholique : nous ne sommes ni pour la burqua, ni pour le string car d’un côté comme de l’autre, on réduit la femme au regard de l’homme. Dans les deux cas la femme est un objet, pas un sujet.

    Ici vous prenez naturellement l’extrême inverse qui peut paraître antimoderne, sans doute pour rétablir par humour une plus juste conception des choses ? Mais le résultat n’est-il pas le même en définitive concernant la déviance sexuelle ? A trop montrer on étouffe le désir qui cherche de nouvelles voies perverses pour se divertir, à trop cacher on l’exacerbe.

    • xavier permalink
      26 avril 2010 18:31

      Très juste. Cette burqa est peut-être le signe d’une exacerbation de la sexualisation de la femme en la cachant pour le seul désir de son propriétaire.

    • Lodz permalink
      26 avril 2010 18:38

      @ avouedusaintsepulcre et xavier,

      Effectivement. Et c’est ce que dit aussi La Question qui, outre son strict discours classique sur la légitimité du port d’un vêtement religieux pour les musulmans en ayant en arrière vue les catholiques, évoque bien, en mettant les pieds dans le plat (et pour des puritains qualifiés de néo-jansénistes rigoureux c’est assez amusant), ce paradoxe non entrevu par nos modernes laïcs : « La présence de la beauté et le caractère ostentatoire de la religion tiennent dès lors d’un paradoxe possible que la République française semble ne pas être capable de gérer et de comprendre. »

    • Aloïs permalink
      26 avril 2010 18:56

      « Les femmes peuvent être pleinement femmes et belles tout en portant la burqa ou le niqab », à lire ces lignes les républicains vont s’évanouir !

    • sky flying permalink
      26 avril 2010 18:57

      “Les femmes peuvent être pleinement femmes et belles tout en portant la burqa ou le niqab”. Vous avez raison, mais c’est peut-être là le paradoxe impensable pour nos intégristes laïcs…

    • pie permalink
      27 avril 2010 08:36

      La Question est un cas d’espèce dans la galaxie tradi. La ligne contre-révolutionnaire ultra y est exprimée d’une manière peu courante. D’ailleurs votre maître à penser, Joseph de Maistre, troubla également ses amis avec ses Soirées, dont certains passages plus que crus (pour l’époque ses descriptions des vices étaient regardées comme très choquantes), et même parfois proches de l’ésotérisme, étonnèrent grandement.

  7. LA QUESTION permalink*
    26 avril 2010 17:54

    @ avouedusaintsepulcre

    La burqa n’est pas franchement un vêtement idéal pour la femme chrétienne, c’est entendu, et loin de nous de vouloir en faire la publicité. Il s’agit simplement d’en défendre la validité et la légitimité, en tant que vêtement religieux, pour celles et ceux qui le regardent comme relevant d’une prescription traditionnelle.

    De plus, devant un tel concert de critiques délirantes, toutes évidemment déclamées au nom des grands « principes » de la laïcité et de la prétendue dignité de la femme occidentale libre et émancipée, un petit clin d’oeil, en effet en forme d’humour comme cela ne vous a pas échappé, vis-à-vis de ce qu’est « l’idéal féminin » pour les modernes par cette pub allemande (au demeurant assez surprenante), nous a semblé un rien amusant et désorientant pour prendre, un bref instant, le contre-pied absolu de l’idéologie dominante qui se fait entendre de partout depuis plusieurs mois autour de cette affaire, et particulièrement ces derniers jours.

    Les images sont, il est vrai, légèrement « osées », et peuvent troubler certains de nos lecteurs ; elles n’ont pourtant qu’une valeur illustrative de peu d’intérêt. Le thème, à l’exact opposé du discours convenu sur la soumission de la femme portant la burqa, en revanche est singulièrement pertinent, même si traité, publicité oblige, avec une complaisance plus que discutable. Nous avons, de toute manière, décidé de ne pas tomber dans l’hypocrisie – la Sainte Inquisition n’hésitait pas à exposer franchement en place publique la réalité des crimes les plus odieux – nous croyons cette attitude profitable pour le réveil des consciences chrétiennes bien trop endormie en ces temps d’apostasie générale, et la mettons en oeuvre volontiers, en nous refusant seulement de manière impérative de laisser figurer sur La Question le moindre blasphème, le sommet de l’indécence du point de vue catholique, censurant pour le coup avec une inflexible « intransigeance » tout ce qui en relève sur le fil des discussions, même de très loin.

    Ainsi, mais vous l’aviez compris, l’important est surtout de montrer que dans ce débat, se joue une partie extrêmement serrée entre le totalitarisme laïc souhaitant imposer son idéologie, qui un jour, si l’on y prend garde, comme cela a déjà été le cas par le passé et le sera sans doute bientôt, interdira le crucifix, les cloches, les processions et le port de n’importe quel vêtement religieux sur la voie publique, et la Tradition désireuse de ne pas se laisser réduire par la dictature républicaine.

    Vobis In Christo Rege

    • regardlese permalink
      26 avril 2010 18:09

      -pour celles et ceux qui le regardent comme relevant d’une prescription traditionnelle.
      =imposée par les hommes!et dans 2 pays=l Arabie et l’Afghanistan!

      en Afghanistan le sjeune sfille ss immolent par lle feu pour ne pas avoir a subir les affres d’un vieillard qui leui impose immédiatement la burqa!

      -Les images sont, il est vrai, légèrement “osées”,
      = carrément pornographique!

      -port de n’importe quel vêtement religieux sur la voie publique=
      heureusement on n’est pas au carnaval!

      la religion es tune affaire personnelle et intime!

  8. gerdil permalink
    26 avril 2010 18:27

    Cette note fait réagir et c’est très bien. Les images ont un caractère curieux sur un blog catholique il est vrai, j’en suis bien d’accord avec l’avouedusaintsepulcre, mais je ne saurai vous contredire lorsque vous dites qu’il faut frapper fort dans ce débat dangereux pour le camp de la Tradition. Vos notes précédentes, très nombreuses sur le sujet de la burqa, montrent de toute manière votre cohérence sur ce point.

  9. regardlese permalink
    26 avril 2010 18:58

    « un vêtement religieux pour les musulmans »

    faux ce n’es tpas un vêtement religieux!

  10. avouedusaintsepulcre permalink
    26 avril 2010 18:58

    Inutile de vous préciser que je ne remettais pas en question la catholicité de ce blog. Je m’interrogeais juste sur la pertinence de la stratégie adoptée. J’avoue avoir été un peu perturbé par la vidéo.

    • sixte permalink
      26 avril 2010 19:14

      avouedusaintsepulcre,

      J’admets volontiers votre interrogation. Elle est tout à fait légitime car les risques sont grands de complaisance à l’égard de l’atmosphère générale de licence qui doit être absolument combattue.

      Cependant je crois savoir que nos amis de La Question, ont plutôt la réputation, tout à fait fondée, d’être d’austères catholiques. Mais ce débat sur la burqa est à l’évidence complexe, y compris à l’intérieur du camp traditionnel.

    • Louis permalink
      27 avril 2010 08:12

      Reconnaissons qu’un avertissement pour le lecteur, comme cela se fait d’habitude en ces lieux lorque certains documents peuvent être choquant, aurait pu être utile.

    • Sadish permalink
      28 avril 2010 00:45

      @ Louis,

      Bien d’accord, il faut être intraitable sur la licence et l’indécence, et ne rien concéder à cette vague pourrie de laxisme moral. Mais il faut tout de même pas pousser, on est ici très très loin de ilys par exemple (ou d’autres sites dégueulasses), qui mettent pour accrocher le client en photos pleine page des filles entièrement nues qui ne cachent vraiment rien en des poses suggestives.

      Le rôle d’un blog catholique tradi militant est tout de même de dénoncer la corruption sans crainte et d’aller au combat en désignant l’adversaire. Et il est utile, si l’on veut parler clair et avoir une attitude frontale, d’en montrer le visage sous ceertains aspects pour bien faire comprendre de quoi il s’agit.

      Et dans cet exercice, certes délicat, La Question qui en prend déjà plein la gueule de partout pour sa grande rigueur doctrinale, mais que l’on est évidemment autorisé à critiquer amicalement et avec sympathie (ce qui est fort heureusement le cas au sujet de cette note chez tous les intervenants) pour que son action soit encore plus juste et pertinente, se débrouille pas si mal, et il convient également de le dire.

    • calixte permalink
      28 avril 2010 00:59

      Très juste votre analyse. Mais lorsque vous dites loin de ilys c’est un euphémisme…vous pouvez écrire à des années lumière sur absolument tous les points de ces néo-cons scandaleux et immondes !

    • DST permalink
      28 avril 2010 01:06

      Exact.

      Exemple d’une note d’hier sur le blog des néo-cons :

      ATTENTION AVANT DE CLIQUER, PHOTO INDECENTE.

      http://ilikeyourstyle.net/2010/04/27/slaves-to-rome/

      Slaves to Rome
      Le 27/04/10 à 13:07 par JMM

  11. Grégoire permalink
    26 avril 2010 19:03

    C’est clair, vous aimez le débat et surprendre vos adversaire. Mais là pour le coup, vous faites très fort en balançant cette pub allemande !

    Le pire, c’est que malgré tout, je pense que vous avez raison. Il ne faut pas faire de cadeaux aux fripouilles qui nous dirigent et fragiliser au maximum leur discours. Et là, c’est un bon exemple, inattendu mais efficace, de contradiction.

  12. regardlese permalink
    26 avril 2010 19:03

    La burqa
    = selon le spécialiste de l’Islam et politologue français Olivier Roy, est une invention récente du mouvement intégriste salafiste dans les pays du Golfe et au Pakistan[2]. Avec ce vêtement qui ne date que d’une vingtaine d’années, l’enfermement de la femme est plus total qu’avec un tchadri puisqu’il s’accompagne de gants pour cacher les mains et que même les pieds sont dissimulés. Dans les pays où seuls les yeux n’étaient pas cachés, obligation est faite aux femmes de porter des lunettes de soleil ou de cacher leurs yeux à l’aide d’un morceau de tissu fin permettant de voir sans être vues.

  13. DST permalink
    26 avril 2010 23:15

    A la question de la loi d’interdiction de la burqa, Jean-Marie Le Pen s’est montré dubitatif. «Il n’y a pas besoin d’une loi pour interdire ce qui relève du simple bon sens, à savoir que les gens ne se promènent pas masqués, a-t-il assuré. La législation française ne manque pas de volumes pour traiter une affaire comme celle-là». Jean-Marie Le Pen a toutefois précisé que s’il était parlementaire, il pourrait voter la loi : «Je ne manifesterai pas mon hostilité à ce vote s’il va dans la bonne direction.»

    http://www.lefigaro.fr/politique/2010/04/25/01002-20100425ARTFIG00227-le-penreserve-sur-la-loi-contre-la-burqa-.php

  14. Imrad permalink
    27 avril 2010 00:45

    Pour un musulman, vous êtes le modèle de l’attitude juste, et l’honneur des catholiques. Que tout Puissant vous bénisse.

    • sixte permalink
      27 avril 2010 14:22

      Merci pour votre aimable témoignage.

  15. Sébastien permalink
    27 avril 2010 14:01

    Je constate que les femmes ne sont pas voilées quand elles assistent à la messe de la Fraternité Saint Pierre!
    Auriez-vous une explication?

    • calixte permalink
      27 avril 2010 14:21

      Il y a dans certaines paroisses pourtant considérés comme traditionalistes, un certain laxisme aisément constatable (jupes courtes, cheveux non couverts, etc.), ce qui est tout à fait regrettable.

    • Fabienne permalink
      27 avril 2010 16:16

      Les évêques et les curés français ont moins de courage que les musulmans; c’est pourquoi ces derniers font la loi ici!

      Des Américaines montrent leurs seins pour provoquer des séismes

      Des Américaines ont entrepris lundi de répondre à un dirigeant religieux iranien, selon qui le sexe serait fauteur de séismes, en arborant des décolletés provocants, histoire de voir si la terre tremble effectivement.

      Répondant à des propos tenus mi-avril par l’ayatollah Kazem Sedighi, imam de la prière du vendredi de Téhéran, une étudiante de l’Indiana (nord), Jennifer McCreight, a appelé via l’internet les femmes à revêtir la tenue la plus affriolante possible pour tenter « l’expérience ».

      « Lundi 26 avril, je revêtirai le décolleté le plus plongeant de ma garde-robe, celui que je mets d’habitude pour une soirée en ville », affirme Jennifer, une étudiante en biologie qui se présente comme une blogueuse « féministe, athée et perverse ».

      Photo à l’appui sur sa page du site de socialisation Facebook, la jeune femme se montre en débardeur rouge, laissant deviner une provocante paire de seins.

      « J’appelle les autres incroyantes à me rejoindre et à embrasser la soi-disant puissance surnaturelle de leur poitrine. Ou alors à mettre un short ultra-court, si c’est leur forme préférée d’impudeur. Avec la force conjuguée de nos corps scandaleux, nous allons sûrement provoquer un tremblement de terre », affirme Mlle McCreight, qui a baptisé l’expérience « Boobquake » (« séisme des nichons ».

      L’appel s’est répandu comme une traînée de poudre. Lundi après-midi, plus de 55.000 personnes soutenaient le « Boobquake ». Des rassemblements étaient prévus dans la soirée aux Etats-Unis.

      « Beaucoup de femmes mal habillées (ne respectant pas la tenue islamique, ndlr) corrompent les jeunes et l’augmentation des relations sexuelles illicites accroît le nombre des tremblements de terre », avait affirmé l’ayatollah Sedighi, cité le 17 avril par le quotidien iranien Aftab.

      http://www.lepoint.fr/actualites-insolites/2010-04-27/des-americaines-montrent-leurs-seins-pour-provoquer-des-seismes/918/0/448210

  16. Stephanie permalink
    27 avril 2010 14:11

    Je doute que les musulmanes mettent un porte-jarretelles; c’est typiquemment un accessoire occidental, enfin il me semble!?

    • regardlese permalink
      27 avril 2010 14:17

      cest peuconnaitre les musulmanes!
      sou leur chiffons elle sont comme les autre sfemmes ddu monde!

  17. regardlese permalink
    27 avril 2010 14:14

    les hommes aussi doivent se couvrir! on ne parle que de sfemmes!

  18. Yvan permalink
    28 avril 2010 12:32

    Ces deux parties, islamiste et républicain, à force de mise en distance réciproque ne s’en retrouvent il pas par là même renvoyés dos à dos sur ce sujet ?
    D’un coté ceux qui voilent strictement tout.
    De l’autre ceux qui ne voilent strictement rien.
    Et cette relation que l’on peut établir ne relève-t-elle donc pas au final d’une forme de proximité idéologique sur au moins ce point : l’asservissement du principe féminin à une image codifiée, enclavée et sexualisée, ce que montre très bien cette publicité.

    Si l’une affiche largement sa chaire affirmant ainsi qu’elle n’appartient strictement à personne et libre de ses relations l’autre porte la burqa qui fait alors office d’acte de propriété privée visible de tous totalement asservie à la figure paternelle ou maritale.
    Et au final toutes deux ne sont elles pas victimes du vice ? Lorsque l’une est forcée de contenter le vice d’un homme l’autre à le devoir de contenter ce même vice qu’elle soit d’accord ou pas… Et gare à toutes deux si elles s’élèvent contre cela.

    L’un voit une multitude de proie à prendre et à laisser ou tuer, l’autre voit une multitude d’objet à épouser et à potentiellement renier.
    Et au final tout deux ne sont ils pas victimes de vice ? Celle-ci refuse alors qu’elle montre tant d’indécence celle-là refuse malgré son état de servitude… gare à elle.

    Au final l’une comme l’autre masqueront les séquelles, les marques de ce vice sur leurs corps.

    Certaines le crient haut et fort, elles sont totalement libres, et ce n’est évidement pas mon propos car on peut en effet tout à fait être libre de choisir d’être soumises comme d’être insoumise à tel ou tel principes, ses déclarations n’ont aucune valeurs car une femme soumises à des principes qu’ils soient républicain ou islamiste ou autre… si ces principes lui ordonne de clamer qu’elle est libre elle le fait se considérant ainsi supérieurs en tout points aux opposants…
    Selon moi cela rend caduc ces cris et ces propos.

    Ce que je me demande c’est est ce que nous ne sommes pas en fait face à deux déviances similaire sur le fond et non sur la forme, deux totalitarismes…
    Pourquoi accepter l’un et pas l’autre ? Les uns comme les autres font exactement la même chose qu’en face mais de manière inversée.
    Le seul droit aux principes religieux est il suffisant pour cautionner la burqa ?
    Le seul droit aux principes républicains est il suffisant pour cautionner la nudité ?

    Une remarque : vous n’avez de cesse de faire le parallèle entre les porteuses de burqa et les sœurs de l’église mais pourquoi ? L’une est masquée et pas l’autre, l’une vie retirée dans des structures religieuse vouant entièrement sa vie à dieu et pas l’autre… est-ce si judicieux ?

    Le bon ton dans ce débat ne serait il pas de proposer d’accepter le vêtement du moment qu’il laisse voir le visage ?
    Ainsi le droit civil de nommer et reconnaître serai conservé ainsi que celui de revendiquer sa religion en en diminuant seulement le coté ostentatoire… en quoi cette option serai à rejeter ?
    Ce qui doit être discuté n’est ce pas la manière d’intégrer les choses ?
    Toutes les structures ne peuvent facilement s’encastrer l’une dans l’autres et leurs limites sont le principe même de ces structures.
    Christ est celui qui divise et réaffirme dans l’unité… chaque chose doit trouver sa place.

  19. Brigitte Sillan permalink
    28 avril 2010 16:33

    Yvan votre analyse est très intéressante. En ce qui me concerne je me sent partagée; il m’est arrivé d’être assise en face d’une femme avec une burqua dans le métro et je me sentais très mal à l’aise. Il faut dire que cela m’arrive aussi de me sentir très mal à l’aise face à une femme à moitié habillée.
    Quoi qu’il en soit, ce voile cache la forêt, une loi ne réglera rien, la République trouvera autre chose, j’en suis persuadée; ce qui les rend fou c’est qu’ils ne s’intègrent pas selon leur prévisions, l’arroseur est arrosé…

    Tenez, si les femmes catholique décidaient de se couvrir la tête comme jadis! Une loi serait très certainement votée!

  20. Fabienne permalink
    28 avril 2010 23:07

    Mettons une voilette, avec une croix dessus, nous verrons bien .)))

  21. 29 décembre 2010 01:26

    Bonjour,

    J’ai beaucoup aimé vos réactions qui sont très intéressantes.
    Je ne suis pas d’accord avec ce que j’ai pu lire au sujet de ce que le politologue français Olivier Roy nomme « burqa »

    -J’aimerais déjà souligner que le vêtement que l’on nomme Burqa est un voile traditionnel Patchoune et qu’aucunes femme en France n’a encore ete vu avec cet habit-

    Le niqab ou voile recouvrant le visage existe depuis des centaines d’années, il suffit tout simplement de prendre des lectures anciennes (même pas religieuse) pour se rendre compte que cela existait en Arabie il y a déjà très longtemps (plus de mille ans)
    Les femmes Arabo- musulmane ont toujours porté cet habit

    —-La burqa
    = selon le spécialiste de l’Islam et politologue français Olivier Roy, est une invention récente du mouvement intégriste salafiste dans les pays du Golfe et au Pakistan[2]. Avec ce vêtement qui ne date que d’une vingtaine d’années, l’enfermement de la femme est plus total qu’avec un tchadri puisqu’il s’accompagne de gants pour cacher les mains et que même les pieds sont dissimulés.——

    Apparement ce specialiste ne connait pas bien la question puisque la Burqa n’est autre que le tchadri, le grand voile en general de couleur bleu brodé autour de la tête que les femmes portent en Afghanistan, au Pakistan c’est leur tenue traditionnelle

    Je pense que Monsieur Roy faisait alusion au niqab, qui est un voile beaucoup plus petit, comportant parfois plusieurs voilettes et qui s’accroche par dessus le voile de la femme qui couvre la tête et la poitrine
    Comme je le disais se couvrir le visage a depuis très longtemp existé
    L’obligation pour la femme de se couvrir les pieds a toujours existé aussi, il es en effet obligatoire pour la femme musulmane de recouvrir tout son corps à l’exeption de ses mains et son visage, les pieds doivent donc être couvert
    Cela selon certains savant, d’autre savant sont d’avis qu’il faut également recouvrir le visage

    Appelé le niqab ou voile recouvrant le visage une burqa a seulement pour but d’effrayé les gens qui sont ignorant de la question et de l’islam en general
    car qui dit burqa= afghanistan= taliban
    Cela renvois une image de la femme asservie et maltraité par des fous religieux qui tranchent des têtes et lapide leur femme

    Il faut savoir que le voile qui couvre le visage existe un peu partout dans le monde, ce n’est pas nouveau depuis 20 ou 30 ans mais cela date de centaine d’année
    Aussi vous pourrez facilement croiser en pays Asiatique des femmes dissimulant leur visage
    Vous en trouverez dans l’afrique noire mais aussi d’ans l’Afrique du nord
    Les gens qui ont vecus en Algerie en Tunisie ou au Maroc il y a de cela 30 ou même 50 ans pourrons vous dire que toute les femmes etaient entierement couverte par ce que l’on nomme le ‘heik’ une sorte de drapage de couleur blanche (la couleur blanche est celle du maghreb, ainsi dans certains pays d’Afrique noire les musulmanes ne se couvrent qu’en rouge, en Arabie, émirats c’est le noir, ainsi que dans les pays tel que l’irak, l’iran)
    que les femmes tenaient avec leur mains, elles avaient le visage couvert par une voilette brodé sur le bas aujourdh’ui encore l’ont peut trouver de vieille femmes qui s’habillent toujours du traditionnel heik
    il ya 50 ans ces histoires de salafisme n’existait pas et pourtant ma grand mere couvrait tout son corps et son visage

    Dans tous les pays musulmans, on retrouvent des femmes completement voilé, ainsi que le visage couvert
    Apres selon la culture la couleur et la couture du voile changera mais ces voiles existent depuis bien longtemp déjà

    Je porte moi- même le niqab, mais je ne me retrouve pas dans ce qui a été dit bien que tout soit assez pertinent
    J’aimerais précisé, quand bien même on ne me croira pas, je suppose, que je ne me couvre pas sur l’ordre de qui que ce soit, que c’est de façon totalement libre
    Je suis orpheline et je n’ai que des soeurs, mes oncles ne sont pas religieux et je pense d’ailleurs que pour la plupart ils sont athée
    Ma famille s’est d’ailleurs toujours opposé à ce que je porte le voile c’est un choix que j’ai fait
    par soumission à Dieu et non pas aux hommes
    Je peux dire que l’on m’a plutôt imposé de ne pas le mettre et que cela a été très dur pour moi d’être accepté telle que je suis
    Du côté de ma mère qui est Française et Catholique, l’on m’a accepté avec mes croyances religieuse et ma tenue vestimentaire on me respecte énormément et je les respecte énormément
    Je ne porte le niqab que depuis une année c’est un choix également personnel et reflechis depuis de nombreuses années mais je n’ai pû le porter avant car mon ex_mari me l’interdisait, vous voyez le comble de l’ironie
    Je souhaitais me rapprocher plus de mon Seigneur

    Merci à » Yvan » pour son analyse bien que je ne soit pas d’accord avec tout je trouve que c’est très pertinent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :