Skip to content

La Belgique interdit la burqa !

30 avril 2010

La Belgique est le premier pays européen à interdire le voile intégral musulman.

La Belgique est le premier pays européen

à interdire le voile intégral musulman !

Photo : Reuters 

La Belgique est sans gouvernement, mais ce pays, qui ne manque jamais une occasion d’aller plus vite que ses voisins européens, est devenue hier le premier pays occidental à interdire le port du voile islamique intégral dans tout l’espace public. Les députés belges ont voté par 136 voix sur 138 députés présents un texte interdisant le port du voile, non seulement dans tous les services publics, mais aussi dans l’intégralité de l’espace public y compris la rue. Le député Denis Ducarme a déclaré :

« Nous sommes le premier pays à faire sauter le verrou qui a mis bon nombre de femmes en esclavage et nous espérons être suivis par la France, la Suisse, l’Italie, les Pays-Bas, les pays qui réfléchissent« .

Le texte ne parle pas explicitement de burqa ou de niqab; il prévoit que les personnes qui « se présenteront dans l’espace public le visage masqué ou dissimulé, en tout ou en partie, par un vêtement de manière telle qu’ils ne soient plus identifiables ».

Peine : amende et/ou d’une peine de prison de un à sept jours. Des exceptions sont toutefois prévues pour les événements festifs comme les carnavals, s’ils ont été autorisés par décision municipale.

Doutes sur l’utilité de la loi

Certains experts ont émis des doutes sur l’utilité de cette loi. Ils ont fait remarquer que des règlements de police interdisant de cacher son visage sont déjà en vigueur dans la plupart des communes belges concernées. Depuis un an et demi, des femmes portant un voile intégral sont régulièrement verbalisées. En 2009, 29 procès-verbaux ont été dressés par la police sur l’ensemble de la région de Bruxelles-Capitale pour port de la burqa dans un lieu public.

Source

One Comment leave one →
  1. DST permalink
    30 avril 2010 12:09

    «Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage» sous peine d’encourir une «contravention de 2e classe de 150 euros maximum», peut-on lire dans le projet de loi. Cette version a priori définitive devait être transmise rapidement par Matignon au Conseil d’État.

    L’amende de 150 euros, payable en timbre-amende, est jugée «plus applicable» que les 750 euros inscrits dans la proposition de loi déposée par le président du groupe UMP, Jean-François Copé.

    Mais le projet de loi instaure aussi un nouveau délit si le port du voile intégral est imposé par la «violence, la menace, l’abus de pouvoir ou d’autorité». Celui qui contraint est passible «d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende». Une peine lourde cette fois, «qui clarifie notre intention : Cette loi n’est pas faite pour protéger la société française de l’islamisme mais bien les femmes et leurs droits», souligne un proche du dossier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :