Skip to content

Gandhi : un sex-gourou obsédé !

2 mai 2010

Gandhi prêchait la chasteté à ses disciples,

mais cela ne l’empêchait pas de  dormir

aux côtés de jeunes femmes nues !

Un nouveau livre sur le Mahatma Gandhi, regardé comme un modèle de pureté et qui fit de nombreux adeptes en Occident dans les années 6O fascinés par les « lumières » de la spiritualité orientale, jette une lumière inédite sur la vie privée de cette icône indienne, révélant que son célébre voeu d’abstinence ne l’a pas empêché de dormir avec des femmes nues ni de mener des expériences sexuelles farfelues.

En effet, si Gandhi prêchait la chasteté à ses disciples, cela ne l’empêchait pas de  dormir aux côtés de jeunes femmes nues. Dans une biographie présentée par The Independent, Jad Adams décrit le «Père de la Nation» indienne comme un homme obsédé par le sexe, n’ayant rien à envier à Tiger Woods :

« Le Mahatma était-il, en fait, un maniaque sexuel dangereux et partiellement refoulé ?« 

 

Le portrait de Gandhi risque de faire des vagues 
en Inde où il est considéré comme un saint.
  « Gandhi Naked Ambition » (ambition nue), de l’historien britannique Jad Adams, dépoussière la vie de Mohandas Karamchand Gandhi, surnommé le Mahatma (« la grande âme »), héros de l’indépendance de l’Inde dont l’existence spartiate et la résistance aux plaisirs terrestres font partie intégrante de l’image hagiographique.
adams-cover
 
Jad Adams, révèle des aspects cachés
et assez dérangeants sur le plan sexuel,
de la vie de Gandhi.
Le livre a été publié au Royaume-Uni et sera disponible en Inde. Ce portrait de l’homme privé, brossé à partir de ses écrits et de témoignages de proches, risque de faire des vagues dans un pays où il reste considéré comme un saint plus de 60 ans après sa mort. On sait qu’il interdisait aux couples mariés fréquentant son ashram d’avoir des relations sexuelles pendant leur séjour, expliquant aux maris qu’ils devaient prendre un bain froid en cas de besoin.
Mais contrairement à son image d’ascète abstinent, dans la seconde moitié de sa vie Gandhi prenait souvent des bains avec de jeunes filles pubères, se faisait masser nu et partageait souvent sa couche avec une ou plusieurs de ses fidèles. Jad Adams estime en fait que Gandhi : « attendait des femmes qu’elles le stimulent sexuellement pour qu’il puisse démontrer sa résistance« .
hqdefault
« Gandhi attendait des femmes
qu’elles le stimulent sexuellement
pour qu’il puisse démontrer sa résistance« .
Selon l’historien, il n’y a aucune preuve de rupture de son voeu d’abstinence bien que la définition qu’en donne Gandhi soit assez restreinte. « Il parle de pénétration mais il définit le sexe d’une manière si restreinte qu’il ignore tout un tas d’activités que nombre de personnes qualifieraient de sensuelles, voire de sexuelles« , souligne-t-il. Ainsi, par exemple, des épouses d’hommes fréquentant son ashram étaient aussi parfois appelées à partager ses nuits alors même qu’elles n’avaient pas le droit de dormir avec leurs maris.
Gandhi prenait des bains avec de jeunes filles pubères,
se faisait masser nu
et partageait souvent sa couche avec une ou plusieurs de ses fidèles !
Gandhi_and_Nehru_1942

Gandhi et Nehru le 8 août 1942,

ce dernier trouvait les instructions de Gandhi sur le sexe :

«anormales et non naturelles»

Nehru, Premier ministre à l’indépendance de l’Inde, trouvait ainsi les instructions de Gandhi sur le sexe «anormales et non naturelles». Mais s’il conseillait aux couples fraîchement mariés de rester chastes «pour le bien de leur âme», le leader, lui, partageait son lit ou sa baignoire avec des femmes « pour renforcer son contrôle de soi ». Il racontait ainsi les bains partagés avec la sœur de sa secrétaire :

« Pendant qu’elle prend son bain, je garde les yeux fermés. Je ne sais pas si elle se baigne nue ou en sous-vêtement. Je peux dire au bruit qu’elle utilise du savon ».

La plupart des faits relatés dans le livre étaient connus à la mort de Gandhi mais ont été effacés par sa famille pour créer un mythe sans taches. Jusqu’à son assassinat en 1948, ses pratiques étaient communément commentées mais après sa mort, les détails sur sa vie privée ont laissé place à une image plus consensuelle d’icône nationale. Quant à sa femme qu’il épousa quand elle avait 13 ans, elle aurait, bon gré, mal gré, accepté l’abstinence et les expériences sexuelles.

Source

Lire :

Contre les dangers de séduction

à l’égard des spiritualités orientales :

L’Eglise et les religions non-chrétiennes

40 commentaires leave one →
  1. cax permalink
    2 mai 2010 17:13

    Gandhi tomba éperdument amoureux à 50 ans de Sarala Devi, une poétesse, qu’il dut quitter pour conserver son image auprès du petit peuple…

    • gerdil permalink
      2 mai 2010 22:16

      A 50 ans, Gandhi s’éprend d’une femme poète et chanteuse. Il imagine qu’à eux deux, ils pourraient faire une combinaison. Il pense que cette relation pourrait être utile à son combat pour l’Inde. C’est alors qu’il pense à en faire sa femme spirituelle…

  2. Lodz permalink
    2 mai 2010 17:16

    Cette révélétion jette une lumière saisissante sur cette spiritualité indienne, si teintée d’érotisme libidineux. A noter que parmi les nombreuses filles, parfois nubiles, qui fréquentaient les ashrams de Gandhi et qui ont pu partager une nuit avec lui, il y eut sa petite-nièce Manu., tout juste âgée de 18 ans !

  3. DST permalink
    2 mai 2010 17:22

    Lorsque l’industrie hollywoodienne fabrique des saints selon ses goûts !

    • DST permalink
      2 mai 2010 17:23

      Et l’éducation nationale…

  4. herder permalink
    2 mai 2010 21:24

    La mise en lumière des penchants désordonnés de Gandhi met un sacré coup à l’image du maître spirituel de la non-violence.

    • sky flying permalink
      2 mai 2010 21:30

      Les concepts de Gandhi quant au sexe restèrent ambivalents durant toute son existence : il dormait par exemple la nuit dans le même lit que ses nièces pour tester son brahmacharya (abstinence sexuelle).

      Par ailleurs, pour résoudre le problème démographique en Inde, qui annihile tous les progrès que ce pays a fait depuis 50 ans, Gandhi préconisait l’abstinence et était contre toute forme de contraception.

  5. Psek permalink
    2 mai 2010 21:25

    Et une image pieuse de plus qui dégringole ! que va-t-il rester comme idoles pour les hippies ?

    • Alkthaes permalink
      3 juin 2010 11:12

      Que va-t-il rester comme idoles pour les crédules ? Ah non j’oubliais, ils préféreront toujours vivres dans des fables telles que la religion plutôt que d’accepter la réalité.

    • jean permalink
      24 juin 2013 08:40

      Gandhi dormait avec les filles il ne les touchait pas, vous n’avez rien compris. Ce n’était surement pas un pédophile….

  6. wendrock permalink
    2 mai 2010 21:35

    Lors de la Seconde Guerre mondiale, le parti du Congrès et Gandhi décidèrent de ne pas soutenir la Grande-Bretagne à moins d’une indépendance complète et immédiate. Même après l’entrée en guerre du Japon, Gandhi refusa d’accepter la participation indienne. Lançant le mot d’ordre quit India (abandonnez l’Inde) aux anglais !

  7. arras permalink
    2 mai 2010 21:38

    L’originalité et la force de conviction exceptionnelle de Gandhi repose sur une savante combinaison entre le politique, le religieux, un ascétisme et une philosophie toute personnelle. Gandhi entreprit une bataille acharnée sur le plan personnel. Déterminé à s’élever vers la perfection, il tenta d’atteindre un contrôle total de son corps. Dès 1901, il se livra à des expériences audacieuses de maîtrise de soi sur le plan sexuel. Il vécut parmi ses associées féminines et se donna pour but d’explorer les limites extrêmes de la sexualité afin de démontrer qu’il était possible d’atteindre une innocence semblable à celle des enfants.

    La pensée morale et politique de Gandhi est fondée sur une métaphysique relativement simple. Pour lui, l’univers est dirigé par une Intelligence ou Principe suprême qu’il appelle satya (Vérité) ou, pour sacrifier aux conventions, Dieu. Ce principe est incarné dans tous les êtres vivants, et surtout chez les êtres humains, sous forme d’une âme ou esprit conscient de lui-même. Puisque tous les hommes participent de l’essence divine, ils sont  » fondamentalement un! ». Ils ne sont pas simplement égaux mais identiques, de sorte que l’amour est la seule forme de relation acceptable entre eux.

  8. jehanon permalink
    4 mai 2010 05:15

    si on n’était pas si absurde en occident avec le sexe on laisserait les anges forniquer en paix

    c’est aberrant de prêcher la chasteté

  9. Vengeance A permalink
    4 mai 2010 09:58

    Chers amis,

    Je suis désolé mais dire de cet escroc de Gandhi qu’il est un représentant des religions orientales est intellectuellement malhonnête. Gandhi n’était pas un hindou traditionnels mais un réformiste libéral. Il voulait réformer l’hindouisme comme Vatican II a réformé le catholicisme et l’a pratiquement castré.

    Vous n’aimez pas être associé aux pourris qui règnent actuellement, vous n’accepteriez pas que l’Église de toujours soit jugé à l’aune de l’Église de la perdition actuelle, alors pourquoi vous permettez vous de disqualifier les autres par ces mêmes moyens malhonnête ?

    Alors qu’il vous suffisait de montrer que partout les libéraux, les modernistes sont tous des âmes en perdition entachées des même tares ?

    Bien à vous,
    Vengeance A

  10. 4 mai 2010 15:45

    Vengeance A,

    On fera pourtant difficilement de Gandhi un représentant du christianisme, lui si profondément respectueux des dieux indiens, grand lecteur de la Bhagavad Gîta et adepte déclaré du vishnouisme.

    Qu’il ait été un réformateur, sans aucun doute, mais cela n’empêche qu’il relève bel et bien de l’hindouisme dont il fut une forme d’expression au XXe siècle, ceci aux côtés d’autres originaux qui développèrent leurs propres visions de la religion de l’Inde, comme Shri Aurobindo, Swami Ramdas ou Ramana Maharshi.

    D’ailleurs, la caractéristique de cette religion est justement de permettre des formulations quasi infinies sur le plan spirituel dont les derniers surgeons ont pour noms, tout aussi sujets à caution : Swami Muktananda, Osho Rajneesh, Ramtha, Krishnamurti, Maharishi Manesh Yogi (méditation transcendantale), Swami Rama, Poonja, Gurudev, Saï Baba ou Ramesh S. Balsekar, tous gourous aux  »vies très secrètes » et assez « particulières », accumulant scandales après scandales, et dont les pratiques relèvent des faits-divers (prostitution, viols, attouchements, impudicité, exhibitionnisme etc.).

    Il y a donc bien un problème spécifique lié à l’Orient, qui a généré, profitant de la désorientation spirituelle des années 60, des centaines de prétendus « maîtres spirituels » auto-proclamés, qui ont abusé de la naïveté des occidentaux qui voyaient en chaque porteur de robe safran, un éveillé capable de les conduire à la libération. Gandhi, ne fut-il pas le maître de Lanza del Vasto par exemple ? Tout ceci est donc sérieux et représente un phénomène d’attraction vers les lumières de l’Inde qui, pour s’être amenuisé, reste encore très important et doit être dénoncé pour ce qu’il est : un sortilège trompeur !

    Bien à vous également.

    A lire :

    – « Le livre noir des gourous » :
    http://blogdesinfideles.blogspot.com/2009/01/le-livre-noir-des-gourous-la-vie_25.html

    – « Quand les gourous indiens dérapent » :
    http://www.aujourdhuilinde.com/actualites-inde-quand-les-gourous-indiens-derapent-4975.asp?1=1&Commentaires=1

  11. sky flying permalink
    4 mai 2010 20:41

    Gandhi a été reconnu comme le Père de la Nation en Inde, son anniversaire y est une fête nationale. Cette date a été déclarée Journée internationale de la non-violence par l’Assemblée générale des Nations unies.

    Gandhi était né hindouiste et pratiqua l’hindouisme toute sa vie, qui inspira la plupart de ses principes. Comme tout hindou traditionnel, il refusa de se convertir à une autre foi.

    Il dit sur sa religion :

    « L’hindouisme tel que je le connais satisfait complètement mon âme, remplit mon être entier… Quand le doute m’assaille, quand le découragement me regarde en face, quand je ne vois plus aucune lueur d’espoir à l’horizon, je me tourne vers la Bhagavad Gita, et je trouve un vers pour me consoler; et je commence à sourire immédiatement au milieu d’un écrasant chagrin. Ma vie a été remplie de tragédies et si elles n’ont pas laissé d’effet indélébile sur moi, je le dois aux enseignements de la Bhagavad Gita. »

    Gandhi écrivit un commentaire sur la Bhagavad Gita en Gujarati.

    (M.K. Gandhi, Autobiographie ou mes expériences de vérité, 7e édition Quadrige)

  12. Le méchant metalleux permalink
    3 juin 2010 11:38

    Oui alors comme tout religieux et politique (pléonasme!) il y a effectivement un décalage entre le discours et les actes les traditionalistes sont d’ailleurs du même tonneau vu que leur religion prone « aimez son prochain comme vous même or ils prêchent plus la haine et la mort envers autruis que l’amour, comme quoi vous avez encore loupé une belle occasion de la fermé.
    D’ailleurs Gandhi Pacifiste ça aussi c’est drôle vu qu’il a fait la guerre des Boehers , a appeller ses fidèles à faire la première guerre mondiale.

  13. Mourninglord permalink
    4 juin 2010 14:58

    Maintenant on s’attaque au Matmatah ^^

  14. Riwanon permalink
    22 juin 2010 21:01

    Gandhi tout comme il acceptait la différence de chacun, de chaque culture, et surtout l’imperfection de toutes les religions, n’était sand oute pas parfait.
    Et n’était-ce par pour cela qu’il TENTAIT de LUTTER contre ses « mauvais penchants » ?
    Bien sur le sexe n’est pas un mal, mais à ses yeux il le devint quand son père mourru alors qu’il préférait passer la nuit avec sa femme plutôt que de venir à son chevet ; ce qui le fit se sentir coupable par la suite ! N’est-ce pas plutôt humain que de reconnaitre ses défauts ? Et ne serait-ce peut-être pas simplement une maladie que d’être avide de sexe ? Ce la ne signifie aucunement qu’il ait été malhonnête sur d’autres principes, et encore moins qu’il ait été un « charlatan » pour autant !

  15. philgame permalink
    28 novembre 2010 18:58

    avant de vouloir chercher à comprendre ce qu’est un guru, un faux guru, il faut commencer par essayer de mettre un peu de lumière sur ses propres intentions qui à vrai dire ne sont pas toujours très louables.
    Je suis allé un jour rencontré un guru en Inde, je ne dirais pas son nom, peu importe même ce qu’on dit de lui, moi ce qui m’ intéresse c’est ce qu’il m’a apporté.
    Après tout il y a bien aussi des gurus de la finance et parmi eux certains ne sont-ils pas capable aussi d’authentiques performances.
    Il y a toujours eu socialement une forme d’antipathie des subordonnés envers leurs supérieurs hiérarchiques et cela est un phénomène bien compréhensible lié à la peur alors à plus forte raison pour certains que des êtres soient de stature cérébrale infiniment supérieure à leurs congénères cela fait bien évidemment paniqué.
    Je retiens cette maxime du bouddah qui affirmait n’être sur terre ni pour les croyants, ni pour les incroyants mais seulement pour ceux placés entre les deux.
    Les croyances s’imposent mais pas la foi.

  16. jacktbold permalink
    3 février 2012 03:01

    La pensée pacifique de Gandhi m’a guidé durant mes 50 dernières années. Je suis dans la soixantaine et ce n’est que depuis la parution de ce livre que j’entends parler de pédophilie au sujet du mahatma. J’ai pourtant lu tout ce qui me tombait sous la main et les textes même qu’il avait lui-même écrits plus les lettres à l’ashram etc.
    Que cet homme qui ne vivait que pour l’amour, s’est vu tomber en amour avec une poétesse, ou même d’un culturiste en Afrique du sud, ne me choque pas. Par contre qu’on l’accuse de pédophilie parce que lui-même dit qu’il dort avec sa nièce de 17 ans à 70 ans…Me semble être plus de la diffamation facile à moins qu’on me site des sources plus crédible que celle que j’ai lues dans ma recherche sur ce sujet. Je continu de pensé au principe d’innocence jusqu’à preuve du contraire.

  17. Caty permalink
    27 septembre 2012 14:30

    Bonjour

    Lorsque j’étais en Inde, j’ai eu l’occasion de lire une biographie de Gandhi (écrite en anglais et par un historien indien) et qui a longtemps été interdite en Inde car ce qu’elle révélait n’allait pas dans le sens mythique du personnage. Aux petites filles, s’ajoutaient également les petits garçons… De nombreuses blagues sexuelles circulent également sur Gandhi et Nehru…

  18. mensonge-roi permalink
    28 janvier 2013 18:58

    Quelle bande d’idiots qui gobent toutes les saletés que lui sert la secte mondiale totalement dégénérée qui pratique depuis des lustres l’inversion (accusatoire et) totale du monde ! Plus la cible est pure, plus elle est salie, surtout quand elle ne peut plus se défendre ! Ainsi est détruite la vérité dans la mémoire des hommes.

  19. Ashish permalink
    3 juillet 2013 09:56

    Ha! Ha! Vous êtes vraiment à côté de la plaque ! Pour nous, les Indiens, les goûts personnels de Gandhi, surtout en ce qui concerne sa sexualité, ne sont même pas un sujet de débat.
    Ce qui compte, c’est sa philosophie de la non-violence, son respect de soi et de son adversaire, sa stratégie de regagner la dignité dans un pays colonisé où tout autochtone est déshumanisé par la violence morale et physique du colonisateur, sa fois dans les valeurs de l’humanisme, et sa volonté de fer, grâce à laquelle – dans une grande mesure – nous avons pu obtenir notre liberté…
    Alors, qu’il ait couché avec les filles nubiles ou pas? Qu’importe?
    Ainsi, je répète, en tant qu’Indien, qui n’hésiterais pas de dire long sur bien des maux dans mon pays, que la réponse ne m’intéresse point!

  20. 19 novembre 2014 21:37

    quand un homme touche au colonialisme et au alnglais ou britannique avec cette force comme la faitGhandi il devient vite une cible facile pour etre accusé d’inceste ou de cannibalisme !! c’est un brahman monsieur !! d’une secte qui doit rester pure sans salir son karma !!! allez etudier un peu ce qui brahmanisme ou islam ou voeux de chasteté et vous comprendrai : sessessekou, haili sillassé , mosadek aussi ont été traité de la meme facon : il nya que les colonialistes qui sont noble et pure !!!! par image !! et de synthese !

  21. Pagan permalink
    24 mai 2015 20:56

    Gandhi est ici vu et jugé d’un point de vue des valeurs du catholicisme ( ou plutôt vu par rapport aux dogmes du christianisme ) .Si on accepte la fonction de ce site « catho tradi  » comme on dit vulgairement et bien il est évident que la sexualité douteuse du Grand Homme pose question.Que dire de ses injonctions aux couples mariés de ne pas avoir de relations sexuelles tandis qu’il  » dormait  » avec des ados ? Ben moi j’y vois un gros problème en tant qu’occidental chrétien et citoyen laïc.
    En aucun cas on ne met en doute la grandeur de son combat contre le colonisateur britannique ni son courage face à la société raciste d’ Afrique du Sud ni bien sûr son rôle déterminant pour l’indépendance de son pays .
    Ne nous trompons pas de site ni sur l’angle de cet éditorial .

  22. Gerdil permalink
    25 mai 2015 12:01

    @ Pagan

    Gandhi est ici jugé en fonction de ce que l’historien Jad Adams a révélé dans son livre (Gandh Naked Ambition) – le plus complet sur le sujet édité à ce jour – concernant les attitudes que l’on peut aisément qualifier de « déviantes » sur le plan sexuel du père fondateur de la Nation indienne moderne et indépendante.

    Que l’article soit publié sur un site « catho tradi » où est le problème ?

    Est-ce que ça remet en cause la véracité des faits ?

    Réponse aucunement. Un fait historique reste ce qu’il est.

    Ce qui doit donc être examiné c’est la réalité de ce que fut le comportement de Gandhi dans le cadre de sa vie personnelle…et sans doute de la distance que l’on peut constater entre ce qu’il prêchait sur l’article de l’abstinence sexuelle…et ce qu’il s’autorisait comme libertés plus que douteuses dans ce domaine.

    Et de ce point de vue, les faits rapportés par Jad Admas sont « éloquents »…si l’on peut dire.

    • Pagan permalink
      25 mai 2015 12:15

      @ Gerdil

      Je suis entièrement d’accord .Ce que je voulais dire ce sont en effet les faits rapportés et uniquement les faits qui sont jugés à l’aune de la morale catholique .
      Je voulais remettre l’église au milieu du village si on peut dire car Gandhi est un personnage historique critiquable tandis que la Vierge Marie est un personnage biblique auquel on croit ou ne croit pas.C’est une réponse que j’apporte pour un autre message antérieur dont l’auteur se reconnaîtra .

    • Gerdil permalink
      25 mai 2015 12:36

      Ils ne sont pas jugés ces faits qu’à l’aune de la « morale catholique » apparemment Pagan, puisque Nerhu, un hindou que je sache…..et pas des moindres, connu sous le nom de « pandit Nehru » ou Panditji,l’une des figures de proue de la lutte pour l’indépendance de l’Inde et du Congrès national indien, premier Premier ministre de l’Inde du 15 août 1947 à sa mort….qui n’est donc pas un « catholique » regardant par le prisme de ses valeurs….. jugeait les instructions de Gandhi sur le sexe : «anormales et non naturelles».

      Et elles l’étaient à l’évidence anormales, aux yeux de tous ces instructions, catholiques ou non (et c’est pas pour rien que le livre fait scandale en Inde), selon ce que rapporte comme déviances objectives Jad Adams dans sa biographie.

      Ceci n’enlève évidemment rien à l’importance de l’action de Gandhi pour l’indépendance de son pays….mais éclaire d’une façon surprenante l’icône que l’on avait peinte de lui.

    • Pagan permalink
      25 mai 2015 12:55

      Comme vous dites concernant Gandhi et sa sexualité à géométrie variable ,Nehru l’a jugé sur ce point mais bien qu’il soit Indien devenu un grand leader de son pays , il ne s’exprimait qu’à titre personnel.J’imagine le tollé et sa perte de popularité si Nehru s’était exprimé officiellement .D’autre part l’Inde pays du Kama Sutra est certainement plus tolérante sexuellement que nous le sommes en Occident.

    • Gerdil permalink
      25 mai 2015 22:43

      On est surpris de trouver en Inde un certain puritanisme, très prégnant dans les courants religieux vishnouistes qui n’ont rien à envier à la rigueur morale du catholicisme au regard des préceptes et règles.

      Le « Kama-sutra » est un cliché relativement usé pour occidentaux en mal de libido, et l’on trouve beaucoup plus facilement des exemplaires de l’ouvrage en Occident qu’en Inde …

      Donc méfiance sur la prétendue « tolérance » en matière de moeurs des indiens….l’homosexualité par exemple est considérée comme une perversion par la population, les unions hors mariage sont extrêmement réprouvées (on ne parle même pas des naissances dites « naturelles »), le brahmacharya, c’est-à-dire les préceptes relatifs à la continence pour les religieux est un fondement sacré, etc……………

      On comprend mieux pourquoi les déviances révélées de Gandhi, font l’effet aujourd’hui d’un véritable traumatisme au pays où coule le Gange……

      http://timesofindia.indiatimes.com/india/The-Mahatma-in-the-bedroom/articleshow/5879539.cms

      http://ijohmn.com/blog/2015/02/11/re-de-generating-polemics-gandhian-sense-sexuality-life-narration-jad-adams-gandhi-naked-ambitions/

      http://www.independent.co.uk/arts-entertainment/books/features/thrill-of-the-chaste-the-truth-about-gandhis-sex-life-1937411.html

      D’autant…..que le saint homme……….aurait même eu des tendances homosexuelles…

      http://www.littleindia.com/arts-entertainment/8057-experiments-with-gandhi.html

  23. Lancre permalink
    25 mai 2015 22:45

    Vous n’êtes pas au bout de vos surprises en effet.

    Vient d’être révélée c’est tout à fait exact l’homosexualité de Gandhi, mais aussi dévoilé également son racisme !

    Un nouveau livre fait valoir que le leader indien avait des opinions racistes contre les Noirs sud-africains : « Nous avons été emmenés dans une prison. Nous aurions pu comprendre de ne pas être classé avec les blancs… Mais être mis au même niveau que les autochtones m’était trop dur à supporter. Ils ne sont vraiment pas civilisés. »

    http://jssnews.com/2011/03/28/ghandi-etait-il-un-bi-sexuel-raciste-a-tendance-pedophile/

    Quant au mode de vie austère du Mahatma il est aujourd’hui bien ancré dans l’imaginaire collectif de l’Inde comme du reste du monde. Mais il s’agissait pourtant d’une suprême supercherie politique. Son prétendu dénuement n’était qu’un mythe, fruit d’une grande opération de communication. On se souvient, d’ailleurs, de la célèbre remarque de l’un de ses assistants : « Il faut beaucoup d’argent pour maintenir Gandhi dans la pauvreté ».

    http://www.atlantico.fr/decryptage/gandhi-superstar-plus-grandes-supercheries-histoire-gandhi-phil-mason-426275.html

  24. Moria permalink
    26 mai 2015 11:31

    Un autre élément généralement totalement passé sous silence……..les liens de Gandhi avec Adolf Hitler !

    Les admirateurs du Mahatma Gandhi n’ont pas l’habitude d’affronter les faits embarrassants concernant leur saint favori.

    Cette attitude à l’égard d’Hitler, nous rappellent joyeusement les autres faits concernant le comportement sexuel déviant du Mahatma qui semblent miner son aura de sagesse et de supériorité éthique.

    L’une des preuves décisives d’une évidente désorientation de Gandhi, citée par ses détracteurs de gauche tout comme de l’Hindutva, est sa correspondance avec Adolf Hitler……

    Et les lettres de Gandhi à Hitler sont adressées à « mon ami » (sic) !!

    http://www.theguardian.com/culture/interactive/2013/oct/12/mohandas-gandhi-adolf-hitler-letter

    • Pagan permalink
      26 mai 2015 12:35

      On se demande bien pourquoi Gandhi aurait pu avoir une certaine admiration pour Hitler …Il me semble que Gandhi puisse revendiquer une quelconque origine aryenne mais je peux me tromper.
      Quant à son racisme présumé envers les noirs sud Africains ,il faut rappeler qu’à cette époque toutes les nations occidentales ,orientales et extrême-orientales se considéraient supérieures aux Africains .L.idéologie anti-raciste n’avait pas encore franchi certaines frontières.

  25. Gerdil permalink
    26 mai 2015 11:35

    Mais les termes de la lettre de Gandhi à Adolf Hitler sont incroyables :

    « Il est très clair que vous êtes aujourd’hui la seule personne dans le monde qui puisse empêcher une guerre qui peut réduire l’humanité à l’état sauvage. Devez-vous payer ce prix pour un objectif, si valable qu’il puisse sembler être pour vous ? Ecouterez-vous l’appel de quelqu’un qui a délibérément évité la méthode de la guerre, non sans un succès considérable ? »

    Et c’est signé : « Je reste Votre ami sincère, Sd. M. MK Gandhi ». !!!

    • Pagan permalink
      27 mai 2015 17:12

      Il faudrait connaître les circonstances exactes qui entoure cette correspondance avec Hitler qui en 1939 avait encore une semi-virginité pour ses crimes contre l’humanité.D’autres grands personnages de l’époque étaient séduits par le Chancelier A H .Gandhi n’a jamais poussé plus loin sa naïve correspondance avec  » son ami « .Il y a des personnages bien plus odieux comme le Grand Mufti de Jérusalem Al Husseini sacré Aryen d’Honneur par son ami Hitler et qui est mort dans son lit à Beyrouth après avoir créé des divisions SS bosniaques…etc…etc…Comme quoi une petite erreur peut vous coller à la peau tandis qu’une franche collaboration …

  26. The Mav permalink
    11 août 2015 07:27

    Not saying Gandhi was or wasn’t a deviant. That much I don’t know. But I do know this: Check your sources next time.

    Be sure to use facts before making accusation.

Trackbacks

  1. Réorientation 101 « Comme un cheveu sur la soupe
  2. Gandhi oui, ou Gandhi non ?
  3. Sénégal Scoop

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :