Skip to content

Le Nouvel Ordre Mondial (N.O.M.) et ses mensonges

12 septembre 2011

 

 

Le 11 septembre 2001 est sans doute la plus gigantesque escroquerie

de l’ère moderne !

 

Alors que l’ensemble des médias s’appliquent à répandre méthodiquement dans les esprits les vérités mensongères de la propagande mondialisée – dans une célébration aussi indécente que grotesque des tragiques événements du 11 septembre 2001 – avalisant  sans le moindre esprit critique la version officielle tout indiquant pourtant que nous sommes face à une gigantesque escroquerie puisque de plus en plus de témoignages appuyés sur des études scientifiques, des avis experts démontrent qu’en réalité les tours ont été dynamitées à retardement, qu’un faux avion, en fait un authentique missile, fut dirigé contre le pentagone etc., et la liste pourrait être encore longue de cette affreuse mascarade, une seule chose est certaine : le Nouvel Ordre Mondial ment et tue impitoyablement !

 

I. Le complot du 11 septembre 2001

Une question s’impose en effet : alors qu’il suffit d’examiner tous les faits qui nous sont connus pour, à la manière d’un magistrat, instruire le dossier des attentats du 11 septembre et y trouver, à défaut de preuves, un faisceau de présomptions accablant pour les autorités américaines, de sorte que ce crime abominable ne peut être que le fruit d’un complot interne. Comment est-ce possible? Comment un gouvernement démocratique peut-il sacrifier la vie de 2993 de ses concitoyens pour servir ses desseins politiques?

Comment un gouvernement démocratique

peut-il sacrifier la vie de 2993 de ses concitoyens

pour servir ses desseins politiques?

Il serait fastidieux d’énumérer tous les éléments de cette ignoble affaire, aussi nous bornerons-nous  à n’en évoquer que les principaux :

– La tour 7 fut détruite alors qu’aucun avion ne l’avait percutée et la commission d’enquête sur les attentats du 9/11 l’a complètement ignorée! Quand on sait que ce bâtiment abritait un bureau de la CIA, du département de la Défense, et de la SEC (Securities and Exchange Commission) où se trouvaient les archives comme les fraudes concernant Enron et de WorldCom, on se dit que cela ressemble fort à de la destruction de preuves.

– Les tours jumelles et la tour 7 s’écroulent pratiquement à la vitesse de la pesanteur et ce résultat ne peut être obtenu que par une démolition contrôlée comme l’ont montré des analyses des poussières révélant la présence de nanothermite, explosif détenu seulement par les militaires. L’incendie provoqué par les avions n’ont pas pu les détruire: le 13 février 1975, un incendie se déclara au onzième étage de la tour Nord et se propagea aux étages supérieurs où le feu fut toutefois vite maîtrisé, l’incendie principal ayant été éteint après plusieurs heures et la structure de la tour ne fut aucunement endommagée. Et on veut nous faire croire que la tour Sud qui fut percutée par le deuxième avion  à 9h03 a pu s’effondrer 56 minutes plus tard du seul fait de l’incendie consécutif à la collision? Les autorités américaines ont voulu réinventer les lois les plus élémentaires de la physique, en dépit de nombreux témoignages faisant état d’explosions à l’intérieur des tours et comme le montrent les vidéos tournées par les grandes chaînes américaines si on prend la peine d’en grossir les images. Elles montrent également le deuxième avion juste avant l’impact avec la tour Sud, et on y observe un renflement sous le fuselage, à la racine de l’aile, chose qu’on ne trouve pas sur un avion civil mais sur un avion militaire. Un témoin, interrogé par une des chaînes américaines, dit qu’il pensait que c’était un avion cargo parce qu’il ne comportait pas de hublots.[6] On n’a jamais retrouvé les boîtes noires de ces avions pour la simple raison qu’ils n’en avaient pas et que c’étaient probablement des drones.

– Les enregistrements des communications entre les contrôleurs aériens et les avions concernant la journée du 11 septembre ont été systématiquement détruits.

– Les autorités se sont empressées d’expédier en Asie les carcasses métalliques des tours jumelles, avant que la police scientifique n’ait pu opérer. En plus de la nanothermite, on y aurait sûrement trouvé du C-4 que certains experts rendent responsable du métal fondu que l’on a découvert dans les fondations des tours jumelles. Surprenant quand on sait les Américains très pointilleux sur la procédure judiciaire et que cela concerne la plus grande scène de crime du monde.

– Aucune trace d’un Boeing 757 ayant frappé le Pentagone dont la pelouse était restée intacte.

– A Shanksville, (Pennsylvanie), le lieu où le prétendu vol 93 était censé s’écraser, le coroner (médecin légiste) ne trouva aucun corps et constata que le trou créé par l’impact ne mesurait environ que six mètres sur trois et dit que c’est comme si on avait jeté de la ferraille du ciel. 

– Quant aux communications téléphoniques qui auraient eu lieu entre des passagers du vol 93 et leurs proches, on sait que c’était techniquement impossible, les téléphones portables ne passant pas à 10000 mètres d’altitude.

II. A qui profite le crime ?

Comme l’écrit Rivarol : « Nous avouera-t-on un jour que l’on nous a affreusement menti comme ce fut le cas en 2003 pour les prétendues armes de destruction massive de Saddam Hussein et en 1990 à propos des bébés koweïtiens soi-disant enlevés de leur couveuse et tués par la soldatesque irakienne? C’est peu probable. En tout cas nul ne peut nier que ces attentats ont permis à l’Oncle Sam de redessiner le Moyen Orient à sa guise en mettant la région à feu et à sang. L’Afghanistan d’abord, puis l’Irak où George Bush fils a terminé le travail interrompu douze ans plus tôt par Bush père et désormais les menaces se font plus précises sur la Syrie, l’Iran voire la Turquie.

 

« Nous tenons l’Amérique, et l’Amérique le sait

 Il faut dire que quelques heures seulement après les attentats du 11-Septembre où l’on avait comme par magie identifié aussitôt le coupable (Ben Laden), une image était particulièrement frappante, celle du Premier ministre israélien d’alors, Ariel Sharon, sourire aux lèvres, expliquant que désormais l’Amérique savait ce qu’était le terrorisme auquel son pays est confronté. Quelques semaines plus tard, le même homme confiait, faraud: «Nous tenons l’Amérique, et l’Amérique le sait.» Ce que l’Etat hébreu n’avait pu obtenir seul par les armes (et l’échec de l’agression contre le Hezbollah au Sud Liban a montré que, contrairement à la légende, Tsahal n’était pas invincible) est désormais  acquis grâce au 9-11: le chaos est installé un peu partout dans le Proche-Orient pour le plus grand profit de l’entité sioniste qui voit ainsi renforcée sa domination sur la région. »

III. L’épouvantail du terrorisme islamique

En fait, la vraie théorie du complot est celle fournie par l’administration Bush, le terrorisme islamique international avec à sa tête, un Saoudien promu nouveau Fantômas, Oussama ben Laden, dont on sait maintenant qu’il trouva la mort le 13 décembre 2001 au cours d’un accrochage en Afghanistan avec des soldats américains. Malgré cela, l’administration Bush a laissé croire qu’il était encore vivant, en produisant une vidéo grossièrement fabriquée [1] qui n’a trompé personne et en faisant diffuser en novembre 2002 un enregistrement sonore sur Al-Jazeera, la chaîne de télévision arabe du Qatar. La CIA l’a authentifiée et a été ridiculisée quand, en Suisse, les plus grands experts au monde en matière d’identification de la voix ont annoncé que « le message avait été enregistré par un imposteur ».[2] Enfin, pour en finir avec ben Laden, rappelons que le FBI ne l’a jamais recherché pour les attentats du 11 septembre.

Le terrorisme islamique international 

est étranger aux attentats du 11 septembre.

Cela nous conforte dans l’idée que le terrorisme islamique international est une affabulation, puisqu’il est étranger aux attentats du 11 septembre. Il y a bien un terrorisme islamique mais qui en sont principalement les victimes? Les musulmans; quant aux Occidentaux qui les ont subis, ce sont des dommages collatéraux. Il faut être naïf pour dire que les Américains ont échoué dans leur lutte contre le terrorisme puisqu’ils ne sont pas allés en Afghanistan pour cette raison mais pour assurer une présence militaire en installant à la tête du pays le Pachtoune Hamid Karzai, afin d’avoir un contrôle sur l’Iran, élément à prendre en compte lorsque les Etats-Unis envahirent l’Irak le 20 mars 2003. Cette politique de suprématie militaire changea pour le monde la perception qu’ils avaient des Etats-Unis: « L’image d’une Amérique narcissique, agitée et agressive a remplacé, en quelques mois, celle de la nation blessée, sympathique et indispensable à notre équilibre ».[11]Par ailleurs, le doute sur Al-Qaïda s’est instauré dans l’opinion car dans une logique terroriste, on pouvait s’attendre à une vague d’attentats faisant suite à ceux du 11 septembre et susceptible de conforter la thèse d’un front islamiste dirigé contre l’Occident; cela ne s’est heureusement pas produit, preuve indirecte d’un terrorisme international fabriqué de toutes pièces par l’administration Bush.

Conclusion : la fin de l’empire américain

Pour nous, il n’y a aucun doute, c’est l’administration Bush qui a fait le coup.[3] L’attitude des autorités américaines n’est pas autre chose que celle de criminels qui s’efforcent de dissimuler les preuves de leur forfait tant elles ont accumulé les mensonges les plus éhontés. Encore une fois, nous n’avons pas de preuves mais une intime conviction fondée sur un faisceau de faits qui prend sa signification dès lors que l’on avance la thèse du complot interne. Si les chasseurs de l’US Air Force ont mis beaucoup de temps pour intercepter les avions détournés, c’est qu’on a tout fait pour cela, afin que les pilotes ne découvrent pas qu’en fait ce n’étaient pas des avions de ligne qu’on envoyait sur les tours jumelles. Quant au Pentagone, il peut s’agir soit d’un missile, soit d’un drone de petite taille mais sûrement pas d’un Boeing 757 qui selon la version officielle, s’est « vaporisé »(sic)!

Les évènements qui ont suivi le 11 septembte 2001 ne font que conforter cette thèse tant ils sont conformes au plan élaboré par le PNAC avec l’invasion de l’Afghanistan en octobre 2001.

Les Etats-Unis, n’ayant plus les moyens économiques de leur suprématie militaire, se ruinent pour la maintenir: les crédits américains de défense pour l’exercice 2009-2010 se montaient à plus de 660 milliards de dollars (pour un budget fédéral de 3400 milliards, soit 19,4 %), représentent plus de 40% des dépenses mondiales et le double de l’ensemble des pays de l’Union européenne. Ces dépenses militaires créent un déficit budgétaire vertigineux, empêchant le gouvernement fédéral d’investir dans la relance économique. Pire encore, en se focalisant sur une domination militaire dont l’échec est patent, les Etats-Unis n’ont pas vu les autres pays de la planète s’organiser économiquement et politiquement sans eux.

La politique néoconservatrice menée par l’administration Bush pendant huit ans s’est soldée par un bilan désastreux pour les Etats-Unis dont l’actuel président, Barack Obama, doit assumer le lourd héritage. Comme l’écrit Robert Bridge : « La faction néoconservatrice du Parti Républicain qui est convaincue qu’il est du devoir de l’Amérique de se faire le gendarme de la planète et de répandre ses propres valeurs démocratiques, à coups de revolver si nécessaire, incarne pour les États-Unis une nouvelle politique, brutale et radicale. Cette philosophie, après le 11-9, finit par faire peser sur la politique américaine une chape de plomb dont il sera très difficile de se débarrasser dans les années à venir« [4].

Notes.

1. Voir le documentaire de Dylan Avery, Loose Change 2nd Edition.

2. Il s’agit précisément des experts de l’IDIAP Research Institute de Martigny en Suisse.

3. Cette thèse fait l’objet d’un tabou en Europe et surtout en France parce qu’elle remet en cause de manière radicale la vision « Oncle Sam » de l’Amérique, avec tout ce que cela suppose de bienveillance de sa part. Même Emmanuel Todd, dans son livre, Après l’empire, se référant à la période des Trente Glorieuses, parle d’une Amérique « débonnaire », contrairement à ce que nous avons démontré plus haut. La thèse du complot interne est ouvertement exprimée aux Etats-Unis même, alors qu’en France, celui qui oserait l’avancer dans un quelconque média ferait l’objet d’une sorte de procès en sorcellerie. Il suffit de voir la réaction hystérique des « journalistes » français appartenant aux grands médias dès que l’on remet en cause si peu que ce soit la version officielle des attentats du  11 septembre. Ils taxent celui qui s’y livre de « conspirationnisme », ce qui revient pour lui à se faire traiter d’imbécile par des idiots…

4. Robert Bridge, 911 raisons pour lesquelles le 9/11 fut (probablement) un complot interne. Source: Russia Today.

 

Lire :

Etats-Unis: les aventuriers de l’empire perdu

73 commentaires leave one →
  1. Michel permalink
    12 septembre 2011 13:05

    Vous portez atteinte a votre crédibilité par vos fausses analyses sur le 11 sept 2001.

    Un airbus a effectivement frappé le Pentagone comme la version officielle le dit. Des témoins l`on dit directement sur CNN le jour de l`attentat, des véhicules ont eu des dommages par le passage de l`avion a basses altitude et une recherche un peu poussée sur le net montre ce site qui fait une excellente analyse de l`impact et ou on voit des débris de l`avion. Morceaux d`aluminium, morceaux de train d`atterissage et turbine des moteurs.

    De plus les théorie loufoque du trou dans le mur n`explique rien – L`avion s`est désintégré car il rentrait a 600 ou 700 KM heures en piqué. Lors d`un accident d`avion les pilotes font tout pour controler la descente et minimiser l`impact alors que les pirates eux accéléraient la vitesse pour maximiser l`impact.

    Voila le site en question et toute personne honnete doit reconnaitre que un avion a frappé le pentagone. Alors qu`en est-il pour les autres allégations…..

    http://www.abovetopsecret.com/forum/thread79655/pg1

    • Xavier permalink
      12 septembre 2011 20:12

      Michel

      Thierry Meyssan, auteur du livre « L’effroyable imposture », a montré qu’aucun avion n’est tombé sur le Pentagone à Washington. Une série d’éléments renforcent l’hypothèse d’une mise en scène, avec probablement un missile, mais sans avion.

      Les photos prises avant l’effondrement du bâtiment montrent un impact circulaire au niveau du rez-de-chaussée et du premier étage, sans aucune trace d’impact des ailes de l’avion comme sur le World Trade Center.

      Par ailleurs, compte-tenu du point d’impact, l’avion aurait du voler au ras du sol et laisser des traces sur la pelouse devant le Pentagone. Or la pelouse est intacte. On n’y voit même pas de débris de l’avion ou des réacteurs. Il est également étrange que dès le lendemain, des pelleteuses officiellement à la recherche de débris ont littéralement labouré la pelouse, enlevant toute trace de l’absence de traces !

      Enfin, plusieurs témoins dont des employés du Pentagone interviewés après l’explosion sur CNN et Fox News ont déclaré qu’ils n’avaient pas vu de Boeing, mais qu’ils avaient entendu le sifflement d’un missile.

      Tout cela est évident, nous sommes en face d’une mise en scène sinistre.

    • hannibalgenga permalink
      12 septembre 2011 20:15

      Il est impossible que les systèmes d’interception aérienne n’aient pas eu le temps d’intervenir pour protéger l’endroit le mieux gardé de la planète, le centre de commandement de la la plus puissante armée du monde !

      Le scénario qui nous est présenté est grotesque.

      Il faut savoir qu’il existe des systèmes de défense anti-aériens automatiques autour du Pentagone il est en conséquence impossible qu’ils n’aient pas été actionnés.

    • gerdil permalink
      12 septembre 2011 23:35

      Selon la FAA (Fédération de l’aviation civile), l’avion qui se serait « écrasé » sur le Pentagone aurait disparu des écrans au-dessus d’une réserve naturelle à 500 km de Washington au moment du débranchement du transpondeur, sans jamais réapparaître sur les écrans radars !

      Par ailleurs il est étrange que les autorités aient confisqué les vidéos de cet attentat.

      Enfin l’avion s’est en grande partie désintégré selon les porte-parole du Pentagone, l’enquête officielle parle de désintégration complète ce qui revient à admettre une «dématérialisation » pure et simple de l’avion. Aucune boîte noire ne fut exploitable, aucun élément de l’appareil, n’a été retrouvé. C’est du grand n’importe quoi.

    • Xim permalink
      25 septembre 2011 20:09

      En quoi le fait de savoir s’il y avait un avion ou pas nous éclaire-t-il sur les responsabilités concernant cet attentat ? Les tours sont tombés oui ou non ? DEs gens sont morts, oui ou non ? Les USA ont pulvérisé l’Irak et nous somme encore en Afghanistan, oui ou non ? Israël est désormais protégé par la 5 eme flotte sur un de ses flans grâce au pognon des contribuables ricains et le moyen-orient est à feu et à sang, oui ou non ? Le Patriot act a réduit les liberté civiles, oui ou non ? D’une manière générale, les oligarchie de tous pays se gavent et font régner la terreur au prétexte de faire la guerre au terrorisme, oui ou non ?
      Je peux comprendre ce besoin de savoir réellement ce qu’il s’est passé, mais je comprends aussi que l’important n’est plus là. Il faut anticiper sur les oligarchie et évacuer les questions subsidiaires AMHA.

  2. Actualité : 11 septembre mensonge ! permalink
    12 septembre 2011 19:54

    L’EFFONDREMENT DES TOURS :

  3. Lagomer permalink
    12 septembre 2011 21:05

    Plusieurs sites américains démontrent, preuves scientifiques à l’appui, que la thèse officielle ne tient pas debout.

    http://physics911.net/

    Ce site auquel participent des spécialistes (ingénieurs, architectes, etc.) démolit la thèse officielle, et démontre que les tours ont été détruites par démolition contrôlée (au fait comment expliquer que la tour n°7 ait été détruite alors qu’aucun avion ne l’a percutée?).

    http://www.ae911truth.org/

    http://pilotsfor911truth.org/

    http://www.911timeline.net

  4. ZAZA permalink
    12 septembre 2011 21:11

    – Quant aux communications téléphoniques qui auraient eu lieu entre des passagers du vol 93 et leurs proches, on sait que c’était techniquement impossible, les téléphones portables ne passant pas à 10000 mètres d’altitude.

    Effectivement, cette histoire d’appel tel en plein vol m’avait mis la puce à l’oreille;
    Tapez sur GOOGLE

    téléphoner à bord d’un avion

    http://www.google.fr/search?hl=fr&source=hp&biw=1346&bih=610&q=t%C3%A9l%C3%A9phoner+%C3%A0+bord+d%27un+avion&btnG=Recherche+Google

    Les premiers essais démarrent à partir de 2008

    Ici beaucoup d’articles sur le 11 septembre

    http://www.nouvelordremondial.cc/cat/11-septembre-2001/

  5. lève-toi permalink
    12 septembre 2011 22:19

    Pour les Metteurs en scène de cet affreux scénario, l’essentiel n’est pas l’opinion publique internationale, dont ils se fichent comme d’une guigne, mais d’avoir réaliser l’élément déclenchant de leur dictature, on sait la suite cauchemardesque qui n’en finit plus et n’en finira qu’avec la tyrannie absolue sur le monde., but de la manoeuvre..
    Dieu seul nous délivrera, les Saintes Ecritures sont explicites.

  6. Sulpice permalink
    12 septembre 2011 23:12

    lève-toi

    Bien d’accord, nous sommes en face de l’hydre immonde que l’Apocalypse décrit comme étant la Bête. Clairement l’adversaire de Dieu est au coeur de ces horreurs sans nom, dont il dirige la manoeuvre effrayante, semant la mort, la destruction et le chaos.

    Tout ceci est absolument abominable, il faut beaucoup prier car l’heure est grave.

  7. Michel permalink
    12 septembre 2011 23:45

    Ceux qui contredisent ces photos du site de l`impact sont des ignorants an matiere d`aviation – regardaient les photos bordel! Et cessez de sortir des inepties!

    Il y a l`intérieur de la roue du airbus comparée a la roue d`un airbus et ca ne prend pas un génie pour voir que meme si elle est fondue en partie c`est la meme…

    Il y a la tige du train d`atterissage arriere clairement visible. Il y a une turbine de moteur, il y a des morceaux d`aluminium d`avion et il y a l`avant du moteur de l`aile fondue au 9/10.

    Vous etes de mauvaise foi si vous ne voyez pas cela et etes incapable de l`admettre parceque ce ne correspond pas a vos idées….

    Quand a Meyssan ce n`est qu`un vendeur de livre qui part des rumeurs il n`a jamais été sur place..

    .http://www.abovetopsecret.com/forum/thread79655/pg1

    Désolez de vous le dire mais vous vous décrédibiliser avec des article comme cela et ca me fait me demander quel est aussi votre niveau de compétence en doctrine religieuse. J`espere qu`il n`est pas du meme niveau…

    Restez donc dans votre domaine au lieu de partir des fausses rumeurs…

  8. gerdil permalink
    13 septembre 2011 00:25

    Michel

    La preuve qu’aucun avion n’a jamais heurté le Pentagone la voici :

    – Aucune trace du passage de l’avion n’a été observée sur la pelouse alors qu’il aurait volé à raz du sol.
    – Des lampadaires se trouvant juste avant le point d’impact aurait dû subir le passage de l’avion
    – Seule parties de l’avion retrouvées : la boîte noire (n’a été retrouvée que 3 jours plus tard) et un phare, le reste se serait désintégré.
    – L’immeuble du Pentagone a été touché au premier étage, les étages supérieurs ne sont effondrés qu’ultérieurement et que le trou constaté est plus petit que l’envergure et qu’il n’y a aucun contact de la collision provoquée par les ailes du supposé « avion Boeing 757 » !

    http://parodie.com/articles/pentagone_15032002.htm

    Par ailleurs, La Question dit bien dans son article, avec prudence et après analyse : « Encore une fois, nous n’avons pas de preuves mais une intime conviction fondée sur un faisceau de faits qui prend sa signification dès lors que l’on avance la thèse du complot interne. Si les chasseurs de l’US Air Force ont mis beaucoup de temps pour intercepter les avions détournés, c’est qu’on a tout fait pour cela, afin que les pilotes ne découvrent pas qu’en fait ce n’étaient pas des avions de ligne qu’on envoyait sur les tours jumelles. Quant au Pentagone, il peut s’agir soit d’un missile, soit d’un drone de petite taille mais sûrement pas d’un Boeing 757 qui selon la version officielle, s’est « vaporisé »(sic)! »

    Enfin, si le fait de savoir si un avion s’est ou non écrasé sur Pentagone peut être longuement discuté, acceptez-vous également la thèse officielle sur l’effondrement des tours jumelles ? N’y voyez vous pas un élément assez probant du complot ?

  9. Moria permalink
    13 septembre 2011 00:43

  10. avouedusaintsepulcre permalink
    13 septembre 2011 10:36

    Sur le site de Contre-Info, un autre petit malin s’amuse à dé-crédibiliser les propos critiques vis-à-vis du 11 septembre. Je ne serais pas étonné que Michel fasse partie de ces personnes payées pour éviter que l’opinion publique se réveille un minimum.

    Bon maintenant Michel, arrêtez votre mauvaise foi. Vous attaquez les arguments sur un point sans d’ailleurs nous convaincre. Technique veille comme le monde qui consiste à salir l’adversaire sur un détail annexe. Mais le reste du dossier ? Expliquez nous l’effondrement de la tour n° 7 non percutée par les avions. Ils ont sans doute réussi à dynamiter la tour en quelques heures au beau milieu du chaos général… Au revoir Michel.

    Ce genre de montage est effectivement le fruit d’une puissance maléfique colossale. Cela donne tout simplement le vertige ce qui explique bien entendu l’incrédulité du plus grand nombre : « Ils ne sont quand même pas capables de faire cela…ce n’est pas possible ». Et pourtant il faut se rendre à l’évidence. En vérité, cette puissance est à l’oeuvre depuis bien longtemps et d’autres mensonges énormes jalonnent l’histoire du XXe siècle, voire du XIXe siècle. Je pense notamment au démantèlement progressif des anciens empires européens, à la création de la Réserve Fédérale aux USA en 1912, au prolongement inutile et répugnant de la boucherie de 14, au messianisme de la révolution bolchévique, à l’histoire de la seconde guerre mondiale, à la guerre froide, au premier pas de l’homme sur la lune, au déclenchement de la guerre irakienne, à l’attaque « humanitaire » de la Lybie, à l’affaire du tueur d’Oslo. Aujourd’hui, nos adversaires gagnent en puissance à mesure que leur pouvoir s’accroit, ils ne s’amusent pas seulement à manipuler l’opinion publique, ils créent tout simplement une NOUVELLE REALITE, un NON-ETRE qui ressemble à la réalité, une idole virtuelle que tout le monde vénère. Effectivement, ceci ressemble à s’y méprendre à ces paroles de l’Apocalypse :

    « Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, de façon à la faire parler et à faire tuer tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête. Elle fit qu’à tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, on mit une marque sur la main droite ou sur le front, et que nul ne pût acheter ou vendre, s’il n’avait pas la marque du nom de la bête ou le nombre de son nom ». (Ap, XIII, 15-17)

    La main du Faux Israël sioniste est clairement visible derrière les attentats comme le démontre le documentaire « missing links ». Le même faux Israël qui manipule aujourd’hui l’économie mondiale par le pouvoir exorbitant des puissances bancaires mondiales. Ces apprentis-sorciers sont sur le point de nous jeter dans une crise économique sans précédent pour construire leur « royaume de paix » dont ils seront les princes. Prions beaucoup et que les élus de Dieu soient dignes de la mission qui leur est confiée.

  11. avouedusaintsepulcre permalink
    13 septembre 2011 11:49

    Dernière remarque, la vidéo qui fait un parallèle dans cet article entre la propagande du Reich et celle du Nouvel Ordre Mondial est du plus mauvais goût. Vous donnez la soupe à nos adversaires en établissant un parallèle entre deux réalités complètement différentes. A ce titre je vous conseille la lecture de Pierre Moreau, rexiste belge, ancien du front de l’Est, père de neuf enfants et d’une parfaite érudition : « Une encyclique singulière sous le IIIe Reich ». Lecture agréable, d’un style altier et qui dissipe bien des malentendus sur les relations prétendument conflictuelles entre le national-socialisme et l’Eglise.

    Désolé pour la mémoire de Monsieur Ferner mais concernant cette partie de l’histoire de l’Europe exposée dans son article de 2010, je lui préfère 100 fois la relation de Pierre Moreau, bien plus conforme à la réalité. Pierre Moreau est mort récemment lui aussi avec tous les sacrements et il me plaît à croire qu’il a acquis aujourd’hui une bonne place au Ciel pour n’avoir jamais bradé ses convictions les plus fondamentales.

    Texte à lire sur le site « horrible », « affreux » et « nauséabond » : aaaargh.

    Bien à vous, l’avoué.

    • Xavier permalink
      13 septembre 2011 23:49

      avouedusaintsepulcre

      Il y a peut-être une bonne manière de leur projeter à la figure les épouvantails créés de toute pièce par nos adversaires, en utilisant contre eux les symboles qu’ils identifient au prétendu « mal ».

      Et cette vidéo, qui ne trompe personne à mon avis sur les sympathies et la sensibilité de ceux qui l’ont réalisée, peut avoir un effet pédagogique efficace auprès d’un public plus large que notre famille de pensée.

      On appele ça « retourner » contre un adversaire ses propres armes.

  12. Michel permalink
    13 septembre 2011 13:07

    Pull it….ainsi les pompiers font partie du complot mais personne ne parle…

    Combien de tonnes d`explosifs cela prendrait pour faire tomber des édifices de cette taille. Comment les poser de nuit sans que cela ne se voit en reposant le revetement de l`édifice par-dessus.( évidemement les agents de sécurité de nuit n`ont rien vu et cela prendrait des semaines de travaux) Combien de gens feraient parti du complot et tout le monde se tait…

    Comment coordoner l`impact des avions et l`activité des charge explosives qui auraient pu etre endommagée par les impacts des avions…

    Ce me semble pas mal douteux….

    Ou sont les gens disparus dans les avions….ces theses sont plus ridicules qu`autre choses.

    Une choses est certaine les attentats ont eu lieu et que cela soit le fait des islamistes d`Al Qaida ne fait pas grand doute. Par contre Al Qaida l`a t`il fait de lui-meme ou Ben Laden a t`il pu manipuler des islamistes a le faire pour la judeo-maconnerie sous le drapeau de l`islam, ca c`est la grande question. ( Autement dit un certain cercle a l`intérieur du gouvernement américain était peut-etre au courant au courant).

    Il semble que Israel savait a peu pres que cela allait se produire mais ils ont décidé de ne pas avertir les américains de facon précise.

  13. Michel permalink
    13 septembre 2011 13:11

    En passant les fenetres du Pentagone sont blindées et chacune pese d`un poid énorme. Barbara Star qui travaille au Pentagone a tout expliqué cela lors d`une visite. C`est la raison que les vitres ont résisté en bonne partie.

  14. Michel permalink
    13 septembre 2011 20:29

    avouedusaintsepulcre

    C`est vousui etes de mauvaise foi… avez-vous au moins regardé les photos de l`intérieur du pentagone apres l`impact que j`ai mis sur le lien. Seul un aveugle peux nier ce qui est en photos.

    Voyez-vous le train d`atterrissage de l`avion – l`intérieur fondue de la roue du Airbus et la comparaison avec un airbus qui ne laisse aucun doute. Voyez-vous la turbine arriere de moteur juste a coté du mur. Voyez-vous l`enveloppe du moteur en aluminium fondue a 90%.

    Tout montre l`impact a haute-vitesse d`un airbus – sauf pour les complotistes invétérés. Ou sont les passagers – dites le moi ou sont-ils et tout leur parents sont évidément des idiots qui ont été bernés….

    Ridicule……

  15. wendrock permalink
    14 septembre 2011 00:16

    Michel

    Il est amusant, enfin presque, de vous voir défendre une théorie qui de plus en plus apparaît pour ce qu’elle est : une vaste supercherie. Il n’y plus guère que la France talmudiste sarkozienne pour s’accrocher à la vérité officielle.

    Votre argument n’est pas très convaincant : « Combien de tonnes d`explosifs cela prendrait pour faire tomber des édifices de cette taille. Comment les poser de nuit sans que cela ne se voit en reposant le revetement de l`édifice par-dessus.( évidemement les agents de sécurité de nuit n`ont rien vu et cela prendrait des semaines de travaux) Combien de gens feraient parti du complot et tout le monde se tait… »

    En réalité le dynamitage s’il implique des experts pour être réalisé, ne représente pas une grande difficulté technique, une petite équipe de spécialistes peut avoir travaillé pendant des mois dans le plus grand secret mettant les TROIS TOURS en état d’être détruites le jour venu. Ce type d’installation peut restée dormante longtemps jusqu’à ce qu’on décide ou non de l’actionner.

    D’ailleurs le meilleur motif de destruction est simple à comprendre : faire disparaître au plus vite les preuves de la supercherie. Ainsi plus aucune possibilité d’analyser les avions, les restes humains, les éléments matériels, etc. Hop, on évapore la preuve du crime et les pauvres individus en même temps pris dans ce piège infernal..

    A ce titre plus personne ne s’y trompe, même si les gouvernements occidentaux font semblant de croire à la thèse officielle, les grands médias étrangers étant de plus en plus nombreux à donner la parole à des experts qualifiés, architectes ou scientifiques, qui réfutent la théorie de l¹effondrement « naturel » (sic) des TROIS ! tours du World Trade Center.

    Ainsi, le 27 novembre 2009, sur la 1ère chaîne de TV néo-zélandaise « TV One »(groupe audiovisuel publique TVNZ), le célèbre présentateur néo-zélandais
    Mike Hosking interviewait avec respect et impartialité l¹architecte Richar Gage dans l¹émission « Close Up », l’émission d¹actualités la plus populaire
    en Nouvelle-Zélande

    Richard Gage exposait les nombreuses preuves de démolition contrôlée par explosifs des TROIS tours du WTC qui se sont effondrées le 11 septembre 2001: les Tours Jumelles et la tour n°7.

    A voir par exemple :

    – L’itw du scientifique Niels Harrit par la chaîne danoise TV2 le 6 avril 2009 suite à la publication d’une étude internationale démontrant la présence d¹explosifs dans les décombres du WTC :

    – Ce reportage équilibré sur les découvertes d¹explosifs dans les décombres du WTC, diffusé le 10 septembre 2009 sur la principale chaîne de télé norvégienne NRK1 :

    http://www.dailymotion.com/video/xbvspq

    – L’itw de Richard Gage par la chaîne américaine KMPH (groupe FOX TV) le 28mai 2009 :

    Pendant ce temps, nos grands médias français continuent d¹ignorer ces experts tout en stigmatisant ceux qui exercent leur « droit au doute ». Seule la TéléLibre de John Paul Lepers brise le tabou. Regardez cette interview édifiante du scientifique Niels Harrit par John Paul Lepers :

    http://www.dailymotion.com/video/xaxqv5 (à partir de la minute 6:20 de la vidéo)

    Aux États-Unis, « Les Scientifiques pour la vérité sur le 11 septembre » (Scholars for 9/11 Truth), contestent la version officielle des attentats du 11 septembre, qui selon eux, « viole les principes de la physique et de l’ingénierie ».

    Après plusieurs années de recherches, de publications d’articles et de livres, cette association d’universitaires, regroupant des personnalités du monde scientifique et militaire, est persuadée que le World Trade Center n’a pu être détruit que par démolition contrôlée.

    Leurs enquêtes les ont convaincus que le gouvernement états-unien n’était pas seulement au courant de ces attentats, mais les a planifiés. Ils tentent désormais par tous les moyens d’informer leur peuple par l’organisation de conférences et la diffusion d’articles.

    Cette association, qui regroupe une cinquantaine de personnalités a été fondée par David Ray Griffin, ancien professeur de théologie et de logique, auteur de The New Pearl Harbor (2004) et The 9/11 Commission report : omissions and distorsions (2004).

    Elle est animée par Morgan Reynold, professeur émérite d’économie à l’Université A&M du Texas, ancien conseiller du président Georges W. Bush.

    Elle est soutenue par Andreas Von Bülow, ancien ministre allemand de la Recherche et des Techiques, auteur de Die CIA und der 11. September. Internationaler Terror und die Rolle der Geheimdienste et membre d’Axis for Peace.

    En 2005, le milliardaire Jimmy Walter avait offert 1 million de dollars à qui prouverait que les Tours jumelles auraient pu s’écrouler sans recours à des explosifs. Même les experts officiels avaient renoncé à concourir

    Savez vous quoi ?

    Le prix n’a jamais été réclamé !

    Cela dit, tentez votre chance et faites valoir vos arguments … voici le lien :

    http://www.911truth.org/

  16. Xorus permalink
    14 septembre 2011 03:22

    avouedusaintsepulcre
    wendrock

    Il est facile de comprendre pourquoi Michel s’accroche vigoureusement à la thèses officielle, et la discussion avec lui sur un autre fil le montre très bien :

    https://lebloglaquestion.wordpress.com/2011/09/02/leglise-et-la-condamnation-du-talmud/#comment-21456

    En fait regardant l’islam comme le danger principal menaçant notre civilisation, pointant du doigt les effets sans mettre l’importance sur les causes qui permirent l’invasion de millions de musulmans sur le sol européen, il lui faut absolument avaliser le scénario du 11 septembre car il est le symbole de ce qui justifia l’entrée en guerre des USA en contre Saddam Hussein (au prétexte d’illusoires « armes de destruction massives » tout aussi illusoires que les mensonges sur l’attentat du WTC et du Pentagone), et fabriqua un nouveau grand Satan après la chute du communisme, passant de la couleur rouge au vert pour effrayer les esprits.

    Si le scénario s’effondre, c’est toute la politique américaine qui s’écroule comme un château de cartes (on devrait dire aujourd’hui comme les Twins Towers !), et sa théorie du « chocs des civilisations » s’écroule immédiatement. D’où la défense fébrile de la thèse qui pourtant ne tient pas debout.

    Hélas pour Michel, qui semble être pourtant pour un redressement de la chrétienté en ne voyant pas que celle-ci est bien plus menacée par les dirigeants US et leur modèle de civilisation talmudique métissée et mondialisée que par l’islam, de moins en moins de monde adhère aux élucubrations bushistes et obamaniennes.

    En effet selon un récent sondage 58 % des Français ne croient pas à la thèse officielle.

    11-Septembre : non ! 58% des Français ne croient pas à la théorie du complot
    http://stefouxxx.wordpress.com/2011/09/09/10-ans-apres-le-11-septembre-un-sondage-montre-que-58-des-francais-doutent-de-la-version-officielle/

    Il serait temps que Michel se réveille et comprenne que sa ligne stratégique est dangereuse, avant que tout son discours soit défintivement ruiné par les mensonges du Nouvel Ordre Mondial !

    @ Xavier

    Je comprends votre réponse à l’avouedusaintsepulcre, mais il n’est pas forcément utile de rentrer dans les schémas mentaux idéologiques des mondialistes…même pour les prendre à leur propre piège. Je crois donc comme lui que ce n’est pas de très bon goût même pour dénoncer le NOM.

    Ceci dit vous avez peut-être raison sur un point, pour le grand public c’est le type de mise en scène qui peut s’avérer efficace…hélas !

  17. Racinel T permalink
    14 septembre 2011 03:24

    Je lis régulièrement votre blog depuis quelques mois.
    Certains articles sont très intéressants, surtout quand ils traitent de votre « fond de commerce » : la religion.
    Vous vous aventurez une nouvelle fois dans un domaine où vous ne maitrisez certainement pas les tenants. Pour les aboutissants, c’est moins sûr.
    C’est donc la dernière fois que vous m’apercevez ici.

    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article786

    et pour un détail des réalités scientifiques qui contredisent le tissu d’idioties présentées ici :
    http://www.bastison.net/

    Bonne lecture à toutes celles et tous ceux qui pensent que foi et science sont compatibles.

    • 14 septembre 2011 11:18

      Racinel T

      La dénonciation des mensonges du Nouvel Ordre Mondial (N.O.M.), qui travaille depuis des décennies à détruire la civilisation européenne, ne serait pas un devoir pour La Question ? Vous avez une étrange conception de ce que signifie la défense de la chrétienté.

      Si nous axons prioritairement notre travail doctrinal en effet sur l’aspect religieux, qui n’est pas « notre fond de commerce » (sic), mais le fondement même qui pourra faire que demain la civilisation se redresse et revienne à la Tradition séculaire, seule dispensatrice du bien et de l’Ordre, il ne nous semble pas inutile parfois, à la faveur de l’actualité – et la célébration indécente du dixième anniversaire des tragiques événements du 11 septembre 2001 en est une occasion – d’éclairer nos lecteurs sur les aspects les plus criants du visage de la Bête démoniaque qui travaille à réduire à néant la civilisation chrétienne et détruire l’Eglise.

      C’est dans cet esprit que nous dénonçons les principaux travers du N.O.M., comme le fit sur « Questions sur le Monde », notre ami Patrick Ferner qui vient de disparaître – et dont l’article que nous publions emprunte beaucoup de passages – car il importe vitalement de se prémunir des pièges idéologiques qui nous sont tendus par la modernité.

      Et parmi ces nombreux pièges, celui du « choc des civilisations », forgé par les talmudistes de New-York, ennemis de l’Eglise et de Rome et du modèle de civilisation qui fut celui de l’Europe pendant des siècles, dont les thèmes sont répandus par les extrêmistes juifs et par leurs supplétifs évangélistes et les fanatiques laïcards en France, en est un parmi les plus redoutables.

      C’est donc un devoir identiquement « religieux », comme le firent les Papes depuis la Révolution, que de mettre en lumière les formes de la corruption idéologique dans les esprits, et de montrer clairement les dangers de certaines thèses anti-catholiques.

      Et à ce devoir sacré de lutte contre la désorientation spirituelle moderne, nous nous y tiendrons avec l’aide de Notre Seigneur et pour la plus Grande Gloire de Dieu !

      Pax Vobis +

  18. Michel permalink
    14 septembre 2011 04:21

    Les théories conspirationnistes autour du 11 septembre
    Le « 9/11 Truth Movement » en perspective
    par Phil Mole – Traduction de Yann Kindo – Version intégrale.
    Version abrégée dans SPS n° 279, novembre 2007
    Article initialement paru dans la revue Skeptic (États-Unis, Vol.12, Numéro 4, 2006)

    Les thèses conspirationnistes autour du 11 septembre postulent que les attentats ne seraient pas ce que l’on croit communément – une opération terroriste liée à Al-Quaeda – mais une gigantesque manipulation opérée par un secteur du complexe militaro-industriel états-unien cherchant à faire avancer ses intérêts propres. Ces thèses sont pratiquement nées en France, avec la publication en 2002 du livre très médiatisé de Thierry Meyssan, qui expliquait qu’aucun avion ne s’était écrasé sur le Pentagone. Ces thèses ont été rapidement réfutées et décrédibilisées par une contre enquête de deux journalistes de Libération, qui montraient que le « travail » de Meyssan, libre interprétation de documents trouvés sur le Net, ne répondait même pas aux critères minimaux de la démarche journalistique, tels que l’enquête de terrain visant à confronter les différents témoignages.

    Suite :
    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article786

  19. wendrock permalink
    14 septembre 2011 10:49

    Michel

    L’article de Phil Mole intitulé “Les théories conspirationnistes autour du 11 septembre”, que vous citez pour sauver la thèses officielle qui a sérieusement du plomb dans les ailes, est truffé d’erreurs.

    Voici les éléments critiques montrant les lacunes criantes de l’analyse de Phil Mole à laquelle vous vous accrochez :

    L’effondrement “propre”, complet et vertical de la tour nord du World Trade Center est incontestablement un élément étonnant et mystérieux. Au début de l’effondrement, le bloc supérieur de la tour sud penche sur le côté ; pas celui de la tour nord. À propos de la tour nord, nous pouvons dire que : “le désordre a engendré l’ordre” ! Comment Phil Mole résout-il cette énigme ?

    Autre point, la tour sud a effectivement été frappée plus bas que la tour nord, mais c’est un endroit plus solide. Plus on descend, plus la tour est solide : c’est normal car les étages du bas doivent porter tous ceux du dessus. Ainsi, les 47 poteaux centraux ont une épaisseur de 12 cm dans les fondations et leur épaisseur décroît jusqu’à n’être plus que d’1 cm au sommet.

    Par conséquent, aucune des deux explications avancées par l’auteur n’est valide.

    De plus, la tour sud pose un problème particulier que l’auteur n’évoque pas. En simplifiant, disons que le carburant de l’aile droite du vol 175 a brûlé à l’extérieur de la tour, dans l’immense flamme de 100 mètres de long que tout le monde a vue. Par conséquent, le feu était moindre dans la tour sud – ce que les images confirment. Mais étonnamment, cette tour a résisté moins longtemps, 60 minutes contre 100 minutes pour la tour nord.

    En 2007, le NIST a abandonné la piste du feu et réorienté son enquête vers les dégâts mécaniques. Autrement dit, six ans après les faits, le NIST ne sait toujours pas sur quel pied danser.

    L’auteur n’a pas un mot ni pour le rapport “arlésienne” du NIST, ni pour le rapport de la FEMA dont la conclusion mérite pourtant le détour : la FEMA dit que sa meilleure hypothèse, le feu, n’a qu’une « infime probabilité » d’être vraie. Cette fois, c’est clair : les scientifiques s’avouent complètement perdus. Pourquoi, dès lors, refusent-ils d’envisager l’hypothèse d’une démolition aux explosifs, à laquelle la chute de la tour 7 ressemble tant ? Hypothèse risquée sur le plan politique mais si évidente et appuyée par de nombreux éléments de preuve.

    Depuis six ans, le NIST tente d’expliquer comment de légers dégâts sur la façade et des incendies épars ont pu provoquer l’effondrement complet d’une tour, et ce d’une façon bien particulière : par la rupture simultanée des 81 colonnes de soutien. L’effondrement, parfaitement propre et vertical, n’a pas cassé un seul carreau sur les bâtiments de droite et gauche. À titre de comparaison, la tour Deutsche Bank, qui a subi des dommages similaires à ceux de la tour 7, est toujours debout. La tour 3 et le bâtiment 6, lourdement endommagés, partiellement effondrés et entièrement ravagé par un incendie pour le bâtiment 6, sont restés debout aussi.

    Alors, fragile la tour 7 ? Très fragile ?

    Je ne saurais trop vous recommander un livre majeur, “Omissions et manipulations de la Commission d’enquête”, une lecture critique du rapport de la Commission qui souligne les failles de ce rapport et la mauvaise foi de la Commission. Ce livre complet aborde et approfondit tous les sujets de l’article, et d’autres comme les questions entourant les services de renseignement étasuniens et étrangers (FBI, ISI, etc.).

    Ref. de la réponse complète :
    http://www.iceberg911.net/lettre-afis.pdf

    Liens :

    “Quelle est la cause réelle de l’effondrement du World Trade Center ?” par Steven E. Jones

    http://yves.ducourneau.club.fr/119/jones.html

    – “Réexaminer le 11/09/2001 en appliquant la méthode scientifique” par Steven E. Jones

    http://yves.ducourneau.club.fr/119/jones2.html

    – “Omissions et manipulations de la Commission d’enquête” par David R. Griffin

    http://www.editionsdemilune.com/

  20. PEB permalink
    14 septembre 2011 11:44

    Le 11 septembre, en tant qu’attentat terroriste, est, par essence, une conspiration. L’enquête doit démontrer la nature et l’identité des conspirateurs.

    Il y a des faits troublants. La version officiel comme ses alternatives ont leurs zones d’ombre. Pour les tours WTC1 et WTC2, l’effondrement est de type vérinage. Le choc combiné a la chaleur du kérosène a fragilisé la structure. Les différentiels de température ont sans doute été suffisant pour affaiblir le métal et, la dilatation aidant, pour déséquilibrer la structure.

    En ce qui concerne le Pentagone, du fait d’une documentation encore plus lacunaire, je n’ai pas de religion particulière sur le sujet.

    Selon le droit américain, nous sommes, en tous cas, en deçà des bornes du doute raisonnable pour incriminer formellement les uns ou les autres.

    Je me serais attendu à ce que nos amis de la Question prennent un peu de hauteur (sans faire de mauvais jeux de mots).

    Il est clair que les mouvements et les régimes islamistes ont été armés par les Britanniques et les Américains, leurs fils naturels. Nous sommes dans un paradigme antinational. Les Alliés ont cherché à lutter en Afghanistan contre l’idée d’empire continental grand-russe (ou français en d’autres siècles). De la même manière, la Couronne joua les Saoudites contre les Hachémites. L’Islam intégriste est, comme l’anglo-américanisme, une idéologie guerrière cosmopolite totalitaire révolutionnaire. Qui n’est pas avec l’une d’elles est contre elle. Les deux rejettent l’idée même de traditions séculaires: « Du passé, faisons table rase! » (Il valait mieux, pour un amérindien, vivre au Canada ou sous la coupe espagnole que dans les 13 colonies… Et que dire des réductions jésuitiques!)

    Il n’est pas étonnant que les USA aient armés et alimentés doctrinalement et matériellement les organisations présumés responsables des attentats. Voilà sans doute le grand cas de conscience de l’Amérique.

    • calixte permalink
      14 septembre 2011 21:26

      PEB

      Hormis les questions de foi le doute s’impose en Histoire. Et il se trouve que le 11 septembre est un sujet de choix montrant l’incroyable duplicité des milieux américains dans cette affaire.

      Prendre « de la hauteur » dites-vous, alors que des milliers d’innocents ont été sacrifiés honteusement sur l’autel des intérêts du Nouvel Ordre Mondial ? En tant que chrétiens cela n’est pas possible. Nous sommes objectivement face à une entreprise criminelle absolument abjecte dont les effets terrifiants seront peut-être encore plus désastreux dans les années à venir.

      De nombreux éléments autour du 11 septembre restent inexpliqués, comme vous le dites « Il y a des faits troublants », mais vraiment très troublants : par exemple les opérations boursières qui ont conduit des initiés non identifiés à gagner énormément d’argent en spéculant à la baisse sur les actions de compagnies aériennes concernées par l’attentat quelques jours avant celui-ci. Comment l’expliquez-vous ?

      Pourquoi la CIA qui surveille en permanence les marchés financiers n’a-t-elle pas détecté le plus grand délit d’initiés de l’histoire qui a précédé le 11 septembre ?

      Ce sont des points plus que curieux dont il est bien difficile de pouvoir contester la réalité.

      Points incontestables déjà très dérangeants pour la thèse officielle, auxquels il faut rajouter :

      – Les projets identifiés de la mafia Bush pour envahir l’Irak avant même son arrivée à la Maison-Blanche.

      – La recherche d’un prétexte fallacieux pour justifier cette invasion (les prétendues « armes de destruction massive » de Saddam Hussein).

      – Les liens entre Ben Laden et la CIA pendant l’occupation russe de l’Afghanistan.

      – Les liens financiers entre les familles Bush et Ben Laden (notamment au sein du groupe Carlyle).

      – La visite d’un agent de la CIA à Ben Laden hospitalisé à Dubai deux mois avant les attentats.

      – La surveillance des réseaux islamistes délibérément mis en veilleuse pendant les mois précédent les attentats, et le refus de prendre en compte les avertissements des services de renseignements (Français et Anglais en particulier).

      – Les avions de chasse empêchés d’intervenir pour intercepter les boeings détournés.

      – Les lois liberticides prêtes à être adoptées seulement 6 jours après les attentats !

      – L’absence d’enquête du FBI sur les attentats ( la police et le FBI ont été écartés de l’enquête qui a été confiée à l’armée et classée secret défense).

      – L’enterrement de l’enquête pour retrouver ceux qui étaient manifestement au courant que les attentats allaient avoir lieu et qui avaient spéculé en bourse sur la chute des actions des compagnies aériennes et des assurances.

      – L’absence totale d’enquête sur l’effondrement inexplicable de l’immeuble 7 du complexe des Twins Towers.

      – L’effondrement des deux Twins Towers elles-mêmes et de l’immeuble 7 présente, de l’avis de tous les spécialistes du sujet qui travaillent dans le domaine des destruction par dynamitage, toutes les caractéristiques d’une démolition contrôlée par explosifs.

      Nous voulons bien être taxés de « naifs » mon cher PEB, mais incontestablement tous ces éléments troublants et concordants vont dans le sens d’une remise en question de la thèse officielle et soulèvent la possibilité d’une immense et inquiétante manipulation.

      C’est ce que nous nous bornons à affirmer ; pas plus mais pas moins :  » Encore une fois, nous n’avons pas de preuves mais une intime conviction fondée sur un faisceau de faits qui prend sa signification dès lors que l’on avance la thèse du complot interne… »

    • PEB permalink
      14 septembre 2011 23:06

      Calixte,

      Je n’ai jamais dit que la thèse officielle était sans ombre.

      Vous venez d’ailleurs d’abonder dans mons sens à savoir les liens consanguins qui relient l’élite américaniste avec les terroristes islamistes.

      D’un point de vue strictement technique, je me range derrière l’avis de spécialistes autorisés du NIST comme quoi le choc et l’incendie sont à l’origine de la ruine des édifices selon toutes probabilités. Cet institut n’est pas une bande de rigolos car ils sont responsables, entre autres, des poids et mesures.

      Ceci dit, cela n’enlève rien à la question de l’identité des terroristes, ni de ceux qui les ont armés. Quant à l’hypothèse du complot interne, elle relève plus de la conspiration au second degré (on arme les assassins) ou du troisième (on ferme les yeux sur les préparatifs). Une autre hypothèse est que l’Amérique est une vraie pétaudiaire de services et de contre-services qui n’arrivent pas à tirer proprement la sonnette d’alarme. Pas joli, joli pour le Gouvernement.

      L’idée maîtresse de mon propos est que, tant qu’à étudier 9/11 sur le plan religieux, Il me semble que l’américanisme tout comme l’islamisme sont des forces plus similaires qu’on ne le pense. Ben Laden et ses comparses nourrissaient une vraie haine-fascination pour les USA. Au sens maistrien, il me semble que l’esprit révolutionnaire est au coeur de ses idéologies.

    • gerdil permalink
      15 septembre 2011 23:54

      A propos des lois liberticides auxquelles fait allusion calixte (qu’il était en effet intéressant de signaler), une information passée complètement inaperçue, à savoir la décision, depuis Deauville où il se trouvait à l’occasion du G8, de Barack Obama de signer l’extension pour quatre ans des lois liberticides américaines appelées PATRIOT ACT.

      Ces lois qui avaient vu le jour au lendemain du 11-Septembre, lors d’un vote au Sénat marqué par l’envoi de lettres empoisonnées à l’anthrax à deux sénateurs qui s’y opposaient, représentent des atteintes graves à la vie privée et aux libertés individuelles aux USA, au prétexte de combattre le terrorisme et al-Qaïda.

      Obama maintient donc le cap, et reste clairement dans la droite ligne de George W. Bush.

      INFO :

      Le Sénat américain s’est prononcé favorablement jeudi lors d’un vote procédural pour reconduire jusqu’en 2015 le Patriot Act, une loi antiterroriste mise en place sous George W. Bush après le 11-Septembre, qui arrive à expiration jeudi à minuit.

      Le Sénat s’est prononcé par 79 voix contre 18 en faveur de la clôture des débats sur le sujet. Les élus doivent maintenant approuver par un autre vote l’adoption de la mesure avant de pouvoir l’envoyer à la Chambre des représentants qui doit voter aussi .

      A l’issue du vote, 2 sénateurs démocrates, Ron Wyder (Oregon) et Mark Udall (Colorado), ont accusé l’administration Obama d’abuser des dispositions du Patriot Act. « Lorsque les Américains apprendront comment leur gouvernement interprète secrètement [cette loi], ils en seront stupéfaits et en colère », a déclaré le premier. Tous deux sont membres de la commission des renseignements du Sénat.

      http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/05/27/les-parlementaires-americains-reconduisent-le-patriot-act-pour-quatre-ans_1528046_3222.html

    • Jean Charles V. permalink
      16 septembre 2011 15:28

      Bonjour

      Je vous lis avec intérêt. Je suis spécialisé dans les transactions financières. Je peux vous assurer que ce que relève calixte (le seul à pointer du doigt ce point) est très juste.

      Nul ne peut contester l’existence de mouvements boursiers singuliers dans les jours précédant les attaques terroristes. Ni le FBI, ni la Security and Exchange Commission, l’autorité de régulation des marchés financiers américaine, ni le rapport de la commission d’enquête (p. 171-172) sur les attentats.

      Le 7 septembre, à la CBOE (bourse d’options) de Chicago, 4 744 options de vente d’actions de United Airlines furent achetées, soit quatre fois plus que la moyenne. La veille de l’attaque, 4 516 options de vente d’American Airlines furent de nouveau achetées, soit 17 fois plus que la moyenne !

      Même constat pour la banque d’affaires Morgan Stanley, qui occupait 22 étages du World Trade Center : le 8 septembre, 2 157 options de vente sont achetées, contre une moyenne de 27 contrats par jour avant le 6 septembre (chiffres disponibles dans la base de données payante Optionmetrics).

      http://www.optionmetrics.com/

      Sur les volumes de ces mouvements, Marc Chesney, professeur de finance à l’université de Zürich. déclarait : « De tels mouvements peuvent survenir mais sont extrêmement rares. Leur probabilité d’occurrence est d’environ de deux à quatre fois en dix ans ».
      Ernst Welteke, le président de la Deutsche Bank jusqu’en 2004, déclarait le 23 septembre 2001 au Telegraph avoir « la certitude que des gens connectés aux terroristes ont effectivement essayé de profiter de la tragédie ».

      La commission d’enquête officielle, à qui elle a remis ses conclusions, a évidemment rejeté les allégations de délit d’initiés. Son rapport final va même plus loin, et assure que les investisseurs concernés sont « au-delà de tout soupçon ».

      Le problème c’est que leur identité n’est connue que de la police et des services secrets américains….le rapport de la commission d’enquête (note 130 du chapitre 5, p.499) affirme bien qu’un seul investisseur institutionnel serait à l’origine de 95% des mouvements d’United Airlines.

      http://www.gpoaccess.gov/911/pdf/fullreport.pdf

      Ces achats d’option font partie d’une stratégie globale de pari sur l’effondrement des cours de compagnies aériennes, puisque l’investisseur a également acheté des options de vente chez American Airlines le 10 septembre. Et selon la commission, cet investisseur institutionnel (dont l’identité n’a pas été révélée) qui est à l’origine de 95% des mouvements d’United Airlines…n’aurait aucun lien avec Al Qaïda !

  21. Michel permalink
    14 septembre 2011 13:40

    Wendrock

    Si vous voulez que votre site garde une crédibilité – il faut cesser de prendre des rumeurs pour la réalité.

    Bien sur le 11 sept est un complot qui a réussi. C`est un complot islamiste – Ben Laden et les Talibans ont tout deux dit que ils avaient fait et soutenue cette opération.

    Les Talibans ont soutenues Al- Qaida montrant leur soutien idéologique a la cause de Al Qaida. En 1993 les islamistes avaient essayé une premiere fois de faire tomber les tours.

    Dand toute affaire il y aura toujours des gens pour dire…Elvis est vivant nous l`avons vu sur une ile dans l`Océan Indien…

    Il y a des choses opaques dans cet attentats – que faisait les hommes du Mossad a New-York et que savaient-ils. Pourquoi Israel n`a pas avertis les américains.

    Est-il possible que Ben Laden est été manipulé ont faisait lui-meme parti d`un réseaux plus haut comme la haute-maconnerie ou quelques chose comme ca. Mais de cela il n`y a aucune preuve non plus ce ne sont que des possibilités ou des suppositions.

    J`ai montré des preuves que un airbus a frappé le pentagone – des morceaux de l`avion sur place apres impact alors voila pour le pentagone et les fausses théories de missiles et autre stupidités.

    Il y a plus de chance que l`édifice se soit écroulé sous sont propre poid a cause des énormes dommages structurels de l`impact de l`avion et du feu qui affaibli le métal. Meme Ben Laden l`a dit que il ne pensait pas que les tours tomberaient mais il en était content. L`Édifice 7 brulait intensément depuis une dizaine d`heure et avait des dommages énormes sur la face qui n`est pas montré par la théorie de conspiration.

    Jusqu`a nouvel ordre c`est un complot islamiste et c`est au gens qui disent le contraire de montrer que c`est la franc-maconnerie ou Israel qui a fait cela mais avec des informations crédibles ou encore par des faits sérieux.

    • wendrock permalink
      14 septembre 2011 22:11

      Michel

      Désolé d’avoir à vous le dire mais vous ne raisonnez pas, vous posez comme vrai ce qui reste à démontrer, à savoir que la thèse officielle dit la vérité.

      Nous nous observons les failles de cette thèse, et voyons son impossibilité.

      Par exemple personne ne dit que l’acier devait fondre (= atteindre 1535°C) pour entraîner la chute des tours. Une température de 600°C est suffisante car l’acier perd de sa résistance en chauffant : jusque là, tout le monde est d’accord.

      Ce que le Mouvement pour la vérité conteste, c’est que les incendies aient pu amener l’acier à 600°C. D’après le NIST, l’incendie du kérosène a duré 10 minutes grand maximum. Ensuite, c’est un simple feu de ville qui sévit et qui, d’ailleurs, s’étouffe et s’affaiblit dans la tour sud. Dans cette tour, les pompiers parvenus au 78e étage parlent de deux foyers et ne voient aucun problème pour les éteindre. Est-ce qu’un feu de ville peut amener l’acier à 600°C ? Réponse : le NIST, dans l’immense majorité des cas, n’a pas observé de trace d’une température supérieure à 250°C sur les poutres, soit beaucoup moins que les 600°C requis.

      La démolition contrôlée “par implosion”, c’est-à-dire verticale, est la plus difficile à réaliser qui soit. Les professionnels préfèrent, quand ils en ont la possibilité, faire tomber le bâtiment sur le côté. La particularité de l’implosion réside dans le fait que la tour “rentre” dans ses fondations sans abîmer le voisinage. La clé de cette opération délicate est de saper les poteaux centraux un pouillème de seconde avant les autres, de façon à aspirer vers l’intérieur. Or, c’est ce qui a été observé sur la tour 7 et la tour nord.

      On observe les poteaux centraux partir en premier grâce respectivement au point d’inflexion sur la tour 7 et à l’antenne sur la tour nord. Si la tour 7 n’a pas été démolie par une démolition contrôlée par implosion, nous devons envisager que demain, tout un chacun sera capable d’un tel exploit au moyen de bidons d’essence disposés au hasard dans le bâtiment où se trouve son appartement ! Cela n’a aucun sens.

      À propos de l’échec de l’armée de l’air à intercepter les avions détournés, l’auteur évoque la difficulté de localiser un avion au transpondeur coupé et à la « trajectoire erratique ». Et en effet, la Commission2 fait appel trois fois à cet argument. La première et la deuxième, en passant outre des témoignages contraires. La troisième, lorsqu’elle évoque un écho radar “fantôme” (sic), celui du vol 11, argument apparu en 2004 alors que l’écoute des bandes en 2003 n’avait rien révélé de tel. À en croire la Commission (et Mole), nous devons donc comprendre qu’une attaque aérienne russe surprendrait les militaires dans leur sommeil, les russes n’ayant certainement pas la politesse d’allumer leurs transpondeurs. Ou alors que ce jour-là, tant les contrôleurs aériens que les militaires ne savaient plus se servir de leurs radars perfectionnés.

      On le voit, tous les arguments présentés par l’administration américaine ne tiennent pas la route une minute.

      Accrochez vous si ça vous chante à cette fable grotesque, mais un conseil cependant, pour défendre l’Occident chrétien armez vous de la vérité, et n’allez pas chercher dans les grossières manipulations des mafieux américains des arguments pour partir à la reconquête de la chrétienté ; vous y perdrez votre âme et ensuite, quasiment par avance, le juste combat qui nous attend !

  22. Michel permalink
    14 septembre 2011 18:29

    Encore un site crédible avec des photos des dommages au voitures et lampadaire et des pieces d`avions.

    Il y a plein de témoignages militaires et civils de ceux qui ont vu l`avion et l`impact et une des raisons fondamentale du peu de débris est que le Pentagone est une édifice spécial avec des murs et des fenetres renforcées en cas d`attaque ou d`attentat ce qui fait que l`avion a frapper une structure ultra-solide et s`est littéralement désintégré.

    Lisez cette page en anglais avec pleins de photos et témoignages qui contredisent vos analyses…

    http://whatreallyhappened.com/WRHARTICLES/911_pentagon_eyewitnesses.html

    • wendrock permalink
      14 septembre 2011 22:32

      Tous les témoins ne sont pas si affirmatifs, et ce ne sont pas vos quelques débris du prétendu « avion » qui se serait écrasé sur le Pentagone qui sont en mesure de venir apporter une preuve solide.

      Steve Patterson (43 ans) par exemple, raconte qu’alors qu’il regardait les nouvelles à la télévision de l’attentat sur le WTC (où l’avion ne fait pas de doute puisqu’il a été filmé le doute portant sur d’autres éléments) il a soudain vu un avion argenté (comme le vol 77) passer devant la fenêtre de son appartement du 14ème à Pentagon City, à 150 yards environ de distance, approcher depuis l’ouest à 20 pieds environ du sol. L’avion, qui selon lui faisait le même couinement aigü qu’un chasseur à réaction, survolait le cimetière d’Arlington si bas que Patterson pensa qu’il allait atterrir sur la I-395. Il dit qu’il volait si vite qu’il ne pu lire aucune inscription sur le côté. L’avion, qui lui sembla pouvoir contenir entre 8 et 12 personnes, se dirigeait droit vers le Pentagone mais comme s’il allait atterrir sur une piste imaginaire. (Washington Post, 11 septembre 2001).

      D’autres, comme Lon Rains, furent sur le coup convaincus qu’il ne pouvait s’agir d’un avion ; ce qu’il a entendu (mais pas vu avant l’explosion) allait trop vite : A ce moment j’ai entendu un son de whoosh rapide et très fort qui a commencé derrière moi et s’est arrêté soudainement devant moi et à ma gauche. En une fraction de seconde j’ai entendu l’impact et une explosion. La chose suivante que j’ai vue a été la boule de feu. J’étais convaincu que c’était un missile. C’est arrivé si vite ça n’avait pas du tout le son d’un avion. (Rains, Lon: « Eyewitness: The Pentagon », Space News).

      Tout ceci est étrange non ?

      Il est par ailleurs frappant qu’il n’y ait ni vidéos, ni aucune preuve photographique dans le domaine public montrant un avion approcher ou de s’écraser sur le Pentagone.

      En mai 2006, la vidéo qui a été publiée offre des images à partir de deux caméras de sécurité du Pentagone au nord du site du crash.

      Avec la diffusion de cette vidéo, le Pentagone déclare avoir fourni toutes les images qu’il avait de l’attaque… C’est se moquer du monde !

      Ainsi, le centre de commandement général de la plus puissante armée du monde, ne possèderait seulement que deux caméras de sécurité ayant capturé l’attaque, alors qu’il y a des centaines de caméras de sécurité autour de l’immense bâtiment représentant le cœur de l’organisation militaire des Etats-Unis ?

      Un peu de sérieux voyons !

  23. gerdil permalink
    14 septembre 2011 21:56

    Un film instructif qui montre l’absurdité de la thèse officielle :

  24. Michel permalink
    15 septembre 2011 03:41

    – prétendre que un avion de ligne dont les réservoirs sont a peu pres plein – comme une simple petit feu…..ordinaire …cet avion était une bombe a cause de 43,000 litres de kérosene.

    Si le feu n`était pas intense comment se fait-il que des personne prisonnieres des tours appelaient leur proche et certaine ont dit que les planchers commencait a arrondir par la chaleur…

    • Walter permalink
      17 septembre 2011 17:17

      La dynamique de l’écroulement des Tours jumelles et de la tour 7 (qui n’a même pas été touchée par les avions) -soutiennent différents experts- rappelle une démolition contrôlée, provoquée par des explosifs situés à l’intérieur.

      Pour avoir soutenu ceci, le professeur Steven Jones, enseignant de physique, a été expulsé de l’Université Brigham Young (Utah).

      Il ne s’est cependant pas désisté. Avec une équipe dont font partie aussi des scientifiques d’autres pays, il a publié en 2009, sur la revue The Open Chemical Physics Journal (qui soumet à une révision scientifique tous ses articles à publier), une étude fondée sur l’analyse d’échantillons de poudre prélevés à Ground Zero.

      Ceux-ci révèlent la présence de thermite, une substance non explosive qui produit une réaction chimique à une température de 2.500 degrés Celsius, en capacité de fondre l’acier, en le coupant comme un couteau chauffé coupe le beurre. On voit sur une photo une colonne d’acier tranchée net, en diagonale, avec des coulures semblables à celles d’une bougie. Et, comme la thermite n’a pas besoin d’air pour brûler, la réaction continua pendant plusieurs jours à développer de la chaleur sous les décombres, alors que les pompiers les refroidissaient par des jets d’eau continus. C’est sur ces preuves et d’autres, toutes scientifiques, que se fonde l’étude du professeur Steven Jones qui a mis au défi les scientifiques soutenant la version officielle de réfuter la sienne. Ces derniers ont cependant refusé de la lire, en disant qu’ils n’avaient pas le temps de le faire. Mais la version officielle est en train de s’écrouler de la façon dont se sont écroulées les tours : comme un château de cartes.

      http://resistance71.wordpress.com/2011/09/09/11-septembre-la-version-officielle-seffondre-comme-les-3-tours-du-wtc/

    • Lagomer permalink
      17 septembre 2011 17:24

      Barry Jennings était le directeur adjoint du département de Gestion d’urgence de l’Office du logement de la ville de New York. Le matin du 11 septembre 2001, il s’est retrouvé piégé dans le WTC7, le troisième gratte-ciel à s’être effondré ce jour-la, en compagnie de Michael Hess, membre du Conseil Municipal de New York.

      Dans des témoignages télévisés qu’ils ont donnés juste après leur évacuation du Bâtiment 7, ils racontent qu’ils ont failli être tués par une puissante explosion alors qu’ils se trouvaient au 6e étage du WTC7, et ce avant que le Tours Jumelles ne s’effondrent.

      Dans une seconde interview donnée en 2007 à Dylan Avery (réalisateur de Loose Change), Barry Jennings réitère ses propos. Il parle même d’explosions répétées à l’intérieur du bâtiment. Quant à Michael Hess, il est revenu sur son témoignage quelque temps plus tard, lors d’une interview par la BCC pour le documentaire « The Conspiracy Files: 9/11 – The Truth Behind the Third Tower » [NdT : « Les dossiers de la conspiration : 11/9 – La vérité sur la troisième tour »].

      Barry Jennings est décédé le 19 août 2008 à seulement 53 ans dans des circonstances non encore élucidées, tout juste deux jours avant la publication par le NIST du rapport officiel sur la chute du WTC7, un rapport qui occulte les témoignages de Jennings sur les explosions au WTC7.

      Un détective privé recruté par Dylan Avery avait pour mission de découvrir la cause et les circonstances de la mort de Jennings. Il refusa subitement de poursuivre l’enquête sans donner de raison.

      VIDEO :

  25. Michel permalink
    15 septembre 2011 03:46

    Une personne qui ne veut pas voir ne verra jamais. Il y a sur les sites que j`ai donné des preuves que un avion a effectvement frappé. On y voit uune partie de pneu de Aibus, on voit un des trains d`atterissages, on voit une turbine arriere du moteur pres du mur, on voit partout de petit fragments d`aluminium, on voit de plus gros morceaux d`aluminium dont certain avec les rivets d`aviations et les couleurs de la cie. Oui tout est brulé et carbonisé et il ne reste pas grand d`un impact a 600 km heure dans un mur de béton renforcé mais c`est quand meme visible. Il y a des lampadaires fauchés, des dommages sur un taxi et plein de témoins qui ont vu l`avion piquer…

    • wendrock permalink
      15 septembre 2011 11:41

      Michel

      Que le Pentagone fournisse les vidéos qui ont été saisies, confisquées, interdites et l’affaire sera vite réglée.

      Qu’il nous montre ce que ses 80 ! caméras de vidéo surveillance permanente autour du site ont enregistré réellement. Alors on pourra affirmer, comme vous le faites un peu rapidement, d’où proviennent ces débris éparpillés d’aile, de pneus, etc., découverts miraculeusement a posteriori après l’attaque.

      Je le répète, et vous glisser sur ce fait avec rapidité, comment avaliser qu’en mai 2006, cinq ans après les faits, la seule vidéo qui ait été publiée par les autorités américaines, n’offre que des images très peu lisibles tirées de de deux malheureuses caméras de sécurité du Pentagone, très éloignées, au nord du site exactement, du crash, le Pentagone déclarant sans frémir, avoir fourni avec cela toutes les images qu’il avait de l’attaque…

      Tout ça ne tient pas debout une seconde !

      Encore une fois, vous croyez vraiment que le centre de commandement général de la plus puissante armée du monde, ne posséderait seulement que deux caméras de sécurité ayant capturé l’attaque, alors qu’il y a des centaines de caméras de sécurité autour de l’immense bâtiment représentant le cœur de l’organisation militaire des Etats-Unis ?

      Toute cette affaire relève de la plus grossière plaisanterie de nature tragique, car hélas n’oublions pas les victimes innocentes (occidentales mais aussi iraqiennes), qui payèrent de leurs vies l’ignoble scénario surgit de l’esprit démoniaque de ceux qui ont mis en place cette horreur.

  26. Lancre permalink
    15 septembre 2011 04:44

    Maintenant, vous allez découvrir la vérité définitive sur le 9 / 11 et savoir pourquoi même les films les plus populaires sur le sujet ont omis de traiter de façon exhaustive les éléments de preuve présentés dans cette vidéo.

    S’appuyant sur les indications du FBI, CIA, NSA, les militaires américains des secteurs du renseignement, les organisations étrangères de renseignement, les agences locales de police et des enquêteurs indépendants, Missing Links va là où aucun autre 9 / 11 vidéo a osé.

    La diffusion de ce documentaire a longtemps été entravée par Reopen911, organisation infiltrée par des sionistes dont l’objectif est de récupérer et canaliser les enquètes alternatives sur le 11 septembre pour en effacer tous les liens pointant vers israel.

    Le documentaire « missing links » (chainons manquants) rétablit ces liens et expose au grand jour les véritables intervenants et responsables du 11 septembre.

    Commencez à 4:30 !

    – VERSION COMPLETE (HQ, CORRIGEE, TELECHARGEABLE ET STREAMABLE) :
    http://www.archive.org/details/Missing_Links_Xvid_FR_Hardcoded_Subs_v1

  27. Xorus permalink
    15 septembre 2011 11:21

    Reprise d’un commentaire sur le sujet :

    Ont été mis sous enquête par le FBI pour espionnage pour le compte de l’entité sioniste :

    • Richard Perle (déjà été conseiller en chef de Henry M. Jackson (D-Wash.) alors que ce dernier était sénateur, défenseur d’Israel au Congrès, plus tard assistant secrétaire à la defense pour les politiques de sécurité internationales sous Reagan et directeur général du Defense Policy Board sous Bush II;
    • Stephen J. Bryen (déjà été assistant de Clifford Case (R-N.J.) lorsqu’il était Sen. Républicain du Senate Foreign Affairs Committee ; assistant secrétaire à la défense choisi par Perle pour gérer les politiques internationales d’échange économique et de sécurité sous Reagan ; et fondateur du puissant Jewish Institute for National Security qui a envahi le parti Républicain)
    • Paul Wolfowitz (secrétaire à la défense sous Bush II ; ancien président de la Banque mondiale)
    • Douglas Feith (National Security Council ; assistant secrétaire à la défense sous Reagan ; sous-secrétaire à la défense sous Bush II)
    • Jane Harman (Congrès de Cal., à la tête de l’influent Woodrow Wilson Center actif en ce qui concerne les affaires étrangères)
    Des espions à la solde d’Israël dans l’armée et le renseignement:
    • Jonathan Pollard
    • David Tenenbaum (Département de la Défense)
    • Ben-Ami Kadish (ingénieur mécanique pour l’armée US, qui a transmis à Israël des secrets de la défense américaine, incluant des secrets nucléaires.

    http://www.propagandes.info/product_info.php/missing-links-le-document-sur-le-11-septembre-pointant-sur-israel-p-30

  28. Michel permalink
    15 septembre 2011 12:23

    Le plus ridicule des theses conspirationistes est leur incapacité a expliqué comment un tel complot pourrait fonctionner. Des centaines ou des milliers de personnes seraient impliqués et tout le monde se tait… completement ridicule….

    Des pompiers sont dans le complot, et la sécurité du World Trade Center, et la police et des scientifiques et des militaires, et des politiciens.

    La nature meme d`un complot pour sa réussite implique le plus petit nombre possible de gens au courant pour la sécurité et la réussite.

    La réalité c`est que cette organisation islamiste radicale dont la feuiile de route a commencée vers 1989 a réussie parceque ils ont pensé – outside the box – comme disent les anglais. Leur shémas de pensé était situé dans l`impossible pour un occidental. Jamais auparavant un détournement d`avion n`avait fini en missile guidé. La défense aérienne des USA était tournée vers une menace extérieure comme une aviation ennemie comme au temps de la guerre froide et non pas vers une menace venant de l`intérieur du pays. Les USA était dans une posture relaxe sans ennemis réels, La menace d`une organisation privée comme al qaida n« était pas prise au sérieux tout comme l`islam n`est actuellement pas pris au sérieux par ceux qui nous gouverne parceque ils ne comprenne pas la nature de l`islam et sont pour la plupart des athés.

    Bien sur il y eu de l`activité étrange du Mossad ce jour la et auparavant – le mossad opere toujours a l`étranger pour suivre l`activité des islamistes ennemis d`Israel. Maintenant la grande question c`est de savoir est-ce que le Mossad le savait d`avance et a laissé faire… ce qui est un crime…

    Ou encore des gens du mossad ont-ils suivis les terroristes et les ont vu embarqué dans des avions – un israelien a été égorgé dans un avion – était-il un membre des unité de surveillances qui surveillait ce groupe.

    Ou encore est-il possible que le Mossad avait un controle indirect sur Al Qaida.

    Quel genre d`organisation serait assez brutale et capable de garder un controle et le secret absolu pour que un complot venant de l`intérieur du gouvernement US soit crédible. Le seul que je vois est la haute-maconnerie avec ses serments a mort et son secret garder par des serments exécutoires. Des réseaux judéo-maconniques. mais encore une fois comment auraient-ils controlé Al-Qaida. Il aurait fallu que Ben Laden et Zawahiri fasse parti de la Haute-Maconnerie eux aussi et que ils montent pendant plus d`une décennie une organisation islamistes radicales dont ils auraient trompé les troupes et je doute que cela soit le cas.

    • Lancre permalink
      15 septembre 2011 21:36

      Michel

      Vous commencez à vous approcher de la vérité.

      Francesco Cossiga, ancien président italien, élu Président du Sénat italien en juillet 1983, avant de devenir Président du pays en 1985 en remportant les élections dans un raz-de-marée électoral qui avait révélé l’existence de l’Opération Gladio a dit au plus grand journal d’Italie que les attentats étaient dirigés par la CIA et le Mossad.

      L’ancien président, a fait des révélations sur le 9-11, disant au journal le plus sérieux d’Italie que les attentats étaient dirigés par la CIA et le Mossad, et que c’est un fait notoire dans les services de renseignement mondiaux.

      Les révélations de Cossiga sont parues dans le Corriere della Sera.

      http://www.corriere.it/politica/07_novembre_30/osama_berlusconi_cossiga_27f4ccee-9f55-11dc-8807-0003ba99c53b.shtml

      «Da ambienti vicini a Palazzo Chigi, centro nevralgico di direzione dell’intelligence italiana, si fa notare che la non autenticità del video è testimoniata dal fatto che Osama Bin Laden in esso ‘confessa’ che Al Qaeda sarebbe stato l’autore dell’attentato dell’11 settembre alle due torri in New York, mentre tutti gli ambienti democratici d’America e d’Europa, con in prima linea quelli del centrosinistra italiano, sanno ormai bene che il disastroso attentato è stato pianificato e realizzato dalla Cia americana e dal Mossad con l’aiuto del mondo sionista per mettere sotto accusa i Paesi arabi e per indurre le potenze occidentali ad intervenire sia in Iraq sia in Afghanistan. »

      En voici une rapide traduction :

      « Ben Laden a soi-disant avoué être l’auteur des attentats du 11 septembre contre les deux tours de New York, alors que tous les services de renseignements des États-Unis et d’Europe … savent bien maintenant que ces attentats désastreux ont été planifiés et réalisés par la CIA étasunienne et le Mossad avec l’aide du monde sioniste, dans le but d’en faire porter le chapeau aux pays arabes afin d’inciter les puissances occidentales à prendre part en Irak … et en Afghanistan. Le cerveau de l’attaque devait être un esprit sophistiqué, avec suffisamment de moyens, non seulement pour recruter des kamikazes fanatiques, mais aussi des gens hautement spécialisés. J’ajoute une chose : Elle n’a pu être réalisée sans infiltration dans le personnel des radars et de la sécurité aérienne. »

      Venant d’un ancien chef d’État très respecté, les assertions de Cossiga, selon qui les attaques du 9-11 étaient un coup monté de l’intérieur, et était un fait notoire dans les services de renseignement mondiaux, ne sont jamais mentionnées par les médias, pourtant Cossiga est loin d’être un « illuminé » de la thèse conspirationniste !

      Les déclarations du président Francesco Cossiga du 30/11/2007 à la principale agence italienne (Ansa) et reprises par le Corriere della Sera, (700 000 lecteurs quotidiens), ne peuvent laisser personne indifférent.

  29. Michel permalink
    15 septembre 2011 20:30

    Il y a des choses a fouiller dans la question du 11 sept 2001 et des enquetes devrait etre poussées dans deux directions.

    1. Que savaient Israel et les réseaux juifs aux justes et est-il possible que Israel ait controlé indirectement Al Qaida ou laissez faire.

    2. Est-il possible que des réseaux judeo-maconiques (haute-maconnerie) ont organisé ceci avec les freres musulmans ou une confrérie secrete islamique dans une optique mondialiste de destruction des nations dont l`islam ne serait qu`un instrument. Il est certain que des juifs américains étaient en position de commandement a plusieurs niveau de meme que des membres américain des sociétés secretes Skull and Bones, Judeo-Maconnerie, membre du Council on Foreign Relations des Rockefellers maconnique et mondialiste. Il ne faut pas oublier l`étroite complicité entre la famille Bush Skulls and Bones et la famille royale saoudienne et les ben laden ceci aussi est plus qu`étrange.

  30. Lancre permalink
    15 septembre 2011 21:53

    Elément de réponse :

    • Xorus permalink
      15 septembre 2011 22:14

      Lire :

      Le Mossad et les événements du 11 septembre 2001
      http://be.altermedia.info/international/le-mossad-et-les-evenements-du-11-septembre-2001_5319.html

      Mieux encore le rapport des Renseignements britaniques :

      En février 2002, le Renseignement britannique signala que le Mossad israélien dirigeait les cellules de pirates de l’air arabes qui furent ensuite accusées par la Commission sur le 11/9 de l’exécution des attentats aériens du World Trade Center et du Pentagone. Nous avons reçu les détails de ce rapport du Renseignement britanniques, qui avait été étouffé par le régime de l’ancien premier ministre britannique Tony Blair.

      Dans les mois précédant le 11/9, une unité du Mossad composée de six Juifs natifs d’Égypte et du Yémen a infiltré les cellules d’Al-Qaïda de Hambourg (la cellule Atta-Mamoun Darkanzali), de Floride du Sud, et de Sharjah dans les Émirats arabes unis. Non seulement le Mossad a infiltré les cellules, mais il a commencé à les organiser et à leur donner les ordres spécifiques qui aboutirait finalement le 11/9 à leur présence à bord des quatre vols réguliers en provenance de Boston, Washington Dulles, et Newark dans le New Jersey.

      Formée de six Israéliens, l’équipe d’infiltration du Mossad comptait deux cellules de trois agents. Pour leur futur contrôle et manipulation de cellule Al-Qaïda, tous avaient reçu une formation spéciale dans une de leurs bases du désert du Néguev. Une cellule du Mossad s’est rendue à Amsterdam où elle s’est mise sous le contrôle opérationnel du poste du Mossad Europe, opérant à partir du complexe d’El Al à l’aéroport international de Schiphol. Se rendant ensuite à Hambourg, cette unité de trois hommes du Mossad a pris contact avec Mohammed Atta, qui a cru qu’elle était envoyée par Oussama Ben Laden. Elle était envoyée en réalité par le chef du Mossad, Ephraim Halevy.

      Suite :

      http://www.propagandes.info/product_info.php/11-septembre-2001-le-mossad-juif-isralien-dirigeait-les-pirates-de-lair-de-lopration-terroriste-p-565

  31. hannibalgenga permalink
    15 septembre 2011 22:00

    L’impliquation du Mossad, l’agence israélienne de renseignement, dans la mise en scène des attentats terroristes du 11 septembre 2001 ne fait plus aucun doute.

    Selon un article publié par l’hebdomadaire American Free Press, le cousin de Ziad al-Jarrah, un présumé pirate de l’air du 11/9, travaillait en fait depuis longtemps comme agent du Mossad, et démontre qu’Israël trempait dans les attentats terroristes sur le sol des États-Unis.

    http://www.americanfreepress.net/html/mossad_link_found_169.html

    De son côté le New York Times a rapporté que le ressortissant libanais Ali al-Jarrah, un soi-disant fervent partisan palestinien, était en fait un espion de grande valeur pour Israël durant les deux dernières décennies. Al-Jarrah aurait reconnu avoir mené des activités secrètes d’espionnage contre des groupes palestiniens et le Hezbollah libanais depuis 1983 : « Ce n’est pas la première fois que cette famille se fait remarquer. L’un des cousins de M. Jarrah, Ziad al-Jarrah, était parmi les 19 pirates de l’air qui ont réalisé les attentats terroristes du 11 septembre 2001, » a indiqué le Times.

    Ses liens avec l’un des principaux cerveaux des attentats terroristes montre en fait qu’Israël recrute des individus se prétendant Musulmans pour s’en servir. Selon le New York Times, la connexion israélienne au 11/9 peut être retracée jusqu’aux cinq « Israéliens dansants » qui ont été vus sautant et se congratulant avec des cris de « joie » quand le Vol 11 et le Vol 175 se sont écrasés sur le World Trade Center à New York.
    Citant deux anciens agents de la CIA, Forward weekly avait rapporté à l’époque qu’il avait été constaté qu’au moins deux des détenus israéliens étaient membres d’une équipe de surveillance du Mossad. L’hebdomadaire avait déclaré :

    « Il n’y avait aucun doute, mais [l’ordre de clore l’enquête] est venu de la Maison Blanche. Il été immédiatement supposé au quartier général de la CIA que l’affaire serait étouffée radicalement, afin que les Israéliens ne puissent être impliqués en aucune façon dans le 11/9. »

    http://edition.presstv.ir/detail/87982.html

  32. Michel permalink
    16 septembre 2011 05:17

    Et bien sur il n`y a plus de patriotes américains ni dans la CIA, ni dans le FBI ni meme en Grande-Bretagne dans le MI6.

    Les informations sur ce « rapport » britannique sont tellement explosives que je doute de leur vérité ou existence. Sinon il n`y aurait plus un seul américain patriote aux USA.

    Ce me semble plutot des rumeurs et extrapolations.

  33. Michel permalink
    16 septembre 2011 05:20

    Des rumeurs il n`y a que cela – Des gens disaient il y a eu des explosions dans le lobby et sous le WTC.

    En effet il y a eu explosions mais pas a cause de bombes – A l`impact un ascenseur a été sectionné et est tombé en chute libre jusqu`au lobby ce qui a fait comme une explosion et en plus l`ascenseur était suivie d`une chute enflammée de kérosene enflamé dans la cage d`ascenseur jusqu`au lobby provoquant un boule de feu. Meme chose au sous-sol ou du Kérosene enflammé a descendue brulant meme des employés.

  34. Michel permalink
    16 septembre 2011 13:34

    La video de Novembre 2001 ou Osama discute de l`opération avec des sheiks qui sont aux oiseaux. D`ailleusr je ne parle pas arabe mais on entend la prononciation de Mohamed Atta et de une famille égyptienne. Il est clair que ce video est véridique sinon ceux qui parlent arabe le contesterait.

  35. Mario permalink
    17 septembre 2011 10:48

    Michel

    Gallilé nous a prouvé il y a +-400 ans que les twin towers ne pouvaient tomber toutes seules : « La loi de la Chute des Corps » vous l’explique très bien.

    Les twin towers sont tombé de 450m de haut en 10 secondes, ça nous l’avons tous vu, c’est la vitesse de la chute libre. Les tours sont tombées parfaitement verticalement, de haut en bas, jusqu’au sol, au rez-de chaussé. effondrement total et rapide au vue des images, 10 seconde en 450m…

    Ce qui signifie que la structure d’acier n’a pas opposé de résistance dans l’effondrement, comme si on lui avait coupé les jambes. Les étages de la structures ne se sont même pas touchés entre eux lors de la chute, rien a freiné l’effondrement alors que les tours étaient atteinte dans le dernier tiers supérieur… Les 43.000 litres de kérozène que vous évoquez ne suffiraient pas à tapisser les kilomètres de longueur de poutrelles d’acier et à les faire fondre de haut en bas simultanément… D’autant que la première tour frappée est la dernière à tomber, et la deuxième est la première à tomber, donc la combustion du kérozène est là encore à écarter.

    Salutations.

  36. Mario permalink
    17 septembre 2011 10:51

    Je vous rappelle aussi que si deux avions ont effectivement frappé deux tours, n’oubliez pas que trois sont tombés…

  37. Michel permalink
    17 septembre 2011 14:25

    Le feu du kérosene des avions plus tout ce qui était combustible dans les bureaux faisait bien assez de chaleur pour faire tordre les poutres d`aciers qui ont pu ceder.

    Toute ces choses éloigne les gens des vrais questions –

    La vrai question c`est – que faisait le Mossad alentour du WTC ce matin la et dans les mois précédents – ces gens étaient-ils la parceque ils passaient proche du WTC et on vu le feu ou ces gens attendaient l`évenement sachant que il allait se produire.

    La cie Urban Moving était un front du Mossad et la cie Oligo d`Israel aurait envoyé un avertissement avant l`attaque.

    Le fait que le gouvernement Bush était encadré de Juifs américains aux postes clés est toublant car cela permet un controle des dommages et de l`information et quel est le role du Bnai Brith de New-York dans cette affaire – la maconnerie juive – Il y a eu des activités suspecte d`une cie informatique dont la patron avait des liens étroits avec cette organisation maconnique.

    Il est possible que Israel se soit servi des USA et de son armée pour le redécoupage du Moyen-Orient.

    Mais comment auraient-ils pu se servir de Ben Laden……ca demeure difficile a croire. Il est certain que la mouvance islamiste a une haine des USA et du mode de vie occidental.

    N`oublier pas une chose – les juifs aux USA ont un controle presque totale des médias électroniques et des principaux journaux du pays.

    New-York Times
    Washington Post
    Boston Globe
    ect, ect

    Le controle en est scandaleux et permet de filtrer les informations et d`orienter les débats.

    • Amen + permalink
      17 septembre 2011 20:55

      Michel

      Bien des faits troublants et des questions légitimes ont été posées après le « 11 septembre ». Ces questions conduisent ceux qui se les posent vers une piste unique, celle du complot (« inside job » selon l’expression des résistants américains anti-NWO).

      Le rôle des Juifs et des franc-maçons dans ce complot est évident,

      Leur projet d’essence satanique est appelé le « Nouvel ordre mondial » !

      http://www.letendard.net/complot.html

  38. Mario permalink
    17 septembre 2011 15:39

    « Le feu du kérosene des avions plus tout ce qui était combustible dans les bureaux faisait bien assez de chaleur pour faire tordre les poutres d`aciers qui ont pu ceder. »

    C’est peu probable, en fait impossible. Puisque de toute l’Histoire de l’architecture moderne aucun immeuble de verre et d’acier ne s’est jamais effondré suite à un incendie. Il n’y en a pas.

    Mais admettons malgré tout cette possibilité. L’effondrement tel qu’on a pu le voir est tout autant impossible car il est de haut en bas parfaitement, sans anicroches, jusqu’au rez de chaussée…
    Si la structure avait cédée l’immeuble se serait brisé en deux et non affalé sur lui même à la vitesse de la chute libre. Il serait resté plusieurs dizaine de mêtres de stucture au dessus du sol car l’avion a invariablement frappé dans le tiers supérieur à +-300m. Dans le pire des scénarios l’immeuble aurait tenu sur sa base, mais il se serait brisé, tordu, vrillé. Rompu et projetant ses débrits sur une longueur et non en tas, verticalement parfaitement, deux fois de suite.

  39. Moria permalink
    17 septembre 2011 17:14

    Voici le documentaire sorti à l’occasion des commémorations du 10ème anniversaire de cette tragédie. L’architecte américain Richard Gage y donne la parole à quelques-uns des 1500 signataires de son site AE911truth. Autant d’ingénieurs spécialistes en structures de bâtiment, d’experts du feu, de chimistes, de physiciens et autres spécialistes qui réfutent aussi bien les explications officielles de la chute des Tours, que le qualificatif de « théoricien du complot » dont on les affuble si facilement, et défendent leur démarche basée sur leur expertise et le questionnement scientifique des faits.

    « La version officielle des faits relevant des attaques du 11 septembre 2001 s’effrite lorsque vous analysez objectivement les faits et appliquez les principes physiques fondamentaux pour les interpréter. Après près de dix ans ce soient écoulés depuis la tragédie, n’avons-nous pas le droit de connaitre la vérité ? », déclare Richard Gage AIA, un architecte avec plus de 23 ans d’expérience.

  40. Michel permalink
    18 septembre 2011 04:14

    Mario l

    « C’est peu probable, en fait impossible. Puisque de toute l’Histoire de l’architecture moderne aucun immeuble de verre et d’acier ne s’est jamais effondré suite à un incendie. Il n’y en a pas »

    Vous oubliez que ce n`est pas un incendie ordinaire. L`avion de ligne a parcuté a 500 Km heures coupant des colonnes de soutien et causant d`énormes dommages de structures que le feu a amplifié en plus chose qui n`arrive pas dans un incendie ordinaire.

  41. Kudrax permalink
    20 septembre 2011 21:34

    Intéressant quand même que les câbles diplomatiques de wikileaks n’aient rien révélé sur le nouvel ordre mondial.A moins que Julian Assange appartienne une loge judéo-maconnique à tendance communo-libertaire?Ca expliquerait tout!

  42. Actualité : 11 septembre mensonge ! permalink
    21 septembre 2011 00:25

    Sondage H.E.C. pour ReOpen911 : 58% des Français doutent de la version officielle des attentats du 11-Septembre.

    Les chiffres clefs :

    •58% des sondés expriment des doutes sur la version officielle, contre seulement 31% qui n’ont pas de doutes.
    •Près de la moitié des sondés (49%) envisagent que les autorités américaines aient pu délibérément laisser les attentats se produire.
    •Un tiers (34%) envisagent que les autorités américaines aient pu être impliquées dans la réalisation des attentats.
    •49% se déclarent favorables à une enquête indépendante pour en savoir plus sur ces évènements.
    •Seuls 28% des Français considèrent que les médias ont informé de la manière la plus complète possible sur les attentats du 11-Septembre.
    •Seuls 14% des Français savent que trois tours se sont totalement effondrées le 11 septembre 2001.

    http://www.reopen911.info/11-septembre/sondage-h-e-c-pour-reopen911-les-francais-et-le-11-9-11-questions-sur-le-11-septembre/

  43. Michel permalink
    21 septembre 2011 03:19

    Kudrax

    Si vous cherchez les traces d`activité maconnique dans les cables diplomatiques vous ne connaissez rien a la F.M.

    Souvent le ministre des affaire étrangeres est franc-macon mais chez les freres tout est secret.

  44. Kudrax permalink
    21 septembre 2011 18:52

    Donc la FM c’est comme si tout le monde jouait à Cola Maya même les FM?
    Intéressant.

  45. Monsieut T permalink
    22 septembre 2011 23:57

    Pour ne plus croire à la version officielle, c’est ici qu’il faut regarder.

    http://www.youtube.com/user/simonshack

  46. Michel permalink
    26 septembre 2011 00:55

    Il est certain en tout les cas que il y a eu obstruction a l`enquete par des juifs américains haut-placé comme Chertoff.

    Plusieurs mois avant l`attentat en janvier ou février 2001 je pense – un ancien militaire israélien qui a fait la guerre du Kippour a dit avoir entendu un conversation en hébreux entre 3 hommes dans un cimetiere juif du New-Jersey – Il avait entendu quelquechose comme les avions sont prévu pour frapper le WTC en septembre et d`autres informations.

    Cet homme a essayer a plusieurs reprise de prévenir le FBI avant les attentats mais cela n`a pas fonctionné ou n`a pas été pris au sérieux. Les enquetes subséquentes du FBI sur cette affaire aurait été bloquées sur ordre de Chertoff.

    Il y a plusieurs scénarios possible.

    1. C`est un attentat islamiste mais le Mossad et Israel ont eu connaissance de sa préparation et ont décidé de ne rien dire et d`en profiter pour Israel. Laissé faire permet au neo-con qui pour la plupart sont des juifs américans d`agir ensuite pour Israel en Iraq et au Moyen-Orient ce qui servira les objectifs d`Israel.

    2. C`est un attentat judeo-maconnique dont la but est d`avancer le Nouvel-Ordre Mondial. Les réseaux sont la Haute-maconnerie – Skull and Bones – Bnai Brith – Council on Foreign Relations – Freres musulmans.

    3. C`est un complot manipulé par Israel mais utilisant l`islam pour forcer une guerre au Moyen-Orient. Un chantage secret israelien sur les USA est-il possible…

    Des possibilités mais sans preuves.

    En 1993 Sharon a dit – Ne vous en faite pas nous controlons les USA et les américains le savent.

    Comment se controle est-il effectué – par la finance de Wall Sreet et l`énorme dette américaine. par le controle médiatique incroyable des juifs américains qui permet pratiquement de choisir le candidat a la présidence par le soutien médiatique. Controle sur le congres par le puissant lobby juif. Écoutes téléphoniques par des cie israéliennes, ect.

    Nous les occidentaux ne comprenons pas la mentalité qui va avec la pensée talmudique.

  47. Michel permalink
    26 septembre 2011 13:38

    En regardant des photos de l`écrasement d`un P-51 Mustang a Reno au Nevada pendant une course aérienne ont peut voir et comprendre le résultat d`un impact a tres haute vitesse d`un avion comme ceux du 11 sept 2001. Le Mustang frappe le sol a 400 KM et se désintegre en petits morceaux métallliques exactement comme celui du Pentagone il ne reste rien de l`avion que de petit morceaux.

    • Mario permalink
      27 septembre 2011 17:46

      ???

      Michel, celle-ci je ne l’aurais même pas osée.

      Un P-51 Mustang est un chasseur monoplace à hélice fabriqué et utilisé durant la deuxième guerre mondiale !!
      Sachez pour information que les Mitsu-zéro japonais, de la même époque, pouvaient briser leurs ailerons arrières lors de manoeuvres brutales.
      L’aviation et les matériaux utilisés dans cette discipline ont beaucoup évolué en 70ans (!!), c’est absolument incomparable.

      C’est comme si je comparais l’effondrement dû à un incendie d’un building de verre et d’acier à celui du Reichtag.

      Les avions de lignes ont des pièces très longues comme dans les ailes, les ailerons ou dans le fuselage, ces pièces se seraient certainement brisés lors du crash du Pentagone, mais des débris périphériques, les ailes, auraient été parfaitement observable autour du point d’impact.

      Bien à vous.

  48. Sclavus permalink
    30 septembre 2011 11:16

    @Michel
    Tes observations sont très intéressantes ; je tenterais de répondre à qqs questions que tu te poses :
    Comment ce contrôle s’exerce ?
    Par un savant mélange des éléments que tu cites : Effroyable fabrication de mensonge par les médias de masse grâce auxquels les larbins qui exercent les responsabilités politiques se tiennent les doigts sur la couture de leur pantalon.
    Croyez-vous réellement que la stagiaire à la maison blanche de l’époque de Clinton avait gardée sa robe portant le sperme du connard par un sentiment d’amour, de romantisme etc. ?
    Croyez-vous réellement que le chimpanzé en rut de Sarcelles ait sauté sur une pauvre femme de chambre – tout satyre qu’il est – au Sofitel de Manhattan ?
    Croyez-vous réellement que JFK a été tué par la Maffia ?
    Ces trois exemples illustrent une pratique presque aussi vieille que la démocratie en occident : Construction des carrières des hommes de paille en toutes pièces (« et plus ils sont médiocres plus on les imposera comme valeur sûre » déjà annoncé dans les protocoles) pour qu’ils filent doux selon les schémas pré-écrits / selon les intérêts de leur créateurs.
    JFK est un cas extrême qui ne se produit que rarement à ce niveau – même si à des niveaux moins élevés c’est une pratique courante ; le bonhomme était trop têtu ; l’Irlandais quoi.
    Dans un des livres D’Andric je me souviens avoir lu dans une description des marchands juifs assis devant leurs boutiques du quartier marchand de Sarajevo « qu’il prient Adonaï de leur envoyer des goys borgnes ».
    Les néocons – ceux de France, d’Europe et des Etats-Unis ne se contentent pas de prier Adonaï ; les Goys borgnes ils se chargent personnellement de les fabriquer via les médias de masse et le divertissement (à ce sujet il est curieux de piocher sur le net les conférences de Z-big sur « titenement » je n’ai aucune certitude sur l’orthographe mais le mot est de son invention et vient de la fusion des deux : distraction / jeu.

  49. Michel permalink
    30 septembre 2011 14:52

    Sclavus

    Si vous lisez l`anglais ou toute autre personne interessée je vais mettre un lien sur un livre intéressant écrit dans les années 30-40-50 avant qu`une chappe de plomb tombe sur l`occident a cause de la Shoah (terrible folie). Il ne s`agit pas ici de dénigrer les juifs qui ont de grandes qualités – mais aussi un grand défaut qui vient de leur pensée talmudique – Ils ne savent pas s`arreter. C`est simplement de montrer la manipulation de l`Histoire. Le livre décrit l`histoire des juifs de Russie – comment suite au partage de la Pologne au 18 eme siecle la Russie se retrouve avec un grand nombre de juifs. Comment par leur talent et leur méthodes talmudiques ils arrivent en 94 ans a prendre le controle intérieur de la Russie comme ils ont le controle intérieur des USA actuellement et comment les Tsar ont cherché a limiter leur pouvoir en Russie. Les abus de puissance des juifs et certaine méthodes scandaleues pour un chrétien mene a des violences, des pogroms, de la haine.

    A cause de ces violences et des limitations voulue par les Tsars, les juifs pas seulement de Russie mais du monde entier en veulent particulierement a ce régime et souhaite le faire tomber par vengeance. On verra le role de plusieurs juifs dans le terrorisme contre les Tsars et ensuite leur role capital de leader intellectuels et sur le terrain dans la montée du marxisme et du communisme. Leur role fondamental ainsi que celui de certains banquiers juifs de wall street et d`Allemagne dans le soutien monétaire au bolchéviques. La révolution bolchévique a été surtout une affaire juive et de la pensée juive. Marx et Enghel étaient sous influence de Rabbins et de la pensée talmudique.

    Ainsi la pensée messianique talmudique a provoqué cet internationalisme messianique dévastateur qui a fait des millions de morts et a envoyé des millions de chrétiens orthodoxes au goulag mais bien sur les Russes slaves et orthodoxe ne sont pas innocent non plus… L`anti-christianisme de ce livre le Talmud a aussi quelque chose a y voir.

    je ne vois rien de bon dans la pensée talmudique et pas plus que je ne vois rien de bon dans le Coran! Vraiment il faut relire ce qui se passait en Espagne au temps des invasions islamiques!

    A télécharger en PDF

    http://www.archive.org/details/GehindCommunism

    Behind communism de de Frank Britton

  50. Michel permalink
    30 septembre 2011 15:35

    .

    Actuellement la chrétienté est dévastée de l`intérieur. 95% des chrétiens ne le sont que culturellement sans rien savoir de leur religion et ayant subi sans le savoir ou le comprendre un lavage de cerveau permanent venant des écoles, des médias, des journaux, des livres, ect depuis la maternelle, des mensonges contre la foi chrétienne, le Christ et son église.

    Ces attaques dévastatrices et sournoises durent depuis 150 ans. Elle sont venus en premier par la franc-maconnerie satanique opérant de maniere souterraine et travaillant a saper de générations en générations les fondements de la foi. Ils s`attaquaient aux sacrements du mariage, ensuite a la nature de l`enseignement – il fallait sortir les pretres des écoles afin que l`enseignement chrétien puissen etre saboter et ensuite nullifier pour effacer la connaissance de la foi chez l`enfant fabriquant aisi des millions d`athés naturellement hostiles ou méfiant envers l`église. La F.M. a compris que il fallait faire comme l`Église au Moyen-Age recruter par le Haut les meilleurs et les plus brillants pour les tourner contre l`Église – ceux-ci deviendront politiciens, avocats, juges, directeurs d`écoles et tourneront le systeme contre la foi. ce n`est pas pour rien que la maconnerie est pésente dans les banque (pouvoir financier pour agir et acheter) et dans la justice (changer les lois en faveur des la contre-église et les tourner contre la foi chrétienne).

    L`autre attaque tres dévastatrice est venue du communisme athée et du marxisme-léninisme. Cette idéologie destructrice qui a fait des millions de morts physiques a aussi fait des millions de morts dans l`ame surtout en Occident. Passant par les Universités et les systemes de communications le poison s`est répandu partout. La religion est l`opium du peuple disait les profs.

    Ces attaques combinées ont pratiquement sur 100 ans éradiqué la foi catholique et ont fait vascillé l`Église sur ses fondations. L`ignorance religieuse est partout en occident et le vide religieux – les moyens de communication sans cesse relaient le message anti-christique.

    Voici maintenant la troisieme attaque – celle de l`arrivée de l`islam facilité par l`ignorance ou la complaisance des athés anti-chrétiens.

    Quand on parle du mystere d`iniquité ou des systeme politiques ou religieux dont se sert Satan pour frapper l`Église j`y vois:

    La franc-maconnerie – la contre-église secrete de Satan
    L`islam – religion anti-christ violente
    Le judaisme talmudique: qui est la religion des pharisiens et des scibes dénoncé par le Christ comme celle du diable.
    Le Nouvel-Age – une autre création satanique visant la fusion des religion en une seule qui sera celle de l`anti-christ.

    Pour pouvoir agir il faut etre uni et avoir la connaissance – tout ce que l`Église n`a plus – de plus on ne peut pas rester hors de la politique et de la rue parceque c`est la que les lois sont changées et que les organisations anti-christique agissent en toute liberté selon leur vouloir. Donc l`Église devra etre capable de mobiliser les chrétiens pour les faire agir en politique selon la morale chrétienne et meme d`etre capable de faire tomber un gouvernement sinon jamais ils n`auront l`oreille de ce gouvernement.

    La séparation église-état a aussi été un piege maconique – c`est la maconnerie qui a remplacé l`Église comme conseillé du prince pour le malheur de la chrétienté.

    L`Église est comme le Christ entourée d`ennemis – Il suffit de les nommer, les dénoncer et meme de frapper quand il le faut par des moyens non-violents. Comme des serpents ils entreront alors dans une cachette attendant de frapper plus tard. Encore faut-il les dénoncer, les étudier et les surveiller ce que l`Église ne fait plus depuis longtemps.

    Il suffit de comparer l`Église actuelle et celle du Moyen-Age pour voir la différence. Bien sur les ennemis du Christ diront – comment ces prélats osent-ils se meler de politique – alors il faudra leur répondre – la franc-maconnerie ne fait que de la politique, les mouvement religieux juifs et musulmans ne font que de la politique et cela ne vous dérange guere……

  51. Michel permalink
    30 septembre 2011 19:04

    En 1916, certains milieux britanniques demanderent aux juifs talmudiques d`influencer les USA afin de les faire entrer en guerre contre l`Allemagne et ainsi finir la terrible guerre de 14-18. laissant entendre que la Palestine pourrait etre donné en partie aux Juifs. Les sionistes se mettent aux travail afin de pouvoir avoir un pays et ils réussissent a influencer le président US Wilson qui entrera les USA dans la guerre. Certains dont Winston Churchill affirmerent que cela fut une grande erreur parceque de toute facon la paix allait etre conclue éventuellement les pays étant exténués.

    Les Allemands qui etait le seul pays d’Europe a ne pas avoir de quotas pour les juifs a cette epoque se sentirent trahis par les talmudistes et ils les accuserent d’etre responsable de la defaite de l’Allemagne par l’entree en guerre des USA alors que les Allemands leur avait donne les meilleures conditions d’Europe. Ce fut le point de depart de la haine allemande pour les juifs qui allait culminer avec l’arrivee au pouvoir de Hitler en 1933.

  52. Actualité : Les attentats du 11 sept. "EN 5MINUTES" ! permalink
    16 janvier 2012 11:06

Trackbacks

  1. ¿QUIÉN MATA Y MIENTE SIN PIEDAD EN EL MUNDO? | AMOR DE LA VERDAD
  2. Le noachisme talmudique contre la Tradition chrétienne ! | La Question : Actualité Religieuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :