Skip to content

Aucun compromis avec la République judéo-maçonnique !

15 mai 2012

 

Jules Ferry utilisa l’armée pour envahir les couvents

 et les écoles catholiques,

 jeter à la rue des milliers de religieux,

réaliser la « dispersion » des congrégations enseignantes !

« Le premier discours annoncé du président socialiste une fois installé, ce mardi 15 mai, sera d’aller solennellement proclamer son allégeance à Jules Ferry.

Le candidat François Hollande avait déclaré qu’il « n’aimait pas les riches », mais il avait oublié de préciser : à de nombreuses exceptions près. La principale exception sera donc de faire mémoire du grossium historique Jules Ferry (1832-1893).

En 1875, Jules Ferry avait été initié en même temps que Littré à la loge « La Clémente Amitié » du Grand Orient. Sa fortune et ses liens dans le monde des affaires financières n’ont jamais fait de lui un révolutionnaire prolétarien. Très engagé dans certaines aventures militaires et commerciales du colonialisme républicain, il était un redoutable théoricien du racisme intégral.

Dans son fameux discours au Parlement de juillet 1885, il déclarait :

« Il y a pour les races supérieures un droit parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures.» ( Jules Ferry, Discours au Parlement, juillet 1885).

Une telle idéologie tombe directement sous le coup des censures, des représailles et des peines prévues par le « Plan national d’action contre le racisme 2012-2014 » du ministère de l’intérieur. Il suffira, semble-t-il, qu’un citoyen demande au Conseil constitutionnel que le nom de Jules Ferry soit enlevé de tous les édifices publics…

De toute façon le président socialiste va pouvoir, ce mardi, nous dire ce qu’il en pense. Les principales abominations de Jules Ferry sont commises, de 1879 à 1885, dans l’établissement d’une école publique « gratuite et obligatoire », mais sans Dieu et militant contre le catholicisme.

Il y met tellement de violences autoritaires et d’illégalités que les magistrats démissionnent par centaines.

Il emploie l’armée pour envahir les couvents et les écoles catholiques, jeter à la rue des milliers de religieux, réaliser la « dispersion » des congrégations enseignantes.

 Emile Combes, Waldeck-Rousseau poursuivront cette guerre civile contre la présence de Jésus-Christ dans la cité temporelle, dans la continuité des horreurs abominables et criminelles de la Révolution française.

Le plus beau livre sans doute de François Brigneau est celui qu’il lui a consacré : Jules l’imposteur (dans la revue Itinéraires de mars à juillet 1981, puis en un volume de 220 pages aux Editions DMM, 1983). C’est le moment de le (re)lire, et de le faire relire, quand s’ouvre une présidence socialiste sous la même inspiration agressive.

 La première moitié de l’ouvrage fait le récit des persécutions scolaires de Jules Ferry. La seconde raconte comment sa famille, son père instituteur, et lui-même François Brigneau en ont été moralement cassés. Irréparablement.

Comme il importe d’être intellectuellement équipé contre ce que la présidence socialiste nous prépare, on s’armera aussi du livre tout récent, et capital, de Jean de Viguerie sur Les pédagogues (Editions du Cerf, octobre 2011). Idéologiquement issus de Jean-Jacques Rousseau et des « Lumières » (Viguerie remonte même jusqu’à Erasme), les pédagogues sont ceux qui, à la place des familles, « enseignent aux maîtres à enseigner, ce sont le plus souvent des utopistes », ils considèrent les enfants comme des objets malléables à volonté, et leur dessein commun, ils n’en sont peut-être pas conscients, est diabolique : ils inventent tous les prétextes et tous les moyens d’enlever les enfants à leur famille, à leurs parents et à Dieu.

C’est ce que le président Hollande va méditer à voix haute au pied de la statue de Jules Ferry. Selon le programme socialiste, c’est à partir de l’âge de deux ans que les enfants devront être confisqués par l’Etat pour en faire des « enfants de la République ».

Jean Madiran sur Jules Ferry, PRÉSENT.

 Lire :

La Franc-maçonnerie : Synagogue de Satan !

57 commentaires leave one →
  1. Charles permalink
    15 mai 2012 15:27

    Excellents rappels de la Question sur l’imposture de Jules Ferry!!! J’incite moi aussi tous les catholiques à se procurer et à lire le livre de François Brigneau (éditions du Présent) qui date de 1981.
    Je pose simplement aux lecteurs une question: qui a permis de revoir sur le devant de la scène (en réalité, dans l’ombre du pouvoir occulte il n’y a ni « droite » ni gauche…) de tels adulateurs (modérés, colonialisme oblige!) d’un Jules Ferry??
    Poser la question c’est y répondre…..

  2. Charles permalink
    15 mai 2012 15:53

    Attendez-vous à avoir un président moulé dans la plus pure tradition républicaine.Sous une apparente simplicité et une fallacieuse indépendance, François Hollande appliquera à la lettre les consignes du véritable pouvoir (Franc-Maçonnerie et ***** ).C’est un énarque et il a une haute idée de sa fonction.
    C’est aussi, sous des dehors de bon vivant jovial, un monstre froid et cynique qui n’aura aucun état d’âme lorsqu’il s’agira de faire appliquer les « valeurs » de la République (version socialiste!).
    C’est un recentrage nécessaire sur les fondamentaux de la Révolution, après 5 années de désinvolture « droitière » et de volonté de puissance d’un homme ambitieux…
    François Hollande nous ramène tout bonnement à ce qui a fait « la gloire » de la IIIème République!
    Que l’Enfer se réjouisse car l’heure de sa toute-puissance consommera plus sûrement sa chute. A l’heure de Dieu!
    Chacun de nos errements, de nos atermoiements,chacune de nos infidélités, de nos hérésies et de nos failles contribueront à retarder cette chute…pour notre plus grand châtiment!
    A bon entendeurs, salut!
    Pax vobis.

    • Xorus permalink
      15 mai 2012 18:20

      Traduisons….nous sommes sur La Question, site national et catholique, et on peut encore s’exprimer clairement : « François Hollande appliquera à la lettre les consignes du véritable pouvoir (Franc-Maçonnerie et Juiverie ) » !

  3. Moria permalink
    15 mai 2012 17:36

    Entièrement d’accord, l’ère Hollande qui vient de s’ouvrir ça va être le triomphe de l’idéologie maçonnique, on va nous gaver et re-gaver jusqu’à la nausée de laïcité et des valeurs républicaines…

    Il va falloir s’ACCROCHER ! S’est reparti pour le socialo-communisme !

  4. Emmaneul:. permalink
    15 mai 2012 17:59

    Chouette alors!!!

  5. 15 mai 2012 18:27

    15 Mai 2012 18h15 – Touché par la foudre, l’avion de François Hollande fait demi-tour !

    « Premier décollage foudroyant pour François Hollande », l’avion qui devait emmener le nouveau président français à Berlin, pour qu’il y rencontre la chancelière allemande Angela Merkel, a dû rebrousser chemin. En effet, il a été frappé par la foudre en plein vol.

    François Hollande a décollé à nouveau à bord d’un autre avion, selon l’Elysée.Il devrait arriver à Berlin aux alentours de 20h30.

    • Vehementer permalink
      15 mai 2012 21:44

      Il y a des signes qui ne trompent pas, Dieu donne un avertissement à François Hollande !

  6. 15 mai 2012 21:42

    Notre drapeau français est le symbole de notre appartenance à cette république universaliste judéo-maçonnique anglo-saxon que nous appelons le nouvel ordre mondial. Les trois couleurs: bleu, blanc, rouge nous auront été apportés des Amériques par le franc-maçon Lafayette pour manifester la concordance de nos révolutions soumises à l’empire britannique.

    http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2012/04/28/la-france-est-la-cle-de-voute-du-nouvel-ordre-mondial/

  7. PEB permalink
    16 mai 2012 11:21

    Le vrai modèle d’éducation moderne pour tous et notamment les plus humbles, c’est saint Jean-Baptiste de la Salle.

    C’est dans le lycée éponyme que l’actuel chef de l’Etat avait reçu une instruction de qualité sous l’autorité des frères des Ecoles Chrétiennes, non loin du lieu ou le saint acheva son oeuvre pédagogique hors-paire.

    C’est devant lui que le Président aurait dû s’incliner.

    Quant à la République, j’ai dû, à titre professionnel, lui prêter serment de fidélité et de loyauté…

    • Emmanuel:. permalink
      16 mai 2012 15:16

      « …/… Quant à la République, j’ai dû, à titre professionnel, lui prêter serment de fidélité et de loyauté……/… »

      Le simple fait d’être sur ce forum est déjà un signe de déloyauté.

    • Charles permalink
      20 mai 2012 23:58

      PEB et Emmanuel, en parfaits frères ennemis (mais en réalité dans le même camp..même s’ils l’ignorent) me réjouissent car ils sont à tel point tous deux aveuglés par leurs errances qu’en fait ils nous donnent bien l’image réelle des deux étendards…Dans le second il n’y a que des frères qui se combattent, se haïssent cordialement et sont incapables de s’entendre…!
      C’est la définition même de l’Enfer…du moins dans ses manifestations les plus visibles…..
      Rassurez-vous! ils ne sont pas encore en Enfer ce qui donne à leur ton un côté soft et courtois de bon aloi…enfin presque!
      C’était mon petit clin d’oeil du jour.
      pax vobis quand même!

  8. 16 mai 2012 17:15

    Excellente analyse de « Sauvons la Liberté – Save Freedom »

    « On peut donc être sur que le mandat de François Hollande sera totalement allégeant au pouvoir franc-maçon de gauche, c’est-à-dire le plus anti-français qui soit. L’heure est au mondialisme assumé, multiculturel et métissé. La guerre sera donc totale contre le patriotisme français, contre la souveraineté du peuple et contre la reconnaissance de ses racines chrétiennes et son histoire catholique. La fille aînée de l’église doit disparaître de l’histoire… »

    http://sauvonslaliberte.wordpress.com/2012/05/16/hollande-commence-son-mandat-sous-le-signe-de-la-franc-maconnerie/

    • Emmanuel:. permalink
      16 mai 2012 15:24

      Une idiotie de plus. Le Président a, dans son discours, clairement désavoué la politique colonialiste de Ferry tout en reconnaissant qu’il fut, et c’est pour cela qu’il lui a rendu hommage, le promoteur de l’école républicaine et laïque.

      Et à lire vos sornettes on ne peut que se féliciter de la création des « Hussards noirs ».

    • Aloïs permalink
      16 mai 2012 18:37

      Colonialiste….pas seulement, Jules Ferry fut aussi un franc-maçon raciste ce qu’a oublié de préciser Hollande :

      « Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit sur les races inférieures. (…)

      Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures.(…) »

      Le journal d`Etat ivoirien déplore l`hommage de Hollande au « raciste » Ferry :
      http://news.abidjan.net/h/433457.html

    • Mario permalink
      17 mai 2012 12:01

      Oui, Jules Ferry est le grand promoteur de l’école laïque.

      Cette école laïque qui a laminée nos patois, nos langues régionales, tournée en dérisions nos folklores et nos traditions locales au profit d’une uniformisation laide et creuse. Une première étape fondamentale vers la globalisation culturelle, Ferry a pavé le chemin vers l’Américanisation, comprendre : la culture du Vide.

      Cette belle école laïque qui a préparée sa jeunesse à mourir à Verdun, sur le « Chemin des Dames », à Ypres, qui a bourrée le crane pendant 40ans à tout les enfants de France pour allé mourir pour les banques, les profiteurs et les frères trois points.
      Qui retrouve t-on en première ligne ? Des Bretons, des Corses (prés de 600.000 mort à eux seuls), ce que l’école publique n’a pas réussi à détruire par « l’éducation » mourra par les armes sur le champ de bataille des intérêts privés…

  9. Gerdil permalink
    16 mai 2012 18:26

    Et à lire les vôtres Emmanuel de la truelle, de l’équerre et du compas, on se remémore les heures sinistres de la haine anti-catholique dans ce pays, époque des républiques qui combattaient l’Eglise, des instituteurs athées qui voulaient chasser de l’esprit de leurs élèves, de gré ou de force, l’attachement à leur religion.

    C’est votre secte maçonnique qui travaille depuis plus de deux siècles à déchristianiser la France : loi du divorce, loi de l’école laïque ou athée, loi de persécution contre les congrégations religieuses, loi de séparation de l’Église et de l’État, etc., etc, longue liste noire faite d’oppressions, de violences et de crimes.

    La Franc-Maçonnerie à laquelle vous vous faite gloire d’appartenir Emmanuel, sous son vrai jour, est l’ennemie jurée de l’Église du Christ !

  10. 17 mai 2012 04:17

    commençons par enseigner nous-memes nos enfants, au lieu de les mettre à l’école pour avoir la paix à la maison…c’est deja un bon moyen de resister a la lobotomisation programmée de nos enfants.
    Quoiqu’il arrive, personne ne peut forcer quelqu’un a faire ce qu’il n’a pas envie de faire,et de toute maniere les Français se sont eux-memes couper de la Foi, et donc se sont mis en position d’etre manipulés par les F.M., ces derniers ne feront pas plus que ce que les Français leur permettront de faire. Nous, chrétiens, restons ce que nous sommes, faisons ce que nous savons être bien, la Providence veille, qu’avons-nous à craindre?

  11. 17 mai 2012 08:53

    Un point sur lequel vous attirez judicieusement l’attention de vos lecteurs dans l’article, mais qui n’a pas encore été repris dans les commentaires, c’est, avec le retour des post-socialistes (je ne sais pas comment ils peuvent encore utiliser le terme de «socialisme», qui au fond ne veut rien dire d’autre qu’«appropriation collective des moyens de production», chose éloignée s’il en est de leur visées!), c’est le retour du pédagogisme. Vous évoquez le rapport de cette idéologie («sciences de l’éducation», autant dire «astrologie scientifique», ou «socialisme scientifique», comme à l’époque du marxisme florissant…) avec la pensée de Rousseau et sa manière de concevoir l’enfant comme une sorte de matière sans forme propre et indéfiniment malléable, et vous avez raison. Mais c’est oublier plusieurs aspects de cette chose monstrueuse entre toutes, et dont le caractère intrinsèquement satanique n’est pas douteux.

    (1) D’abord, le pédagogisme s’écarte de Rousseau en ce que, pour asseoir ses prétentions énormes, il a le culte de la mesure, de la vérification chiffrée. Naturellement, ses évaluations ne lui servent que de plaidoyer pro domo et n’ont aucun intérêt par ailleurs. Mais s’il y a bien un auteur «de gauche» (et assez méprisable par ailleurs) qui a bien saisi la logique de la chose, c’est Foucault qui, notamment dans son livre Surveiller et Punir (sur la prison), pose le plus clairement (ses livres sensément plus théoriques sont surtout plus fumeux) sa fameuse articulation entre «savoir» et «pouvoir»: construire un «savoir» d’une pratique humaine en la soumettant à la mesure, ce n’est pas nécessairement progresser dans une connaissance objectivement pertinente des conduites humaines, mais c’est en revanche fabriquer un instrument de contrôle d’une finesse de plus en plus précise, qui devient de plus en plus capable de prescrire l’accomplissement standard d’une activité humaine quelconque et de repérer les micro-déviations éventuelles. Tout à fait comme dans le «fordisme» où l’analyse fine des gestes de l’ouvrier dans la production industrielle permet de lui interdire jusqu’au bout toute possibilité de venir à bout de la tâche qui lui est confiée autrement que selon les idées de celui qui la lui prescrit. Il en va de même avec le pédagogisme touchant les professions enseignantes: les grilles de lecture des «pratiques pédagogiques» qu’il procure aux personnels chargés de vérifier la conformité des pratiques permet, en tout cas quand il est aux mains d’individus doctrinaires, un flicage sans fin des démarches engagées par le professeur — instrument de répression qui est censé, bien entendu, n’avoir d’autre finalité que le bien de l’enfant, dont chacun voit bien quels bienfaits il ne saurait manquer de tirer du fait d’être entre les pattes d’individus robotisés et terrorisés, ou prosternés devant une secte dont ils savent pourtant bien, par leur expérience pratique, que les prescriptions sont ou inapplicables, ou nuisibles.

    (2) Et c’est là mon second point : le pédagogisme est en un certain sens une fin en soi, comme un cancer proliférant sur l’organisme de l’instruction publique. Loin de tendre à une réelle amélioration du niveau des élèves, sans parler bien entendu de leur éducation au sens le plus fort, il ne vise qu’à sa propre promotion. S’il ne s’agissait encore que d’une manière de détourner la richesse publique, en fabricant une pseudo-science au service de ceux qui la professent (et c’est en effet le cas : que l’on songe aux anciens IUFM et à la quantité de gens d’un niveau intellectuel déplorable qui grâce à eux ont obtenu à la fois un statut universitaire immérité, et un grand pouvoir pour leurs petits passe-temps sadiques sur les enseignants stagiaires !), il n’y aurait là qu’un moindre mal, le budget de l’État étant forcément, en tout temps, en partie grignoté par toutes sortes de rats qui trouvent le moyen de proliférer de façon parasitaire dans toutes sortes de niches. Non, ce qui est beaucoup plus effrayant, c’est qu’au travers de cette activité parasitaire qui n’est que le suppôt qu’elle chevauche, c’est une pensée fausse et tout à fait diabolique qui se répand dans le corps social, corrompant tout ce qu’elle touche. On n’est pas près de prendre toute la mesure de la dégradation produite dans l’esprit de la jeunesse français — en commençant par tous les enseignants stagiaires — par l’introduction massive de pseudo-matières pédagogistes dans les concours de l’enseignement public (et privé!). En effet, qu’apprend-on à l’enseignant stagiaire qui s’y prépare, sinon à manier un jargon qui n’a aucun sens vraiment intelligible, et qui, pour la part qui n’est pas intégralement dénuée de signification, exprime de manière purement autoritaire un corps de croyances non seulement fausses, mais profondément détestables quant à l’idéologie qu’elles véhiculent? C’est l’école de la soumission au mensonge sur fond d’approbation obligatoire d’un discours à la fois pervers, déconnecté du réel et largement étranger à tout bon sens, voire à tout sens. Il me semble parfois, à cet égard, que le pédagogisme est essentiellement une machine à pervertir les futurs enseignants, à les détraquer intellectuellement et moralement, à les avilir et à les soumettre à une autorité qui ne cache même pas vraiment sa propre absurdité. Je crois qu’il y a là, bien davantage encore que dans le côté rousseauiste que vous pointez, la marque indéniable du Père du Mensonge. Et on le verrait plus nettement encore si, au lieu d’analyser les fumeuses doctrines du pédagogisme, on pouvait sonder les cœurs et les reins de ceux qui en sont les agents…

    Toutes mes excuses pour ce trop long commentaire.

    • 17 mai 2012 22:01

      Sébastien Derouen,

      Très justement raisonné, le pédagogisme est une forme dégénérée ultime de la pensée rousseauiste, mais d’un genre beaucoup plus nocif puisqu’il amplifie les germes corrupteurs en se distanciant de la source philosophique. Une sorte de technocratisme de la pensée des prétendues « lumières » dont on sait les fruits nauséabonds et criminels qui s’épanouiront dans la révolution bolchévique jusqu’au maoïsme et sa variante agricole asiatique avec Pol Pot.

      La conviction de base de la social-démocratie fille illégitime du rêve prométhéen constructiviste socialiste qui prend sa source dans le sang versé des martyrs des différents hoquets révolutionnaires depuis 1789, se résume à ceci : dès lors que l’homme est entré dans le monde historique, la question de son éducation se pose de façon impérative, et cette question s’impose comme une mission à ceux qui ont pour fonction d’édifier l’homme nouveau….le libérer de la superstition religieuse !

      Bien plus que tout autre penseur Rousseau est en effet le grand inspirateur de l’idéologie mortifère pédagogique qui plongea dans les ténèbres le monde et dont les miasmes ressurgissent à la faveur, si l’on peut dire, de l’actuelle élection pour la présidence de la République en ce mois de mai 2012 dans notre France en décomposition.

      Beaucoup ignorent que Saloth Sar, le futur secrétaire du Parti Communiste « kampuchéen » (P.C.K.) passa trois ans de sa vie à Paris. Il en revint avec un goût assez prononcé pour la littérature, la poésie et la politique. Or Sar passait la majeure partie de son temps à lire les auteurs français et lorsqu’il devint professeur à Phnom Penh dans un collège privé où il enseignait l’instruction civique, son auteur préféré était Jean-Jacques Rousseau !

      Vers 1980 Sar rencontra un journaliste français. L’hommage qu’il rendit au siècle des Lumières au beau milieu d’une jungle militarisée fumante de milliers de cadavres d’ennemis du progrès et de la Révolution, parut « surréaliste » à ce dernier : « Le premier ministre Pol Pot et moi-même, je vous l’assure, sommes profondément imbus de l’esprit français, du Siècle des Lumières, de Rousseau « Rousseau, Jean-Jacques « , Montesquieu… » confia-t-il !

      « Selon un ancien membre du Cercle d’études marxistes cambodgien vers 1953, on y conseillait de lire le Contrat Social de Rousseau « Rousseau, Jean-Jacques  » Certains d’entre eux avaient fréquenté l’Université Nouvelle du P.C.F. où les enseignements portaient non seulement sur l’histoire, le matérialisme dialectique et historique ou les essais historiques de Marx « Marx »(le 18 Brumaire, La guerre civile en France 1871), mais aussi sur la philosophie des Lumières (Voltaire, Rousseau « Rousseau, Jean-Jacques  » ). Un militant de gauche des années soixante connaissait Rousseau du temps où il vivait au Cambodge. Une fois à Paris, il se rendait place du Panthéon quand il en avait le temps, « pour rendre hommage » à son « écrivain préféré ». « Comme Jean-Jacques », il croyait que « seule la société pouvait corrompre l’homme né libre ». Et « de tout cœur », il était « avec Danton, Robespierre et Saint-Just ».

      Le bagage idéologique ramené de France par tous ces Cambodgiens emportés dans le bouillonnement du mouvement anticolonialiste les incita sans doute à renverser sans tabous, à la manière des utopistes, de Rousseau, et de certains révolutionnaires français, les moindres vestiges de la société passée : argent, religion, instinct de propriété, vie familiale »… et religion apprise auprès des missionnaires catholiques.

      (Cf. L’influence de Rousseau sur l’idéologie et le comportement de Pol Pot et de ses camarades ,Sacha SHER, l’Harmattan, 2004).

      Voilà le sinistre héritage du gouvernement Hollande.

      Inutile de rajouter que les médias se garderont de trop y insister… raison plus que suffisante qui devrait nous encourager à ne pas manquer de le faire à leur place avec une certaine force !

      Pax Vobis +

      **************************

      Le communisme : une idéologie perverse !
      https://lebloglaquestion.wordpress.com/2010/03/04/le-communisme-est-intrinsequement-pervers/

    • 17 mai 2012 23:23

      Merci à La Question de placer ainsi les pédagogistes dans l’enfer qui leur revient : entre Rousseau et Pol Pot. Mais à vrai dire il y a sans doute d’autres éléments qui se trouvent entrelacés dans cette détestable mixture qu’on appelle le pédagogisme, dont il convient de remarquer qu’il a survécu à la faillite de toutes les autres idéologies issues de l’«anarchisme despotique» rousseauiste. Il n’y a plus guère de marxistes, etc., mais non seulement il reste des pédagogistes, mais encore ils sont payés par l’État pour nuire. L’IUFM (ne croyez pas qu’ils n’existent plus : ils ont juste été rapatriés au sein de l’Université!) est vraiment le milieu humain le plus répugnant que j’aie côtoyé de toute ma vie; c’est la seule institution dont j’aie à ce point désiré non seulement la suppression, mais encore l’anéantissement radical, de ses bâtiments, de ses personnels, de ses pompes et de ses œuvres, et qu’on en efface jusqu’au nom sur tous les documents officiels pour qu’on ne se rappelle plus qu’une telle infection ait pu exister. Nulle part je n’ai vu concentrés davantage que chez les pédagogistes tous les travers que l’anticléricalisme le plus fanatique prête aux « curés » : appétit de dominer masquée sous une apparence d’humble sollicitude; indigence intellectuelle qui se tire d’embarras en jetant un nuage d’encre culpabilisante pour échapper aux objections; substitution d’une fausse morale sentimentale à la saine position de questions rigoureuses; fabrication d’un jargon faussement technique pour se donner l’air entendu à l’égard de choses qui n’existent même pas; appel maternant à la confidence qui se retournera toujours contre celui qui aura eu la niaiserie de se confier à ceux qui prétendent vouloir l’aider; persécution modérée quoique venimeuse des fortes têtes, mais destruction surtout des faibles — bref, un type humain bas, faux, malveillant, enflé d’une importance imaginaire, ennemi de toute intelligence, exigeant une soumission intégrale sans aucune critique, transformant toute réticence à leurs menées perverses en une hérésie moralement digne d’être écrasée, etc. Le « pédago», c’est à la fois Tartuffe et Trissotin, mais de plus, toujours du côté du manche tout en se drapant hypocritement dans une posture de rebelle («rebellocrate», dirait Ph. Muray). Le type même de « l’homme du ressentiment» selon Nietzsche, en somme. Ils sont vraiment à tuer. Ou plutôt, à renvoyer dans les classes que bien souvent ils ont fui pour devenir des professionnel de l’« apprendre à apprendre ».

  12. Emmanuel:. permalink
    17 mai 2012 11:29

    Aloïs : « …/… Colonialiste….pas seulement, Jules Ferry fut aussi un franc-maçon raciste ce qu’a oublié de préciser Hollande…/… ».

    Je ne pense pas que le président ait « oublié » ce point du racisme dont fit preuve JF. A tous le moins dont il utilisa les idées pour justifier son approche et sa volonté colonialiste pour asseoir la puissance française. Idées et approche que le président à fermement condamnées en rappelant le discours de Clémenceau.

    Il n’y a pas besoin d’être grand clerc pour savoir que la maçonnerie, plus exactement les maçons qui la composent, sont aussi à l’image de la société avec leurs grandeurs et leurs petitesses. Ce n’est pas par hasard si des loges portent le nom de plusieurs de nos grands hommes dont les idées furent parfois aux antipodes les unes des autres. Je pense ici à l’une qui réfère plutôt à Robespierre et l’autre à l’Abbé Grégoire.

    Et comme dit la chanson « Tout ça fait d’excellents Français ».

    • Aloïs permalink
      17 mai 2012 12:59

      Pour une première journée de Président de la République rendre hommage au chantre de l’expansion coloniale raciste et à la naissance du nucléaire, en quelques heures c’est un record !

      Les amis de gauche, les écolos et les frères des loges de François Hollande qui font d’après vous « d’excellents Français » vont apprécier !

    • Charles permalink
      21 mai 2012 00:04

      N’en doutez pas Emmanuel fait partie de la maçonnerie bleue…Merci à lui de nous le faire comprendre….Nous le plaindrons alors plus que nous l’en blâmerons sans toutefois cesser de maintenir avec force que la (Haute) Maçonnerie est la Synagogue de Satan!

  13. 17 mai 2012 12:40

    Ca promet…selon nos amis de contre-info.com !

    Vincent Peillon, nouveau ministre de l’éducation, semble un dinosaure maçonnique.
    Dans la video ci-dessous, il nous fait part de sa « foi laïque » : un bon résumé des élucubrations qu’il a ingurgitées en Loges.

    Vincent Peillon a des petits problèmes d’assimilation. Ses quatre enfants (en 2 unions) s’appellent Salomé, Maya, Elie et Isaac.

    Et pour en connaître davantage sur la « religion » maçonnique, c’est par ici :

    http://www.contre-info.com/sinformer-sur-la-franc-maconnerie-et-la-gnose

    • IHSV permalink
      17 mai 2012 15:11

      « Ca reprend beaucoup des religions de l’Humanités qui se sont développées dans le milieu républicain et socialiste ».

      On sait de quelle culture il parle, mazel-tov !

      On comprend pourquoi le christianisme des premiers siècles (dès le IIe siècle après J-C) a rapidement excommunié les sectes gnostiques…

      La nouvelle religion du monde la voici, c’est l’égalitarisme laïc maçonnique !

    • 17 mai 2012 21:33

      Gnose + kabbale + hérésie + occultisme + universalisme = idéologie maçonnique.

      C’est toujours la même vielle recette pourrie, infectée du poison mortel de la haine anti-chrétienne qui nous est resservie jusqu’à plus soif depuis la Révolution !

      Et c’est cette horreur déguisée sous le nom de « laïcité » qui est la base de la pensée républicaine et maçonnique qui prétends incarner la France !!

  14. 18 mai 2012 10:50

    De la Pythie à Saint Pierre, l’Espérance de Prieur :

    « Notre nouveau Président, Monsieur François Hollande, n’est pas un Romain.

    Sinon, son intronisation sous le Déluge et l’Éclair qui a pris comme cible son aéronef républicain, lui auraient fait comprendre que les Auspices allaient le mener à l’hospice.

    Les Romains, bien que païens, avaient le sens de la Religion.

    Moins que les Grecs, mais pas loin.

    Un corbeau qui passe de dextre à senestre ou inversement était étudié par les augures décidant de la marche à suivre pour la bataille du lendemain.

    Faut pas se moquer !

    La Grande Pythie, dont Saint Augustin relate la Prophétie exacte, avait annoncé la Venue d’un Dieu fait Homme. »

    Suite :

    http://ripoublik.com/2012/05/de-la-pythie-a-saint-pierre-lesperance-de-prieur/

    • Emmanuel:. permalink
      18 mai 2012 11:37

      « …/… Notre nouveau Président, Monsieur François Hollande, n’est pas un Romain…/… ».

      Oui! En bon Gaulois il ne craint pas que le ciel lui tombe sur la tête. Par Toutatis et Belenos!!!

    • 19 mai 2012 02:16

      @ Prieur : il s’agit plutôt de la sibylle de Cumes (en Italie) que de la Pythie de Delphes (en Grèce), non ? Par ailleurs, la prophétie rapportée par Virgile est tout de même assez énigmatique pour qu’on ne puisse pas du tout être certain qu’elle se rapporte au Sauveur.

  15. lève-toi permalink
    24 mai 2012 21:55

    Sébastien Derouen

    Lisez le texte du dies irae dies illa, il est bien question de la Sybille.

  16. Koopa Troopa permalink
    25 mai 2012 08:56

    N’oublions pas que Ferry, c’est aussi l’affameur de Paris et celui qui nous fit coloniser le Tonkin pour l’intérêt de milieux d’affaires très républicains.

  17. Charles permalink
    29 mai 2012 12:14

    Les allégeances du nouveau gouvernement !!!

    La classe politique est souvent accusée d’incompétence dans l’exercice du pouvoir.

    Jugés incapables, les politiques sont ainsi, en quelques sortes, « exonérés » de leurs trahisons et des dévoiement de leurs mandats. C’est là une erreur d’appréciation fondamentale : les échecs des gouvernements successifs dans la réalisation des programmes qu’ils proposèrent à leurs électeurs ne proviennent que rarement d’une incompétence, parfois profonde il est vrai, de tel ou tel ministre.

    La réalité est donc autre. Le décalage entre les promesses électorales, les projets présidentiels, et les réalisations effectives du gouvernement au cours du quinquennat s’explique avant tout par les allégeances respectives des membres de ce gouvernement.

    Les dirigeants politiques le savent : pour gravir les échelons, il faut prêter serment. Non au Peuple et à la Nation, mais à ceux qui détiennent les clés de la réussite de leurs carrières. Les lobbys, les groupes de pression financiers, militaro-industriels, européiste et atlantiste, la communauté sioniste, et bien sur la Franc-Maçonnerie sont ainsi les véritables décideurs.

    L’intensification de la crise et l’absence de véritable réponse politique pour y remédier relève donc non d’une incompétence fantasmée mais bien d’une collaboration avérée des gouvernants avec ces structures de l’ombre. Leurs échecs politiques si éprouvants pour notre Peuple sont des réussites aux yeux de ceux dont la devise est « Ordo ab chao ». Ce n’est en effet pas un hasard si, de façon systématique, les gouvernements successifs laissent la France dans un état pire que celui qu’ils trouvèrent à leurs arrivée.

    L’oligarchie a établi des axes directeurs auxquels doivent se soumettre les gouvernements. De « droite » ou de « gauche », ils s’y soumettent, et précipitent ainsi la France dans l’abîme d’un mondialisme qui dissout les nations et les peuples dans un magma a-culturel, reniant ainsi des identités millénaires. Le règne du capitalisme financier et des quelques centaines d’oligarques dont il émane, trouvent dans ces gouvernements des relais serviles qui leur doivent tout.

    Il est donc fondamental de sortir du prêt-à-penser matraqué par la propagande médiatique (dont les mensonges ou omissions systématiques s’expliquent en fait simplement), et de comprendre les allégeances de principaux ministres du nouveau gouvernement.

    Comprendre ainsi pourquoi Hollande ne relèvera pas la France, et trahira -comme les autres – la confiance que lui accordèrent naïvement une partie des français…

    Le ver est dans le fruit.

    Manuel Valls – Ministre de l’Intérieur : Né à Barcelone en 1962. N’a acquis la nationalité française que par naturalisation en 1982. Ami avec Alain Bauer qui est le parrain de l’un de ses fils et Grand Maitre du Grand Orient de France de 2000 à 2003. Le 4 Février 2008, il vote pour la réforme de la Constitution permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Se définit comme « blairiste » et « clintonien ». Favorable à l’instauration de la TVA Sociale ; favorable à l’allongement de la durée de cotisation pour le droit à une retraite à taux plein ; favorable à l’alignement des régimes spéciaux de retraites avec le régime général. En 2010, il se déclare favorable au contrôle par la Commission Européenne des budgets nationaux. Participe aux réunions du Groupe Bilderberg. Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Il se prétend « lié de manière éternelle à Israël », et s’est opposé à la demande palestinienne d’adhésion à l’ONU. Intervenant au CRIF, notamment lors du « congrès des amis d’Israël en France » de 2012. Membre du club Le Siècle.

    Pierre Moscovici – Ministre de l’Economie :Issu d’une famille juive. Soutien historique de Dominique Strauss-Kahn. Lors du vote pour la réforme constitutionnelle de 2008, pour la ratification du Traité de Lisbonne, il s’abstient. Directeur de campagne de François Hollande durant la campagne de 2012, il est Vice-Président du Cercle de l’Industrie (Lobby patronal européen, en lien avec le MEDEF), dont Strauss-Kahn fut également Vice-Président et initiateur avecRaymond H.Lévy (PDG de Renault), et Maurice Lévy (président du directoire de Publicis, participant aux réunions du Groupe Bilderberg). Les principales entreprises représentées au sein de ce lobby sont celles du CAC40. Participe à la rencontre entre Manuel Valls, François Hollande et Richard Prasquier, président du CRIF, lors d’une entrevue où Hollande s’engagea à « combattre fermement l’antisémitisme et l’antisionisme ».

    Michel Sapin – Ministre du Travail : Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Durant la campagne de François Hollande, il est chargé du programme présidentielle de François Hollande. A propos du Traité de Maastricht, qui préfigure le Traité de Lisbonne, il déclare: « Maastricht apporte aux dernières années de ce siècle une touche d’humanisme et de Lumière qui contraste singulièrement avec les épreuves cruelles du passé ».Lors du Congrès de Versailles en 2008, il vote pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Lors du vote qui permit la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité, il s’abstient comme la plupart des parlementaires socialistes, permettant l’adoption du MES à la majorité absolue. Il participe aux diners du CRIF, en particulier en 2003 où il est présent aux « 12 heures pour l’amitié France-Israël » avec François Hollande, Dominique Strauss-Kahn, Nicolas Sarkozy, Pierre Lellouche et Benyamin Netanyahou (1er ministre de l’entité sioniste). Il participe aux réunions du Groupe Bilderberg, notamment en 1992 aux côtés de Jacques Toubon, Ernest-Antoine Seillière, Philippe Villin, André Levy-Lang ou encore Bernard Arnault.

    Vincent Peillon – Ministre de l’Education Nationale : Issu d’une famille juive par sa mère (lui-même nomme ses quatre enfants Salomé, Maya, Elie et Izaak), son père fut banquier (directeur général de la Banque Commerciale d’Europe du Nord). Marié à la journaliste Nathalie Bensahel. Militant trotskyste à ses débuts. Soutien de Dominique Strauss-Kahn en 2011, il se rallie ensuite à François Hollande. Sioniste, il est Franc-Maçon membre du Grand Orient de France. Il prône une« république spirituelle », considérant « la Franc-Maçonnerie et la laïcité » comme « religions de la république ». Il soutient la ratification du Traité de Lisbonne par la France, et milite pour le fédéralisme européen, et « une harmonisation politique, économique et fiscale au sein de l’Europe ». Au Parlement Européen, avec Harlem Desir, il défend les intérêts sionistes et collabore activement au projet de déstabilisation de la Syrie (voir ici).

    Jean-Yves Le Drian – Ministre de la Défense Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Européiste, il se prononce en 2005 pour la ratification du Traité Constitutionnel Européen. En 2008, il avait menacé de quitter le PS si ses « camarades » ne ratifiaient pas le Traité de Lisbonne. Milite pour une « harmonisation européenne des politiques de défense », donc pour la perte de la souveraineté militaire de la France. Sioniste, il est proche du CRIF. Le piratage de la base de donnée du site du CRIF mentionna Le Drian parmi la liste des utilisateurs abonnés (voir ici).

    Stéphane Le Foll – Ministre de l’Agriculture : Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Sioniste, déclare à propos du diner du CRIF « On n’avait pas de raison de dire non, c’est le genre de dîner où tout le monde va. (…) Le CRIF, on y est allé quasiment tout le temps, c’est comme ça, il y a des choses qui s’installent ». Il participe également au groupe de liaison CRIF-PS mis en place en 2006, aux cotés notamment de Richard Prasquier (président du CRIF), François Hollande, Razzye Hammadi, Malek Boutih. Il se prononce en faveur de la ratification par la France du Traité de Lisbonne. Il est l’un des rares parlementaires socialistes à avoir oser se prononcer pour le Mécanisme Européen de Stabilité. En février 2012, il déjeuna avec l’ambassadeur des Etats-Unis, accompagnés notamment de Michel Sapin.

    Laurent Fabius – Ministre des Affaires Etrangères : Issu d’une famille juive. Opère le « tournant de la rigueur » au début des années 80 en tant que 1er Ministre de Mitterrand, entrainant la rupture des communistes avec le PS. Il est mis en cause à cette époque dans l’affaire tragique du Rainbow Warrior, bateau de Greenpeace dynamité par des agents de la DGSE (voir ici). Également mis en cause dans la sinistre affaire du sang contaminé, au cours de laquelle des poches de transfusion sanguine ont été contaminées par le virus du sida, faute de mesures préventives (voir ici). Il est ministre sous Jospin lors du passage à l’euro et de la création d’Areva. Lors du Congrès de Versailles de 2008 concernant la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne, il ne prend pas part au vote. Lors du vote concernant le Mécanisme Européen de Stabilité, il s’abstient comme les autres parlementaires socialistes, permettant l’adoption du MES à la majorité absolue. Au début de l’année 2012, il se rend en Israël où il rencontre le Président Shimon Peres et le Ministre de la Défense Ehud Barak. Il participe aux diners organisés par le club Le Siècle. Il participe aux réunions du Groupe Bilderberg. Il prend part aux diners du CRIF. Il participe à des réunions maçonniques, son appartenance à la Franc-Maçonnerie n’est pas officielle mais évidente.

    Arnaud Montebourg – Ministre du Redressement Productif : Franc-Maçon, membre de la French-American Foundation (fondation atlantiste). Il ne prend pas part au vote lors du Congrès de Versailles de 2008 qui modifia la Constitution pour permettre la ratification du Traité de Lisbonne. Lors du vote pour la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité, à l’instar de la plupart des parlementaires socialistes, il s’abstient. Lié au CRIF, en particulier par sa compagne Audrey Pulvar qui en est l’auxiliaire zélée.

    Marisol Touraine – Ministre de la Santé : Fille du sociologue Alain Touraine, aux accointances maçonniques de notoriété publique. Elle est membre du club Le Siècle. Européiste, elle vote en 2008 pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Lors du vote pour la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité, elle s’abstient comme la majorité des parlementaires socialistes, permettant ainsi son adoption à la majorité absolue.

    Aurélie Filippetti – Ministre de la Culture : Participe aux diners du CRIF. Lors du Congrès de Versailles de 2008, elle vote pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Lors du vote permettant l’adoption du Mécanisme Européen de Stabilité, elle s’abstient. Elle milite contre l’antisionisme et se revendique ouvertement sioniste. Interrogée par Robert Ménard sur le voyage de Dieudonné en Iran, elle explique « qu’il existe des personnes plus légitimes que d’autres pour parler des droits de l’homme […] et que Dieudonné ne s’est pas beaucoup illustré dans le respect des droits de l’homme » (voir ici).

    Nicole Bricq – Ministre de l’Energie et du Développement Durable En 1991, elle soutient la Guerre du Golfe. En 2008, en tant que sénatrice PS, elle vote pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Elle s’est déclarée favorable à l’instauration du Mécanisme Européen de Stabilité, et s’est abstenue comme les autres parlementaires socialistes. Elle fit partie des signataires de la lettre ouverte envoyée à Nicolas Sarkozy, alors Président de la République, lui demandant de ne pas reconnaître l’État Palestinien à l’ONU. Elle est membre du très sioniste Cercle Léon Blum (voir ici), comme Pierre Moscovici, Aurélie Filippetti, Julien Dray…(voir ici)

    Jérôme Cahuzac – Ministre du Budget : Probable appartenance au Grand Orient de France. Frère d’Antoine Cahuzac, qui fut président du directoire de HSBC Private Bank France (avant d’être nommé en Janvier à la tête d’une importante filiale d’EDF). Lors du vote de la réforme constitutionnelle de 2008 permettant la ratification du Traité de Lisbonne, il s’abstient. Lors du vote à propos du Mécanisme Européen de Stabilité, il s’abstient. Afin de préserver la confiance des investisseurs , il se prononce pour une rigueur budgétaire, précisant que cet « objectif interdit la création de postes dans la fonction publique durant le prochain quinquennat. Il fait de la « confiance des marchés» sa priorité.

    Jean-Marc Ayrault – Premier Ministre : Notable du PS depuis près de 4 décennies. Lors du vote pour la réforme constitutionnelle de 2008, pour la ratification du Traité de Lisbonne, il s’abstient. Lors du vote parlementaire sur le Mécanisme Européen de Stabilité (qui brade une nouvelle fois un pan de la souveraineté Française aux instances européistes), il s’abstient comme la plupart des parlementaires socialistes dont il dirige le groupe, permettant ainsi l’adoption du MES à la majorité absolue. Est mandaté durant la campagne par François Hollande pour traiter la question du vote juif et récupérer les voix, et surtout le soutien, de la communauté. En 1997, il est condamné à 6 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende pour une affaire de favoritisme dans l’attribution d’un marché public, et a depuis 2007 obtenu une « réhabilitation » « exposant quiconque évoquant ces faits à des poursuites », (ce qui est faut car cela ne concerne que les condamnations amnistiées !). En 2008, maire de Nantes, il fait voter une subvention de 400 000€ destinée à la rénovation et à l’agrandissement du local servant aux « réunions » de 7 loges maçonniques (face aux critiques de l’opposition, il dû finalement abandonner le projet). Il est membre du Cercle Léon Blum, ouvertement sioniste (voir ici).

    François Hollande – Président de la République : Franc-Maçon du Grand Orient de France, il prône l’intégration de la « laïcité » dans la Constitution. Millionnaire, il déclare une fortune d’1,17 Million d’euros, omettant la Société Civile La Sapinière, qu’il gère avec Ségolène Royal, dont le capital s’élève à plus de 900 000 € (voir ici). Membre du club Le Siècle. Sioniste, il participe à plusieurs reprises aux diners du CRIF, qui salue sa victoire. Il est également membre de la fondation atlantiste French-American Foundation (voir ici). En 2005, il fit campagne pour le « Oui » au référendum visant à ratifier le Traité Constitutionnel Européen. Lors du vote de 2008 concernant la réforme constitutionnelle permettant la ratification du traité de Lisbonne, il s’est abstenu. Lors du vote concernant le Mécanisme Européen de Stabilité, il s’est également abstenu. Il est élu Président de la République avec moins de 40% des suffrages exprimés (voir ici). Il est mis en cause par la plainte d’Emmanuel Verdin, qui l’accuse d’avoir couvert les agissements pédophiles qui auraient été perpétrés par Jack Lang (voir ici).

    Auteur : Vincent Vauclin (la-dissidence.org)

    • Emmanuel:. permalink
      30 mai 2012 13:46

      On voit bien ici que vous n’avez jamais exercé d’autre responsabilité que celle de répandre des âneries. Dans toutes les institutions et organisations les décisions de caractère politique se préparent par des réunions préalables. Il en va ainsi dans la commune où vous résidez. Une réunion de bureau municipal précède toujours le Conseil municipal. Cette réunion réunit des élus (en général de la majorité) et des membres de commissions municipales, voire des personnes non élues mais qualifiées. Il en était ainsi dans l’institution professionnelle où je fus cadre de direction plusieurs années.

      La réunion à laquelle vous faites référence n’a donc absolument rien d’extraordinaire. Qu’il y ait ou non des FM non plus. Dans la commune dont je fus l’un des élus nous étions plusieurs maçons dans la majorité et dans la minorité. Et je me réjouis qu’ensemble nous ayons pu orienter certaines décisions dans un sens favorable aux intérêts de la commune (comme d’avoir fait déplacer le tracé d’une route ou d’avoir fait recracher quelques millions de francs (à l’époque) à un promoteur bien gourmand (mais très présent à la messe du dimanche).

  18. Charles permalink
    7 juin 2012 00:08

    Emmanuel , ce petit maçon bleu et « sincère », me met réellement en joie!!! Ce genre de « soldat » , bien que n’étant que piétaille aux yeux initiés des hauts maçons qui nous gouvernent, est absolument indispensable au Grand Oeuvre car il a une double et importante fonction: d’une part rendre vertueuses la plupart des petites décisions maçonniques (et elles le sont souvent, surtout lorsqu’elles se préoccupent de choses très terre à terre de la vie (le fameux tracé de route de notre cher Emmanuel par exemple…), les rendre aussi vertueuses aux yeux des acteurs qui se croient ainsi (et à presque juste titre!) indispensables (sentiment aristocratique de participer à la vie de la cité) mais aussi et surtout cela permet d’insuffler à doses homéopatiques un esprit maçonnique constant dans tous les rouages de la société et de maintenir, même de loin, les dogmes républicains fondamentaux…..
    Et le dernier qui me contredira sur ces points c’est sans doute notre cher Emmanuel en personne…sauf à rendre caduque à nos yeux (ébahis!) sa crédibilité personnelle et son honnêteté intellectuelle en tant qu’éminent (et fier de l’être!) »maçon de droite »…..

    • Emmanuel:. permalink
      7 juin 2012 11:26

      Mon cher Charles je pense que vous m’avez mal lu car selon la terminologie imbécile de vos semblables je suis ce que vous appelez un « grand supérieur inconnu ». C’est dire que j’ai très largement dépassé le stade « petit maçon bleu » que je suis d’ailleurs toujours. c’est dire aussi que j’ai assez largement fréquenté bien de ces « hauts maçons qui nous gouvernent » et qu’on peut aussi rencontrer modestement assis parmi leurs frères en « loge bleue ». De plus contrairement à ce que vous affirmez je ne suis pas « maçon de droite » mais je suis très clairement « maçon de gauche » même si, considérant l’intelligence des choses et des personnes il m’arrive de soutenir des projets de droite.Et même de donner mon vote à des gens de droite dès lors qu’ils s’affirment clairement républicains susceptibles de gagner une élection contre un candidat de l’extrême droite, voire même de l’extrême gauche (tout aussi pernicieuse).

      Quant au sentiment « aristocratique »… croyez moi on en revient très vite vu la masse d’emmerdes que génére le fait d’être un élu. Et je suis heureux que de nombreux maçons contribuent à maintenir, souvent aux côtés de leurs frères chrétiens engagés dans la cité, ces « dogmes républicains » auxquels ils sont, eux aussi, attachés et qui vous hérissent tant le poil.

  19. lève-toi permalink
    10 juin 2012 21:20

    Un petit tour sur les vidéos de Maurice Caillet, ou de Bill Schnoebelen, pour rafraichir les mémoires défaillantes.
    La Peste maçonnique n’est plus à démontrer, un maçon honnête ( c’est possible) disait qu’il y avait plus d’imbéciles en maçonnerie qu’ailleurs, ce qui se conçoit puisque cette Secte est manipulée par un petit peuple qui n’existe pas et dont la Gnose est la moelle empoisonnée (pléonasme).
    La république est maçonnique, l’Eglise elle-même est infestée, la société française pue de partout à cause de cette entité infectieuse, il faut être court sur pattes dans l’intelligence pour en tirer de la vanité, alors que ce n’est que dégoût et égouts dans tous les rouages de la société.
    Dieu nous donnera la victoire et aussi la conversion de ces aveugles, si nous le Lui demandons.

  20. Emmanuel:. permalink
    10 juin 2012 23:48

    Et en contrepoint une lettre ouverte adressée à Mr Caillet sur son blog et dont j’attends toujours deux ans après qu’elle soit publiée et qu’il y soit répondu.

    Publié par Emmanuel sur le site du Docteur Caillet ancien membre du GO et nouveau converti à la foi catholique.

    Pardon de rester derrière l’anonymat d’un pseudo. Mais c’est justement à cause des haines recuites que re-générent vos écrits et ceux de vos semblables que je le fais. Il se trouve qu’en plus d’avoir un nom connu, je suis également chrétien, catholique et franc-maçon, depuis bientôt 30 ans dans une obédience libérale et traditionnelle mais qui n’est pas le GO, dans laquelle j’ai été, comme vous l’avez été, vénérable de loges, député et un peu plus. De plus « haut gradé » (sic), disons au moins autant que vous. Sauf que je n’ai jamais fait dans l’occulte, que je n’ai jamais fumé non plus la moquette et autres fantaisies qui furent les vôtres avant votre conversion. Je ne suis pas non plus doublé d’une épouse « douée » de facultés de médium, dûement estampillées par l’ECAR qui n’en n’est pas à un près puisqu’elle condamne par ailleurs, et à juste titre, tout ce qui touche la voyance, le spiritisme….

    Après ce bref de présentation j’en viens à vos positions.

    Dans un message récent vous interrogez de savoir « si les papes qui ont condamné la FM ont été idiots? » A cette question la réponse est oui! (voir l’étymologie grecque du mot « anaisthetos ») Cela a été démontré par les travaux des pères Rousse-Lacordaire et Ferrer-Benimeli. Tous deux ecclésiastiques et professeurs éminents d’universités réputées et spécialistes des relations église-franc-maçonnerie. De plus, et à commencer par la première, celle de Clément XII, toutes ces condamnations sont nulles par l’effet du Droit Canonique lui-même. C’est donc à juste titre que le NDC issu de Vatican II a supprimé le canon 2335, par ailleurs contraire à diverses dispositions de la DUDDH de 1948. Canon qui plaçait, eu égard à la DUDDH, l’église au rang des organisations totalitaires (voire plus). Malheureusement force est de constater que la déclaration d’incompatibilité de 1983 signée JPII et J Ratzinger replace l’église latine en infraction grave avec cette DUDDH. Et j’évoquerai uniquement pour mémoire le fait que ces encycliques sont fondées sur « la rumeur publique » et « l’insinuation » (Clément XII et suivants). Autrement dit sur la calomnie et l’ignorance (voir Ferrer-Benimeli).

    Ailleurs vous dites que vous fûtes sous le coup d’une menace de mort d’un FM que vous ne voulez pas dénoncer. Mais de grâce faites-le afin que la justice maçonnique et la justice civile fassent leur oeuvre à l’égard de tels malfaisants qui n’ont rien à faire parmi nous (même remarque concernant le nommé Delière).

    Vous affirmez encore ne pas connaître de morts suspectes dans l’église, alors que vous laissez entendre que certains personnages connus comme FM pouraient avoir été « suicidés » (sous entendu par leurs frères)… Mais outre que celà constitue une dénonciation calomnieuse que faites-vous des morts du scandale de la banque vaticane, de la mort suspecte de Jean-Paul 1er, de celle de Jean XXIII…? Notez qu’ici je n’affirme rien. Je ne fais que vous interroger sur la base d’infos (intox?) qu’on trouve à profusion sur le net.

    Vous écrivez « Quand la bêtise et la méchanceté se marient…il n’y a malheureusement jamais de divorce ! Amen » Merci de cette preuve de lucidité qui aurait quand même dû vous faire relever ceci en faux, par simple honnêteté intellectuelle : « une fm convertie, précise les meurtres, rites et messes noires pratiqués dans certaines obédiences. » A quand de votre part une description précise de tels faits dans l’obédience dont vous fûtes membre?

    Un dernier mot. Vous qualifiez la FM de relativiste ou d’indifférentiste… Soit, n’importe qui peut porter n’importe quel jugement sur n’importe quoi. Vous ne faites là que ressasser les affirmations sans preuves de vos nouveaux maîtres à penser à qui il faut bien donner des gages de conversion… c’est humain. Mais que dites-vous lorsque Mgr Barbarin, Primat des Gaules, Prince de l’église, affirme (ce matin sur FI) vouloir se rendre à Jérusalem en compagnie d’un rabbin et d’un dignitaire musulman? Geste de paix certes. Mais ce que ne voit pas le commun c’est ici la marque du relativisme et de l’indifférentisme de l’église qui place la religion musulmane et la juive sur le même plan qu’elle. Que pensez-vous de ces nombreuses marques d’oecuménisme (de Satan selon certains chrétiens)?

    Vous souhaitiez une réponse sur le fond et dans une forme courtoise. Je pense vous l’avoir donnée sur qq points de vos affirmations. Et notez que je ne vous reproche pas d’avoir quitté la maçonnerie. Au contraire vous donnez ainsi la preuve éclatante qu’on peut en sortir facilement et baver sur elle un peu de lait caillé sans dommage.

    Bonnes fêtes de fin d’année à vous. Et meilleurs voeux pour votre chemin de conversion.

    Emmanuel

    • Gerdil permalink
      20 juin 2012 11:29

      Emmanuel

      Je ne sais si M. Caillet est lecteur de La Question ? ce qui est certain c’est que les arguments que vous lui opposez sont pour un seul recevable, pour tous les autres totalement fantaisistes.

      Il est clair que si M. Caillet a rejoint l’Eglise conciliaire vous pouvez aisément le mettre en face de diverses contradictions, notamment sur le relativisme et l’indifférentisme en matière religieuse, que le dernier concuile partage avec la Franc-maçonnerie.

      C’est un sujet grave, car croyant fuir les ennemis de l’Eglise que sont les maçons, M. Caillet se retrouve piégé par la nouvelle religion qui partage exactement les mêmes positions que les Loges :

      « Dans les milieux conciliaires, un théologien anglais comme John Hick, dans sa logique ultra relativiste, en vient à soutenir que le christianisme n’est qu’une forme d’expression parmi bien d’autres d’un identique mystère, une réponse localisée de la « même Réalité divine, qui a surgi à des moments différents et dans des cultures différentes de l’histoire de notre monde ».

      Chez d’autres, parmi lesquels on peut citer : Claude Basset, Dominique Cerbelaud, Jacques Dupuis, Claude Geffré, Pierre Grelot, Raimondo Panikkar, Edward Schillebeeckx ou encore Charles Taylor, on sent de même, derrière les délicates précautions dont on s’entoure pour ne point heurter trop frontalement les fondements de la vieille théologie, cherchant à donner, dans des textes se signalant par leur intensif usage de la circonvolution argumentaire des signes répétés d’orthodoxie en ne franchissant pas trop vite la ligne rouge qui consisterait à ne plus reconnaître en Jésus-Christ l’unique Sauveur de l’humanité, une tendance, pour ne pas dire une lame de fond, se dirigeant inexorablement vers l’établissement, par les vertus du dialogue interreligieux, d’un pluralisme spirituel dans lequel sont appelées à cohabiter, en un climat irénique, l’ensemble des traditions d’un monde pluriel. »

      L’apostasie du dialogue interreligieux !
      http://www.la-question.net/archive/2009/09/24/l-eglise-et-les-religions-non-chretiennes.html

      Cette religion n’est pourtant pas celle de l’Eglise !

      L’Eglise, par la plume de Pie IX signant le Syllabus le 8 décembre 1864, réprouvait fermement et rejetait catégoriquement l’opinion suivante la regardant comme une erreur condamnable, apostate, blasphématoire, contraire à la foi de l’Evangile : « Les hommes peuvent trouver le chemin du salut éternel et obtenir ce salut éternel dans le culte de n’importe quelle religion. Tout au moins doit-on avoir bonne confiance dans le salut éternel de tous ceux qui ne vivent pas dans le sein de la véritable Église du Christ. »

      D’autre part Emmanuel, soyons sérieux trouvez des cautions plus crédibles que les maçons (ou si proches des loges qu’ils ne s’en distinguent même plus) que sont les pères Rousse-Lacordaire et Ferrer-Benimeli.

      La condamnation de la Franc-maçonnerie par l’Eglise repose sur une suite constante d’interdits motivés par des raisons précises.

      Toutes les encycliques de Rome dénoncent depuis 1738 les orientations perverses de votre secte en des termes catégoriques, Pie VI écrit : « Personne n’ignore quel nombre prodigieux d’hommes coupables se sont ligués dans ces temps si difficiles contre le Seigneur et contre le Christ, et ont mis tout en œuvre pour tromper les fidèles par les subtilités d’une fausse et vaine philosophie, et pour les arracher du sein de l’Église, dans la folle espérance de ruiner et de renverser cette même Église. Pour atteindre plus facilement ce but, la plupart d’entre eux ont formé des sociétés occultes, des sectes clandestines, se flattant par ce moyen d’en associer plus librement un plus grand nombre à leurs complots et à leurs desseins pervers. Il y a longtemps que le Saint-Siège, ayant découvert ces sectes, s’éleva contre elles avec force et courage et mit au grand jour les ténébreux desseins qu’elles formaient contre la religion et contre la société civile.» Constitution Ecclesiam a Jesu Christo, 1821.

      Cette condamnation a été réitérée des dizaines de fois à travers le XIXe siècle comme au XXe siècle, y compris par Jean-Paul II et Benoît XVI (cf. Déclaration de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi du 17 février 1981 ; Déclaration sur l’incompatibilité entre l’appartenance à l’Eglise et à la Franc-Maçonnerie du 26 novembre 1983), et tout récemment encore Monseigneur Bernard Barsi, archevêque de Monaco, vient de déclarer que l’adhésion à la franc-maçonnerie, quelle que soit l’obédience choisie, était incompatible avec l’appartenance à l’Église catholique, en réaction à l’installation officielle, le 19 février 2011, de la Grande Loge nationale régulière de la principauté de Monaco (GLNRPM): “L’enseignement constant de l’Église catholique est clair à ce sujet et a été confirmé par une déclaration de la Congrégation de la doctrine de la foi, en date du 26 novembre 1983, explique l’archevêque. Le jugement négatif de l’Église sur la franc-maçonnerie demeure inchangé, parce que ses principes ont toujours été incompatibles avec la doctrine de l’Église : c’est pourquoi il reste interdit par l’Église de s’y inscrire.” “Les catholiques qui font partie de la franc-maçonnerie sont en état de péché grave et ne peuvent s’approcher de la sainte communion”, précise Mgr Barsi.

      Inutile donc de vouloir se masquer la réalité et d’essayer de diffuser votre poison idéologique en voulant tromper les lecteurs sur une éventuelle compatibilité entre l’Eglise et la Franc-maçonnerie.

      Entre la Synagogue de Satan et l’Eglise de Jésus-Christ aucune entente n’est possible !

  21. HUHU!! permalink
    12 juin 2012 19:56

    Désolé! C’est un peu trivial, mais cela vaut son pesant de cacahuètes

    Le divorce de Denis et Valérie Trierweiler n’a pas encore été prononcé. La première concubine, qui a déclaré qu’elle ne serait pas une potiche et qu’elle aura un rôle politique, est donc mariée, mais avec un autre homme que le Président de la France.

    François Hollande, de son coté, a eu une fille en 1988 avec Anne Hidalgo, première adjointe au Maire de Paris, alors que François était en coupe avec Ségolène Royal.

    Jean-Marc Ayrault a eu une histoire de cul avec Ségolène Royal quand François Hollande était avec Anne Hidalgo.

    Avec ces triangulaires de la gauche hautement morale, il se passe donc ceci :

    A) Anne Hidalgo pousse François Hollande à prendre Delanoé comme Ministre car elle veut récupérer la Mairie de Paris.

    Ce qui rend Rotweiller hystérique.

    C) Ségolène Royal veut le perchoir à l’Assemblée Nationale, et les enfants du couple insistent auprès de papa Hollande pour ne pas laisser Maman Ségolène de coté.

    Ce qui rend Rotweiller hystérique.

    D) François Hollande a déjà plus ou moins promis ce poste à François Bayrou (et là, sauf information de dernière heure, il n’y aurait pas d’histoire de cul entre les deux François)

    E) Jean-Marc Ayrault voudrait être premier ministre, mais il a déjà été condamné en justice, et ses proches se demandent si ce n’est pas Ayrault – que François Hollande a gardé en travers de la gorge pour l’avoir cocufié avec Ségolène – avait dans le collimateur lorsqu’il déclarait qu’il ne s’entourerait pas de repris de justice.

    Et bien entendu, je laisse DSK de coté…

    Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
    © Jean-Patrick Grumberg pour http://www.Dreuz.info

    • Emmanuel:. permalink
      13 juin 2012 00:11

      « …/… Le divorce de Denis et Valérie Trierweiler n’a pas encore été prononcé../… ».

      Avant de raconter n’importe quoi vaut mieux essayer de vérifier :

      Le divorce de Valérie et Denis Trierweiler a été prononcé en 2010 après trois ans de procédure. La journaliste de Paris Match a choisi de garder le nom de son ex-époux comme voici.fr en avait demandé confirmation lundi 4 juin auprès du cabinet de la première dame.

      Donc le reste….????

  22. Emmanuel:. permalink
    20 juin 2012 17:48

    Gerdil 20 juin 2012 11:29 En réponse à mon post relatif au nommé Caillet.

    Mon cher avant de qualifier mes commentaires de « totalement fantaisistes » commencez donc par lire de près la biographie de ce monsieur (comme celle du moine Verlinde qui lui ressemble).

    Les déméles et cas de conscience du personnage ne m’intéressent pas. Il a choisi une voie dont j’espère qu’elle lui convient. Je ne lui reconnais simplement pas le droit de cracher sur la maçonnerie et de donner corps à des assertions que la simple honnêteté intellectuelle aurait dû lui donner à dénoncer comme fausses.

    Quant à vos considérations sur la maçonnerie elle-même elles m’intéressent autant que les condamnations papales. Et l’avis des deux pères cités par moi, qui sont tous deux historiens et philosophes réputés, me paraît autrement plus fondé que le vôtre qui ne répète, ressasse, que la bouillie servie par vos maitres à penser qui ne sont eux mêmes que perroquets plus anciens.

    Libre à vous de considérer qu’il n’y a nulle entente possible entre les deux institutions… mais comme à lire ce qui s’écrit sur ce blog on est en droit de se demander avec qui vous êtes compatible(s)…..????

    • Gerdil permalink
      21 juin 2012 10:53

      Emmanuel,

      Les condamnations papales vous indiffèrent….hélas pour vous ! elles représentent cependant, que vous le vouliez ou non, et c’est sur ce point que M. Caillet est un minimum cohérent, des documents magistériels qui font autorité pour un catholique et auquel il se doit d’obéir.

      Et ces documents expriment clairement l’impossible entre entre la Franc-maçonnerie et l’Eglise pour des raisons mille fois explicitées et qui tiennent en une ligne : la Maçonnerie est « animée » par une idéologie incompatible avec la foi de l’Eglise.

      Quant à vos deux cautions, le jésuite espagnol et le dominicain français, on ne saurait faire mieux en matière d’apostasie !

      Le jésuite José Antonio Ferrer Benimeli a depuis longtemps revêtu un tablier en peau de porc sur son costume et est devenu l’avocat officiel des loges et la caution pseudo-catholique…qui ne trompe plus personne.

      Quant à notre dominicain français, voyez le spectacle scandaleux qu’offrit Rousse-Lacordaire dans un Temple maçonnique, se donnant de chaleureuses embrassades par trois fois avec les francs-maçons un imam et un rabbin !

      Jérôme Rousse-Lacordaire, dominicain apostat
      http://messe.forumactif.org/t1939-jerome-rousse-lacordaire-dominicain-apostat

      Pour appuyer vos thèses Emmanuel….trouvez mieux la prochaine fois !

  23. lève-toi permalink
    20 juin 2012 21:27

    Emmanuel

    Vous faites l’âne pour avoir du son, vous oubliez les auteurs qui ont épluché la franc-maçonnerie principalement avec des documents de première main, car pris à la FM elle même.
    De qui tient-elle le Droit d’emm….le monde entier, de corrompre les écoles, d’empoisonner les âmes des enfants principalement ( se souvenir de l’odieuse tactique des FM Carbonari visant la prime enfance).
    De qui tient-elle son infiltration malsaine dans tous les rouages de la Société.
    Maurice Caillet a été frappé de stupeur à Lourdes, en entendant la lecture faite par un prêtre, de textes évangéliques, à savoir : »Frappez et on vous ouvrira, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez », il croyait que ces phrases étaient nées dans la FM, en homme intelligent, son fanatisme se désintégra, sa femme d’ailleurs fut guérie suite au passage à Lourdes.
    Il n’aimait ni l’Eglise, ni la morale, et les avortements ne le gênaient pas en tant que médecin, mais tout comme Alphonse Ratisbonne, ses sarcasmes s’envolèrent en fumée alors qu’il ne s’y attendait pas du tout.
    Nous ne serons jamais compatibles avec l’infamie maçonnique, nous la combattrons toujours, et avec l’aide de Dieu, vous vous convertirez, du moins nous le souhaitons.

    • Emmanuel:. permalink
      23 juin 2012 11:39

      Mon dernier message ferait-il l’objet d’une censure alors qu’il n’est qu’une reprise à peine commentée du dernier de lève-toi juste appuyé du rappel de quelques faits notoires?

      [Emmanuel – Votre message s’était curieusement égaré dans la catégorie « indésirable », qui écarte automatiquement les intervenants ne respectant pas les règles fixées pour les échanges (s’interdire injures, grossièretés déplacées, invectives exagérées et surtout blasphèmes envers la religion). Voilà qui est réparé. LA QUESTION].

  24. Emmanuel:. permalink
    21 juin 2012 15:41

    lève-toi

    Pour vous répondre j’ai fait le choix économique de reprendre votre post ci-dessu en l’adaptant légèrement. Comme quoi est sage la recommandation évangélique de devoir tourner 7 fois 77 fois sa langue (plume, clavier) avant de la ramener…

    lève-toi

    Vous faites l’âne pour avoir du son, vous oubliez les auteurs qui ont épluché l’église romaine principalement avec des documents de première main, car pris à la source elle même (voyez notamment l’actualité).
    De qui cette église tient-elle le droit d’emm….le monde entier, de corrompre les écoles, d’empoisonner les âmes des enfants principalement (se souvenir de l’odieuse tactique des clercs visant la prime enfance).Sans parler de ses scandales financiers et de ses nombreuses dérives tradis, intégristes et autres sédévacs… et par dessus tout ça de s’ériger quand même en censeur et en donneuse de leçons?
    De qui tient-elle son infiltration malsaine dans tous les rouages de la société. Voir l’exemple d’un ex-premier ministre récemment renvoyé à ses chères études qui s’affirmait ouvertement catholique romain (ce qui ne l’empêchait nullement d’être favorable à l’IVG et au droit de mourir dans la dignité (qui n’est pas l’euthanasie) Ce qui n’empêchait nullement Rome de lui faire des ronds de jambes). Voir encore l’article 63 de Caritas in Véritatis qui s’affirme clairement en faveur du NOM. Voir aussi la scandaleuse intervention cléricale dans les affaires intérieures de la France en période électorale par l’affichage, dont d’ailleurs plus personne ne parle, des 10 points non négociables. Sans doute Dieu a-t-il préféré la gauche et ses insuffisances à la droite pourrie par ses compromissions diaboliques.

     » Maurice Caillet a été frappé de stupeur à Lourdes, en entendant la lecture faite par un prêtre, de textes évangéliques, à savoir :”Frappez et on vous ouvrira, demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez”, il croyait que ces phrases étaient nées dans la FM, en homme intelligent, son fanatisme se désintégra, sa femme d’ailleurs fut guérie suite au passage à Lourdes ».
    Simple démonstration de crétinisme… car même moi je sais d’où viennent ces citations.

    « Il n’aimait ni l’Eglise, ni la morale, et les avortements ne le gênaient pas en tant que médecin, mais tout comme Alphonse Ratisbonne, ses sarcasmes s’envolèrent en fumée alors qu’il ne s’y attendait pas du tout ».
    Autre démonstration du même. N’importe quel maçon un peu cultivé sait très bien ce que nos sociétés doivent positivement au Christianisme et négativement à l’église romaine.Ceci étant à l’époque où il fut l’un des artisans des lois IVG et avorteurs patenté je lui fais crédit des actes d’humanité qu’il a su poser (d’après ses ex confrères).

    Nous ne serons jamais compatibles avec l’infamie romaine, nous la combattrons toujours, avec l’aide du Grand Architecte, du moins nous le souhaitons.

    Quant à votre copain Gerdil sa médisance n’est que la manifestation de son haut esprit de charité. Sans intérêt donc.

  25. Emmanuel:. permalink
    25 juin 2012 17:05

    Merci donc de cette remise au jour…

    Ceci étant je reviens sur mon message ci-dessus dans lequel j’ai repris en l’adaptant une des phrases de lève-toi : « …/… Nous ne serons jamais compatibles avec l’infamie (maçonnique) romaine, nous la combattrons toujours, avec l’aide du Grand Architecte (de Dieu), du moins nous le souhaitons…/… ».

    Il est très clair que pour tout maçon de tradition c’est l’église romaine en tant qu’organisation humaine (à prétentions supra-humaines) qui est combattue ainsi que son cléricalisme outrancier et non l’Eglise Une, Sainte, Universelle (étym catholikos) et Apostolique qui est la seule Eglise fondée par NSJC et les Apôtres dont l’église romaine n’est avec d’autres qu’une fraction. Cette Eglise là s’adresse de tous temps à tous les hommes et son message est profondément inscrit dans la tradition maçonnique qui pourrait bien, si nécessaire la défendre. Alors que l’église romaine-organisation n’a pas besoin de nous pour s’auto-détruire. A moins qu’un jour ces messignores sortent de leurs palais en robe de bure, sandales de corde aux pieds et baton de pèlerin à la main afin de retrouver l’authentique tradition chrétienne que cherchent aujourd’hui un grand nombre de gens qui n’acceptent plus d’être traités en enfants immatures à qui on peut raconter n’importe quel conte de nourrices.

    Pour ma part, et même si je suis critique de certaines de ses interventions, je respecte le pape comme chef d’état, chef d’une communauté humaine importante et comme autorité morale. Il va sans dire comme personne et frère humain. De même en ce qui concerne les évêques dans leur rôle de pasteurs. Même si je ne reconnais pas l’infaillibilité le pape est pour moi absolument légitime, comme ses prédécesseurs malgré les erreurs et critiques qui les concernent.

    Chacun a le droit d’avoir un avis sur ce qu’il ne connait pas (ici la maçonnerie). Mais l’exprimer et en faire les choux gras de la diffamation, de l’insulte… ne fait généralement que la preuve de l’ignorance voire pire de la sottise.

    • Croidé du Seigneur permalink
      29 juin 2012 18:51

      Emmanuel est un hérétique parce qu’ il ne reconnait pas le dogme de l’ infaillibilité pontificale ,il n’ est donc pas catholique .
      La maçonnerie est un masque d’une certaine conspiration internationale .

  26. lève-toi permalink
    2 juillet 2012 21:18

    Emmanuel

    On reconnait votre maître, celui qui est Menteur et Homicide dès l’origine, votre hargne et vos inventions vomies par les loges, n’ont aucune espèce d’importance, mais vous semblez ignorer, pour avoir du son, tous les auteurs qui ont démasqué ( comme le réclamait le Pape Léon XIII) la FM sous toutes ses formes, d’après ses propres documents ( pas propres du tout au sens réel).
    Vous ne comprendrez qu’avec un retour à Dieu et en fuyant GADLU, son singe, vénéré bêtement dans vos antres malfaisantes.

    • Emmanuel:. permalink
      3 juillet 2012 00:13

      Et c’est moi qu’on accuse de hargne, de vomissures…
      Heureusement que dans mon dernier message j’ai écrit : « Chacun a le droit d’avoir un avis sur ce qu’il ne connait pas (ici la maçonnerie). Mais l’exprimer et en faire les choux gras de la diffamation, de l’insulte… ne fait généralement que la preuve de l’ignorance voire pire de la sottise. »

      Et là mon cher lève-toi… vous êtes un maître mais je n’envie pas votre expression toute catholique de la Charité..

  27. Pour la gloire du GADLU ? permalink
    15 juillet 2012 17:57
    • Emmanuel:. permalink
      25 juillet 2012 09:44

      Avec un minimum d’objectivité il est possible de voir qu’il ne s’agit pas là d’une réunion maçonnique régulière. Et ce malgré la présence d’emblèmes (triangle rayonnant, équerre et compas).

      Aucun des assistants sur l’estrade ne porte de signe maçonnique.
      Les assistants de la salle (qui nous tournent le dos) ne sont pas disposés selon la forme traditionnelle et de plus semblent être sur des gradins.

      Nous sommes donc dans une salle de spectacles ordinaire +- décorée d’emblèmes maçonniques que n’importe qui peut se procurer à bas prix. Je ne serais donc pas surpris d’apprendre qu’il s’agit d’un spectacle très ordinaire lui aussi (p.e destiné à collecter de fonds pour une oeuvre charitable ainsi que ça se pratique aux USA et dans les pays anglo-saxons)… bien loin de la maçonnerie traditionnelle.

      Apprécier ou non le spectacle n’est qu’une affaire de goût et en cette matière, depuis « l’ange bleu », on a largement vu pire.

  28. Mediteranee permalink
    19 novembre 2012 10:56

    Hollande tout comme sarkosy sont les promoteur de l antechrist

Trackbacks

  1. HOLLANDE COMMENCE SON MANDAT SOUS LE SIGNE DE LA FRANC-MAÇONNERIE | Sauvons la Liberté – Save Freedom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :