Skip to content

Jour historique au Vatican : Benoît XVI quitte le trône de saint Pierre !

28 février 2013

[youtube.com/watch?v=Q5Is2cr5ExI]

Dernier adieu de Benoit XVI à la foule,

ce jeudi 28 février 2013,

au balcon de la résidence d’été des papes, à Castel Gandolfo.

[youtube.com/watch?v=r8CZKSykTDA]

Benoît XVI, le matin du 28 février,

salut une dernière fois les cardinaux

dans la salle Clémentine du Palais du Vatican.

Journée historique jeudi 28 février au Vatican : pour la première fois depuis des siècles, un pape, Benoît XVI en l’occurrence, quitte de son vivant et de sa propre volonté le trône de saint Pierre !

C’est à 20 heures que prend officiellement effet la renonciation du pape. Seule manifestation concrète de cette fin de règne : les gardes suisses montant la garde devant le porche de Castel Gandolfo ont levé le camp. L’ex-pape vient de prendre alors comme titre officiel « Sa Sainteté Benoît XVI, pape émérite ».

La prise d’effet de sa renonciation ouvre la fameuse période du « siège vacant« , et c’est le cardinal camerlingue qui assure à présent officiellement l’interrègne. Cette lourde tâche incombe au fidèle secrétaire d’État de Joseph Ratzinger, le cardinal Tarcisio Bertone. Le pape émérite devrait quant à lui rester environ deux mois à Castel Gandolfo, loin du brouhaha médiatique qui entourera sans aucun doute le conclave chargé d’élire son successeur à partir de la mi-mars.

 

Vêtements, titre officiel, anneau du pêcheur, etc. : de nombreux symboles de la renonciation de Benoît XVI, vont changés :

Après avoir démissionné « Sa Sainteté Benoît XVI, pontife romain émérite », selon le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, pourra continuer à porter une soutane blanche, mais différente de celle des papes.

 Son anneau du pêcheur, symbole du pouvoir papal, a été brisé, après avoir salué tous les cardinaux réunis dans la salle Clémentine, ayant remis son anneau au cardinal camerlingue, chargé de le briser avec un marteau.

Mgr Joseph Ratzinger, restera deux mois à Castel Condolfo, le temps que soient achevés les travaux de rénovation du monastère Mater Ecclesiae, où il a décidé de se retirer ensuite. Ce monastère se situe derrière les murs du Vatican. C’est la première fois qu’un pape et son successeurs cohabiteront dans le plus petit État du monde.



Source : Le Monde.fr
7 commentaires leave one →
  1. 28 février 2013 14:03

    Nous ne comprenons pas… mais dans une attitude de foi et de prière, nous rendons grâce à Dieu pour le pontificat de Benoît XVI.

    Vive la Religion ! Vive le Pape !

  2. 28 février 2013 21:31

    Faux! L’abbé apostat Joseph Alois Ratzinger n’a pas quitté le trône de saint Pierre. Il a quitté le trône de leur abomination dans l’impiété (expression qui se trouve dans l’exorcisme de Léon XIII, qu’on peut se procurer p. ex. à l’adresse http://catholicapedia.net/Documents/cahier-saint-charlemagne/documents/C053_Exorcisme-de-Leon-XIII_8p.pdf).
    Vu que le cardinal Spellman aurait dit au sujet de Roncalli: «He’s no Pope. He should be selling bananas.», i. e. «Il n’est pas pape. Il devrait vendre des bananes.», on peut maintenant dire sans risque de se tromper: Le trône du Banana Joe est actuellement vacant.

    • Gerdil permalink
      28 février 2013 23:18

      Eh bien pour une fois….et pour quelques semaines….nous voilà tous sédévacantistes…car en effet le Trône de Pierre est VACANT…..avec un pape ayant renoncé de son vivant à la charge que le ciel lui avait confiée !!!!

      Depuis ce soir 28 février 20 heures…..la chaire de Pierre est vide !

    • UnVraiChrétien permalink
      1 mars 2013 18:34

      avec des « chrétiens » comme vous, le trîne de Satan et celui de la connerie ne seront jamais vides par contre.

    • 1 mars 2013 23:57

      «UnVraiChrétien» (avec 2 lettres de trop?), le trîne de Satan?! Ha! ha! ha!

  3. 28 février 2013 22:45

    Après huit ans de pontificat, Benoît XVI a cessé d’être pape, jeudi 28 février, à 20 heures, quand a pris effet sa démission, la première d’un chef de l’Eglise catholique depuis sept cents ans.

    Le pape avait annoncé le 11 février qu’il renoncerait à sa charge, sans cérémonie particulière, le 28 février. Seuls signes visibles de la fin du pontificat, des gardes suisses ont rangé leurs hallebardes puis fermé la grande porte de la résidence papale de Castel Gandolfo, tandis que le drapeau du Vatican flottant au-dessus de la villa était abaissé. Derrière un mur de caméras et d’appareils photo, de nombreux curieux et fidèles qui assistaient à ce moment historique, ont longuement applaudi le pontife aux cris de « Viva il papa ».

    Benoît XVI avait quitté le Vatican vers 17 heures pour gagner en hélicoptère la résidence estivale des papes, à Castel Gandolfo, où il séjournera deux mois, le temps que soit rénové un monastère situé dans l’enceinte du Vatican, et où il se retirera ensuite dans une vie « de prière et réflexion ». Il s’éloignera ainsi du brouhaha médiatique lié à l’élection de son successeur par un conclave qui devrait avoir lieu autour du 10 mars.

    Dans son dernier salut en tant que pape adressé à plusieurs milliers de fidèles catholiques et habitants de ce joli petit village des collines au sud de Rome, le pape a dit qu’il ne serait désormais qu’un « simple pèlerin ».

    Comme prévu, son compte Twitter a été fermé, mais son dernier tweet est encore visible sur la version française :

    Merci pour votre amour et pour votre soutien. Puissiez-vous expérimenter toujours la joie de mettre le Christ au centre de votre vie!

    — Benoît XVI (@Pontifex_fr)

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/02/28/benoit-xvi-n-est-plus-pape-il-est-redevenu-un-simple-pelerin_1841009_3214.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :