Skip to content

Le Siège de Pierre est Vacant : Prions pour l’Eglise !

1 mars 2013


sede-vacante (1)


[youtube.com/watch?v=d7X1UEjgFD8]

17 commentaires leave one →
  1. Charles permalink
    1 mars 2013 11:55

    Jour de grâce et d’allégresse???! La Question reconnait enfin que le siège de Rome est vacant!!!!! Depuis cinquante ans qu’on leur dit…on commençait à se lasser de toujours répéter la même chose…sans être entendus!!!!
    Pax vobis chers lecteurs!!!! 🙂

  2. Lagomer permalink
    1 mars 2013 13:52

    Charles La Question constate simplement que le 28 février à 20h, la renonciation historique de Benoît XVI ayant pris effet, le trône de Pierre est vacant dans l’attente de l’élection d’un nouveau Pontife….

    L’Eglise reste l’Eglise… mais le Siège apostolique est vacant comme après la mort d’un pape.

    Sauf qu’aujourd’hui il y une situation nouvelle.

    Le gouvernail de la barque de Pierre va bientôt passer dans d’autres mains, mais les catholiques devront s’habituer à avoir un « Pape émérite » et un « Pape en exercice »….

    Et sur ce point, je vous l’accorde, je ne suis pas certain du tout que le caractère sacré de la fonction pontificale en ressorte renforcé.

    Image significative : http://www.lavie.fr/images/2013/02/13/36489_benoit-xvi-siege-vacant_440x260.jpg

  3. Pélikan permalink
    1 mars 2013 13:58

    La dernière parole de Ratzinger, en tant que matériellement Pape aux fidèles, prononcée au balcon de Castel Condolfo avant 20h; soit l’heure officielle de sa renonciation…… aura été « bonne nuit » !

  4. 1 mars 2013 14:03

    Twitter est vide.

    Tous les tweets du compte papal @pontifex ont été effacés.

    Le compte ne porte plus le nom « Benoît XVI » mais « Sede vacante », « siège vacant » !

    https://twitter.com/Pontifex

  5. Medina Celli permalink
    1 mars 2013 14:12

    « Catholique — restez fidèle à la seule Foi enseignée par Notre-Seigneur Jésus-Christ et Sa Sainte Église, la Foi de toujours qui ne peut pas changer ;

    — restez fidèle aux seuls sacrements de Notre-Seigneur Jésus-Christ, ceux donnés par la sainte Église depuis 2000 ans ;

    — restez fidèle aux catéchismes de la sainte Église, aux enseignements des papes catholiques, aux enseignements des saints de toujours ;

    — restez fidèle en tout, ne changez rien, refusez toutes les nouveautés, refusez tout Vatican II, refusez ses faux papes, ses faux évêques, ses faux prêtres, ses faux sacrements, ses catéchismes, ses enseignements erronés. La Religion instituée par Notre-Seigneur Jésus-Christ ne peut pas changer.

    La très Sainte Vierge Marie triomphera un jour prochain, l’erreur sera écrasée , la vérité de toujours vaincra. »

    M. l’Abbé Joseph Vérité, né au Ciel le 26 août 2010.

  6. 1 mars 2013 16:56

    Le point sur les favoris parmi les cardinaux.

    Sous les fresques de Michel-Ange, dans le secret de la Chapelle Sixtine, une centaine de cardinaux se rassembleront bientôt pour élire le prochain pape. Après la démission de Benoît XVI, la date exacte du conclave n’est pas encore connue mais les pronostics vont déjà bon train sur l’identité de celui qui lui succédera sur le trône de Saint-Pierre. Les noms de plusieurs favoris, ou papabili, circulent dans les coulisses du Vatican.

    Le mystère reste toutefois entier et tout est possible : quand Jean-Paul II a été élu en 1978, il ne faisait pas partie de la liste des papabili.

    Les favoris :

    Angelo Scola, 72 ans. Depuis plusieurs années, cet Italien est vu comme l’un des candidats les mieux placés. C’est Benoît XVI qui l’a nommé archevêque de Milan, un poste-clé. Angelo Scola était auparavant patriarche de Venise. Proche du souverain pontife mais plutôt isolé au milieu des cardinaux italiens, ce conservateur a créé la revue « Oasis », qui développe le dialogue avec l’islam.

    Gianfranco Ravasi, 71 ans. Cet autre Italien était le « ministre » de la Culture de Benoît XVI. Avec son soutien, il a lancé le « Parvis des gentils », destiné au dialogue avec les non-croyants. Gianfranco Ravasi, considéré comme ouvert et médiatique, fut l’un des premiers cardinaux à utiliser Twitter. Il apparaît aussi comme un homme très intellectuel. Cette année, il a prêché les exercices spirituels de Carême de Benoît XVI, qui a souhaité que le cardinal soit « récompensé » pour leur qualité. Il souffre toutefois d’un déficit de notoriété auprès de ses pairs et n’a jamais dirigé le moindre diocèse, souligne le National Catholic Reporter.

    Marc Ouellet, 68 ans. Québécois, Marc Ouellet est très apprécié en Amérique latine. Dans son pays d’origine, ses positions conservatrices sur les mœurs lui ont en revanche valu une certaine impopularité. Depuis 2010, ce grand polyglotte est préfet de la Congrégation pour les évêques. Il est probablement l’un des cardinaux les plus « ratzingériens » de la Curie.*

    Peter Turkson, 64 ans. A la tête du Conseil pontifical « Justice et paix », le cardinal ghanéen Kodwo Appiah Turkson s’est engagé pour une meilleure justice et une meilleure distribution des ressources mondiales. Parmi les cardinaux africains, il fait figure de favori. Dans une vidéo diffusée lors d’un synode, il a cependant fait polémique en évoquant les risques liés à la démographie de l’islam en Europe. Ses déclaration sur les traditions africaines censées protéger de l’homosexualité et de la pédophilie ont aussi défrayé la chronique.

    http://www.europe1.fr/International/Le-trombi-des-papabili-1431911/

  7. Charles permalink
    1 mars 2013 19:20

    « Bonne nuit » Pélikan!!!!!!! avec une bonne tisane astringeante nul doute que l’Abbé Ratzinger passera une bonne nuit et que pour une fois les démons du Vatican ne viendront pas le hanter…..Et si je vous conseillais aussi une bonne tisane ce soir cher Pélikan???pax vobis!
    Merci à Medina Celli pour sa belle citation. Que Dieu la bénisse!

  8. Charles permalink
    1 mars 2013 19:23

    Et pour une fois Lagomer me fait hurler de rire!!!! merci pour son humour à décoiffer un cardinal! Ah! ça fait du bien de rire!
    M’est avis que les « papes » devraient démissionner plus souvent: on s’amuse bien!!!

  9. Medina Celli permalink
    3 mars 2013 13:07

  10. 4 mars 2013 13:11

    Les 209 cardinaux du monde entier, électeurs (moins de 80 ans) ou non, ont été convoqués et 140 d’entre eux sont déjà sur place tandis que quelques-uns, trop âgés ou malades, sont excusés. Le conclave ne sera convoqué (par vote sur la date) que lorsque tous les électeurs – 115 annoncés – seront présents. C’est aussi en « congrégation générale » que sera donné le feu vert à l’aménagement de la chapelle Sixtine, siège du conclave, qui sera alors fermée aux touristes.

    Les huis clos qui commenceront lundi serviront à mettre sur la table les nombreux problèmes de l’Église. Le cardinal colombien Ruben Salazar Gomez a souligné dans le Corriere della Sera l’importance de « la nouvelle évangélisation des terres de tradition chrétienne ». Selon son collègue du Honduras, le cardinal Oscar Andres Rodriguez Maradiaga, le pré-conclave ne pourra pas ignorer l’affaire Vatileaks de fuites de documents secrets du pape « sur laquelle nous avons trop peu d’éléments ».

    Les « congrégations » permettront aussi de dresser un portrait-robot du pape idéal, un choix très difficile, car il lui faudra être à la fois pasteur, réformateur, homme à poigne et garant de la tradition. Entre conciliabules et autres rencontres informelles, les candidatures devraient s’officialiser et des « cordées » se former. Le choix paraît très ouvert : « À la mort de Jean Paul II en 2005, chacun réfléchissait depuis des mois à un successeur, et le conclave fut court.

    Cette fois, ce geste inouï de la démission d’un pape a balayé tous les calculs », a expliqué à l’AFFP un cardinal à la retraite. Selon lui, « une décision audacieuse » n’est pas exclue comme en 1978 quand Karol Wojtyla, un Polonais que personne n’attendait, s’était imposé.

    http://www.lepoint.fr/monde/les-cardinaux-preparent-le-conclave-04-03-2013-1635599_24.php

  11. Charles permalink
    5 mars 2013 14:02

    Avec le prochain pape commencera le mystère d’iniquité
    La démission de Benoît XVI confirme qu’il reste maintenant peu de temps au calendrier satanique pour s’accomplir. J’ai déjà expliqué, à plusieurs reprises, que lorsque commenceront les événements, ceux-ci s’enchaîneront à grande vitesse. Nous allons être estomaqués par la tournure des événements, par leur nature et leur ampleur.

    Dans mon article précédent, j’ai expliqué que le futur pape serait probablement le faux prophète, la bête qui s’élève de la terre (Apocalypse XIII, 11-12) et qui prépare le terrain à la venue de l’Antéchrist.

    Avec les nouveaux indices que je vais développer ci-après, je le confirme : attention danger, le successeur de Benoît XVI ne peut être que le faux prophète.

    Nous sommes bel et bien au milieu de l’Apocalypse, au 6ème ou au 7ème sceau et le mystère d’iniquité va se réaliser sous nos yeux.

    Pour comprendre la tournure des événements, il n’est pas nécessaire pour le moment de pronostiquer qui sera le nouvel élu, de Mgr Bertone ou de Mgr Turkson, mais d’étudier plutôt ce qui va se passer ensuite. Car cela a déjà été prédit.

    Je vais mêler volontairement les prophéties dignes de foi et considérées comme sérieuses, et celles, plus douteuses, qui proviennent probablement de Satan. Même si ces dernières contribuent à la grande confusion ambiante, elles ont aussi pour avantage de faire connaître le plan de Satan. Car celui-ci prend un malin plaisir à annoncer aussi ce qu’il a prévu. Il imite Dieu en tout, la consécration suprême (qui ne durera pas longtemps) étant qu’il se fasse adorer en lieu et place du Dieu créateur.
    Mais vous allez voir, après tri, que les prophéties d’origine divine et celles d’origine satanique se rejoignent souvent.
    Ce n’est pas un hasard, car Satan est « lié » en quelque sorte au plan divin et il ne peut pas faire tout ce qu’il veut.

    Le prochain pape aura pour mission de détruire la religion catholique de l’intérieur, et ce sera d’autant plus pernicieux et insidieux que Vatican II a déjà très bien préparé le terrain. L’équipe de traîtres qui l’assisteront au Vatican accélèrera le processus de déliquescence de l’Eglise catholique : suppression des derniers dogmes et de la Présence Réelle, mensonges sur la vie et la divinité de Jésus, suppression du culte des saints et de la Sainte Vierge.

    Et tout cela arrivera probablement d’ici 2014, en liaison avec d’autres évènements extrêmement importants qui se produiront et justifieront, en apparence, ces prises de positions.
    Ainsi, l’Eglise catholique sera le chef de file de la nouvelle religion mondiale, dans laquelle toutes les autres fusionneront (pour faire court), dans une société transformée de son côté avec un gouvernement mondial et une monnaie mondiale.

    La résultante de ces changements sera une probable scission de l’Eglise, entre les modernistes réalisant ces transformations et le « petit nombre qui y voit clair » qui refusera une telle évolution. Il est probable qu’à ce moment-là, le groupe des « résistants » élira un pape de son côté, qui sera le fameux Pierre le Romain, le vrai.
    Car il n’est pas impossible que le faux prophète prenne lui-même le nom de Pierre ou s’appelle Pierre (ce qui est le cas de Mgr « Peter » Turkson). C’est donc à ses œuvres qu’il faudra le juger.
    Quand aux « résistants », ils seront impitoyablement pourchassés et combattus ; ce seront les martyrs dont parle l’Apocalypse au chapitre VII.

    Le scénario que je viens de développer bien sommairement est celui qui résulte des multiples prophéties sur le sujet.
    Qui vira verra!
    Pax vobis!

  12. 6 mars 2013 11:48

    La première photo du pape émérite après sa renonciation vient d’être publiée par un journal italien. On peut y voir l’ancien pape coiffé d’une casquette faisant une promenade dans les jardins de Castel Gandolfo.

    Il a abandonné ses fameuses chaussures rouges de pape au profit d’une paire de couleur sombre et semble plongé dans une discussion avec son secrétaire.

    Depuis sa démission, Joseph Ratzinger est devenu officiellement « Sa Sainteté Benoît XVI, pape émérite ». Il va attendre à Castel Gandolfo, pendant deux mois environ, la fin des travaux de réfection dans un monastère au Vatican où il a l’intention de se retirer définitivement pour se consacrer à la prière.

    Le magazine Chi est de propriété du groupe Mondadori qui est contrôlé par la famille de l’ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi.

    http://www.tgcom24.mediaset.it/cronaca/fotogallery/1018443/esclusiva-chi-le-prime-foto-da-papa-emerito-di-ratzinger.shtml

  13. 6 mars 2013 23:02

    La crise de gouvernance de la curie romaine et la renonciation du Pape produisent des effets…..

    Beaucoup de cardinaux pensent que l’heure est venue de revoir de fond en comble le fonctionnement de la curie. Ils veulent une réforme de système: un secrétaire d’État avec moins de pouvoirs ; un Conseil des ministres effectif autour du pape ; un Vatican conçu comme un lieu de service des Églises continentales et non comme un lieu de pouvoir.

    Ce qui fait craindre une crise de niveau institutionnel, donc très grave, à la vieille garde italienne qui tient tout, en vérité depuis longtemps. Après Paul VI, ni Jean-Paul II ni Benoît XVI n’ont vraiment gouverné la curie. Ce sont donc plus de trente années de dérives de pouvoirs qui implosent.

    En cette heure de remise en cause fondamentale – par le Collège des cardinaux lui-même et non par la gauche progressiste, ce qui ne s’est jamais vu à ce point en 1978 et en 2005 -, les tenanciers refusent donc de confier les clés du royaume à quelqu’un qui ne serait pas du sérail curial. D’où ce raidissement. D’où l’alliance sacrée italienne. Mais, cette fois, elle pourrait être vaine.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/03/06/01016-20130306ARTFIG00661-conclave-dialogue-tendu-entre-les-cardinaux-a-rome.php?fb_action_ids=4928855533875%2C4927454738856&fb_action_types=og.likes&fb_source=other_multiline&action_object_map=%7B%224928855533875%22%3A131725223675110%2C%224927454738856%22%3A512359392149708%7D&action_type_map=%7B%224928855533875%22%3A%22og.likes%22%2C%224927454738856%22%3A%22og.likes%22%7D&action_ref_map=%5B%5D

  14. 11 mars 2013 01:41

    Sauf surprise, le conclave qui s’ouvre mardi devrait être court -de deux à quatre jours maximum, a prédit samedi le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.

    Mardi, les cardinaux entreront en procession dans la Chapelle Sixtine peinte par Michel-Ange. Selon un rituel inébranlable et strict datant du Moyen-Age, les portes seront closes «à clé» (d’où l’origine du nom de « Conclave »). Coupés du monde, ils devront élire à la majorité des deux-tiers le successeur de Benoît XVI. Leurs bulletins de vote seront brûlés, pour effacer toute trace de scrutins très secrets, dont les cardinaux ne peuvent faire état, même longtemps après. Grâce à l’adjonction de fumigènes, sortira une fumée noire si aucun pape n’est élu, blanche en cas d’élection.

    Avant que la fumée s’échappe de la Sixtine et que les cloches de Saint-Pierre sonnent à toute volée, le cardinal italien Giovanni Battista Re, premier des cardinaux évêques, aura demandé à l’élu: «Acceptes-tu ton élection canonique comme souverain pontife ?» L’élu répondra oui et choisira son nom : Paul, Jean, Jean Paul, Clément, Pie, Benoît, etc… selon son choix et ses affinités avec des apôtres, des saints ou des papes du passé.

    Quarante minutes plus tard – le temps que les cardinaux fassent allégeance et que le nouveau pontife endosse ses nouveaux habits -, le cardinal français Jean-Louis Tauran aura le privilège d’annoncer en latin à la foule rassemblée Place Saint-Pierre : «Habemus papam», suivi du nom de l’élu. Portant une étole rouge sur les épaules, le nouveau pape montrera alors son visage au monde entier.

    http://www.leparisien.fr/pape-vatican/succession-de-benoit-xvi-un-conclave-historique-se-reunit-mardi-10-03-2013-2630335.php

  15. 19 mars 2013 01:53

    calmez vous, pape ou pas pape, le monde reste le monde. Nous étions dans un monde. Nous sommes rentrant dans le Nouveau Monde. Bonne nuit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :