Skip to content

Le pape François lave les pieds d’une musulmane !

2 avril 2013

[youtube.com/watch?v=m7cyHBZ709s]

vlcsnap-tf1_2

Le pape François lave et embrasse les pieds de dix jeunes hommes

et de deux jeunes filles, dont une Serbe musulmane.

Le pape François a lavé les pieds de douze jeunes détenus lors du Jeudi saint. Un triple symbole. Décidément, il ne semble pas vouloir exercer la fonction pontificale comme ses prédécesseurs, ceci à de nombreux égards dont le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils sont étonnants.

En effet Jeudi Saint, en fin d’après-midi, l’ex-archevêque de Buenos Aires s’est rendu dans le centre de détention pour mineurs de Casal del Marmo, dans la banlieue de Rome, pour y célébrer la messe du Jeudi Saint. Devant une cinquantaine de jeunes rassemblés dans la chapelle de la prison, le pape argentin a prononcé une courte homélie, improvisée, sur un ton accessible et chaleureux.

Puis le pape François a lavé ensuite les pieds de dix jeunes hommes et de deux jeunes filles, une Italienne catholique et une Serbe musulmane. Un geste « de tout cœur« , posé « comme prêtre et évêque » a-t-il déclaré à l’assistance.

Voici l’homélie que le Pape a prononcée après la lecture de l’Évangile :

« Ceci est émouvant. Jésus qui lave les pieds à ses disciples. Pierre ne comprenait rien, il refusait. Mais Jésus lui a expliqué. Jésus –Dieu– a fait cela ! Et il explique à ses disciples: Comprenez-vous ce que je vous ai fait ? Vous m’appelez Maître et Seigneur, et vous dites bien, car je le suis. Si donc je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. Car c’est un exemple que je vous ai donné pour que vous fassiez, vous aussi, comme moi j’ai fait pour vous. C’est l’exemple du Seigneur: Il est le plus important et Il lave les pieds, parce qu’entre nous celui qui est le plus haut doit être au service des autres. Et c’est un symbole, un signe, non ? Laver les pieds c’est dire : je suis à ton service. Et nous aussi, entre nous, ne devons-nous pas nous laver les pieds tous les jours les uns aux autres ; mais qu’est-ce que cela signifie ? Que nous devons nous aider les uns les autres. Parfois je me suis fâché avec l’un ou avec l’autre… mais… laisse tomber, laisse tomber, et s’il te demande un service, fais-le. Nous aider les uns les autres : voilà ce que Jésus nous enseigne et c’est ce que je fais, et je le fais de tout cœur, parce que c’est mon devoir. Comme prêtre et comme évêque, je dois être à votre service. Mais c’est un devoir qui me vient du fond du cœur : je l’aime. J’aime cela et j’aime le faire parce que c’est ainsi que le Seigneur m’a enseigné. Mais vous aussi aidez-vous: aidez-vous toujours. Les uns les autres. Et ainsi, en nous aidant, nous nous ferons du bien. Maintenant nous allons faire cette cérémonie de nous laver les pieds et pensons, que chacun de nous pense : Est-ce que je suis vraiment disposée, est-ce que je suis disposé, à servir à aider l’autre ? Pensons seulement à cela. Et pensons que ce signe est une caresse de Jésus, que nous fait Jésus, parce que Jésus est venu justement pour cela : pour servir, pour nous aider

Source : Vatican Information Service (VIS).

41 commentaires leave one →
  1. Pélikan permalink
    2 avril 2013 15:06

    C’est à se demander, par cet acte sacrilège, si celui qui est, espérons-le un minimum matériellement « pape »….sait encore ce que signifie être le pontife de l’Eglise !

    • SlyMue permalink
      11 avril 2013 18:13

      Bien dit ! D’ailleur continuons à agir et réflechir comme en l’an 800. Soyons rétrograde et surtout, ayons peur de vivre avec son temps. Moi j’suis sûr que Dieu se serait bien marrer ! Le Pape de la modernité est enfin là, respectons le ! Laissez le donc faire ce qu’il veut. J’suis sur que Dieu est grand, et qu’il finira par pardonner le fait que tu sois completement fermé. Bisou bisou Pélikan, et éduque bien tes gamins si tu en as, au cas ou ils considereraient la sodomie comme un truc rigolos 😉

    • Lilium permalink
      10 août 2013 18:57

      Sacrilège ? Jésus n’a-t-il pas lavé les pieds de non chrétiens ?
      il sait trés bien ce qu’être Pontife signifie, se donner entièrement à toute l’humanité, car Dieu est Charité

  2. Charles permalink
    2 avril 2013 15:07

    L’emploi démagogique du terme Humilité (pris comme signifiant et signifié) commence à être vraiment fastidieux.

    Aussi entend-on traiter ici d’une nouvelle aberration liturgique des dirigeants de l’église Conciliaire, dont Bergoglio est à présent le chef.

    Elle s’appuie sur le geste accompli par Notre Seigneur Jésus-Christ lors de la Dernière Cène, dont l’important rappel se fait au cours des cérémonies du Jeudi Saint.

    Le pire est que, faussant tout à fait la signification complète et véritable du Lavement des Pieds, la secte moderniste qui occupe les charges apostoliques accélère encore sa chute précipitée vers les enfers en se livrant à une représentation Vulgaire, sciemment destinée à enténébrer les intelligences et à détruire la foi ou ce qu’il en reste.

    On le sait bien : c’est là un acte honteux, insupportable, sacrilège, blasphématoire, vulgaire, démagogique et impie, c’est une imposture intolérable, etc. etc.

  3. Vehementer permalink
    2 avril 2013 15:29

    Mais on va aller jusqu’où ?!

    Laver les pieds le Jeudi Saint, passe encore le geste est traditionnel à Rome…. mais de jeunes filles dont une MUSULMANE !!!!

  4. Xavier permalink
    2 avril 2013 15:33

    Tout simplement hallucinant !

  5. Gerdil permalink
    2 avril 2013 15:37

    Le pape François, a déclaré que ce rituel reproduit un geste du Christ, en rajoutant ces mots incroyables : «un signe qui est une caresse de Jésus» !!!!

    Evidemment la cérémonie était accompagnée de chants à la guitare !

  6. Alexandre permalink
    2 avril 2013 15:50

    Et voilà un gros poisson d’avril…..

    « Selon des sources concordantes, nous sommes dans la mesure de vous annoncer qu’après une retraite spirituelle, Mgr Fellay a décidé de revenir sur sa politique de ralliement avec Rome en condamnant publiquement et explicitement les hérésies de Vatican II et – ô surprise ! – en déclarant la vacance du Siège Apostolique » :

    http://www.catholique-sedevacantiste.com/article-exclussif-mgr-fellay-reconnait-la-vacance-du-siege-apostolique-et-condamne-vatican-ii-116717109.html

  7. Charles permalink
    2 avril 2013 16:57

    Pauvre Pélikan!….qui en vient encore à espérer que le Bergoglio soit, je cite « un MINIMUM MATERIELLEMENT pape »!!!!!!!!!!!…..Les bras vous en tombent à lire de telles fadaises de la part d’un catholique…..
    La preuve est ainsi faite que Pélikan a recueilli de Pâques de mauvais fruits et bien peu de grâces avec sa (fou)thèse qui empoisonne et obscurcit littéralement son âme et son instinct de foi…..
    Car ce dernier nous indique très clairement qu’un tel guignol tout de blanc vêtu n’est qu’un misérable imposteur qui nous joue la carte de la fausse humilité pour mieux perdre les âmes dans la confusion synchrétiste de la Babylone moderne de toutes les religions….
    Allez courage Pélikan! Certes cette nouvelle (re)chute est grave, mais ne perdez pas l’Espérance en Notre-Seigneur…qui a vaincu le monde!
    Pax vobis.

    • Pélikan permalink
      2 avril 2013 22:49

      Charles, ce François est délirant, fait n’importe quoi, se conduit comme un prêtre de paroisse (et encore….), va le Jeudi Saint se mettre à genoux devant les pieds d’une musulmane et les embrasse en lui disant que c’est….je cite : « une caresse de Jésus » !!!, on est bien d’accord….mais il n’empêche que ni vous ni moi ni personne n’étant Dieu, nous n’avons pas l’autorité nécessaire pour déclarer urbi et orbi que ce François est déposé officiellement formellement de sa charge…. !

      C’est comme ça que ça vous plaise ou non !

      Et jusqu’à preuve du contraire, soit jusqu’à ce que Dieu en décide autrement, il faudra le supporter sur le trône de Pierre…..espérons que ça ne dure pas trop longtemps tout de même…..

  8. bbruno permalink
    2 avril 2013 18:26

    cela est du pur exibitionisme ( et penible): disciples les criminels, et parmi eux un maometan, je crois pas croyant en Jesus! ! Disciples! Qu’est-ce que ça veut dire ‘disciple’ après ce nouveau parvenu sur le siège de Pierre??? Et l’on devait aller le chercher si loin???

  9. Clarisse permalink
    2 avril 2013 19:06

    j’avoue être un peu perturbée par cet article; qu’en pensez-vous?

    Frigide Barjot au congrès-anniversaire de l’UOIF
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/04/frijide-barjot-%C3%A0-lanniversaire-de-luoif.html

    • cerus permalink
      2 avril 2013 22:52

      La Barjot porte bien son nom…..une cinglée qui ferait mieux de faire du cirque….là où serait sa place !

  10. Daniel permalink
    2 avril 2013 19:09

    Daoudal tire le rideau

    Puisque l’évêque de Rome, dans sa bénédiction urbi et urbi (in italiano et in italiano) refuse d’utiliser la formule PRESCRITE pour la bénédiction pontificale, je tire le rideau et ma révérence.

    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2013/04/01/rideau.html#comments

  11. Clarisse permalink
    3 avril 2013 08:55

    Oui!
    Cependant, la modernité, (laïcisme, loi contre le voile etc.), les touche autant que nous, pourquoi ne pas nous allier?

  12. Charles permalink
    3 avril 2013 13:47

    Pelikan a choisi son camp…définitivement! Nous sommes vraiment à la fin des temps!Les intelligences même brillantes sont obscurcies à un point tel qu’il n’y a plus de retour en arrière possible…..Pauvre Pélikan! Il ira jusqu’au bout de l’enfer avec son « pape » materialiter et minimum!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!et il sera heureux de n’avoir aucune autorité…même en Enfer!!!!
    Kyrie Eleison!

  13. Daniel permalink
    3 avril 2013 16:51

    Pourquoi le Pape ne chante jamais

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/04/le-pape-ne-chante-jamais.html

  14. FemaleTemplarWarrior permalink
    5 avril 2013 18:33

    Lorsque je lis des inepties qui traitent d’anti-sionisme et d’anti-islam, je me dis que les chrétiens ont oublié que notre Christ était juif et que Mahommet était l’un des plus fervents adeptes de l’Evangile et de Jésus Christ…

    Le pape François a fait un acte magnifique en ce jeudi saint qui nous rappelle qu’il n’ya qu’un seul Dieu et que nous l’adorons tous.

    Le pape François marche dans les pas de Jésus. Espérons maintenant qu’il sache tenir tête l’institution retrograde et négiationiste qu’est la curie.

    Il est grand temps que l’Eglise soit à l’image du Christ et non plus de Satan et des horreurs qu’elle a proférées des siècles durant.

    Avec le pape François et Saint François d’Assise, rendons l’Eglise à son seul Seigneur Jésus Christ.

    • 6 avril 2013 23:13

      On peut toujours rire quand on visite ce site! J’ai du mal à faire taire mes «ha! ha! ha!»: Cela faisait quelque temps que je n’avais pas lu quelque chose d’aussi drôle que «Avec le pape François et Saint François d’Assise, rendons l’Eglise à son seul Seigneur Jésus Christ.»! Je suis sûr que «le pape François» va bientôt rejoindre «Mahommet»!
      Merci pour le mot négiationiste, ma chère «HabemusPapam»!

    • Augustin permalink
      24 avril 2013 00:08

      « Mahommet était l’un des plus fervents adeptes de l’Evangile et de Jésus Christ »

      Et vous, manifestement une fervente consommatrice de champignons douteux.

    • jean permalink
      25 mai 2013 12:57

      en effet , c’esu geste magnifique , a lire les autres commentaires comme ceux de @charles , je constate avec beaucoup de regret beaucoup se disant catholique sont loin de connaitre l’Evangile de Jésus

  15. Charles permalink
    5 avril 2013 21:12

    Je vous suggère chère FemaleT.W. une cure à Luchon! Il est clair que votre cervelle manque d’oxygène….. Allez! prenez vite votre billet de train! Votre chambre vous attend!……

    • Bob 2.0, le Pape de la Modernité. permalink
      11 avril 2013 18:21

      Bah mon Charlou ca va pas ? Au prix du billet de train aujourd’hui je trouve ça déplacer que de la forcer à se retiré de la sorte. Surtout pour des propos qui me paraissent les seuls inteligents de ces commentaires… Des arguments autre que  »manque d’oxygène » auraient été bienvenue. Enfin…

  16. david permalink
    6 avril 2013 17:59

    Le pape François lave les pieds d’une musulmane !…Et alors ? « […]Pierre ne comprenait rien, il refusait […] COMME VOUS !!!
    Vous prétendez que le nouveau pape est un faux pape. Le pape François n’est pas un faux pape, et celui qui a dit cela est un faux catholique.

    • 8 avril 2013 12:56

      Mais david, vous êtes pape aussi! Vous! Quant à moi, je suis «un faux catholique».
      «Elle parle souvent « d’une loi terrible et inique, qui amènera beaucoup de défaillances dans les rangs des derniers catholiques. Ceux qui voudront rester fermes dans leur foi subiront de nombreux tourments ». Il n’est pas déraisonnable de penser qu’il s’agira d’une loi nous assimilant à une secte et qui, sans hasard, sera terrible pour nous.» (http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/04/07/la-france-presquentiere-sera-mahomete/): Moi, je veux être assimilé à la secte FEENEYITE-Saint-Léon-le-Grandiste-PIE-XII-iste, secte qui n’a plus de pape depuis le 9 octobre 1958, secte dont le chef, un Juif crucifié et ressuscité, régnera malgré Ses ennemis.

    • david permalink
      9 avril 2013 09:26

      Les prophéties de La Fraudais est elle reconnue par l’église ?
      […]Bien que non reconnue,[…]
      http://mercury.over-blog.com/article-propheties-de-la-fraudais-104539178.html

  17. 7 avril 2013 13:28

    Le pape a très mauvais gout. A sa place, j’aurais plutot embrassé les pieds de 12 jeunes femmes.

  18. Gazel permalink
    7 avril 2013 18:05

    Quand je lis vos commentaires, je trouve que vous ne valez guère mieux que les musulmans salafistes …
    Voltaire au secours !
    Le message que le Juif Jésus de Nazareth transmettait était un peu plus semble-t-il ouvert que vos propos.
    Vous donnez vraiment envie de revenir aux véritables sources, les religions animistes qui donnaient vraiment à l’oeuvre de la puissance originale toute sa gloire. Amen

    • 2 mai 2013 09:01

      « Voltaire au secours !
      Le message que le Juif Jésus de Nazareth transmettait était un peu plus semble-t-il ouvert que vos propos. »

      Serait-il possible de connaître votre niveau de pratique de la religion ainsi que votre connaissance de celle-ci?
      Cette propension des non pratiquants à s’appuyer constamment sur la vie et les actes de J-C pour critiquer ceux qui ont la foi et par conséquent pratiquent en en étant instruit par les textes exégétiques me fera toujours sourire. Avant de balancer des poncifs lu et relus cent fois, instruisez-vous si toutefois la bien pensance n’a pas déjà eu raison de votre intelligence.
      Pax vobiscum

  19. Charles permalink
    7 avril 2013 21:18

    Et j’ajoute, chère Female, qu’il convient de préparer votre voyage par une bonne et saine toilette:Voyez les grandes vertus du savon de Marseille(le vrai bien sûr!!!)

    Hygiène, beauté ou entretien de la maison ou du linge, le savon de Marseille est très efficace, doux et surtout naturel. Ses usages sont multiples. Parmi eux :

    Nettoyant ménager, pour laver ses vêtements, sans risque d’allergie. Vous pouvez fabriquer vous-même votre lessive à base de savon de Marseille.
    Exemple de recette :
    •80 grammes de savon de Marseille
    •1,5 litre d’eau
    •1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
    •1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude

    Secouez vivement le tout. Vos couleurs seront préservées grâce au bicarbonate de soude, votre machine sera détartrée grâce au vinaigre blanc et votre linge sera propre grâce … au savon de Marseille.

    Le savon de Marseille peut aussi nettoyer les cuirs ainsi que toutes les surfaces de la maison.

    La toilette : doux pour la peau grâce à son pH de 9,5, il n’irrite pas et est toléré par tous. De plus, il est biodégradable donc tout aussi doux pour l’environnement.

    La santé : hypoallergénique et bactéricide, le savon de Marseille désinfecte les plaies. Il suffit pour cela de nettoyer la plaie avec le savon de Marseille puis d’appliquer un antiseptique pour la peau (sauf pour les plaies superficielles) et enfin d’y mettre un pansement.

    Voilà! ces bonnes indications vous remettront , je l’espère, le corps et la tête à l’endroit!
    Dieu est tout puissant, ne l’oubliez pas!!!!
    Pax vobis Female…

  20. Ezechiel permalink
    8 avril 2013 02:28

    Ne jugez pas, afin de ne pas etre jugés

    je voudrais savoir ce qui vous derange?(une critique claire et propre qui s’appuie sur du concret)qu’est ce qui n’est pas en accord avec l’eglise dans ces image?

    • Charles permalink
      9 avril 2013 22:48

      Ezechiel est déjà sur son petit nuage bleu ou rose…..Comme quoi dans la « tradition » on n’a pas besoin de substances illicites pour voir tout en rose….C’est bien! Continuez! M’est avis que ceux qui vont se plaindre ce sont les dealers en tous genres…surtout ceux qui veulent perdre les âmes plus que les corps……Au point où nous en sommes……………….

  21. Ezechiel permalink
    10 avril 2013 02:37

    Je suis novice dans tout ce qui concerne les catholique je cherche ma voie.
    Je voudrais juste savoir ce qui vous choque dans ces image ce qui n’est pas en accord avec la tradition

  22. 11 avril 2013 19:25

    Le pape François sème la terreur et l’inquiétude à la Curie

    Journal du Vatican / La réforme de la curie a déjà commencé par Sandro Magister

    Le 08 avril 2013 – E. S. M. – Après avoir choisi le nom inédit de François, le pape Jorge Mario Bergoglio est en train d’appliquer au gouvernement central de l’Église, depuis le tout début de son pontificat, des innovations que les membres de la curie regardent, sinon avec terreur, en tout cas avec une certaine inquiétude.

    Sa décision de ne pas habiter l’appartement pontifical, situé au troisième étage du Palais Apostolique, mais de continuer à résider à la Domus Sanctæ Marthæ, où il a été hébergé en tant que cardinal pendant le conclave, constitue déjà, en soi, un acte de rupture.

    Concrètement, elle donne la possibilité au nouveau pape de se soustraire physiquement à la pression bureaucratique qui – s’il s’était installé dans l’appartement pontifical – aurait risqué de bouleverser sa vie et de réduire sa véritable capacité de gouvernement.

    Il serait intéressant de savoir si – et dans quelle mesure – il y a déjà eu une diminution du volume et du poids des sacoches de documents que la secrétairerie d’état a l’habitude de faire déposer chaque jour sur le bureau du pape afin que lui soient soumis des textes à étudier, approuver, viser, etc.

    Il n’est pas déraisonnable de penser que le style sobre et austère du premier pontife jésuite de l’histoire va contraindre les services de la secrétairerie d’état à réduire au minimum la quantité de dossiers qu’elle soumet à son attention.

    *

    Le style innovant du pape François suscite par ailleurs un certain nombre d’interrogations quant à la manière dont il va s’appliquer à certains domaines spécifiques du gouvernement de l’Église universelle.

    Parce que Bergoglio aime à se définir comme évêque de Rome, mais qu’en même temps il agit et se comporte comme un pape à tous égards.

    On s’en est rendu compte en voyant avec quelle rapidité il a choisi son successeur à l’archevêché de Buenos Aires, une affaire dans laquelle, justement, il a agi en qualité de pasteur de l’Église universelle.

    Cette nomination n’a certainement pas été passée au crible par la congrégation pour les évêques et il ne semble vraiment pas qu’elle ait été décidée après une large consultation des évêques de la province ecclésiastique correspondante, ni du clergé et du peuple chrétien de Buenos Aires.

    Et l’on peut en dire autant de la seconde nomination épiscopale du pontificat, celle du nouvel archevêque de Vilnius, en Lituanie.

    Le 5 avril, le pape Bergoglio a nommé, à la place du cardinal Audrys Backis, 76 ans, démissionnaire, le jeune Gintaras Grusas, 52 ans, ordinaire militaire de ce pays balte depuis 2010 et protégé du cardinal. Rien n’indique que cette nomination ait été passée au crible de la congrégation.

    Après ces précédents, il sera intéressant de vérifier quelle va être la pratique du nouveau pape en ce qui concerne les nominations épiscopales dans le monde et les créations de nouveaux cardinaux.

    Va-t-il se sentir obligé, comme ses prédécesseurs, de respecter le chiffre maximum de 120 cardinaux électeurs qui a été fixé il y a cinquante ans ? Va-t-il choisir davantage de cardinaux dans les Églises locales, au détriment de la curie ? Va-t-il continuer à honorer de la pourpre les sièges traditionnellement cardinalices ou bien donnera-t-il plus d’importance aux hommes qu’aux diocèses ? L’Italie va-t-elle continuer à avoir neuf diocèses cardinalices et un poids prépondérant au sein du sacré collège ?

    Toujours en ce qui concerne l’Italie, il sera intéressant de voir si et comment le pape François, qui a également le titre de primat d’Italie, va continuer à se réserver le pouvoir de nommer le président et le secrétaire de la conférence des évêques d’Italie.

    L’épiscopat italien est, en effet, le seul dans le monde pour lequel ces deux fonctions soient pourvues non pas par élection mais par nomination pontificale.

    À ce sujet, il est utile de rappeler que, en 1983, Jean-Paul II avait demandé aux évêques italiens s’ils voulaient élire leur président et leur secrétaire, que la majorité d’entre eux avait voté en effet en faveur de cette possibilité mais que, par la suite, rien de concret n’est sorti de cette consultation.

    Qui sait si maintenant, au nom de la collégialité, la question ne va pas être remise à l’ordre du jour et sous quelle forme : avec une pleine liberté de choix accordée aux évêques, ou bien en attribuant aux évêques la possibilité d’indiquer trois noms parmi lesquels le pape ferait son choix.

    *

    Un autre tournant pourrait concerner la congrégation pour la doctrine de la foi.

    Du temps de Joseph Ratzinger, tout d’abord lorsqu’il était cardinal et par la suite quand il a été pape, cette congrégation a joué un rôle d’une grande importance dans le gouvernement de l’Église universelle :

    – d’une part à travers l’élaboration de documents consacrés à ce que l’on appelle les « points non négociables » ; parmi ces documents on peut citer les instructions « Donum vitæ » (1987) et « Dignitas personæ » (2008) ou encore les notes doctrinales relatives aux catholiques dans la vie politique (2002) et à la légalisation des unions homosexuelles (2003) ;

    – d’autre part à travers des mesures de censure prises contre une vingtaine d’ouvrages de théologie, dont certains ont été écrits par des jésuites tels qu’Anthony de Mello en 1998, Jacques Dupuis en 2001, Roger Haight en 2004 et Jon Sobrino en 2006 ;

    – ou également à travers une vigoureuse activité judiciaire en ce qui concerne les « delicta graviora », parmi lesquels la pédophilie, sur la base des normes sévères qui ont été approuvées en 2001 et réactualisées en 2010.

    Mais maintenant, sous le pontificat du pape François, que va-t-il se passer ?

    Dans un communiqué inhabituel qui a été diffusé le 5 avril après la première audience accordée par le pape François à l’archevêque Gerhard Ludwig Müller, préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, cette dernière a tenu à souligner que, dans la lutte contre les abus sexuels commis par des clercs sur des mineurs, les lignes de conduite intransigeantes établies par Joseph Ratzinger seraient maintenues.

    Mais maintenant, au-delà du communiqué – qui a probablement été émis pour faire disparaître tout les soupçons possibles de discontinuité par rapport au pontificat précédent dans ce domaine – que va-t-il se passer concrètement sous le pontificat du pape François ?

    La congrégation va-t-elle insister pour à travailler à plein régime en tant que tribunal ecclésiastique centralisé pour les « delicta graviora », ou bien va-t-elle recommencer à déléguer cette mission aux évêques locaux ?

    Va-t-elle continuer à intervenir sur les questions « non négociables » concernant la vie et la famille, ou bien va-t-elle se satisfaire des documents qui ont déjà été publiés dans le passé ?

    Va-t-elle continuer à censurer les erreurs de théologiens ou de théologiennes, ou bien va-t-elle se limiter à un rôle d’exhortation ?

    Et, par ailleurs, la congrégation va-t-elle continuer à contrôler préventivement les textes du pape François comme elle le faisait pour les papes précédents ?

    Pour dire les choses en peu de mots, allons-nous assister – comme certains signes semblent l’indiquer – à un redimensionnement significatif de la congrégation pour la doctrine de la foi ?

    *

    Toujours au cours du pontificat de Benoît XVI, certaines initiatives qui ont été prises dans le domaine liturgique ont provoqué de vigoureuses résistances. C’est le cas du motu proprio « Summorum Pontificum » qui a redonné dans l’Église latine une pleine dignité aux livres liturgiques préconciliaires. Ou de la fermeté avec laquelle il a été exigé que des traductions plus fidèles à l’original latin soient utilisées dans les missels en langue courante, en portant une attention particulière à la traduction de l’expression “pro multis” dans les paroles de la consécration. Maintenant, que va-t-il se passer ?

    Et quelle conclusion le pape François – il est le premier pape, depuis le milieu du XIXe siècle, qui provienne d’un ordre religieux – va-t-il donner à la visite apostolique concernant des religieuses des États-Unis qui a été organisée au cours de ces dernières années par la congrégation vaticane pour les religieux ?

    En particulier, quelle va être la « mission » du nouveau secrétaire de cette dernière congrégation, le franciscain espagnol José Rodríguez Carballo, qui a été nommé le 6 avril ?

    Cette nomination de Rodríguez Carballo est la première que le pape François ait effectuée à la curie. Elle a comblé le vide laissé par le départ du rédemptoriste américain Joseph William Tobin qui, pour s’être montré insuffisamment ferme envers les religieuses ses compatriotes, a été renvoyé en octobre dernier aux États-Unis en tant qu’archevêque d’Indianapolis par Benoît XVI qui l’avait pourtant été appelé à ce poste.

    Il semble que Rodríguez Carballo ait été choisi non pas tellement en tant que ministre général des frères mineurs mais bien plutôt parce qu’il a été élu, l’an dernier, président de l’Union des supérieurs généraux, c’est-à-dire de la plus haute expression collégiale de l’univers vaste et varié des religieux.

    En le nommant, le pape François n’a donc pas suivi le document préliminaire préparé au cours des derniers mois du pontificat de Benoît XVI, dans lequel figurait en « pole position » pour le poste de secrétaire de la congrégation des religieux un dominicain originaire des États-Unis.

    Et, pour aborder un autre sujet, qu’adviendra-t-il des discussions avec la Fraternité Saint Pie X des fidèles de Mgr Lefebvre ? Jusqu’à maintenant, le pape François n’a cité le concile Vatican II qu’en un petit nombre d’occasions : dans son premier message à la communauté juive de Rome, ou lors du discours adressé aux délégations des Églises et communautés qui ont assisté à sa messe de début de pontificat. Il n’a pas participé au concile et il a été ordonné prêtre après le concile, dont l’herméneutique ne semble pas constituer pour lui un problème particulièrement préoccupant, alors que Benoît XVI a beaucoup travaillé sur cette question. Dans son diocèse de Buenos Aires, il s’est montré plutôt tolérant envers les prêtres traditionalistes. Et maintenant, que va-t-il se passer ?

    Ce ne sont là que quelques-unes des questions qui sont suscitées par le style de gouvernement que le pape François a imprimé au début de son pontificat.

    D’autres questions concernent les nominations et les réformes attendues à la curie. Quand vont-elles prendre forme ? Avant ou après l’été ? Est-ce que la production démesurée de documents pontificaux et curiaux va enfin être réduite ? De quelle manière les organismes ayant des compétences financières vont-ils être restructurés, à commencer par la « banque » du Vatican, l’Institut pour les Œuvres de Religion, à la réputation sulfureuse ? Le nombre de béatifications et de canonisations va-t-il diminuer ? Le procès relatif au martyre d’Oscar Arnulfo Romero – bloqué en son temps par la congrégation pour la doctrine de la foi dirigée par Ratzinger – va-t-il être débloqué ?

    Les réponses arriveront avec le temps. Et on peut parier que les surprises ne manqueront pas.

    Traduction française par Charles de Pechpeyrou, Paris, France.

    http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0804131_magister

  23. Organiste39 permalink
    12 avril 2013 13:01

    Question de fond : quelle est la VRAIE intention de ce pape?
    Quel est le fond de son âme?

    Je m’inquiète vraiment…

    • Lilium permalink
      10 août 2013 19:00

      montrer que même le Pontifex Maximus doit rester humble et savoir se donner aussi bien matériellement que spirituellement à l’humanité indépendamment des couleurs et des croyances.

  24. Philippe Coutel permalink
    13 avril 2013 23:16

    Il ne lave pas les pieds. En fait les pieds sont déjà super propres avant la cérémonie.

  25. 17 janvier 2014 08:28

    Lilium permalien
    10 août 2013 19:00

    à écrit :

     » montrer que même le Pontifex Maximus doit rester humble et savoir se donner aussi bien matériellement que spirituellement à l’humanité indépendamment des couleurs et des croyances. »

    qui connait l’origine de ce titre?

    Jésus n’a-t-il pas dit : ne vous faites pas appeler  » Rabbi  » , voulant dire par là que les titres honorifiques n’étaient pas de mises pour un qui se prétant chrétien?

    rester humble !

    qu’est-ce donc que l’humilité ?

  26. StargazeGeneS permalink
    24 avril 2014 17:37

    Les grands gestes de réconciliation ont toujours suscité les critiques les plus virulentes. Etant algérien, je reconnais en le pape François une grandeur que peu de gens peuvent aspirer à détenir un jour. Une leçon, au monde musulman mais aussi chrétien, de ce qu’Humilité veut dire.

Trackbacks

  1. Le Pape François, cet imposteur … | Le Temple des Prophéties

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :