Skip to content

L’homosexualité est un vice coupable et un crime moral !

16 avril 2013

 « Y a-t-il, en effet, quelque chose de plus impudent,

infâme et honteux que les Sodomites eux-mêmes

aux yeux de Dieu et des hommes; ainsi les lois les nomment infâmes. »

– Saint Pie V   Horrendum illud scelus,  1568 –

« L’union sexuelle humaine ne peut être dissociée de la possibilité de la procréation… la sodomie est un crime le plus fou, le péché le plus infâme, un désir diabolique ! »

 

En pleine période d’agitation à propos d’une prétendue « loi » visant à légaliser le mariage entre personnes de même sexe, il est bon de rappeler les bases théologiques, les seules fondées en matière de morale, condamnant avec la plus extrême fermeté le vice honteux de l’homosexualité.

En effet, la condamnation de l’homosexualité est d’une sévérité absolue et totale chez les Pères de l’Église, ceci en référence à l’épisode biblique de la destruction de Sodome et Gomorrhe, villes qui symbolisent les désirs pervers les plus peccamineux.

Quintus Septimus Florens Tertullianus, dit Tertullien (150/160-230/260) écrivain théologien latin, l’un des Pères latins de l’Église catholique romaine, affirme :

« Les passions qui conduisent aux actes homosexuels ne sont pas seulement des péchés, c’est-à-dire des actes volontaires et délibérés contredisant la loi divine, mais des caractéristiques qui n’appartiennent pas à la nature humaine et par conséquent excluent de toute communauté ecclésiale. » (De pudicitia, Chapitre IV, 5).

 Saint Jean Chrysostome  (344/349-407) patriarche de Constantinople et l’un des Pères grecs des Églises catholique romaine, byzantine orthodoxe et orientales, soutient :

« La sodomie est un acte infâme qui fait souffrir l’âme plus que le corps, qui fait sortir l’homme de sa nature humaine et le place, dans la hiérarchie des êtres, en dessous des animaux sans intelligences (les brutes). C’est une promesse d’enfer à l’image de celui suscité par la punition de Sodome et de Gomorrhe. Son origine est la recherche du plaisir et l’oubli de la crainte de Dieu. »  (Homélie LVIII sur saint Matthieu, al. 57)

 Saint Augustin (354-430), l’un des principaux Pères latins de l’Église catholique romaine, considère :

« Dieu ait puni Sodome par une pluie de feu, montre à quel point les actes homosexuels tombent sous le jugement condamnatoire de Dieu. Ces actes violent la nature humaine créée par Dieu et rompent l’alliance entre Lui et l’humanité. Ce sont des actes condamnables en eux-mêmes, quand bien même ils seraient pratiqués universellement. » (La Cité de Dieu, Livre XVI, Chapitre 30).

 Grégoire Ier dit le Grand (540-604 le 64e pape, docteur et l’un des Pères latins de l’Église catholique romaine, déclare :

« La punition de Sodome par le soufre et le feu montre par analogie la puanteur et la souillure de la chair et de ses désirs pervers. » (Moralia in Job, Livre XIV, chapitre 10).

 Du point de vue de la doctrine traditionnelle, le catéchisme de saint Pie X de 1905 classe le péché de sodomie parmi les « quatre péchés dont on dit qu’ils crient vengeance devant la face de Dieu » :

« 1. l’homicide volontaire; 2. le péché impur contre l’ordre de la nature; 3. l’oppression des pauvres; 4. le refus du salaire aux ouvriers. « On dit que ces péchés crient vengeance devant la face de Dieu, parce que l’Esprit Saint le dit, et parce que leur iniquité est si grave et si manifeste qu’elle provoque Dieu à les punir des plus sévères châtiments. »

L’homosexualité est un péché mortel abominable !

L’homosexualité est un péché, et comme tout péché, Dieu a donné la solution pour détruire toute malédiction!

Lévitique 20:13 : 

« Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux. »

Romains 1:26-28 :

« C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature; 27 et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. 28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes. »

Jude  :

« Vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. 4 Car il s’est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ.(…) 7 que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l’impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d’un feu éternel. 8 Malgré cela, ces hommes aussi, entraînés par leurs rêveries,souillent pareillement leur chair, méprisent l’autorité et injurient les gloires.(…) Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades, 15 pour exercer un jugement contre tous, et pour faire rendre compte à tous les impies parmi eux de tous les actes d’impiété qu’ils ont commis et de toutes les paroles injurieuses qu’ont proférées contre lui des pécheurs impies. 16 Ce sont des gens qui murmurent, qui se plaignent de leur sort, qui marchent selon leurs convoitises, qui ont à la bouche des paroles hautaines, qui admirent les personnes par motif d’intérêt.(…) qu’au dernier temps il y aurait des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies; 19 ce sont ceux qui provoquent des divisionshommes sensuels, n’ayant pas l’esprit.’ (…) 22 Reprenez les uns, ceux qui contestent; 23 sauvez-en d’autres en les arrachant du feu; et pour d’autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu’à la tunique souillée par la chair.(…) »

1 Corinthiens 6:9-11 :

« Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, 10 ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu. 11 Et c’est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l’Esprit de notre Dieu. »

« Cet effroyable crime [de sodomie] à cause duquel

des villes souillées et avilies furent brûlées

par le redoutable jugement de Dieu,

Nous marque de la douleur la plus cruelle

et remue si lourdement Notre âme,

que nous consacrons toute notre attention, autant qu’il est possible, à l’arrêter.

[Ce crime] est contre nature,

à cause de laquelle la colère de Dieu vient sur les fils de la défiance.»

Constitution Horrendum illud scelus, du pape Saint Pie V,

 Rome près de Saint Pierre, en l’Année de l’Incarnation du Seigneur 1568.

Dans son commentaire de la constitution du pape saint Pie VHorrendum illud scelus, le jurisconsulte et avocat lyonnais Pierre Matthieu résume la doctrine de l’Église catholique romaine de son temps (fin du XVIe siècle) au sujet du péché de sodomie. Il utilise l’ensemble des sources qui sont à sa disposition : Saintes Écritures chrétiennes, Codes civils romains, jurisconsultes divers, sentences rabbiniques, philosophes et théologiens, etc. Après avoir rappelé l’existence de la sodomie durant la longue Antiquité gréco-romaine et barbare, Pierre Matthieu affirme que l’enseignement du Christ a « révélé l’atrocité de ce forfait, l’a illuminé. Il a dorénavant procuré aux lois [en vigueur] chez tous les Chrétiens [le fait] que ceux qui ont été convaincus de ce désir [déréglé] repoussant soient appelés Sodomites, d’après [le nom de] Sodome et qu’ils soient soumis à l’atroce supplice du feu». Pierre Matthieu développe ensuite les peines temporelles et spirituelles par lesquelles :

« les lois divines et humaines s’enflamment contre ce péché» : 1) l’infamie : « Y a-t-il, en effet, quelque chose de plus impudent, infâme et honteux que les Sodomites eux-mêmes [aux yeux de] Dieu et des hommes; ainsi les lois les nomment infâmes. »; 2) l’excommunication; 3) la stérilité; 4) la flagellation : « En effet à cause de telles fautes, les famines, les tremblements de terre et les peste ont eu lieu. »; 5) le mépris : « le Sodomite est dédaigné continuement par Dieu comme [étant] très mauvais si bien que l’homme n’ est pas de plus grande mais de moindre valeur que la bête. »; 6) la séparation d’avec l’épouse; 7) la peine de mort, tant pour l’actif que le passif, selon le droit civil (inspiré par la doctrine chrétienne), par le fer (le glaive, instrument de la décollation) et le feu; et enfin 8) la damnation éternelle « sans que la grâce et la miséricorde ne se manifestent [jamais]. ».

On le voit donc, l’homosexualité est clairement condamnée, tant chez la femme que chez l’homme. Mais la pénétration anale est particulièrement stigmatisée. En effet, même entre un homme et une femme, elle est considérée comme dégradante, impure, violant l’ordre de la nature et offensant Dieu lui-même, son ordonnateur. Les docteurs chrétiens anciens utilisent comme argument, et de façon systématique, l’épisode du livre de la Genèse mettant en scène la destruction des villes de Sodome et de Gomorrhe. Selon eux, le péché de sodomie est tellement grave qu’il a poussé Dieu à exercer, dès cette vie, son jugement, sa condamnation et son châtiment afin que les ruines visibles des deux villes conservent la mémoire de leurs péchés mortels et rappellent le sort que Dieu réserve à ceux qui offensent la nature humaine porteuse de la loi divine.

L’idée fondamentale est que l’union sexuelle humaine ne peut être dissociée de la possibilité de la procréation. La sodomie a longtemps été considérée, avec l’homicide, comme la forme extrême de la perversion humaine. De même que l’homicide met fin à une vie humaine individuelle, le « vice sodomitique », en empêchant toute génération, est préjudiciable à la reproduction et donc à la continuité du genre humain. D’autre part, en portant atteinte à la distinction des genres viril (activité, force, courage) et féminin (passivité, faiblesse, douceur, mollesse), elle enclenche un mouvement susceptible de remettre en cause, à terme, la séparation entre le divin et l’humain, menaçant, par ce biais, l’autorité, la transcendance et la sainteté divine. Elle est donc pensée comme une menace totale pour la collectivité, pour sa vie même et pour le châtiment divin qu’elle lui fait encourir. Ainsi, en 1497, lors de l’épidémie de peste à Venise, les Dix qualifièrent la sodomie de crime le plus fou, de péché le plus infâme, de désir diabolique.

Source : Homosexualité dans les sources chrétiennes latines

Lire :

Le mariage pour tous est une perversion diabolique !

 

 

 

 

38 commentaires leave one →
  1. 16 avril 2013 07:48

    Reblogged this on Ecce Christianus and commented:
    Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

    • Vehementer permalink
      16 avril 2013 22:35

      Heureux rappel des bases théologiques de la condamnation du vice qu’est l’homosexualité. C’est ce type de discours qui’il faut faire entendre aux foules déchristianisées. Et c’est sur cette base qu’il faut lutter contre les lois scélérates !

      Il n’y a strictement rien attendre d’une protestation fondée sur des conceptions libérales.

  2. 16 avril 2013 08:50

    L’enseignement de la théorie du genre bientôt obligatoire dès 6 ans.

    Les parents qui voudront transmettre certaines valeurs à leurs enfants vont dans les prochains mois se heurter à l’école de la République, telle que l’actuel gouvernement veut la refonder, en particulier à propos de la complémentarité homme-femme, de la sexualité humaine et de la morale.

    LE PROJET DE LOI TAUBIRA sur le mariage doit être considéré en lien avec un autre projet fondamental de l’actuel gouvernement : le projet de « refondation de l’école de la République » actuellement discuté à l’Assemblée Nationale.

    http://lafemmecatholique.wordpress.com/2013/04/16/lenseignement-de-la-theorie-du-genre-bientot-obligatoire-des-6-ans/

  3. 16 avril 2013 22:32

    C’est Europe1 qui le dit, le chahut des ministres porte ses fruits : le gouvernement se terre !

    « Dans ce climat, rares sont les ministres qui osent encore sortir. Sous couvert d’anonymat, une ministre raconte qu’elle ne communique plus à l’avance ses déplacements. Par ailleurs, aucun déplacement n’est prévu à l’agenda cette semaine pour les membres du gouvernement très exposés que sont Christiane Taubira, ministre de la Justice, ou Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement.

    Il faut dire qu’en la matière, l’exemple vient d’en haut. Depuis dix jours, François Hollande n’a pas mis le nez dehors. La dernière sortie du chef de l’Etat remonte au 6 avril, et c’était sur ses terres en Corrèze. A son agenda, pas un déplacement en région n’est programmé dans les 15 prochains jours. Officiellement, il s’agit d’une « pause assumée », affirme pudiquement un conseiller, interrogé par Europe 1. Mais un autre est beaucoup plus clair : « il faut laisser retomber la pression », glisse-t-il.

    Conséquence, les ministres sont de moins au moins audibles, même quand il s’agit d’évoquer les sujets économiques et sociaux qui préoccupent les Français. »

    http://www.civitas-institut.com/content/view/958/1/

  4. Charles permalink
    18 avril 2013 21:29

    Oui Vehementer……mais c’est précisément cette surdité spirituelle totale des foules déchristianisées qui appelle les plus grands châtiments! L’Ennemi du genre humain , qui s’incarne dans la République Judeo-démoniaco-maçonnique, voit ses pouvoirs lucifériens décuplés à cause précisément de l’éclipse de l’Eglise. Plus de remèdes surnaturels donc…quant aux remèdes humains ils sont dérisoires car ce régime se défend bien. Il parait vaciller parfois, reculer d’autres fois, mais l’Hydre refait surface pour de nouvelles avancées dès que l’occasion se présente! Et la vie démo(n)cratique offre comme sur un plateau bien des occasions pour ce régime de l’enfer de se repositionner…un coup à « droite » (=fausse droite infernale) et un coup à gauche….A ce sujet la bêtise criminelle des catholiques qui se croient encore de droite (!) et votent UMP atteint des proportions apocalyptiques!!!…
    La fausse droite républicaine n’est là que pour préparer le perpétuel retour de la gauche, régime naturel de la République infernale…
    à suivre…..

    • Lagomer permalink
      19 avril 2013 11:26

      Fort heureusement il reste encore des moyens surnaturels ! La prière (le chapelet en particulier) est là pour nous permettre de nous adresser à Dieu et lui demander son secours du Ciel.

      Quant à la Sainte Messe, elle n’a pas disparu, le sacerdoce du Christ est encore bien vivant au sein de l’Eglise – qui n’est pas « éclipsée » fadaise absurde – puisque nulle puissance ne pourra jamais triompher de l’épouse de Jésus-Christ !

    • Vehementer permalink
      19 avril 2013 11:31

      Entière convergence avec Charles, la naïveté des catholiques qui mettent encore des espérances dans la fausse droite est ahurissante… Depuis des décennies de trahisons systématiques et constantes, comment croire à ces escrocs objectifs, vendus à l’idéologie mondialiste et à la judéo-maçonnerie !

      La République est née du régicide, elle en porte pour toujours le péché originel irrémissible. Elle a pour père le démon !

  5. 19 avril 2013 11:22

    Quand la violence s’introduit jusque dans l’hémicycle aseptisé de la représentation nationale où le verbe et la rhétorique sont habituellement les seules armes, c’est bien là le signe tangible et palpable de l’atmosphère délétère qui règne aujourd’hui en France. Car au delà du cinéma ou des personnages que peuvent incarner les députés afin de ressusciter un clivage droite/gauche dépassé, il faut bien convenir que les tensions de la rue sont rentrées dans le saint des saints d’une République manifestement bien malade…

    http://www.contre-info.com/la-republique-vacille-dans-sa-propre-maison

  6. Charles permalink
    19 avril 2013 19:27

    La bêtise des catholiques (conciliaires) qui se croient encore de « droite » n’a d’égal que celle des (faux) catholiques traditionalistes qui refusent de voir l’évidence de l’éclipse de l’Eglise!
    N’est-ce pas LAGOMER?!……
    Pax vobis…

    Merci à VEHEMENTER de me rejoindre sur l’analyse du trompe-l’oeil républicain par excellence: la fausse « droite »! Oui, ce régime est démoniaque par essence et bien peu osent encore le dire! Et la fausse droite n’existe que par la lâcheté et l’affadissement des chrétiens!
    Cordialement.

  7. 20 avril 2013 20:03

    François Hollande réunit les blogueurs pro-dénaturation du mariage

    Ce matin à l’Elysée, une réunion s’est tenue à 1h30 entre le président, conscient d’avoir perdu la bataille de la communication sur internet, et un certain nombre de blogueurs favorables au lobby LGBT.

    Suite
    http://www.lerougeetlenoir.org/les-breves/l-elysee-prepare-sa-revanche-mediatique-sur-internet

  8. 20 avril 2013 21:05

    Hallucinant
    A regarder jusqu’au bout

  9. 20 avril 2013 22:40

    Vendredi soir, au moment de la dispersion de La Manif pour Tous, l’abbé Beauvais de Saint Nicolas du Chardonnet s’est invité au milieu des manifestants, après avoir refusé de se disperser et affronté les forces de l’ordre pendant plus d’une heure avec ses « ouailles », un Curé a été interpellé

  10. 20 avril 2013 23:23

    Français, je reviens de Rome. Là-bas j’ai vu le Pape François et j’ai vu cette foule transportée de joie, et j’ai compris. Je ne suis pas mystique mais j’ai compris que la vraie beauté en ce monde se confondait nécessairement avec la bonté dans un vaste et mystérieux gonflement de l’âme humaine, et que notre pauvre société désenchantée et individualiste en était par essence incapable. Par essence.

    http://le-scribe.hautetfort.com/archive/2013/03/20/le-24-mars-faisons-la-revolution.html

  11. Charles permalink
    22 avril 2013 10:14

    Eh les filles, enlevez votre bonnet phrygien !

    manif pour tous

    Jean

    Sévillia

    Journaliste et essayiste.
    Rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine, membre du comité scientifique du Figaro Histoire, et auteur de biographies et d’essais historiques.

    Cliquez pour acheter

    Une remarque préalable : les Manifs pour tous, je les ai toutes faites, et ma famille de colleurs, tracteurs et veilleurs également. Par conséquent, qu’on ne me fasse pas le procès du grincheux qui boude dans son coin. Mais d’être opposé à la légalisation du mariage homosexuel ne m’a pas fait perdre la mémoire.

    Or, je trouve bien curieux que, dans toutes ces manifs si sympathiques, des kyrielles de jeunes filles s’affublent d’un bonnet phrygien. J’ai bien compris l’idée que les organisateurs veulent traduire en les déguisant ainsi : l’heure est à la défense de la liberté contre la dictature. Mais précisément, parce que je sais un peu d’histoire de France, je m’autorise à souligner que le symbole est mal choisi. Car pour ce qui est du combat de la liberté contre la dictature, ce n’est vraiment pas du côté de la Révolution française qu’il faut chercher.

    Le bonnet phrygien, devenu l’emblème du mouvement révolutionnaire en 1790, s’impose fin 1792, son usage culminant jusqu’à la réaction thermidorienne de 1794. C’est-à-dire que ce couvre-chef incarne peu ou prou la Terreur et même la Grande Terreur, qui est sans doute un des moments les plus tragiques de notre histoire.

    Quand je vois un bonnet phrygien, je pense donc à la princesse de Lamballe, assassinée pour crime d’amitié avec Marie-Antoinette, et dont le corps nu, décapité au couteau de boucher, a été promené dans Paris, la vue de son intimité soigneusement exposée suscitant des propos égrillards de la part de délicats militants de la Liberté.

    Quand je vois un bonnet phrygien, je pense à ces prêtres et à ces religieuses que Carrier, à Nantes, déshabillait et liait nus, l’un à l’autre, l’un face contre l’autre pour être précis, sexe contre sexe, avant de les noyer dans la Loire. Ce charmant adepte de l’Égalité appelait cela un « mariage républicain ». Parenthèse : détourner la symbolique du mariage n’est donc pas nouveau…

    Quand je vois un bonnet phrygien, je pense à ce curé vendéen à qui des soldats, sans doute partisans de la Fraternité, avaient tranché les deux mains avant de répandre dans l’auge à cochons le contenu du tabernacle de son église. Ce martyr a été retrouvé accroupi devant l’auge, les deux avant-bras collés contre terre afin de tenter d’arrêter l’hémorragie, et lapant dans l’auge, s’efforçant de disputer aux cochons les hosties consacrées.

    Je ne cherche pas ici à ranimer de vieilles querelles idéologiques, et je sais que le succès de la Manif pour tous repose sur sa diversité et l’acceptation de cette diversité. Mais quand même. Jolies jeunes filles de 2013 qui vous promenez avec un bonnet phrygien, pensez aux crimes de 1793 : mettez-vous autre chose sur la tête. Je vous assure que vous n’en serez que plus belles.

    Jean Sévillia, le 22 avril 2013

  12. 29 avril 2013 22:04

    Commençons déjà par éviter d’employer ce néologisme d' »homosexuel ». Cela participe à la conception gauchiste et maçonnique du choix de sa sexualité. Le terme en soi est très politiquement correct.
    Hétérosexuel et homosexuel sont usités afin de créer une banalisation et une égalité entre la forme naturelle de la sexualité et cette perversion.
    Quant à la manif contre le mariage des invertis, rien à en tirer, même si cet élan de bon sens (et j’insiste la dessus, de bon sens, et non de foi) pouvait faire chaud au coeur. Les français sont des veaux qui jouent le jeu démocratique. Pas de mots assez durs pour les vilains nazis traditionalistes, par contre, en ce qui concerne les tantes, alors là non, tout le monde respectait bien convenablement l' »homosexualité » et le choix des fuses à s’enc****.
    Voter en France devrait être au moins considéré comme un péché véniel, sinon mortel.
    Le catho qui n’a que les mots « démocratie », « droit de l’homme », « fachos » et « liberté d’expression » à la bouche est un enjuivé. Point.
    Or, tous à cette manif, tous!, ont tenu ces discours, ce qui ne les empêchent pas, en bons bourgeois catholiques installés qu’ils sont, d’aller voter comme il se doit à toutes les élections républicaines en place, ne tirant aucune leçon du passé.
    Ce pays est désespérant de bêtise. Il est d’ailleurs mort.

    « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets (le faux mariage des pèdes) dont ils chérissent les causes (la république française). » Bossuet

    • 1 mai 2013 14:34

      Alain, je ne crois pas que ce pays soit mort, mais mourant. Et parce qu’il est mourant, nous devons, avec fierté, nous battre. Le pessimisme annihile l’action et justifie trop facilement l’effacement. La bataille n’est pas vaine, sinon, quel héritage donner aux générations futures si nous considérons la chute comme inévitable?

      Quant au mouvement de la Manif Pour Tous, nous lui devons d’avoir été là avant nous. Aurait-ce été les catholiques, et je parle de ces mêmes « bon bourgeois », qui se seraient levés en masse et auraient défilés dans toutes les villes de France ? Je ne crois pas.
      Je reconnais l’oeuvre de Civitas et autres groupes qui ne doivent pas être, selon moi, exclu de la Manif Pour Tous.
      Mais malgré les défauts que nous pourrions reprocher à cette dernière, elle eut la vertu de rassembler un grand nombres de personnes, de jeunes et de plus âgées, des gauchistes mêmes ! Et c’est cette hétérogénéité qui constitue sa force et qui dérange tant notre gouvernement actuel.
      La Manif Pour Tous eut la vertu de créer un mouvement d’opposition sans lequel d’autres n’auraient osés élever la voix.

    • 2 mai 2013 18:18

      J’aurais bien quelques insultes bien senti à te sortir mais ce serait me montrer plus idiot que toi. Voter est un droit et un devoir qui fait de nous des Hommes libres. Le considérer comme un péché, c’est considérer la Liberté comme un péché. Je ne laisserai jamais quelqu’un me retirer ma Liberté.
      Après, c’est sûr, je ne suis pas chrétien. Mais je connais beaucoup de chrétiens de mes amis qui ne troqueront jamais la Liberté et le Droit de Vote contre des chaînes et l’asservissement.
      Si votre dieu refusait la Liberté aux Hommes, c’est que tout son soi-disant amour et miséricorde ne serait que farces.

      VIVE LA REPUBLIQUE !

    • 3 mai 2013 13:31

      @snakeBZH
      Toujours là le troll, t’en a pas eu assez sur les Intrans? T’es vraiment un gauchiste 2.00
      pour balancer des trucs pareils, remarque ça n’a pas changé. Mais tu devrais te poser quelques petites questions quant à la récurrence avec laquelle tu viens nous faire ch*** ici, et venais sur feu Les Intransigeants. T’as du mal à te passer des méchants réacs?
      Le crétin c’est le mec qui pense être libre en ayant le choix de voter entre Hollande et Sarkozy. Un enfant de 8 ans handicapé mental capterait l’arnaque en deux minutes.
      De toute manière qu’est ce que ça peut te faire que participer à la démocratie républicaine française (et non la démocratie en soi) puisse être considéré comme un péché, tu ne crois en rien, et tu es encore moins catholique, donc évite de la ramener, et retourne sur ton blog à deux shekels!

      « Voter est un droit et un devoir qui fait de nous des Hommes libres »
      Ça ne l’est pas quand on est pas républicain. Mais franchement une telle naïveté idéologique fait assez peur à voir. La France est vraiment mal barrée…

      « Mais je connais beaucoup de chrétiens de mes amis qui ne troqueront jamais la Liberté et le Droit de Vote contre des chaînes et l’asservissement. »
      C’est beau comme du Zola (avec les petites majuscules toute allemande, un régal). Tu diras à tes potes tout aussi à gauche que toi mais qui se disent chrétien, que la république a toujours milité contre leur Eglise (ça n’est pas un avis mais un fait), et que la révolution française a été fermement condamnée par la papauté, ainsi que le libéralisme inhérent à celle-ci.

      VIVE LE CHRIST ROI ET LA MONARCHIE!

    • Emmanuel:. permalink
      5 mai 2013 11:31

      Un vrai melon. Dur à l’extérieur tout mou à l’intérieur.

    • 6 mai 2013 09:21

      Déjà, désolé de te contredire (quoique non, je ne suis pas désolé), mais je ne suis pas gauchiste pour deux sous. Par contre, oui, je crois en la République et en la Démocratie. La monarchie tel que tu la veux ne laissera aucun choix. Alors certes, on peut considérer que choisir entre Hollande et Sarkozy, c’est peu, mais au moins, il y a un choix à faire. Alors que dans une monarchie sous le pseudo « christ roi », même ce choix n’existerait pas. Les gens n’auraient pas d’autres choix que de se soumettre sans rien dire, sans droit de manifester, de se rebeller.
      Je ne suis pas catholique, c’est un fait. Je suis athée. Et alors ? Et mes amis chrétiens ne se sentent pas plus que ça rabaissé par la République. Le principe de la laïcité c’est de permettre à n’importe qui de s’exprimer quelque soit sa secte… euh, désolé, sa religion (quoique c’est un synonyme, la seule différence, c’est qu’une religion est une secte qui a réussit). Du moins, tant qu’elle n’arnaque pas ses ouailles ou ne les pousse pas au suicide (réel, moral ou social).
      Et puis, à vrai dire, le fait de m’être battu contre les intrans ne signifie pas que j’ai terminé de me battre. La preuve, il y a des gens tout aussi exécrables à combattre ici…

  13. 5 mai 2013 12:21

    Reblogueó esto en AMOR DE LA VERDADy comentado:
    Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

  14. 5 mai 2013 22:27

    @Emmanuel:.

    De une le melon a la chair ferme, de deux vous semblez être un frère trois points, de trois votre commentaire est inutile.
    Bonne soirée.

  15. Charles permalink
    17 mai 2013 12:07

    Tous ces derniers commentaires sont délicieusement « revigorants » et comiques!!! On ne cesse d’atteindre le fond…qui a l’art de reculer sans cesse…puisque la République est un puits sans fond qui mène à l’abîme éternel…
    Ainsi le mystère d’iniquité est-il déjà à l’oeuvre parmi nous…
    La Révolution , ses pompes et ses oeuvres, aura bientôt achevé son travail de totale destruction.
    Mais qu’on ne se méprenne pas! La « reprise en main » de l’humanité va se faire dans les années qui viennent, dans les larmes et dans le sang.On n’aura pas voulu du surnaturel divin, on aura la joie de goûter au préternaturel diabolique!
    Pax vobis?

  16. 17 mai 2013 23:57

    Le conseil constitutionnel vient de valider l’inique loi Taubira en estimant « qu’elle n’était contraire à aucun principe constitutionnel » dans le sens où cette loi  » n’interessait ni les droits, ni les libertés fondamentales… »

    Le pouvoir par la voix du conseil constitutionnel aura donc ignoré une fois de plus avec mépris et autisme non seulement le bon sens élémentaire mais aussi l’intérêt général de la société toute entière que cette loi va contribuer à détruire en dénaturant le mariage et en défigurant la famille.

    Le conseil constitutionnel composé à majorité de personnalité de « droite » nommée par l’UMP, aura donc, sans surprise, emboité le pas au législateur et à l’éxécutif socialiste dans leur entreprise concertée de destruction de la famille, c’est à dire, in fine, de la France.

    Sans vergogne, ce même conseil aura donc piteusement avalisé une loi qui au nom de l’égalité privera certains enfants de la liberté fondamentale et du droit d’avoir un Papa et une maman, créant ainsi de nouvelles inégalités dans notre pays.Il aura été suffisament répété qu’une différence de situation pour des adultes ne permettait pas une égalité de droits.

    Suite : http://www.civitas-institut.com/content/view/990/1/

  17. Aurore de Savoie permalink
    23 mai 2013 13:46

    Merci pour ce rappel… Dans les débats actuels, c’est un joyeux boulgi boulga, avec les arguments contre l’adoption, la GPA et la PMA, mais pour le mariage (ou le contrat d’union civile…) homosexuel. Non, toutes les déviances ne se doivent pas d’être « reconnues »! Non à la GPA PMA adoption ET au mariage homosexuel!!

  18. Marie permalink
    25 mai 2013 08:55

    Sur la décadence et la chute du Monde : http://reflexionsengagees.wordpress.com/2013/05/24/la-chute-du-monde/

    Un article qui traite de même de l’homosexualité (entre autre), mais plus précisément de la zoophilie par une image postée très réaliste et que l’on devrait montrer plus souvent pour réveiller les consciences endormies….
    Concernant votre article, des propos assez durs mais pourtant véridiques… L’homosexualité est une déviance au même titre que la pédophilie et la zoophilie. Les français devraient tout de même réaliser qu’ils sont désormais officiellement dans un pays décadent et fier de l’être. Vive la France, mes amis, vive la France déchue…

    • volt permalink
      25 août 2013 01:05

      Tout à fait, le monde est décadent, il est sur le déclin et la bible l’avait prédit (1 timothée 3:15). Exactement l’homosexualité est une oeuvre satanique, malsaine, immonde, vu que satan domine le monde et exerce une influence forte sur celui-ci, il n’est pour moi pas surprenant de voir l’homosexualité défendu. Satan est l’opposant de Dieu, et donc a pour but de contrecarrer les desseins de dieu et les normes divines. L’homosexualité est cautionné par des gens qui ne connaissent pas dieu, qui ont du mépris pour sa loi et qui voulant persister dans leur vice légitiment leurs actes par des prétextes du genre « c’est comme ça qu’on n’est , on n’a pas choisit de l’être… » Mais rien que le principe de reproduction inexistant chez eux doit mettre un terme à tout débat.

  19. 28 mai 2013 11:10

    Au JO de ce matin, mardi 28 mai, le décret n° 2013-429 du 24 mai 2013 portant application de la loi n° 2013-404 du 17 mai 2013 ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe et modifiant diverses dispositions relatives à l’état civil et du code de procédure civile, est publié.

    Ce décret supprime les mots père et mère, pour les remplacer par « parents ». Encore une réécriture de la langue française pour tordre la réalité.

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/05/le-d%C3%A9cret-dapplication-de-la-loi-taubira-a-%C3%A9t%C3%A9-publi%C3%A9.html

    *************************************************************

    TEXTE DE L’ETAT

    ORF n°0121 du 28 mai 2013 page 8733
    texte n° 3

    DECRET
    Décret n° 2013-429 du 24 mai 2013 portant application de la loi n° 2013-404 du 17 mai 2013 ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe et modifiant diverses dispositions relatives à l’état civil et du code de procédure civile

    Article 1

    Le code de procédure civile est ainsi modifié :
    1° Au premier alinéa de l’article 1181, les mots : « le père, la mère » sont remplacés par les mots : « l’un des parents » ;
    2° A l’article 1182, les mots : « au père, à la mère » sont remplacés par les mots : « à chacun des parents » au premier alinéa et lesmots : « le père, la mère » sont remplacés par les mots : « chacun des parents » au deuxième alinéa ;
    3°Au quatrième alinéa de l’article 1182, au premier alinéa de l’article 1189 et à l’article 1197, les mots : « père et mère » sont remplacés par le mot : « parents » ;
    4° Au premier alinéa de l’article 1184, les mots : « du père, de la mère » sont remplacés par les mots : « de chacun des parents » ;
    5° Aux deuxième et troisième alinéas de l’article 1184, au premier alinéa de l’article 1185, au second alinéa de l’article 1188, au premier alinéa de l’article 1190 et au second alinéa de l’article 1192, les mots : « père, mère » sont remplacés par le mot : « parents » ;
    6° Au premier alinéa de l’article 1186 et au deuxième alinéa de l’article 1187, les mots : « le père, la mère » sont remplacés par les mots : « les parents » ;
    7° Aux premier et troisième alinéas de l’article 1187, les mots : « de son père, de sa mère » sont remplacés par les mots : « de ses parents ou de l’un d’eux » ;
    8° Au deuxième alinéa de l’article 1191, les mots : « le père, la mère » sont remplacés par les mots : « les parents ou l’un d’eux » ;
    9° Au premier alinéa de l’article 1208, les mots : « père, mère, tuteur ou personne ou représentant du service » sont remplacés par les mots : « parents, le tuteur, la personne ou le représentant du service » ;
    10° A l’article 1222-2, les mots : « son père, sa mère » sont remplacés par les mots : « ses parents ».

    Article 2

    Aux premier et quatrième alinéas de l’article 11, au premier alinéa de l’article 11-1 et aux premier et second alinéas de l’article 12 du décret n° 62-921 du 3 août 1962 susvisé, les mots : « père et mère » sont remplacés par le mot : « parents ».

    Document complet :

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027466507

  20. Charles permalink
    7 juin 2013 10:29

    Alain Melon merci pour avoir émis quelques rappels de toute première vérité et nécessité!
    Ne vous scandalisez pas trop de ne pas être compris de beaucoup….nous sommes au bord du gouffre et le retour de Notre-Seigneur est de plus en plus proche! Certes le « grand nettoyage » va se faire dans les cris et les grincements de dents…mais cela est un juste châtiment mérité par nos cécités volontaires , y compris et surtout dans les rangs du traditionalisme ordinaire…D’aucuns ici même imploreront la pitié divine mais Dieu restera sourd à leurs appels et la Justice remplacera alors pour un temps (assez court je l’espère!) la Miséricorde divine…
    Pax vobis Alain!

  21. Charles permalink
    7 juin 2013 10:33

    Voici, cher Alain, un extrait de vos messages, extrait qui mériterait de figurer au fronton de certains blogs et qui devrait d’ailleurs être longuement commenté par des experts en la matière!….:

    Voter en France devrait être au moins considéré comme un péché véniel, sinon mortel.
    Le catho qui n’a que les mots « démocratie », « droit de l’homme », « fachos » et « liberté d’expression » à la bouche est un enjuivé. Point.
    Or, tous à cette manif, tous!, ont tenu ces discours, ce qui ne les empêchent pas, en bons bourgeois catholiques installés qu’ils sont, d’aller voter comme il se doit à toutes les élections républicaines en place, ne tirant aucune leçon du passé.
    Ce pays est désespérant de bêtise. Il est d’ailleurs mort.

    « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (la république française). » Bossuet

  22. 31 août 2013 15:51

    Fois après fois, en cherchant la rubrique dans les autorités, je vois plutôt que l’acte homosexuel est un vice et coupable.

    Je suis d’accord.

    La question est est-ce que tout ce qu’on appelle (y compris parmi les psychologues subtilissimes) « homosexualité » est-ce vice tout ça?

    Un penchant homosexuel involontaire est autre chose, ça aussi s’appelle dans le vocabulaire et la terminologie de certains « homosexualité », et des Freudiens diraient de même des « désirs homosexuels refoulés et donc inconscients ».

    Je vous demande de regarder le vidéo sur Josh Weed:

    http://ppt.li/4u

    Il avait dépensé le début de son adolescence en tombant amoureux de garçon après garçon et en refoulant le désir de manière très consciente puisque sa croyance comme Mormon (dans cette chose apparentée au Christinisme) lui interdisait la sodomie. Il se confiait à une simple copine (donc: elle n’était pas sa petite copine à l’époque) qu’on voit à ses côtés sur le vidéo.

    Après, ayez un peu de reticence avant de tamponner quelqu’un comme homosexuel tant qu’il n’y a aucune accusation précise et bien fondée de la sodomie.

  23. Wolf permalink
    16 octobre 2013 21:11

    Jésus à dit « Aimez-vous les uns les autres ». Il n’y a pas besoin d’être une lumière pour comprendre cela; il prônait tout simplement l’amour sans frontière. Alors je ne vois vraiment pas où est le problème que deux personnes (malgré qu’ils soient du même sexe) s’aiment et donc répandent le bien autour d’eux. La tolérance et selon moi la qualité première d’un chrétien, à méditer.

  24. Ami d'Augustin permalink
    27 mai 2014 00:07

    Avez-vous oublié que Saint-Augustin à vécu 1 an avec un homme dont il était éperdument amoureux. Il disait qu’ils étaient une âme séparée dans deux corps. Le jeune homme, qu’il appelle son ami, est mort au bout d’un an. Ça a été la plus grande douleur de la vie de Saint-Augustin. Il ne trouva plus jamais l’amour terrestre, ni dans les yeux d’une femme, ni même chez son enfant et se tourna pour toujours vers l’amour de Dieu.
    Le seul plus grand amour que Saint Augustin pouvait trouver c’était auprès de notre Seigneur. J’ai du mal à croire que Saint Augustin, berbere de l’actuelle Algerie, fondateur de l’église catholique, ait été envoyé en enfer!!! Il a aimé un homme, il a aimé Dieu, il avait le cœur léger, sincère. Nous serons jugés la dessus, tout comme lui.

Trackbacks

  1. Pour une contre-révolution de nature religieuse ! | La Question : Actualité Religieuse
  2. Nueva entrada Pour une contre-révolution de nature religieuse ! | CARITAS VERITATIS
  3. POUR UNE CONTRE-RÉVOLUTION DE NATURE RELIGIEUSE | CARITAS VERITATIS
  4. Peuple de France réveille-toi ! | La Question : Actualité Religieuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :