Skip to content

Peuple de France réveille-toi !

25 mai 2013

VLUU L100, M100  / Samsung L100, M100

« Seule la Tradition est révolutionnaire… »

Alors qu’après plusieurs mois de lutte, le peuple de France ait fait entendre, avec force, son refus de voir la société détruite par les principes corrupteurs de la République, nous croyons nécessaire de rappeler, qu’il est vital, par delà les combats du jour contre la loi perverse attaquant la famille et l’institution sacrée du mariage, de mettre en œuvre – afin que l’action ne s’évapore et soit engloutie par les forces de dissolution –  une démarche nouvelle, d’effectuer, en rompant avec les schémas obsolètes de la modernité, un retour au domaine spirituel, non en acceptant par résignation un nouveau « compromis » républicain en espérance d’une nouvelle majorité, mais par une remise en Question des pervers fondements de l’exécrable monde héritier des fruits mortifères de la Révolution.

L’installation de la corruption généralisée que nous connaissons : effondrement des valeurs, dégradation des mœurs, perte du sens de la religion, négation du caractère sacré de l’enfant, destruction de la famille, marchandisation des corps, célébration du vice moral de l’homosexualité, immigration massive aboutissant au « grand remplacement », etc., tout cela représente un tel naufrage, qu’il faut, à l’évidence, un certain équilibre pour éviter d’être saisi par un puissant vertige, mais surtout une authentique solidité spirituelle pour réagir en Chevalier chrétien !

I.  La folie du libéralisme

Selon Don Félix Sarda y Salvany,

le libéralisme est un péché !

Ce n’est pas pour rien que l’ultime modèle dont s’est doté ce système satanique pour conduire son œuvre de perdition généralisée, est le libéralisme qui étend avec une efficacité redoutable son règne sur l’ensemble de la planète [1]. Sans que l’on n’y prenne garde et quasi invisiblement alors que beaucoup l’ignorent (le marxisme, frère jumeau du libéralisme en tant que système politique ayant quasi disparu), l’idéologie libérale s’est généralisée au sein d’un monde qui ne pense qu’en termes d’évolution, de devenir, de plaisir, de jouissance, de légèreté des mœurs, de satisfaction immédiate, de frénésie licencieuse.

Pour la société libérale, l’individu, détaché et coupé de son « être historique », est le sujet-objet vivant, enchaîné à la nécessité techno-industrielle, financière et consumériste, devenant une abstraction, un rouage finalisé du mécanisme mondial de production et de valorisation. Le devenir technique et monétaire du monde, a arraché, et arrachera l’homme à toute assise stable, le réduira au simple rang d’objet, plongé de gré ou de force dans le mouvement historique du devenir spéculatif, technique et hédoniste.

L’humanité, il est vrai, se meurt depuis toujours, ou du moins depuis la Chute, dans le fétichisme qui constitue son mode aliéné d’existence et de conscience. Les objets de la production, s’opposent donc fatalement à l’homme comme un être étranger, comme une puissance indépendante, et il est donc vital que la réflexion critique, qui est une tâche de la métaphysique comme de la philosophie véritable, puisse partir, en mettant à la question la conception libérale de l’homme, rivé et jeté au monde, qui sans l’apport de la Révélation, serait dans une situation de délaissement moral absolument total et tragique.

« Le libéralisme n’est pas une hérésie ordinaire,

c’est l’hérésie propre, personnelle de Satan,

puisqu’elle consiste, pour la créature, à usurper à son profit

l’indépendance et la souveraineté qui n’appartiennent

qu’à Dieu, de toute éternité,

et dans l’ordre des temps à Notre Seigneur Jésus-Christ.

(…) On voit par là en quoi le libéralisme moderne diffère

de tout ce qui l’a précédé en fait de révolte et de péché.

C’est le péché lui-même, le dernier terme

et le plus haut degré du péché.

Le libéralisme appelle « l’homme de péché »,

il prépare les voies à l’Antéchrist. »

(Mgr Henri DelassusLa Conjuration antichrétienne, 1910)

La société traditionnelle n’était donc pas pour rien profondément religieuse, car l’essence de l’homme, faute d’une raison suffisante et d’un discernement des causes, ne peut se penser, se comprendre, s’interpréter, que par l’entremise de la Révélation qui est à la fois un don et une grâce.

On perçoit ainsi pourquoi, souhaitant abattre la civilisation d’Ancien Régime, la modernité s’est tout d’abord, et en priorité, attaquée à la religion ; le laïcisme et la déchristianisation devenant le cri de guerre d’un monde désireux d’en finir avec les anciens cadres spirituels.

C’est pourquoi, toute tentative de dénonciation des valeurs erronées de la modernité, comme d’une remise en lumière des vérités du christianisme, doit et ne peut passer, que par une dénonciation des conceptions démiurgiques du libéralisme.

II. Révolte contre le monde moderne au nom de la Tradition

« Lorsque je pleure sur la rupture d’une tradition,

c’est surtout à l’avenir que je pense . »

Gustave Thibon

Le monde moderne accélère sa course démentielle vers une désorientation de plus en plus marquée et évidente, une société profane et apostate à l’égarement nauséabond, à présent dépourvue et vidée de toute dimension sacrée depuis la terrible Révolution satanique et antichrétienne de 1789, se précipite vers un abîme qui prend le visage de l’ignoble décadence contemporaine, le siècle étant entièrement livré aux mains des puissances de l’Enfer.

La Tradition catholique n’est pas de l’archéologie, les chrétiens doivent avoir l’esprit tourné vers le futur, tout en sachant qu’une force lancée en avant avec courage doit prendre appui sur un socle antérieur solide.

Ce socle, c’est la Tradition !

Que m’importe le passé en tant que passé, s’écriait Gustave Thibon, ne voyez-vous pas que, lorsque je pleure sur la rupture d’une tradition, c’est surtout à l’avenir que je pense ? Quand je vois pourrir une racine, j’ai pitié des fleurs qui demain sécheront faute de sève.

Telles sont donc les raisons de maintenir et défendre ardemment les éléments de la Tradition.

III. La contre-révolution conservatrice

La Tradition est révolutionnaire, elle est le seul véritable progrès, concret et durable, le seul développement intégral qui soit, car rien ne pousse longtemps sans racines.

 Critiquant fermement le libéralisme capitaliste Paul Claudel (1868-1955) disait :

« Le principe de notre civilisation, c’est le numéraire, l’alchimie maudite qui volatilise toute chose et transforme en une inscription servile, sur le front de l’homme, le nom de Dieu. Autrefois, l’argent n’était qu’un appoint. Aujourd’hui, c’est l’élément universel en qui tout existe et vaut » (Présence et prophétie, 1942).

Après l’immense et permanente rupture de tradition, rupture de transmission, interruption permanente de transmission, révolution permanente qui est le fondement même de la dynamique des derniers siècles que l’on a appelé « modernité », nous savons qu’aucun salut ni ré-enchantement du monde ne se fera sans une reprise de tradition.

Cette reprise de tradition, multiforme et créative, est la seule véritable révolution – au sens étymologique ainsi que l’entendait Péguy : « seule la tradition est révolutionnaire… » – et le seul véritable progrès, concret et durable, le seul développement intégral qui soit. Car rien ne pousse longtemps sans racines. » Nous avons besoin d’être reliés à une source d’énergie pour vivre (alimentation, respiration….) et nos appareils font de même (électricité, gaz, pétrole….) L’analogie est que sur le plan spirituel, nous avons aussi besoin d’être reliés, de nous connecter à une source pour faire le plein. Cette source est d’origine transcendante, c’est l’essence de la Tradition.

Conclusion

Telle sera la véritable révolution écologique conservatrice, à la fois conservatrice en ce qu’elle déplore et critique du même geste le déclin de la civilisation et les effets de la modernité aveugle à elle-même, et en même temps révolutionnaire car sa critique s’énonce d’un point de vue radical et contre-révolutionnaire antilibéral capable de balayer la forme décadente d’une société malade et agonisante. La contestation révolutionnaire-conservatrice doit désormais œuvrer pour inventer un ordre spirituel nouveau, d’où puisse renaître, s’il se peut encore, la civilisation sur son déclin.

Ainsi que le déclarait Eugen Rosenstock (1888-1973) :

« Pour continuer à vivre, aller de l’avant, nous devons recourir à ce qui avait avant la césure religieuse. »

 Or, ce qu’il y avait avant la césure religieuse, c’est-à-dire la déchristianisation de la civilisation,  porte un nom conféré par Carl Schmitt (1888-1985)  :

‘‘Ordo romanus aeternum’’ !

Lire ;

Pour une contre-révolution religieuse !

Notes.

1. En tant que doctrine constituée, le libéralisme a été radicalement censuré et condamné par l’Eglise, qui l’a qualifié sous les termes de « rationalisme » et de « naturalisme » – la condamnation la plus explicite de cette hérésie figure dans la Constitution « De Fide » du Concile de Vatican I, en 1870.

2. Carl Schmit, Römischer Katholizismus und politische Form (1923), lance en quelque sorte un double appel: à la forme qui est essentiellement en Europe ro­maine et catholique, c’est-à-dire universelle en tant qu’impériale, et à la Terre, socle incontournable de toute action politique, contre l’économisme mouvant et hyper-mobile, contre l’idéologie sans socle qu’est le libéralisme.

43 commentaires leave one →
  1. 25 mai 2013 17:40

    Le Lavoir Moderne Parisien, QG des FEMEN vient d’être mis sous la protection des CRS qui ont bloqué l’accès à toutes les rues autour.

    Cette occupation policière vient d’être mise en place par mesure de protection.

    Une manifestation de 300 « fascistes » est attendue….

  2. 25 mai 2013 17:43

    « Après le meurtre légal des enfants conçus dans le sein maternel, de pays en pays, des politiques de mort organisent le massacre de l’innocence, s’attaquent à la pureté de l’âme des enfants et veulent semer un trouble destructeur sur leur identité de garçon ou de fille, et cela, alors même que les symptômes terribles de dépression et de désespérance que sont la consommation de drogue et les suicides de plus en plus nombreux chez des jeunes de plus en plus jeunes devraient réveiller de son autisme un certain monde adulte qui a déjà depuis des années tellement saccagé la jeunesse par des campagnes démoralisantes, au demeurant inefficaces, sous prétexte de lutter contre le sida.

    Compte un jour sera demandé, en ce monde ou dans l’autre à tous ceux qui auront laissé livrer les enfants à l’exploitation des adultes par le sinistre « droit à l’enfant ».

    La cause de l’enfance est sacrée, malheur à « ceux qui scandalisent un seul de ces petits » auxquels Dieu Lui‐même a voulu s’identifier en naissant parmi nous.

    L’heure est grave, marchons le 26 mai avec CIVITAS, pour manifester notre détermination. »

    Françoise Seillier

    Ancien Député au Parlement Européen

    Groupe Europe des Nations

    http://www.civitas-institut.com/content/view/997/1/

  3. 25 mai 2013 17:45

    TOUS AVEC CIVITAS !

    26 mai à 14h30 – manifestation « Ennemis du mariage, de la famille, de la France :

    du balai ! »

    – de la place Général Catroux (métro Malesherbes) à l’Opéra.

    Des cars s’organisent à partir de différentes villes. Les infos se trouvent ici : http://www.civitas-institut.com/content/view/982/1/… Inscrivez-vous immédiatement !

    Vous êtes volontaire pour nous aider ? https://docs.google.com/forms/d/1DHjCDsBF3wF1sOWyga

  4. 25 mai 2013 18:21

    Après le politiquement correct succède la pensée unique libérale qui domine nos sociétés, notamment européennes, depuis les années 80. Purement normatives, les théories du libéralisme réduisent en effet l’homme à ses choix économiques, censés être rationnels. L’être humain n’est plus un être de pensées, de réflexions philosophiques et d’interrogations métaphysiques, mais un homo-œconomicus, un « agent » économique qui se fond dans la masse obéissante aux mécanismes qui s’imposent à elle.
    Mais les libéraux eux-mêmes se fourvoient dans cette entreprise qui, par des règles parfaites de marchés – règle de la Concurrence Pure et Parfaite entre autres- (dont les conditions ne sont jamais vérifiées…), se heurtent au simple fait que rien n’est rationnel chez l’homme. Et rien ne peut être rationnel dans ce vaste monde. Cette irrationalité agace, et nous remet immédiatement à notre pauvre statut d’être vivant qui n’a pas la possibilité de maîtriser son corps et ceux des autres.
    Pourtant, l’on voudrait nous faire croire que nous sommes maîtres de nous même, et dès lors, maître de notre condition. C’est en tout cas l’idée que nos gouvernements diffusent : en effet, par la possibilité d’être maître de nos orientations sexuelles, nous pourrons tous bientôt être maître de notre identité sexuelle (phénomène étant l’aboutissement finale de la théorie du genre).
    La destruction progressive de l’essence même de l’Homme, des fondements de notre société et des traditions chrétiennes de l’Europe serait-elle le paroxysme du libéralisme? Libéralisme étant, dorénavant, la première religion pratiquée le plus dans le monde entier…

    • Charles permalink
      31 mai 2013 15:32

      Chère Victoire,
      J’apprécie votre message et je vous suggère d’inciter tous vos proches à lire ou relire tous les bons auteurs antilibéraux.Si vous manquez de références ou de sites je suis prêt à vous aider!
      Pax vobis Victoire.

  5. lève-toi permalink
    25 mai 2013 22:34

    Onnouscachetout.com : Rencontre avec Marion Sigaut

  6. 25 mai 2013 22:48

    « Ma décision est définitive, je n’irai pas manifester compte tenu du climat de violence et de la surenchère que je constate entre le gouvernement et le Printemps français », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’elle continuait de recevoir des SMS « particulièrement menaçants ».

    http://www.lepoint.fr/politique/barjot-assure-qu-elle-ne-sera-ni-dans-le-cortege-ni-sur-le-podium-25-05-2013-1672267_20.php

  7. 25 mai 2013 22:54

    Une centaine de Français se sont réunis devant le grand orient de france pour crier leur juste haine de la franc-maçonnerie qui gangrène notre société et qui fait passer de force toutes les lois contre natures et satanistes visant à détruire la famille et la patrie.

    • charles permalink
      28 mai 2013 22:16

      On atteint le grotesque et le ridicule!!! Les Frangins doivent bien rigoler!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Hommen….n’importe quoi!!!! Ce pays est endiablé, infesté de toute part……
      Pauvre France!

  8. JOLIMOY permalink
    26 mai 2013 10:31

    La première des hérésies émane de Simone Weil qui a fait voter cette loi inique du crime in vitro qui est légal (on poursuivra une femme qui tue un bébé à sa naissance : alors là,c’est un crime). La loi TAUBIRA est la suite logique de cette 1ère hérésie. Entre-temps il y a eu la vulgarisation des mœurs (sexualité etc…). On a tué l’amour le vrai, celui qui partage tout qui donne tout, la tendresse (Marie Laforet et Bourvil l’ont si bien chanté) qui soude l’amour. Savoir faire face ensemble aux aléas de la vie… Je sais bien qu’il y a des fois des problèmes insolubles dans un couple, mais c’est, cela devrait être l’exception. Maintenant on veut tout, tout de suite, mais fait-on l’effort de le désirer, de le mériter ?
    Je ne veux pas parler des inepties de notre gouvernement impie, cela serait trop long ! Mais je veux souhaiter une bonne fête à toutes les maman en ce jour, et j’aimerai avoir pu faire le voyage à PARIS pour faire partie des manifestants.
    Que Notre Seigneur nous bénisse et ouvre les yeux de notre gouvernement.

    • 29 mai 2013 10:19

      Je tiens à signaler que celle qui a fait voter la loi sur l’IVG ne se nomme pas Simone Weil, mais Simone Veil : son nom commence par V, NON PAR W !

  9. 27 mai 2013 09:34

    Un million de participants selon les organisateurs, 150 000 selon une préfecture qui ne craint pas de mentir encore éhontément.
    Les pronostics politico-médiatiques, parlant d’un essoufflement et d’une résignation après le passage de la loi Taubira, ont été à nouveau déjoués.

    Hier le ton était fut plus ferme, les gens étaient toujours très déterminés. Il y eut moins d’âneries au micro (l’absence de la traîtresse Barjot y étant probablement pour quelque chose) et les huées ont retenti quand c’était nécessaire.

    Après la dispersion officielle, des milliers de personnes n’ont pas voulu abandonner l’esplanade des Invalides.

    Des heurts notables ont éclaté avec la flicaille : grenades lacrymogènes balancées à gogo et en vain sur la foule, tirs de flashball sur les manifestants, affrontements au corps à corps, avec notamment de nombreux flics en civil très vicelards ; les CRS ont du reculer plusieurs fois, avant que les lieux se vident petit à petit.

    Photo des Invalides, alors que des manifestants partaient et d’autres arrivaient pour encore un moment :

    http://www.contre-info.com/gros-succes-de-la-manifestation-dhier

  10. 27 mai 2013 10:09

    « Je vous annonce, ainsi qu’à ceux qui croient encore que nous allons abandonner, que nous poursuivrons le combat partout en France ! Faute d’une réponse rapide et appropriée du président de la République à notre rassemblement d’aujourd’hui, préparez-vous à de nouvelles actions dans les jours et semaines à venir.

    Et au delà, la Manif pour Tous sera désormais là, durablement, dans le paysage français et européen. Nous participerons activement à la vie de la Cité avec nos convictions et nos valeurs. La Manif pour Tous a 3 missions pour protéger ce que nous considérons comme la clé de voûte de notre société : les familles, et je dis bien les familles.

    Sa 1ère mission : l’abolition de la loi Taubira et, si ce n’est dès demain, alors après-demain. Et nous nous battrons pour empêcher ses conséquences immédiates : la PMA pour tous et la GPA.

    Sa 2ème mission : soutenir tous les hommes et les femmes de courage et de bonne volonté qui défendront ces valeurs dans la Cité ; les maires, les élus, les membres des corps intermédiaires, tous ceux qui prendront la parole dans les débats publics opposés au mariage pour tous.

    Sa 3ème mission : se battre pour faire reconnaître la réalité de l’être humain homme ou femme, pour défendre les plus faibles.

    Nous continuerons sans relâche à défendre le mariage homme-femme, la filiation père-mère-enfant, les familles, cellules de base de toute société, lieux de solidarité par excellence, sources de toutes les richesses humaines et économiques de la société. »

    Suite :

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/05/lmpt-pr%C3%A9parez-vous-%C3%A0-de-nouvelles-actions-dans-les-jours-et-semaines-%C3%A0-venir.html

  11. 29 mai 2013 15:24

    Ce message pour vous dire que nous avons ouvert une page Facebook Chrétiennes Anti-Femen France où les femmes peuvent poster leur photographies, afin de signifier leur opposition au mouvement Femen.
    Soutenez-nous en aimant cette page; quant à vous mesdames n’hésitez pas à poster votre photo! UDP

    https://www.facebook.com/pages/Chr%C3%A9tiennes-Anti-Femen-France/156180251227403

    • Charles permalink
      30 mai 2013 23:56

      ah.!….moi je propose des posters géants et même des statues de bronze grandeur nature de ces dames anti-femen devant l’Elysée, le Sénat, la chambre des députés, le Grand Orient, la Grande Loge de France, le 36 quai des Orfèvres, etc…….etc…..
      Ca peut aider au bon fichage des bonnes chrétiennes…………
      Pax vobis?

  12. 31 mai 2013 09:11

    En opposition à la loi Taubira contre la famille, c’est une nouvelle génération qui s’est levée, une génération qui refuse de se battre uniquement pour des plaisirs et des droits individuels, mais qui souhaite défendre les valeurs fondatrices de la société. Cette génération pacifique a fait de la rue son champ de bataille, et elle est devenue la génération des gardes à vue injustifiées, et des répressions policières ! Le site
    internet

    http://generationgav.wordpress.com/

    tient à montrer le vrai visage de cette répression policière : pour cela il recueille les photos des gardés à vue et leurs témoignages.

  13. Charles permalink
    31 mai 2013 15:24

    C’est très bien tout ça…notre belle jeunesse va enfin oublier les problèmes du chômage et ceux de notre belle société socialiste…grâce à un activisme « pieu » relayé par les « églises »…
    Mais tiens donc? de quelle confession sont-ils tous ces beaux jeunes gens et jeunes filles?
    Poser la question c’est y répondre!!!
    En face on rigole dur: le pacifisme? tiens! ça ne vous rappelle rien?
    Il y a encore un an tout rond…nos braves français n’auraient pas pu imaginer, MEME EN REVE, qu’il y aurait un jour, dans le Royaume de France, celui de Marie, une jeunesse dont la vocation ultime serait celle d’une génération de « gardés à vue »….même injustifiées!!!!!!
    Voilà qui va certainement arranger l’économie française et redonner à notre belle jeunesse l’envie de se (re)mettre au travail!!!
    Ce n’est même plus sur la tête que l’on marche dans ce pays…c’est sur les cheveux!!!!!
    Pauvre France!

  14. 1 juin 2013 13:05

    La police profite de l’ignorance des gens et de son impunité pour violer elle-même la loi comme on l’a vu souvent ces temps-ci (voir le communiqué du Renouveau français précédemment, avec son directeur arrêté préventivement !).

    Mais quand un avocat en tenue et en train de filmer leur rappelle la loi, ils finissent par céder, comme on le voit ci-dessous, quand maître Jérôme Triomphe fait libérer des jeunes interpellés pour port d’un sweat « manif pour tous ».

    http://www.contre-info.com/un-avocat-remet-en-place-des-policiers-qui-violent-la-loi

  15. 1 juin 2013 13:09

    Les Champs-Elysées sont devenus le lieu d’une bataille symbolique.

    Lieu ouvert pour des événements festifs ou des victoires sportives, site abandonné aux racailles les soirs de Saint-Sylvestre, avenue propice aux mendiants mineurs venus de l’Est et aux vendeurs à la sauvette de Tours Eiffel, les Champs-Elysées sont interdits aux adversaires de la loi Taubira. Familles et patriotes not welcome !

    Pour le 14 juillet : il va bien falloir ouvrir les Champs-Elysées au public pour la Fête nationale et le défilé militaire. Une belle occasion de commémorer la Révolution et pas seulement en paroles !

    Si le gouvernement laisse l’accès libre aux Champs-Elysées, chacun pourra mesurer la popularité du président Hollande.

    Si le gouvernement l’interdit, le monde entier verra le caractère peu démocratique du régime. Et les élus du Conseil de l’Europe, de la Russie à l’Italie, pourront se saisir de la situation des droits de l’homme en France.

    Alors n’hésitons pas : le 14 juillet, Champs-Elysées pour tous ! Et d’ici là, il n’est pas interdit de tout faire pour rétablir la liberté de circulation sur Paris.

    http://www.fdesouche.com/377083-mobilisation-le-14-juillet-pour-tous

    • Charles permalink
      2 juin 2013 14:02

      C’est beau de rêver!!!! La République maçonnique a tout ôté à ce peuple…mais il lui reste encore un peu d’onirisme…..Cela lui servira-t-il? pas si sûr……

  16. Chrétiennes Anti-Femen permalink
    2 juin 2013 13:02

    Bonjour, nous venons d’ouvrir notre blog à l’adresse suivante:

    http://chretiennesantifemen.wordpress.com/

    Pouvez-vous relayer cette information.
    Merci d’avance.
    UDP

  17. ismael permalink
    2 juin 2013 13:20

    freemasons in france are evil

  18. 2 juin 2013 22:10

    « Je me réjouis de cette perte de repères. La démocratie, c’est la déconstruction des repères traditionnels. »

    Luc Ferry

    http://ab2t.blogspot.fr/2013/05/ni-chaud-ni-froid.html

  19. 6 juin 2013 02:12

    Chanson du diable vous dites ? Pourtant, purement nationaliste ! Et française.

  20. 6 juin 2013 07:54

    « Quand on est dans un espace où on est en contact avec le public, on n’exprime pas sa religion. »
    « le seul moyen de pacifier ce pays, c’est qu’on dise aux cornettes de ne plus apparaître, aux voiles de ne plus se montrer, aux croix de ne plus s’exhiber. »

    • Papy permalink
      7 juin 2013 18:47

      Il résume parfaitement le Front National!!!!!

  21. 7 juin 2013 10:47

    Serge Ayoub, le fondateur du JNR, était invité pour réagir aux accusations qui pointent du doigt les JNR, après l’agression mortelle de Clément Méric, 18 ans, dans le 9e arrondissement de Paris.

    Estimant n’avoir « aucune responsabilité », le fondateur du JNR évoque un « accident » où l’important est de savoir « qui agresse qui ».

    Selon lui, « celui qui est mort est l’agresseur », invoquant la « légitime défense » pour ceux qui sont aujourd’hui en garde à vue après l’agression mortelle du jeune militant d’extrême-gauche.

    http://www.itele.fr/france/video/serge-ayoub-cest-de-la-legitime-defense-celui-qui-est-mort-est-lagresseur

  22. charles permalink
    7 juin 2013 18:50

    Hier à Paris, près de Saint Lazare, une rixe a opposé quelques jeunes nationalistes (dont une femme, pas encore identifiés) à plusieurs militants d’extrême-gauche (se faisant appeler « antifas ») qui semble-t-il les attendaient, et qui ont porté les premiers coups.

    Cela s’est produit à l’issue d’une vente privée de vêtements, où l’année dernière des militants d’extrême-gauche avaient déjà guetté et attaqué des patriotes.

    Après avoir reçu un coup, un jeune « antifa » est tombé et sa tête a alors heurté un plot en métal. Ce choc accidentel a été fatal à Clément Méric, 19 ans.

    Aussitôt, c’est l’emballement médiatique contre « l’extrême-droite » : on présente cela comme une « agression », presque un meurtre avec préméditation !

    « Antifas » parisiens

    La vérité est que depuis quelques années, des dizaines d’activistes d’extrême-gauche, notamment à Paris, ont pour seule préoccupation d’attaquer des militants de droite nationale ou radicale : lors de rassemblements ou lorsque ces derniers sont isolés. Même les femmes n’y échappent pas, ni les commerces d’ailleurs.
    Lors de la plupart de ses attaques, qui s’accompagnent pour les gauchistes d’une étonnante impunité policière, les agresseurs utilisent des armes et n’attaquent que s’ils sont en surnombre.
    C’est miracle qu’il n’y ait pas eu de morts jusqu’ici.

    Les antifas ne vivent que pour la violence contre les nationalistes ou supposés tels.
    Faut-il s’étonner qu’à ce jeu ils puissent se retrouver perdants, de temps en temps, et accidentellement !?

    antifa-copie-1
    Ci-dessus des « antifas », pauvres citoyens victimes de la violence d’extrême-droite

    On regrettera que ce jeune homme se soit engagé au service d’une cause qui relève de la farce idiote mais s’appuie sur une violence haineuse, et que ses parents l’y aient probablement autorisés.

    Sans surprise, les vautours de gauche et d’extrême-gauche instrumentalisent cyniquement cette issue tragique pour exiger la dissolution des groupements nationaux.

    Le milliardaire socialiste inverti Pierre Bergé – naturellement défenseur de la gauche prétendue anticapitaliste – se déchaîne en imprécations, tachant de faire croire que ce décès est du au climat créé « par les Manifs pour tous ». Le même Bergé qui souhaitait qu’une bombe explose pendant ces manifestations familiales…

    En revanche, quand Romain et Damien Vandaele, 2 jeunes patriotes, sont tués il y a quelques semaines dans le nord par un Turc (les percutant volontairement avec sa voiture par « réflexe communautaire »), l’émoi est faible dans les gros merdias.

    Aujourd’hui nos pensées émues iront à François Noguier, délaissé par les faiseurs d’opinion : ce jeune étudiant français est mort mardi après avoir été frappé par un individu de « type nord-africain », pour « un motif futile ». Comme des centaines d’autres.

  23. 9 juin 2013 11:01

    Le procureur de Paris, François Molins, avait annoncé qu’une information judiciaire pour « homicide volontaire » a été ouverte samedi, visant Esteban, un jeune de 20 ans qui s’est défendu contre la bande d’extrémistes de gauche qui l’agressait et dont faisait partie Clément Méric, mort accidentellement au cours de la rixe. Mais le juge d’instruction a requalifié le chef d’accusation en coups et blessures ayant entrainé la mort sans intention de la donner.]

    Scandale : le parquet a requis le placement en détention provisoire de quatre des cinq personnes déférées, a précisé le procureur lors d’une conférence de presse. Sous quel motif ?!

    Enfin, en dépit des témoignages, les médecins légistes prétendent que la mort de l’agresseur gauchiste serait due aux coups et non au choc de la tête avec un poteau… Il faut exiger une contre expertise indépendante.

    La collusion gros médias – politiciens – justice est patente dans cette affaire : les agresseurs deviennent les victimes et les défenseurs deviennent des assassins pour des motifs purement politiques.

    Tiens, saviez-vous qu’à Rennes, un jeune homme de 25 ans vient de mourir, après avoir reçu un coup de poing ?
    Non ? C’est normal. Et Valls et compagnie n’en parleront pas, ne pouvant instrumentaliser l’affaire.

    En attendant, on peut déjà aider les victimes du Système et de ses nervis « antifas » avec le CSVR : http://csvr.fr/

    http://www.contre-info.com/affaire-meric-le-scandale-politico-mediatico-judicaire-se-poursuit

    • Xorus permalink
      9 juin 2013 18:08

      Les journalistes sont des ignorants totaux et des menteurs, les politiques des imbéciles ou des crapules, quant à la majorité des gens, ils gobent des stupidités sans rien comprendre.

      Ce qui s’est passé, certes regrettable, relève en fait d’une logique.

      Les actuels Antifas, auquel appartenait Méric, se veulent les héritiers des Red Skins, Red Warriors, Ducky Boys ou Ruddy Fox…..bandes armées et violentes des années 80’s qui sévissaient sur Paris…..ils sont dans le même état d’esprit et veulent utiliser les mêmes méthodes….à savoir chasser du skin nationaliste ou d’extrême-droite…..

      Le problème c’est que les actuels antifas sont pour la plupart, hormis un noyau dur plus sérieux, de braves lycéens ou étudiants incapables de se confronter physiquement avec les skins natios.

      Clément Méric rentrait en plein dans ce cas de figure….idéalisme politique sans l’envergure d’un combattant de rue….tout en allant provoquer les adversaires d’en face au nom d’une idéologie de lutte contre la « fascisme »….

      Il a péché par imprudence, comme ceux qui l’ont embarqué dans ce pseudo romantisme « antifasciste » qui relève du mythe, sachant que ce qui menace aujourd’hui la société, ce ne sont pas les chemises brunes ou noires, mais le totalitarisme mondialiste sans visage, et non quelques groupes de skins natios ultras minoritaires.

      Méric est donc tombé, jusqu’à en mourir, dans son propre piège…..il est à l’origine du piège qu’il a provoqué.

      Ce piège est entretenu par une extrême gauche antifasciste qui s’est trompée d’époque et de combat…..mais qui est devenue l’utile supplétive des RG et des flics, notamment sur internet, pour la délation, le renseignement et la chasse à tout ce qui de près ou de loin ne partage pas des idées de gôche….et qui partage, ou même seulement qui un jour ou l’autre embrassa de façon militante dans sa jeunesse, la cause nationaliste.

      Triste spectacle….et fatal retour au réel pour ce jeune Méric…..que Dieu ait son âme….

      Quant à la récupération politique immonde par le Front de gauche, le PC, le PS et le gouvernement (et jusqu’à la droite bobo…)….sans même parler du battage médiatique et de la propagande générale, jugeant des faits sans examen en désignant immédiatement les coupables….. flot de mauvaise foi, de tromperies et de mensonges diffusé par les télés, radios et journaux …. là il y a vraiment de quoi vomir !

      Xorus ancien de 3e voie !

    • Lagomer permalink
      9 juin 2013 20:02

      Voici d’où les actuels « Antifas », dont était membre et militant actif Clément Méric, sont issus…..instructifs !!!

    • Aloïs permalink
      9 juin 2013 20:30

      Que les Antifas….creusent la question……

  24. 9 juin 2013 13:15

    Les militants d’extrême gauche ont pour habitude de s’interpeler entre eux par le terme « camarade ». Selon la définition du Robert, le camarade est la « personne qui partage le sort d’une autre ».

    Manifestement Clément Méric n’aura jamais connu ce genre de partage puisqu’au lieu de défendre ce chétif roquet sortant tout juste d’une leucémie, ses « camarades » l’ont au contraire poussé vers le danger en excitant sa hargne, selon le témoignage du vigile, « chambré verbalement » selon BFM TV, se mettant eux-mêmes en retrait et ne tentant même pas de lui porter secours, quittant les lieux alors même qu’il s’écroulait au sol… Belle camaraderie…

    Le vigile déclare avoir entendu Clément dire « ce sont des gens qui ne devraient même pas être vivants », ajoutant qu’il n’était pas le chef de la bande et que sans le bourrage de crâne du meneur antifa le poussant à la haine et à la bastonnade, le jeune freluquet embrigadé serait toujours en vie. Ce témoin crucial accable les antifas dont le leader a sorti des gants de boxe de son sac en incitant les autres à se battre alors que les skins tentaient de partir pour les éviter, réclamant même de l’aide au vigile.

    On voit où sont les vrais fachos, alors qu’il a été démontré que l’auteur du coup fatal a au contraire fait en sorte de calmer le jeu, de prévenir le vigile. « Tranquille, tranquille » répétait-il à la bande écumante qui était là pour en découdre, tout en montrant la paume de sa main en guise de drapeau blanc. Il nie par ailleurs avoir utilisé un poing américain. « Tout le monde le connaissait avec son crâne rasé, ses blousons en cuir, ses treillis et ses tatouages, mais à part ça, il n’était pas connu pour des faits de délinquance » selon le maire de sa commune.

    Le jeune Méric quant à lui avait de bien curieuses méthodes pour un humaniste. On a pu le voir le 17 avril dernier s’incruster dans la Manif Pour Tous afin d’agresser les manifestants (réellement pacifistes ceux-là, même si on peut ne pas partager leurs opinions, ils ont le néanmoins le droit de l’exprimer démocratiquement jusqu’à preuve du contraire) avec sa fraternelle petite bande. Profitant de son look d’ado bien propre sur lui, il se la jouait fayot devant les flics, rajustant son bandana sur son visage lorsque les CRS étaient éloignés. Il portait au doigt une chevalière destinée à frapper en cas de besoin, et selon les circonstances en cachait le chaton lorsque les CRS se trouvaient à proximité, pour le replacer ensuite vers l’extérieur quand la possibilité de frapper se présentait. Un humaniste qu’on vous dit !

    Les gauchos ont pour habitude « d’aller au contact » comme disent certains journaleux de parti-pris, ce qu’il faut traduire par « aller casser du facho », sous entendu tout ce qui n’entre pas dans la catégorie autorisée « antifas ».

    On peut voir d’ailleurs sur la vidéo ci-après la célérité avec laquelle ils agressent au hasard les passants qui ont la malchance de les croiser, sous prétexte de pleurer la mort de Clément Méric.

    Suite :

    http://ripostelaique.com/les-fachos-agressifs-ce-sont-les-gauchistes-m-valls.html

  25. 9 juin 2013 15:55

    Ce pauvre gosse au visage prépubère, au corps léger comme une plume, ce jeune Français qui s’imaginait lutter contre le fascisme en 2013 ! Pauvre enfant qui s’était trompé d’époque… et qui meurt des suites d’une minable bagarre de rue. Paix à son âme, mais honte à ceux qui se jettent déjà sur son corps, au cours d’une grossière récupération politique.

    D’abord il y a ses amis, les militants du mouvement « Antifa » : ceux qui aiment se bercer de rouge et de noir, mais pas celui de Jeanne Mas ; ceux qui après deux ou trois bières à 10 degrés rêvassent de grand soir derrière leur écran d’ordi.

    Ce sont des jeunes qui, souvent, ont mal digéré les documentaires d’Arte et les cours d’histoire du collège. La preuve quand on les voit porter le T-shirt « CCCP », alors que sous Brejnev, ils auraient été bastonnés et embastillés par la police soviétique pour « hooliganisme » ou « gauchisme », termes usités à l’époque en URSS !

    Ils ne se rendent pas compte, ou ne veulent pas voir, qui sont leurs soutiens : la presse financée par le grand capital, les milliardaires roses à la Pierre Bergé, les politicards les plus sordides ! Ces derniers se sont en effet empressés, ce jeudi, à déclarer pêle-mêle qu’ils veulent « tailler en pièces les mouvements néo-nazis » (Jean-Marc Ayrault), « dissoudre tous les groupes » (Jean-François Copé) et que « la bête qui s’est réveillée depuis six mois veut du sang » (Joseph Macé-Scaron). « C’est la démocratie qui est fragilisée », commentait sans rire Delanoë.

    Suite :

    http://www.bvoltaire.fr/joriskarl/lextreme-gauche-a-trouve-sa-nouvelle-icone,25942

    • 10 juin 2013 10:14

      « Il y a, bien au delà des différences idéologiques, une césure fondamentale et à jamais infranchissable entre fascistes et antifascistes c’est celle de cette forme d’honneur et de dignité qu’est le respect des morts.

      La haine de « l’antifa » pour l’ennemi qu’il s’est inventé est si virulente, si paroxystique, pour ne pas dire si pathologique, qu’elle ne s’arrête pas au tombeau de celui-ci. Le décès du « fasciste » n’est pas une satisfaction assez grande pour le combattant de la liberté et de la démocratie. Il faut encore exhiber et dépecer les cadavres, se repaître des chaires mortes, chier dans les cercueils et danser sur les tombeaux… Et ceci dans des manifestations tout à fait officielles, organisées et revendiquées par des groupes constitués et non par les agissements isolés et anecdotiques de quelques demeurés alcoolisés tendance profanateurs nocturnes de cimetière.

      L’attitude des petites merdes d’Auteuil beuglant « Mais il est où Yann ?» devant les anciens amis et camarades de celui qu’ils ont lynché à mort quelques mois auparavant, les tracts des antifas parisiens intitulés « Deyzieu mais pas des ailes » se riant de la chute mortelle de Sébastien ou les slogans des rouges italiens réclamant « 10, 20, 100 Acca Larentia ! » ou proclamant « Vive les Foibe! », n’ont jamais eu et n’auront jamais d’équivalents dans le camp d’en face.

      Car « l’antifa » qui se construit exclusivement « contre », par opposition névrotique à un « autre » démonisé, a le besoin vital que cet adversaire unique et éternel auquel il consacre toute sa parodie d’existence soit une ignoble ordure dénuée de la moindre humanité et contre laquelle tout est donc permis. L’antifa est le parasite du fasciste, il ne survit, tel une tique, qu’en s’accrochant à sa peau et en se nourrissant de son sang. C’est pourquoi il s’en bâfre et s’en enivre à la moindre occasion, même s’il s’agit d’un gamin de 16 ans, d’une femme ou d’un vieillard paralytique, avec une parfaite jouissance morbide et crapuleuse, à jamais dénuée de toute décence et de toute dignité. »

      Action française

  26. Actualités: La presse étrangère parle des Hommens permalink
    10 juin 2013 10:10

    Quand il y a 2 millions de personnes dans la rue, la Préfecture truque les chiffres et quelques échos paraissent dans la presse internationale.

    Quand un hommen pénètre sur le cour lors de la finale de Roland-Garros, toute la planète en parle (sauf les JT de TF1 et France 2). Le monde entier sait désormais que d’irréductibles Français luttent encore et toujours contre la dénaturation du mariage.

    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/06/la-presse-%C3%A9trang%C3%A8re-parle-des-hommens.html

  27. L'éducation sexuelle à la mode Peillon permalink
    11 juin 2013 17:46

    Peuple de France réveille-toi! Et vite car la maison brûle!

    Effarant:

    Dans sa lettre aux recteurs, le ministre de l’éducation pressait ses subordonnés de « relayer avec la plus grande énergie la campagne d’information de la « ligne Azur », ligne d’écoute pour les jeunes en questionnement à l’égard de leur identité ou de leur orientation sexuelles ».

    Sur le site de la ligne Azur, on trouve des textes*, des photos et des conseils sexuels proprement scandaleux quand on pense qu’ils sont recommandés par une Éducation nationale supposée neutre et soucieuse de respecter les droits éducatifs des parents ainsi que les droits de l’enfant à être protégé de la pornographie.

    http://www.citoyens-et-francais.fr/article-l-education-sexuelle-a-la-mode-de-monsieur-peillon-promeut-les-pratiques-lgbt-le-sado-masochisme-d-118319527.html

  28. 18 juin 2013 12:13

    L’affaire Méric : un montage contre les défenseurs de la Famille

    Ce n’est au départ qu’une bagarre de rue qui tourne mal, un fait divers malheureux à l’issue tragique, comme il s’en passe plus souvent qu’on ne le pense sans que cela ne fasse l’objet d’une grande médiatisation. Qui a entendu parler de François Noguier mort ces jours-ci à Rennes, victime d’une insécurité croissante ? Mais victime inexploitable par le système. Alors que, grâce à un habile montage en sauce organisé conjointement par les mouvements politiques de gauche et d’extrême gauche, par le lobby homosexuel et par des médias complices, le dossier Méric est devenu une affaire d’Etat bien opportune pour fustiger par la bande les défenseurs de la Famille.

    Méric et les bons skins d’extrême gauche

    Pas un détail n’est laissé au hasard. Télés et journaux diffusent unanimement une photo souriante de Clément Méric. La manipulation de l’opinion publique est en marche. Il faut lui faire penser qu’il s’agissait d’un brave garçon, gentil étudiant, généreusement engagé dans la lutte contre le fascisme.

    Pas un média ne cherche à enquêter sur la nature réelle d’Action Antifasciste, le mouvement haineux et violent situé à l’extrême gauche la plus radicale dans laquelle militait l’agneau Méric. On y trouve même des skins tatoués, mais oui ! Mais qui sont « du bon côté » puisque ce sont des redskins, des skins bolchéviques.

    Pas un grand média ne s’intéresse au Clément Méric masqué qui cherchait à perturber avec ses amis « antifascistes » une « manif pour tous ». Pas un journaliste de la grande presse ne relève la bague de Clément Méric. Pas un bijou mais une bague pour frapper et faire mal.

    La bagarre mortelle pour Méric n’avait aucun lien avec l’opposition à la loi Taubira. Elle se déroule au détour d’une vente privée de vêtements connue pour être un endroit à problème . Le seul lien, indirect, avec les défenseurs de la Famille, c’est que pour Méric et ses copains, tous ceux qui rappellent que le mariage est l’union d’un homme et d’une femme en vue de fonder un foyer sont des « fascistes ». Et cet amalgame est aujourd’hui entretenu par le gouvernement, les médias et … le Grand Orient. Aujourd’hui dans la république socialiste française comme hier dans l’union des républiques socialistes soviétiques, tout opposant est un facho. Cela évite le débat et cela facilite la répression.

    Suite : http://www.civitas-institut.com/content/view/1010/1/

  29. Lagomer permalink
    26 novembre 2013 22:54

    Maure

    Le christianisme affirme à la fois que Dieu est absolument un, et que la parole de Dieu est elle-même Dieu. La Trinité ne représente pas 3 dieux….mais Dieu en 3 Personnes, ce qui est bien différent.

    Par ailleurs vos paroles de bienveillance sont appréciables, c’est certain, et il se peut que chrétiens traditionalistes et musulmans pieux soyons en face d’un ennemi commun : l’athéisme libéral, et la modernité destructrice des traditions religieuses et de la Foi.

    Sur ce point bien d’accord.

    Mais il n’empêche que l’islam présente des aspects inacceptables pour le christianisme.

    Un exemple :

    « Allah égare qui Il veut, et guide qui Il veut – Que ton âme ne se répande donc pas en regrets pour eux : Allah est Parfaitement Savant de ce qu’ils fabriquent ». (S.35, v.8)

    Ceci est en totale contradiction avec le plan divin, tel qu’il apparaît dans la Bible : l’Eternel, ayant créé l’homme à son image, ne cesse, depuis Adam, de le ramener à lui à chaque fois qu’il chute, pour au bout du compte, lui envoyer son Fils afin de racheter tous les péchés. Ce sont donc les hommes qui s’égarent et qui se coupent de Dieu qui, Lui, ne les abandonne jamais.

    Affirmer, comme le fait Mahomet, que Dieu « égare sciemment » une partie de l’humanité, cela revient à lui attribuer un rôle satanique, car c’est le Diable qui divise et là on est en plein dans le blasphème.

    Dans l’esprit du « prophète » ceux qu’Allah guide sont les musulmans et ceux qu’il égare n’adhèrent pas au Coran.Cette vision est épouvantable !

    Et il y aurait encore bien d’autres problèmes à citer…

    Voyez cet article :

    L’ISLAM : UNE HÉRÉSIE BLASPHÉMATOIRE
    http://www.la-question.net/archive/2009/02/20/l-islam-une-heresie-blasphematoire.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :