Skip to content

Lorsque la Franc-maçonnerie invitait Dieudonné !

16 janvier 2014

franc-maconnerie

Pierre Lambicchi, grand maitre du Grand Orient de France

Dieudonné a été invité au siège du Grand Orient de France,
rue Cadet à Paris, le 19 mai 2001,
par deux Loges « Tolérance » et « Ecce homo ».

Dieudonné  La polémique engagée depuis plusieurs mois à l’encontre de « l’humoriste » franco-camerounais Dieudonné M’bala M’bala, dont la vulgarité grossière est absolument condamnable et mériterait, dans une société fondée sur des principes religieux sains, une censure effective, masque en réalité la trajectoire originale d’un personnage passé des milieux mondialistes, à une critique sévère de ce même « mondialisme », attaquant, par la dérision et la bouffonnerie, ses mythes fondateurs.

Ce que beaucoup ignorent, c’est que ce même Dieudonné qui voit s’abattre sur lui, à force de provocations, une violente force répressive allant jusqu’à lui faire interdiction de présenter ses spectacles ceci au mépris des règles les plus élémentaires du droit républicain, fut, un temps pas si lointain, courtisé par la Franc-maçonnerie, avant de se voir ostracisé par cette même secte.

En effet, grâce au travail d’information d’Emmanuel Ratier, journaliste, écrivain et éditeur français, qui en avait publié à l’époque l’information dans sa revue Faits et Documents, on sait que Dieudonné a été invité au siège même du Grand Orient de France, rue Cadet à Paris, le 19 mai 2001, par deux Loges « Tolérance » et « Ecce homo », afin de s’exprimer sur le thème : « Vers un pouvoir métissé » !

On ignore ce qui put être dit ce jour-là dans cette Tenue Blanche Fermée (désignation d’une cérémonie maçonnique destinée uniquement aux francs-maçons et dans laquelle un conférencier est invité à s’exprimer), quoiqu’il ne soit pas difficile de l’imaginer avec un thème de ce type, qui est en quelque sorte un véritable programme.

 dieudonnc3a9-fm

(Cf. Faits et Documents – n° 114 – juilllet 2001 – page 5)

On sera donc d’autant plus vigilant, ceci valant mise en garde, à l’égard d’un combat qui n’est en rien contre-révolutionnaire, notre rôle n’étant pas de prôner la « liberté d’expression » pour un vulgaire amuseur public, dont les valeurs sont aux antipodes de la Tradition catholique.

Ceci étant dit, on ne saurait s’empêcher de sourire, quoique d’épouvante, en sachant que lors de sa présence en Loge, celui qui en a populariser le geste jusqu’à en déposer le « brevet » (si !), a dû pouvoir observer ce signe traditionnel, au Grade d’Apprenti, dont il s’est peut-être ensuite inspiré en l’adaptant, puis le baptisant du nom culinaire de « quenelle ».

franc-mac-1

La « quenelle » pourrait être inspirée d’un signe maçonnique !

On méditera sur le fait que les francs-maçons initiés, lorsqu’ils se mettent à ce signe, le font en mémoire des termes du serment sinistre et macabre qu’ils ont tous prononcé, et qui est le suivant :

vitriol

« Je (…) jure solennellement et sincèrement de ne jamais révéler aucun des mystères de la franche Maçonnerie qui vont m’être confiés (…) de ne jamais les écrire, graver, tracer ni imprimer, ni former aucun caractère par où les secrets puissent êtres dévoilés, sous peine d’avoir la gorge coupée, la langue arrachée jusqu’à la racine, et d’être enterré dans le sable de la mer, afin que le flux et reflux m’emportent dans un éternel oubli. » (Serment maçonnique). 

Cérémonie rituelle de prestation de « Serment maçonnique »

Voilà l’obscure réalité qui se dissimule derrière cette affaire lugubre, dans laquelle aucun catholique conscient de ses devoirs, ne saurait s’engager, sachant le caractère satanique de la Franc-maçonnerie, en considérant que cet étrange itinéraire qui le fit être aimé des loges avant ses prises de position, puis aujourd’hui rejeté par les mêmes officines sectaires, doit conduire à une certaine réserve et minimum prudence.

Source : Dieudonné, ce Franc-Maçon

Lire :

Baphomet

La franc-maçonnerie : une secte diabolique !

43 commentaires leave one →
  1. 17 janvier 2014 10:40

    Comme en janvier 2011, je serai sans doute le premier (sur 250 à l’époque !) à réagir pour le principe et donc très brièvement aux accusations infondées et agressives, portées par des « non-Maçons » à l’égard de la franc-maçonnerie a-dogmatique.
    Voir dans le « signe » maçonnique « l’origine de la quenelle » est un amalgame ridicule !
    Une secte est une organisation où il est facile d’entrer mais dont il est très difficile de sortir. C’est le contraire en franc-maçonnerie !
    Tout y est symbolique : le « serment » actuel ne mentionne plus que ceux qui trahissent auront « la langue arrachée jusqu’à la racine », etc.

    • Aloïs permalink
      19 janvier 2014 21:34

      Michel THYS

      Oui ou non….les francs-maçons confèrent-ils ce sens macabre ( « la gorge coupée, la langue arrachée jusqu’à la racine, et d’être enterré dans le sable de la mer… »), au signe qu’ils font en loge ?

  2. Vehementer permalink
    19 janvier 2014 20:50

    Comme d’habitude Michel Thys fait semblant de ne pas comprendre.

    L’article de La Question dit bien : « lors de sa présence en Loge…..Dieudonné a dû pouvoir observer ce signe traditionnel, au Grade d’Apprenti, dont il s’est peut-être ensuite inspiré en l’adaptant, puis le baptisant du nom culinaire de « quenelle ». »

    Voilà le texte. Il suppose une possible inspiration. Et cette idée est soutenable.

  3. 19 janvier 2014 20:58

    @ Vehementer :
    Vous écrivez : « Lors de sa présence en Loge, Dieudonné a dû pouvoir observer ce signe traditionnel, au Grade d’Apprenti ». C’est faux : en « Tenue Blanche fermée », on s’abstient de tout « signe » qui n’aurait d’ailleurs aucun sens pour un « Profane ».
    Dieudonné n’a pu le voir que dans un livre ou dans une vidéo.
    Certainement pas lorsqu’il était dans une Loge !

  4. Vehementer permalink
    19 janvier 2014 21:40

    J’ignore les usages de la franc-maçonnerie. Sauf qu’une Tenue Blanche Fermée se déroule bien avec les rituels d’ouverture des travaux utilisés lors des tenues normales, sans invité.

    Mais au-delà de cet aspect, ça changerait quoi Michel Thys, que ce signe ait été aperçu par Dieudonné, dans un livre, une vidéo, ou en loge ?

    Pour un ami des loges, l’idée d’une inspiration maçonnique du signe de la « quenelle » est assez juste.

  5. Brown permalink
    19 janvier 2014 21:59

    Les témoignages parlent bien d’un cérémonial…..

    C’est ce que dit Pierre Cassen de Ripostes Laïque invité par une loge du Grand Orient :

    « On m’a proposé de tenir ce que les francs-maçons appellent une « tenue blanche fermée», qui permet à un non maçon de tenir une conférence dans une loge.C’était pour moi la première fois que j’intervenais devant ce type de public. Après m’être trouvé une tenue correcte, je fus ému par un cérémonial que je ne connaissais pas…. »

    http://ripostelaique.com/Ma-premiere-tenue-blanche-fermee-a.html

  6. 20 janvier 2014 10:46

    @ Vehementer et Brown :
    Le « signe », je le répète, n’est qu’un symbole (de discrétion), héritier des anciens francs-maçons. Lors d’une « Tenue Blanche Fermée »,certaines différences peuvent exister selon les Loges et les Obédiences, mais en principe, à part l’entrée des Frères qui ont une fonction (vénérable, orateur, secrétaire, …), il n’y a pas de « cérémonial » ou de « rituel d’ouverture des Travaux» dont le sens symbolique échapperait aux non-initiés tels que Dieudonné. Les Frères sur les « Colonnes » ne portent d’ailleurs pas leur Tablier et leurs gants blancs, leur « grade » (Apprenti, Compagnon ou Maître) n’ayant pas à être connu par les Profanes. Par contre, ils doivent demander la parole (c’est à mes yeux la seule allusion au Rituel), et ne sont jamais interrompus, ce qui n’existe nulle part ailleurs.
    Personnellement, je déplore que certaines Obédiences aient permis de filmer une Initiation, d’autant plus mal comprises par les Profanes que cela suscite forcément des critiques, par incompréhension, et rappelle les films nazis condamnant la franc-maçonnerie …

  7. 20 janvier 2014 11:21

    Curieuse manière d’inviter à la discrétion : « Je (…) jure solennellement … de ne jamais révéler aucun des mystères de la franche Maçonnerie qui vont m’être confiés (…) sous peine d’avoir la gorge coupée, la langue arrachée jusqu’à la racine, et d’être enterré dans le sable de la mer, afin que le flux et reflux m’emportent dans un éternel oubli. » (Serment maçonnique).

    Charmante atmosphère dans votre « société fraternelle » !

  8. 20 janvier 2014 11:50

    Le Serment mentionne seulement : « Je préférerais avoir la gorge tranchée plutôt que de révéler les secrets de la FM ». Mais il n’y a aucun secret ! Outre que tous les Rituels ont été décris dans d’innombrables ouvrages, la démarche initiatique est personnelle et incommunicable. Je ne connais pas de Loge où les Frères ont un bandeau lorsque qu’on enlève celui du Profane (peut-être en Italie ?).
    N.B. Vous aurez remarqué que si certains mots sont écrits avec une majuscule, c’est parce que leur sens est différent de celui du monde « profane ».

  9. Lozère permalink
    20 janvier 2014 12:07

    Les termes de ces serments maçonniques sont clairement inacceptables. On est dans une phraséologie de secte, des propos d’une incroyable teneur malsaine, comme si l’on cherchait à voiler des choses honteuses aux yeux de la société..

  10. Pie permalink
    20 janvier 2014 12:12

    Les serments maçonniques proviennent de rituels sataniques.

    Il y a derrière la franc-maçonnerie une idéologie anti-chrétienne, diverses sources occultes imprégnées de multiples origines : kabbale, alchimie, divination, théurgie, templarisme, etc.

    La franc-maçonnerie moderne est la synthèse de toutes les branches de l’occultisme, et constitue une idéologie sectaire, luttant pour faire triompher des vues nourries d’un ésotérisme en guerre depuis toujours contre l’Eglise.

  11. 20 janvier 2014 14:46

    @ Lozère :
    Je conçois que vous soyez choqué par ces images vidéo abruptes, et même inacceptables si l’on réagit comme vous dans une optique religieuse, et donc « au premier degré », plutôt qu’au « second degré » qui serait symbolique, lui. La franc-maçonnerie ne cherche pas « à voiler des choses honteuses aux yeux de la société ».
    En estimant qu’elle le fait, vous témoignez d’un préjugé irréfragable commun à tant de croyants à l’endroit des francs-maçons et de leurs valeurs pourtant humanistes, sans même savoir qu’au niveau mondial, l’immense majorité d’entre-eux sont pourtant théistes comme eux, mais inconsciemment inféodés à leur religion excluant donc la découverte de toute alternative religieuse et surtout non confessionnelle.
    Par votre réaction, vous confortez involontairement ma thèse « psycho-neuro-physiologique » d’une imprégnation le plus souvent indélébile de la foi, parce qu’imposée dès l’enfance, puis confortée unilatéralement par toutes les religions, via une rationalisation a posteriori, ce qui empêche la plupart des croyants, aussi éminents soient-ils par ailleurs, de renoncer à leur foi.

    @ Pie :
    Vous écrivez : « Les serments maçonniques proviennent de de rituels sataniques » !
    Désolé, mais comment peut-on encore croire en 2014 que « le bien, c’est Dieu, que le mal, c’est Satan », alors qu’on sait actuellement, et même déjà depuis SPINOZA, que « le bien et le mal n’existent pas dans la nature ». Ce sont, selon moi, des constructions de l’esprit. À mes yeux d’athée, le bien, c’est ce qui est favorable à l’émancipation et à l’épanouissement de l’individu et de l’espèce, au vivre ensemble, et inversement pour le mal.

    Comme tous les autres mammifères soumis à « l’instinct de conservation », à la « lutte pour la vie », l’être humain, lorsqu’il est en présence d’un danger ou d’une menace, est d’abord régi par son cerveau « reptilien » qui l’incite soit à l’agression, soit à la fuite, soit à l’inhibition (cf le neurobiologiste Henri LABORIT). Nous possédons toujours ce cerveau primitif, même si, par l’effet d’une éducation plus ou moins « humanisante », il est compensé par le cerveau émotionnel et par le cerveau rationnel, en interactions constantes mais en équilibre instable (selon le schéma simplifié mais pédagogique de McLean), le cerveau émotionnel étant prédominant chez les croyants (« la foi se vit », elle ne démontre pas rationnellement).

    Si l’on excepte l’influence de certaines tumeurs cérébrales et celle des carences éducatives, voire de violences parentales non récupérées, et si l’on se place dans une approche génétique et neurophysiologique, il semble logique que l’animal humain, du fait de ses influences éducatives, culturelles, affectives, hormonales, etc., et a fortiori s’il a été endoctriné, reste virtuellement capable de haine et de violence. On sait heureusement que certains gènes ne s’actualisent que si l’environnement est favorable (l’épigénétique).

    Mais ce n’est là que mon point de vue. Libre à vous d’en avoir un autre.
    Personnellement, l’ésotérisme (qui n’est pas « occultiste ») des « hauts Grades maçonniques » ne m’a pas convenu longtemps, trop inspiré qu’il est à mes yeux, fût-ce autrement, par celui qui est religieux.

    La franc-maçonnerie a-dogmatique, quoi que vous en pensiez, et bien qu’elle conteste le dogmatisme et le néo-cléricalisme de toutes les religions, n’est pourtant pas antireligieuse : elle souhaite seulement que chacun puisse bénéficier un jour d’un système éducatif, non plus confessionnel et donc dogmatique et prosélyte, mais qui, étant pluraliste et par élémentaire honnêteté intellectuelle et morale, permettrait à tous de choisir, aussi librement que possible, d’être croyant ou non.

    • Lozère permalink
      21 janvier 2014 08:47

      Michel THYS

      Il ne s’agit pas d’un préjugé, mais d’un constat établi grâce à l’humaine raison. Le sens commun si vous voulez. Théiste ou pas, prononcer de telles paroles au milieu d’un rituel archaïque et douteux, empli d’un symbolisme macabre, ne témoigne pas d’un équilibre psychologique très assuré.

      Que de prétendus hommes de raison, se prêtent à cette mascarade ridicule et sinistre à bien des égards, est inquiétant.

    • Pie permalink
      21 janvier 2014 12:02

      Votre réponse Michel Thys participe des vieux principes de l’athéisme qui nient la distinction entre Bien et Mal.

      Or, oui Dieu est le Bien, il est lumière et amour, et le Mal relève des ténèbres, du mensonge et du crime, dont Satan est le maître.

      Cette distinction est constitutive de l’humanité. Toutes les lois sont fondées sur cette différence depuis toujours.

      Vos propos montrent une désorientation terrifiante et une volonté de destruction des principes sacrés qui permirent à l’humanité de se sortir de l’animalité et de la sauvagerie.

      La négation des frontières ancestrales conduit toujours aux pires barbaries dont les régimes totalitaires sont le parfait exemple.

      Une société juste, doit être établie sur la morale chrétienne, laquelle insiste sur les commandements de Dieu et les lois de l’Eglise.

      On retrouve bien dans votre discours inspiré des loges, les erreurs déjà condamnées par Léon XIII :

      « Le dessein, à la réalisation duquel les francs-maçons emploient tous leurs efforts, consiste à détruire les fondements principaux de la justice et de l’honnêteté. Par là, ils se font les auxiliaires de ceux qui voudraient, qu’à l’instar de l’animal, l’homme n’eût d’autre règle d’action que ses désirs. Ce dessein ne va rien moins qu’à déshonorer le genre humain et à le précipiter ignominieusement à sa perte. Le mal s’augmente de tous les périls qui menacent la société domestique et la société civile. »
      (Léon XIII, Lettre Encyclique Humanum genus, 1884).

      « Quant à morale, la seule chose qui ait trouvé grâce devant les membres de la secte franc-maçonnique et dans laquelle ils veulent que la jeunesse soit instruite avec soin, c’est celle qu’ils appellent « morale civique », « morale indépendante », « morale libre », en d’autres termes, morale qui ne fait aucune place aux idées religieuses. »
      (Léon XIII, Lettre Encyclique Humanum genus, 1884.)

      Voilà votre projet, dévoilé, et votre objectif exposé dans ses intentions. Les conséquences nous sont connues, malheureusement !

  12. Eloi permalink
    20 janvier 2014 15:32

    Rappel :

    « Le but fondamental et l’esprit de la secte maçonnique a été mis en pleine lumière par la manifestation évidente de ses agissements, la connaissance de ses principes, l’exposition de ses règles, de ses rites et de leurs commentaires auxquels, plus d’une fois, s’étaient ajoutés les témoignages de ses propres adeptes.

    En présence de ces faits, il était tout simple que ce Siège apostolique dénonçât publiquement la secte des francs-maçons comme une association criminelle, non moins pernicieuse aux intérêts du christianisme qu’à ceux de la société civile. Il édicta donc contre elle les peines les plus graves dont l’Eglise a coutume de frapper les coupables et interdit de s’y affilier. »

    (Léon XIII, Lettre Encyclique Humanum genus, 1884).

  13. Eloi permalink
    20 janvier 2014 15:34

    « Si tous les membres de la secte ne sont pas obligés d’adjurer explicitement le catholicisme, cette exception, loin de nuire au plan général de la franc-maçonnerie, sert plutôt ses intérêts.

    Elle lui permet d’abord de tromper plus facilement les personnes simples et sans défiance, et elle rend accessible à un plus grand nombre l’admission dans la secte. De plus, en ouvrant leurs rangs à des adeptes qui viennent à eux des religions les plus diverses, ils deviennent plus capables d’accréditer la grande erreur du temps présent, laquelle consiste à reléguer au rang des choses indifférentes le souci de la religion, et à mettre sur le pied de l’égalité toutes les formes religieuses.

    Or, à lui seul, ce principe suffit à ruiner toutes les religions, et particulièrement la religion catholique, car, étant la seule véritable, elle ne peut, sans subir la dernière des injures et des injustices, tolérer que les autres religions lui soit égalées. »

    (Léon XIII, Lettre Encyclique Humanum genus, 1884).

  14. 21 janvier 2014 14:59

    Bonjour Lozère :
    Je constate avec regret que vous restez « au premier degré » et que, comme bien des gens il est vrai, la dimension symbolique vous échappe. Je note aussi que vous estimez votre « équilibre psychologique » supérieur à celui d’éminents francs-maçons, « hommes de raison », depuis 1723, d’ailleurs croyants comme vous et presque tout le monde jusque dans les années 1960.

    Bonjour Pie, bonjour Eloi :
    Certes, « toutes les lois sont (encore) fondées sur la distinction entre le bien et le mal », mais ce qui a évolué c’est leur fondement et leur conception : pour vous, le bien c’est Dieu, et le mal, c’est le diable, alors que pour moi, le bien, c’est ce qui est induit par une conscience morale autonome, responsable, et le mal, c’est la conséquence d’une absence ou d’une insuffisance d’éducation morale.

    Vous estimez que mes « propos montrent une désorientation terrifiante et une volonté de destruction des principes sacrés qui permirent de sortir de l’animalité et de la sauvagerie ». Vraiment ? !
    N’est-il pas flagrant au contraire que ce sont toutes les religions, depuis toujours, qui sont à l’origine de l’intolérance et de tant de violences, y compris celles des Révolutionnaires de 1789, des staliniens, des nazis, et., d’ailleurs tous influencés par une religion et une « morale religieuse» hélas peu capable d’inciter au respect de la dignité de l’homme, de la femme et de l’enfant ?
    « Une société juste doit être établie» non plus sur des morales dominatrices et dogmatiques, mais sur une morale non confessionnelle, prônant des valeurs humanistes « universalisables » acceptables par tous et partout.

    Léon XIII condamnait forcément la laïcité « politique » (à la française) séparant l’Etat et les religions, et il n’imaginait évidemment pas qu’elle serait un jour complétée par une laïcité « philosophique » (à la belge), certes antidogmatique et anticléricale, mais pourtant pas antireligieuse, la foi étant un droit légitime et respectable (a fortiori si elle librement choisie en ayant eu connaissance des alternatives non confessionnelles).
    Les Français actuels, grâce au Ministre Vincent PEILLON, commencent enfin la nécessité de développer l’esprit critique et l’autonomie des enfants et des adolescents, en compensant par l’école les influences religieuses familiales, unilatérales et communautaristes.

    • Lozère permalink
      22 janvier 2014 20:11

      Michel Thys,

      J’ignore si j’en reste au « premier degré », mais ce dont je suis persuadé, avec tous les théologiens et les papes, mais aussi certains penseurs, analystes et sociologues, hommes éminents s’il en est sur le plan universitaire et scientifique, c’est que les cérémonies maçonniques relèvent d’un archaïsme magique et symbolique fondé sur de l’irrationnel. Ces cérémonies font appel à des mythes ancestraux, et mettent en scène, dans un théâtre morbide et funèbre, des thématiques qui sont très loin de correspondre aux valeurs que prétendent défendre les maçons : raison, libre-pensée, esprit critique, etc…

  15. peter permalink
    21 janvier 2014 17:48

    Bravo a la question d’avoir decouvert l’origine du fameux geste accompagnant le slogan <> dont Dieudonne parle dans une de ses videos et dont il a ete vraisemblablement le createur .

  16. Pie permalink
    23 janvier 2014 01:20

    Ce ne sont pas les religions qui sont à l’origine des pires régimes criminels Michel THYS, mais les idéologies athées, darwiniennes, matérialistes, dont vos loges vantent les mérites.

    Les plus grands criminels de l’histoire, sont tous issus de systèmes fondés sur le rejet de la religion : révolution française, communisme, nazisme, etc…on aurait du mal à trouver l’équivalent chez les papes ou les rois chrétiens.

    Le communisme, idéologie athée s’il en est, a fait plus de 100 millions de morts !

    Et vous prétendez que la fin de la religion représente un progrès pour l’humanité…ça n’a aucun sens. Bien au contraire, la destruction de la société traditionnelle, protégée par les lois de l’Eglise, a livré les hommes à la barbarie la plus sauvage, des révolutionnaires de la Terreur, aux bolchéviques (qui admiraient Robespierre !).

  17. Moria permalink
    23 janvier 2014 01:39

    Dieudonné…….évoqué à La Grande Loge de France !

  18. 23 janvier 2014 11:31

    @ Lozère :
    Vous avez partiellement raison : « Les cérémonies maçonniques relèvent (apparemment) d’un archaïsme (non pas magique, car volontaire, interprétable et maîtrisé) et symbolique, fondé (en partie seulement) sur l’irrationnel ». En effet, tout rituel, qu’il soit religieux (mais alors imposé, non interprétable et subi) ou maçonnique, du fait, dans les deux cas, de l’atmosphère particulière qui les entoure (ornementale, vestimentaire, musicale, …, du fait aussi de la répétition de certains gestes lents et de certaines démarches, et enfin de l’utilisation de certains objets chargés d’une signification symbolique, tout rituel, dis-je, a une « vertu apaisante », induisant une certaine sérénité. Cela implique une action plus ou moins consciente sur l’équilibre ortho- et para-sympathique du système neuro-végétatif, et donc une part d’irrationalité.
    « Les valeurs défendues par les Maçons (raison, libre pensée, esprit critique) » concernent, elles, le cerveau rationnel, et ne sont donc pas contradictoires avec les sentiments qui relèvent du cerveau émotionnel. Mais l’équilibre entre les deux cerveaux me semble pratiquement impossible à réaliser, puisque, du moins à mes yeux, l’un ou l’autre prédomine, selon que l’on est croyant ou athée.

    @ Pie :
    On ne peut comparer que ce qui est comparable ! Tant qu’à faire une fois de plus, des « comptes d’apothicaires » (dont je ne vois pas l’utilité) sur le nombre de tués à cause des religions et celui imputable aux idéologies ou à des dictatures politiques ou économiques, je vous ferai d’abord remarquer que les premières existent depuis des milliers d’années (cf les Egyptiens, …) tandis que les secondes ne sont apparues que depuis une ou deux centaines d’années environ.
    Leurs responsables (Staline, Hitler, …) et ceux qu’ils ont facilement endoctrinés étaient tous influencés par une religion, et donc peu ou pas du tout respectueux de la dignité d’un être humain différent. L’holocauste, par exemple, en témoigne.

    Par ailleurs, vous occultez apparemment les tueries quotidiennes dues à la rivalité croissante entre les « trois religions du Livre », surtout depuis le réveil des prétentions hégémoniques de l’islam et leurs luttes intestines quotidiennes à coups d’explosions tuant partout des civils.
    Vous comprendrez donc qu’à mes yeux d’athée, les religions constituent non seulement la pire escroquerie intellectuelle et morale, mais aussi (malgré le message chrétien d’amour du prochain), l’entreprise la plus mortifère de tous les temps. Mais elles ne sont pas près de disparaître au niveau mondial, d’abord à cause de la composante irrationnelle de l’être humain, et ensuite parce que l’humanisme laïque, qui n’est pas antireligieux mais qui serait une alternative à la foi, se refuse à tout prosélytisme (chacun doit en effet découvrir à son rythme sa propre « vérité »). Enfin il est combattu, bien évidemment, par toutes les religions.

    • 25 janvier 2014 23:22

      Michel Thys,

      Vous avez parfaitement copris le problème, mais vous y répondez par une dérobade neurologique en distinguant le cerveau émotionnel du cerveau rationnel.

      La question n’est pas là.

      La difficulté réside dans le fait de prôner des principes fondés sur la laïcité, la raison, le jugement discursif. Tout en cultivant des formes archaïques magiques lors des cérémonies maçonniques, qui s’apparentent à de la religiosité primitive.

      On est clairement dans le cadre d’une culture religieuse sans dieu, mais dont tous les mécanismes relèvent d’une religiosité primitive (éclairages à la bougie, secret, symboles, rites, signes, décors, etc.).

      Tout ce décorum et ces symboles, sont clairement la manifestation d’un culte sectaire puisant dans le fond commun des archaïsmes grégaires.

    • 26 janvier 2014 15:34

      Michel THYS

      Le résultat de la comptabilité macabre est sans appel : depuis la Révolution française, les crimes au nom de l’athéisme, de la lutte contre la religion, le matérialisme, s’élèvent à plus de 150 millions de morts…. (entre 180 et 200 millions de morts)…….comme vous le dites : « l’entreprise la plus mortifère de tous les temps » !

      Les guerres religieuses à côté, quoique regrettables, sont des drames infiniment moins meurtriers.

      Stéphane Courtois, Le Livre noir du communisme. Crimes, terreur, répression, Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 1997.

    • 26 janvier 2014 15:36

  19. 25 janvier 2014 15:08

  20. 26 janvier 2014 20:45

    @ Lozère :
    Bien que m’exprimant à titre personnel, il me semble évident que les francs-maçons a-dogmatiques, loin d’être de froids rationalistes, ce que je regretterais le cas échéant, tiennent à réaliser un équilibre harmonieux entre raison et sentiment. Par le biais de leur méthode symbolique et initiatique, ils peuvent donc, à la fois, « prôner des principes fondés sur la laïcité, la raison, le jugement discursif », ET tenir compte de leur émotivité.
    Il ne s’agit donc pas de « formes archaïques magiques » ou de « religiosité primitive ».
    Certes, on est « dans le cadre d’un culture » non pas « religieuse », mais en effet « sans dieu », toute référence transcendantale étant perçue comme inutile par l’immense majorité d’entre-eux. Je vous donne cependant partiellement raison en estimant qu’inconsciemment, tout symbolisme, qu’il soit religieux, artistique ou maçonnique, « puise dans le fond commun des archaïsmes », ou plutôt des archétypes, c’est-à-dire dans le fond commun de notre humanité ancestrale, atavique et même génétique.

    @ Pie :
    En 1789, les Révolutionnaires combattaient à la fois le pouvoir monarchique mégalomane et son éternel complice, le pouvoir religieux dogmatique, avec une barbarie évidemment condamnable que j’explique par l’incapacité de leur religion à développer leur sens moral, le respect des personnes et des biens.
    Depuis Napoléon, Staline, Hitler et autres fous du pouvoir, depuis les armes modernes de guerre et d’extermination, depuis surtout l’actuelle diffusion médiatique de leur utilisation, il (vous) est évidemment plus facile de « comptabiliser » les crimes commis par les idéologies et les dictatures politiques (mais PAS dues à l’athéisme qui n’est, je le répète sans cesse, qu’une option philosophique !).
    Pourquoi n’évoquez-vous pas notamment le nombre de morts imputables à la confrontation, passée, présente (et à venir !) entre juifs et musulmans, entre chrétiens et musulmans, entre catholiques et protestants, entre musulmans chiites et sunnites, etc. ?

  21. Lozère permalink
    28 janvier 2014 11:37

    Michel Thys,

    Votre justification des pires archaïsmes superstitieux, véhiculant une religiosité primitive fondée sur des rites aux origines que l’on connaît : kabbale, hermétisme, théurgie, magie, occultisme, templarisme, montre que vous vous voilez volontairement la face.

    Ainsi vos appels, et ceux de vos amis, à la raison, à la libre-pensée, à l’adogmatisme, à la laïcité, ne sont que des imprécations assez hypocrites, sachant d’où sont proférés ces grands discours.

    La symbolique magique des loges, liée à des archétypes irrationnels commun aux mentalités primitives, est loin de correspondre aux lumières de la raison que vous prétendez défendre.

    Cette contradiction, montre que nous sommes en présence d’une structure se dissimulant, et dissimulant ses rites et pratiques qu’elle a honte de dévoiler au grand public, qui immédiatement constaterait la distance incroyable entre des propos sur la « raison », et les univers baroques, magiques et occultes, dans lesquels vivent les francs-maçons.
    Votre atmosphère cultuelle est identique à celle d’une religion. Ce qu’est d’ailleurs la maçonnerie. Mais une religion qui se cache, pour servir un projet contraire à celui de l’Eglise.

  22. Pie permalink
    28 janvier 2014 12:19

    Michel THYS,

    Vous tentez maladroitement de cacher les faits.

    Depuis la Révolution, les pires crimes commis depuis les débuts de l’humanité, l’ont été par des régimes ayant fait de l’athéisme – qui n’est pas simplement une option philosophique mais une idéologie, relisez Diderot, Marx, Engels, Lénine, etc., et du rejet de la religion chrétienne leur bannière.

    Le génocide vendéen, fut la répétition générale de tous les totalitarismes qui vinrent ensuite.

    Et tous les totalitarismes se sont inspirés des mêmes méthodes et au nom des mêmes principes.

    Et le marqueur de ces totalitarismes, est bien le rejet du christianisme !

  23. 28 janvier 2014 21:49

    Bonsoir Lozère,
    Désolé de vous contredire, mais moi, je parle en connaissance de cause ! 
    La franc-maçonnerie « a-dogmatique » n’a vraiment rien de commun avec vos accusations imaginaires et infondées de « pires archaïsmes superstitieux », ni avec « la kabale, l’hermétisme, la théurgie, la magie, l’occultisme, le templarisme » et autres dérives d’inspiration religieuse qui existent par ailleurs !

    Les « appels à la raison, à la libre pensée, à l’agnosticisme, à la laïcité » ne sont donc pas « des imprécations assez hypocrites », et la symbolique des Loges n’est évidemment pas « magique » ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, même si j’interprète (mais ce n’est que mon avis) le symbolisme maçonnique comme étant, peu ou prou, « lié à des archétypes » irrationnels et génétiques. Etant tout à fait compatible avec « les lumières de la raison », il ne s’inspire donc en rien des « mentalités primitives ».

    Quoi que vous en pensiez, la franc-maçonnerie n’est pas « une structure qui se dissimule », mais elle se doit de rester discrète (et non secrète), essentiellement parce que la majorité des gens,sans doute influencés par les bulles pontificales antimaçonniques, sont hélas incapables de comprendre le symbolisme, les rituels et les idéaux maçonniques.
    La franc-maçonnerie, du moins celle qui est adogmatique, est aux antipodes des objectifs des religions, parce que, contrairement à elles, elle s’oppose et dénonce toute soumission comme étant un crime contre l’esprit, parce qu’indigne de l’intelligence et de l’esprit critique potentiel dont l’évolution (pour vous Dieu !) a pourvu le cerveau humain.
    Point « d’archaïsme grégaire », donc !

    Je ne réagis ici que pour la forme, n’ayant évidemment pas la moindre intention de vous faire changer d’avis, si tant est d’ailleurs que ce soit encore possible, ce dont je doute, tout en respectant et même en admirant la force de vos convictions.

    Bonsoir Pie,
    Je vous concède que, par le passé, « l’athéisme » a eu ( mais il ne l’a plus ! ) une composante politique et idéologique que je condamne évidemment autant que vous.
    Depuis longtemps, et contrairement à ce que vous pensez, l’athéisme n’est plus qu’une option philosophique !
    Contesteriez-vous, par des arguments non dogmatiques le fait que ceux qui ont été les instigateurs et les exécutants des crimes notamment staliniens et nazis, soi-disant perpétrés au nom de l’athéisme politique ou idéologique, étaient d’abord sous la coupe d’une religion incapable de leur inspirer le respect de l’être humain ? Merci pour votre réponse.

    • Lozère permalink
      1 février 2014 10:08

      Michel Thys,

      Mes accusations seraient imaginaires… de qui vous moquez-vous ?

      La maçonnerie est nourrie de sources puisant dans tous les courants occultistes et magiques, dont son symbolisme, ses rites, ses décors, ses titres, etc., témoignent amplement.

      L’intitulé de vos degrés maçonniques (pour le REAA, si on va dans les rites égyptiens là c’est le délire complet), est démonstratif et vaut tous les commentaires :

      Maître Élu des Neuf
      Illustre Élu des Quinze
      Sublime Chevalier Élu
      Chevalier de Royal Arche
      Grand Élu Parfait et Sublime maçon ou Grand Élu de la Voûte Sacrée
      Chevalier d’Orient ou de l’Épée
      Prince de Jérusalem
      Chevalier d’Orient et d’Occident
      Souverain Prince Chevalier Rose + Croix
      Grand Pontife
      Chef du Tabernacle
      Prince du Tabernacle
      Chevalier du Serpent d’Airain
      Prince de Mercy
      Grand Commandeur du Temple
      Chevalier du Soleil
      Grand Ecossais de Saint-André d’Écosse
      Chevalier Kadosh
      Sublime Prince du Royal Secret

      Tout ce fatras, m’abstenant de reproduire des extraits de vos rituels qui transpirent l’ésotérisme kabbalistique et le rejet de l'(Eglise, est un condensé des plus antiques vestiges des univers magiques archaïques.

      Et c’est la raison de votre secret, tellement ces rites seraient une source d’effroi si on les dévoilait au grand public.

      Tout ceci montre combien la défense de la laïcité, de l’adogmatisme, de la libre-pensée, par des individus qui se désignent comme « Prince du Tabernacle », « Chevalier du Serpent d’Airain », « Grand Commandeur du Temple », « Chevalier Kadosh » ou « Grand Élu Parfait et Sublime maçon ou Grand Élu de la Voûte Sacrée », se revêtant de décors délirants pour se livrer à des cérémonies occultes dont les rituels délivrent des propos sectaires, est une profonde tartuferie !

      Votre Franc-maçonnerie est une religion (qui plus est sectaire), qui refuse de s’avouer comme telle, mais dont elle possède tous les critères. Inutile de le nier.

  24. Pedro permalink
    30 janvier 2014 12:25

    Ça commence bien, dans les premières lignes il est écrit « dans une société fondée sur des principes religieux sains, » Quelle société? La république française? Cette dernière n’est fondée sur aucun principe religieux.

  25. 1 février 2014 12:31

    Au cours de la cérémonie de vœux qu’il a offerte aux obédiences maçonniques le 30 janvier en début de soirée au ministère de l’Intérieur, Manuel Valls exhorté les francs-maçons à se battre contre les extrémismes, l’extrême-droite, Dieudonné en particulier… et en stigmatisant les attaques indignes de la manifestation « Jour de colère » du 26 janvier dernier.

    Dans un discours très républicain, où le terme laïcité a été utilisé plusieurs fois, Manuels Valls a souligné le rôle positif de la franc-maçonnerie dans la construction de la République française.

    Pour écouter le ministre Valls, boire le Champagne et déguster les petits fours, 35 francs-maçons se sont déplacés au ministère de l’Intétieur sur les 50 prévus. Quatre obédiences étaient représentées : GODF, GLNF, GLFF et GLAMF. Chacune avait été invitée par l’Intérieur à composer sa délégation.

    Pour le GODF, plusieurs conseillers de l’Ordre représentaient le Grand Maître Daniel Keller (retenu à Brignoles pour une conférence où il expliquait pourquoi un franc-maçon ne peut pas être membre du FN) et l’on comptait également trois anciens Grands Maîtres : Philippe Guglielmi, Alain Bauer et Jean-Michel Quillardet.

    La Grande Maîtresse Catherine Jeannin-Naltet représentait la GLFF… et était accompagnée d’Yvette Roudy, ex ministre des Droits de la Femme. Alain Juillet, Grand Maître, représentait la GLAMF, et Jean-Pierre Servel, Grand Maître, la GLNF. Roger Dachez était également présent pour l’IMF.

    Plusieurs dignitaires ont été surpris de l’absence de représentants de la GLDF et de la FFDH (alors qu’une excellente source me précise que ces deux obédiences étaient invitées).

    De mémoire de maçons, c’est la première fois qu’un ministre de l’Intérieur offre une cérémonie de vœux aux obédiences. Nicolas Sarkozy l’avait fait, mais en tant que Président de la République.

    [GODF : Grand Orient de France. GLNF : Grande Loge Nationale Française. GLFF : Grande Loge Féminine de France. GLAMF : Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française. IMF : Institut Maçonnique de France. GLDF : Grande Loge de France. FFDH : Fédération Française du Droit Humain.]

    Source : http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2014/01/31/valls-parle-de-dieudonne-aux-francs-macons/

  26. 6 février 2014 12:30

    « Vivre dans la dissimulation et vouloir être enveloppé de ténèbres ; enchaîner à soi par les liens les plus étroits et sans leur avoir préalablement fait connaître à quoi ils s’engagent, des hommes réduits ainsi à l’état d’esclaves ; employer à toutes sortes d’attentats ces instruments passifs d’une volonté étrangère ; armer pour le meurtre des mains à l’aide desquelles on s’assure l’impunité du crime, ce sont là de monstrueuses pratiques condamnées par la nature elle-même. La raison et la vérité suffisent donc à prouver que la Société dont Nous parlons est en opposition formelle avec la justice et la morale naturelles.

    D’autres preuves, d’une grande clarté, s’ajoutent aux précédentes et font encore mieux voir combien, par sa constitution essentielle, cette association répugne à l’honnêteté. Si grandes, en effet, que puissent être parmi les hommes l’astucieuse habileté de la dissimulation et l’habitude du mensonge, il est impossible qu’une cause, quelle qu’elle soit, ne se trahisse pas par les effets qu’elle produit : un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, et un mauvais n’en peut pas porter de bons.

    Or, les fruits produits par la secte maçonnique sont pernicieux et des plus amers. Voici, en effet, ce qui résulte de ce que Nous avons précédemment indiqué, et cette conclusion Nous livre le dernier mot de ses desseins. Il s’agit pour les francs-maçons – et tous leurs efforts tendent à ce but – il s’agit de détruire de fond en comble toute la discipline religieuse et sociale qui est née des institutions chrétiennes, et de lui en substituer une nouvelle façonnée à leurs idées, et dont les principes fondamentaux et les lois sont empruntées au naturalisme. »

    S.S. Léon XIII – Encyclique Humanum Genus (1884)

    http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2014/01/29/lobjectif-monstrueux-des-sectes-maconniques/

  27. 14 mai 2014 02:46

    « Dieudonné M’bala M’bala, dont la vulgarité grossière est absolument condamnable et mériterait, dans une société fondée sur des principes religieux sains, une censure effective »
    O_O
    Incroyable. Je suis pourtant pro-catholique et anti-Nouvel Ordre Mondial, mais là, c’est juste n’importe quoi… Ce blog, même s’il comporte beaucoup d’informations intéressantes, contient aussi des délires ponctuels (comme le soutien à la corrida, qui n’a pourtant pas de justification purement théologique et ne devrait donc pas être traitée ici).

    Qui plus est, même si Dieudonné reste un universaliste de gauche (ce dont il ne se cache pas…), il a évolué sur plusieurs points ; en particulier, il ne soutient pas et même condamne toute une série de projets maçonniques (voir sa position sur le mariage homosexuel, par exemple : il fait peu de doutes qu’il y soit opposé ; il soutient aussi les journées de retrait de l’école, et on pourrait trouver d’autres exemples). Il s’est retrouvé (ainsi que ses avocats) directement aux prises avec la justice maçonnique et dénonce désormais la pourriture de ce système.
    Je ne suis pas sûr qu’il soit très catholique de reprocher son passé à quelqu’un qui a su reconnaître certaines de ses erreurs.

    Quant à l’origine de la « quenelle », elle se trouve dans son spectacle 1905 (ah, la laïcité, une autre preuve que Dieudonné M’bala M’bala est un agent maçon illuminati !!![/ironie]).

    Vous surinterprétez, et franchement, c’est typiquement le genre d’accusations infondées qui font passer les résistants authentiques pour des guignols (et je ne suis pourtant pas le dernier pour mettre en garde contre les infiltrés dans divers milieux mal-pensants).

    J’ajoute qu’au-delà de la pure morale, s’acharner sur Dieudonné (et Alain Soral) est contre-productif politiquement parlant (ils méritent en revanche des critiques constructives, je ne manque d’ailleurs moi-même pas d’en faire).

    • 14 mai 2014 02:54

      Ah mince, j’ai oublié de mettre en complément la vidéo de Vincent Reynouard (qui est catholique traditionaliste) où il affirme son soutien à l’humoriste, ce qui me paraît être politiquement raisonnable.

  28. Delarbre permalink
    1 décembre 2014 20:31

    S’il les accable, c’est peut être parce suite à cette fameuse « réunion », il s’est vraiment rendu compte de la pourriture extrême de ce milieu!!!!

  29. Oui permalink
    20 avril 2015 01:20

    Les Franc-maçons n’ auraient pas tort lorsqu’ ils prétendent ne pas avoir de « dieu » ; tout simplement parce que leur « dieu » ne serait pas spirituel mais matériel. Il s’ agirait en l’ occurrence d’ une étoile sombre, appelée en astronomie une naine brune: leur « Dieu ».

    Cette « étoile noire » serait le compagnon de « notre » Soleil qui serait ainsi binaire, comme deux naines en orbites l’ une autour de l’ autre et la durée de sa révolution serait de 21 600 ans, environ (ce cycle se diviserait en trois cycles diluviens de 6500 ans, environ).

    Lorsque cet astre brutal, figuré par l’ œil droit du Taureau zodiacal (l’ étoile Aldébaran, la 13 ème du ciel nocturne visible à l’ œil nu), reviendrait faire son périhélie autour de sa « compagne » (le Soleil), il sèmerait alors le chaos parmi les planètes proches du Soleil.

    Cette dévastation se ferait aussi par un flux de météorites destructrices. Car, ce « Soleil noir » serait entouré d’ une « cour » d’ astéroïdes, glanée au fil du temps, de son orbite et de ses destructions éventuelles. Elle l’ escorterait, comme le dissimulant derrière un masque.

    Avant la dissolution de notre monde par ce « déluge de feu », des symptômes cosmiques apparaîtraient, comme le réchauffement des planètes, la hausse des météores, constatés aujourd’hui et d’ autres signes que j’ ignore. La théorie de l’ univers électrique expliquerait cela, par cette interconnexion des corps astronomiques: naines, planètes et comètes.

    L’ « œil du triangle » (son œil droit), si cher aux franc-maçons, ne représenterait rien d’ autre que celui du Taureau zodiacal car, les concepteurs mystérieux de la Grande Pyramide d’ Egypte, l’ auraient ainsi symbolisé pour mieux nous le faire comprendre, l’ apercevoir et dater l’ année de sa prochaine venue (c’ est le culte de Moloch qui aurait été actualisé ?).

    Pourquoi placer un œil dans un triangle ? Simplement parce que la mise en scène narrative des cycles de destructions terrestres, qui aurait été écrite par ces bâtisseurs inconnus, dans l’ architecture de Khéops et sur le plateau de Gizeh, le figurerait ainsi.

    Où se localiserait la naine brune, adorée par les franc-maçons « culturellement » mortifères ? Au pôle sud céleste. Quand reviendrait-il, ce dieu dévoreur d’ enfants (symboles de vie, de prospérité et d’ avenir) ? Dans cinq siècles, environ.

    Cette hypothèse expliquerait alors certaines choses, dans la symbolique de cette secte. Si vous, vos amis et vos connaissances le souhaitiez et le pouviez, dirigez vos télescopes sur le pôle sud céleste, dans le lointain infrarouge et le profond hémisphère sud (Antarctique).

    Honnêteté et justice.

    • 21 avril 2015 10:27

      Magnifique on croirait assisté à une descente d’acide au lendemain d’une technoparade !

      « Une étoile noire, soleil binaire,cycle cosmique… »

      En plus d’être opportuniste on découvre un sectarisme emprunté à l’antiquité ou à la science fiction.
      Naturellement ce soleil est inobservable, pas plus que sa « cour » d’astéroïdes, aucun corps céleste avec une révolution de 21600 ans dans les parages galactiques.

      Quand à « l’œil de la providence », car tel est son nom, vous divaguez une fois de plus, amusant quand on sait que les Cathos se font traités de sectaires et d’arriérés en permanence par ceux-la même que vous défendez, vous semblez accréditez toutes les niaiseries spirituello-cosmogoniques que cette bande d’athées malhonnêtes nous ont concocté. Internet regorge de ce type de littérature, toutes plus édifiantes les unes que les autres. Gare au reptiliens en rentrant ce soir…

      L’œil de la providence est le symbole de l’omniscience de Dieu et de sa triple nature : Père,Fils et Esprit, il n’y a pas plus chrétien comme symbole; avec la croix, le poisson et le sacré coeur, il est lui aussi issu du Christianisme.

      Alors Lol !

  30. Oui permalink
    20 avril 2015 13:29

    Bonjour pour votre « honnêteté » et votre « justice » !

    On voit bien à qui on a affaire, merci pour l’ info (y en a vraiment pas un pour racheter l’ autre). Dans le fond, si les franc-maçons cherchaient à vous détruire, ce serait parce que vous ne représenteriez rien d’ autre, qu’ une menace matérielle -à leurs yeux- faut arrêter les sophismes et être cohérent deux secondes.

    Libre à vous de ne pas vérifier.

  31. Oui permalink
    20 avril 2015 13:50

    C’ est une erreur désolé.

  32. 30 juillet 2015 14:20

    Pour compléter l’analyse :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :