Skip to content

Hommage traditionnel et national à Sainte Jeanne d’Arc !

10 mai 2014

Jeanne d'Arc

jeanne-darc-priant-

Chaque second dimanche de mai depuis 1920,

est célébrée la Fête de Sainte Jeanne d’Arc 

Si, en 1913 l’Action Française, à l’occasion de la fête de Jeanne d’Arc, parvient à faire défiler 50 000 personnes à son appel, dès 1884 le député radical de l’Aveyron, Joseph Fabre, proposa la création d’une fête annuelle de Jeanne d’Arc, à laquelle il donna le nom de « fête du patriotisme ».

Il proposa la date du 8 mai qui correspond à la date anniversaire de la libération d’Orléans. Ce projet soutenu et voté par environ 250 députés, dont les parlementaires nationalistes comme Paul Déroulède. Mais finalement, la majorité républicaine refusa par crainte que cette commémoration soit détournée et récupérée par l’Église. En 1894, Joseph Fabre, devenu sénateur, revient à la charge et obtient l’appui du président du conseil Charles Dupuy. Le Sénat vota le projet, mais pas la Chambre des députés.

Ainsi, aux débuts de la Grande Guerre, c’est Maurice Barrès, député et chantre de l’Union sacrée, qui relança la proposition en déposant en décembre 1914 un nouveau projet de loi. Pour lui, l’institution d’une fête de Jeanne d’Arc était nécessaire : « Son culte est né avec la patrie envahie ; elle est l’incarnation de la résistance contre l’étranger ».

Président de la Ligue des patriotes après la guerre, il revint à la charge et tenta une synthèse entre les divers concepts entourant le personnage de Jeanne :

« Chacun de nous peut personnifier en elle son idéal. Êtes-vous catholique ? C’est une martyre et une sainte que l’Église vient de mettre sur les autels. Êtes-vous royaliste ? C’est l’héroïne qui a fait consacrer le fils de saint Louis par le sacrement gallican de Reims… Pour les républicains c’est l’enfant du peuple qui dépasse en magnanimité toutes les grandeurs établies… Enfin les socialistes ne peuvent oublier qu’elle disait : « J’ai été envoyée pour la consolation des pauvres et des malheureux. » Ainsi tous les partis peuvent se réclamer de Jeanne d’Arc. Mais elle les dépasse tous. Nul ne peut la confisquer. » (Maurice Barrès)

Le projet fut donc voté le 24 juin 1920, soit à peine un mois après la canonisation de Jeanne par le pape Benoît XV. Jeanne d’Arc (et non Sainte Jeanne), comme il était à dès lors entériné, sera donc fêtée par la République le deuxième dimanche de mai, anniversaire de la délivrance d’Orléans.

Ce n’est évidemment pas par hasard que le gouvernement laïc de Millerand (majoritairement de droite mais comprenant des radicaux), choisit cette date précédant de quelques jours la date de la Sainte Jeanne d’Arc fixée par l’Église catholique au 30 mai, anniversaire de sa mort. Et c’est le ministre de l’Intérieur Théodore Steeg, radical, fils de pasteur protestant, qui signa la loi instaurant cette nouvelle fête nationale.

1945-jeanne-th-73x54

Que tous soient présents pour crier : « Vive Jeanne d’Arc ! »,

béatifiée en 1909, canonisée en 1920, l’une des trois saintes patronnes de la France !

35 commentaires leave one →
  1. 5 mai 2010 00:33

    Cela a commencé il y a un siècle avec l’affaire Thalamas, l’Action Française sanctionnait un professeur «révisionniste » qui s’en prenait devant ses étudiants à la mémoire de notre sainte héroïne nationale.

    Depuis, et au prix de 10.000 jours de prison, les militants de notre mouvement ont imposé à la république par la rue cette fête nationale.

    Jamais depuis ces jours glorieux, l’Action Française n’a oublié de célébrer la pucelle d’Orléans.

    Cette année encore nous invitons tous les patriotes à se joindre à nous le 9 mai prochain pour rappeler aux Français ce que la sainte a démontré autrefois : « qu’Il n’est jamais en France de situation désespérée ». Rappeler aussi que pour bouter l’ennemi hors de France il a fallu rétablir le roi légitime dans ses droits.

    Aujourd’hui, à l’heure où les décisions importantes sont prises à Bruxelles, où les oligarchies qui se partagent l’illusion du pouvoir ne conçoivent qu’une France cosmopolite, il est urgent de manifester notre attachement à cette tradition très française.

    Ne boudons pas notre plaisir, pour la première fois, cette années 2010, la fraternité saint Pie X derrière l’abbé Beauvais à l’aide de sa courroie de transmission politique « Civitas », invite ses fidèles à commémorer la sainte de la patrie. Malheureusement, ces nouveaux venus ont préféré organiser un défilé l’après-midi à 15 h, alors que l’AF comme chaque année défile le matin.

    On peut regretter cette invitation à une procession qui se veut unitaire, mais sans concertation et laquelle avant même le moindre échange avec nous, était décidée, les tracts et les affiches tirés.

    Si l’on doit se féliciter d’une initiative qui peut redonner du lustre à notre fête nationale, on peut en revanche regretter le peu de cas qui est fait de l’Action Française à qui l’on doit non seulement l’existence officielle de cette fête, mais encore son maintien jusqu’à ce jour.

    C’est pourquoi nous renouvelons l’appel aux patriotes, et à tous les français catholiques ou non, de se joindre à nous .

    Rendez-vous donc devant l’église de la Madeleine à 9h30 le dimanche 9 mai prochain.

    Venez nombreux, et si le cœur vous en dit, bloquez votre journée pour venir aussi l’après-midi.

  2. Sébastien permalink
    5 mai 2010 07:45

    Ras le bol des petites chapelles, il faut bloquer la journée afin de se retrouver partout!

  3. xavier permalink
    5 mai 2010 08:37

    C’est aussi mon avis ; je serai dès le matin derrière l’AF pour le cortège traditionnel – la tradition de ce défilé, obtenu de haute lutte, doit être respectée – et l’après-midi je me joindrai au rassemblement organisé par Civitas. Mais cette désunion du camp national est stérile, et surtout ne profite à personne.

    • jld permalink
      5 mai 2010 10:09

      Jeanne c’est aussi un autre 14 juillet pour la France, celui de 1429 lors du curonnement de Charles VII dans la cathédrale de Reims, en présence de Jeanne d’Arc !

    • sadish permalink
      5 mai 2010 23:55

      ATTENTION : les antifafs mobilisent pour le 9 à Paris !

      **********************************************

      « Depuis de trop nombreuses années, l’extrême droite radicale parisienne tente, avec plus ou moins de succès, de se réunir le 9 mai dans les rues de Paris, au prétexte de la mort d’un de ses militants en 1994. Depuis sept ans, nous nous mobilisons contre cette présence dans la rue.

      De manifs en concerts, de rassemblements de solidarité internationale en défilés à la mémoire des résistants de la Seconde Guerre mondiale, nous avons affirmé une présence antifasciste dans les rues.

      Comme rien n’est jamais gagné, cette année encore, nous serons présents le 9 mai pour signifier à l’extrême droite que, quel que soit son mode d’expression, par la rue ou par les urnes, nous serons toujours là pour l’empêcher d’agir.

      Nous défilerons ce 9 mai en hommage aux combattants de l’Espagne de 1936 et de la Resistance, et à ceux de toutes les luttes anticolonialistes et anti-impérialistes: celles de Yen Bai de Sétif et de Guelma. Nous marcherons en souvenir de toutes les victimes de l’extrême-droite, tels qu’Ibrahim Ali ou Brahim Bouarram, assassiné en marge d’un défilé du Front National.

      Ensemble renvoyons le fascisme dans les poubelles de l’Histoire ! »
      http://aafparis.over-blog.com/article-le-9-mai-riposte-sociale-antifasciste-48589896.html

      **********************************************

      L’Action Antifasciste Paris-Banlieue, Alternative Libertaire, l’Association des Marocains de France, la Fédération Anarchiste, la Fédération Syndicale Etudiante, le Mouvement des Quartiers pour la Justice Sociale, Ras l’front Marne la Vallée, SCALP, Sud Etudiant et SUD ISS Logistique & Production

      Rassemblement de « riposte unitaire antifasciste » dimanche 9 mai 2010 à Paris à 14h au Métro Belleville à Paris.

    • DST permalink
      5 mai 2010 23:59

      LES ANTIFAFS APPELLENT A MANIFESTER :

      LA REPONSE DU GUD !

  4. Hire permalink
    5 mai 2010 08:46

    Le cortège traditionnel c’est derrière l’AF !

    Toutes les ligues des années 30, à l’image de l’Action Française, se réclament de Jeanne d’Arc : le Faisceau de Georges Valois, les Jeunesses patriotes de Pierre Taittinger, les Croix de Feu… En 1938, les membres des diverses ligues dissoutes défileront à la fête de Jeanne d’Arc avec leurs étendards !

    • Hire permalink
      5 mai 2010 08:55

      Le cortège d’hommage à Jeanne d’Arc a été obtenu par un combat long et rude contre la République. C’est l’honneur de tout le camp national !

      Dès le 16 mai 1909 le premier cortège était constitué de deux cent cinquante Camelots du Roi, repoussant les charges de la police, réussissant à associer Paris à l’hommage qu’il allait rendre à la Bienheureuse.
      En 1914, 50 000 parisiens avaient répondu à l’appel de l’Action française. Le long cortège recevait la bénédiction du clergé sur la place Saint-Augustin et s’ébranlait vers la statue de Jeanne, sa marche étant scandée par les musiques et les cliques.
      L’Action française était conduite par un comité directeur, suivi par vingt sections de Paris et les 32 de banlieue, sous les acclamations d’une foule immense.
      A cette époque, le comité directeur des Camelots comprenait Maxime Real del Sarte, président ; Lucien Lacour, vice-président ; Marius Plateau secrétaire général ; André Guignard secrétaire adjoint.

      Vive Jeanne ! Vive la France ! Vive le Roi !

      http://camelotsduroi.canalblog.com/archives/1d___les_actions_des_camelots_de_1924_a_1926/index.html

  5. Hire permalink
    5 mai 2010 09:07

    Un peu d’Histoire !

    Même en 1991, la République ne put interdire la célébration de Jeanne !

  6. 5 mai 2010 16:42

    Jehanne d’Arc …

    La Pucelle venue de Domremy pour GAGNER LA PAIX en sacrant le jeune Dauphin…

    • Charles permalink
      21 mai 2012 00:08

      Pardonnez-moi , Votre Seigneurie, mais votre vision de la paix est à trop courte vue…..
      Vous devriez lire de bons ouvrages, comme le dernier paru  » La vraie mission de Ste jehanne d’Arc » Par L.H Rémy et Thierry Martin (20 euros aux éditions de l’ACRF).

  7. calixte permalink
    5 mai 2010 17:07

    Jeanne est un signe divin, une manifestation de la Providence. Au plus fort de la désespérance, alors que tout semble perdu, elle montre que jamais Dieu n’abandonne la France !

    • pie permalink
      5 mai 2010 18:42

      L’abbé de Nantes avait dit à une occasion, lors d’un discours devant la statue de jeanne d’Arc : « Il faut reprendre aux musulmans le terme de parti de Dieu, comme ont a déjà repris le drapeau rouge aux communistes ! »

    • Vehementer permalink
      5 mai 2010 18:51

       » La démocratie n’est pas seulement une énorme imposture, mais c’est une impiété, un blasphème ! »

      Cf. SAINTE JEANNE D’ARC, NOTRE SEUL RECOURS, Abbé Georges de Nantes, Mai 2002, No17.

  8. Hilaire permalink
    5 mai 2010 18:28

    En marge des défilés des mouvements syndicaux pour la fête du travail, le Front National organise son propre défilé depuis plusieurs années en hommage à Jeanne d’Arc chaque 1er mai. C’est l’occasion pour Jean-Marie Le Pen de faire un discours place de l’Opéra. En 2002, Le Pen était au second tour et appelait à un grand rassemblement. En 2007, après son échec au premier tour, il n’a pas donné de consignes de vote en faveur de Nicolas Sarkozy. Il en a profité pour rendre hommage à Jeanne d’Arc. C’est bien. Mais pourquoi le FN fait sa manifestation le 1er mai ? Cette attitude n’a pas de sens.

  9. gerdil permalink
    5 mai 2010 18:32

    La réponse est simple. Les fêtes de Jeanne d’Arc ont lieu chaque année à Orléans le 8 mai puisque c’est le 8 mai 1429 qu’elle a délivré la ville des Anglais. L’Eglise catholique, qui a béatifié Jeanne d’Arc en 1909, fête la Sainte Jeanne d’Arc le 30 mai ou le dernier dimanche de mai.

    Alors pourquoi Le Pen a-t-il choisi le 1er mai ?

    Ce choix répond tout simplement à des considérations purement politiques : il souhaitait récupérer le mythe et avoir la plus large audience possible, c’est la raison pour laquelle il organisa la première manifestation le 1er mai 1988, c’est-à-dire entre les deux tours de l’élection présidentielle.
    En toute logique, il aurait du commémorer Jeanne d’Arc le 8 mai, mais cela tombait après le deuxième tour de l’élection présidentielle. Et voilà comment le FN a instauré son traditionnel défilé en l’honneur de Jeanne d’Arc chaque 1er mai.

  10. sixte permalink
    7 mai 2010 11:30

    Un rappel me semble nécessaire, s’agissant des positions défendues sur La Question : régénérer la France, ce n’est pas rétablir l’Ancien Régime, mais la mettre à la tête d’un Régime nouveau, essentiellement bâti sur la religion. C’est en cela que consiste la vraie contre-révolution.

  11. Actualité permalink
    8 mai 2011 21:49

  12. Actualité permalink
    9 mai 2011 10:28

    Alors que les différents groupes et mouvements nationalistes français défilaient dimanche matin, se déroulait une contre-manifestation :

    Manifestation Antifasciste, Paris. 8 mai 2011.
    http://www.paperblog.fr/4454945/manifestation-antifasciste-paris-8-mai-2011/

  13. Actualité permalink
    9 mai 2011 10:36

    SEBASTIEN PRESENT !

    Sébastien Deyzieu : 9 mai 1994 – 9 mai 2011

    Le 9 mai 1994, le jeune militant nationaliste Sébastien Deyzieu rendait l’âme, victime de la répression policière lors d’une manifestation.

    Il était âgé de 22 ans.

    Une messe en sa mémoire sera célébrée ce lundi 9 mai à 19h30 en l’église Saint Nicolas du Chardonnet (Paris Vème, métro Maubert Mutualité).

  14. Emmanuel:. permalink
    13 mai 2012 23:27

    Et ce fut la journée des clowns.
    Leurs costumes à l’image de leurs idées… archaïques.

    Jeanne d’Arc mérite mieux que vous.
    Aujourd’hui elle rallierait la Gauche contre vos idées absurdes.

    • IHSV permalink
      14 mai 2012 21:07

      Merci frère Emmanuel De la Truelle de nous transmettre votre profond amour pour la patrie et votre grand respect pour sa Sainte Patronne, qui – j’en suis sûr – si elle revenait maintenant, se rallierait sans aucun doute à la gauche libérale (et libertaire) de feu notre beau pays ! Je pense aussi qu’elle serait en tête de cortège d’un défilé de la gaypride, voire même au sein d’une milice anti-faf à jeter des pavés sur les cathos tradi… ou mieux ! Elle serait avec vous en plein rite « français », avec son tablier de compagnon ! Tout devient plus clair ! Comment n’y ai-je pas pensé. Si ça se trouve, elle serait avec vos compères à agiter un drapeau palestinien (ou algérien ?) place de la Bastille…

      (…) Un peu de sérieux …

      Sainte Jehanne d’Arc priez pour nous, sauvez la France ! Montjoie Saint-Denis +

    • 27 mai 2012 21:31

      Ainsi, à Emmanuel le franc-maçon, qui a écrit : « Jeanne d’Arc mérite mieux que vous.Aujourd’hui elle rallierait la Gauche contre vos idées absurdes. », ISHV répond ironiquement : « Merci frère Emmanuel De la Truelle de nous transmettre votre profond amour pour la patrie et votre grand respect pour sa Sainte Patronne, qui – j’en suis sûr – si elle revenait maintenant, se rallierait sans aucun doute à la gauche libérale (et libertaire) de feu notre beau pays ! Je pense aussi qu’elle serait en tête de cortège d’un défilé de la gaypride, voire même au sein d’une milice anti-faf à jeter des pavés sur les cathos tradi… ou mieux ! Elle serait avec vous en plein rite “français”, avec son tablier de compagnon ! Tout devient plus clair ! Comment n’y ai-je pas pensé. Si ça se trouve, elle serait avec vos compères à agiter un drapeau palestinien (ou algérien ?) place de la Bastille… »…
      Bon.
      Force est d’admettre qu’Emmanuel a eu tort d’écrire : « Aujourd’hui elle rallierait la Gauche contre vos idées absurdes. », ce qui a entraîné la réplique railleuse d’IHSV.
      Mais quant au reste…
      Je vais vous donner un exemple.
      Sur cette page : https://lebloglaquestion.wordpress.com/2010/02/25/les-homos-outragent-jeanne-darc/, La Question évoque une profanation d’une statue de Jeanne d’Arc par des homos , dont l’article dit notamment qu’ils étaient «armés de pancartes raffinées illustrées de doigts d’honneur avec ce slogan vomitif : “je ne suis pas la pucelle catho fasciste pour qui on m’fait passer“. ».
      Eh bien moi, je trouve que ces homosexuels n’auraient pas dû écrire sur ces pancartes : «“je ne suis pas la pucelle catho fasciste pour qui on m’fait passer“. », car …prêter ces propos à Jeanne était signe d’une déformation de son image. Il aurait fallu écrire : « Je ne suis pas la pucelle catho fasciste pour qui on m’fait passer ! Je sers Messire Dieu ! » .
      Voici ce que je pense de ce slogan que vous appelez vomitif. Moi, j’en dis qu’étant donné que Jeanne disait : « Dieu (plus exactement : « Messire Dieu… ») premier servi ! », ça aurait été bien d’écrire ensuite une phrase de ce genre-là : « Je sers Messire Dieu ! ». Les Templiers ne disaient-ils pas : « Non nobis, Domine, NON NOBIS, sed…TUO NOMINI da gloriam ! » : « Non à nous, Seigneur, NON A NOUS, mais à TON NOM donne la gloire ! ».

    • Vivien De La Panouse permalink
      8 avril 2016 12:00

      Je crois que je peux donner un exemple de ce qu’Emmanuel voulait dire quand il a écrit :
      « Jeanne d’Arc mérite mieux que vous. Aujourd’hui elle rallierait la Gauche contre vos idées absurdes. »…Merci frère Emmanuel De la Truelle de nous transmettre votre profond amour pour la patrie et votre grand respect pour sa Sainte Patronne, qui – j’en suis sûr – si elle revenait maintenant, se rallierait sans aucun doute à la gauche libérale (et libertaire) de feu notre beau pays ! »…Mais Emmanuel a écrit : « Aujourd’hui elle rallierait la Gauche contre vos idées absurdes. » Il n’est pas seulement question de rallier la Gauche, mais de s’opposer à vos idées, à vous autres catholiques intégristes…
      Par exemple, aujourd’hui, je crois que Jeanne d’Arc saurait comprendre des choses contre lesquelles vous, vous luttez certainement. Il s’agit de la fameuse « théorie du genre ». Cette théorie vise à décrédibiliser une différenciation entre deux points de la nature humaine : le GENRE et le SEXE.
      Le SEXE d’un individu, c’est tout ce qui relève des différences génétiques entre le mâle et la femelle, comme par exemple leurs organes génitaux : l’utérus, le vagin et le clitoris pour la femelle, les testicules, le pénis et la prostate pour le mâle.
      Le GENRE d’un individu, c’est tout ce qui est SOCIALEMENT CONSTRUIT, et n’a AUCUN LIEN AVEC LE SEXE BIOLOGIQUE. Exemple : les femmes sont douces, les filles aiment jouer à la poupée/les garçons sont turbulents, les femmes ne savent pas lire une carte/les hommes s’intéressent à la politique, elles sont coquettes/ils ne sont pas multitâches…Ce sont ces différences, SOCIALES et non BIOLOGIQUES, que la soi-disant « théorie du genre » ou « théorie du gender » (étonnant anglicisme !) remet en question. Il n’est pas question de faire disparaître le pénis, fondre les testicules, exploser les seins…Mais seulement de pousser les garçons à jouer à la poupée et les filles au ballon…et ainsi, d’empêcher les hommes et les femmes de se dire : « Je suis un homme, donc… » , « Je suis une femme, donc.. », ce qui peut créer le SEXISME. Les hommes ne doivent pas dire : « Je suis un homme, donc…je suis fort, actif, aventurier, sérieux, scientifique, compétent, je ne suis pas douillet, je suis le dominant.. » Les femmes ne doivent pas se dire : « Je suis une femme, donc…je suis jolie, je suis bavarde, je suis sexuellement désirable, je suis épilée, je suis une littéraire, je suis douée pour le ménage,je porte des talons… »…Et les uns et les autres ne doivent pas chercher à se conformer à l’image sociale de leur genre. Cela limite le potentiel de chacun et empêche l’individu de s’épanouir, car il est censé respecter les normes sociales liées à son genre. Ce n’est pas seulement philosophique, ça a des conséquences bien réelles. Le sexisme valide la chosification des femmes, il justifie la prostitution, le viol (il permet d’ailleurs d’examiner le comportement « adéquat » d’une victime de viol)…Le sexisme fournit des explications à la violence conjugale, au harcèlement de rue, et à plein d’autres choses…
      Jeanne d’Arc est allée à l’encontre de l’image sociale de son genre féminin pour obéir au Christ qui lui ordonnait de bouter les Anglais hors de France. « Si elle revenait aujourd’hui » comme dit IHSV, elle serait capable de comprendre ce que je viens d’expliquer et s’engagerait en conséquence !…

  15. Xavier permalink
    14 mai 2012 17:08

    Un peu de nostalgie

  16. 14 mai 2012 17:26

    Dimanche, les nationalistes et les catholiques traditionalistes ont répondu massivement présents à l’appel de leurs organisations !

    – A 10h dimanche matin 1 500 personnes ont défilé contre le mondialisme, et cela pour la troisième année consécutives à l’appel des organisations nationalistes, la Nouvelle Droite Populaire, Terre et peuple, les Jeunesses nationalistes, jeune mouvement créé en janvier dernier et qui participait pour la première fois à cette marche patriotique, les étudiants du GUD, les JNR et leur service d’ordre dont l’efficacité n’est plus à démontrer, le Front comtois, le Renouveau français, le mouvement 3e voie, venu en nombre, et nos amis belges de NATION, Sans oublier les groupes nationalistes autonomes et régionaux.

    La manifestation a débuté vers 10 h à la Madeleine et s’est terminé à 13 h Place des Pyramides, au pied de la statue de Jeanne d’Arc, héroiïne nationale dont nous commémorons cette année le 600e anniversaire de sa naissance. Etait aussi associé à cette manifestation le souvenir de Sébastien, jeune militant mort au cours d’une autre manifestation nationaliste en 1994. Le Renouveau français ouvrait la marche.

    – L’après-midi, un cortège de manifestants a quitté la place Saint-Augustin (8e arrondissement de Paris) derrière une jeune femme en armure à cheval incarnant le rôle de Jeanne d’Arc, suivie par quatre cavaliers en cotte de mailles. Les manifestants, qui chantaient des chansons à la gloire de la Pucelle d’Orléans, ont rejoint la place des Pyramides (1er arrondissement), où est érigée la statue de Jeanne d’Arc, dont on célèbre cette année le 600e anniversaire de la naissance. Dans le cortège, on pouvait lire sur des banderoles « Sainte Jeanne d’Arc sauvez la France » ou encore « La France est chrétienne et doit le rester ».

    Suite et photographies :
    http://jean-marielebraud.hautetfort.com/archive/2012/05/14/le-13-mai-a-paris-avec-les-nationalistes.html

    http://konigsberg.centerblog.net/1401-defile-nationaliste-jeanne-arc-du-13-mai-2012

  17. IHSV permalink
    14 mai 2012 21:09

    Merci notamment à Civitas et à l’Action française d’avoir, parmi d’autres, organisé ce défilé en pleine année Johannique ! Un grand moment de patriotisme catholique, où plusieurs milliers de drapeaux aux fleurs de lys parsemaient les pavés de Paris.

  18. 16 mai 2012 16:47

    Cortège du matin :

    Cortège de l’après-midi :

  19. 22 mai 2012 15:10

    Allocution prononcée par Monsieur l’abbé Xavier Beauvais, Curé de Saint-Nicolas du Chardonnet après le défilé du 600ème anniversaire de Sainte Jeanne d’Arc :

    http://konigsberg.centerblog.net/1423-allocution-de-mr-abbe-beauvais-au-defile-jeanne-arc-2012

  20. 14 mai 2014 12:58

    Vibrant appel à la résistance dans les pas de Sainte Jeanne d’Arc et de Saint Louis.
    Le discours d’Alain Escada, le président de Civitas devant la statue de Ste Jeanne d’Arc, place des Pyramides, à Paris.

  21. 14 mai 2014 14:33

    Chaque année depuis avant la Première Guerre Mondiale, l’Action Française rend hommage à celle qui, par la Divine Providence, a sauvé la France alors que tout semblait perdu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :