Skip to content

Léon XIII contre la secte des francs-maçons

26 mai 2014

Leon-XIII-

baphomet1

« Les fruits produits par la secte maçonnique

sont pernicieux et les plus amers.

Le Siège apostolique dénonce publiquement la secte des francs-maçons

comme une association criminelle.

Il édicte donc contre elle les peines les plus graves

dont l’Église a coutume de frapper les coupables . »

(Léon  XIII, Humanum Genus, 1884).

 Léon XIII, né Vincenzo Gioacchino Raffaele Luigi Pecci (2 mars 1810 – 20 juillet 1903), 257ème pape, a succédé au bienheureux pape Pie IX le 20 février 1878.  Dès 1879, avec l’encyclique Æterni Patris, Sur la restauration dans les écoles catholiques de la philosophie chrétienne selon l’esprit du Docteur angélique (saint Thomas d’Aquin), Léon XIII relança les études thomistes.

Mais en avril 1884, face aux manoeuvres perverses des forces lucifériennes,  Léon XIII publia l’encyclique Humanum Genus, violente attaque contre la franc-maçonnerie qui récapitulait les nombreuses condamnations de celle-ci par ses prédécesseurs.

Léon XIII pose tout d’abord la situation exacte du monde, séparé en deux cités antagonistes :

« Depuis que, par la jalousie du démon, le genre humain s’est misérablement séparé de Dieu auquel il était redevable de son appel à l’existence et des dons surnaturels, il s’est partagé en deux camps ennemis, lesquels ne cessent pas de combattre, l’un pour la vérité et la vertu, l’autre pour tout ce qui est contraire à la vertu et à la vérité. Le premier est le royaume de Dieu sur la terre, à savoir la véritable Eglise de Jésus Christ, dont les membres, s’ils veulent lui appartenir du fond du coeur et de manière à opérer le salut, doivent nécessairement servir Dieu et son Fils unique, de toute leur âme, de toute leur volonté. Le second est le royaume de Satan. Sous son empire et en sa puissance se trouvent tous ceux qui, suivant les funestes exemples de leur chef et de nos premiers parents, refusent d’obéir à la loi divine et multiplient leurs efforts, ici, pour se passer de Dieu, là pour agir directement contre Dieu. Ces deux royaumes, saint Augustin les a vus et décrits avec une grande perspicacité, sous la forme de deux cités opposées l’une à l’autre, soit par les lois qui les régissent, soit par l’idéal qu’elles poursuivent; et, avec un ingénieux laconisme, il a mis en relief dans les paroles suivantes le principe constitutif de chacune d’elles :  » Deux amours ont donné naissance à deux cités : la cité terrestre procède de l’amour de soi porté jusqu’au mépris de Dieu; la cité céleste procède de l’amour de Dieu porté jusqu’au mépris de soi. » Dans toute la suite des siècles qui nous ont précédés, ces deux cités n’ont pas cessé de lutter l’une contre l’autre, en employant toutes sortes de tactiques et les armes les plus diverses, quoique non toujours avec la même ardeur, ni avec la même impétuosité. » (Humanum Genus, 1884).

Léon XIII condamnait le naturalisme, le panthéisme et relativisme philosophique de la franc-maçonnerie. Le texte reprend les principales reproches des papes antérieurs et ajoute que les maçons agissent au nom du diable.

Les membres des loges sont accusés de vouloir anéantir l’œuvre de Jésus-Christ, de pervertir la jeunesse et de briser les espérances du monde futur. Les évêques catholiques sont priés de 1) démasquer la maçonnerie 2) lutter contre les sectes 3) enseigner la philosophie chrétienne 4) faire preuve de vigilance envers la jeunesse.

C’est publiquement, à ciel ouvert,

que les Francs-maçons entreprennent

de ruiner la sainte Eglise.

  Voici ce que dit Léon XIII :

« A notre époque, les fauteurs du mal paraissent s’être coalisés dans un immense effort, sous l’impulsion et avec l’aide d’une Société répandue en un grand nombre de lieux et fortement organisée, la Société des francs-maçons. Ceux-ci, en effet, ne prennent plus la peine de dissimuler leurs intentions et ils rivalisent d’audace entre eux contre l’auguste majesté de Dieu. C’est publiquement, à ciel ouvert, qu’ils entreprennent de ruiner la sainte Eglise, afin d’arriver, si c’était possible, à dépouiller complètement les nations chrétiennes des bienfaits dont elles sont redevables au Sauveur Jésus Christ. Le but fondamental et l’esprit de la secte maçonnique avaient été mis en pleine lumière par la manifestation évidente de ses agissements, la connaissance de ses principes, l’exposition de ses règles, de ses rites et de leurs commentaires auxquels, plus d’une fois, s’étaient ajoutés les témoignages de ses propres adeptes. En présence de ces faits, il était tout simple que ce Siège apostolique dénonçât publiquement la secte des francs-maçons comme une association criminelle, non moins pernicieuse aux intérêts du christianisme qu’à ceux de la société civile. Il édicta donc contre elle les peines les plus graves dont l’Église a coutume de frapper les coupables et interdit de s’y affilier. » (Humanum Genus, 1884).

 Sont précisément exposés les fruits pervers de la secte :

« Les fruits produits par la secte maçonnique sont pernicieux et les plus amers. Voici, en effet, ce qui résulte de ce que Nous avons précédemment indiqué et cette conclusion Nous livre le dernier mot de ses desseins. Il s’agit pour les francs-maçons, et tous leurs efforts tendent à ce but, il s’agit de détruire de fond en comble toute la discipline religieuse et sociale qui est née des institutions chrétiennes et de lui en substituer une nouvelle façonnée à leurs idées et dont les principes fondamentaux et les lois sont empruntées au naturalisme. Le premier principe des naturalistes, c’est qu’en toutes choses, la nature ou la raison humaine doit être maîtresse et souveraine. Cela posé, il s’agit des devoirs envers Dieu, ou bien ils en font peu de cas, ou ils en altère l’essence par des opinions vagues et des sentiments erronés. Ils nient que Dieu soit l’auteur d’aucune révélation. Pour eux, en dehors de ce que peut comprendre la raison humaine, il n’y a ni dogme religieux, ni vérité, ni maître en la parole de qui, au nom de son mandat officiel d’enseignement, on doive avoir foi. Or, comme la mission tout à fait propre et spéciale de l’Eglise catholique consiste à recevoir dans leur plénitude et à garder dans une pureté incorruptible, les doctrines révélées de Dieu, aussi bien que l’autorité établie pour les enseigner avec les autres secours donnés du ciel en vue de sauver les hommes, c’est contre elle que les adversaires déploient le plus d’acharnement et dirigent leurs plus violentes attaques.  » (Humanum Genus, 1884).

Après avoir longuement mis en lumière les funestes conséquences du naturalisme, tant sur le plans social, spirituel que religieux, Léon XIII présente enfin ce qu’il convient de faire pour réduire l’influence de la Franc-maçonnerie :

« Notre devoir est de Nous appliquer à trouver des remèdes proportionnés à un mal si intense et dont les ravages ne se sont que trop étendus. Nous le savons : notre meilleur et plus solide espoir de guérison est dans la vertu de cette religion divine que les francs-maçons haïssent d’autant plus qu’ils la redoutent davantage. Il importe donc souverainement de faire d’elle le point central de la résistance contre l’ennemi commun. Aussi, tous les décrets portés par les Pontifes romains, Nos prédécesseurs, en vue de paralyser les efforts et les tentatives de la secte maçonnique, toutes les sentences prononcées par eux pour détourner les hommes de s’affilier à cette secte ou pour les déterminer à en sortir, Nous entendons les ratifier à nouveau, tant en général qu’en particulier. Plein de confiance à cet égard dans la bonne volonté des chrétiens, Nous les supplions, au nom de leur salut éternel, et Nous leur demandons de se faire une obligation sacrée de conscience de ne jamais s’écarter, même d’une seule ligne, des prescriptions promulguées à ce sujet par le Siège apostolique. »(Humanum Genus, 1884).

« En premier lieu, arrachez à la franc-maçonnerie le masque dont elle se couvre et faites la voir telle qu’elle est. »

Cette déclaration est suivie d’une sainte exhortation à la prière :

« A une si violente attaque doit répondre une défense énergique. Que les gens de bien s’unissent donc, eux aussi, et forment une immense coalition de prière et d’efforts. En conséquence, Nous leur demandons de faire entre eux, par la concorde des esprits et des coeurs, une cohésion qui les rendent invincibles contre les assauts des sectaires. En outre, qu’ils tendent vers Dieu des mains suppliantes et que leurs gémissements s’efforcent d’obtenir la prospérité et les progrès persévérants du christianisme, la paisible jouissance pour l’Eglise de la liberté nécessaire, le retour des égarés au bien, le triomphe de la vérité sur l’erreur, de la vertu sur le vice. Demandons à la Vierge Marie, Mère de Dieu, de se faire notre auxiliaire et notre interprète. Victorieuse de Satan dès le premier instant de sa conception, qu’Elle déploie sa puissance contre les sectes réprouvées qui font si évidemment revivre parmi nous l’esprit de révolte, l’incorrigible perfidie et la ruse du démon. Appelons à notre aide le prince des milices célestes, saint Michel, qui a précipité dans les enfers les anges révoltés; puis saint Joseph, l’époux de la Très Sainte Vierge, le céleste et tutélaire patron de l’Église catholique et les grands apôtres saint Pierre et saint Paul, ces infatigables semeurs et ces champions invincibles de la foi catholique. Grâce à leur protection et à la persévérance de tous les fidèles dans la prière, Nous avons la confiance que Dieu daignera envoyer un secours opportun et miséricordieux au genre humain en proie à un si grand danger. » (Humanum Genus, 1884).

 Conclusion

On le voit il ne convient pas de prendre à la légère la menace que représente la secte maçonnique, la « Synagogue de Satan » selon Pie IX. Au moment où les forces du mal semblent livrer un combat acharné contre l’Eglise, plus que jamais le rappel des déclarations de Léon XIII s’imposent afin que la secte soit révélée pour ce qu’elle est : une entreprise ténébreuse au service de la haine envers la religion catholique.

HUMANUM GENUS 

LETTRE ENCYCLIQUE DE S. S. LE PAPE LÉON XIII

CONDAMNANT LE RELATIVISME PHILOSOPHIQUE ET MORAL

DE LA FRANC-MAÇONNERIE

Donné à Rome, près Saint Pierre, le 20 avril 1884.

APPEL A SAINT MICHEL ARCHANGE

Léon XIII, écrivit le texte d’un petit exorcisme, dit de Léon XIII,  prière qu’il rédigea à la suite d’une extase durant laquelle il entendit Satan lui demander 100 ans à Jésus-Christ pour détruire l’Église catholique, ce que Jésus lui accorda. Cette prière peut être récitée en privé par tous les fidèles : laïcs, consacrés et ministres du culte. Il s’agit alors d’une prière de délivrance. Il est nécessaire d’être en état de grâce pour la réciter ; il est aussi fortement recommandé d’avoir assisté à la messe et d’avoir communié.  On peut réciter cet exorcisme dans les cas suivant : obsession, infestation, dépendance, souffrance et vexation.

EXORCISME
CONTRE SATAN ET LES ANGES REBELLES

publié par l’ordre du Souverain Pontife Léon XIII

Pour accéder au texte complet de L’exorcisme de Léon XIII,

cliquer sur le lien ci-dessous :

EXORCISME CONTRE SATAN ET LES ANGES REBELLES

89 commentaires leave one →
  1. apostolatus specula permalink
    2 mars 2010 00:05

    QUELQUES PETITS DÉTAILS… SUR LA SECTE NOMMÉE FRANC-MAÇONNERIE.
    Voici quelques petits détails, bons à savoir, pour ceux qui se font « contacter » par les francs-maçons.
    Sachant que la franc-maçonnerie recrute chez les politiques, juges, les banquiers, avocats, journalistes, policiers, instituteurs, entrepreneurs, commerçants, médecins…
    La mise en garde provient des francs-maçons eux-mêmes…

    http://www.barruel.com/info2.html

    • Charles permalink
      2 février 2012 22:02

      Cher apostolus specula…vous oubliez une catégorie professionnelle à votre liste: les hommes d’église!!!! Oui, je sais, vous avez mis 3 petits points (horresco referens!!!) à la fin de votre phrase.
      mais il eut mieux valu ne pas oublier ces recrues-clés pour les francs-maçons de haut rang iniatique.
      Mais vous avez bien fait de citer barruel.com.
      Cordialement.

    • apostolatus specula permalink
      2 février 2012 23:31

      Cher Charles…votre petit message me donne l’occasion de compléter mon précédent, et de manière utile car en effet la maçonnerie est active dans l’Eglise….ou ce qu’il en reste car l’état de l’Eglise Catholique actuelle fait pitié.

      Jean XXIII annonça, le 24 janvier 1959, la convocation d’un concile œcuménique infiltré par la franc-maçonnerie.

      Depuis l’Eglise est, dans sa grande majorité, et se revendique par ses voix « officielles », soumise à la « république » et bien « sage » en pleine « démonocratie »… pendant que ses « curés » se font rares, n’existent plus ou presque… et que les clochers de France n’entendent plus grand monde lorsque sonne l’heure de la messe dominicale.

      Lors des dernières élections présidentielle, l’Eglise de France a pris position « ouvertement » en faveur d’un homme, membre d’une secte, la franc-maçonnerie…

      http://www.barruel.com/infiltrations-maconniques-eglise.html

  2. cax permalink
    2 mars 2010 00:08

    Le troisième dimanche de chaque mois, à 9h40 sur France Culture, des membres de la Grande Loge de France s’expriment, en leur nom, sur des points de leurs parcours maçonniques respectifs, donnant l’occasion au grand public de se familiariser avec ce qui constitue à la fois l’unité et la diversité de points de vues des membres de la Grande Loge de France.

    http://www.gldf.org/content/view/46/105/lang,fr/

  3. hannibalgenga permalink
    5 mars 2010 22:24

    Déclaration intéressante de Bernard Antony dans le quotidien « Présent  » :

    « Je pense quant à moi que la maçonnerie numériquement dominante, laïque, « humaniste » comme ils disent, celle de la Grande Loge, du Grand Orient, du Droit humain, n’est pas la plus dangereuse. La plus dangereuse, c’est celle qui s’affirme déiste, spiritualiste, parce que les gogos s’y précipitent en masse. C’est avec beaucoup de perspicacité que Mgr Rey a écrit une très bonne conférence pour démonter cela. […]

    Ce qu’il y a de vraiment pervers dans la maçonnerie, c’est le système des hiérarchies parallèles, qui est scientifiquement défini comme un pouvoir non assorti de responsabilité. C’est cela qui est grave. Ce n’est pas qu’ils soient kantiens, ou néo-marxistes. C’est qu’ils influent sur le pouvoir avec des formes d’élaboration de la pensée et des lois qui sont à l’abri de leur « Secret ». »

    http://www.present.fr/

  4. Arminius permalink
    1 février 2012 22:16

    Léon XIII a raison : “En premier lieu, arrachez à la franc-maçonnerie le masque dont elle se couvre et faites la voir telle qu’elle est.”

    Et le spectacle hideux instruit plus parfois que de longs discours !

    • PEB permalink
      2 février 2012 01:17

      Arminus, vous parlez d’or.

      Même les spectacles les familiaux en apparence sont écrits par des pervers qui souhaitents faire tomber en tentation les petits qui sont à Jésus en leur racontant des sornettes.

  5. Charles permalink
    2 février 2012 12:03

    La franc-maçonnerie est une secte infiniment plus dangereuse que toutes les autres sectes réunies car elle ne s’attaque pas qu’aux corps mais à la substance même de l’âme dans une inversion et une transmutation proprement lucifériennes.
    Evoquer la mémoire de Léon XIII c’est bien;rappeler ses encycliques, c’est bien aussi.
    Mais ne pas rappeler dans quelles exactes circonstances le Pape fut amené à rédiger son célèbre exorcisme, c’est une faute grave!

  6. Lagomer permalink
    2 février 2012 14:59

    Le petit exorcisme de Léon XIII est une prière d’exorcisme écrite par le pape Leon XIII à la suite d’une extase, le 13 octobre 1884, durant laquelle il aurait entendu Satan demander 100 ans à Jésus-Christ pour détruire l’Église catholique romaine, ce que Jésus lui accorda.

    Tel est le contexte qui n’a rien de secret à lire ici :

    http://www.precieuxsang-fecamp.eu/PRIERES%20DU%20PAPE%20LEON%20XIII.pdf

    Seule chose à signaler, le texte actuellement répandu et le texte original publié par ordre
    de Léon XIII en 1903, différent entre eux uniquement par rapport à la « Supplique à Saint
    Michel » qui le précède et dans laquelle se trouve décrite de façon inquiétante la situation de l’Eglise parlant de la chaire de la Vérité comme possiblement atteinte par l’adversaire et le pasteur comme pouvant être « frappé ».

    Cette prière peut être récitée en privé par tous les fidèles : laïcs, consacrés et ministres du culte. Il s’agit alors d’une prière de délivrance (cf. propos de Don Amorth, exorciste de Rome). Il est nécessaire d’être en état de grâce pour la réciter ; il est aussi fortement recommandé d’avoir assisté à la messe et d’avoir communié.

  7. Sulpice permalink
    2 février 2012 15:01

    « Les « Annales du Mont Saint-Michel » ont aussi parlé d’une vision que Léon XIII aurait eue tandis qu’il célébrait la messe, vision dont il aurait donné communication à Mgr T., consulteur de la Congrégation des Évêques et Réguliers. Il lui aurait été ainsi recommandé de prescrire les prières et l’exorcisme qui sont récités après toutes les messes basses. Voici comment les Annales la rapportent : « La terre lui apparut comme enveloppée de ténèbres ; et d’un abîme entrouvert, il vit sortir une légion de démons qui se répandaient sur le monde pour détruire les oeuvres de l’Église et s’attaquer à l’Église elle-même qu’il vit réduite à l’extrémité. Alors saint Michel apparut et refoula les mauvais esprits dans l’abîme ». NON A CET INSTANT, MAIS PLUS TARD, QUAND LA MULTIPLICITE ET LA FERVEUR DE CES PRIERES AURONT PRODUIT LEUR PLEIN EFFET ».

    (Mgr Delassus in « Conjuration Antichrétienne », 1910, T. 3, p. 879, note 1)

  8. Actualité : La République des Francs-Maçons ! permalink
    2 février 2012 15:13

    Deux candidats mineurs à la présidence sont des francs-maçons déclarés: Jean-Luc Mélenchon, candidat de l’extrême gauche, fait partie du Grand Orient, tandis que Corinne Lepage, des Verts – et épouse de l’ancien ministre de l’Environnement, franc-maçon et proche de la CIU Christian Huglo – a été initiée dans la Grande Loge Féminine une obédience réservée aux femmes.

    Par ailleurs Le Point, en tenant compte des plaintes et des démentis qu’il dit ne pas craindre, compte treize francs-maçons dans l’entourage immédiat de Nicolas Sarkozy, parmi lesquels les ministres des Finances, François Baroin, du Travail, Xavier Bertrand, de la Défense, Gérard Longuet, de l’Intérieur, Claude Guéant, de la Justice, Michel Mercier, des Sports, David Douillet, des Relations avec le Parlement, Patrick Ollier, de la Coopération internationale, Henri de Raincourt et de l’Education, Luc Chatel .

    Si François Hollande, le candidat socialiste auquel semblent aller les sympathies au Grand Orient, l’emporte, les choses point de vue maçonnique ne changeraient pas. Dans l’équipe qui gère la campagne de Hollande, Le Point a identifié dix francs-maçons, dont le président du Sénat, Jean-Pierre Bel, les anciens ministres Michel Sapin et Jean-Yves Le Drian, le maire de Lyon Gérard Collomb et le Directeur de la communications du candidat socialiste, Manuel Valls.

    Quant à Marine Le Pen , fait partie de son équipe l’avocat – qui apparaît souvent dans les grands médias français – Maître Gilbert Collard, initié dans la Grande Loge de France, puis transféré à la Grande Loge nationale française.

    A savoir que le Grand Orient a sérieusement discuté l’idée d’inviter Marine Le Pen lors d’une réunion de «Loge Blanche» à huis clos afin d’exposer son programme aux «frères», comme les autres candidats: une idée qui aurait été impensable il y a quelques années !

    http://benoit-et-moi.fr/2012-I/0455009fcb0e2340d/0455009fec0a04b02.html

  9. Actualité : L'ombre des maçons sur l'Elysée ! permalink
    2 février 2012 17:51

    « S’il y a des divergences d' »opinions » entre les loges – divergences qu’on pourrait qualifier d’homéopathiques (toutes sont relativistes sauf quand il s’agit de défendre la vérité relativiste et dogmatique… maçonnique, pro-mort , européanistes, sans-frontiéristes, immigrationnistes, nouvel-ordre-mondialistes et cathophobes) -, il n’en demeure pas moins que toutes les loges sont unies entre elles par « des fils », des serments… et des buts convergents. »

    http://christroi.over-blog.com/article-l-ombre-des-macons-sur-l-elysee-98425559.html

  10. Gerdil permalink
    2 février 2012 19:20

    La FM est de partout infiltrée et présente au service d’un seul objectif : l’anticatholicisme.

    Le degré maçonnique de Chevalier Kadosh, 30 ° degré du rite écossais ancien et accepté, fut considéré comme anti-catholique par l’édition de 1918 de la Catholic Encyclopedia qui considérait que le rite d’initiation à ce degré comportait une offense à la tiare papale.

    A signaler également qu’Abel Clarin de La Rive a mis en lumière une relation entre la maçonnerie et le luciférisme dans un texte écrit par Albert Pike : « Instructions to the 23 Supreme Councils of the World ».

    Voici le texte en anglais, mais tout le monde comprendra :

    « That which we must say to a crowd is – We worship a God, but it is the God that one adores without superstition. To you, Sovereign Grand Inspectors General, we say this, that you may repeat it to the Brethren of the 32nd, 31st, and 30th degrees – The Masonic Religion should be, by all of us initates of the high degrees, maintained in the purity of the Luciferian Doctrine. Yes, Lucifer is God, and unfortunately Adonay is also god. For the eternal law is that there is no light without shade, no beauty without ugliness, no white without black, for the absolute can only exist as two gods; darkness being necessary for light to serve as its foil as the pedestal is necessary to the statue, and the brake to the locomotive…. Thus, the doctrine of Satanism is a heresy, and the true and pure philosophical religion is the belief in Lucifer, the equal of Adonay; but Lucifer, God of Light and God of Good, is struggling for humanity against Adonay, the God of Darkness and Evil. »

    (Albert Pike, Instructions to the 23 Supreme Councils of the World, 14 juillet 1889. Cité par Abel Clarin de La Rive dans La Femme et l’Enfant dans la Franc-maçonnerie Universelle, p. 588).

  11. Lapide permalink
    2 février 2012 19:32

    « La Séparation de l’Eglise et de l’Etat et la constitution civile du clergé sont les deux points culminants du travail maçonnique en France. Ils terminent deux périodes, périodes de préparation à un nouvel état dont ils devaient être le point de départ.(…) Les Francs-Maçons nous ont conduits aux Juifs, puis les Juifs nous ont mis en présence de Satan. »

    (Mgr Henri Delassus, La conjuration antichrétienne. le temple maçonnique voulant s’élever sur les ruines de l’église catholique, 1910).

  12. Vehementer permalink
    2 février 2012 21:56

    Dans sa lettre au peuple italien Custodi (8 décembre 1892), Léon XIII écrivait : « Rappelons-nous que le christianisme et la franc-maçonnerie sont essentiellement inconciliables, de sorte que s’inscrire à l’une signifie se séparer de l’autre ».

  13. ploploplop permalink
    3 février 2012 11:50

    J’aime toujours autant vos arguments d’autorité… Pas le moindre début de réflexion, de la régurgitation d’absurdités sans fondements édictées par des hommes il y a plus ou moins longtemps.
    Oh, pardon si, avec des fondements : la superstition d’autres hommes plus anciens encore.

    • Aloïs permalink
      3 février 2012 15:36

      Il y a une superstition bien ancrée chez les athées comme vous, la croyance au caractère divin de l’univers. En philosophie on appelle ça le panthéisme, c’est-à-dire imaginer que le monde s’est donné l’être tout seul, qu’il s’est créé par lui-même. C’est là l’idée la plus archaïque qui soit, qu’on retrouve chez tous les peuples primitifs.

      Comme quoi, à vouloir faire le malin ploploplop on se prend facilement tout seul dans le piège 😦

    • ploploplop permalink
      3 février 2012 16:07

      Le problème, c’est que quelqu’un croyant au caractère divin de l’univers n’est par définition pas un athée…
      Si vous faites référence à cet article : https://lebloglaquestion.wordpress.com/2011/01/04/l%e2%80%99atheisme-une-imposture-philosophique/

      J’ai bien peur d’avoir déjà répondu à sa piètre argumentation, mais d’avoir été censuré… Ce qui me fait bien rire… A deux reprises. Un instant que je copie-colle ci-dessous ce que j’ai déjà répondu :

    • ploploplop permalink
      3 février 2012 16:07

      « En effet, lorsque l’athéisme essaye de se penser lui-même jusqu’au bout, on observe qu’il ne se survit pas à lui-même ; qu’il mute en une autre espèce de pensée qui n’est plus une philosophie soi-disant athée, mais un idéalisme imaginaire à la religiosité naïve »
      Assertion sans fondement, dont je suis un contre-exemple qui suffit à la démonter : j’affirme qu’il n’existe rien de surnaturel.
      Mais voyons la suite.

      « L’athéisme pur est incompatible avec l’existence du monde , ou, ce qui revient au même, l’existence du monde est incompatible avec l’athéisme pur. (…) l’hypothèse athée est absurde et inutilisable, à cause de l’univers. Dont acte. » (Comment se pose aujourd’hui le problème de l’existence de Dieu, Seuil, 1966, p. 150-151). »
      C’est juste un argument d’autorité. Sophisme. Les philosophes, même des sciences ne savent pas répondre à ces questions, c’est là le travail de scientifiques ayant des années d’études spécifiquement dédiées derrière eux.

      Quand bien même Dieu existerait, comment pouvez-vous être sûr qu’il correspond à celui que vous vénérez ? Ce d’autant plus que nul ne sait ce qui se passe à 10e-43 secondes après l’instant dit du Big Bang, ni même si les lois de conservation de matière et d’énergie, donc de contingence comme vous les appelez sont encore valides.

      « « Toute assertion contraire à la vérité de la foi surnaturelle est absolument fausse, attendu que le vrai ne peut être contradictoire au vrai. »  »
      Magnifique celle-ci ! Une tautologie sans le moindre fondment !

      « Ce constat de la contingence de l’univers et des choses créées, les sciences positives auxquelles notre société athée et les penseurs matérialises attachent tant d’importance, nous enseignent que l’Univers a commencé d’exister… »
      Faux, comme je l’ai déjà dit. De plus, les embryons de théorie visant à prévoir ce qu’il y a pu y avoir avant la barrière de Planck, 10e-43s, nous disent toutes qu’il y aurait quelque chose, quelque chose de si bizarre que notre esprit aurait du mal à l’appréhender (et non, cela ne contredit nullement le fait que la loi de conservation de matière et d’énergie pourrait être invalide). Vous voulez un exemple ? Des branes (mini-espaces-temps) flottant dans un espace-temps à davantage de dimensions, pour n’en citer qu’un.

      « Or ce petit scénario enfantin ne marche pas car il y a un problème, un tout petit problème en apparence mais immense dans ses conséquences, c’est que si un être était capable de se donner l’être à lui-même, cela voudrait dire qu’il existait déjà avant d’exister, ce qui logiquement est impossible…. »
      Même dans ce cas de figure, je vois moins de problèmes qu’avec l’exitence de Dieu. Car sinon, qui a créé Dieu ? Cela fait moins d’intermédiaires, et le rasoir d’Ockham me le fait préférer. Ou, si vous tenez absolument à ce que Dieu ait existé de tout temps, alors, pourquoi l’Univers ne ler pourrait-il pas ? Sous des fores différentes de celle que nous connaissons aujourd’hui, mais là encore le rasoir d’Ockham me fait préférer cette hypothèse.

      « Loin d’être la fine pointe du rationalisme comme certains le croient encore, l’athéisme se révèle donc en réalité une pensée mythologique qui nous fait retourner à la préhistoire de la pensée humaine ; une spectaculaire régression de l’intelligence. »
      Si j’ai bien compris, le monothéisme serait plus évolué intellectuellement que le panthéisme ? Expliquez donc. Car je ne vois rien, si ce n’est vos a-prioris, qui permette de le justifier. Le surnaturel, quel qu’il soit, est stupide. Il n’y là aucun degré de stupidité plus stupide qu’un autre. Recourir à l’explication surnaturelle, c’est la mort de la recherche du vrai, car le surnaturel ne pouvant être expliqué, on ne peut aller au-delà. Est-ce donc si difficile d’avouer son ignorance pour vous ?

      « Si l’univers, selon notre athéisme mythologique s’est donné l’être à lui-même, s’est auto-généré dans un premier commencement ou dans un cycle de commencements, il faut admettre aussi qu’il s’est développé dans le temps en puisant dans ses propres…. »
      Absurdité sans nom. Ce qui est affirmé sans preuve peut-être réfuté sans argument, et c’est ici ce que je ferai. Argumentez donc réellement et je pourrai vous répondre sur ce point.

      « Pour la philosophie athée, les nuages diffus d’hydrogène qui régnaient originellement sur l’univers contenaient déjà en eux-mêmes le cœur battant des hommes, leur intelligence et leur génie créateur. L’univers avait déjà en lui, d’une manière occulte, la vie et la pensée, puisque la vie et la pensée ont été produites par l’Univers lui-même. C’est du pur délire ! »
      Idem.

      « Voilà tout ce qu’implique le matérialisme athée quand on s’efforce de le penser jusqu’au bout : la considération d’un univers qui se créé tout seul, qui se donne l’être à lui-même dans un processus d’auto-génération – nous ramenant aux antiques représentations théogoniques et mythiques de l’origine du monde…: c’est du pur Panthéisme ! »
      Vous confondez évolution et abiogenèse, tout en vous basant sur des assertions elles-mêmes sans fondement. Je ne peux donc vous répondre, car il n’y a rien à quoi répondre !

      « Voilà ce qu’est le dogme athée, qui affirme que l’Univers est le seul être, l’Être unique et nécessaire : de l’animisme hylozoïque, un mythe théogonique. L’athéisme nous ramène quelques trente siècles en arrière à la doctrine des primitifs. »
      Que de mots compliqués pour brasser uniquement de l’air (ou des bits, compte tenu que nous sommes sur la Toile) !
      J’ai déjà dit pourquoi j’estimais cela faux.

      Paragraphe suivant : idem.

      « L’athéisme n’existe donc pas sur le plan philosophique.. »
      Encore du vent. Pourquoi l’univers devrait-il avoir une raison d’être ? Il est, c’est déjà bien assez compliqué. S’il en a une, montrez-les sans vous référer à un simple livre, mais à des faits reproductibles et vérifiables.

      Je saute la conclusion et votre Pape, car il n’y a plus rien à conclure, et lui ne fait également que dire des choses snas la moindre justification, à part son autorité qui n’a pas de prise sur moi… Pour passer aux preuves de l’existence de Dieu :
      « I. La preuve par le mouvement : tout être en mouvement est mis en mouvement par un autre ; or on ne peut pas remonter de proche en proche à l’infini, il faut un être immobile capable de communiquer le mouvement à d’autres êtres, un « moteur immobile. »
      Absurde par rapport à la thermodynamique : on ne peut quantifier l’énergie interne d’un système, seulement ses variations. Ce sans compter que les forces fondamentales jouent bien assez ce rôme, et que ce brave Saint Thomas d’Aquin ignorait tout de la première loi de Newton qui énonce qu’un objet reste au repos OU EN MOUVEMENT RECTILIGNE UNIFORME tant que nulle force ne s’y applique. Ce qui est impossible, car les portées des forces gravitationnelles et électromagnétiques sont infinies, dès lors qu’il y plus d’un objet, il y a donc mouvement.
      Preuve I invalide.

      « II. La preuve par l’enchaînement des causes à effet dans la nature, or il est impossible de remonter de causes à causes à l’infini ; il faut nécessairement une Cause Première. »
      Le rasoir d’Ockham me fait dire qu’il vaut mieux un univers infiniment vieux qu’un dieu possédant cette remarquable propriété.

      « III. La preuve par la contingence : les êtres de notre univers sont « contingents » : s’ils existent, c’est parce qu’un autre être, lui même contingent, les a amenés à l’existence ; l’ensemble de tous les êtres contingents est lui même contingent, et là encore on ne peut pas remonter indéfiniment : il faut un « être nécessaire » (sinon, rien n’existerait, ce que Leibniz résumait ainsi : « Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? »), un être qui ne peut pas ne pas exister. »
      Déjà évoqué dans vote article. Bis repetita.

      « IV. La preuve par le degré de perfection des êtres : il y a des perfections dans les choses (bien, beau, amour, etc.) mais à des degrés différents. Or il faut nécessairement qu’il y ait un Etre qui possède ces perfections à un degré maximum, puisque dans la nature toutes les perfections sont limitées. »
      Rien de concret ne le montre. Idem que pour bon nombre de vos assertions, dirait-on.

      « V. La preuve par l’ordre des choses : on observe un ordre dans la nature. Or à tout ordre il faut une intelligence qui le commande. Cette Intelligence ordinatrice est celle de Dieu. »
      Remplacez ordre par équilibre, en tenant compte que tout systè-me physique y tend, le surplus étant soit éjecté pour s’intégrer à d’autres systèmes soit absorbé par d’autres corps plus vastes, et vous obtenez le même résultat, Dieu en moins.

      Bon, on dirait qu’il n’y a pas tant que ça de preuves d’existences de Dieu. « L’univers est donc éternel, selon Marx, et il s’est auto-généré ; tenant cette thèse mythologique pour une donnée supérieure de la science ! »
      S’il est éternel, il n’a pas de début, donc pas de moment où il s’est « auto-généré ». Raisonnons. Soit T l’instant où l’univers s’est auto-généré. Il n’y a rien avant. Donc l’univers n’est pas éternel, ou ne s’est pas auto-généré. Pitié, soyez donc cohérents.

      « On trouve dans l’histoire des métaphysiques des doctrines panthéistes magiques en grand nombre, des cosmologies panthéistes en Inde avec la théosophie brahmique, en Grèce avec les philosophes présocratiques, puis avec Platon, Aristote, les stoïciens, Plotin. Mais ce panthéisme sous des habits que l’on croit rationnels s’exprime en Europe avec Spinoza, les rationalistes des « Lumières », puis Feuerbach, Karl Marx, Nietzsche, Sartre, Camus, etc,.. »
      Euuuuuuuuuh… Les philosophies au début que vous citez n’ont RIEN à voir avec l’athéisme… Spinoza était croyant si je ne me trompe… Vous affirmez encore sans aucun élément à charge, je puis donc vous contredire de la même façon.

      Bref, un beau condensé de vent et d’ignorance des faits scientifiques, qui sont eux objectifs, reproductibles et vérifiables.

      ***********************

      [ploploplop. Votre message a été allégé des longues citations inutiles – tirées de l’article et donc aisément accessibles -, ceci afin qu’il puisse correspondre au format habituel des commentaires. LA QUESTION].

    • Aloïs permalink
      3 février 2012 19:05

      ploploplop

      Sérieux c’était ça vos arguments si importants ? C’est un gag ou quoi ? 🙂 😦

      Vous prétendez réfuter des arguments en déroulant une suite de poncifs dénués de toute raison philosophique. N’importe quoi.

      On commence la liste des niaiseries :

      « je suis un contre-exemple qui suffit à la démonter : j’affirme qu’il n’existe rien de surnaturel. »

      C’est bien joli d’affirmer, lorsqu’on veut argumenter il faut des preuves !

      « L’athéisme pur est incompatible avec l’existence du monde… C’est juste un argument d’autorité. Les philosophes, même des sciences ne savent pas répondre à ces questions, c’est là le travail de scientifiques ayant des années d’études spécifiquement dédiées derrière eux. »

      Non ploploplop c’est une analyse fondée en raison, car du rien rien ne vient. Parménide l’a vu il y a déjà bien longtemps, nul besoin de longs télescopes pour ce qui concerne l’ontologie et se rendre compte qu’il y a bien un être nécessaire à la source de tout ce qui est.

      « Quand bien même Dieu existerait, comment pouvez-vous être sûr qu’il correspond à celui que vous vénérez ? »

      Parce que la Bible enseigne depuis des siècles exactement ce que la science vient de découvrir : la cause fondatrice.

      « le vrai ne peut être contradictoire au vrai. Une tautologie sans le moindre fondment !»

      Non ploploplop c’est une vérité logique en logique propositionnelle ! Il faut réviser avant d’écrire des bêtises…

       » l’Univers a commencé d’exister…Faux, comme je l’ai déjà dit. »

      Vous pouvez dire ce qu’il vous chante, mais l’Univers est bien surgi à un moment donné de l’histoire, pour la simple et bonne raison qu’il possède un âge, comme toute chose créée en ce monde. Donc vous racontez des sottises. Et si l’Univers a commencé, comme nous le disent les astrophysi¬ciens, alors il ne peut pas être le seul être, ou l’Être purement et simplement. Car l’Être, ou la totalité de l’être, ne peut pas surgir du néant absolu, ou négation de tout être. Le néant absolu est stérile. Du néant absolu, ou négation de tout être quel qu’il soit, rien ne peut surgir ou venir à l’être. Si donc l’Univers est seul, ou le seul Être, comme le préten¬dent les philosophes athées, alors il ne peut pas avoir com¬mencé. Il doit être éternel dans le passé, comme il doit être éternel dans l’avenir, puisqu’il est l’Être, le seul Être ou encore l’Être absolu.
      – Si l’athéisme est vrai, alors l’Univers ne peut pas avoir commencé.
      – Si l’astrophysique établit, ce qu’elle est en train de faire, que l’Univers a commencé, alors l’athéisme n’est pas vrai.

      « Car sinon, qui a créé Dieu ? Cela fait moins d’intermédiaires, et le rasoir d’Ockham me le fait préférer. Ou, si vous tenez absolument à ce que Dieu ait existé de tout temps, alors, pourquoi l’Univers ne ler pourrait-il pas ? »

      Questions absurdes d’un âne qui veut faire le savant. Tout cela a déjà été réfuté du temps de saint Augustin et même avant. La Cause Première doit être sans causalité autrement aucune explication ne tient. Donc au lieu de faire des raisonnement absurdes l’intelligence doit savoir tenir à la logique déductive et la respecter.

      « Si j’ai bien compris, le monothéisme serait plus évolué intellectuellement que le panthéisme ? Expliquez donc. Car je ne vois rien, si ce n’est vos a-prioris, qui permette de le justifier. »

      Le monothéisme est en parfait accord avec la science, voilà la réponse. Ce n’est pas le cas du panthéisme qui véhicule du mythe. Le monothéisme correspond à l’expansion induisant que l’univers a été plus dense par le passé, possibilité évoquée pour la première fois en 1934 par Georges Lemaître puis étudiée à partir des années 1940 et montrant la mise en œuvre d’un projet finalisé sur la matière.

      « Le surnaturel, quel qu’il soit, est stupide. Il n’y là aucun degré de stupidité plus stupide qu’un autre. Recourir à l’explication surnaturelle, c’est la mort de la recherche du vrai, car le surnaturel ne pouvant être expliqué, on ne peut aller au-delà. Est-ce donc si difficile d’avouer son ignorance pour vous ? »

      Bravo dans la continuité des idées idiotes. Vous refusez ce que vous n’avez pas réussi à nier pour le désigner ensuite comme faux. On peut difficilement faire mieux dans le genre apriorique ! Est-ce si difficile d’avouer son incapacité à penser ?

      « Si l’univers s’est donné l’être à lui-même il faut admettre aussi qu’il s’est développé dans le temps en puisant dans ses propres…Absurdité sans nom. Ce qui est affirmé sans preuve peut-être réfuté sans argument, et c’est ici ce que je ferai. Argumentez donc réellement et je pourrai vous répondre sur ce point. »

      Voilà l’argument pour vous guérir de votre ignorance :

      L’athéisme est une philosophie qui prétend que l’Univers est seul : Il est le seul être, ou encore l’Être purement et simplement, ou encore l’Être absolu. Si l’Univers est seul, le seul être, comme le prétend l’athéisme, alors il ne peut pas se donner à lui-même ce qu’il n’a pas, et il ne peut pas non plus le recevoir d’ailleurs ou d’un autre, puisqu’il est seul. L’Univers devrait donc rester ce qu’il est, ce qu’il était de toute éternité, et ne pas évoluer, ne pas s’enrichir en information. Or l’Univers n’est pas aujourd’hui ce qu’il était il y a dix ou douze milliards d’années. Il y a dix ou douze milliards d’années, l’Univers était matière relativement simple. La vie n’était pas encore apparue, dans notre système solaire du moins. Et si d’ailleurs elle est apparue un peu plus tôt, ou peu plus tard, il reste certain qu’elle est apparue il y a quelque temps et flue l’Univers d’il y a dix ou douze milliards d’années ne pouvait comporter de systèmes solaires. Tout ce que les savants décou¬vrent nous sert pour mieux compren¬dre et connaître l’oeuvre de la création. De tout ce que les sciences expérimentales ont découvert depuis un siècle et plus, il apparaît que l’Univers est un système évolutif, historique, génétique, dans lequel l’information aug¬mente d’une manière continue et irréversible, depuis les débuts jusqu’aujourd’hui. Or, il est tout à fait évident que l’Univers, à un moment donné quelconque de son histoire, ne peut pas se donner à lui-même une information nouvelle qu’il ne possédait pas, précisément parce qu’il ne la possédait pas. Il faut donc bien reconnaître objectivement que l’Univers est un système his¬torique, évolutif, génétique, qui reçoit constamment, au cours du temps, de l’information, de l’information créatrice, qui constitue des systèmes physiques et biologiques nouveaux. Il faut donc bien reconnaître que l’Univers évolue au cours du temps et dans une direction très précise : vers la consti¬tution de systèmes physiques et biologiques de plus en plus complexes. C’est-à-dire que l’information augmente au cours du temps.

      « Vous confondez évolution et abiogenèse, tout en vous basant sur des assertions elles-mêmes sans fondement. Je ne peux donc vous répondre, car il n’y a rien à quoi répondre ! »

      Que non ploploplop ! La découverte de la création, du fait de la création, s’effec¬tue parce que nous connaissons de mieux en mieux l’histoire de l’Univers, de la matière et de la vie. Nos aïeuls se repré¬sentaient plus ou moins la création comme une opération située exclusivement au début, au commencement. Ils se repré¬sentaient aussi la création comme une opération quasi ins¬tantanée, ou effectuée dans le cadre d’une semaine. En ce début du XXIe siècle, nous savons que la création, commencée il y a peut-être vingt milliards d’années se continue depuis lors, par l’invention ou la composition de nouveaux systèmes physiques, de nouveaux atomes, de nouvelles étoiles, de nouvelles galaxies, de nou¬velles molécules qui n’existaient pas auparavant, de nouveaux systèmes biologiques, qui n’existaient pas avant leur inven¬tion, – et cela jusqu’à nos jours, puisque l’Homme vient d’apparaître. L’Univers est comparable à une symphonie inachevée, en train d’être composée. Mais dire qu’une symphonie se compose elle-même, cela n’a aucun sens. C’est parler pour ne rien dire. C’est bruiter une apparence de parole.

      « Voilà ce qu’est le dogme athée, qui affirme que l’Univers est le seul être…J’ai déjà dit pourquoi j’estimais cela faux. »

      Vos estimations sont fausses et ridicules plopoloplop. Vides et dénuées de validité. Du VENT !

      « Pourquoi l’univers devrait-il avoir une raison d’être ? Il est, c’est déjà bien assez compliqué. S’il en a une, montrez-les sans vous référer à un simple livre, mais à des faits reproductibles et vérifiables. »

      Dire que cette composition de l’Univers se fait seule, c’est énoncer une proposition dépourvue de signification. Car la multiplicité des notes de la symphonie ne se compose pas elle-même. Elles sont composées, intégrées dans des ensembles qui sont des formes. Aucune multiplicité, quelle qu’elle soit, ne peut se donner à elle-même une information qu’elle n’a pas. L’athéisme est une philosophie impensable, si toutefois l’on veut rester rationaliste. On peut, bien entendu, continuer à professer l’athéisme, mais à la condition de renoncer à l’usage de l’analyse rationnelle et aux informations fournies par les sciences expérimentales. Une philosophie irrationnelle et littéraire, tel est bien en effet l’athéisme contemporain, qui se détourne avec horreur des sciences de l’Univers, des sciences de la nature. L’athéisme contemporain, chez les philosophes qui règnent (Nietzsche, Heidegger, Sartre) a horreur de la nature. II la fuit, il l’ignore délibérément.

      « Je saute la conclusion et votre Pape, car il n’y a plus rien à conclure »

      Si il faut conclure ploploplop, et cette conclusion signifie la ruine de votre thèses athée !

      Elle aboutit également cette conclusion à démontrer dans vos arguments, comment disiez-vous : « Bref, un beau condensé de vent et d’ignorance des faits scientifiques, qui sont eux objectifs, reproductibles et vérifiables. » C’est exactement ça. L’athéisme est un beau condensé de vent et d’ignorance des faits scientifiques.

    • Charles permalink
      3 février 2012 19:56

      ploplpplop…vous êtes perdu???! si si vous n’avez rien à faire ici….sauf perdre votre temps…..
      allez hop plop filez vous faire une bonne tisane de romarin….!

    • Lapide permalink
      4 février 2012 12:43

      Merci Aloïs pour cette leçon d’intelligence analytique.

      Voilà une bonne correction administrée. Les erreurs de l’athéisme sont nombreuses et profondes, votre mise en lumière est remarquable.

      Vite une tisane digestive préconisée par Charles pour l’olibrius plaisantin ploploplop…

  14. apostolatus specula permalink
    3 février 2012 15:55

  15. Charles permalink
    4 février 2012 11:54

    Cher Apostolatus Specula…comme vous avez raison de rappeler que l’Eglise actuelle fait pitié! Et pour cause! L’Eglise étant sataniquement éclipsée, par un juste jugement de Dieu, elle est entièrement livrée à la puissance et la gloire du Prince de ce monde.Voici un petit texte (de rappel sans doute pour vous) qui vous fera comprendre, ainsi qu’à toutes les âmes de bonne volonté la genèse de ce mystère d’iniquité.
    Et n’oublions jamais que nous sommes à présent sous l’économie du CHATIMENT: on ne peut rien comprendre à la crise apocalyptique de l’Eglise si on ne s’y réfère pas en permanance et en priorité.

    VATICAN II SOUS LES FEUX DE LA PENTECOTE LUCIFERIENNE

    Écrit en janvier 1985, par les demoiselles Lebaindre et Grandjean1, ce texte, malheureusement, n’a circulé que dans un milieu restreint. Depuis, la réflexion sur l’événement du Concile a beaucoup avancé et de nombreux documents nous ont permis de mieux comprendre ce qui s’est passé. Monseigneur Tissier de Maillerais, dans son discours fameux des ordinations du 27 juin 2002 à Ecône, a le mieux synthétisé l’affaire du Concile : une secte gnostique a éclipsé l’Eglise, usurpant tout, pour imposer une nouvelle religion.

    http://www.a-c-r-f.com/documents/JEAN_XXIII_et_VATICAN_II_Sous_feux_Pentecote_luciferienne.pdf

  16. Lapide permalink
    4 février 2012 13:32

    « N’oublions pas que nous sommes la Contre-Eglise. Efforçons-nous dans nos loges de détruire l’ influence religieuse sous toutes les formes sous lesquelles elle se présente.  »
    Ass. gén. F. M. de l’ Est de la France, Belfort, 25-28 Mai 1911.

  17. IHSV permalink
    4 février 2012 16:14

    Excellente vidéo qui montre bien le contraste entre la majorité des francs-maçons, trop naïfs et manquant de lucidité, et les grands rabbins qui tirent les ficelles de par le monde, usant de cette masse de maçons a priori honnêtes pour servir leurs desseins. Comme il est très bien expliqué le secret et la force de la symbolique fonctionne à merveille.

  18. Pélikan permalink
    4 février 2012 19:39

    Aujourd’hui, de par cette occupation maçonnique (du moins par ses thèses doctrinales), ne subsiste que le « formaliter » de la papauté dans l’Eglise, c’est peu mais suffisant pour que demain se relève le Saint Siège. Il faut vraiment prier.

    • Charles permalink
      6 février 2012 16:42

      Pelikan…une bonne tisane de verveine (sans vice-qui ou bourbon!!!) vous fera le plus grand bien…car vous nous saoulez avec votre « materialiter » de pacotille , espèce de conte de fées pour grandes personnes en mal psycho-affectif d’Eglise….
      Comme vous dites, c’est PEU…et c’est tellement peu que ça ne compte vraiment pas pour tout catholique sensé….
      Oui, il faut vraiment prier…y compris pour vous car vous êtes sur la mauvaise pente de la réintégration….de votre mini secte faussement non una cum…
      Allez! bonne sieste et bonne tisane!

  19. Pélikan permalink
    4 février 2012 19:40

    INTERVIEW DE MONSEIGNEUR GUERARD DES LAURIERS :
    http://gloria.tv/?media=26005

    • Charles permalink
      6 février 2012 16:55

      Voyez, cher Pélikan, lorsque vous avez bu une bonne tisane de verveine vous mettez sur ce blog d’excellentes sources…comme quoi l’Esprit Saint n’a pas encore complètement déserté votre pauvre âme de pénitent…Ce n’est pas moi qui éteindrai la mèche qui fume encore…..
      J’en appelle à tous les lecteurs impartiaux de ce blog: lisez ce document très important !
      Et notez avec précision toutes les remarques en notes de Louis-Hubert Rémy qui a recueilli personnellement de Mgr Guérard, peu avant sa mort, la vision exacte qu’il faut avoir de l’évolution de sa thèse dans le temps…
      Mgr et LHR expliquent tout pour éclairer toutes les âmes de bonne volonté….
      Alors, Pélikan, malgré votre pertinacité trop souvent mortifère, je ne vous jette pas la pierre et votre geste vous sera compté grandement pour votre rédemption…
      je sais qu’il est dur de reconnaître que l’on se trompe et que surtout l’on est trompé!Les temps sont durs et le vide est ce qui fait le plus peur aux âmes des catholiques isolés!
      Cette économie du châtiment et du renoncement aux solutions trop humaines nous met tous sur la croix. Puissiez-vous finir par le comprendre….Ca va être dur, très très dur…
      Oremus!

  20. apostolatus specula permalink
    5 février 2012 17:13

    C’est Mgr Thuc qui a consacré le 7 mai 1981 Mgr Guérad des Lauriers sans mandat pontifical. Mais il faut en effet savoir que, par un Bref en date du 15-111-1938, Pie XI institua Mgr Thuc comme étant son Légat [« deputamus in Nostrum Legatum Petrum Martinum Ngô-dinh-Thuc Episcopum titularem Sœsinensem ad fines Nobis notos, cum omnibus necessariis facultatibus »]. Mgr Thuc avait donc le pouvoir de consacrer des Évêques, SANS en référer ANTÉCÉDEMMENT au Saint-Siège, et par suite sans « mandat romain ».

    Mgr Thuc conserva ce MÊME pouvoir, lorsqu’il fut institué Archevêque de Hué par Pie XII.

    • Charles permalink
      6 février 2012 17:18

      Merci de cet opportun rappel, cher Apostolatus Specula…!

    • Lagomer permalink
      7 février 2012 10:13

      Le problème n’est pas de savoir si Mgr Thuc était évêque et possédait, ou non car ces autorisations ne sont pas indéfinies, une légation de Pie XI, voire de Pie XII, mais de voir en quoi Thuc a souillé et pollué définitivement son épiscopat par des ordinations indignes réalisées auprès d’occultistes notoires liés à la franc-maçonnerie, des fous dangereux doublés de pervers sexuels (Clément Dominguez et la secte de Palma de Troya) et enfin des illuminés conclavistes.

      Ainsi Mgr Ngô-Dinh-Thuc est devenu le responsable d’une multitude de lignées épiscopales suspectes et hérétiques ayant des liens étroits avec les Vieux Catholiques et avec toutes sortes de sectes et de sectaires puisque, si l’on examine les rapports directs ou indirects avec des illuminés « sacrés » et « reconsacrés » par les « sacrés » ou « reconsacrés » de Mgr Thuc, on passe vite des « Vieux Catholiques » et des sectes d’ « ordonnés » ou « consacrés » mariés ou concubinaires, aux sectes qui s’affublent du titre d’Eglise soit « Orthodoxe occidentale », soit « Gallicane », soit « Catholique libérale », soit « Celtique », soit « Gnostique », soit « Théosophique », et dont plusieurs sont même directement liées aux sociétés occultistes ou maçonniques !

      Voilà le personnage peu recommandable qui est à la la source des ordinations des clercs de quasiment toutes les chapelles sédévacantistes (Dolan, etc.).

      Et c’est avec ce type de cinglé moderniste, qui déclarait que Vatican II n’était pas allé assez loin sur l’ordination des femmes et le dialogue interreligieux, que les schismatiques prétendent sauver le sacerdoce catholique. TOUT UN SYMBOLE !!

      https://lebloglaquestion.wordpress.com/2011/10/13/les-antipapes-sedevacantistes/

    • PEB permalink
      7 février 2012 17:15

      Je ne suis pas un grand canoniste mais il me semble qu’à la mort du Pape, toutes les charges directement liées au Siège Apostolique, tous les dicastères et légations (à l’exception du corps diplomatique proprement dit) sont suspendues et cessées sauf le Cardinal-Doyen (ordonnateur du Siège et du Conclave ex officio) et le Camerlingue (comptable du Siège et du Conclave ex officio). C’est la fameuse règle des dépouilles où la famille largo sensu du Pontife avait moins d’une journée pour faire ses valises. (Jean-Paul II a étendu le délai).

      La légation intuitiu personae de Mgr Thuc avait donc, selon toute vraisemblance, perdue sa force juridique dès 1939 (à moins d’un renouvellement explicite). L’élévation au siège archiépiscopal ne vaut pas légation.

  21. Pélikan permalink
    5 février 2012 18:10

    • Charles permalink
      6 février 2012 17:15

      C’est très bien! Monseigneur explique doctement pourquoi il est essentiel, au Saint Sacrifice de la Messe, de n’être pas UNA CUM avec le non-catholique qui « occupe matériellement » la chaire de Pierre…Cela vaut autant pour les prêtres que pour les fidèles…

      Mais être « non una cum » ne sert à rien du tout si par ailleurs et « in secreto » l’on est una cum avec un « pape » « materialiter »….(ce qui est blasphématoire et annihile toutes les grâces eucharistiques!)
      Voyez, cher Pélikan, comme ce mot latin peut-être employé avec un sens et dans un contexte complètement différent….
      En considérant, comme le rappelle sans cesse Mgr Guérard, que tous les actes de l’occupant non-catholique (ne vous en déplaise!) de la chaire de Pierre, sont NULS, VAINS et NON AVENUS, il est donc impossible de confondre, comme le fait si subtilement et si perfidement Verrua, les deux plans radicalement différents signifiés par un même mot latin à savoir « materialiter »….laissons donc à ce mot sa vocation première qui n’est que bassement matérielle…….
      Allez, cher Pélikan, je ne sais pourquoi, mais j’ai de plus en plus l’intuition que le Saint esprit frappe à votre porte en ce moment: alors laissez vous faire, vous verrez cela vous rendra vraiment libre même s’il vous faudra faire un petit détour obligé par le partage de Son Calvaire….Sursum Corda!

  22. Charles permalink
    8 février 2012 15:50

    « P.E.B. » la légation « intuitu personae », c’est à dire « en considération de la personne », n’est pas éteinte à la mort du pape (Pie XI) mais à celle du titulaire!C’est du bon sens!
    Sauf erreur de ma part, Pie XII n’a pas annulé cette légation particulière…(vous devriez demander l’avis d ‘un canoniste compétent)
    Les ordinations et sacres de Mgr Thuc sont donc valides au regard du droit canon de l’Eglise Catholique…L’usage qui en a été fait ensuite n’est imputable qu’à l’état de chaos dans lequel les hommes d’église ont sombré à partir du « Concile » V.II!….

  23. PEB permalink
    8 février 2012 17:31

    Je ne suis pas sûr de ce que vous avancez.

    Le déléguant est-il le Siège ou le Pape régnant? Selon la pratique courant des dépouilles en usage séculaire à la Cour de Rome, toutes les charges et fonctions des dicastères sont cessées. Cela vient de la pratique qu’à l’exception du Camerlingue, détenteur des clés du coffre, tous les offices sont considérés comme relevant de la famille étendue du Pontife. Le Cardinal-Doyen règne sur le siège suburbicaire d’Ostie. Sa charge qui est un siège attaché au Premier ne s’éteint évidemment pas avec le dernier souffle du Pape.

    Dans les légations, il faut distinguer ce qui relève du corps diplomatique du reste. Les relations internationales du Saint-Siège ne saurait être interrompues en aucun cas. Il faut informer officiellement les autorités publiques des affaires romaines et recevoir leurs condoléances en ces circonstances particulières.

    Les vicaires apostoliques conservent leur gouvernement car ce sont des ordinaires d’un pays de mission en attente de l’érection d’un diocèse de plein droit. A ce titre, ils disposent d’une large autonomie d’administration quasiment de droit commun avec un évêque d’un diocèse de plein exercice.

    Les autres légations, comme celle de Mgr Thuc, ont une portée essentiellement pastorale et son conférée à titre personnel pour la durée du pontificat, tout au plus. Si Pie XII ne l’a pas annulé, je ne suis pas sûr que cela établit nécessairement la constance de la légation. M’est avis qu’elle fut éteinte quand Pie XI rendit l’esprit. Selon ce principe, Pie XII, son successeur, n’avait pas à annuler quelque chose qui avait de toute façon cessée. Il aurait donc été nécessaire que Pie XII la confirmât explicitement. Le bon sens me dit que cette cessation au décès du déléguant est de bonne gestion. Le successeur ne saurait être lié aux actes de gouvernement ordinaire de son prédécesseur en ce qui concerne les affaires du Siège Apostolique proprement dites, en particulier pour les nominations. Pie XII s’est retrouvé au soir du Conclave avec une Curie toute neuve à gouverner.

    De plus, un légat doit rendre compte de son administration. Ce pouvoir d’ordre sans mandat explicite ne peut donc être exécuté que dans le cas extraordinaire où ledit mandat ne pourrait être transmis dans des délais et moyens raisonnables. Dans des circonstances difficiles, on peut a minima essayer de valider la décision par échange de télégrammes (diplomatiques sinon authentiques)… Au cas particulier des ordinations du type de celle de Mgr des Lauriers, à moins de rentrer dans des considérations sédévacantistes, il n’y avait aucune raison de nécessité technique qui obligeait à passer outre le droit commun. A supposer la légation encore valable, un tel geste est un abus de fonction et de pouvoir caractérisé et, en tous cas, pleinement qualifié.

  24. Actualité : François Hollande chez les Francs-Maçons du Grand Orient permalink
    7 mars 2012 01:28

    En Janvier 2012, la principale loge de la franc-maçonnerie française : le Grand Orient de France, ou GODF pour les intimes, a auditionné les candidats à la présidentielle. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon, Eva Joly, François Bayrou, François Hollande, Hervé Morin et Nicolas Dupont Aignan, ont défilé à la barre du temple du GODF pour s’exprimer devant les frères. Marine Le Pen, elle, n’a pas été invitée. Vous pourrez trouver l’ensemble des discours des candidats, ainsi que bien d’autres vidéos, sur la page suivante : http://www.godf.tv/public/

    • Emmanuel:. permalink
      7 mars 2012 15:14

      Quoi de surprenant quand on connait l’engagement sociétal, social et plutôt de centre gauche de cette obédience? Qui par ailleurs a parfaitement le droit d’inviter qui elle veut ou de refuser d’inviter qui elle ne veut pas.

      Et pourtant il y a en son sein des membres plus proches de MLP que de Mélanchon.

    • IHSV permalink
      7 mars 2012 20:42

      Bravo au Front national qui ne fait pas de courbettes devant le lobbying maçonnique !

  25. Gerdil permalink
    7 mars 2012 23:41

    Le GODF joue le rôle d’examinateur des candidats, dans ce petit exercice obligé bien connu qu’ils organisent, sorte de bal des débutantes version maçonnique, afin de délivrer le brevet de respectabilité pour ceux qui se prêtent au jeu de l’invitation à s’exprimer devant les loges.

    L’obédience fait ainsi défiler devant elle les dociles valets de l’idéologie républicaine qui viennent jurer et faire serment d’être des fervents défenseurs de la laïcité, des droits de l’homme, de la liberté de conscience et de la république. Dévotion obligatoire des futurs présidentiables devant les valeurs sacrées des Frères trois points sous les auspices de la sainte triade : Liberté – Egalité -Fraternité !

    Quant à ce qu’il puisse y avoir des sympathisants du FN au GO, même en petit nombre, c’est une éventualité, mais cependant plus que douteuse. Les tendances de droite de conviction font systématiquement l’objet de boules noires lors des votes.

    • Emmanuel:. permalink
      8 mars 2012 17:11

      Gerdil 7 mars 2012 23:41
      « …/… Les tendances de droite de conviction font systématiquement l’objet de boules noires lors des votes…/… ».

      Mais ça ne suffit pas pour motiver un rejet.

  26. Gerdil permalink
    8 mars 2012 19:01

    Emmanuel,

    Non seulement ça suffit amplement pour motiver un rejet si le candidat fait état de son adhésion à une organisation de droite nationale, mais en plus les obédiences en font leur cheval de bataille.

    COMMUNIQUE

    Ordre Maçonnique Mixte International « LE DROIT HUMAIN »

    Nous rappelons que l’appartenance à la Franc- Maçonnerie, telle que nous la concevons, est incompatible avec l’adhésion à toute association ou parti politique qui prônerait le rejet d’une partie de la population pour des motifs raciaux, ethniques, philosophiques ou religieux.

    Nous considérons que les Francs-Maçons qui soutiendraient de telles associations ou partis, trahissent le serment sur l’honneur qu’ils ont prêté.

    http://www.droithumain-france.org/contenu/le-droit-humain-dans-la-cite/exteriorisation/expression-publique/de-l-incompatibilite-de-l-e

    *******************

    Guy Arcizet vient de déclarer à Europe 1 : « je n’accepterai pas sous mon mandat de voir Marine Le Pen traverser le grand hall de la rue Cadet. Ce serait un symbole lourd, une reconnaissance républicaine du FN alors qu’ils sont en train de chercher à blanchir leurs racines anti-républicaines ».
    http://www.souslavouteetoilee.org/categorie-12070733.html

    *******************

    Pour une déclaration de la Franc-Maçonnerie francaise contre l’extreme droite
    http://www.souslavouteetoilee.org/article-pour-une-declaration-de-la-franc-maconnerie-francaise-contre-l-extreme-droite-85661707.html

    • Emmanuel:. permalink
      9 mars 2012 00:12

      Il y a des déclarations +- tonitruantes des uns et des autres au niveau des obédiences.
      Rappel une obédience est une fédération de loges (+ de 1000 au Go, +- 900 à la GLDF, + de 1000 à la GLNF…) qui sont tenues par des obligations statutaires communes à la maçonnerie en général (Anciennes Constitutions) et par des réglements spécifiques à chaque obédience. Laissons dire et (essayons) de bien faire.

      Il ne faut simplement pas confondre inviter une personalité, politique ou autre, de poids (au propre et au figuré), donc avec un impact de taille nationale, voire internationale, et recevoir le pékin (vous ou moi) avec des idées un peu exotiques du moment qu’il ne prône pas le retour des chambres à gaz ou du goulag ou autres bizarrerie antirépublicaines et antisociales, voire radicalement antireligieuses.

      Vous pourriez être très étonné de la sociologie des loges et, avec le temps, de l’évolution des idées de certains des membres qui les composent. J’ai ainsi en mémoire ce militant syndical CGT très antimilitariste et ce colonel très antigauche devenus, grâce à la loge, de très bons amis capables d’échanger sans s’étriper après en être un jour venus aux mains. Ou encore ce juif et ce palestinien reçus le même jour et devenus frères, après quelques tensions fortes, et ayant créés ensemble une assos oeuvrant au rapprochement des deux peuples. Ce qui démontre aussi que la maçonnerie n’est pas seulement un long fleuve tranquille.

  27. Charles permalink
    9 mars 2012 12:43

    Synchrétisme luciférien……..Gerdil n’écoutez pas Emmanuel….ce frère trois points qui n’est là que pour amorcer les petits poissons égarés….dans ce blog!
    Les démons parlent par leur bouche…mais eux-même, dans leur majorité, ne le savent pas!
    Pax vobis.

    • Emmanuel:. permalink
      9 mars 2012 14:06

      Seigneur pardonnez-lui car il ne sait pas ce qu’il dit.

  28. 9 mars 2012 15:42

    Charles,

    Qu’avez-vous à craindre ? L’article de La Question affirme :

    « On le voit il ne convient pas de prendre à la légère la menace que représente la secte maçonnique, la “Synagogue de Satan” selon Pie IX. Au moment où les forces du mal semblent livrer un combat acharné contre l’Eglise, plus que jamais le rappel des déclarations de Léon XIII s’imposent afin que la secte soit révélée pour ce qu’elle est : une entreprise ténébreuse au service de la haine envers la religion catholique. ». Cela est clair, n’en déplaise à Emmanuel et autres.

    • Emmanuel:. permalink
      10 mars 2012 10:52

      Et ce n’est justement qu’un des nombreux mensonges que véhicule « l’infâme » dont parle Voltaire.

      On voit d’ailleurs très bien ce qu’il en est entre une église romaine (organisation) à la dérive, divisée en multiples sectes, salie par les scandales de tous ordres,

      et

      le développement constant des idées de démocratie, de laïcité, de droits de l’homme, de liberté de pensée et de pensée libre…

      En effet chères aux francs-maçons n’en déplaise aux « questionneurs » et autres papes et épiscopes.

    • IHSV permalink
      11 mars 2012 10:34

      La méchante et obscurantiste Eglise pleine de faux-dévôts et la gracieuse république pleine de défenseurs de la liberté et des droits de l’Homme… Un peu manichéen comme approche !

      « A bàs la gueuse ! »

  29. glaive du Christ permalink
    10 mars 2012 12:16

    notre Seigneur a vaincu les ténébres en mourrant sur la croix ,alors nous ses serviteurs avons le devoir de perpetuer les Saintes croisades jusqu’ au sacrifice de nos vies contre les forces du mal qui corrompent et avilissent l’ humanité

    • Emmanuel:. permalink
      11 mars 2012 11:59

      Avec un seul « R » il serait mort aussi!!!
      Qu’il ait vaincu les ténèbres en ressuscitant ne fait aucun doute.
      Ca ne fait pas preuve que vous ayez fait de même avec les vôtres (et moi non plus d’ailleurs). Alors restons modestes.
      si nous devons entrer en croisade… commençons donc par celle que nous devons mener contre nous mêmes.

      IHSV 11 mars 2012 10:34
      La méchante et obscurantiste Eglise pleine de faux-dévôts et la gracieuse république pleine de défenseurs de la liberté et des droits de l’Homme… Un peu manichéen comme approche ! “A bàs la gueuse !”

      Pour ma part je vous laisse votre calotte. Où ais-je évoqé la république dans mon message auquel vous répondez??? J’ai écrit « idées »… en contrepoint « d’organisation » (ecclésiale). Je n’ai pas non plus parlé de l’Eglise (institution Une, Sainte, Universelle et Apostolique) j’ai juste parlé de l’église romaine (organisation) qui n’en est qu’une fraction (pour ne pas dire faction…) de laquelle vous et les questionneurs de ce site n’êtes qu’une sous fraction heureusement largement minoritaire.

    • In Hoc Signo Vinces permalink
      11 mars 2012 20:49

      L’Eglise catholique est la branche de la chrétienté la plus représentée à travers le monde :

      « Les chrétiens représentent 2 milliards de personnes, parmi lesquelles on peut dénombrer:
      – 1,09 milliard de catholiques.
      – 356 millions de protestants rattachés à une église.
      – 218 millions d’orthodoxes.
      – 83 millions d’anglicans.
      – 245 millions de chrétiens indépendants : non rattachées à une église »

      Source : pelerin.info, beaucoup d’autres confirment ces chiffres…

      Une minorité ? Vraisemblablement non. Que les traditionalistes soient en minorité par rapport aux modernistes est difficilement évaluable, d’autant qu’il n’existe pas de frontière très délimitée (hors cas de sédévacantisme et d’excommunication).

      Vous n’avez pas nommez la république, mais vous en faites qu’énumérer ses « valeurs » qui pour la plupart sont les mêmes que les « valeurs » maçonniques et révolutionnaires. D’autant plus qu’il reste à démontrer que le milliard de catholiques soit moins uni que les -tout au plus- 2 ou 3 millions de FM…

  30. Emmanuel:. permalink
    11 mars 2012 23:47

    In Hoc Signo Vinces 11 mars 2012 20:49
    « …/… D’autant plus qu’il reste à démontrer que le milliard de catholiques soit moins uni que les -tout au plus- 2 ou 3 millions de FM…/… »

    Si vous ne l’avez pas encore remarqué notez que les mots « excommunication, hérétiques, schismatiques….  » et j’en passe de plus savoureux ne figurent pas dans les dictionnaires maçonniques et qu’au delà de nos différences les liens fraternels font qu’il m’est possible de visiter et d’être reçu dans toutes les loges de toutes les obédiences du monde. Pour être encore plus précis nos rites peuvent être différents ils sont non seulement riches d’enseignements pour tous maçons mais ils sont aussi marqueurs de notre unité.

    De plus ce n’est pas le nombre qui fait preuve de force mais bien la pénétration des idées. Et pour ma part je ne renie rien des valeurs maçonniques si je ne me reconnais pas dans tout ce que fut la Rev89… ni d’ailleurs dans ce qui a précédé. Mais comme je suis français par ma naissance et fier de l’être j’assume tout de la royauté à la république.

    • In Hoc Signo Vinces permalink
      12 mars 2012 22:07

      Parler d’unité dans le milieu maçonnique… C’est vraiment prendre les « profanes » (qui font bien de le rester) pour des abrutis, ce que vous faites jusqu’à l’initiation en général. En effet seule la GLNF est « reconnue » par la maçonnerie anglo-saxonne, elle renie la plupart des obédiences (y compris le GO) et ne les considère pas comme d’autres, il y a des jugements de valeurs. Les clivages et conflits entre obédiences sont nombreux et la fraternité souvent illusoire, ou cantonnée au champ d’une loge (qui en général ne comptera pas plus de cinquante bonshommes). Il n’y a aucune unité dans le camp maçonnique, certains pensent en terme de sujets sociétaux, d’autres en terme de symbolique et d’ésotérisme… il y a des loges qui n’acceptent que les juifs, d’autres que des athées ou des gauchistes assez virulents… Ne parlez pas d’unité dans un camp qui prône la libre pensée ! La libre pensée est vecteur de division et de conflit. Vos valeurs illusoires servent seulement à ne pas faire basculer une tenue en dragonnade…

      Mais ce qui est sûr, c’est que toute la franc-maçonnerie est unie derrière la haine de l’Eglise ! Là je suis d’accord avec vous et la plupart de vos interventions ne font que confirmer cela.

  31. lève-toi permalink
    12 mars 2012 20:21

    Emmanuel

    Pourquoi, il y a donc des valeurs maçonniques ??
    Avortement, guerres préparées dans le secret ( de Poncins) pourriture et corruption de la société depuis l’enfance, haine de Dieu……………
    On s’en passerait bien.

    • Emmanuel:. permalink
      14 mars 2012 10:17

      Comme je vois que décidément mes réponses à ce post – lève-toi 12 mars 2012 20:21 –
      ne passent pas je vais le reprendre autrement en vous paraphrasant :

      Pourquoi, il y aurait donc des valeurs chrétiennes voire « catholiques »??
      A lire vos posts : haine de l’autre y compris catholiques hors votre mouvance, corruption et pourriture de l’institution (relations maffieuses, pédophilie, scandales sexuels à grande échelle…), complot contre les états (voir Caritas in Veritate art 67 et la valorisation du NOM), la démocratie, les droits de l’homme (vous lire sur ce site), guerres préparées en secret (voire groupuscules extrémistes d’inspiration « royauté sociale », Jean Ousset et la cité catholique), calomnies, insultes, dénis de vérité……
      Au total la haine du Dieu d’Amour et survalorisation d’une royauté sociale dont lui-même n’a pas voulu (Mon Royaume n’est pas de ce monde).

      On s’en passerait bien.

  32. Emmanuel:. permalink
    13 mars 2012 11:19

    In Hoc Signo Vinces 12 mars 2012 22:07

    L’inconvénient de votre post en référence c’est qu’il est parfaitement réversible en direction de votre église (qui n’est en effet pas la mienne).

    Exemple. vous écrivez « …/…Parler d’unité dans le milieu maçonnique… C’est vraiment prendre les “profanes” (qui font bien de le rester) pour des abrutis, ce que vous faites jusqu’à l’initiation en général.;;/… ».

    Qui peut se transposer en « …./… Parler d’unité dans le milieu chrétien… C’est vraiment prendre les “initiés” (qui font bien de le rester) pour des abrutis, ce que vous faites fort bien en général…./… » et sans nul doute par grande charité chrétienne.

    Preuve la citation faite par vous-même (In Hoc Signo Vinces 11 mars 2012 20:49) d’un inventaire à la Prévert des multiples sectes chrétiennes au sein desquelles, à commencer par la pseudo catholique (comment peut-on se prétendre « universel » quand on manie l’excommunication à tour de bras?), dans laquelle il faut distinguer entre les conciliaires, les tradis, les sédévacs…. +- radicaux qui passent leur temps à s’anathémiser à qui mieux mieux et ce depuis la nuit des temps. Je ne suis moi-même pas convaincu que la charité évangélique y soit des mieux partagée.

    Le reste à l’avenant.

    Qu’il y ait des logiques d’appareils au sein des obédiences quelle institution n’en n’a pas??? Ca n’empêche nullement, au moins en maçonnerie, que les membres des bases (loges) qui les forment (les obédiences) se reconnaisssent fraternellement et s’essayent allègrement sur les impositions des prétendues autorités qui sont très régulièrement désavouées (voir la question des femmes au GO ou les récents événements à la GLNF). On n’emmène pas les loges là où elles n’ont pas vocation à aller (voir l’affaire de « la maçonnerie française » qui a explosé en vol).

    Vous écrivez encore : « …/… certains pensent en terme de sujets sociétaux, d’autres en terme de symbolique et d’ésotérisme… il y a des loges qui n’acceptent que les juifs, d’autres que des athées ou des gauchistes assez virulents… Ne parlez pas d’unité dans un camp qui prône la libre pensée ! La libre pensée est vecteur de division et de conflit. Vos valeurs illusoires servent seulement à ne pas faire basculer une tenue en dragonnade…/… ».

    « Dragonnades »… si c’était le cas ce serait déjà beaucoup que des hommes d’horizons très différents puissent s’asseoir côte à côte sans s’entretuer. A quand la même chose entre conciliaire et schismatiques?

    Sauf en Israël je ne connais pas de loges françaises qui n’acceptent que des juifs (et encore j’ai des amis bons chrétiens qui vont là bas régulièrement et qui y sont reçus très chaleureusement). Si vous évoquez ic le Brith’Naï (pas sûr de l’ortographe) c’est une organisation d’inspiration maçonnique mais ce n’est pas de la maçonnerie). Idem pour les pseudo-loges athées ou gauchistes… même au GO je n’en connais pas. Les orientations sociétales ou symboliques… ne sont pas sujets de controverses… comme dit par un autre… « il y a de nombreuses demeures dans la maison du père ».

    Vous confondez la « libre pensée » qui est une organisation politique et la « pensée libre » qui est une marque de la franc-maçonnerie de tradition.

    Pour terminer vous écrivez : « …/… Mais ce qui est sûr, c’est que toute la franc-maçonnerie est unie derrière la haine de l’Eglise !…/… ».

    Ce qui est non moins sûr c’est que c’est l’église romaine, parait-il tenante d’une religion d’amour, d’accueil, de respect… qui a excommunié et calomnié la maçonnerie (et continue de le faire… la preuve ici même). Pas l’inverse. Et pas seulement depuis 300 ans. Vous pouvez vous reporter à toutes les condamnations antérieures du Parlement de Paris à l’époque sous la coupe de la religion. Ce que combat la maçonnerie dans son ensemble ce n’est pas la foi ni même le cléricalisme (chacun prend les maîtres qu’il veut ou peut) mais les excès de l’un et de l’autre dont on peut voir (lire) illustration ici et sur d’autres sites.

    Alors balayez devant votre porte avant de vouloir ôter la paille de notre oeil.

    • Emmanuel:. permalink
      13 mars 2012 11:21

      Lire dans mon post précédent « s’asseyent » et non « s’essayent »

  33. Koopa troopa permalink
    14 mars 2012 18:54

    « je ne connais pas de loges françaises qui n’acceptent que des juifs ». on va remédier à ta crasse inculture : les b’naï b’rith, dont la loge XIX est implantée en France (le premier responsable de la dite loge cumulait ses fonctions avec celle de patron de la LICRA et de député…

    • Emmanuel:. permalink
      14 mars 2012 23:18

      Pour corriger la vôtre :
      …/…Le B’nai B’rith est membre du Conseil représentatif des institutions juives de France. Le B’nai B’rith France participe activement aux principaux événements qui concernent la vie juive en France. L’ancien président de la LICRA (1968-1993) Jean Pierre-Bloch en a été le président de 1974 à 1981. Ce dernier a remis la médaille d’or du B’nai B’rith au président du Sénat et candidat malheureux à la présidence de la République Alain Poher en 1979.

      Ses combats : lutte contre l’antisémitisme, défense du sionisme, défense des Droits de l’Homme et fraternité, lutte contre l’enseignement de la haine, veiller à entretenir la mémoire de l’holocauste par tout moyen adéquat, articles, livres, conférences et films.
      Ses actions : Printemps des Droits de l’Homme et de la Fraternité, Fête des Lumières contre l’Obscurantisme, Collectif Agir Ensemble (avec Ni putes ni soumises, SOS Racisme, Berbères de France, UEJF, Conseil représentatif des associations noires de France, Amitiés judéo-noires, Amitités Judéo-musulmanes, Amitiés Judéo-chrétiennes…), Universités d’été, Salon des écrivains, Journée Européenne de la Culture Juive (Portes ouvertes sur le Patrimoine juif), Remise du Prix des Droits de l’Homme.

      En France, le B’nai B’rith est composé de 63 loges, n’est pas considéré comme loge maçonnique par les trois grands obédiences françaises (GO, GLF, GNLF). (source Wikiédia)…/… ».

      Et je confirme le dernier paragraphe ci-dessus ainsi que ce qe j’avais déjà écrit dans mon dernier post ci-dessus : « …/… Si vous évoquez ic le Brith’Naï (pas sûr de l’ortographe) c’est une organisation d’inspiration maçonnique mais ce n’est pas de la maçonnerie…/… ».

      Faut pas se contenter de braire ni de faire le nazillon.

    • Emmanuel:. permalink
      14 mars 2012 23:34

      Et pour faire bonne mesure lu sur le site du BBF :

      Le B’nai B’rith est une ONG, présente à l’ONU, l’UNESCO, l’O.M.S, au Conseil de l’Europe, et au MERCOSUR. Il est la plus ancienne organisation juive mondiale présente dans 60 pays dont 27 en Europe.
      http://www.bbfrance.org/

  34. Lagomer permalink
    15 mars 2012 21:34

    Le B’nai B’rith, structure sectaire, est une organisation “laïque” franc-maçonnique exclusivement juive qui a lancé une pétition contre la décision de l’Eglise catholique de béatifier Pie XII jugeant qu’il a ‘laissé s’accomplir les crimes nazis’”.

    Cette même sinistre organisation juive… se mêlant des affaires catholiques, apostoliques et romaines, avait appelé en janvier 2009 à s’opposer à la réhabilitation des catholiques traditionalistes par Benoît XVI, par un rassemblement le 1er février à 11h00 devant la représentation diplomatique du Vatican à Paris !

    https://lebloglaquestion.wordpress.com/2009/12/30/le-bnai-brith-contre-pie-xii/

  35. Koopa Troopa permalink
    17 mars 2012 19:33

    Rappelons aussi que les B’naï B’rith a participé directement à l’extermination de 10 millions d’Ukrainiens en 1932 par les Juifs du NKVD aux ordres du sioniste Staline, et que le B’Nai B’rith France collabora avec Ceaucescu.

    • Emmanuel permalink
      18 mars 2012 00:03

      Des preuves?

  36. Koopa Troopa permalink
    18 mars 2012 17:38

    Revue des B’naï B’rith américains, numéro de février 1932

  37. Koopa Troopa permalink
    19 mars 2012 08:35

    Et pour la collaboration B’nai B’rith – Ceaucescu, affaire Mgr Boldeanu, 1976…

    • Emmanuel:. permalink
      19 mars 2012 11:47

      C’est de cet homme dont vous voulez parler???

      « …/… les émigrés roumains menés par Mgr Basile Boldeanu, supérieur de la paroisse, ayant mis en fuite les écofiens, le grand théologien Michel Laroche, à l’époque très engagé à gauche, proche du PCF et rédacteur responsable de la revue que le consulat de la République socialiste de Roumanie à Paris publiait à l’intention des émigrés roumains, profita du fait qu’il avait un siège au comité central de la LICA (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémistisme – aujourd’hui LICRA) des Pierre-Bloch père et fils pour publier dans la feuille de cette officine un article où il prétendait que Mgr Basile Boldeanu avait été secrétaire général de la Garde de Fer en 1940. Il comparait l’archiprêtre mitré Boldeanu à Klaus Barbie et cette basse vengeance de Laroche contre celui qui l’avait empêché de s’emparer de l’église de la rue Jean-de-Beauvais se fit en liaison avec une demande du régime Ceausescu réclamant à la France l’extradition du « criminel de guerre Boldeanu ».
      Toute cette histoire se finit naturellement par la condamnation pour diffamation du grand spirituel Michel Laroche par les tribunaux français, après un procès des plus intéressants où l’on eut bien sûr la déposition écrite de celui qui avait été le secrétaire général de la Garde de Fer en 1940, et, qui, naturellement, n’était pas le père Boldeanu…
      Mgr Basile Boldeanu mourut tranquillement à Paris, quelque vingt ans plus tard, sans avoir connu les prisons communistes où avait cherché à l’envoyer le futur grand métropolite du patriarcat de Kiev en France…./… ».

      Lu sur un forum orthodoxe de la même eau que « la question ».
      Décidément vos références sentrent le caniveau.

    • Emmanuel:. permalink
      19 mars 2012 15:08

      Vous lisez trop les cahiers du sinistre barruel.

  38. lève-toi permalink
    19 mars 2012 21:43

    Emmanuel

    Vous faites l’âne pour avoir du son ou quoi ?
    Le sinistre Barruel a été un monument dans la dénonciation, et, des Illuminés de Bavière du salaud Weishaupt,, et, de la racaille maçonnique ( sauf l’anglaise dont il ne se méfiait pas, mais qu’il apprit à reconnaître et attaquer par la suite).
    Il est sinistre pour ceux qui sont démasqués, et TANT MIEUX .

  39. Koopa Troopa permalink
    19 mars 2012 22:31

    @Emmanuel

    Vos sources, elles, sentent la fosse commune. La LICA était alors dirigée par la crevure Pierre-Bloch, chef du secteur XIX des B’naï B’rith. 6 fois Badinter tenta de faire extrader Mgr Basile en Roumanie ou il était condamné à mort… Rappelons que la Garde de Fer a vu son chef Codreanu assassiné en 1938 sur ordre de la maîtresse du roi et qu’elle fut interdite en 1941 par Antonescu, ses chefs déportés à Buchenwald… pour être liquidé ensuite par les Soviétiques.

    Bref, vous êtes inculte, sectaire, malhonnête. En deux mots : de gauche.

    • Emmanuel:. permalink
      20 mars 2012 00:40

      Koopa Troopa 19 mars 2012 22:31

      « Badinter » : homme de gauche, fils d’un juif d’origine russe à selon les canons de ce site tout pour vous plaire… d’autant qu’en plus il a obtenu la dépénalisation de l’homo sexualité et quelques autres lois républicaines honnies par vos semblables admirateurs de la garde de fer. Un homme en effet à qui élever des autels… d’autant que son père est parti en fumée (de sainteté?) dans un des camps de votre copain adolf… belle référence aussi en matière de fosses communes.

      Il est du destin des avocats de ne pas toujours réussir… surtout quand l’affaire est mauvaise.

      lève-toi 19 mars 2012 21:43

      Quant à Barruel… un jésuite… et il me souvient d’avoir lu sur ce site combien cette engeance est elle aussi maudite par les tenants de « l’église de toujours »… fallait bien qu’il essaye de se racheter en étant plus médisant (et ignorant) que les plus médisants (et ignorants).

      Comme on dit on a les références qu’on peut.

  40. Koopa Troopa permalink
    20 mars 2012 08:10

    Oui Badinter est un homme qui est des vôtres… Mariée à une richissime juive dont le père excita à la guerre, père si indigne dont la fille s’enfuit de la maison familiale et qu’il fit rechercher par toutes les gendarmeries, homme qui n’a ni humanité ni compassion et qui se délecte des souffrances des victimes de ses protégés…
    Son père est mort lors de son renvoi dans son pays natal et n’est jamais « parti en fumée ».

    • Emmanuel:. permalink
      20 mars 2012 11:42

      Ne m’est pas particulièrement sympathique mais je reconnais en lui l’homme qui a fait supprimer la peine de mort en France. Ce qui est digne d’une nation civilisée.
      Mais évidemment quand on est… admirateur d’adolph…

      Quant à son père voyez sa biographie.

    • Emmanuel:. permalink
      20 mars 2012 11:52

      Koopa Troopa 20 mars 2012 08:10
      « Badinter marié à une richissime juive (née MBB) dont le père excita à la guerre : »

      Et hop un mensonge de plus :

      « Pendant la guerre[modifier]En 1939, la guerre déclarée, Marcel Bleustein épouse Sophie Vaillant, petite-fille d’Édouard Vaillant (militant communiste) et professeur d’anglais à Milan. Ils auront trois filles :

      Marie-Françoise, décédée dans un accident de voiture en 1968,
      Élisabeth, écrivain philosophe et épouse de Robert Badinter,
      Michèle.
      Il est mobilisé comme pilote d’avion. À l’arrivée des Allemands à Paris en juin 1940, il perd Publicis et Radio Cité, déclarées « entreprises juives » par les autorités d’occupation. Sa tête est mise à prix et il prend le nom de Blanchet au cours de son engagement dans la Résistance, qui lui vaudra la Croix de guerre 1939-1945 et le grade de chevalier de la Légion d’honneur. Il sera élevé au grade de commandeur par le général Corniglion-Molinier puis à celui de grand officier par François Mitterrand. »

      Evidemment juif s’étant battu contre vos copains nazis peut pas être le vôtre. Pas une raison pour le diffamer.

  41. Koopa Troopa permalink
    20 mars 2012 15:08

    Je ne le diffame pas, je rétablis la vérité. Je note qu’il est sorti de la guerre frais comme un gardon comme la quasi-totalité des juifs de renom (à commencer par Blum)
    Badinter était contre la peine de mort pour les assassins mais – encore une fois – voulait extrader un homme d’église qui n’avait rien à se reprocher dans un pays où il était condamné à mort.

    Les Badinter sont ce qu’il y a de plus répugnant dans le genre humain. Quitte à parler d’humanistes juifs, alors parlons de Sack et de Gollancz qui, eux, étaient de vrais humanistes bien que juifs.

  42. Charles permalink
    4 janvier 2013 14:27

    Pour bien commencer l’année 2013 et exorciser bon nombre de démons à la fois intérieurs et extérieurs, il convient d’avoir des idées claires sur ce que, dans Sa Passion, l’Eglise du 5ème âge , vit et souffre depuis plus de 50 ans.
    C’est pourquoi le film suivant, malgré le ton un peu « martial » de son narrateur , ton que l’on peut ne pas « aimer », remet l’essentiel à l’endroit dans nos cervelles embrumées de sophistiques cléricales et de mondanités traditionalistes.
    Allez! Consacrez à Notre-Dame et à Notre-Seigneur deux petites heures de votre temps…en rémission de vos péchés!

  43. 21 avril 2013 11:02

    L’évêque moderniste Pontier succède à l’archevêque XXIII, et devient le nouveau président de la conférence pourrie des évêques de France.

    Dans son Trombinoscope des évêques, Golias donnait la note maximale (5 mitres) à Pontier et expliquait « qu’il devrait devenir un jour président ou pape, bien que trop marqué à gauche au goût de plusieurs de ses confrères« . Et d’ailleurs Golias l’ultra gauche moderniste se félicite de son élection (« fraternel, généreux, fantastique, inespérée et des vues ouvertes envers les juifs et l’islam… »)

    Le frère Pontier, franc maçon notoire est membre du Grand-Orient de France. Il vient même encore régulièrement aux réunions, recevoir les ordres. Interrogé par des fidèles modernistes sur ce sujet, lors d’une visite pastorale, Pontier n’a jamais nié cette appartenance pourtant contraire au droit de l’Eglise.

    http://konigsberg.centerblog.net/2267-le-franc-macon-pontier-nouveau-president-de-la-c-e-f

  44. 27 novembre 2013 12:01

    Bibliothèque de combat :

    « La Révolution de 1789 a porté au pouvoir ce savoir maçonnique. La raison déifiée a remplacé la religion, la trilogie républicaine « Liberté, Égalité, Fraternité » a été substituée aux trois vertus chrétiennes, la foi, l’espérance et la charité.

    Enfin la charte du monde moderne a été solennellement promulguée pour faire échec au décalogue et à la loi évangélique de la charité envers Dieu et envers les autres, c’est la Déclaration des droits de l’homme.

    4. Le phalangiste est l’ennemi et la cible des sociétés secrètes dans leur lutte sans limites, actuellement pleinement victorieuse, contre le Christ. Il en combat les dogmes philosophiques, les prétentions scientifiques comme les arguments historiques ; il en dénonce les organisations occultes, groupes de pression, partis politiques, aux inusables alibis philanthropiques et culturels.

    Il cherche par tous les moyens légitimes, l’interdiction et la disparition de cette Synagogue de Satan pour le triomphe universel de Jésus-Christ.

    À tous ceux qui cherchent la conciliation et la paix, il faut seulement répondre, des francs-maçons : « Pourquoi donc ne Le laissent-ils pas faire ? » »

    Les 150 points de la Phalange – Point 12 : la franc-maçonnerie
    http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/11/27/contre-la-franc-maconnerie-synagogue-de-satan/

  45. Alessandro permalink
    18 décembre 2013 15:14

    Salut à tout le monde,

    Vous avez bien du courage à faire face au totalitarisme dominant. Et pourtant… il reste un point fondamental à franchir, un point qui vous vaudra la haine du monde. Il s’agit là d’une doctrine biblique qui était prêchée par l’Église pré-conciliaire et notamment par Msgr. Lefebvre. C’est la suprématie de la race blanche sur la race noire.

    Laissez-moi vous dire d’emblée que j’ai été en Afrique et que j’ai pu remarquer que ce n’est pas du tout là « le futur du Christianisme »: la jeunesse en particulier est aussi immorale sinon plus que la nôtre, l’église là n’est rien plus qu’une boîte de nuit où les « fidèles » s’abandonnent aux danses les plus lascives et aux musiques les plus blasphèmes. Les hommes ne rêvent que de venir chez nous pour pratiquer la conquête sexuelle de nos filles, et quant aux femmes, une grande partie d’entre elles se prostituent et cherchent le blanc comme un billet pour l’Europe, mais au fond elles nous méprisent parce qu’elles nous tiennent pour des gringalets, les plus franches d’entre elles avouent que le blanc n’arrive pas à les faire jouir, elles disent avoir besoin d’être battues et souillées par leurs hommes pour atteindre l’orgasme.

    Il est évident que la décolonisation n’a accouché que des sociétés violentes, corrompues et immorales, et que l’indigénisation de la hiérarchie a engendré un vertigineux effondrement de la qualité de l’Église enseignante aussi bien que de l’apprenante. Msgr. Lefebvre avait prévu ce qui s’est passé mais personne ne voulut bien l’écouter: il nous avait avertis qu’ils sont des peuples enfants qui ont besoin d’être éduqués, des peuples qui laissés à eux-mêmes finiraient par retomber dans la noirceur de l’animisme et de l’oppression. Durant la période coloniale l’Église enseignait aux Nègres de voir le blanc comme son père et la blanche comme sa mère: ce faisant elle prêchait contre le complexe d’Œdipe qui anime les Nègres aujourd’hui, en particulier ceux qui résident dans nos banlieues: ils rêvent de bouleverser l’ordre divin en tuant le blanc et mariant la blanche.

    Grâce à la décolonisation nous avons cessé d’aller chez eux pour leur apporter la lumière, en revanche ils viennent chez nous pour tuer, violer et commettre d’autres délits, au delà de leurs fanfaronnades sur leur supériorité athlétique et sexuelle, ils se sont démontrés tout à fait incapable de bien se tenir, chez nous aussi bien que chez eux, où ils ont transformé des pays autrement richissime en des chiottes. Ils nous haïssent, et pourtant nous les révérons, à quand le retour à la supériorité blanche ordonnée par Notre Seigneur, seul espoir pour l’Afrique?

    • Alessandro permalink
      19 décembre 2013 15:08

      Merci beaucoup de ne pas avoir effacé mon commentaire: cela en dit long sur votre honnêteté et votre courage: vous savez bien qu’aujourd’hui la question raciale est le tabou par excellence. J’aimerais donc que vous instruisiez vos lecteurs à ce sujet, en vous appuyant tout à fait sur les enseignements immortels de Msgr. Lefebvre. Comme la paix liturgique ne saurait reposer que sur la supériorité de la messe de toujours, ainsi la paix raciale ne pourra avoir lieu à défaut de la restauration de la supériorité du blanc.

Trackbacks

  1. La franc-maçonnerie : une secte diabolique ! /  IG
  2. La GLNF : une secte franc-maçonnique ! « La Question : Actualité Religieuse
  3. Le secret authentique de La Salette « La Question : Actualité Religieuse
  4. EL AUTÉNTICO TERCER SECRETO DE LA SALETTE | AMOR DE LA VERDAD
  5. EL AUTÉNTICO SECRETO DE LA SALETTE « Ecce Christianus
  6. EL AUTÉNTICO SECRETO DE LA SALETTE | "Ven, Señor Jesús"
  7. Lorsque la Franc-maçonnerie invitait Dieudonné ! | La Question : Actualité Religieuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :