Skip to content

Origine de la fête de la Toussaint

1 novembre 2016

all-the-saints

C’est saint Pie X (+ 1914) qui fit de la Toussaint

une « fête d’obligation », c’est à dire une fête

où on est obligé d’assister à la messe.

La fête de la Toussaint ne tire pas son origine des textes bibliques, comme le font la plupart des grandes fêtes liturgiques comme Noël, Pâques, la Pentecôte. Elle a été instituée par l’Église pour répondre à différentes situations. Après les persécutions de l’Eglise des premiers siècles, on a d’abord fait une fête de tous les martyrs qui s’est étendue plus tard à tous les saints. Puis au Moyen âge, pour combattre la fête païenne des morts, on a placé à la date du 1er novembre la fête de tous les saints.

Une fête de tous les martyrs a été célébrée en Orient à partir du 4ème siècle. La date était le dimanche qui suit la Pentecôte à l’église d’Édesse, le 13 mai à Antioche. La fête du 13 mai s’est diffusée à Rome au  7ème siècle; ce fut, en 610,  à l’occasion de la transformation du temple païen du Panthéon dédié à tous les dieux en une église dédiée  à tous les martyrs, sous le nom de Sainte Marie des martyrs.

La fête celte de « Samain » Fête des morts   

22-cueillette-du-gui

Dans le paganisme celtique,

la fête de la divinité « Samhain » marquait  le début de l’hiver.

Au 8ème siècle, les moines irlandais qui évangélisaient la Gaule se trouvèrent confrontés au paganisme celtique et à la fête païenne du « Samhain » (Samain ou Samhuin signifie en irlandais « affaiblissement » ou « fin de l’été »). Dans le monde celte, la nuit du 31 octobre au 1er novembre était le début de la nouvelle année. C’était la date de la fête de la divinité Samhain et la fête du nouvel an qui marquait  le début de l’hiver.

« Samain » était aussi la fête des morts ou plus exactement de la communication entre les vivants et les morts. Pendant cette nuit, les esprits des trépassés pouvaient revenir dans leur demeure terrestre et les vivants devaient les accueillir. Mais l’ouverture des portes de l’autre monde permettait aussi l’intrusion d’esprits maléfiques.

La fête de la Toussaint est inséparable de la commémoration des défunts.

La première célébration s’est vécue dans la joie

la seconde est plus en lien avec les souvenirs

envers ceux que nous avons aimés.

La fête de tous les saints           

louis-le-pieux

Sur l’ordre de Louis le Pieux, 

la fête de la Toussaint fut instituée en France.

Pour résister à cette fête païenne, l’Église instaura à cette même date une fête chrétienne. Elle  demanda à Charlemagne d’instituer une fête de tous les saints le 1er novembre, substituant ainsi les saints aux esprits des morts. En 835 sur l’ordre de Louis le Pieux, fils de Charlemagne, la fête de la Toussaint, qui existait déjà à Rome, fut instituée en France.

Et, peu à peu, toutes les Églises occidentales adoptèrent cette date de la fête de la Toussaint. En 1580 le pape Sixte IV  fit de la Toussaint  une grande fête chrétienne, mais c’est seulement s. Pie X (+ 1914) qui fait de cette célébration une « fête d’obligation », c’est à dire une fête ou on est obligé d’assister à la messe.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :