Skip to content

Pentecôte : la descente de l’Esprit Saint !

4 juin 2017

« + Veni, creator Spiritus, Mentes tuorum visita,

Imple superna gratia, Quae tu creasti pectora + »

https://i1.wp.com/www.wga.hu/art/g/greco_el/12/1214grec.jpg

El Greco, La Pentecôte, (1596-1600) ;  

Museo del Prado, Madrid.

 

La Pentecôte est l’une des principales fêtes chrétiennes avec Noël, qui commémore la naissance du Christ, et Pâques (sa résurrection). Le mot vient du grec pentêkosté qui signifie cinquantième. Cette fête rappelle en effet un événement qui a eu lieu le cinquantième jour après Pâques. Les premiers disciples reçurent l’Esprit Saint dans le Cénacle de Jérusalem, cinquante jours après la Résurrection, dix jours après l’Ascension de Jésus : des langues de feu se posèrent sur chacun d’eux (voir Actes des Apôtres, Ac 2,2-3).

Jésus l’avait annoncé lors de la dernière Cène qui eut lieu la veille de sa Passion (le Banquet Pascal est commémoré le jour dit du Jeudi Saint). Selon l’évangile selon saint Jean, dans le Discours de la Cène (chapitre 14, v. 15 à 31 : l’Esprit Saint que le Père enverra), (Jn, 15, 16), Jésus annonce qu’il va envoyer l’Esprit Saint, qu’il appelle le « Paraclet » (le Défenseur) : « Je vous ai dit ces choses tandis que je demeurais auprès de vous ; le Paraclet, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous fera ressouvenir de tout ce que je vous ai dit.

A noter que le lundi de Pentecôte a lieu cinquante jours après le dimanche de Pâques. Le lundi de Pentecôte, comme le lundi de Pâques, n’a pas de signification en rapport avec la Bible. Cependant en France, avant la Révolution, la semaine qui suivait la Pentecôte (octave de la Pentecôte) était fériée. Le très coupable Concordat de 1801, qui fit suite à la Révolution, a réduit le caractère férié au seul Lundi de la Pentecôte. Jusqu’au concile moderniste Vatican II, le lundi de Pentecôte était une « fête d’obligation » au cours de laquelle l’Église catholique s’adressait aux nouveaux baptisés et confirmés. Depuis cette date, hélas ! le lundi de Pentecôte n’est plus solennisé, ceci n’empêche que ce jour appartient par tradition et par essence, à la fête de Pentecôte.

A propos du tableau : La « Pentecôte » du Greco, avec le « Baptême du Christ », la « Mise en croix », la « Résurrection »  (œuvre de la dernière époque), participe de quatre vastes tableaux peuplés apocalyptiquement de grandes figures qui, dans les mystérieuses franges des nuages lumineux, dans la couleur splendidement corrompue, enfin dans les langues de feu elles-mêmes,  montre les corps sous l’aspect angélique qu’ils prendront bientôt au Ciel.

10 commentaires leave one →
  1. DST permalink
    23 mai 2010 16:04

    Aujourd’hui on écoutera de préférence !

  2. apostolatum specula permalink
    23 mai 2010 16:14

    Pensons aux catholiques qui, en ce temps de pèlerinage, marchent pour la chrétienté et la Gloire de Dieu !

  3. apostolatum specula permalink
    23 mai 2010 16:14

  4. hannibalgenga permalink
    23 mai 2010 20:57

    Il faut être très ferme contre l’idolâtrie. Les religions païennes ou animistes voyaient des faux dieux, c’est-à-dire des idoles, dans tous les objets de la nature : des animaux, des astres : soleil, lune, étoiles, un arbre sacré ou d’autres objets de piété servant à la prière.

    Le culte des idoles a été pratiqué relativement tôt dans l’histoire des hommes. Nous savons que les ascendants directs d’Abraham adoraient, outre l’Eternel, des dieux étrangers Jos 24.2 Laban avait des statuettes (téraphim), que Rachel lui avait volées. Genèse 31.30, 32-35

    Les Égyptiens adoraient les statues représentant leurs dieux; dont Ra, le dieu soleil et Io, la déesse représentée sous la forme d’une génisse. Les Cananéens possédaient des idoles que les Israélites avaient ordre de détruire en arrivant dans le pays. Exode 23.24; 34.13

    Toutes les nations dont il est fait mention dans la Bible avaient des faux dieux, représentés par des images ou des statues sculptées dans le bois ou faites de métal fondu, souvent d’argent et d’or, recouvertes de pierres et d’objets précieux.

    Dès le début Dieu a mis les hommes en garde contre les idoles. Ceux qui les fabriquent et ceux qui s’inclinent devant elles et leur offrent un culte sont qualifié de stupides Tous ensemble, ils sont stupides et insensés; Leur science n’est que vanité, c’est du bois! Jérémie 10:8

    L’apôtre Paul révèle l’origine de l’idolâtrie, comme le produit d’une déviation religieuse, en disant que malgré la révélation de Dieu dans sa création, les hommes n’ont pas voulu le reconnaître et lui rendre gloire, alors dans leur folie ils se sont fait des dieux à leur dimension.

    L’idolâtrie comporte un réel danger spirituel, selon ce que déclare l’apôtre Paul : 1 Corinthiens 10.19/20 Que dis-je donc? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu’une idole est quelque chose? Nullement.
    Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons.

    C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie. 1 Cor.10.14

  5. DST permalink
    24 mai 2010 11:05

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :