Skip to content

Roman Polanski est lié avec le satanisme !

5 novembre 2009

Tout le monde connaît Roman Polanski à présent, depuis la révélation qui fit scandale de son viol sur une mineure de 13 ans. Le réalisateur Polonais est marié avec Emmanuelle Seigner et se montrait volontiers dans les festivals, mais l’opinion publique a oublié que Roman Polanski a eu de graves problèmes à l’époque avec des sectes sataniques.

Remontons plus de trente ans en arrière pour le constater.

En 1969, Roman Polanski tourne « Le bal des Vampires » avec dans le rôle principale sa femme Sharon Tate. Le couple est heureux et un bébé est annoncé. Tout va pour le mieux pour la famille Polanski. Le succès est au rendez-vous et les Polanski s’installent dans le quartier chic de Bel Air à Los Angeles. Pour affaire, Roman Polanski doit se rendre à Londres alors que sa femme est enceinte de huit mois. La superbe actrice se repose paisiblement dans sa somptueuse maison et profite d’une soirée pour recevoir des amis. Nous sommes le 9 août 1969. Des inconnus prénètrent dans la maison et l’un d’eux lance à l’auditoire «Je suis venu faire l’œuvre du diable ! ». Les hommes sont aussitôt abattus par balles. Les femmes sont violées puis égorgées. Plus de quinze coups de couteau ont frappé Sharon Tate un de ses seins avait été sectionné.. Les soldats de Satan viennent de punir un pêcheur.

Ces crimes paraissent irréels par leurs cruautés et leurs bestialités. Sharon Tate fut assassinée selon les rites d’une secte dont le chef Charles Manson était reconnu comme Satan par ses adeptes et complices. 48 heures plus tard, deux autres personnes furent assassinées dans des conditions identiques et l’une des victimes se nommait: Rosemary Labianca. On peut avancer des hypothèses il reste que les faits son réel. À nous d’en tirer nos propres conclusions.

lavey y

Le maître de l’Eglise de Satan, Anton Lavey

Cette horrible histoire a pour origine l’année 1967 et une rencontre. Polanski fait des recherches pour le film « Rosemary’s Baby ». Pour adapter à l’écran le best seller d’Ira Levin, le jeune producteur européen recherche un conseiller sur la possession et les rituels sataniques et se tourne vers le maître de l’Eglise de Satan, Anton Lavey. Ce dernier, élevé par ses quinze mille disciples au rang de grand prête, apparaît ainsi dans le générique du film comme conseiller occulte. Polanski se sert même de Lavey pour la promotion et lui offre un rôle, celui du Diable qui viole Rosemary, rôle tenu par Mia Farrow. Le film est un succès et Polanski est considéré par les médias comme spécialiste des films d’horreur et sataniques. La naissance de l’Antéchrist est sur les écrans du monde entier. Cette position est confortée avec la sortie du film « Le bal des vampires ».

Mais pourquoi un tel massacre ?  quelques informations issues du procès qui suivit l’horreur :

La satire du diable dans le « Bal des vampires » aurait été prise comme un affront par les sectes sataniques américaines. Polanski, ne souhaitant pas faire un film gothique d’horreur sur le thème des vampires, se tourna vers la dérision et une parodie des productions de la Hammer. L’enquête policière se tourne tout d’abord vers Anton Lavey et sa florissante Eglise. La police fait rapidement le lien entre le grand maître et une secte prônant l’Apocalypse biblique. En effet, sa maîtresse, Susan Atkins, est l’ange démoniaque du bientôt célèbre Charles Manson et de son groupe de hippies sans foi chrétienne ni loi conventionnelle. Manson reconnaît rapidement les faits et confesse avoir envoyé sa bande de tueurs chez les Polanski.  Il reconnaît avoir envoyé sa « famille », c’est à dire une bande de tueurs dont Susan Atkins. Cette dernière a eu un rôle dans « Le Bal des Vampires » et joua au côté de Sharon Tate qui avait endossé la peau d’une jeune femme sacrifiée au nom de Lucifer.

Pendant le procès, Manson déclare que le massacre a été ordonné par les messages contenus dans les chansons du « White Album » des Beatles Le titre d’une des composition de John Lennon se retrouva sur un des murs de la maison des Polanski « Helter Skelter ». Pour Manson, cette chanson annonçait le début de l’Apocalypse. Manson et ses complices furent condamnés à la peine capitale, sanction qui se transforma en prison à vie par la suite.

Manson-320

Charles Manson

Charles Manson en envoyant ses tueurs se considérait être la Bête de l’Apocalypse, soit le chiffre 666. Il reconnaît avoir tué un homme et un femme en juin 1969 et avoir planifié le meutre de Sharon Tate pour le 9 août 1969. Toutes ces dates avaient indiqué pour Manson dans la chanson « Revolution », morceau issu du « White Album » Ecoutez bien ce morceau et vous entendrez un voix qui répète trois fois le chiffre 9. Le corps de Sharon Tate montre qu’une maladroite césarienne avait été faite sur son corps. Manson voulait-il provoquer la naissance de l’Antéchrist le 9 août 1969 ?

Pour en finir avec cette série de meurtre commis sous le signe de Satan, un certain Mark Chapman tua John Lennon le 8 décembre 1980. Pas de trace ici dans les dates d’une trilogie de 9. Toutefois Chapman entretenait une correspondance avec Manson qui l’aurait guidé jusqu’au lieu du meurtre. John Lennon a été tué devant l’Hotel Dakota, lieu du tournage de « Rosemary’s baby »…

 Roman Polanski  réalisateur du film « la Neuvième porte »

Mais le plus grave, c’est que trente ans exactement après le massacre de sa femme, Polanski fait de nouveau  endosser à sa nouvelle femme, Emmanuelle Seigner,  le rôle du Prince des ténèbres !

Nous sommes en 1999. Les sectes sataniques se préparent de leur côté au nouveau millénaire qui sera celui de Satan. Pour eux 1999, soit 666 à l’envers correspond à l’arrivée sur terre de l’Antéchrist. En cette période tourmentée, Roman Polanski  croit judicieux de sortir le film « la Neuvième porte ».

Le scénario est basé sur un livre écrit en 1666 par Aristide Torchia qui fût brûlé pour ses pratiques sataniques. L’intrigue du film est assez moyenne, Johnny Depp campe un bouquiniste-détective qui recherche neuf gravures réalisées par  Lucifer lui-même. Emmanuelle Seigner l’accompagne dans sa quête et le protège par des moyens plus que surnaturels.

Scène de la  la Neuvième porte »

Ce qui est troublant, alors que les débuts de sa carrière ont été traversés par des liens sordides  avec les satanistes qui lui valurent le drame de 1969 avec Sharon Tate, c’est de constater que Polanski, visiblement toujours  possédé et fasciné par d’étranges forces malsaines,  joue trente ans plus tard, une fois encore, avec ses vieux démons, et livre un nouveau volet de son inspiration satanique après le terrible « Rosemary’s Baby ».

Sources :

Roman Polanski et le Prince des ténèbres

Charles Manson

Rosemary’s Baby

14 commentaires leave one →
  1. nawak permalink
    19 mars 2010 10:51

    Article truffés de chose fausses.
    grave vos fantasmes

  2. Tahoria permalink
    16 mai 2010 20:31

    On se demande quand même mais où est ce que vous aller pour chercher tout ça, il faut être incroyablement tordu !!! Pour le coup, chapeau !

  3. Néo l'Anomalie permalink
    23 septembre 2010 21:48

    il ne suffit pas de dire qu une chose ou une these est mauvaise mais il faut argumenter .les critiques sont faciles mais des qu il sagit de passer a l ‘écriture…. cet article est culloté mais MAGNIFIQUE les conclusions presque certaines à 95% J AIMERAIS SAVOIR LES A ECRIT? Y EN A T IL D AUTRE ARTICLE COMME CELUI CI
    une chose est sure vos yeux sont « ouverts » et fermé a ce monde superficiel « BIENVENU DANS LE MONDE REEL »

  4. david permalink
    1 novembre 2010 22:05

    Je trouve que tout s’explique à mes yeux.

  5. Roud permalink
    16 juin 2011 23:45

    Bravo pour cet article

  6. 30 août 2011 13:53

    Article intéressant, mais ce n’est pas parce qu qu’on s’intéresse à un sujet qu’on en fait l’apologie. Ce n’est donc pas parce que Polanski a traité du satanisme dans ses films qu’il est ou en a été adepte.

  7. Suzy permalink
    11 septembre 2012 16:44

    Les disciples de Manson ne le voyaient pas comme le diable, mais croyaient qu’il était le Christ. Cette secte était composée de pauvres gens déséquilibrés, drogués, et avaient placé leur seul espoir et leur sens de la vie entre les mains d’un malade mental, Manson. Informez vous avant de publier n’importe quoi !
    De plus, où figure Atkins dans le générique du Bal des Vampires ?
    Vraiment, le diable existe, mais nous ne sommes plus au Moyen Age. Il y a aussi des facteurs psychiatriques et addictifs (drogues). Je trouve que vous avez rassemblé ensemble un grand n’importe quoi pour exposer votre fanatisme !

    Suzy, bachelière en théologie.

    • IHSV permalink
      12 septembre 2012 01:05

      « Cette secte était composée de pauvres gens déséquilibrés, drogués, et avaient placé leur seul espoir et leur sens de la vie entre les mains d’un malade mental. »
      « Il y a aussi des facteurs psychiatriques et addictifs (drogues) »

      Bonjour,

      Je vous informe que le syndrome de Stockholm se soigne de nos jours (http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Stockholm).
      Un assassin ou un violeur a plus sa place au bout d’une corde que dans un cabinet de psychologue.

    • Suzy permalink
      12 septembre 2012 21:19

      C’est très radical, je trouve.En plus, il ne faut pas confondre psychologue et psychiâtre… Avant de m’accuser de sympatiser avec les meurtriers, peut-être devriez-vous jeter un coup d’oeil dans le fond de votre coeur…
      Probablement, vous êtes pieux et vous avez eu la chance et la grâce de ne jamais vous retrouver dans des circonstances de souffrances et de manques, où certaines personnes ont pu tomber dans la barbarie et le crime. Mais peut-être n’êtes-vous pas parfait vous-même : nous avons tous en nous le germe de meurtre et du crime. Seul la remise de notre volonté à la Grâce divine nous dirige vers un chemin de charité.
      J’ose le croire, je l’espère, même si vos propos sont tellement violents, même s’ils portent eux-mêmes au meurtre (la peine de mort n’est-elle pas l’État qui se rend aussi coupable que le meurtrier ?)…

    • 24 janvier 2013 12:57

      Suzy, il faut commencer par apprendre a lire.
      « De plus, où figure Atkins dans le générique du Bal des Vampires ? »
      Alors que l’auteur a écrit :
      « Polanski fait des recherches pour le film « Rosemary’s Baby ». Pour adapter à l’écran le best seller d’Ira Levin, le jeune producteur européen recherche un conseiller sur la possession et les rituels sataniques et se tourne vers le maître de l’Eglise de Satan, Anton Lavey. Ce dernier, élevé par ses quinze mille disciples au rang de grand prête, apparaît ainsi dans le générique du film comme conseiller occulte. »

      Ensuite, bachelière en théologie, c’est vraiment un diplôme de pacotille, alors pour justifier une intervention complètement a coté de la plaque, ça fonctionne, tout compte fais.

      « Vraiment, le diable existe, mais nous ne sommes plus au Moyen Age.  »
      Tu m’as pourtant l’air directement issu de ces ages sombres ou les gens préférait croyance à science.

      Su ce, bye, l’article était marrant, bien que complètement conspirationniste.

  8. 26 janvier 2013 01:42

    Il ne s’agit pas de prendre bêtement parti pour ou contre Polanski mais au vu des coïncidences qui entourent la vie controversée de cet homme, il apparait légitime de se poser quelques questions.
    La théorie selon laquelle celui ci serait lié au satanisme n’est nullement à exclure. si l’on prend seulement les faits successifs: Quelques mois après la sortie de Rosemary’s baby qui traite de la naissance du démon en liant viol, manipulation et meurtres avec un culte satanic, sa femme se fait assassiner de façon particulièrement brutale par les membres d’une secte qui a quelques liens avec le satanisme (même si il s’agit à première vue d’une bande d’allumée plus que d’une organisation organisée).
    En parallèle, il a été prouvée que le satanisme est une réalité et que quantité de crimes, en particulier des viols d’enfants, en découle même si ils ne sont que rarement classifiés comme tels. Ors, dans ce domaine Polanski a quant même quelques petites affaires qui restent inéclaircis. Rien n’a été prouvé mais il lui a été reproché d’avoir violé une enfant de 13 ans après l’avoir poussé à boire et lui avoir donné un tranquillisant. Il n’a pas été possible de savoir si la jeune fille en question était consentante mais l’acte sexuel en lui même la bien été, il s’agit d’ailleurs plus précisément de sodomie. (un fille de 13 ans qui consent pour se faire sodomiser c’est dur à avaler quand même). Cet évenement survient seulement 3 ans après qu’il est lui même réaliser le film Chinatown qui traite du viol incestueux d’une adolescente par lequel celle ci donne naissance à une fille/soeur. Il y a bien d’autres coïncidences que dans la vie privée de Polanski qui restent inexpliquée, mais ces deux la sont les plus marquants.
    Donc rien n’est prouvé mais il reste que les parallèles en la vie privée de POlanski et ses films sont assez déstabilisant. Sa fascination pour la violence est assez inopportune au vu de ce qu’il lui est arrivé. Le satanisme peut être une explication qu’il ne faut pas délaissé en raison de son coté folklorique.

    AL

    ps:
    un article sur les crimes sataniques :
    http://www.vice.com/fr/read/rosemary-s-babies-793-v5n6

    sur la vie de Polanski (en anglais):
    http://www.telegraph.co.uk/comment/personal-view/3588310/Genius-on-the-run.html#

  9. Alan permalink
    19 janvier 2016 01:34

    Un regard nouveau sur l’affaire manson polanski tate beatles permet de comprendre qu’en fait l’affaire fut peut être crée de toute pièce pour déstabiliser le mouvement hippie qui manifestait contre la guerre.

  10. Henri L. permalink
    19 janvier 2016 16:33

    L’hypothèse d’une manipulation dans l’affaire Charles Manson n’est pas exclure, tant le mouvement hippie à ses débuts a fortement inquiété les autorités…il n’en reste pas moins que Polansky fut lié de près à des activités malsaines et troubles.

    Reportage intéressant de l’INA sur le canyon à la périphérie de Los Angeles, Topanga Canyon, devenu la terre de prédilection des hippies.Commentaire sur images factuelles et images d’archives, comme l’arrestation de Charles MANSON, meurtrier de Sharon Tate, et de l’une de ses complices, Susan ATKINS….

    http://www.ina.fr/video/CAF89043251/reportage-aux-usa-les-associaux-video.html

Trackbacks

  1. Pauvre Roman… | Anti-imperialisme.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :