Skip to content

Mgr Fellay : « Pour garder la foi catholique nous sommes prêts à tout perdre » !

12 février 2015

mgr_fellay

Frise 1

« Tout ce que vous faites pour les âmes, ne peut pas rester au niveau des hommes, ça ne sert à rien … Pour le Ciel, votre action c’est de donner la grâce, et la grâce est surnaturelle, et cela vous ne pouvez en aucune manière le produire par vous-mêmes, il n’y a que Dieu qui produit la grâce, parce que la grâce est une participation à la vie et à la nature de Dieu… » (S.E. Mgr Bernard Fellay, Supérieur Général de la FSSPX, Sermon du dimanche 27 janvier 2013, à l’occasion de l’ordination sacerdotale de M. l’abbé Bertrand).

ihs Frise

Source : La Porte Latine

 

8 commentaires leave one →
  1. Lozère permalink
    12 février 2015 23:40

    Belle méditation sur la grâce de Mgr Fellay, discours très augustinien. Il conviendra de toujours s’en souvenir dans les temps que nous traversons.

  2. 12 février 2015 23:41

    Il ne peut pas perdre ce qu’il a déjà perdu. Son affiliation avec la secte de Rome le place au rang de ceux qu’il dénonce.

    • Juste un catholique permalink
      12 février 2015 23:59

      « Affiliation »…….est-ce le terme qui convient ?

      Soumission serait plus adapté…..soumission au pape légitime de l’Eglise catholique, mais qui peut le lui reprocher. N’y aurait il plus de pape à Rome selon-vous…. ?

  3. Eloi permalink
    12 février 2015 23:50

    Qui peut juger Gabrielle Rochon ? Hormis les positions positivement hérétiques, qui peut dire celui-ci a la foi…..et celui-là ne l’a pas ?

    Quant à la « secte de Rome », moderniste, Dieu se chargera d’elle !

  4. Johan permalink
    12 février 2015 23:53

    Très juste : « au niveau des hommes, ça ne sert à rien … »

  5. Pélikan permalink
    13 février 2015 12:55

    Le Pape de Rome est matériellement Pontife incontestable de l’Eglise, et il faut lui accorder son titre et le respecter comme tel. C’est la seule façon de de pas contribuer à la destruction de la sainte institution fondée par Jésus-Christ.

    Je ne sais plus où, Mgr Fellay disait : « Peut-être n’aurons-nous pas le Pape que nous souhaitons, mais celui qui sera élu sera le Pape. »

    Fort bien résumé.

    Sortir de là, ouvre grande les portes de l’anarchie, comme nous en donne le triste spectacle le clan sédévécantiste absolu, divisé en des guerres permanentes.

    La seule solution est celle attentive à la distinction entre la matière et la forme dans le Pontife romain – c’est ce qui permet d’éviter de confondre les degrés d’autorité, et de prendre pour infaillibles les déclarations du théologien privé qui a été élu sur la chaire de Pierre.

    • 13 février 2015 14:58

      La citation à laquelle vous faites allusion Pélikan, est extraite d’un sermon prononcé le 9 mars 2013, à Cotignac, dans le Var, où son S.E. Mgr Bernard Fellay a publiquement consacré le district de France de la FSSPX à Saint Joseph, sur le lieu de son unique apparition en France. 1 300 fidèles venus de toute la France s’étaient joints à ce pèlerinage.

      Sermon du 9 mars 2013 de Mgr Fellay à l’occasion du pèlerinage en l’honneur de saint Joseph à Cotignac :
      http://laportelatine.org/mediatheque/videotheque/fellay/fellay_cotignac_130309/fellay_cotignac_130309.php

  6. 14 mars 2015 15:54

    A reblogué ceci sur .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :